Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Psychanalyse et animaux.

Président Hollande normal? Pour avoir un ami comme Vals, j'en doute...

6 Mai 2012, 21:11pm

Publié par Jo Benchetrit

J'ai laissé ça sur le Figaro:http://elections.lefigaro.fr/presidentielle-2012/2012/05/06/01039-20120506ARTFIG00203-presidentielle-francois-hollande-l-homme-normal-devient-president.php

"En psychiatrie, on se méfie beaucoup des hommes normaux. Celui qui se dit normal peut très bien être fou.
Mais bon, faut de tout...surtout si Hollande écoute les anormaux qui, au contraire des hommes normaux luttent pour améliorer l’espèce humaine en la rendant HUMAINE. En commençant par vouloir eliminer son attitude coupable avec  les êtres martyrisés en permanence que sont les animaux."
Absolument scandaleux, la corrida que soutiennent Valls et d'autres  comme Fillon...On attend pourtant le président normal pour  ôter cette horreur du patrimoine et pour l'interdire, voeu pieu:
http://storage.canalblog.com/48/55/149684/64832376.jpg
Et pendant ce temps-là un autre cauchemar, dû au fait que les démocraties se suicident en autorisant les partis extrêmes à se  présenter. C'est scandaleux, ce laxisme coupable, là aussi:
"Le parti neo nazi Chryssi Avghi (Aube Dorée) va entrer au parlement grec après avoir obtenu entre 6 et 8% des voix lors des législatives aujourd'hui

 Grèce: le parti néonazi ira au Parlement

 

Le parti neo nazi Chryssi Avghi (Aube Dorée) va entrer au parlement grec après avoir obtenu entre 6 et 8% des voix lors des législatives aujourd'hui, selon un sondage sortie des urnes diffusé sur les chaînes de télévision.

Ce parti qui plafonnait à 0,29% des voix aux dernières législatives de 2009 est crédité de 6 à 8% des suffrages des 9,8 millions d'électeurs grecs qui ont voté pour renouveler le Parlement, dans un scrutin dominé par la contestation de la politique d'austérité et l'implosion du vieux système politique, au risque de remettre en cause les efforts de redressement du pays au sein de l'euro."(...)

Commenter cet article