Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Psychanalyse et animaux.

Urgent date max: 25/2/14: Mail Consultation Publique Pigeon ramier nuisible Pyrénées-Orientales (66)

19 Février 2014, 05:49am

Publié par Jo Benchetrit

http://rhone-alpes.lpo.fr/images/mangeoires/pigeon_ramier_0112w.jpgMerci d'envoyer un mail pour dire non au classement des pigeons ramiers comme nuisibles, ce qui signifie la mort pour eux. 

 


Envoyez à cette adresse: ddtm-sefsr-ddn@pyrenees-orientales.gouv.fr  

J'ai mis ceci:
Messieurs,
Encore une fois, un projet de massacre.
Je suis contre le fait de classer nuisibles les animaux alors que nous sommes en train de tout détruire; Quelle indécence! 
 Avec cette logique, qui doit être éradiqué quand on voit nos méfaits? 
Un exemple, les abeilles qui permettent qu’il y ait de la végétation dans la nature, et pas seulement dans nos vergers, 
disparaissent à un rythme de 1000 fois plus que la disparition normale.
1 éléphant est tué chaque 1/4 d’h. pour que les chinois puisse fabriquer des objets en ivoire,
idem pour les rhinocéros, pour des raisons de médecine magique...
etc etc.

j’ai reçu ce qui suit et j’adhère avec ces arguments.Donc je me permets de vous les envoyer:
Quasiment chaque année, le pigeon ramier est classé nuisible dans le département des P.O., ce qui a pour effet de permettre sa destruction massive au-delà
de la fermeture de la chasse (généralement le 20 février), et notamment durant tout le mois de mars, qui est la période pendant laquelle les populations
migratrices effectuent leur migration prénuptiale et survolent le département des P.O. sans causer de dégâts.
> Cette chasse de printemps est illégale. Les Pigeons ramiers migrateurs transpyrénéens paient déjà un lourd tribut à la chasse lors de leur migration postnuptiale
en automne au moment du passage des Pyrénées côté basque. Le fait de pouvoir les chasser aussi à l'aller au printemps est un non sens cynégétique car le
prélèvement se fait sur les reproducteurs qui vont nicher en Europe du Nord et qui affaiblit un peu plus chaque année ces Pigeons ramiers grand migrateurs,
qui étaient de l’ordre de 40 millions dans les années 50, sont tombées à 15-16 millions dans les années 80, 8-10 millions dans les années 90, et en 2009,
dernières estimations publiées, plus que 2 millions.
> Le Tribunal administratif de Montpellier a annulé tous les arrêtés quand ils ont été attaqué, la nuisibilité de cette espèce n’étant pas établie et ne
constituant qu’un prétexte à l’exercice d’une chasse que les chasseurs considèrent comme « traditionnelle » dans les P.O.
>
>
 
Le monde de la chasse lui même est conscient de l'effondrement des populations depuis longtemps comme le montre cet article paru dans L’Indépendant le 25
avril 2004 : « Tous les chasseurs ont remarqué que les passages, aussi bien celui d’automne que celui de printemps, ne sont plus ce qu’ils étaient il y
a une quinzaine d’années. Et pour cause ! Les comptages en Espagne démontrent qu’il reste environ deux millions de palombes qui hivernent en Espagne contre
huit à dix millions il y a vingt ans. L’effondrement des populations est bien réel. » mais continue par démagogie à demander la destruction des Pigeons
ramiers pour satisfaire une chasse irresponsable d'un autre âge.
> On rappellera par ailleurs que suite à une enquête de l’ONCFS sur les dégâts déclarés par les agriculteurs en 2010, la plupart des 31 déclarations s’étaient
avérées mensongères et certaines avaient été falsifiées pour les besoins de la cause avec des lapins devenus pigeons !
> Pour toutes ces raisons, nous ne pouvons qu'être contre le classement du Pigeon ramier comme nuisible dans les P-O.

