Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Psychanalyse et animaux.

Vivre avec les betes. Dimanche 10/3/13. Alain Prochiantz est tragique! serait il un schizo normal ?

10 Mars 2013, 17:11pm

Publié par Jo Benchetrit

http://img46.xooimage.com/files/6/c/c/singe-langue_14d8fb-5ccaa0.jpgAlain Prochiantz, tortionnaire d'animaux, serait il un schizo normal ?   En effet, comme  c’est   étrange de le voir se mordre la queue quand dans la phrase suivant celle de son prétendu refus de faire souffrir  les animaux(il est vrai qu’il  a rajouté «   quand c’est  possible ») il ose dire que l'on doit utiliser à tous propos  les animaux, y compris  en cosmétologie. Tant de mauvaise foi a de quoi épuiser les bonnes volontés car de toute évidence il sera imperméable à tout argument, à toute logique.

Pauvre E. de Fontenay qui n’a pas   démérité. Malgré que sa grande diplomatie me confonde. Ce qui ne l’empêche  pas de dire ce qu’elle pense. Donc…bravo !

 

Mais elle  a dû faire un constat d’impuissance devant la bornitude d'un Prochiantz qui ne sait pas repondre à une question sans la contester d'abord d'un air méprisant.

 

Y compris quand elle le cite, ce qui le met en posture d'être simplement ridicule. Avouez!! Quelle rigolade quand il s'autocritique à son insu car sans reconnaitre ses propos !

 

Pauvre Elisabeth...Elle croyait peut être parler à un individu normal...Qui cause logiquement. Mais on  est loin de là avec Prochiantz!

 

 

 

Il se vante d'avoir un gros cerveau en tant qu'espèce superieure, rions en pensant au cerveau du surdoué (lui) Einstein qui avait un cerveau plutôt petit, mais il est  décérébré quand il dit que la défense des animaux est de la barbarie. Parfois, on aimerait souffler les questions et lui demander en quoi defendre un misérable animal livré à la cruauté humaine comme la sienne est de la barbarie. Occasion ratée....mais bon, parler avec un type aussi violent est très dur.

Prochiantz a trouvé un truc, un joujou: le tragique.Parait que l'agneau qui part à l'abattoir n'a pas de tragique car les agneaux ne sont pas des êtres Humains. Que veut il dire? Le sait il seulement? Le tragique, c'est que ce genre de pur méchant ait le pouvoir sur des êtres sans défense. Devant une telle mauvaise foi, que dire?

 

J'en reste sans voix...juste désespérée.

 

Avec un tel spécimen, difficile de ne pas être décontenancée devant cette agressivité larvée.

Et que de perles bon marché il a pu enfiler! Décidément, depuis Wolff et ses perles pro corridas, être normalien n'est pas une assurance d'intelligence absolue. 

 

 

 

Dommage qu’elle n’ait pas ajouté à sa critique des expositions animales prise par elle sur le versant  du dérisoire de la recherche de pedigrees ceci :  la surpopulation animale exige l’arrêt  de la reproduction. La France fait assassiner 500.000 chiens et chats par an, donc plus de 1300 par jour. …etc. Ce chiffre ne prend pas en compte les petits meurtres en famille. ou de désir de les garder. Alors, ce qui est choquant dans l’élevage , Élisabeth, ce n’est  en rien le fait que ce soit   ridicule qui devrait faire objecter à ces expositions d’animaux, mais bien plutôt  l’affreuse injustice qui est faite aux animaux non désirés, ou plus voulus. Faute  de maîtres, on tue. Il y en a donc de nés, on les tue, il faut en faire naitre des neufs ! Mais pour ceux ci la vie n’est pas rose, et nombre des élevages  sont d'immondes générateurs de  souffrance abominable.

 

Voir sur mon blog l’exemple d’une chienne pékinoise reproductrice dite 579, d’un pays de l’est grands pourvoyeurs des animaleries. Elle n’a pas survécu à ses blessures. Je viens de l’apprendre. 

 

Pour satisfaire  à la consommation humaine, on en fait naître …N’y a t il rien d’absurde là ?

 

 

Voir les commentaires

L'hommage de Hollande etc. à Pétain, euh! non, à Bové, euh! non, à Hessel: lourdingue!

7 Mars 2013, 10:26am

Publié par Jo Benchetrit

Aujourd'hui, je suis en deuil. Non, pas d'Hessel, mais d'une certaine idée dela France. Dsl de revenir sur un sujet déjà évoqué. Mais là, je viens de voir une partie de la séance de deuil national en l'honneur du révisioniste Hessel.
Avec au générique, Carole Bouquet, dans un poème d'Apollinaire, et Rocard dans la foule, évoqué par Hollande. On a eu droit aussi  à la tête (d'enterrement, ça va de soi, mais toujours jeune, comment fait-il?) de Jospin.
 Le héros du jour,Hessel, était allongé dans un cercueil, nous rappelant que, quoi qu'en pense l'être humain qui se croit immortel, on  n'est   pas à jamais de ce monde, ce qui est sans doute la parole de vérité universelle la plus percutante qui fut proférée ce jour. 


Bon, Hollande a quand même dit qu'il avait été de ceux qui n'étaient  pas d'accord avec sa façon de parler du problème palestinien.

OK, c'est déjà ça. Mais il l'a dit si doucemzent que je vous parie 1000dollars que personne ne l'a entendu.

