Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Psychanalyse et animaux.

Boycottez Volkswagen.Fondée par Hitler la Volkwagen n'est toujours pas une gentille coccinelle: elle tue des animaux. Oiseaux chanteurs torturés sans alibi .

13 Novembre 2007, 18:37pm

Publié par Jo Benchetrit

Vous avouerez que la vivisection financée par la Fondation de la Coccinelle Volkswagen l'auto dont la création fut instiguée par  the FREAK, Hitler, ça porte à certaines associations d'idées. Et voici les miennes:
Il fallait s'en douter!!!
Le nazisme ne peut plus exprimer ses pulsions barbares autrement que sur les non hommes. Les "sous-hommes "ne pouvant plus être trucidés, on prend ce que la loi permet. Mais le nazisme ne sera pas mort tant qu'un homme aura le droit de dénier aux plus faibles tous leurs droits au prétexte que sur les non- appartenant à la race supérieure des hommes, on les aurait tous, les droits.
En attendant mieux, écrivons à
Volkswagen, demandons des sanctions contre ces gens dits chercheurs qui font subir mille morts à des oiseaux, histoire de faire ce que les enfants sadiques et laissés sans surveillance responsable adorent: voir comment ça  fait d'arracher des pattes aux mouches.
Envoyer un message à Stefan Jacoby, Président et chef de la direction de VW pour lui demander d'user de son influence pour affecter des fonds pour la recherche qui n'entraîne pas l'utilisation d'animaux.
 Puis imprimer vos lettres à la poste ou par télécopieur à:

Stefan Jacoby, President and CEO Stefan Jacoby, président et directeur général
Volkswagen of America Volkswagen d'Amérique
3800 Hamlin Rd. 3800 Hamlin ch.
Auburn Hills, MI 48326-2829 Auburn Hills, MI 48326-2829
Tel.: (248) 754-5000 Tél. : (248) 754-5000
Fax: (248) 754-4930 Télécopieur: (248) 754-4930

 Envoyer des courriers électroniques   très polis à M. Jacoby par l'assistante

 bettina.weidemann@vw.com .


Boycottez Volkswagen.
Je vous colle ici la  traduction Google.

Mais vous pouvez avoir une meilleure vue sur la chose ici:

Que européenne merles jardin fauvettes, et les diamants mandarins ont en commun?

They're all beautiful birds who love the freedom of flight and their natural surroundings. Ils sont tous beaux oiseaux qui aiment la liberté de la fuite et de leur milieu naturel. They all have glorious voices and instincts to match. And many of these beautiful birds have been decapitated in cruel experiments sponsored by Volkswagen. Ils ont tous des voix et des instincts de glorieux à égaler. Et beaucoup de ces magnifiques oiseaux ont été décapités dans les expériences cruelles parrainé par Volkswagen.

IDA was sickened to learn that the Volkswagen Foundation is paying experimenters at German and U.S. universities to capture and use these beautiful songbirds in worthless experiments that terrify the birds before they are ruthlessly killed for curiosity's sake. IDA a été ulcéré d'apprendre que la Fondation Volkswagen paie expérimentateurs à l'allemand et les universités américaines de capturer et d'utiliser ces magnifiques chanteurs en valeur des expériences qui terrifient les oiseaux avant qu'ils ne soient tués sans pitié pour l'amour de la curiosité. Although the use of any animal for experimentation is objectionable, the thought of birds-who are universal symbols of joy and freedom-captured, caged, terrorized, and vivisected, is particularly heinous. Bien que l'utilisation d'un animal, est inacceptable pour l'expérimentation, la pensée d'oiseaux, qui sont les symboles universels de la joie et de la liberté - capturés, cage, terrorisés, et vivisection, est particulièrement odieux. Birds are indeed so fragile that they often die of fright from the capture or transportation process. Les oiseaux sont en effet tellement précaire qu'ils ont souvent peur de mourir de la capture ou de transport.

These atrocious acts are taking place at the University of Oldenburg in Germany and Duke University in North Carolina. Ces actes atroces ont lieu à l'Université d'Oldenburg en Allemagne et l'Université Duke en Caroline du Nord. Songbirds captured from the wild and captive canaries and finches are exposed to different light cycles or are fitted with eye caps glued tightly to their heads to block out all light. Passereaux capturés à l'état sauvage et en captivité canaris et les pinsons sont exposés à différents cycles de lumière ou les yeux sont munis de bouchons solidement collées à la tête de bloquer toutes lumière. Researchers then cut the birds' heads off to slice their retinas out of their eyes, and dissect and study their brains for clues to the secret of migration. Les chercheurs ont ensuite coupé les oiseaux chefs de la trancher leurs rétines de leur yeux, et disséquer et d'étudier leur cerveau à la recherche d'indices le secret de la migration. The principal experimenters are Henrik Mouritsen of Oldenburg and Erich D. Jarvis of Duke University. Les principaux expérimentateurs sont Henrik Mouritsen de Oldenburg et D. Erich Jarvis du Duke University. Mouritsen's webpage features his nature photography - apparently he is unaffected by the irony of building his career on capturing and killing beautiful birds. Mouritsen La page web de la photographie de la nature ses éléments - apparemment, il n'est pas affecté par l'ironie de la construction de sa carrière sur la capture et l'assassinat beaux oiseaux.

