Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Psychanalyse et animaux.

On ne peut se contenter de réduire sa facture d'eau pour sauver la planète.

26 Mars 2010, 23:05pm

Publié par Jo Benchetrit

Aux origines de la barbarie humaine, que ce soit  entre les hommes,  ces auto-décrétés "êtres supérieurs" et la nature dont les autres animaux, il y a un rapport illicite. Il ouvre la porte au pire qui siège en l'homme et   interdit de progresser moralement pour rejoindre ce qu'on met d'éthique dans le  signifiant "humanité".
On ne peut se contenter de réduire sa facture d'eau pour sauver la planète. 

Lorsque vous ouvrirez enfin les yeux sur ce que nous faisons subir d'atroce en continu aux animaux, vous ne pourrez que vous résoudre à dénoncer avec moi  le manque de savoir vivre évident des hommes, qui est digne d'un Ubu sans gêne et psychopathe.
Pour que triomphe la morale(mot devenu tabou), il faut arriver à la remise en cause de chacune de nos
évidences.
 Il faut douter de soi pour devenir soi-même, non asservi à sa jouissance barbare, nous dit la psychanalyse. Guérir, pour notre espèce en dégradation suicidaire et assassine, c'est ne plus accepter la barbarie comme allant de soi. C'est donc choisir la liberté contre l'esclavage kamikaze de notre espèce.
Cela passe par le devoir de l'identifier là où elle est rendu méconnaissable
par le fait qu 'elle est dite par la force de l'habitude,
 normale, et niée en tant que crime.

Commenter cet article