Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Psychanalyse et animaux.

Elevages de poules et poulets=Torture. Video sur les poulets Mac Donald.

25 Février 2013, 16:49pm

Publié par Jo Benchetrit

 

http://robin.blog.arte.tv/files/poulets.jpg

Un  élevage normal de poulets.Le tout dans une odeur etouffante 

 (de leurs urines et excrements)imaginez vous vivre là dedans! 

 

texte dela PMAF:

En France, chaque jour, plus de 2 millions de volailles meurent pour être mangées (plus de 800 millions annuellement) – l'immense majorité ayant été élevée industriellement. Les poulets sont tués à six semaines. Ce sont encore que des gros poussins, eux qui pourraient vivre entre cinq à six ans.

On les entasse dans des hangars nauséabonds sans fenêtres : un bâtiment peut contenir 15000 à 100000 oiseaux. À cause de leur alimentation (contenant des antibiotiques et promoteurs de croissance) et de leur sélection génétique, ils gagnent le maximum de poids en un minimum de temps. Il en résulte des souffrances considérables. Voilà les pratiques de l'industrie avicoles : faire des profits en méprisant l'animal en tant qu'être sensible. Ces informations éclaireront vos choix lors de vos achats alimentaires.

Une vie "intensive"

Les poussins d'un jour sont installés sur une couche de sciure. Au début, encore petits, ils ont de la place pour bouger, mais elle disparaît progressivement à cause de leur croissance accélérée par les produits chimiques et les médicaments. La prise de poids anormalement rapide induit des maladies cardiaques, un foie et des intestins trop gras, des os déformés ou cassants. Là tension énorme sur leur squelette en formation provoque souvent des infirmités douloureuses aux pattes et aux doigts. Environ 90 % de ces poussins ont des problèmes de locomotion !

À cinq semaines, ils se battent pour tenter d'arriver aux points de nourrissage et d'abreuvement. Beaucoup ne survivent pas à cette compétition et aux conditions de vie : chaleur, stress, déshydratation, maladies, sous-nutrition (ils ne peuvent pas toujours atteindre les mangeoires).

Chaque année, 30 à 40 millions d'oiseaux meurent et se décomposent dans les hangars avant l'abattage.

Les hangars ne sont pas nettoyés pendant leur durée de vie et les déjections transforment la litière en une masse solide, humide et remplie de micro-organismes. Vers la fin de leur courte vie, dans une quasi obscurité, incapables de véritablement marcher à cause de la masse des autres, voire de rester debout sur des membres inadaptés, ces bébés géants restent couchés sur une litière pleine d'ammoniaque. Il en résulte des "brûlures" à la poitrine et des ulcérations aux pattes. Pour les volailles, les deux dernières semaines d'existence sont une torture.

Photographie PMAF

La capture et le transport

Puis, ces gros poussins subissent le cauchemar de la capture et du transport vers l'abattoir : des "ramasseurs" saisissent les oiseaux terrifiés par les pattes et les emportent jusqu'à une cage où ils sont entassés sans ménagement, sans tenir compte de leurs os friables et le cœur fragile. L'opération se fait à toute vitesse : Les couvercles sont rabattus violemment sur les pattes, les ailes et les cous qui dépassent. De ces manipulations brutales, il résulte de nombreuses fractures et déboîtement d'articulation – touchant entre 15 et 20 millions d'oiseaux par an.
Les cages sont parfois endommagées et des poulets peuvent tomber sur la route où ils seront tués par les voitures. Les camions sont surchargés, On estime que 2,5 millions d'oiseaux meurent pendant le dernier transport : chocs, stress, chaleur, froid, suffocation et blessures. Mais, même en triste état, beaucoup survivent jusqu'au couteau mécanique. Les morceaux de poulets séparés (ailes, cuisses) et reconstitués (fast food), proviennent souvent d'animaux blessés ou malades qui n'ont pu être vendus entiers.

Document PMAF

Une fin également cruelle

L'abattage particulièrement, stressant peut causer de nombreuses souffrances, notamment aux poulets blessés aux hanches ou aux pattes. À l'abattoir les oiseaux sont arrachés de leurs cages et leurs pattes positionnées dans des boucles métalliques sur une chaîne automatique, la tête en bas. Ils pendent ainsi quelques minutes, avant d'être étourdis électriquement par une machine pas toujours efficace pour les rendre inconscients. Cette séquence n'a pas lieu quand il s'agit d'un abattage rituel (sinon la loi oblige à un étourdissement préalable pour que les animaux souffrent moins). La technique courante où l'animal est abaissé pour que la tête trempe dans un bain d'eau électrifiée n'est pas fiable car beaucoup d'oiseaux relèvent la tête et ne sont pas étourdis. Pour éviter des problèmes de coagulation sanguine dans la viande, le courant est souvent trop faible. Beaucoup se réveillent donc au moment où on tranche leur cou.