Another experimenter listed on the published papers is Gesa Feenders, who did the heinous VW bird experiments for her Ph.D. Un autre expérimentateur cotées à la publication des documents est Gesa Feenders, qui fit les expériences atroces VW oiseau pour son doctorat dissertation. Thèse. Feenders' dissertation Website includes a video of one of the bird victims-a garden warbler-filmed in darkness via infrared cameras. Feenders' thèse site Web comprend une vidéo de l'une des victimes - un oiseau fauvette jardin, filmé dans l'obscurité par caméras infrarouges. As described in Mouritsen's, Feenders', and Jarvis' published papers, a reflective strip has been placed on the bird's head so head movement can be observed. Comme décrit dans Mouritsen's, Feenders', et Jarvis' publié des documents, une bande réfléchissante a été placé sur la tête de l'oiseau afin tête mouvement peut être observé. The bird seen in this video has been placed in a zero magnetic field which confounds his natural instinct to migrate. Les oiseaux vus dans cette vidéo a été placé dans un champ magnétique zéro qui confond son instinct naturel à la migration. After the bird exhibits "bouts of migratory restlessness" for a certain length of time, the experimenters go into the cage, capture the bird, and decapitate him in order to cut out his retinas and dissect his brain. The video shows the helpless, confused, and frightened bird attempting to orient himself and follow his migratory instincts. Après les expositions d'oiseaux "migrateurs épisodes de l'agitation" pendant un certain laps de temps, les expérimentateurs aller dans la cage, capturer l'oiseau, et décapiter lui dans le but de réduire ses rétines et disséquer son cerveau. La vidéo montre l'impuissance, la confusion , Et la peur des oiseaux essayant de s'orienter et de suivre son instinct migratoire.

IDA is working cooperatively with Doctors Against Animal Experiments in Munich, Germany to stop these abhorrent bird experiments, the most recent of which was published in 2007. IDA est de collaborer avec les médecins contre l'expérimentation animale, à Munich, en Allemagne de cesser ces odieuses oiseau expériences, dont la plus récente a été publiée en 2007.

IDA has written to Volkswagen of America's new CEO, Stefen Jacoby, asking him to assure us, for a start, that no more birds will be killed using the company's money. IDA a écrit à Volkswagen d'Amérique du nouveau chef de la direction, Stefen Jacoby, pour lui demander de nous assurer, pour commencer, pas plus que les oiseaux seront tués en utilisant l'argent de la société.

The Volkswagen Foundation has funded many other experiments on animals, and we want Mr. Jacoby to end them all. La Fondation Volkswagen a financé de nombreux autres expériences sur les animaux, et nous voulons mettre fin à M. Jacoby tous. We've asked him to start with the birds, and from there we will work with the company to make sure that the Volkswagen Foundation, which does many good things, stops funding all deadly projects. Nous lui avons demandé de commencer avec les oiseaux, et de là nous allons travailler avec l'entreprise pour faire en sorte que la Fondation Volkswagen, qui fait beaucoup de bonnes choses, le financement s'arrête tous les projets meurtriers. The company may insist that it has nothing to do with the Volkswagen Foundation's policies and functions but the foundation would not have come into being in 1961 without the automaker, and revenues for the foundation continue to accrue from returns on the VW shares held by the State of Lower Saxony. L'entreprise peut insister sur le fait que cela n'a rien à voir avec la Fondation Volkswagen et les fonctions politiques de la fondation, mais n'aurait pas vu le jour en 1961 sans l'automobile, et les recettes pour la fondation de continuer d'enregistrer des rendements de la VW actions détenues par l'État De Basse-Saxe.

Letters Wanted: Lettres Wanted:

Help drive Volkswagen to make the right decision. Aide lecteur Volkswagen pour prendre la bonne décision.Please Take Action Merci de prendre des mesures and send a polite message to Stefan Jacoby, VW President and CEO asking him to use his influence to earmark funds for research that does not entail the use of animals. 


Envoyer un message à Stefan Jacoby, Président et chef de la direction de VW pour lui demander d'user de son influence pour affecter des fonds pour la recherche qui n'entraîne pas l'utilisation d'animaux.
 Puis imprimer vos lettres à la poste ou par télécopieur à:

Stefan Jacoby, President and CEO Stefan Jacoby, président et directeur général
Volkswagen of America Volkswagen d'Amérique
3800 Hamlin Rd. 3800 Hamlin ch.
Auburn Hills, MI 48326-2829 Auburn Hills, MI 48326-2829
Tel.: (248) 754-5000 Tél. : (248) 754-5000
Fax: (248) 754-4930 Télécopieur: (248) 754-4930

 Envoyer des courriers électroniques   très polis à M. Jacoby par l'assistante

 bettina.weidemann@vw.com .

Contact our literature department for VW leaflets so you can educate other shoppers. VW pour les tracts afin de pouvoir éduquer les autres clients.

" This is an excellent example of the type of basic research in neurophysiology where animals are killed solely to satisfy the curiosity of the investigators and their colleagues. It has no conceivable relevance to the treatment of human disease, nor to the development of industrial applications which do not already exist, including such things as GPS systems. The authors of both articles do not even attempt to discuss the potential importance of this line of work, and this is telling. The reason, in my view, is that there is none except for the advancement of their own careers. The use of animals for a project of this type has no ethical justification." "Ceci est un excellent exemple du type de la recherche fondamentale en neurophysiologie où les animaux sont tués uniquement pour satisfaire la curiosité des enquêteurs et de leurs collègues. Il n'a pas de justification concevable pertinence pour le traitement de maladies humaines, ni pour le développement des applications industrielles qui N'existent pas encore, telles que les systèmes GPS. Les auteurs de ces deux articles n'ont même pas essayé de discuter de l'importance potentielle de ce type de travail, ce qui est révélateur. La raison, à mon avis, est qu'il n'ya aucune exception Pour la promotion de leur propre carrière. L'utilisation d'animaux pour un projet de ce type n'a pas de justification éthique. "

Robert Hoffman, MD, neurologist Robert Hoffman, MD, neurologue


 

Voir les commentaires

cirque belge

13 Novembre 2007, 10:11am

Publié par Jo Benchetrit

En Belgique, au moins, la question des animaux dans les cirques se pose...alors qu'en France, le niveau de conscience est rase-motte, comme chez un de nos célèbres intellos, Gérard Miller qui avait recommandé le cirque au enfants. Peut-être l'ai- je fait changé d'avis...il n'en a plus reparlé, je crois.
A QUAND UN GRENELLE DES ANIMAUX?
TOUT LE MALHEUR DU MONDE:
(JPEG)
photo : http://www.dauphinlibre.bea


Cirques : le Ministre Demotte passe un accord avec...les cirques !