Le mot Israël ne fut pas prononcé alors par Hollande, faut pas fâcher l'électorat juif et/ou sioniste ou simplement anti-antisémite.

Tant pis pour lui, trop tard, c'est fait car ce qu'Hessel, pris d'identification à l'agresseur  comme son ami Edgar Morin,  a osé dire sur "Israel est pire que les nazis dont l'occupation fut  relativement inoffensive" . C'est impardonnable.

Et tout hommage à un tel homme est de ce fait  inadmissible et ... impardonnable.


 Que Hollande ait osé lancé à notre face qu'Hessel aux propos identiques à ceux de Le Pen, qu'Hessel était un JUSTE! Là, c'est aussi dur à entendre que s'il avait dit que Pétain en était un. Sérieux, cematin, j'ai eu l'impression qu'Hessel, proche de de Gaulle qui fut assez peu peu prosémite, ben oui,  représentait la réconciliation nationale  basée sur le secret de famille que l'on sait: il y eut beaucoup plus de collabos que de résistants et sans les américains, nous serions allemands. D'où peut être l'anti- americanisme français qui rappelle que l'on devrait parfois faire profil plus bas, nous les français. Enfin , nous, non. Moi,  je ne serais pas née. Je n'aurais donc pas su que mes braves et fragiles (surtout ma mère) parents seraient morts en camp, car français, mais juifs, ce qui pour les "inoffensifs" nazis n'étaient pas un "détail".

Oui, sur ce plan, la France petainiste aurait pu honorer sans rougir un résistant...Si bien reçu dans son camp selon lui. Au fond, les nazis ne l'ont pas trop gêné.
Au final, ce pensum destiné à plaire aux fans d'Hessel qui le voulait au Panthéon, faut pas déconner quand même, m'a semblé injurieux pour la memoire des victimes françaises  des nazis ,dont ceux d'Oradour, dont les juifs français. Et un outrage à toutes les victimes du nazisme, au passage. J'ai eu le sentiment que l'on  honorait Petain. Ce fut désagréable. 

Donc, pour Hollande, Hessel fut un juste. L'encens à ce point de délire fume trop et  m'empêche de respirer.

Pour tout dire, le mot JUSTE a été créé dans cet acception par Israël, le pays MONSTRUEUX à ses yeux grand fermés, pire que le nazisme,  au sujet des  magnifiques français qui ont sauvé des juifs des griffes nazies, au peril de leur vie, sans rien demander en échange. (Oui, ceux qui ont voulu du fric en échange ne sont évidemment pas des justes.)

Hessel aurait-il sauvé des juifs? Ben non.Et ses déclarations pousse-au crime, entendues comme le révisionnisme de Garaudy de par le monde arabe, sont et seront responsables de morts juives. D'autant plus que la France , avec imprudence, le monte au pinacle.
Certes, c'est un "détail" pour certains. 
Mais, que voulez-vous, excusez mon impudence que je préfère à l'imprudent laxisme, cette encens à gogo sur sa dépouille ne me dit rien qui vaille pour l'avenir.

Sur ce, je ferme le couvercle. 

Marche funèbre/

1mn de silence à la mémoire de la lucidité humaine morte ce jour et agonisante depuis environ 2001, quand Bové et Attac ont commencé à détruire l'image des juifs en conspuant Israel...et les juifs aussi. Souvenez vous que Bové avait osé dire alors que les attentats contre les juifs étaient des mascarades fabriquées par eux, pour truander le bon français moyen qui a gobé la mascarade de Bové. Je l'ai mauvaise depuis, même si sous la pression, il a fini par demander pardon pour cette foutaise.

On finit par une Marseillaise car il nous faut bien nous dire qu'on est content d'être français. Surtout à notre époque plutôt que durant l'inoffensive occupation boche. Même si notre époque me fait peur.


Voir les commentaires

Jean-Luc Mélenchon pleure le vrai-faux resistant Hessel et Chavez le pote à Ahmadinedjad. Hollande honore Hessel. Les pauvres hommes!

7 Mars 2013, 06:35am

Publié par Jo Benchetrit

Le coprésident du Parti de Gauche Jean-Luc Mélenchon a déclaré jeudi qu'il n'aurait "rien contre" l'entrée de Stéphane Hessel au Panthéon, qui permettrait, à travers lui, de rendre hommage au Conseil National de la Résistance (CNR). 

Hessel,vous savez, ce curieux résistant qui trouve, comme Le Pen condamné pour ça que l'occupation allemande n'était pas très dure!!! et même, ose t il dire aux descendants des massacrés de tous bords, y compris de JEAN MOULIN, VRAI RESISTANT, LUI: 

La politique d’occupation allemande était...

  

une politique relativement inoffensive

Ai-je pris des hallucinogènes? J'ai entendu le même Melenchon vanter le"démocrate" Chavez...Sisi, il  a dit que Chavez avait fait avancer la démocratie au Vénézuela. Parlez-en aux venezueliens soumis à sa poigne de fer ou exilés comme ceux-ci:.

http://www.lemonde.fr/ameriques/video/2013/03/06/ces-venezueliens-qui-fetent-la-mort-de-chavez_1843548_3222.html


A quand l'entrée au Panthéon des cendres du dictateur pétrolier Chavez, ami de tous les autres de Assad à Ahmadinejad ?