De plus, les couteaux automatiques qui tranchent la gorge sont réglés sur une taille moyenne : les petits oiseaux les reçoivent dans la tête, les plus gros dans la poitrine. Des millions arrivent à cet endroit pleinement conscient. Il en va de même à l'étape suivante pour ceux que les couteaux ont manqué : un système de plumage par eau bouillante. Voilà comment est obtenu après éviscération un poulet prêt à cuire…

L'aile ou la cuisse, vous n'avez pas seulement le choix entre l'aile et la cuisse : vous pouvez aussi vous abstenir de manger un morceau de viande résultant d'un esclavage intensif. Si vous voulez en savoir plus, n'hésitez pas à contacter One Voice

Merci de considérer les animaux comme des êtres sensibles.

Textes : One Voice





 

Une vidéo choc postée sur YouTube par une association de défense des animaux attaque McDonald's, en montrant des comportements violents envers les animaux dans un élevage de poulets.

  l'association de protection des animaux Mercy for animals , a filmé, en caméra cachée, entre mai et août 2011, un élevage de poules de l'entreprise Sparboe Eggs Farms dans le Minnesota. Intitulée "McDonald's, la vérité pourrie des œufs McMuffins" , cette vidéo choc montre des actes de tortures, de maltraitances, ainsi que les mauvaises conditions de vie de poulets. Même si l'entreprise n'est pas un fournisseur direct de McDonald's, qui s'approvisionne via Cargill , un autre sous-traitant, Mercy for animals attaque de front l'entreprise américaine de restauration rapide. Les réactions ne se sont pas faites attendre, puisque McDonald's qui a une chaine TV, a indiqué, dans un communiqué, que les comportements montrés dans la vidéo sont "choquants" et "inacceptables" , l'entreprise Sparboe, mise en cause dans cette affaire annonçant de son côté le licenciement de 4 de ses employés. Attention, ces images peuvent heurter la sensibilité.

Voir les commentaires

adoptez,sterilisez, n'achetez pas.A vendre prix adoption 15 chiens dont 5 de 1 an, dans le 91.Fermeture fourrière

25 Février 2013, 16:35pm

Publié par Jo Benchetrit

Je transmets:

 

Sur Rescue: http://www.rescue-forum.com/adoption-chien-17/urgence-cherche-adoption-famille-d-accueil-avant-28-02-a-81362/ 

Le CDAA (fourrière départementale) du conseil général d'Evry a fermé ses portes le 31 décembre 2012,


il y a encore environ une quinzaine de chiens qui sont à adopter!!

ce sont des malinois, berger allemand, staff, dogue argentin, braque, griffon et un groendael, la plupart sont ...très jeunes 1 an (5 d'entres eux) 

il faut les placer AVANT LE 28 FEVRIER 2013 ou ils seront euthanasiés!!!

voici un numéro de téléphone pour plus de renseignements 01.60.77.49.73.

Merci de votre aide!

Sur Rescue: http://www.rescue-forum.com/adoption-chien-17/urgence-cherche-adoption-famille-d-accueil-avant-28-02-a-81362/ 

Voir les commentaires

Le burger texan en tient une couche! Kamikazes, les viandards abrutis par les rodeos??

25 Février 2013, 16:24pm

Publié par Jo Benchetrit

Ce burger 9 couches de steak et de fromage, ça pourrait s'appeler suicide si on ne savait qu il y  a aussi assassinat de pauvres vaches...Donc le burger kamikaze est arrivé!

Au pays des rodéos, le Texas, on ne fait pas dans la dentelle.
Faut dire que la viande bouche les artères et que le cerveau doit ainsi s'asphyxier très vite.
http://www.respect-animal.ca/img/spectacles-animaux-rodeos-01.jpg
Sans compter la violence des rodéos, ces corridas masquées, qui rendent aussi stupide qu'il y parait..
http://www.shermix.com/media/images/1100/1032zoom.jpg
Et le travail de decerebrage commence jeune comme pour les corridas chères à Valls (vous savez, le ministre violent puisque aficionado qui lutterait contre la violence chez les mineurs!)
 
http://psychanalyse-et-animaux.over-blog.com/



Début du message réexpédié :

De : "Scandale alimentaire" <gagner@mailing.gagner.fr>
Date : 24 février 2013 10:05:07 HNEC
À : jobench@free.fr
Objet : Les burgers aux Etats-Unis
Répondre à : noreply@gagner.fr

Voir les commentaires

Hollande et les poissons: il nage! Farines animales=interdit par Hollande, salon de l'agriculture.

23 Février 2013, 18:57pm

Publié par Jo Benchetrit

http://www.dna.fr/fr/images/0FE57AB1-9DC8-45C0-B215-577FF6B2730D/DNA_03/recors-pour-la-candidat-ps-a-la-presidentielle-francois-hollande-il-a-passe-plus-de-dix-heures-au.jpg

Le salon du mouroir. Ceux qui vont mourir te  saluent.

Un homme normal aurait il une âme? La caresse, c'est pour la photo, pure démagogie, bien sûr. Et ensuite, il a été manger du cadavre exposé  dans une vitrine-cimetiere des entrecôtes...et de la charcutaille comme le faisait Chirac. Normal, quoi!

Pathétique que notre président puisse sortir ceci:

" je tiens à rassurer  les consommateurs. On n'utilisera pas les farines animales même si "je crois que certains poissons sont carnivores".