GAIA, VEEWEYDE ET ANIMAUX EN PERIL : ’L’ACCORD AVEC LE MONDE DU CIRQUE DE DEMOTTE EST UNE TROMPERIE, UNE CATASTROPHE POUR LES FAUVES ET LES ELEPHANTS’
’Ministre du bien-être animal ? Non, ministre du cirque Bouglione’


 

GAIA, VEEWEYDE et ANIMAUX EN PERIL sont indignés par l’accord que le ministre Demotte, compétent en matière de bien-être animal, a conclu avec les cirques. ’Cet accord est une pure tromperie, un drame pour les fauves et les éléphants et de nombreux autres animaux sauvages, disent les organisations. Demotte essaie de faire croire à tout le monde que cet accord constitue une avancée considérable, mais dans l’état actuel des choses il n’en est rien. Cet accord a été clairement rédigé par des personnes n’ayant aucune connaissance scientifique de la problématique. Le ministre se rend ridicule. Selon l’accord, le kangourou est présenté comme un ongulé alors qu’il s’agit d’un marsupial. Demotte se trompe d’espèces. Le ministre veut tout à coup interdire les lamas, alors que les cirques en détiennent des formes domestiquées et que ces animaux-là posent beaucoup moins de problèmes de bien-être comparés aux fauves et aux éléphants. Or, les fauves comme les tigres, les panthères et les pumas ainsi que les ours et les éléphants sont eux parfaitement autorisés ! C’est comme si on interdisait la détention des chiens mais qu’on autorisait celle des loups dans des cages scandaleusement minuscules. Demotte enferme les fauves comme les tigres, les lions, les panthères, des animaux sauvages de 3m de long, dans des cages de 12 m2, un éléphant reçoit quant à lui un minuscule 35 m2. Une honte, lorsque vous savez qu’un éléphant doit disposer dans un zoo d’un espace extérieur de 1000 m2 et qu’à l’état sauvage, il parcourt chaque jour 15 km et dispose d’un espace de vie de 25 Km2. Dans un zoo, un tigre doit légalement disposer d’un espace extérieur de 100m2. Peu après la suspension de son interdiction des animaux sauvages Demotte disait encore qu’il ne devait pas y avoir deux poids deux mesures : un éléphant reste un éléphant, qu’il soit détenu dans un zoo ou dans un cirque. Un mois plus tard, nous assistons à un virage à 180°. Celui qui veut comme Demotte présenter un accord bidon comme une amélioration, se moque du monde. Il compte sur l’ignorance des gens. C’est également le cas en ce qui concerne la limitation à 24 déplacements de ville en ville étrangement proche du nombre de trajets que le cirque Bouglione effectuent chaque année.

Dans cet accord, aucune trace de mesures contre les dressages violents des fauves et des éléphants.

GAIA, VEEWEYDE et ANIMAUX EN PERIL sont également indignés par le fait qu’ils demandaient d’être entendus après la suspension par le Conseil d’Etat de l’interdiction des mammifères sauvages dans les cirques. Mais Demotte n’a pas répondu. Si nous n’obtenons aucune réponse positive d’ici demain, des actions suivront. Les organisations de défense des animaux ne se laissent pas ainsi ridiculisées. ’Avec cet accord bidon, le Ministre Demotte perd toute crédibilité en matière de bien-etre animal’, dit le président de GAIA, Michel Vandenbosch. ’ En laissant de côté les organisations de défense des animaux les plus importantes du pays, il devient le ministre du cirque Bouglione.’

Communiqué de GAIA

-  L’action est plus que jamais nécessaire : envoyé aujourd’hui la lettre ci-dessous au ministre Demotte. _ Demandez à vos amis et à votre famille de le faire également.
e-mail : info@rudydemotte.be
ou : Monsieur Rudy Demotte
Ministre des affaires sociales et de la santé publique,
Responsable du bien-être animal
Avenue des arts 7
1210 Bruxelles-Belgique


DANS CETTE RUBRIQUE :
Genève : dépôt de l’initiative de la LSCV contre les abus de l’expérimentation animale à l’Université
URGENT : projet de delphinarium à Port-Saint-Père - pétition
Un cheval meurt à nouveau pendant le Palio di Siena !
Initiative populaire pour l’interdiction de la chasse amateur RETIREE !
Vivisection : nouveau résultat dans la campagne SHAC !
Belgique : arrêté royal contre la détention d’animaux sauvages dans les cirques !
Le rectorat met des bâtons dans les roues d’Anima-L !
Loups français : décision d’abattage confirmée...
Cirque : mort d’Arlette Grüss
Suisse : victoire contre l’animalerie de Dorigny !


Voir les commentaires

Pigeons: Manif de Troyes annulée. VICTOIRE.

