Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Psychanalyse et animaux.

QUAND UN NOIR visionnaire DEFEND LES JUIFS d'un nouveau génocide. texte de Colbert King .

7 Août 2012, 04:44am

Publié par Jo Benchetrit

Traduction un peu tirée par les cheveux, mais on pige bien le fond: Iran=danger comme le fut Hitler. Et on va laisser faire=fascination du mal, twist again?

« L’antisémitisme de l’Iran est la plus grande menace faite aux Juifs » – Colbert King

Colbert King

Colbert King, Lauréat du prix Pulitzer 2003, chroniqueur au Washington Post, ancien officier de l’Armée américaine et ayant occupé de nombreux postes à responsabilité aux Etats-Unis. Certains devraient prendre de la graine quant à la lucidité de cet homme. 

Par Colbert King

Imputez-le à mon éducation, ou ce que j’ai appris à l’école, ou ce que j’ai vu au camp d’extermination de Dachau que j’ai visité en 1968. L’Holocauste était l’événement le plus tragique du 20ème siècle.

Donc je trouve répugnant qu’un gouvernement dans le monde d’aujourd’hui préconiserait une répétition de cette horreur. Et c’est presque au-delà de la croyance que le reste du monde entendrait une telle atrocité et regarderait dans la direction opposée.

Je me réfère, bien sûr, aux leaders de l’Iran d’aujourd’hui et la réponse humaine du monde  à la forme la plus virulente d’antisémitisme soutenue par un état depuis l’Allemagne nazie.

Je dis ceci en tant qu’arrière-petit-fils d’esclaves, en tant que fils de parents dont le potentiel a été étouffé par un racisme implacable, en tant qu’homme dont la jeunesse a été endommagée par Jim Crow et ses préjugés raciaux, en tant que père emplis de colère et de peine qui n’a pu donner à ses enfants et petits-enfants une Amérique qui ne considérera pas leur couleur de peau comme un défaut sur leur humanité.

Et pourtant je sais dans mon cœur que nous ne sommes pas les seuls à porter la croix de la bigoterie et la haine.

L’Iran est plus qu’une menace à ce bout  de géographie appelée Israël. La République islamique d’Iran est la plus grande menace faite aux Juifs depuis l’Allemagne Nazie.

Je ne suis pas Juif. Je ne suis pas né d’une femme juive. Je n’ai pas été élevé, ni été instruit comme un Juif; donc je ne fais pas, comme Adam Garfinkle pourrait  le dire, voir le monde avec les yeux d’un Juif, exprimant des sensibilités morales juives ou exposant n’importe quel signe de mémoire historique juive.

Mais j’ai vraiment le pouvoir de rappel et je le fais, en tant que non-juif, je reconnais vraiment le côté vicieux de l’antisémitisme quand je le vois. Le gouvernement iranien est aussi antisémite que l’était le troisième Reich.

Écoutez le Président iranien Mahmoud Ahmadinejad et vous entendez Adolf Hitler. Lisez, par exemple, ce récent message d’Ahmadinejad adressé à Téhéran aux ambassadeurs de pays Islamiques :

« Ca fait maintenant 400 ans qu’un clan d’affreux Sionistes gouverne les affaires mondiales majeures. Et dans les coulisses des cercles des grandes puissances, dans les organisations politiques, médiatiques, monétaires et bancaires dans le monde, ils ont été les décideurs, à un point  qu’une grande puissance avec une énorme économie de  plus de 300 millions de personnes, les candidats à l’élection présidentielle Américaine doivent aller baiser les pieds des Sionistes pour s’assurer  d’une victoire finale »

Et ceci : « le régime Sioniste est aussi bien le symbole de l’hégémonie du Sionisme sur le monde que les moyens mis dans la main des pouvoirs d’oppresseurs pour l’expansion de leur hégémonie dans la région et dans le monde. »

L’appel d’Ahmadinejad d’annihilation d’Israël répercute l’appel de de l’extermination juive du Führer:  » Tout amoureux  de liberté et partisan de justice dans le monde doit faire de son mieux pour annihiler le régime Sioniste afin de paver le chemin pour l’établissement de justice et de liberté dans le monde. »

Ahmadinejad  jouait le jeu de son vice-président, Mohammad Reza Rahimi, qui cette année met la norme pour la haine antijuive.

A une conférence patronnée par l’ONU sur le trafic de drogue illégal en juin, Rahimi déclara, selon New York Times, le Talmud enseigne de « détruire quiconque s’oppose aux Juifs. »

Il dit : les sionistes ont un contrôle ferme du trafic de drogue. Des gynécologues tuent des bébés noirs sur ordre des Sionistes  et il a prétendu que la Révolution Bolchevique en 1917 a été commanditée par des Juifs.

Le monde se focalise  sur l’acquisition par l’Iran d’armes nucléaires et la menace posée par Téhéran sur  Israël. C’est une vue trop étroite.

Il ignore la menace plus large de l’antisémitisme patronné par l’Iran aux Juifs quel que soit l’endroit où ils se trouvent. La bigoterie de l’Iran a une dimension globale.  Et cela constitue un défi moral au reste du monde.

Nous n’avons pas arrêté la plus grande atrocité du 20ème siècle. Qu’en sera-t-il des prochaines?

Le président Obama a dit qu’il « sera toujours là pour Israël, » et Mitt Romney a dit presque la même chose. Mais qu’en est-il du  reste du monde ?

L’Iran viole la souveraineté nationale pour tuer des Juifs.

Des empreintes digitales de l’Iran ont été trouvées dans les attaques contre des Juifs en Bulgarie, l’Inde, la Thaïlande et la Géorgie.

Croire que la menace Iranienne pèse principalement sur Israël c’est ignorer la réalité si désagréable et défiante soit elle.

Si nous devons honorer l’engagement « du jamais plus cela » serons-nous capables de prévenir le génocide potentiel du 21e siècle ?

Adapté par Jean Vercors (Israël) – rédaction israel-flash

Commenter cet article