Bon, je devrais pas trop m'étonner. Dans la défense animale, on sait bien que la connerie  de l'humain, ses mensonges et sa cruauté sont infinis.  Tout autant que sa présomption à être meilleur que toutes les autres espèces, au point de se juger hors règne animal. 

Dommage, il est le bête et le plus bestial, enfin, du point de vue de la "gratuité " de sa jouissance qui le fait tuer pour avoir le phallus, puissance hallucinée quand il abuse de son pouvoir.
Ce matin, dans la même veine, Hollande va honorer "le grand humaniste" Hessel. M'enfin! Sarko en aurait-il faut autant? Peut-être pas. En tous cas, ça fleure bien le mensonge de la "réconciliation nationale" prônée par De Gaulle qui a zappé tous les collabos et a incité à penser que tous les français avait été résistants.
Lundi 4 mars 2013
c

Stephane-Hessel-Jean-Marie-Le-Pen-occupation-nazie-inoffensive-extremecentre

 

http://extremecentre.org/2013/03/03/le-pen-hessel-meme-combat-antisemite/   "1) Tout comme Stéphane Hessel, Jean-Marie Le Pen a été un très grand résistant. En effet, pour vouloir intégrer en 1944, à l’âge de 16 ans, les FFI (Forces Françaises de l’Intérieur), il faut faire preuve d’un très grand courage. Et peu importe le fait que le colonel Henri de La Vaissière (alias Valin) ait refusé cet engagement. Après tout, c’est l’intention qui compte.

Ce qui n’empêchera pas Jean-Marie Le Pen de déclarer en janvier 2005 dans l’hebdomadaire Rivarol » l’occupation allemande n’avait pas été particulièrement inhumaine, même s’il y eut des bavures, inévitables dans un pays de 550 000 kilomètres carrés ».

2) Tout comme d’autres à Londres, Stéphane Hessel aura été l’un des plus grands résistants de loin, un vaillant agent de bureau (de renseignement). Une très sage initiative d’ailleurs, puisque son unique mission sur le terrain, en 1944, s’est conclue par sa capture et son envoi dans plusieurs camps de prisonniers dont il s’est toujours miraculeusement sorti.

Ce qui n’empêchera pas Stéphane Hessel de déclarer à l’historien Jorg Wollenberg « La politique d’occupation allemande était, si on la compare par exemple avec la politique d’occupation actuelle de la Palestine par les Israéliens, une politique relativement inoffensive, si l’on fait abstraction d’éléments d’exception comme les incarcérations, les internements et les exécutions, ainsi que le vol d’œuvres d’art. » (propos publiés en janvier 2011 dans le Frankfurter Allgemeine Zeitung)

3) A se demander d’une part si toute résistance avait vraiment un sens pour ces tristes sires. A se demander surtout s’ils avaient entendu parler du massacre d’Oradour-sur-Glane, entre autres massacres, mais aussi de « la rafle du Vel d’hiv », entre autres rafles de Juifs en vue de leur extermination. Mais j’oubliais, tout ces faits ne sont que d’insignifiants « détails » de l’histoire, n’est-ce pas ?"

  

Voir les commentaires

Pétition video chambre à gaz dans l'UTHA. LES CRIS DE TERREUR DE L'AGONIE AU GAZ TOXIQUE D'ÉTOUFFEMENT.

5 Mars 2013, 02:46am

Publié par Jo Benchetrit

 

Du fait que les hommes considèrent leurs animaux comme des kleenex qu'on peut sadiser à notre aise, les euthanasies sont un boulot très lucratif. Pour aller plus loin, on les brûle vivant dans des pays de l'est, on les asphyxie en chambre à gaz aux USA, on les torture et les pend pour qu'ils meurent à petit feu en espagne, etc.

Je transmets:

L'HORREUR LEGALE EN DIRECT...

Le 04/03/2013 17:56, Infos petitions Infos-petitions a écrit :

AUCUN DOUTE, du moins pour les ANIMAUX, CETTE TERRE EST L'ENFER ! 

http://www.youtube.com/watch?v=kp9L10A-FNg

Texte que je viens de traduire : 
SIGNEZ et PARTAGEZ CETTE PÉTITION ! 

http://www.change.org/petitions/tell-north-carolina-quit-killing-pets-using-cruel-gasing-methods

Si les chambres à gaz étaient si «humaines», alors pourquoi cette pratique est-elle interdite pour les pires tueurs en série en Amérique, alors qu'il est «correct» de le faire sur d'innocents animaux de compagnie ? Ces chats et ces chiens souffrent de terreur horrible au point que la peur leur fait perdre le contrôle des intestins et de la vessie, et souvent ils se noient dans leur propre vomi. Contrairement à la croyance populaire, les chambres à gaz ne sont pas humaines.

POUR L'INTERDICTION DES CHAMBRES A GAZ DANS l'UTAH !
S'IL VOUS PLAÎT, SIGNEZ ET PARTAGEZ :

http://www.change.org/petitions/utah-petition-gas-chambers-are-animal-cruelty-please-ban-them

Les cris d'agonie sont bien réels: ce sont LES CRIS DE TERREUR DE L'AGONIE AU GAZ TOXIQUE D'ÉTOUFFEMENT. AUCUN ANIMAL NE MÉRITE CETTE CRUAUTÉ ! 