13 Novembre 2007, 09:30am

Publié par Jo Benchetrit

Je transmets avec joie cette info:



Nous avons le plaisir de vous faire part d' une bonne nouvelle que nous vous demandons de bien vouloir publier, afin de prévenir aussi de l' annulation de cette manifestation :

"Suite à l' annonce de la manifestation contre l' euthanasie par caisson* des pigeons à Troyes (qui devait se tenir le 17-11-2007), la mairie vient de décider l' abandon de ce procédé cruel et s' est engagée par voie de presse (France 3 Champagne Ardennes, journal l' Est Eclair) à rencontrer les associations de protection animale pour recourir aux alternatives revendiquées (pigeonniers, graines contraceptives)
. C' est une victoire mais nous restons vigilants pour la suite de cette promesse municipale. A noter avec délectation que l' organisateur du MRPA de cette action qui a fait plié François Baroin, député maire de Troyes et ancien ministre de l' Intérieur, n' a que 15 ans seulement ! Retenons aussi l' impact charismatique de Zara Whites dans cette affaire qui devait être présente à cette manifestation. Puisse une simple pression médiatique suffire toujours à faire plier les lobbies de la corrida, de la vivisection, de la chasse etc !
*les oiseaux sont introduits dans un caisson hermétique et implosent par décompression à vide..."


Le Mouvement Radical pour la Protection des Animaux (10)
tél : 06 50 93 87 02
e-mail : druvasima@cegetel.net

Voir les commentaires

Pigeons. Important!Lettre à la SPA: résumé de ce qu'il faut faire.

13 Novembre 2007, 09:19am

Publié par Jo Benchetrit

 


Important: résumé de ce qu'il faut faire au sujet des pigeons.
Ne pas jeter, merci.




C'est pour te dire, cher Nicolas, que nous devons avoir une action globale sur tout le territoire car, municipalité par municipalité , c'est insuffisant, quoiqu'à  faire en attendant , même si c'est impossible de les toucher toutes, ou alors c'est un apostolat.

Il faudrait en arriver à ça:

_rendre populaires les pigeons mais interdire les lâchers de pigeons (et colombes, espèce de pigeons aussi.) dont certains meurent mais aussi d'autres rejoignent les errants affamés !

_interdire les mises à mort commanditées ou faites directement par les mairies et par les privés.

_Punir les mairies, syndics et autres privés qui pratiquent ça.

_Lever l'interdiction de les nourrir car vu que les nourrisseurs sont peu et persécutés, ils mettent ça en une fois au même endroit et ça les concentre en un seul endroit, d'où la haine des sales cons. donc...ABROGATION DE L'ARTICLE 120 DU REGLEMENT SANITAIRE DE LA PRÉFECTURE DE PARIS.

_interdire les pics de dissuasion quand ils sont sans embouts ronds car il y a des oiseaux qui s'y embrochent.
Generaliser une dissuasion douce pour les phobiques: on sait que  ce qui bouge  au vent  est efficace. comme des moulinets, des petits carrés de tissus,
des petits ballons de baudruche de couleur.

_Demander l'interdiction des sacs poubelles à fil car c'est eux et d'autres fils qui emputent les pigeons et les vont se pendre à une branche ou autre et rester accrochés, mourant de faim, de soif, d'étouffement.

_Pour la limitation des naissances:
la généralisation comme ce sera à Paris des pigeonniers
contraceptifs dont la maintenance doit être confiée  à des gens expérimentés, voulant que ça marche et aimant les pigeons, pas par les tueurs d'Hygiene action ou de la SACPA ou autres du genre
 + graines contraceptives aux autres qui ne sont pas dans les pigeonniers.

_Leurs mises à mort ne donnent rien que du malheur en piquant un fric fou aux  administrés au passage et ne limitent pas les naissances car seuls 30% des pigeons se reproduisent faute d'en avoir soit l'age(ils ne sont féconds que de 1 an à 6 ans environ), et/ou parce que faute d'avoir un lieu de nidification. les habitants de ces lieux une fois morts, ils sont remplacés par d'autres et aussi par ceux des communes voisines.

_ ne plus dire que bcp de nourriture les ferait reproduire plus. C'est  faux. Simplement, si on les laisse mourir de faim (cruauté envers les animaux: la loi l'interdit), on peut penser qu'il y en aura moins. mais la réalité est toute autre. A preuve les pigeons parisiens, faméliques et blessés aux pattes, car il semble selon une des thèse lues sur le sujet que les espèces menacées se reproduisent plus encore en espérant  se perpétuer .

IL faut aussi travailler à changer les mentalités car ils sont diffamés:

Les pigeons ne transmettent pas de maladies aux humains. Connaissez vous des gens morts de maladies filées par un pigeon?Non. Vétos sérieux sur ce point (comme MIchaud sur ce point.) et médecins aussi serieux (donc pas phobiques!!!) s'accordent pour le dire
De plus ils sont réfractaires à la Grippe aviaire et n'en sont  pas vecteurs sains, car curieusement, le virus est détruit dans leur corps. des expériences ont été menées en allemagne et l'ont demontré.

Une commission des monuments historiques de la mairie de Paris a travaillé (en 1987 je crois), et a conclu , sans aucune allusion aux oiseaux, que la dégradation des  pierres est dûe aux pluies acides et à la pollution atmosphérique, "les causes naturelles étant très mineures". Je peux retrouver le "que choisir" qui en parlait si besoin.

