Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Psychanalyse et animaux.

Un film indispensable:"Présumé coupable".De Dutroux à Outreau, une psychose phonétique?

5 Septembre 2011, 07:37am

Publié par Jo Benchetrit

Sur le danger de la pureté, je vous conseille mon dernier article, qui fait suite à celui ci.


 Alain Marécaux=
http://referentiel.nouvelobs.com/file/20060118.OBS1225.jpgIl sort actuellement (le 7 septembre) un film de Garenq sur Alain Marécaux, un huissier soudain pris dans un enfer d'injustice. Ça pourrait être vous ou moi.
Avec Philippe Torreton dans son rôle:
http://cinema.lessentiel.lu/fichier/image/production/imageproduction/56991a0b5d33231e7a16491997a6acd9ab168086.jpg

Myriam Badaoui=http://www.lasemainedansleboulonnais.fr/stories/thumb300x00//mediastore/NordLittoral/A2011/M02/outreau-10-ans-apr-egrave-s-le-fils-de-myr-246.jpg.jpg
 François Mourmand, mort en prison en juin 2002:
http://www.lasemainedansleboulonnais.fr/stories/thumb300x00//mediastore/VDN/A2011/M02/640541-lydia-mour-4d690cc5.jpg.jpg

Accusé comme son épouse  et 13 autres innocents par une femme aux agissements pervers,  Myriam Badaoui,  d'actes de pédophilie qu'ils n'ont jamais commis, il y a perdu sa famille: sa mère en est sans doute morte, ses 3 enfants ont été malmenés, il n'a jamais retrouvé le lien avec   sa fille, et il a divorcé. Son rôle est  joué par Philippe Torreton:
"Présumé coupable".
Je crois que bcp d'entre vous devraient le voir. 
Pour ma part, cette affaire me révolte tout autant que toute autre barbarie.
Je sais qu'il y a ici des gens qui ont sans doute dit d'eux: les salauds  ! faisant confiance aux accusations de cette affabulatrice incestueuse Myriam Badaoui. 
 

On peut dire: les salauds! quand on est sûr de leur faute.
Attention  aux lynchages et particulièrement  à celui de possibles innocents.
Même la   justice peut traquer et détruire des innocents.
Le juge Burgaud , trop jeune sans doute, ou trop borné...ou tout à la d fois, visiblement dépassé par les mensonges, qui, à sa décharge, étaient plausibles, illustre bien le fait effroyable que la machine judiciaire est parfois aveugle et sourde à tout argument rationnel.
Il y a des affaires qui ne sont jamais éclaircies, d'autres qui heureusement, comme l'affaire Dreyffus, ou celle d'Outreau,   le furent à temps, cad du vivant des  accusés.  sauf 1, François Mourmand,qui est mort en prison à 32 ans,  avant le procès en appel. Il ne sera donc pas reconnu innocent par la justice. Il ne sera jamais indemnisé comme les autres innocents d’Outreau.  Ses enfants donc, sont spoliés pour le moment, affaire à suivre.
Cette histoire d'Outreau est née 1 an après l' horrible affaire d'un criminel, le  pédophile et assassin avéré Marc Dutroux. 
Les esprits étaient encore troublés de cette histoire qui fut trop longue à dénouer  a coûté la vie à 4 enfants, et ça a failli être pire.

Il fallait ce film. En effet, des gens qui ne reconnaissent jamais leurs erreurs continuent   à montrer leur mauvaise foi au sujet des accusés d'Outreau, les vraies victimes avec les enfants de la mère perverse et de son époux, Delay qui   les  ont abusés.Myriam Badaoui et   ses enfants, son fils Cherif Kevin Delay en tête,  avaient menti sur la plupart des accusés.Elle et son mari, et 2 de ses voisins sont, eux, condamnés  à juste titre semble-t-il de viols sur les enfants du couple infernal, dont Chérif-Kevin . Cherif a été le 1° prénom. jene sais pas pourquoi il a repris son 1° prénom, Cherif, pour écrire un livre que personne n'arrive à prendre au sérieux, car il reprend semble t-il (pas lu) des accusations déjà dénoncées et avouées   comme mensongères par M.Badaoui.
Comme certains, je sais que notre lutte pour la reconnaissance de la subjectivité des animaux et l'obligation faite à l'humanité d'en tirer le devoir de ne pas leur nuire, doit être insérée dans une lutte globale anti-barbarie.
Attention de ne pas en être soi-même l'ennemi.
Il fallait ce film pour que chacun puisse s'identifier à ces victimes innocentes que sont les accusés à tort. Il s'adresse à chacun, et à son intime conviction si souvent trompeuse.
Cet  injuste et déboussolant acharnement judiciaire n'est pas sans évoquer  la dérive psychique de K, dans "Le procès" de Kafka.
Parlons encore un peu du drame de François Mourmand, le 14°.
Copié de Liberation, article de Florence Aubenas de decembre 2005. estce son allure de garçon  de la famille Groseille qui fait que ce jeune homme mort dune overdose de medicaments (suicide? non lieu jusque là) fut un peu oublié?
Vas savoir! :
http://www.liberation.fr/societe/0101550162-francois-mourmand-un-fantome-sur-les-ruines-d-outreau
En janvier 2002, le juge le convoque à nouveau. Un des accusés a inventé le meurtre d'une fillette et affirme que Mourmand y était. Lui se fâche. «Des menteries.» Le juge : «N'est-ce pas vous qui mentez ?» Mourmand : «Je suis prêt à passer au détecteur.» Le juge : «Où le corps a-t-il été caché ?» Mourmand : «Je vous jure, je ne sais pas.» Le juge : «Nous notifions à la personne que nous la mettons en examen pour acte de torture et de barbarie.»

Quand Lydia arrive au parloir, elle voit s'avancer «un gros bonhomme avachi». C'est son frère. L'accusation de meurtre l'a fait passer aux médicaments à haute dose. Il répète en boucle : «On est parti où, là ? Même Myriam Delay, j'ai jamais couché avec.» Le 9 juin 2002, l'administration pénitentiaire laisse un message à Lydia. Elle rappelle, demande le directeur. On lui répond : «Bien sûr, ne quittez pas.» Elle comprend tout de suite que c'est grave. «Dans les prisons, on ne parle pas au directeur comme ça.» La famille s'est cotisée pour les 3 000 euros d'enterrement. Lydia, qui se teignait les cheveux en rouge, est passée aux mèches noires et y est restée. «C'est plus digne pour un deuil.» Dans son pavillon, près de Boulogne, elle pousse à fond une cassette de Frédéric François. C'était le chanteur préféré de son frère. «Il n'y avait pas plus romantique que lui.» Lydia se sent fière de sa fille aînée, qui va avoir 13 ans. Elle a choisi pour premier tatouage un coeur avec «Tonton» écrit dedans. 

Commenter cet article

Prlesenfan 03/11/2014 02:41

C'est HONTEUX ce film et cet article ! Ils se croient les maitres du monde et que leur perversité ignoble est un amusement, on est peut etre des Moutons pr vs mais on a pas besoin de torturer, violer et tuer pr passer une bonne soirée et réaliser ses fantasmes. Qd je dis ´ills ´ ce sont les hauts dirigeants. MARECAUX A VIOLER DES GAMINS MEME LES SIENS, TOUT LES AUTRES AUSSI !, tout ca est protegé pr continuer leurs partouzes sataniques. Renseignez vous