La Caroline du Nord utilise encore cette méthode cruelle pour tuer les animaux. Pour qu'un animal meure, il faut 25 minutes par session de gaz. Les animaux de compagnie âgées et les chiennes enceintes ont besoin de plusieurs séances avant de mourir. La plupart s'étouffent avec leur propre vomi. Certains glissent seulement dans le coma et sont enterrés vivants.

Tout dans cette vidéo est réel. En fait, j'ai vu une vraie chambre à gaz avec des animaux. Les cris sont bien réels. Il s'agit d'une vidéo - et je vous mets au défi de la regarder jusqu'à la fin - d'une fourrière dans le processus de gazage des chiots. Cette vidéo est bouleversante et c'est ce que les animaux subissent par millions chaque année. C'est un secret très bien caché pour des raisons évidentes. Gardez à l'esprit qu'ils mélangent aussi les chats avec les chiens dans ces chambres à gaz. Ils meurent dans une pièce sombre, ils gémissent dans une grande terreur et ils hurlent lors de l'agonie, lorsque le gaz est allumé (parce qu'ils ont mal) cela leur déclenche des convulsions et ils se noient dans leur propre vomi. Les animaux âgés et les chiennes enceintes ne meurent pas toujours la première fois - certains rapports révèlent qu'il faut deux, voire trois gazages, avant qu'ils ne meurent. Aucun vieux chien ou chat ne devrait mourir de cette façon. Mais ils le font. S'il vous plaît écrivez à vos législateurs de stérilisation/castration. LES CHAMBRES à GAZ,  COMME MOYEN DE CONTRÔLE DE LA POPULATION, NE DOIVENT PLUS ÊTRE UTILISÉES. 

http://www.youtube.com/watch?v=kp9L10A-FNg
Dans cette vidéo les cris sont réels. 


SIGN/SHARE THIS PETITION:
 http://www.change.org/petitions/sign-...
 
SIGN/SHARE THIS PETITION AS WELL: 
Sign Petition to ban gas chambers in North Carolina!
 
 http://www.change.org/actions/view/te...



If gas chambers were so "humane" then why was this practice banned for the worst serial killers in America, yet it's "okay" to do it to our innocent pets. These cats & dogs suffer horrendous terror losing bowel and bladder control due to fear, and often drown in their own vomit. Contrary to popular belief, is not humane

Sign Petition to ban gas chambers in North Carolina!

http://www.change.org/actions/view/te...

TO BAN GAS CHAMBERS IN UTAH!
PLEASE SIGN AND SHARE THIS ONE:

http://www.change.org/petitions/utah-...

THE SCREAMS OF AGONY ARE VERY REAL-IT IS THE 
SOUND OF TERROR, AGONY, AND CHOKING WITH POISONOUS GAS. NO ANIMAL-NO LIVING THING-DESERVES THIS CRUELTY! 


North Carolina still uses this cruel method of killing pets-it takes 25 minutes per gas session. The elderly and pregnant pets may take SEVERAL sessions before they die. Most choke to death on their own vomit. Some slip in a coma and are buried alive. 
SIGN AND SPREAD PETITION TO BAN GAS CHAMBERS IN NORTH CAROLINA!

http://www.change.org/actions/view/te...

Everything in this video is real. I actually seen a real gas chamber gassing animals. The screams are quite real. This is a video - and I DARE you to watch it- a real video - of a dog pound in the process of gassing puppies and dogs to death. Now this video is upsetting, but is what animals have suffered - millions of them, every year. It's a very well hidden secret for obvious reasons. Keep in mind they also mix cats in with the dogs in these gas chambers. They die in a dark room, and they moan with great terror, and they truly scream in agony when the gas is turned on (because it hurts) and makes them convulse and most drown in their own vomit. The elderly and pregnant animals do not always die the first time - some reports reveal it takes two, even three, gassings before they die. No old dog or cat should ever die this way. But they do. Please write to your law makers for spay/neuter legislation. DEATH BY CONCENTRATION CAMP METHODS SHOULD NOT BE USED AS A MEANS OF POPULATION CONTROL. The screams are real.

 

Voir les commentaires

A cause de ceux qui achètent des chiens, la triste vie des mères.L'infirme pékinoise 579, esclave de la reproduction intensive,

5 Mars 2013, 02:20am

Publié par Jo Benchetrit

Ne soyons plus complices de ça! Des chiots victimes de trafic finissent à la fourrière.
chiots fourrière
des chiens abandonnés après divorce:
ils sont en pension déjà depuis trois mois en région parisienne mais malheureusement ne pourront y rester trop longtemps car la dame est seule avec les enfants, son mari l'ayant abandonnée, elle n'arrive plus à payer et sinon va se décider à les mettre en SPA.
 
 
 
Donc il est recherché pour ces deux petits une BONNE famille qui les accueillera avec amour et qui leur fera oublier ce mauvais passage en box.
 