Ha, il croit?
Ignorerait-il que les saumons sont nourris aux poissons sauvages, à raison de 4kg pour 1 kg de saumon?
Choquante, cette ignorance. Du temps de Reiser, on vivait une époque formidable.  Là, c'est une époque ridicule où on gaspille les vies animales allègrement:honteux ! La moitié des animaux terrestres tués sont jetés à la poubelle, par vous ou leurs exploiteurs vu que les farines ne sont plus admises. Et 80% des  poissons pêchés sont capturés pour etre rejetés MORTS à la mer...Ou des tonnes de leurs cadavres suppliciés sont jetés à la poubelle recouverts de poison aspergé , un produit jaune toxique, afin que nul ne les récupère des pêcheries qui ne les ont pas vendus pour ne pas faire baisser les cours  , alors qu'il y avait des acheteurs, mais à prix plus bas que décidé

Hollande, comme M.  tout le monde ne comprend pas grand chose à tout ça.
il semble vraiment mal conseillé. Il fantasme que ce qu'on avait dit contre le fait de donner des farines animales à des herbivores, c'est pas bon pour la santé car c'est pas naturel. Comme si les élevages étaient  naturels!!! 

Dites moi pourquoi il y a tant de débilité alors que nous sommes abreuvé d'infos grâce à de bonnes émissions à la télé comme aujourd'hui sur la 2 au sujet du gaspillage?  Et surtout dès qu'on cause animaux?

Voir les commentaires

Salon de l’agriculture : le grand baratin du VOL. Non aux subventions aux éleveurs.Recette brochettes de legumes

23 Février 2013, 08:44am

Publié par Jo Benchetrit

http://le.monde.de.momo.free.fr/arrete9.jpg

Ce que les agriculteurs-éleveurs du VOL ( Viande Oeufs Lait) ne vous montreront pas: la réalité de la condition des animaux à la merci de leur sadisme intéressé au fric et rien qu'au fric.

Toute une vie couchés sur le côté sans espace pour se retourner ni même étaler ses  pattes, comme le montre cette terrible photo..Le martyr des cochons et des truies, quoi!

Français si vous saviez...mangeriez vous encore du jambon?
Je réponds, désabusée:

OUI, car vous vous en fichez. Mais vous n'aimez pas savoir ce qui se  passe en réalité pour ne pas savoir ce que vous êtes:

Vous êtes blindés, égoïstes ...barbares, et donc ce mode de vie vous a rendu abrutis, quoi!  L'existence précède l'essence et à ce petit jeu, vous avez rabougri votre coeur et surtout votre esprit.

      Les agriculteurs sont des hommes d'affaire pleins aux as qui se plaignent tout le temps , histoire de nous piquer notre fric. Même à moi qui suis vegan! C'est assez repoussant de savoir que je suis complice de ça.
Mais que faire?

Ma conscience en souffre, croyez moi.   Il n'y a comme alternative que de se mettre hors la loi perverse qui protège des monstres. Ce ne sont pas nos politiques qui nous en sauveront. Élections oblige, faut caresser le cul des paysans (ben  celui des vaches n'est qu'un substitut) à chaque salon et Hollande qui a comme ses prédécesseurs la sensibilité d'un caillou en a fait autant.

Nous sommes le pays d’Europe à soutirer aux contribuables le plus d’argent pour offrir sur un plateau de quoi bien vivre à des tortionnaires. Car comment appeler des gens qui imposent à des animaux autant de souffrance ? Comment se nomme un homme qui va sans  vergogne donner à des poules—je rappelle que ce sont des oiseaux, comme tousles autres martyrs que sont les dindes, les oies les canards—un espace aussi petit qu’une feuille de papier pour toute sa vie? Et les canards gavés qui n’ont pas de quoi bouger et subissent mille morts avant d'être assassinés parfois dans des conditions abominables ? L'agriculture mérite bien son surnom d'agri-torture.

Le bien-être animal est un leurre complet pourles industriels de la viande du lait et des  oeufs, ainsi que ceux des poissons....Les animaux sont sélectionnés pour la rentabilité. Si nous aimons les blancs de poulets, on fabrique des poulets avec des blancs si gros qu’ils ne peuvent plus tenir sur leurs pattes, qui se brisent au passage. 
Les porcs ?

http://s2.lemde.fr/image/2012/02/21/540x270/1646247_3_2da8_selon-l-ong-protection-mondiale-des-animaux-de_620b402453baa60ede1872f30a4139e6.jpg

Selon l’ONG Protection mondiale des animaux de ferme, « les truies s’ennuient et sont stressées en cage, ce qu’elles traduisent par des stéréotypies, comme mâchonner les barreaux. »Audrey Garric/Le Monde.fr

 

Visitez des sites comme ceux de L’OABA, L214, la PMAF. C' est très dur, attention aux "âmes sensibles". Rions, car sensibles et carnivores, y a comme un défaut.

