Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Psychanalyse et animaux.

Le problème des anti- pigeons : pour une véritable contraception...des pauvres pigeons.

8 Mars 2014, 17:46pm

Publié par Jo Benchetrit

  b--b--s-Pigeons-copie-1.jpg

Bien qu'adorables, bien que très intelligents, ces bébés pigeons sont haïs par les gueux. Emmurés derriere des grillages ou encore dans des filets...une horreur attend sns doute ces etres qui ont le malheur de naitre dans notre monde trop humain. Donc...ben oui, inhumain.

Le nombre raisonnable de pigeons souhaité soi- disant par tous, mais  je le maintiens , surtout par les e,treprises tueuses comme HA et autres SACPA pour faire leur beurre de par leur reproduction après captures, pourrait être atteint facilement sans tuer et demaniere irreversible avec l'association des pigeonniers  en nombre suffisant, bien gérés et surtout, pour ceux qui ne sont pas dans les pigeonniers, par les graines contraceptives.

A ce sujet, on nous oppose qu' il y a des réticences sur les hormones dans la nature.

Argument que je livre à votre sagacité et mets à votre disposition dans vos dial avec les autorités:

 

Mettre en avant que cette pollution hormonale est négligeable  par rapport aux mégatones d’hormones des milliards d’animaux d’élevages: c'est énorme et anti-naturel.  

C’est un peu comme si on accusait  une mini tribu de la forêt amazonienne qui fait du feu avec des bouts de bois d’être responsable  du réchauffement climatique.

Il y a qd même d’autres   activités polluantes qui font changer le climat  à des doses des milliards de milliards de fois plus grandes: les transports, la pollution industrielle, Et surtout, on y revient, l’élevage!  Et la disparition de la dite forêt ratiboisée pour...l’élevage  majoritairement. Soit directement,  pour mettre des troupeaux, soit pour cultiver le soja destiné aux animaux du monde entier. Au passage, ce soja est transgénique .

Les écolos  qui  continuent  à manger des produits animaux devraient y réfléchir .

Ecolos qui peuvent être les bloqueurs des graines contraceptives.

Que de mensonges et de fantasmes! 

Idem qd on parle des fientes qui rongeraient les monuments.

C’est FAUX, la pollution naturelle est négligeable selon le rapport d’une commission chargée des monuments historiques, dans les années 80. Ce sont les pluies acides, dues aux activités humaines en question qui ronge la pierre. 

 

 Le pigeon domestique, sa vie  n'est pas à la campagne comme le croient les ignorants, mais aurès des hommes car ils ne peuvent pas se nourrir seuls du fait de la domestication qui les a  rendu humano-dependants! 

La  domestication est le fleau, le  péché originel, et donc pour moi, ne plus avoir de races domestiques ne peut être que profitable aux bêtes car pour un animal domestique heureux, il y en a des milliards de milliards qui souffrent au delà de l’imaginable. Et ce, qu’ils soient  encore incarcérés dans des lieux maudits, usines à viande,   usines à chiots, labos, cirque, etc, ou livrés à eux mêmes, — affamés faméliques, assoiffés, la terre en est remplie—condamnés à la mendicité, à la haine donc aux diverses façons de les persécuter, du poison aux coups, aux jets de pierre, à la soude caustique comme le pauvre Caramel, etc. comme  les chiens et chats,  comme les pigeons, et même les vaches, sacrées ou pas. 

Même les amis des animaux participent aux tueries car les refuges sont pleins à craquer! Et  une vie entière  dans un box, est-ce préférable ou pas à une eutha?


Les races domestiques sont en plus sélectionnées pour se reproduire à outrance.  Donc, contraception, pas de sterilisation de pigeons, très mal faites, avec souffrance, par la SACPA.

 

Commenter cet article