Si vous avez des demandes, merci de m'envoyer un mail  fernande.lusson@orange.fr
 
Je vous remercie infiniment pour eux
FERNANDE
Comme convenu, voici une photo des loulous. A gauche Dingo, à droite Tommy.
Ils ont 8 ans, puçés, passeport et vaccins à jour.
Ils sont seuls la journée, n’aiment pas les chats, et sociable avec certains chiens, pas tous, a tester !
Ils ont tjrs été habitués a vivre ensemble, donc le mieux serait de les placer ensemble. Sinon tant pis du moment qu’ils sont heureux et aimés.
Ils sont habitués aux enfants .
Ils sont parfois craintifs : l’un s’exprime par un pipi d’émotion, l’autre aboie pour faire peur, mais ça ne va pas plus loin.
Ils adorent jouer la balle, partir en ballade de longues heures mais apprécient tout autant le confort d’un canapé.
 

 
ni de ça:
reproduction-chien-555453_301282003334088_849433621_n.jpg

N'achetez pas, adoptez. ne laissez pas des petites merveilles d'amour floué mourir, tués par millions en refuge ou par la main de maitres sans pitié, ou encore de vetos complaisants. ne laissez pas faire ces horreurs menant au "p'tit chien dans la vitrine", issu d'un circuit bien moins poétique.

Comment des gens peuvent -ils prétendre aimer les animaux tout en étant cause de ça?
Il vaut mieux ne pas les aimer et leur foutre la paix, alors.
Tout ça me dépasse. C'est aussi horrible que les autres horreurs, du foie gras à la corrida, en passant par les cirques, les rodéos etc..
A une époque où les femmes ont la liberté de choisir, les femelles animaux, et pas seulement des élevages  atroces de la bouffe des humains non éthiques VG, les chattes et chiennes sont, elles, exploitées sans scrupule pour les abominations de la vente, en animaleries entre autres.
Quand donc l'humain aura enfin HONTE  de ce qu'il impose?
Et dire que tout cela peut être évité si chacun arrive à se mettre enfin à penser.
Merci à tout ceux qui adoptent et stérilisent les animaux.



Voir les commentaires

Hessel au Panthéon? Et puis quoi encore? Illusions, mensonges,la haine réunit bien...Pourquoi? Sinon, ben oui, mais c'est bien sûr!

4 Mars 2013, 09:17am

Publié par Jo Benchetrit

De tous côtés, on n'entend plus que ça :

 Hessel au Pantheon!

Mais c'est quoi cette devotion? qu'a-t-il donc fait quoi de si extraordinaire?
Il a été resistant, c'est bien. 
Mais pourquoi n'avons nous pas mis TOUS les resistants au Panthéon? Jean moulin, qui, lui, n'a rien dit sous la torture, le meritait.

Il aurait, dit-on par ignorance,  participé à la rédaction des droits de l'homme!  
FAUX, il l'a avoué lui-même! "dans son interview publiée le 18 novembre 2010 par Politis, qu'il n'a pas été l'un des «corédacteurs» de la déclaration universelle des droits de l'homme de 1948, mais un simple témoin de son élaboration :
« On peut donc dire que j'ai assisté à sa rédaction de très près et de bout en bout, mais de là à prétendre que j'en ai été co-rédacteur! »
Il soutenait encore le contraire une semaine plus tôt, dans une interview publiée par Mediapart le 11 novembre :
« Je suis […] l'un des participants à la rédaction de cette déclaration universelle.»
S'il a dit vrai le 18 novembre, il mentait le 11."
ALORS? POURQUOI le mettre au Pantheon?
Moi, je sais ce qui excite tant chez cet homme: son antisionisme extrémiste, digne des pires ennemis de cet état, des pires antisémites, avec des contre-vérités enivrant les antisionistes de façade, antisémites en vrai.
Il  voulait d'ailleurs qu'on vire Israel de l'ONU, y laissant sans pb les pays les plus fachos, genre Libye, Syrie, etc. 
Poussant ainsi à l'action armée des jeunes dupes biberonnés à l'ordi et qui ont reussi à lire un livre, le sien, mini-livre à leur intention où leur indignation legitimée par le resistant Hessel (celui qui faisait courir le bruit d'avoir redigé les droits de l'homme!!!)a pu alimenter leur haine legitimée par lui...Puis il les a applés à l'action.C'est quoi, l'action, sinon, casser du juif et eliminer israel de la carte ?
 Pour ceux qui s’intéressent au sujet , un livre:  : http://www.editionsbdl.com/resistance.html
 Quelle honte ce serait pour notre pays que de mettre un tel homme au Panthéon  comme demandé par des hysteros adorateurs!
Remarquez, ne nous étonnons pas devant une telle "candeur", après que nous ayons encensé MItterrand qui a reçu avant de devenir résistant...la francisque de la main du traître antisémite, le criminel contre l'humanité, dégradé, donc il ne faut plus l'appeler maréchal, le facho Petain, non condamné à mort en raison de son grand âge mais qui le méritait après tout le mal qu'il a fait, Petain qu'il honorait de fleurs chaque année! J'avoue ne pas être plus lucide , parfois, car j'ai voté 2 fois pour lui. 
Après, on ne sait pas pourquoi ses grands parents paternels se sont convertis au luthérianisme, Luther étant un terrible antisemite, precurseur et inspirateur du nazisme.
Mais ce qui est certain, c'est qu'Hessel s'identifie à l'agresseur des juifs, lui aussi. Et parfois il se reclame d'un judaïsme usurpé juste pour nuire à Israel pays abhorrible à ses yeux et, pense avec bonheur l'humain moyen,  "si c'est un juif qui le dit, on peut le croire, ma haine est fondée"...
Qu'est Israël? Le seul état juif du monde, pas plus grand qu'un département français, alors que les pays arabes qui ont le tiers du monde terrestre n'ont pas voulu absorber les  musulmans palestiniens (il y avait 
environ 1.200.000 habitants dont des juifs et des chretiens dans la region  Palestine de l'empire ottoman, car il n'y a jamais eu de pays palestinien, desolée si je leve encore un tabou, en rappelant le devoir de ne pas trahir l'histoire), exilés surtout du fait qu'ils leur ont  conseillé de ne pas souscrire au partage des terres fait par l'ONU en 1948, les mettant dans des camps à leurs portes.
Pourquoi ce choix de lieu pour fonder l'état d'Israël ?
Au nom du droit au retour d'un peuple colonisé ,massacré, mis à la porte de leur pays 2000 ans auparavant, exil jamais digeré comme en temoigne cette priere de Paques: "Cette année ici, l'an prochain à Jerusalem". Droit au retour reconnu par l'ONU en 1948. 
Après, il est vrai, c'est peut être une erreur, ce ghetto juif au milieu d'ennemis. Faut lire certains textes du Coran, pas toujours très rassurants sur le  rapport aux juifs. Mais bon, le Coran, c'est comme Luther, on n'est pas forcé de s'y soumettre à la lettre.
Pour les juifs, hélas, leur destin est traditionnellement tracé: aucune place pour eux dans ce monde. Ou plutôt si: celle de l'illégitimité.
Il le faut sans doute pour que chacun se sente chez soi.
Mais vous le savez bien, personne n'est chez soi! Personne car la nature spoliée partout est victime de l'humanité, espèce  sans scrupule, prédatrice, tueuse, injuste, gaspilleuse de biens.  Espèce illégitime par excellence.
Mais pour en revenir à ce qui est dit partout sur Israël, si un historien neutre et sérieux se  penchait sur le problème de la désinformation haineuse sur des sites qui demandent la fin d'Israel, on sortirait  d'une période noire où l'irresponsabilité des occidentaux regarde avec une jouissance mal dissimulée la prochaine bombe qui va exploser, encore et encore et risque de se solder par des millions de morts, encore. Ils pourront ensuite demander pardon, l'habitude dela confession suivie d'absolution est si pratique!
Regardez par exemple ce tissus de mensonges d'une propagande sans complexe qui est divulgué à l'intention des braves gens de chez nous par les palestiniens. Tout cela est transmis aux enfants de palestiniens qui dès le plus jeune  âge, apprend la haine  du juif :
http://www.ism-france.org/analyses/Bulletin-special-de-statistiques-a-l-occasion-du-64eme-anniversaire-de-la-Nakba-palestinienne-10-mai-2012-article-17024
Bon revenons à notre Hessel:

Nov

26
2010
Stéphane HesselDanse avec le siècle, Le Seuil, 1997 - Points (poche), 2011, p. 117-118.
  
Internement à Buchenwald « Le jeune déporté politique Hessel y bénéficia d'un traitement de faveur.

« En décembre 1944 […], je suis pris en sympathie par les deux prominenten de ce petit camp, le Kapo Walter et le Schreiber Ulbricht(deportés politiques). Ils me font porter 

 pâle et travailler auprès d'eux.

Je profite des privilèges que ces déportés expérimentés ont acquis pour eux et pour leurs protégés : meilleure nourriture,

un peu plus de place dans les châlits.

Je dois ces faveurs à ma pratique de la langue allemande. […] Grâce à eux, je m'initie au fonctionnement administratif du camp. Walter et Ulbricht sont des politiques. […]

Ils aiment bien m'écouter réciter des vers de Goethe ou de Hölderlin. […] Celui qui sait raconter, dans un camp, bénéficie de la meilleure des protections. » (« Danse avec le
 
A propos de Stéphane Hessel : la réponse de Taguieffsiècle », pp. 90-91). »
http://www.cicad.ch/fr/propos-de-stéphane-hessel-la-réponse-de-taguieff.html
extrait:
j'exerce mon droit de critiquer librement les positions extrémistes que Hessel a prises ces dernières années contre Israël, dont il met en question la légitimité et qu'il propose d'exclure de l'ONU. Et je m'efforce de comprendre pourquoi et comment il en est arrivé là.
Faut-il, pour échapper aux foudres des tenants du nouvel ordre moral propalestinien, que je me prosterne devant l'idole ?
Et ce dans un contexte où, contraint et forcé par le dévoilement progressif, sur le Net, de la vérité historique sur un moment-clé de sa carrière diplomatique, il vient enfin de reconnaître publiquement, dans son interview publiée le 18 novembre 2010 par Politis, qu'il n'a pas été l'un des «corédacteurs» de la déclaration universelle des droits de l'homme de 1948, mais un simple témoin de son élaboration :
« On peut donc dire que j'ai assisté à sa rédaction de très près et de bout en bout, mais de là à prétendre que j'en ai été co-rédacteur! »
Il soutenait encore le contraire une semaine plus tôt, dans une interview publiée par Mediapart le 11 novembre :
« Je suis […] l'un des participants à la rédaction de cette déclaration universelle.»
S'il a dit vrai le 18 novembre, il mentait le 11. Un masque est tombé. La vie légendaire de l'« icône » commence à s'effilocher. Il est temps d'en tirer les leçons, en cessant de répéter pieusement qu'il a « participé à la rédaction » de la déclaration de 1948. Les « débuts » de Hessel apparaissent ainsi beaucoup moins « époustouflants » que vous ne le dites.
Source :
Rue 89 –Lundi 22 novembre 2010

Voir les commentaires

Tristes chevaux roumains. Le vrai scandale des lasagnes.Lettre à envoyer, SVP.+itv d'Aymeric Caron.