Vous verrez que le traitement imposé aux truies et à leurs bébés est indigne. La vie des animaux de l’industrie  alimentaire est un monde d’atrocité qui nous déshonore et rend tout discours sur la dignité humaine absolument incongru.
Nous  qui dénonçons les corridas, sachons que de manière masquée ces bourreaux sont aussi pourris que le monde de la torturomanie des arènes .
Le nazisme s’est d’ailleurs inspiré des abattoirs industriels du facho nazillon Ford. Eh ben, le salon de l’agriculture vous présente  une face trompeuse de ce qui se passe en vrai.
De plus, les animaux du salon sont malheureux, stressés et beaucoup meurent de crise cardiaque après ce qu’ils subissent dans la journée, de chaleur, de bruit, de cri, de cette poussière  qui rend l’atmosphère irrespirable, et la nuit, car les agritortionnaires bouffent et boivent la nuit avec force musique. C’est la fête du beauf le jour et celle du beauf truandeur de beaufs la nuit!

La fête pour eux, aucun répit pour les bêtes. Car inutile de vous dire que ces paysans n’ont aucune considération pour les animaux .

De toutes les façons, la plupart des bêtes restera aux abattoirs de Rungis la foire terminée. Pour elles, c’est un aller simple .
Alors, qu’elles aient souffert avant, peu leur chaut. Et quand un des animaux crève, malgré parfois des soins apportés par les vetos de l’infirmerie du salon, qu’est ce que ça leur fait s’ils ont une assurance prévue pour ça ? Certes, faut que tous ne meurent pas pendant le salon car ils sont la  vache à lait de ces menteurs qui montrent des animaux avec leurs parents alors qu’ils sont séparés dans leurs usines à viande ou à lait.  Tout de même, faut que ces malheureux survivent durant la semaine de la honte, sinon, le beauf moyen qui amène ses chiards futurs beaufs admirer et caresser les agneaux en bouffant devant eux leurs côtelettes grillées sur place serait frustré. La détresse des animaux ? Mais ils la produisent à longueur d’années…Alors l’indifférence les a atteint comme une gangrène de l’âme. Est-ce votre cas?

 

http://thumbnails.photo.opusfocus.eu/photos/4c4345ffff69476793d7c62a40509e83.jpg?size=1024

Sachez que le vegetarisme   gagne du terrain...surtout après la crise des lasagnes Findus et du cheval dans votre estomac qui voulait du boeuf. Alors, retrouvez votre esprit et votre dignité...au boulot, vite! manger du bon, du bio, mais surtout que des végétaux.

http://icu.linter.fr/450/388237/4647325842/brochettes-de-legumes-du-soleil.jpg

brochettes-de-legumes-du-soleil.

Pour 4 personnes :
  • Légumes :
  • 1 aubergine, épluchée, en gros cubes
  • 1 courgette, non épluchée, en gros cubes
  • 1 poivron jaune, coupé en dés
  • une barquette de tomates cerises, entières
  • 1 gros oignons, coupé en dés
  • (vous pourrez préparer une petite soupe avec les restes)
  • Marinade (quantités à titre indicatif, à varier) :
  • une dizaine de cuillères à soupe d'huile d'olive
  • 1 cuillère à café de sirop de sucre 
  • 2 cuillères à soupe d'ail semoule
  • 1 cuillère à soupe de poivre noir concassé
  • 1 cuillère à café de gros sel
  • 1 cuillère à soupe de thym
  • 2 cuillères à soupe de romarin
  • 1 cuillère à soupe de paprika
  • Préparation : 40 mn
  • Cuisson : 20 mn
  • Repos : 30 mn
  • Temps total : 90 mn
 
Dernière mise à jour 21/01/2013

Préparation Brochettes de légumes du soleil

1Éplucher et découper les légumes.

Les enfiler sur les piques à brochettes.

Brochettes de légumes du soleil : Etape 22Préparer la marinade dans un bol, ajouter plus d'huile d'olive si jamais la texture n'est pas assez liquide.

ou

Vous pouvez également mélanger seulement les ingrédients "secs" ensemble et verser directement l'huile d'olive et le sirop de sucre sur les brochettes.

Mettre les brochettes sur une plaque de cuisson, verser la marinade, laisser reposer 30 minutes au réfrigérateur.

Brochettes de légumes du soleil : Etape 33Cuire au four chaleur tournante à 180° jusqu'à ce que les légumes soient dorés mais pas brûlés (environ 20 minutes) retourner les brochettes en cours de cuisson. 

Voir les commentaires

Enfant, dessine-moi deux éléphantes, Nepal et Baby, pour leur sauver la vie! Lyon veut les tuer.

22 Février 2013, 09:57am

Publié par Jo Benchetrit

 http://www.lechorepublicain.fr/photoSRC/W1ZTJ1FdUTgIBhVOGwYSHgYNQDUVGFdfVV9FWkM-/les-deux-elephantes-menacees-d-euthanasie-au-zoo-du-parc-de-_1005666.jpeg

 

Baby et Nepal à  l'isolement dans un  enclot réduit: pauvres filles!

Va-t-on les laisser assassiner? AIdez les!

Je précise que le cirque Pinder, il y a qq années, les a confiées provisoirement au zoo du Parc  de la boule d'or,  à Lyon. Mais elles sont toujours en leur  possession.