Ne pas perdre de vue notre responsabilité dans l'errance des animaux domestiques abandonnés dans le monde. Je considère pour ma part que les pigeons, comme les chiens et chats sont des victimes de cette domestication qui a fait perdre leur adaptabilité acquise en centaine des milliers et voire en millions d'années,
Le code rural dit que tout animal issu de l'accouplement d'un domestique avec un sauvage est un domestique, et ainsi sa descendance le sera. Je crois hélas que c'est réel.
Les pigeons sont des animaux très intelligents et courageux et le sadisme à leur égard , c'est d'abord la colombophilie qui aime le pigeon pour le torturer en le mettant loin de sa famille et qui utilise ses vertus pour lui faire parcourir des km, parfois des milliers comme celui qui a été lâché au Vietnam et a  dû faire 12.000 km pour venir mourir chez lui, près de sa femelle et de ses enfants.
Ce jeu pervers est d'ailleurs sans scrupule car ses adeptes trouvent normal que 50% de leurs oiseaux meurent en route, et comme ils n'ont le droit de le faire qu'en été, nombreux sont ceux qui  meurent de soif et de canicule en route.. adaptation qui ne peut donc se retrouver en 5 mn si on les relâche. D'où les méfaits de leur abandon qu'on observe dans le monde entier.

Très  cordialement et avec l'expression de ma reconnaissance.
A votre disposition. Merci de faire suivre à Caroline Lanty que je salue au passage.

Jo Benchetrit
 


 
Activités récentes
Aller sur votre groupe
Yahoo! 360º

Partagez l'essentiel

Blog et photos avec

vos proches.

Yahoo! Groupes

Créez votre groupe

Partagez vos goûts

avec les autres.

Y! Toolbar

100% gratuit !

En 1 clic, accédez

à vos groupes.

.

__,_._,___

Voir les commentaires

Comptez jusqu'à 10!

12 Novembre 2007, 08:34am

Publié par Jo Benchetrit

Fermez les yeux et imaginez vous au stade de France, ou autre stade de vos références. Au bout de 10 secondes, il aura disparu. Mais vous pouvez à nouveau l'imaginez et ainsi de suite. De quoi vous endormir mieux qu'en comptant les moutons, non? Sauf qu'il serait temps de se réveiller.
En effet:
Mieux que David Copperfield et autres prestigiditateurs...
L'homme miraculeux!
L'équivalent d'un terrain de football de forêts disparaît en Indonésie  toutes les dix secondes,
soit deux millions d'hectares tous les ans.
Ubu l'humain sans gêne déconne un max. Ubu est globalement incompatible avec la nature.
Ubu dit Homo Sapiens est à réformer d'urgence ou à mettre à la réforme, donc à la  poubelle.


 abug_fck_fckanti_bug_fck

Voir les commentaires

La triche de pêcheurs: thon rouge menacé.

12 Novembre 2007, 08:26am

Publié par Jo Benchetrit

"Petit poisson deviendra grand , pourvu que Dieu lui prête vie
Mais le lâcher  en attendant, je crains pour moi que c'est folie
Car de le rattraper, il n'est  pas trop certain."
disait La Fontaine, c'est malin!!!!
Le pêcheur-tueur aveugle avec ses énormes filets qui râtissent sans merci les mers jusqu'aux fonds procède de la même logique.
Il eût été plus sage de dire:
Mais le pêcher en attendant, je tiens pour moi que c'est folie! 


Car à présent les pêcheurs dévastent les mers et nous, les français, sommes encore dans les derniers de la classe. Mais pour cette fois, pas le pires.
Jugez-en pour les pauvres thons, victimes des
sushis de par  le monde et d'un nouveau goût mondial japonais.:


Thon rouge : Italie, France, Espagne et Japon accuses de fraudes, AFP, 31/10/07

 
Marseille (AFP) - 17h11 - L'Italie, le Japon, la France et l'Espagne sont accuses de surpeche et de fraudes dans la peche au thon rouge pour les campagnes de 2006 et 2007, dans un rapport etabli par un consultant specialiste du secteur, Roberto Mielgo Bregazzi.
Ce rapport de 708 pages, dont l'AFP a obtenu une copie mercredi, denonce un "pillage" des ressources de thon rouge atlantique. Cette espece surtout pechee en Mediterranee est tres prisee pour les sushis et sashimis mais menacee par la surexploitation, selon les scientifiques.
Selon les chiffres recoltes par M. Mielgo, aupres d'instances officielles mais aussi des professionnels du secteur de la peche, l'Italie aurait peche 7.506 tonnes de trop par rapport au quota de thon rouge qui lui avait ete alloue en 2006 par la Commission internationale pour la conservation des thonides de l'Atlantique (Iccat), soit un depassement de 154%.
La France et le Japon suivent dans cette liste avec respectivement un depassement de 3.770 tonnes et 3.550 tonnes.
En 2007, l'Italie serait toujours en tete du "palmares" des depassements avec 7.663 tonnes suivie par l'Espagne (5.389 tonnes) et la France (4.671 tonnes), d'apres le rapport.
Selon M. Mielgo, auteur d'un precedent rapport pour l'organisation de protection de l'environnement WWF (World Wildlife Fund), l'Italie, l'Espagne et la Libye seraient par ailleurs les trois pays qui ont "le plus minore leurs prises reelles" dans leurs declarations a l'Iccat en 2007.
"Au vu des taux insoutenables de captures, legales et illegales, l'espece va disparaitre et avec elle une activite de peche millenaire ancree dans l'histoire de nombreux pays mediterraneens", affirme le rapport.
Environ 20.000 tonnes de thon rouge seraient pechees illegalement chaque annee, d'apres les scientifiques.
Une reunion de l'Iccat doit se tenir en Turquie a partir du 9 novembre. Les Etats-Unis ont indique qu'ils comptaient demander un moratoire sur la peche au thon rouge, une decision qui rejouit des organisations ecologistes comme Greenpeace.
Reagissant au rapport, Greenpeace a souligne que meme si la France "apparait comme le mouton noir lorsque l'on s'arrete a une lecture de premier niveau (...), elle se situe au niveau de ses partenaires europeens dans les quantites pechees". "Elle a simplement declare ce que les autres ont cache", affirme l'organisation. Greenpeace estime que la "filiere du thon dans son ensemble echappe a tout controle et doit etre reformee".
L'Iccat n'a aucun moyen de police pour faire appliquer les quotas et doit se contenter de la bonne volonte des pays membres.
La Commission europeenne a mis fin prematurement, le 19 septembre, a la peche au thon rouge dans l'ensemble de l'UE pour 2007 en faisant valoir que le quota europeen global avait ete atteint.