3 Mars 2013, 05:28am

Publié par Jo Benchetrit

http://perlbal.hi-pi.com/blog-images/142943/gd/1192540392/Les-Chevaux-de-Roumanie.jpg

Ce squelette attaché et affamé est un cheval roumain. Cet autre est undes nombreux morts d'epuisement sous les coups:

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

On s'offusque que le "pauvre" consommateur soit berné, comme si c'était là le seul  scandale du cheval dans le boeuf!

Comme si c'était la seule chose qui devait nous choquer dans la consommation carnée, à l'origine de multiples souffrances, cruautés terrifiantes ...alors que tout prouve qu'elle n'est ni indispensable à la vie, ni utile, ni même bonne pour la santé des humains. la nourriture à base de produits animaux est donc nocive, que ce soit pour  la consommation individuelle ou dans le macrocosme, pour ses méfaits sur l'environnement qui retombent  sur tous les êtres vivants.

Surtout que notre société ne se croit nourrie que si des produits animaux se trouvent à sa table ce qui est une aberration. Le mot viande, à l'origine, signifiait nourriture. Mais notre monde a vite identifié viande animale avec nourriture...dévoyant le signifiant au profit d'un carnivorisme de mauvais aloi source d'une horreur croissante avec la population mondiale et l'elevation de son niveau de vie. POur nourrir ces affamés de viande, les élevages, on le sait, deviennent des lieux de souffrances peut etre plus atroces que celles des martyrs roumains.

 

 

Pourtant, il nous faudrait plutôt nous réjouir si  l'horrible sort des chevaux roumains tués pour la nourriture carnée est révélé  à l'occasion de ce qu'on   appele le "scandale des lasagnes à la viande de cheval", même si on savait déjà dans quel piteux état ils étaient importés vivants ici.  Voilà donc une étiquette fausse qui  dévoile le manque d'éthique d'un monde qui ne veut pas que ce qui est ecrit soit faux mais se fiche bien de la morale de responsabilité envers les êtres à sa merci.



 

 

Chez nous,en France, le mal est caché. Les gens qui mangent de la viande, du lait, des oeufs, du poisson, ne savent pas comment c'est fabriqué. Et ne veulent pas le savoir. ils sont d'ailleurs dans la haine quand quelqu'un tente de le leur expliquer, décrire, montrer... Les végétariens, et encore plus les vegans, ont d'ailleurs à subir un ostracisme digne du plus clair racisme.


Hélas, qui en parle? Bien peu de gens...A chacun de braver la resistance passive de l'humain moyen pour l'informer.
Ainsi, sommes-nous blanc-bleu? NON.

 
 

IL Y A PARTOUT DES ETRES D'EXCEPTION CAPABLES DE SE DISTANCIER DE LEUR CULTURE QUAND ELLE EST IMMORALE.

ILS SAVENT DISTINGUER MORALE LOCALE DE MORALE UNIVERSELLE.

GLOIRE  A EUX, QUI SOUFFRENT ET LUTTENT, ISOLÉS DANS LEURS PAYS ET EN SAUVENT L'HONNEUR.

Ainsi, grâce à des américains, on peut savoir ce qui se passe avec leurs chevaux.


Le sort des chevaux américains est aussi abominable que celui des roumains, semble-t-il.

Lire une enquete très explicite et rigoureuse sur le sort atroce des chevaux americains mangés en france et ailleurs:

http://www.notre-planete.info/actualites/actu_3981_scandale-viande-de-cheval.php

 

Et grâce à des roumains, nous savons ce qui arrive aux chevaux roumains.

 

Je vous invite à  visiter le site de cette association qui oeuvre pour les animaux en Roumanie, voici un lien direct sur la page des chevaux :

Les Chevaux de Roumanie "

 

No comment... La condition des animaux là bas, en Roumanie, est atroce. Que dire devant de telles abominations?

Que l'humain est pourri? Oui.

Que certains pays sont avec les animaux pires que d'autres? Oui.

On voit le mal qu'on a à obtenir des lois, et la quasi impossibilité de les faire respecter...car tout est transgression légale de la loi contre la cruauté...Tout de A, l'Agriculture, à Z, le Zoo, n'est que malheur. Nous ne pouvons contrer ça qu'avez la volonté du peuple. Et ce peuple n'est pas pareil partout, par rapport aux   animaux car chaque culture est différente.

 

Et ce peuple a le nez sur SES interêts, et ne voit pas plus loin que  le bout de cet appendice nasal...

======= 

Alors, se mettre à la place de l'autre, s'imaginer dans la détresse des animaux victimes des hommes, ça, c'est beaucoup trop loin de leur ego pour être visible.

=======

A présent, au travail pour cette lettre, merci.

Et, plus bas, en cadeau bonux, une ITV intéressante et facile à lire d'Aymeric Caron sur son livre "No steak".

Je laisse la  parole à ceux qui luttent sur place ou ailleurs:

 


Traduction Google:

 http://www.30millionsdamis.fr/acces-special/actualites/detail/article/416-clopotel-un-grelot-dans-la-nuit-roumaine.html

 


"En Roumanie, rien n'oblige les propriétaires d'animaux à leur assurer un minimum de bien être.