Leur but, à Pinder, c'est de les mettre encore en esclavage dans un futur parc d'attraction .
Celui du parc de lyon est de les virer pour ne plus avoir leur charge, et recuperer leur espace.
Le pretexte de Lyon est la maladie: tuberculose.
Mais ils ne veulent pas de tests des fois que leur alibi soit devoilé comme honteux mensonge si les petites sont saines.
Les petites sont en danger car qui dit tubardes, dit euthanasie. Et pas soin car "cene sont que des bêtes". Refrain connu quisert à faire subir ce qu'on veut aux animaux.
Il faut les  sauver pour leur offrir une vie digne. Elles ont été volées à leurs parents lorsqu'elles etaient bébés, autour de 7 mois.
Volées pour que le cirque Pinder puisse les torturer afin de les dresser pour faire passer aux enfants le message suivant: "Homme, tu as tous les droits sur les etres à ta merci." Formule de la tyrannie barbare! 
Les enfants mis à contribution, c'est une excellente idée. L'idéal est que la FBB les récupère comme proposé et leur offre un lieu de vie digne et non bruyant, plein de monde qui les regarde comme des bêtes curieuses. Enfants, au fait, dites NON à vos parents et aux éducateurs de malheur qui voudraient vous y dévoyer...N'allez pas au ZOO, ni au cirque avec ANIMAUX. Ils souffrent là dedans! 
Je transmets :
Nous nous battons tous pour leur survie. 
Ainsi entre autres nous collectons un maximum de ".jpg" de dessins d'enfants autour des éléphantes pour envoyer au préfet de Lyon afin de montrer que la jeune génération a du coeur et désire la survie de Baby et Népal. 
Rejoignez-nous dans cet effort et envoyez-moi des dessins. 

Voir les commentaires

Cancans sur la cantine. Une enfant de 3 ans non admise à la cantine. Le pb du gâchis.

22 Février 2013, 09:12am

Publié par Jo Benchetrit

http://img.over-blog.com/300x225/0/24/57/92/avt5017_calvin_and_hobbes_001.jpg


Les cantines : un gâchis honteux .
On vire une enfant de 3 ans exceptionnellement laissée là parce que la maman ne pouvait se déplacer pour la  chercher vu que son autre fille était bien malade et devait être conduite à l'hôpital.*   C’est stupide et intolérable. De plus, le gâchis montre qu’il y a beaucoup trop à manger dans ces cantines et/ou que ce n'est pas toujours bon au goût. vaudrait mieux moins et meilleur et surtout qu'un repas végétalien soit proposé aux enfants qui n'ont pas envie de se faire un avenir cholestérol et non éthique. C'est l'âge où les petits se posent le problème de l'animal vivant qui fut mignon, quils imagoent heureux et gambadant (sans savoir l'horreur des élevages) et se trouve en cadavre dans leurs assiettes.
Je travaille en CMP dans l’Essonne et depuis qq temps, je me suis intéressée aux poubelles de l’hôpital de jour pour enfants qui jouxte  mon CMP, du même secteur infanto-juvénile.
Et là, shame and scandal! je découvre ceci :

Il y a peut -etre en moyenne 10 kg/jour de nourriture comestible  jetée en vrac donc pas récupérable et/ou dans des barquettes heureusement encore fermées donc réutilisables.
On  y trouve aussi des œufs frais souvent dans leurs boites, des fromages à gogo. L’autre soir, j’y ai trouvé des sachets fermés de peanuts, des frites dans leur sachet, que j’ai pu sauver. Il y a  même parfois des fruits pas abîmés comme environ 3 kg de bananes sans doute laissées au frais donc à la peau noircies mais impeccables dedans..
Je passe sur le fait que la plupart des choses   comestibles jetées sont mélangées, en vrac dans les poubelles, avec des serviettes en papiers plus ou moins douteuses et je ne me risque pas à les récupérer dans cet état.
il  y a aussi des tranches de jambon ; une fois, veille des vacances de Noël, j’ai trouvé un gros sachet de jambon fermé, 1kg, pas périmé. En fait, la viande jetée  ainsi que les autres produits du VOL(Viande Œufs, Laitages)me révoltent beaucoup, éthique animale oblige.
Ceci   pour vous dire que la petite, on pouvait la nourrir sans  aucun souci.

Mais la poubelle aurait sans doute eu un peu faim, rions.
Le gâchis des cantines tient à ce qu’on livre pour eux de grosses portions de nourriture parfois non adaptée aux palais des jeunes mais surtout à la connerie de la sacro-sainte sécurité sanitaire quand elle est mal comprise par la connerie humaine généralisée. Car quand il est écrit : œufs extra frais jusqu’au 16, les demoiselles de la cantines qui ne brillent pas toujours par un QI fracassant vont jeter les œufs dès le 16.  Alors que les œufs sont encore frais.

Il ya aussi un laisser-aller dû à une illusion de gratuité, alors que nous payons tous avec nos impôts ces repas, ce qui fait que l’on jettera facilement. Et aussi, la peur de perdre son emploi si on récupère les surplus pour soi.
 Monde illogique anti-écologique, société d’imbéciles faites pour des idiots dociles et flémards, monde qui me fait pour ma part honte et horreur. Car quand je fouine dans les ordures, chose évidemment dure à faire, n’est-ce pas j’y décrypte le Qi, et le j’m’en foutisme, l’égoïsme.