Voir les commentaires

Urgent. Pétition à signer de suite contre l'expérimentation animale au Bresil

12 Novembre 2007, 08:10am

Publié par Jo Benchetrit

Faites passer:


En réaction avec la tentation brésilienne d'en finir avec la barbarie de la vivisection,  la communauté scientifique
brésilienne dépose demain auprès du congrès une pétition pour que le
projet de loi réglementant l'expérimentation animale (lequel stipule,
entre autre, que l'expérimentation animale est irremplaçable)

soit
approuvé en urgence.

La pétition http://www.petitiononline.com/veddas/ demande que ce
projet ne soit pas voté tant qu'un débat démocratique sur la question
n'aura pas eu lieu.

Faudrait 5000 signatures de plus.

 

TRÈS, TRÈS URGENT ! REPASSE CETTE "PETITION" À TON CERCLE D´AMIS .
NOUS AVONS BESOIN DE 15.000 SIGNATURES BRÉSILIENNES. MAIS , SI LE
MONDE ENTIER SE MANIFESTE , NOTRE CAUSE SERA PLUS FORTE.

MARIA LUCIA

PS- LE "SITE " EST LE http://www.PetitionOnline.com/veddas/ (
NOUS AVONS MAINTENANT 10440 SIGNATURES. IL NOUS FAUT 5000 DE PLUS
JUSQU´À DEMAIN ! )

Voir les commentaires

Tour contre le foie gras - 2007. Les fêtes sont possibles sans faire la fête aux canards et oies martyrs.

12 Novembre 2007, 07:57am

Publié par Jo Benchetrit


Tour contre le foie gras - 2007
En novembre et décembre, Stop Gavage organise, en partenariat avec la SPA, un Tour anti-foie gras dans 16 grandes villes de France. Au programme, pour dénoncer la brutalité extrême du gavage : projection vidéo, exposition de photos, signatures de pétition, distribution de tracts...
Nous ferons également une dégustation de Faux gras, alternative végétale au foie gras qui ne nécessite pas le gavage, ni aucune souffrance ou mort d'animaux.
Si vous souhaitez participer à la tenue d'un stand, vous pouvez dès maintenant nous contacter.

Calendrier :

* Metz : le 29 nov.
* Lille : le 3 déc.
* Paris : le 4 déc.
* Rouen : le 5 déc.
* Nantes : 6 déc.
* Orléans : 7 déc.
* Clermont : Ferrand le 10 déc.
* Limoges : le 11 déc.
* Bordeaux : le 12 déc.
* Toulouse : le 13 déc.
* Montpellier : le 14 déc.
* Marseille : le 17 déc.
* Lyon : le 18 déc.
* Dijon : le 19 déc.
* Strasbourg : le 20 déc.
* Nancy : le 21 déc.

Les demandes d'autorisation ont été faites aux mairies mais il est possible que ce programme soit modifié. Les informations sont mises à jour au fur et à mesure sur Stop Gavage.

Nouveautés sur le site de L214

Pour se nourrir sans faire souffrir des animaux dans les élevages, transports et abattoirs, un tableau nutritionnel végétarien à commander sur la boutique de L214 :
Protéines, acides gras, vitamines, minéraux, glucides, fibres : un récapitulatif des principales sources végétales. Toute l'information d'un seul coup d’oeil pour équilibrer ses repas.
À accrocher au mur de la cuisine !
Format 88 cm x 18 cm, plastifié, 5 euros.
Retrouvez également tracts, affiches, cartes postales, autocollants et t-shirts sur notre boutique.

L'équipe de L214
contact@L214.com - www.L214.com

Voir les commentaires

Les homards souffrent et les gastronomes passent. Expérience réussie pour prouver la douleur ne sert à rien.

12 Novembre 2007, 07:34am

Publié par Jo Benchetrit

 Les homards sentiraient la douleur

Ha! la belle affaire! comme si les salauds allaient arrêter de les ébouillanter en sachant cela.
Et d'ailleurs, vous verrez, ils jugent l'essai non concluant, du fait qu'ils ont d'autres preoccupations, ce qui n'est pas une réponse très scientifique!
Ils objectent que le vinaigre ne cause que des desagrements, sans tenir compte qu'il s'agit ici d'un produit très irritant, l'acide acétique qui est présent, certes, dans le vinaigre, mais très dilué.
De plus,  contrairement à ce qui est dit dans l'article suivant les homards n'ont pas un tout  petit cerveau de sauterelle mais ont plusieurs cerveaux,  ce qui rend leur douleur pire car en les coupant en 2, ou en leur coupant la tête, et ben les cerveaux continuent à ressentir la souffrance chacun pour soi.
Je rajoute que la taille du cerveau n'est pas en rapport avec celle de l'intelligence, et nous savons que celle du cerveau d'Einstein, 160 de QI, et grande sensibilité (ça va avec)  était plus  petite que la moyenne.
Mais le cerveau des hommes n'est  pas connecté lorsque leur sensibilité est absente comme vous l'allez voir:


________________________________________


Les homards sentiraient la douleur
Cyberpresse - Montréal,Québec,Canada
Expert en comportement animal à l'Université Queen's, à Belfast, Robert Elwood a enduit d'acide acétique de vinaigre les antennes de 144 homards. Les bêtes ...
 

