Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Psychanalyse et animaux.

MASSACRES DE CORNEILLES ET FREUX.ECRIRE AU MAIRE DE MORDELLES. MA LETTRE.

27 Janvier 2011, 21:31pm

Publié par Jo Benchetrit

VOICI MA LETTRE:

OBJET=
http://www.ouest-france.fr/actu/actuLocale_-elus-et-chasseurs-declarent-la-guerre-aux-corbeaux-_35196-avd-20110115-59712930_actuLocale.Htm

  Monsieur le maire de Mordelles,

 

Chaque année à Mordelles, déjà 10.000 corvidés sont massacrés .

 

 Vous projetiez le 15 janvier un autre énorme massacre.

Je sais par expérience combien il est difficile de parler de raison, ou, pire encore,  de compassion dans notre monde de plus en plus dur. 

 Mais regardez notre campagne colonisée par l'agriculture intensive. Monde horrible, Bretagne à lisier, à élevages concentrationnaires impitoyables, animaux maltraités de manière effrayante pour tout être normal, région défigurée, eau polluée, algues vertes toxiques, et on ose  dire nuisibles des animaux victimes de tout ce chambardement de ce qui fut leur nature, leur lieu de vie et d'abreuvement et de nourriture?  

Ne pourriez vous pas laisser vivre les corvidés et autres martyrs de notre mégalomanie ?  Vous attisez la haine des urbains contre ces malheureux. Qu'y gagnez-vous?

Je mets en copie la LPO et d’autres associations que vous reconnaîtrez . Ce véritable génocide au sens étymologique du mot ne peut avoir lieu dans l’indifférence .Nous allons faire savoir ce qui se fomente là dans le seul espoir de sauver des innocents.

 

Je vous envoie ceci comme une bouteille à la mer, espérant rencontrer quelqu'un  qui saura refuser la cruauté , dire ENFIN non à l’intolérable sans-gêne dévastateur des humains. La vision écologique montante peut encore faire la différence.

 

 

Un maire comme tout élu veut être réélu. Or je doute que chez vous, il n’y ait que ces chasseurs assoiffés de sang et une masse d'indifférents. Et si c'est le cas, voyez-vous, à votre place, je m'inquiéterais sur ce que je transmets car un maire comme tout élu a un rôle pédagogique en tant que modèle.

 

 

 

 

 

 

Salutations attristées, mais un peu d’espoir en votre raison, sinon, je n'aurais pas écrit,

 

J.Benchetrit.


 

Commenter cet article