Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Psychanalyse et animaux.

Liste bidonnée de medecins psy pro corridas aux enfants.

14 Avril 2012, 20:19pm

Publié par Jo Benchetrit

Il est clair que ces médecins signataires mentent en commettant l'invraisemblable assertion comme quoi des sévices cruels infligés à des animaux et punis de ce fait par la loi sont un spectacle formateur pour les enfants. onsait que pire encore c'est une pratique qu'on leur fait faire dans des écoles de corrida ce qui est plus que monstrueux pour les pauvres veaux martyrisés et aussi pour eux qu'on forme à la perversion.
Circonstance aggravante: ces médecins prétendument experts en psychologie de l'enfance le font en utilisant l'autorité morale attachée à leur fonction.
Aussi, je doute qu'une telle attitude soit admise par la loi selon le code pénal et soit conforme à la déontologie que doit garantir l'Ordre des médecins.
En effet, il y a un abus à utiliser son statut médical donc au supposé savoir attaché à cette fonction pour promouvoir une pratique que la loi réprouve.
Ce n'est pas parce qu'il y a une exception scélérate, que pour autant ça annule les sévices graves sanctionnables reconnus dans la loi.
C'est certes illegal de mentir sur les signataires, mais encore bien plus de signer.

 

Article de La Provence:

http://www.laprovence.com/article/arles/une-vraie-fausse-liste-de-psys-pro-corrida-cree-la-polemique

Une vraie fausse liste de psys pro-corrida crée la polémique

 

Publié le vendredi 13 avril 2012 à 12H22

Ils seraient 150 à défendre le "rôle formateur" de la tauromachie sur les mineurs. Certains démentent

Les mineurs doivent-ils être interdits de corrida ? Pro et anti cherchent des soutiens. Mais attention au dérapage...

Les mineurs doivent-ils être interdits de corrida ? Pro et anti cherchent des soutiens. Mais attention au dérapage...

Photo Valérie FARINE

 

C'était la réponse du berger à la bergère, en quelque sorte. Avec l'objectif de contrecarrer le discours du collectif créé il y a quelques mois autour du psychiatre Jean-Paul Richier et du psychologue Joël Lequesne, rejoints depuis par le Professeur Hubert Montagner, qui voudrait empêcher l'accès aux corridas pour les mineurs de moins de 16 ans. Le Docteur Joël Pon, psychiatre à Toulouse et membre de l'Observatoire national des cultures taurines, a alors pris l'initiative de contacter des collègues susceptibles, selon lui, de soutenir que la tauromachie, "loin de représenter une menace de traumatisme pour les mineurs, joue au contraire un rôle éminemment formateur au regard de l'apprentissage indispensable de la réalité qu'il importe aux parents de transmettre à leurs enfants".

Une mission apparemment couronnée de succès, comme l'explique l'Observatoire des cultures taurines, qui a mis en ligne le 11 février dernier le texte de ce manifeste et le nom des signataires et qui se réjouit sur son site internet de "la prise de position sans équivoque de 150 psychiatres et pédo-psychiatres français" en faveur de la corrida.

"Une liste mensongère"

Si c'est bien le cas de plusieurs professionnels que nous avons pu contacter, il y a un hic : certains des psychiatres de la liste alimentée par Joël Pon n'ont rien signé du tout. "Ceux qui ne souhaitaient pas y être ont été retirés", affirme pourtant ce dernier. "Cette liste est mensongère, nous la dénonçons, affirme de son côté Thierry Hély, responsable communication à la FLAC (Fédération des luttes pour l'abolition des corridas). Dans le courrier envoyé, on dit que si vous ne répondez pas on considère que vous approuvez, c'est très choquant !"

C'est exactement ce qui est arrivé au docteur Daniel Bert, de Saint-Pierre en Coutance, dans la Manche, et à son confrère de Strasbourg, Patrick Singer - toujours sur la liste, Ndlr -. "J'ai reçu ce mail qui me demandait de soutenir que la corrida, c'était bon pour les enfants il y a quatre ou cinq mois, raconte Daniel Bert. Puis on m'a appris que si on ne répondait pas, ça voulait dire que j'étais d'accord. Mais je ne cautionne pas du tout, j'ai été piégé, et je ne suis pas le seul à être entré dans ce piège. Et puis géographiquement et psychologiquement, je suis loin de la corrida. Le procédé est plus que douteux, ça relève d'une certaine escroquerie." Plus à l'Est, même son de cloche. "C'est un courrier auquel il n'a pas répondu, il trouvait ça débile, confie l'assistante du docteur Singer. Il ne cautionne pas du tout."

Pas de quoi démonter André Viard, le président de l'Observatoire national des cultures taurines. "Moi j'ai reçu cette liste, mais je ne les ai pas appelé un par un pour vérifier", concède-t-il. Avant de porter la charge contre le camp adverse. "Ce sont des psychiatres qui ont pris cette initiative et qui nous l'ont soumis, précise-t-il. Et depuis, les anti-taurins menacent et harcèlent les signataires." Quant au fond du problème, André Viard n'en démord pas : "On ne trouvera jamais d'enfant traumatisé par la tauromachie", conclut-il.


Ce que dit la loi

"Le Qui ne dit mot consent n'existe pas en droit, souligne d'emblée Me Damien Faupin, avocat arlésien. Il aurait fallu que les psychiatres donnent leur accord pour que leur nom soit associé à la démarche." En théorie, les professionnels abusés peuvent même porter l'affaire en justice. L'observatoire des cultures taurines, qui héberge sur son site cette vraie-fausse liste, serait peut-être bien inspiré de la retirer...

 

Christophe VIAL

http://www.laprovence.com/article/arles/une-vraie-fausse-liste-de-psys-pro-corrida-cree-la-polemique

 

Commenter cet article