Je suis désolée de ce que j’y trouve. Je me dis que quand je ne suis pas là, quand je suis en vacances, et bientôt  quand je partirai, ces tonnes de bonne bouffe sont et seront jetées. Et je me dis aussi que le secteur compte un autre hôpital de jour, et que l’hopital doit être à cet image, oui, la sécu en déficit ne fait rien à l’affaire : les hôpitaux pourraient économiser beaucoup si on arrêtait de gâcher. Et j'ai notion que ceci n'est que l'image de ce qui se apsse ailleurs, y compris dans l'école. On sait que rien qu'en France, 38 kg de bonne nourriture est jetée par seconde. Vive la crise!

Je récupère quand je le peux de la nourriture dans les poubelles de l’hôpital de jour  pour les animaux de dehors, car, oui, telle la folle de Chaillot, je nourris des chats et des oiseaux .

 

*http://www.20minutes.fr/societe/1105921-angers-enfant-3-ans-privee-cantine

...."L’adjointe aux affaires sociales est alors allée à la cantine, en a fait sortir la fillette avant de la conduire dans le local où se trouvait le directeur, à la stupéfaction des enseignants, relate Ouest-France.


«Elle ne voulait pas que la petite fille mange, sous prétexte qu’elle n'était pas inscrite. Evidemment, avec les enseignants présents, on a partagé notre repas avec l’enfant», a raconté au quotidien Mathieu Benoit, le directeur de l’école. «C’est la première fois que je vois ça», a dit le directeur. «Cet excès de zèle de l’élue est inadmissible», a déclaré Marie Paul, la présidente de l’association des parents d’élèves.

Pierre Benoiton, adjoint aux affaires scolaires, a estimé que sa collègue du conseil municipal avait traité «les choses plutôt de manière administrative que de manière humaine. Elle m'a contacté le soir-même et m'a dit qu'elle avait fait une bêtise et que c'était une erreur». De son côté, le maire a estimé que «dans cette affaire», les responsabilités étaient partagées à «50-50».

L'affaire rappelle l'histoire de la fillette privée de cantine et emmenée au poste de police municipal, début janvier dans les Pyrénées-Atlantiques."

...

 

image:http://krimminity.over-blog.com/

Voir les commentaires

Palavas les flots de sang. Ecrire pour faire arrêter le projet de massacre de jeunes taureaux samedi.

22 Février 2013, 08:32am

Publié par Jo Benchetrit

Merci de culpabiliser cette engeance.Certes les psuychopathes ne sentent pas coupables. MAIs au moins verront ils qu'on les vomit.

Bonjour, monsieur le maire,

 

http://www.minotaurefilms.com/images/photos_page_principale/novillada_saint_gilles.JPG

Je reçois ceci: "Dans le cadre de la présentation du programme de la féria, Palavas-les-Flots organise une animation musicale qu'ils appellent "bodéga géante" ce samedi 23 février. Jusque là tout va bien.
> > Le problème est que lors de cette journée, à 19h00, pour "pimenter" cet évènement, ils ont décidé de torturer quelques jeunes taureaux ( ENTREE GRATUITE). Perdent pas une occasion les afiocs et perdent pas de temps non plus !"

> > 
Mais c'est degueulasse!
Pourquoi, oui, pourquoi, les arrierés mentaux qui organisent des festivités chez vous 
pensent qu'on ne peut s'amuser sans torturer des animaux? 
De quel droit prenez vous en  otage une population en leur imposant ces ignominies dignes 
de populaces hurlantes de primitifs (et encore, il y en a de mieux que nous) ou celle de la Rome décadente?
De quel droit faites-vous subir des sévices graves selon la loi 521-1 du code penal à de pauvres bêtes?
Cette ville ne sera PLUS JAMAIS pour moi un lieu de villegiature, ou de vie.
Mais ça n'empêchera pas que vous salissez la face de la france et que tous les français sont montrés du doigt à l'etranger comme le sont les espagnols.
Je vous implore de changer d'avis et de laisser tranquilles ces pauvres ados herbivores   et d'offrir aux   habitant  des jeux et rêves plus pacifiques...
Je sais que vous n'en avez rien à cirer des gens raisonnables et bons, barbarie oblige. Mais sachez que la haine monte  contre les bourreaux et leurs complices.
Un jour, si vous persistez, j'en suis certaine, le monde civilisé en aura assez de ce mépris dont font montre les responsables 
ET coupables de ce scandale cruel qu'est la tauromachie. 
Et alors, je suis pas certaine que la non-violence sera comme aujourd'hui la règle des opposants reduits à l'impuissance 
devant la mise à mal d'êtres sans défense livrés à votre jouissance indigne. Soit vous finirez en taule, soit ça finira autrement.
Mais vous pouvez encore gagner, il est vrai, car  helas, l'humain peut devenir 
aussi vile et minable que votre engeance (je parle des afiocs et de leurs complices et pas de celui qui peut être lit ces mots en étant d'accord avec moi) 
et fermer les yeux encore sur vos exactions comme il ferme les yeux sur les autres atroces injustices , qui, elles, sont masquées. 
Cependant cette victoire ne serait qu' illusion car elle montrerait juste la defaite de notre humanité.
Mais peut etre est-ce dejà fait, n'est-ce pas? Sinon, cette horreur ne serait pas. Pas plus que les autres.
"C'est le diable qui a gagné" Barjavel.
Salutations révoltées, 
J.Benchetrit
Photos prises ici:
http://www.minotaurefilms.com/html/photos/page_photos_armestorture.htm
Cliquez sur les vignettes pour les agrandir

CORRIDA - ARMES DE TORTURE

copyright : Jérôme Lescure

 

Voir les commentaires

Vive les farines animales pour nourrir les poissons et autres martyrs de la bouffe immorale!

