Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Psychanalyse et animaux.

Meric, retour sur l'affaire. Video des pieds par la RATP: la langue des pieds a parlé.

21 Juillet 2013, 15:08pm

Publié par Jo Benchetrit

5 juin 2013. 
  Sale jour pour Clement Meric...Il y a   plus de 7000 "personnes" qui ont soutenu l'assassin Esteban  dans un FB fait pour ça, y compris par une de ses  copines, Nathanimaliste, qui m'a  dit de lui: c'est juste un gentil jeune français qui défend son pays! 
Certains dits "neutres" les renvoient dos à dos. Extreme gauche et extreme droite, même  danger. Ça voudrait dire que finalement la victime est aussi coupable que l'assassin, comme on le dit pour les viols dans  certains pays et chez nous, il n'y a pas si longtemps! 
La défense des animaux est divisée dans son analyse, mais là, elle ne peut pas ne pas avoir reconnu  qu'elle etait noyautée par des fachos. Helas, des gens de la PA, dont une certaine Nathalie K. dit nathanimaliste est dans plein de photos avec des gens comme Serge Ayoub, un nazi et fier de l'etre donc qui soutient ceux qui jetaient des bébés vivants dans le feu des fours! et ses sbires, dont Morillo,  et etait membre de pas mal d'assoces dont elle a été virée, ou elle s'est effacée par trouille de l'etre, si mes infos sont juste, comme de la FBB et de la SPA où elle a failli etre elue proche de la presidence.
L'assassin est  selon lui anti-fourrure, mais surtout en bon facho, anti halal et anti cacher mais pas contre une bonne saucissonade. Les cochons mal saignés et se reveillant dans l'eau bouillante  ne doivent pas l'emouvoir.
Mais le tué était anti-toute exploitation animale, un vegan. L'assassin n'etait pas VG, mais utilisant les animaux, il etait d'une mouvance disant: "faut bien les traiter tout en s'en servant comme esclaves tout azimut".
De toute evidence,  pour les nazillons, il fallait infilter les anti-fourrure, sans doute  parce que des juifs furent fourreurs. mais leur fond de commerce est l'anti hallal et anti-cacher, ce pour que l'on sache bien que les bons sont français de souche, donc CHRETIENS. Amusant car  Ayoub, leur chefaillon, est arabe libanais chretien. Et Morillo,espagnol d'origine...Et il a tué un "vrai" français, c'est à dire ni musulman ni surtout juif, le petit sur- doué vegan anti-fa, Meric.
Quand les fachos vous disent que la delinquance nous vient de l'etranger! Rions bien fort à l'absurdité de ces immigrés anti- immigrés ! 
 
Qu'en dit Charb sur Charlie Hebdo?

 Clément Méric le tueur 11 juillet 2013

Clémnt Méric, le tueurLa scène, qui a été filmée à vingt centimètres au-dessus du sol par une caméra de la RATP, incrimine le gringalet antifasciste Clément Méric: on voit des pieds. Ses pieds. Et ceux du skin. Un journaliste de RTL qui a vu la vidéo, et qui sait lire le langage des pieds, en a déduit que Clément Méric fut l’agresseur du pauvre skinhead Esteban Morillo. Le facho a répondu aux coups du gaucho par un coup qui, hélas, a été mortel. La faute à pas de chance, la nature a fait le facho plus balèze que la crevette droit-de-l’hommiste.
Le député UMP Éric Ciotti, aussi chauve à l’extérieur qu’à l’intérieur, a aussitôt réclamé la dissolution des groupuscules gauchistes violents. La thèse est que la violence de l’extrême droite n’est pas moins condamnable que la violence de l’extrême gauche. «Les extrêmes se touchent», ont coutume de dire les philosophes du slogan paradoxal. Quitte à dissoudre, dissolvons les rouges comme les bruns!
Renvoyer dos à dos le fascisme et l’antifascisme signifie que le remède vaut la maladie. En effet, qu’est-ce qui justifie l’existence des antifascistes si ce n’est celle des fascistes? Qui est apparu en premier: la poule collabo ou l’œuf résistant ? Pour une bonne partie de l’UMP vagissante, militer contre le racisme et les discriminations serait équivalent à promouvoir le racisme et les discriminations. Quel talent!