 
Merci de m’avoir lue, et croyez en mon entiere consideration, 
J.Benchetrit
Texte:
Nous relayons:
-------------------------------
 
Bonjour à tous, il y à quelques jours, nous vous avons sollicité pour vous exprimer dans le cadre de la consultation publique concernant le classement du
Pigeon ramier comme nuisible dans les PO. Nous savons que plusieurs d’entre vous on fait la démarche et se sont prononcés contre ce projet d’arrêté. Nous
savons aussi que les chasseurs mobilisent leurs troupes. Il faut donc que notre mobilisation soit massive et si ce n’est déjà fait nous vous invitons à
manifester votre opposition à ce projet d’arrêté. La démarche est simple : vous allez sur le site de la préfecture des PO (66) en suivant ce lien :  :
 
 
Puis vous cliquez sur le lien renvoyant sur l’adresse mail de la DDTM66 et vous faites valoir vos observations en précisant bien que vous êtes CONTRE le
projet d’arrêté et en n’omettant pas de mettre (par exemple) en objet à votre mail : « Pigeon ramier nuisible Pyrénées-Orientales »
 
Faites le rapidement car la consultation publique ferme le 25 février. Il est important de mobiliser autour de vous (famille, amis, associations etc…)
 
Pour vous aider à argumenter votre avis, voici quelques éléments :
 
Quasiment chaque année, le pigeon ramier est classé nuisible dans le département des P.O., ce qui a pour effet de permettre sa destruction massive au-delà
de la fermeture de la chasse (généralement le 20 février), et notamment durant tout le mois de mars, qui est la période pendant laquelle les populations
migratrices effectuent leur migration prénuptiale et survolent le département des P.O. sans causer de dégâts.
> Cette chasse de printemps est illégale. Les Pigeons ramiers migrateurs transpyrénéens paient déjà un lourd tribut à la chasse lors de leur migration postnuptiale
en automne au moment du passage des Pyrénées côté basque. Le fait de pouvoir les chasser aussi à l'aller au printemps est un non sens cynégétique car le
prélèvement se fait sur les reproducteurs qui vont nicher en Europe du Nord et qui affaiblit un peu plus chaque année ces Pigeons ramiers grand migrateurs,
qui étaient de l’ordre de 40 millions dans les années 50, sont tombées à 15-16 millions dans les années 80, 8-10 millions dans les années 90, et en 2009,
dernières estimations publiées, plus que 2 millions.
> Le Tribunal administratif de Montpellier a annulé tous les arrêtés quand ils ont été attaqué, la nuisibilité de cette espèce n’étant pas établie et ne
constituant qu’un prétexte à l’exercice d’une chasse que les chasseurs considèrent comme « traditionnelle » dans les P.O.
>
>
 
Le monde de la chasse lui même est conscient de l'effondrement des populations depuis longtemps comme le montre cet article paru dans L’Indépendant le 25
avril 2004 : « Tous les chasseurs ont remarqué que les passages, aussi bien celui d’automne que celui de printemps, ne sont plus ce qu’ils étaient il y
a une quinzaine d’années. Et pour cause ! Les comptages en Espagne démontrent qu’il reste environ deux millions de palombes qui hivernent en Espagne contre
huit à dix millions il y a vingt ans. L’effondrement des populations est bien réel. » mais continue par démagogie à demander la destruction des Pigeons
ramiers pour satisfaire une chasse irresponsable d'un autre âge.
> On rappellera par ailleurs que suite à une enquête de l’ONCFS sur les dégâts déclarés par les agriculteurs en 2010, la plupart des 31 déclarations s’étaient
avérées mensongères et certaines avaient été falsifiées pour les besoins de la cause avec des lapins devenus pigeons !
> Pour toutes ces raisons, nous ne pouvons qu'être contre le classement du Pigeon ramier comme nuisible dans les P-O.
 
Le Groupe Ornithologique du Roussillon.



Commenter cet article