Les homards sentiraient la douleur

La Presse

Pince alors! Les homards ressentent la douleur, après tout! Une nouvelle étude menée par des chercheurs irlandais vient de contredire les recherches précédentes, qui concluaient que ces crustacés n'ont pas un cerveau assez développé pour souffrir lorsqu'on les plonge dans l'eau bouillante.

Expert en comportement animal à l'Université Queen's, à Belfast, Robert Elwood a enduit d'acide acétique de vinaigre les antennes de 144 homards. Les bêtes ont aussitôt réagi en frottant les membres touchés, ne portant aucune attention à ceux qui étaient restés au sec.

Le professeur estime que ce comportement est «conforme à une expérience de douleur». Il conclut que le homard, le crabe et tous les crustacés sont donc sensibles.

La recherche contredit celle qu'a menée une équipe de chercheurs norvégiens, il y a deux ans. Leur conclusion était simple: pas de cerveau, pas de douleur.






Puisque le cerveau d'un homard est à peu près de la même taille de celui d'une sauterelle, les chercheurs estimaient que l'animal n'a tout simplement pas la capacité cérébrale de souffrir, et ce, même s'il a le réflexe de se débattre lorsqu'il est plongé dans l'eau bouillante.


Pas concluant


Cette nouvelle étude est donc accueillie avec scepticisme. Joint au Maine, où la pêche au homard est une industrie florissante, le professeur Michael Loughlin juge ces conclusions «intéressantes», mais peu concluantes.

«Comparons la situation à celle d'un être humain, explique-t-il. Si l'on vous verse une tasse de vinaigre sur la main, vous voudrez probablement l'essuyer. Vous penserez que ça sent mauvais, vous sentirez peut-être de l'irritation, mais on ne peut pas dire que vous ressentirez de la douleur.»

L'étude pourrait toutefois donner de nouvelles armes aux défenseurs des droits des animaux, qui militent depuis des années contre la consommation des crustacés. Aux États-Unis, People for the Ethical Treatment of Animals (PETA) fait d'ailleurs campagne depuis des années.

C'est ce qui soulève l'inquiétude des pêcheurs, qui craignent de faire l'objet de la même publicité négative que les chasseurs de phoques.

«Il y a beaucoup de désinformation qui a circulé, notamment à propos de la chasse aux phoques, indique Léonard Poirier, directeur de l'Association des pêcheurs des Îles-de-la-Madeleine. On n'est pas indifférents à ce mouvement.»

L'industrie se conforme à des règles strictes afin de préserver et d'augmenter les populations de crustacés dans le golfe du Saint-Laurent, fait valoir M. Poirier. De toute façon, même s'il est préoccupé par les campagnes anti-homard, il a pour le moment bien d'autres chats à fouetter. Avec l'augmentation vertigineuse du dollar canadien, les pêcheurs craignent de ne plus pouvoir exporter leurs produits.



Retour


Voir les commentaires

Interdit aux amis des bêtes: Marjolaine, toi si jolie...

10 Novembre 2007, 09:58am

Publié par Jo Benchetrit

Ecolo mais pas amis des animaux, le salon Marjolaine?
Pas étonnant

Les Verts, c'est pareil, puisqu'ils ont demandé REACH.

Plus grave, WWF, One VOice et 30 millions d'amis l'ont demandé également.


 
Les Droits des Animaux à la Porte du Salon Marjolaine

par Philippe Gras
                  
Impression
Le salon Marjolaine se tient au parc floral de la Porte de Vincennes du 9 au 18 novembre, et comme chaque année depuis plus de 30 ans. 77.000 visiteurs s’y pressent pour découvrir les produits de 500 exposants, chocolat équitable, vins fabriqués à l’ancienne, noix de lavage indiennes, etc. C’est l’événement bio du mois, et les militants de la cause animale ont décidé de profiter de l’affluence pour alerter samedi un public a priori favorable au respect de nos amies les bêtes. Pour autant, ils ne sont pas admis à l’intérieur du salon, dans la mesure où la plupart des actions qu’ils mènent sont tout près de troubler l’ordre public, à tel point qu’ils sont considérés comme de dangereux terroristes aux États-Unis. Le MAGue a eu l’opportunité d’entrer en contact avec certains de leurs membres, et a pu poser quelques questions, mais sous couvert de l’anonymat. Exclusif !
Le MAGue : Vous êtes présents au salon Marjolaine pour un tractage, pourquoi ?

David : Il nous faut informer le public sur les réalités qui se cachent derrière la viande ou les sous-produits animaux (laits, œufs…), qui provoquent la mort d’un nombre vertigineux d’animaux : 3 millions sont tués dans les abattoirs tous les jours en France, pour le plaisir de manger du cadavre. Il est pourtant possible de vivre sans faire tuer les animaux, en adoptant un mode de vie vegan, qui consiste à éviter de consommer les produits résultant de la souffrance ou du meurtre des animaux : viande, sous-produits alimentaires et vestimentaires (cuir, fourrure), produits testés sur les animaux, etc.

Le MAGue : Quelles sont vos motivations pour défendre la cause animale ?