Mettons les skinheads sous protection policière!

En mettant dans le même sac Méric et Morillo, la droite cherche à relativiser la dangerosité des groupuscules fascistes. Si les fascistes sont aussi dangereux que les gauchistes, c’est que les fascistes ne sont pas si dangereux que ça... Ciotti et sa troupe de clowns ont beau essayer de jouer les braves gens terrorisés par le péril gauchiste, on n’y croit pas. Ils sont mauvais acteurs, c’est à pleurer. Ah, si seulement un gauchiste pouvait tuer (même accidentellement, hein) un militant d’extrême droite! Malheureusement pour les Ciotti, ça n’a pas été le cas. Et si cela l’avait été? Poser cette question a quelque chose de déplacé, puisque, rappelons-le à ceux qui essaient de nous le faire oublier, la victime est bien l’antifasciste. Mais bon, et si Méric avait tué un skinhead à coups de poing? Ça aurait fait de Méric un justiciable comme un autre, mais ça n’aurait pas fait de l’antifascisme une idéoogie mortifère. Et si Morillo avait été la victime, ça n’aurait pas fait du groupuscule d’extrême droite auquel il appartenait une école de tolérance...
Les gens bien raisonnables pensent sans doute que l’action des groupes antifascistes est inutile puisque la République n’est pas menacée par une dictature skinhead. Non, Serge Ayoub, le patron des autodissous groupuscules Troisième Voie et Jeunesses nationalistes révolutionnaires, n’a aucune chance, un jour, de diriger la France. Non, il ne regardera pas le défilé du 14 Juillet depuis la tribune  officielle puisque, au même moment, il sera occupé à faire la majorette devant cette même tribune pour contenter une Marine Le Pen ou un quelconque Ciotti qui aurait réussi. On peut se moquer de ces jeunes anars romantiques qui prennent leurs ennemis pour une réalité. Rigolons de leur engagement à gorge déployée tant qu’on n’a pas les rangers d’un Ayoub au fond.
Ah, au fait, Ciotti a oublié un argument pour traîner dans la merde Méric: le militant antifasciste était raciste! Esteban Morillo, c’est pas un nom de chez nous... Méric a agressé un fils d’immigré, que font le MRAP, la Licra et SOS Racisme? Allez, Ciotti, lance-toi!

Charb

A present interessons nous à cet article

d'actuanimaux: Accueil » Actualité » La mort de Clément Méric, un séisme dans le milieu animaliste

La mort de Clément Méric, un séisme dans le milieu animaliste

 31

La mort de Clément Méric le mercredi 5 juin 2013 a secoué le milieu animaliste. Militant antifasciste1, végan et antispéciste2 de 18 ans, Clément Méric a été assassiné alors qu’il sortait pour s’acheter des vêtements.

Clément Méric

Clément Méric

Ses agresseurs étaient des skinheads néo-nazis (boneheads) proches du mouvement politique Troisième-voie (raciste, homophobe et antisémite) et de sa branche militariste les « JNR3». Ils se disent défenseurs des animaux, et s’attaquent plus particulièrement au halal (contre les musulmans) et la fourrure (qu’ils amalgamaient aux juifs), ainsi qu’au casher. Sur leur site internet on peut lire qu’il faut défendre les animaux car ils sont là pour nous nourrir, nous protéger, nous tenir compagnie. Les JNR sont d’ailleurs filmés avec des chiens dits « de combat » utilisés comme arme (voir ici 3min11http://www.youtube.com/watch?v=-4OcVg7R6ec ). « Parce qu’ils [les animaux] nous aiment, nous accompagnent, nous protègent et nous nourrissent »4 Il s’agit d’une vision utilitariste des animaux, les animaux ne sont pas considérés comme des êtres vivant pour eux-même, mais pour l’utilité qu’ils ont pour les humains.