18 Février 2013, 06:58am

Publié par Jo Benchetrit

http://www.franceinter.fr/sites/default/files/imagecache/scald_image_max_size/2012/09/10/449491/images/gaspillage_alimentaire.jpg

 

"Approuvé en juillet 2012 par les experts des Etats membres de l'UE, le retour des farines de porc et de volailles pour nourrir les poissons d'élevage sera autorisé à compter du 1er juin, a annoncé jeudi la Commission européenne.

"La France s'était prononcée contre cette disposition européenne", a indiqué le ministre, qui a rappelé que la disposition de Bruxelles ne rendait "heureusement" pas obligatoire l'utilisation des farines animales."

 A l'heure du tollé contre les farines animales à nouveau à l'ordre du jour du fait que Bruxelles leur donnera bientôt feu vert  pour nourrir d'autres animaux d'élevage, j'appelle à la réflexion.
(autorisation qui sera  appliquée ou pas, vu le tollé de la connerie humaine au nom de la parano securité sanitaire, bof bof, c'est  impossible avec les élevages barbares concentrationnaires malsains   pour la santé physique et mentale de chacun, y compris vegan.)


La crise de la vache folle, évidemment, mit l'homme devant son machiavélisme, démontrant que nous avons détourné la nature au point d'en faire un monstre à la Frankenstein.

 

Mais dans cette logique, jeter les animaux réduits en farine du fait de leur mort due aux conditions effroyables que nous imposons aux bêtes, les jeter est monstrueux, encore plus  que de les donner à manger à d'autres suppliciés qu'il faut nourrir de toutes façons !

Une fois de plus , la bêtise humaine frappe, redoublant la cruauté des élevages par le massacre d'autres espèces pour nourrir les malheureux poissons pris dans les bassins de l'aquaculture.

Je n'ai rien contre le fait d'utiliser les déchets pour cette raison:

HALTE AU GASPILLAGE! Ne pas leur donner ces farines faites des milliards d'animaux tués pour rien, c'est à dire pour être incinérés ou réduits en poudre, c'est condamner des milliards de milliards de poissons sauvages à devenir la proie des pisciculteurs.
Ainsi, pour "fabriquer" 1kg de saumon, il faut sacrifier 4kg de poissons sauvages!!!

OUI, IL YA DES MOMENTS OÙ IL FAUT SAVOIR PARLER À CONTRE-COURANT DE LA MARÉE.

On sait déjà que des études scientifiques prédisent des océans sans poissons d'ici 2050.

Une petite voix en moi dit: tant mieux, il y aura moins de souffrance.
Faux, lui répond une autre. Car il y aura toujours ces bassins d'élevage horrible où, entassés comme le sont tous les animaux de batterie, les poissons endureront le pire, gavés de farines animales.
Alors? me direz vous,
Alors, quelle voix écouter?

Je vous dirais bien, celle de la raison et du coeur:

Ne plus manger de poisson, pas plus que de viande, ni de produits animaux...Comme je le fais, comme d'autres, à la fois par éthique et par écologie. Il suffit de se supplémenter en vitamine B12.

Mais vous ne m'écouterez  et ne serez vegan comme moins de 1° des farnçais que si vous en avez envie, condamnant probabalment les mers à se desertifier à l'image de nos affects, notre pitié, mais aussi de notre raison...Or une mer sans animaux, c'est une mer morte.   Une grande partie de l'oxygène que nous respirons vient des coraux. Coraux eux aussi menacés puisque la pollution les tue peu à peu, en plus des dégâts faits intentionnellement à ces barrières, nids de nombreux êtres vivants marins.

 

Alors, si une voix me dit: qu'il n'y ait plus de vie pour que la souffrance imposée par l'homme cesse! il  faut bien savoir que "toute vie", c'est aussi bien la vôtre, cher ami "lectueur". Car, bien que dévastatrice, bien que, finalement haïssant toute vie sauvage qu'elle ne peut maîtriser, l'espèce hélas coupable de sa bêtise +cruauté dont nous sommes, fait partie à l'insu de son plein gré de la nature qu'elle détruit. Et tout: Delenda! finit toujours par se retourner contre soi.

Il faudra bien qu'un jour les hommes se rendent compte qu'on ne peut dire : "Viva la muerte de tous les autres!" tout en restant eux-mêmes longtemps vivants.

