Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Psychanalyse et animaux.

Une manif par mois pour les animaux. Lutte pour la liberation.

6 Juillet 2011, 21:15pm

Publié par Jo Benchetrit


J'ai reçu ce qui suit mon introduction d'une lectrice fidèle, Nana, une enseignante végétarienne et dont les idées sont proches des miennes. Aussi, je dirai que sans l'avoir jamais vue encore, c'est une amie.
Elle et son ami Dom, son homme, suggèrent une manif par mois, tant que les animaux ne sont pas liberés du joug inhumain des humains;
C'est difficile de faire ça dans une ville différente chaque mois, mais c'est une belle idée. ça pourrait se passer là où on sait que ça souffre particulièrement. Genre une ville avec labo de vivisection, ou encore à Rungis, ville d'abattage...il y a aussi des villes phares comme Nîmes!
Ville symbole de l'immonde cruauté de l'humanité et de celle du pot de terre contre le pot de fer pour ceux qui ne peuvent accepter ça.
Toutes les villes de captures d'animaux , comme les pigeons.
La loi du pouvoir n'est pas la loi, elle est l'abus.
Nous sommes nombreux à gronder de rage. Nous sommes à plat devant l'ampleur de la tâche. Nous nous regonflons   quand nous regardons et que nous entendons les plaintes de ceux qui sont victimes de la cruauté des humains.
Voici donc le mail reçu:
Manifs mensuelles pour la Libération Animale
Je vous fais part de l’idée de Nath, qu’elle a eu au retour de la Veggie Pride, une idée toute simple en soi mais que nous n’avions jamais osé mettre en place.

En complémentarité avec les stands d’infos que nous menions, elle suggère la mise en place de manifestation 1 fois par mois et dema...
ndant la Libération Animale.
Suivant les possibilités des uns et des autres, on peut choisir une ville pour le Nord de la France et une autre pour le Sud, ou bien de diviser la France en 4. Etc etc 

Bien sûr, nous imaginons que c’est lourd d’organiser et de venir participer à une manif tous les mois mais en même temps, il faut savoir ce que nous voulons.

Il faudrait donc faire des réseaux de donateurs, de transport, d’hébergement etc., de s’occuper de la communication et des autorisations. 
Je pense qu’il est plus facile d’être statique (pas de gêne de la circulation)
Après chacun pourra imaginer, dans son secteur, et selon les possibilités et les envies plusieurs façon de manifester : happening, silencieux, sit-ing, etc

L’idéal est que ce projet devienne mondial et que par exemple chaque 1er samedi du mois, on trouve des gens un peu partout demandant la fin totale de l’exploitation des animaux et des tortures tant physiques que psychologiques, mauvais traitements quoi lui sont infligés. 

Le risque de faire une manif chaque mois est de se voir à terme interdire de manifester. Changer de ville sera peut-être la solution ?

La revendication semble excessive et pourtant elle suit un courant de pensée déterminant et déterminé. Nous n’avons que trop été patient, nous n’avons que trop fait confiance pour ne récolter que des mesurettes qui ne sont pas appliquées les ¾ du temps !! En 150 ans de luttes (en France) nous n’avons rien obtenu de tangible : on expérimente encore sur les animaux, on torture dans les arènes, le droit de tuer existe encore bel et bien, les animaux sont plus que jamais traités pire que des marchandises, l’esclavage est de rigueur partout.
Nous ne sommes malheureusement pas nombreux mais tant pis. Nous devons affirmer haut et fort que nous voulons la libération des animaux.

Merci de me dire ce que vous en pensez ?
Dom

 

Commenter cet article

nana 12/07/2011 22:15



Non, cette "manifestation" ne demanderait pas beaucoup de travail en amont puisque nous suggérons Dom et moi, plutôt quelque chose de silencieux avec port de pancartes, c'est tout. Le seul
travail important consiste en la recherche d'un maximum d'assocs, de militants auxquels soumettre notre projet.


Oui, nous ne serons probablement et malheureusement pas nombreux.


Enfin, oui, cent fois oui, il faut se lancer malgré tout pour l'amour de nos frères animaux.


Merci Guern de Bé



Guern' de Bé 07/07/2011 10:22



J'ai reçu le même message hier. Ca demande en effet beaucoup d'efforts...et se retrouver une vingtaine de clampins, au maximum !, à chaque fois, c'est un peu décourageant...mais faut le faire
quand même !