Une conception raciste, homophobe et antisémite des relations sociales est incompatible avec une reconnaissance de l’animal en tant qu’un individu étranger à nous à considérer. L’animal représente ce qui est étranger à l’être humain, respecter l’animal c’est respecter le concept d’étranger. La relation être humain/animal est à concevoir dans l’égalité comme celle de l’autochtone à l’étranger.

Ces militants skinheads (boneheads) « protecteurs des animaux », mais adeptes du cuir et du saucisson français ont pour but de récupérer des militants pour leur groupe par le biais de la défense animale. Ils étaient présents à la marche contre la fourrure de Paris du 14 novembre 2012. Des antifascistes veganEs avaient réagi en informant de leur présence les autres militants animalistes.

 

Le groupe "Troisième Voie", à la marche contre la fourrure à Paris.

Le groupe « Troisième Voie », avec Esteban, à la marche contre la fourrure à Paris.



Pour protéger le lien social Clément Méric a résisté contre ces discours de haine et l’a payé de sa vie. Nous aurions pu croiser ces meurtriers et si nous étions homosexuels, arabes, noirs ou juifs et mourir sous leur haine.

 

1Clément Méric faisait partie de l’action antifasciste, groupe autonome qui historiquement a été créé en allemagne par l’extrême gauche pour unir tous les gens de gauche contre le nazisme
2Le spécisme est à l’espèce ce que le racisme et le sexisme sont respectivement à la race et au sexe : la volonté de ne pas prendre en compte (ou de moins prendre en compte) les intérêts de certains au bénéfice d’autres, en prétextant des différences réelles ou imaginaires mais toujours dépourvues de lien logique avec ce qu’elles sont censées justifier.
3 Jeunesses Nationaliste Révolutionnaires
4 Extrait du site de Section Defense Animale.

Commenter cet article

Monsieur Z 22/07/2013 20:43


Je rectifie:"...alors que les musulmans sont les plus grands homophobes !"

Monsieur Z 22/07/2013 20:31


Que de mensonges dans cet article !


Si Esteban n'est pas végé, sa compagne Katia l'est, et même végane.


Si Clément Méric était un militant animaliste, il n'aurait en aucun cas participé à une manifestation haineuse, le bas du visage caché par un foulard, contre les anti-mariage homos.


Voilà le genre de combat douteux qui l'interessait !


On ne l'a jamais vu par contre dans une manif anti-fourrure, anti-chasse, anti-vivisection, ou anti-corrida.


Clement Meric a attaqué lâchement Esteban, s'il avait été le plus fort c'est ce dernier qui aurait été la victime.


La légitime défense ne serait-elle plus valable quand l'agressé est le "fasciste" ?


Pourquo les antifas seraient-ils plus respectables que ceux qu'ils traitent de fascistes ?


Mao et Staline seraient-ils préférables à Hitler ?


Une analyse objective de l'Histoire nous montre le contraire, mais là n'est pas le lieu pour développer.


Sans fascistes, il n'y aurait pas besoin d'antifas ?


C'est oublier que le fascisme est né au lendemain de la première guerre mondiale par réaction au totalitarisme bolchévique.


Et aujourd'hui la problèmatique a changé, sont qualifiés de "fascistes" tous ceux qui s'opposent à la pensée unique, à l'islamisation de la société, à l'antiracisme totalitaire, bref à la
décadence de la société.


C'est une honte de faire du triste sire haineux Clément Méric un porte-drapeau et un martyr de la cause animaliste, son combat était bien différent et d'ailleurs totalement incohérent comme l'est
le politiquement correct: à la fois homophile et islamophile, alors que les musulmans sont les plus grands islamophobes !