En détruisant toute liberté en dehors de la sienne, l'homme a réduit la nature à un être sous sa botte cruelle, agonisant, incapable de se défendre. Ben oui, ça avait commencé par "Struggle for life", la lutte contre la nature difficile. Puis, vue notre puissance destructrice infinie, ça a dégénéré....en combat sur tous les fronts contre la vie. On a gagné.
Mais la victoire de l'homme est amère, car elle le conduit à vivre dna sun monde sna sâme, sans pitié, fonctionnel, et au final, non viable pour lui, puisque par retour de manivelle il court à sa propre perte.
Enfin! me direz vous, à présent, on le sait. Donc on va faire en sorte de stopper tout ça. Pulsion de mort, au placard! pulsion de vie, à toi de jouer!
Vous le croyez vraiment?
La fascination de l'homme pour la mort (le principe de plaisir est branché directement sur le désir de mourir, on parle bien de petite mort pour désigner ce qui nous envoie au 7° ciel, non?) fait qu'il préfère, tel le commandant du Titanic, attendre qu'il soit trop tard pour réagir... en vain.

 

"Moi seule en être cause, et mourir de plaisir"(Corneille in Horace)

Les survivants à notre passage seront très peu, sans doute ceux qui, jusque là, sont parmi les plus anciens et qui ont résisté à d'autres fléaux, comme nos amis les cafards.

Si cette perspective vous fout le bourdon, oeuvrez pour que ça n'arrive pas.

C'est possible de le faire à temps.
Et si pourtant vous persistez à manger de la viande et du poisson, ne résistez plus à la nécessité de recycler les morts pour nourrir les animaux que vous avez sous votre impitoyable joug. Oui, vive la nourriture par farine et autres produits recyclés.
Chaque seconde en France, 38 kg de nourriture comestible est jetée!  HONTE! Vive le freeganisme, ceux qui mangent ce qui est jeté et encore bon...Oui, si l'homme persiste à humilier, torturer, massacrer, ne le laissez plus jeter ce qui a souffert, que ce ne soit pas pour rien, enfin, pour la poubelle.

Un peu de sens moral, SVP!

 

 lire http://lesmoutonsenrages.fr/2012/10/20/vers-un-plan-contre-le-gachis-alimentaire-en-france/

 

Extrait: "Chaque Français jette en moyenne 90 kilogrammes par an de produits alimentaires encore bons à manger."

Ecouter: http://www.franceinter.fr/emission-service-public-la-reeducation-du-perime-le-gaspillage-alimentaire

Les farines animales, pauvres cadavres pour de futurs cadavres dans notre assiette et nos poubelles, ben oui, font partie pour le moment du grand gaspillage. Honte sur nous.

Voir les commentaires

4 jeunes lévriers (galgos) de 1 an à adopter avant pendaison. Espagne, pays aux multiples violences.

13 Février 2013, 19:49pm

Publié par Jo Benchetrit

Chaque année, en fin de saison de chasse, les chasseurs espagnols pendent leurs chiens  après les avoir torturés.

VIIIITE!

Vous avez vu la longueur des cordes? Ces animaux ne peuvent même pas s'assoir.... Alors, dormir!!!!

No comment. N'achetez pas, adoptez, merci.

Je transmets:

 

Informations sur l'animal

Type: Galgos Espagnols
Taille: Grands
Âge: 1 an 
Compatible : Non déterminé. 

Situation actuelle

Lieu : Espagne
Situation : Chez son propriétaire

Risque de mort

Conditions

Covoiturages : Acceptés
Familles d'accueil: Souhaitées


Une dame a contacté l'association pour lui demander une aide désespérée pour ces 4 galgos.

Ces 4 galgos sont à un chasseur qui régulièrement se débarrasse des chiens qui ne lui servent plus. 
La dame a déjà sauvé des galgos de chez lui.
Il l'a contactée il y a peu en lui disant qu'il avait 4 chiens qui ne lui servaient plus, qu'elle pouvait venir les chercher quand elle voulait.
Elle sait que certaines associations voient d'un mauvais oeil le fait qu'elle les récupère mais si elle ne le fait pas, le chasseur les donne à un voisin qui les pend à un olivier et leur tire dessus. Là-bas, c'est normal, c'est ce que les chasseurs ont l'habitude de faire.

Normalement, un à un, cette dame peut chercher des solutions, mais quatre d'un coup c'est beaucoup et elle ne trouve rien.
Elle en a déjà sorti deux autres avant pour lesquels elle paye une pension, elle ne peut pas payer plus de pension.
Elle connaît le chasseur et sait qu'il n'attendra pas longtemps.

Il y a 3 mâles et une femelle (la tigrée). 
Trois sont pucés.

S'il-vous-plaît, ils ont besoin d'aide, même si c'est un par un, cela fera peut être patienter le chasseur.

Pour toute information, me contacter, merci ! 

Contact : clemenceaspisi@hotmail.com

Voilà les chiens 


4 galgos sur le point d'être pendus puis tués par balle (Huelva, Espagne)-galga1.jpg
4 galgos sur le point d'être pendus puis tués par balle (Huelva, Espagne)-galgo1.jpg
4 galgos sur le point d'être pendus puis tués par balle (Huelva, Espagne)-galgo2.jpg
4 galgos sur le point d'être pendus puis tués par balle (Huelva, Espagne)-galgo3.jpg

Voir les commentaires