Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Psychanalyse et animaux.

Nous voudrions bien voter pour EVA JOLY. MAIs Eva doit faire un effort vers les animaux et les écolos.

13 Février 2012, 23:40pm

Publié par Jo Benchetrit

Je suis contente de voir que l'Express.fr a mis un petit texte de moi en Une: "Eva Joly n'aura pas le soutien des protecteurs des animaux"

 .« Encore un effort, EELV, et vous pourrez être écologistes. Eva Joly est présentée par le parti écologique français le plus connu. Pourtant, l'écologie, ce n'est pas ça. Les EELV restent enfermés dans l'ideologie dominante soi-disant humaniste mais qui bafoue les valeurs humaines dès que les êtres ne sont pas classés humains. Eva Joly cause des sans papiers, pas des animaux...ou presque pas. En fait elle n'en cause que par ecrit dans son programme ou pour voir ça de la lorgnette des hommes, dont elle respecte les traditions le s plus horrifiantes, montrant qu'elle n'a vraiment jamais reflechi à la souffrance animale ni à la cruauté humaine. Ce parti doit se recentrer et retrouver sa vocation premiere:l'analyse critique de l'être au monde humain, la deconstruction du rapport des hommes au non- homme, à la nature, à leurs origines naturelles et animales mais aussi à eux-mêmes, ces êtres qui ne se posent qu'en s'opposant à l'écosystème et aux animaux, tous vus comme objets de complétude posés sur terre par la divine bienveillance afin que l'homme se serve. Du coup, les animaux sont bafoués et presque tous sont détruits dans l'indifférence générale, y compris celle des écolos, eux qui savent pourtant que tout est lié, et que la mort des autres pourrait bien tuer les uns. C'est bien de s'engager dans des causes, comme celle des sans papiers, mais ça fait doublon. Du coup, personne ne parle d'écologie ni des animaux, ni donc de la place de l'homme dans le monde, ni donc du vrai debat du 21° siècle à la fois éthique et vital , bien au delà de l'économie: le monde des vivants supportera t il encore longtemps la présence de l'homme, cet être sans-gêne et destructeur? Personne n'en parle, pas même les Verts, c'est un comble! C'est comme un mouvement anti-raciste qui ne parlerait pas de racisme, ou encore une assoce feministe qui n'analyserait pas les rapports hommes-femmes. »

Commenter cet article