Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Psychanalyse et animaux.

Les islamistes coquins? Garçons-joujoux en Afghanistan. "Femmes" mariables à moins de 10 ans en Iran.

20 Août 2012, 20:52pm

Publié par Jo Benchetrit

Décidément, qui a dit qu'on ne savait pas s'amuser chez les intégristes musulmans?

J'ai vu récemment un documentaire sur de jeunes garçons danseurs afghans surtout au Nord du pays qui, déguisés en femmes, distrayaient des hommes assez haut placés. Ils jouent le rôle de femelles si besoin. Ceci contre de nombreuses promesses sans doute pas très suivies d'effet, et le jeune homme, au delà de 16 ans environ   se  retrouverait jeté par son "maître".

Les femmes étant cachées, faut bien érotiser le quotidien, non? Les jeunes imberbes font l'affaire, semble-t-il pour certains de ces personnages.


En Afghanistan, contre la promesse d'une issue à leur misère, des garçons d'à peine 10 ans sont utilisés par des hommes de pouvoir à des fins sexuelles. On les appelle les BachaBereesh . Carole Gaessler présentera le documentaire inédit, La danse des garçons afghans, à 20h35 sur France 5. Regardez plutôt.

http://tele.premiere.fr/News-Videos/VIDEO-La-danse-des-garcons-afghans-Carole-Gaessler-presente-ce-documentaire-inedit-ce-soir-sur-France-5-2418814 

et aussi:

Les « garçons jouets » d’Afghanistan – bacha bazi

bachabazi.1242487304.jpgAvoir son garçon, son jouet, sa danseuse... Le phénomène est très répandu en Afghanistan, notamment chez les seigneurs de guerre du Nord du pays.

On les appelle bacha bazi, bacha baazi, bacha bereesh... : garçons jouets ou garçon imberbes.

Ils portent souvent les cheveux longs, sont vêtus comme des femmes et ont entre 14 et 18 ans généralement. Le phénomène, très ancien, a disparu depuis longtemps d'Ouzbékistan mais tend à prendre de l'ampleur en Afghanistan.

Ces gamins, pauvres, servent de garçon à tout faire pour un peu d'argent, quand leur "maître" (kaatah) ne les emmène pas dans les "parties" entre hommes. Il est vrai qu'en Afghanistan, les femmes ne participent pas à ces soirées. A fortiori elles ne dansent plus...

Ne pas avoir son bacha bazi est presque une honte. Les hommes les plus riches ou les plus influents ont plusieurs bacha et les font danser lors des soirées dans les "qush khana". Mieux un garçon danse, plus son "propriétaire" en tire fierté.

Certains portent des clochettes - signe de prostitution là-bas.

Parfois la nuit, quand la danse est terminée, les garçons sont partagés entre amis, pour des faveurs sexuelles.

Voici deux videos que l'on m'a transmises :

 http://www.youtube.com/watch?v=zNUxq8rI6lM

http://www.youtube.com/watch?v=eIYh8qzf93I&feature=related

Et selon cette video cela se pratiquerait aussi chez les Tadjiks d'Afghanistan : http://www.youtube.com/watch?v=tZtnUwjJiLg&NR=1



Ils ont une dizaine d'années, vivent en Afghanistan et sont des centaines à se faire utiliser comme simple divertissement ou comme des esclaves sexuels par des hommes puissants. Leurs surnoms : les BachaBereesh ou «garçons imberbes». Carole Gaessler inaugurera cette soirée consacrée aux grandes questions de société, notamment à l'international, avec ce documentaire exceptionnel et inédit La danse des garçons afghans.

Les organismes tels que l'Unicef tentent de condamner cette pratique. Elle ne cesse pourtant de s'étendre sur le territoire. Najibullah Quraishi est journaliste et a voulu enquêter sur cette tradition d’un autre âge, officiellement prohibée par le gouvernement afghan. Nazir Alimy, en mission à l’Unicef, souligne la difficulté à combattre ce fléau qui s’étend à l’ensemble du pays : « Il est évident que presque tous les hommes qui sont impliqués dans ces réseaux sont des gens très puissants… Je ne peux pas les nommer parce que je tiens à ma vie. »

Un témoignage poignant sur le calvaire de ces jeunes garçons"

================== 

En iran, on "aime" aussi la jeunesse, et on vient de passer une loi autorisant le mariage des filles de moins de 10 ans.

 Une petition contre le mariage ) cet âge que nos cultures considerent comme trop jeune  pour le sexe est en ligne si

 ça vous tente mai ça m'etonnerait qu'on soit ecouté:

http://www.thepetitionsite.com/122/571/461/iran-dont-legalize-marriage-for-girls-under-10/?z00m=20388643
 

Quelque chose me dit que les iraniennes ne sont plus très heureuses de la révolution islamiste qui a marqué le départ forcé du Shah.
Un pays sachant chasser son shah mais ignorant la méthode pour se débarrasser de ses chasseurs islamistes ne peut espérer autre chose que l'asservissement que l'on sait.

Dur d'être assez  niais pour se laisser prendre aux sirènes d'exploiteurs sans scrupules.
Dur mais, à l'époque, ce piège n'était pas aussi connu qu'à présent.
Or que voit-on? La même niaiserie dans les pays qui ont  fait leur révolution pour...non une libération comme ils disent, mais un asservissement forcé et VOTE par eux en toute liberté.
 

Commenter cet article