David : Les mêmes que celles qui motivent les défenseurs des droits humains, dont nous sommes également : les animaux, comme les humains, ne souhaitent pas être torturés et tués, mais au contraire profiter de leur vie en paix. Nous devons respecter cette préférence légitime. Qui aimerait se retrouver à la place des animaux, égorgés dans les abattoirs ou exécutés d’une balle dans la tête ? Quelle mère aimerait que son enfant lui soit arraché ? Des millions de veaux et d’agneaux sont retirés à leur mère pour finir, comme elle, en pièces détachées dans les rayons des supermarchés.

Le MAGue : Quels sont vos moyens d’action pour y parvenir ?

David : Principalement l’information (stands, tracts , projection de vidéos…), mais nous n’hésitons pas à opter aussi pour l’action sur le terrain, telles nos actions d’interposition non-violente de hunt sabotage. Il s’agit alors de prêter secours à des animaux (renards, cerfs, chevreuils, lièvres…)qui sont promis, lors des chasses à courre, à un sort que personne n’aimerait subir : poursuivis des heures durant jusqu’à essoufflement, ils sont achevés à coups de dagues, noyés, ou, le plus souvent, déchiquetés vivants par les chiens de meute. Ce terrorisme-là, les chasseurs se gardent bien d’en parler, préférant nous stigmatiser sur le fait que nous apparaissons parfois masqués aux actions : certains parmi nous, habitant à la campagne, ne se cachent le visage que pour éviter des représailles de la part des chasseurs. Ceux-ci sont en effet prêts à toutes les intimidations pour faire reculer les défenseurs des animaux. Mais leurs manœuvres sont vaines, nous ne sommes pas prêts de laisser tomber les animaux !

Le MAGue : Comment ressentez-vous l’impact de vos actions dans l’opinion ?

David : À notre époque, il semble qu’émerge timidement une conscience en faveur des animaux. De plus en plus de gens ouvrent les yeux et réalisent que notre société se comporte de façon monstrueuse à l’égard des autres animaux, qu’elle traite comme de vulgaires marchandises. Un grand nombre finissent donc par devenir végétariens ou même vegans, ce qui nous encourage à continuer nos efforts.

Le MAGue : L’homme est-il un chasseur-cueilleur qui prélève ce dont il a besoin pour se nourrir dans la nature ?

David : L’homme est un primate, et comme tous les primates, il est donc frugivore-granivore, et non pas mangeur de viande. Il est parfaitement possible de se nourrir sans tuer les animaux, comme dit précédemment. Ceux qui souhaitent en savoir plus peuvent nous demander notre guide vegan, gratuit contre une enveloppe affranchie à votre adresse, à envoyer ici.

Le MAGue : Proscrivez-vous la consommation de viande ?

David : Oui, dans la mesure où elle n’est pas nécessaire. Les gens qui mangent de la viande pourraient s’en passer facilement, ce qui épargnerait un grand nombre de vies : 53 milliards par an dans le monde si les gens devenaient végétariens, encore bien plus s’ils étaient vegans !

Le MAGue : Que pensez-vous des animaux de compagnie, chiens, chats, lapins, etc. ?

David : Beaucoup sont maltraités ou abandonnés, nous pensons que l’accès à la garde d’animaux devrait être sévèrement réglementé et soumis en tout état de cause à l’intérêt de l’animal, non à celui de ses propriétaires, qui ont tendance à penser que les animaux sont des jouets. Autrement dit, on peut imaginer que les humains puissent cohabiter avec les animaux, mais cela doit se faire dans le cadre d’une démarche respectueuse dont nous sommes très loin : élevages des animaux, marchandisation, abandons et maltraitances sont la règle. Il importe que les animaux, d’une manière générale, cessent d’être considérés comme de la marchandise ou des objets qu’on peut vendre ou acheter, ou des esclaves : voir récemment le cas des chiens utilisés pour la sécurité, et traités de manière odieuse. Cela nous rappelle les pires moments de notre histoire, sauf que les victimes n’ont pas la peau noire, mais quatre pattes. De quel droit leur faisons-nous subir ça ?

Le MAGue : Comment voyez-vous le monde de demain ?

David : Nous l’espérons respectueux des animaux, car aucun argument ne peut justifier le sort qui leur est réservé, si ce n’est l’égoïsme et l’irresponsabilité de notre espèce, qui traite les animaux comme une ressource, une matière première. Au point qu’on envisage même à présent des biocarburants à base d’animaux !

Le MAGue : Est-ce une vision réaliste ou un Eden fantasmé ?

David : Toutes les luttes d’émancipation (celles des Noirs, des femmes…) ont été perçues au début comme une utopie. Mais aujourd’hui, l’opinion tolère de moins en moins la cruauté exercée sur les animaux, ce qui laisse présager qu’un jour leurs droits fondamentaux (droit à la vie, à ne pas souffrir…) seront finalement reconnus. Notre rôle est de favoriser leur émergence le plus rapidement possible, car chaque jour les animaux payent par millions le fait que nous les méprisons. Il y donc urgence à ouvrir les yeux et nous interroger sérieusement sur leur sort.

 

         

        C’est le salon de la nature au parc floral
        Où l’on vante à l’envi le soja et l’ortie,
        Et tout ce qui est vert serait de la partie
        Si l’on n’était aussi loin du milieu rural !

        C’est festif et mieux qu’un slogan électoral
        Quand le public nombreux voit avec sympathie
        Sur la broche à feu vif la brebis bio rôtie,
        Mais le bo-bo a son éthique en général…

        Il cherche à manger sain plus qu’à se mettre à table
        Et s’investit toujours dans un sens charitable,
        Mais va-t-il jusqu’au bout de son engagement ?

        Si l’action qu’il soutient lui paraît si normale,
        C’est que son sort est le sujet de son tourment :
        Qu’en est-il du respect de la vie animale ?

 

Voir les commentaires