C'est même une notion étrangère.


Il est fréquent de tomber sur des chiens dont les oreilles et la queue ont été coupées à ras, "parce que ça leur donne un air drôle", dont on a rempli les orifices de verre pilé "pour voir ce que ça fait", ou des portées de chatons que des enfants suspendent par les oreilles à une corde à linge, pour "rire".

 

 

Quant aux chevaux, ils travaillent jusqu'à s'effondrer sous la carriole à laquelle ils sont attelés. Puis sont abandonnés. Certains survivent, d'autres pas."

===================

 

 

Objet : LETTRE A ENVOYER : POUR LES CHEVAUX EN ROUMANIE


 

Viande de cheval : le VRAI SCANDALE, c'est celui-ci !

> Merci d'envoyer une lettre, avec les photos, au Président roumain, au Premier ministre, au Ministre de l'agriculture et autres.
> > La condition des ces animaux est terrible et en plus ils sont abattus, là aussi, dans des conditions épouvantables, pour la consommation humaine !
> Merci de faire suivre à vos contacts !

> Emails des destinataires :  faire un copié/collé en une seule fois de tous les destinataires. 

CAB-BORG-WEBPAGE@EC.EUROPA.EUprocetatean@presidency.rotraianbasescu@presidency.rodaniel.constantin@partidulconservator.rodomenii@gov.rovictorponta2.0@gmail.com;dlaurescu@rdslink.rodlaurescu@gmail.com


> La lettre à envoyer en allemand :

> Die Haltung von Pferden in Rumänien muss sich verbessern!

> Sehr geehrter Herr Minister Constantin,
> sehr geehrter Herr Kommissar Borg,

> der Pferdefleischskandal brachte es einmal mehr ans Tageslicht: Wenn selbst schon die Schlachtpferde Schmerzmittel erhalten, wie schlecht muss es diesen Tieren dann wirklich schon gehen?

> Dass die Haltung, der Transport und die Schlachtung von Pferden in Rumänien sehr oft mit großer Tierqual verbunden ist, ist leider traurige Tatsache.
> Der Skandal um das Pferdefleisch muss dazu Anlass geben, dass hier in diesem Mitgliedsstaat der EU auch endlich Verbesserungen in der Haltung, im Transport und der Schlachtung eingeführt und kontolliert werden müssen.

> Es kann nicht toleriert werden, dass Pferde Fahrradketten statt Trensen tragen müssen, dass Pferde bis zur völligen Erschöpfung geschlagen werden, dass Schlachtpferde, die ohnehin schon genug leiden, derart malträtiert werden, dass man ihnen sogar Schmerzmittel verabreichen muss.

> Als Bürger und Bürgerinnen der EU verlangen wir endlich Verbesserungsmassnahmen auch für Pferde und eine strenge Kontrolle.

http://www.youtube.com/watch?v=q67nHTXwy3w
http://www.youtube.com/watch?v=ZiL5d0P_Qi0

> Mit freundlichen Grüssen,

> Nom/Prénom/Code postal/Ville
Traduction Google:

Le sort des chevaux en Roumanie doit s'améliorer!
>
> Monsieur le Ministre Constantin,
> Monsieur le Commissaire Borg,
>
> Le scandale de la viande de cheval a mis en lumière une fois de plussi même un des chevaux de bataille de recevoir des analgésiquesà quel point ces animaux doivent vraiment aller déjà?
>
> Le fait que l'attitude du transport et l'abattage des chevaux en Roumanie est très souvent associé à la torture gros animal est malheureusement triste réalité.
> Le scandale de la viande de cheval devez indiquer qu'ils sont ici dans cet État membre de l'UE, enfin, l'amélioration de l'élevage, le transport et l'abattage doit être importé et kontolliert.
>
> Il ne peut être toléré que les chevaux doivent porter des chaînes de vélo au lieu de brides que les chevaux sont battus jusqu'à l'épuisement que les chevaux de boucherie souffrant déjà assezsont si maltraités, que vous avez à leur donner même des analgésiques.
>
> En tant que citoyens de l'UE, nous avons finalement besoin de mesures d'améliorationpour les chevaux et des contrôles stricts.
>
>  Http :/ / www.youtube.com/watch?v=q67nHTXwy3w 

====================================
 
Bonus A. Caron:

 

   

http://www.lalibre.be/societe/sciences-sante/article/795302/stop-au-steak-soyez-vegetarien.html

Clair,efficace,  et net même si presque pas vegan.( semble en voie)

 

   

"Stop au steak, soyez végétarien


Guy Duplat

Mis en ligne le 06/02/2013

Le livre d’Aymeric Caron est un vibrant plaidoyer antiviande.

Attention, ce livre peut changer votre vie. Le plaidoyer d’Aymeric Caron contre la viande et pour le végétarisme est si complet, et parfois si convaincant, que vous pourriez bien revoir vos habitudes alimentaires. Ce journaliste, qui participe depuis septembre à l’émission "On n’est pas couché" de Laurent Ruquier, est végétarien depuis vingt ans. Il a collecté, pour ce livre, toutes les études autour de la question pour tenter de démontrer que non seulement cela évite l’énorme souffrance animale, mais que c’est aussi meilleur pour la santé et la planète. En dehors des questions éthiques que pose l’exploitation des animaux par l’homme, le végétarisme, ou du moins la baisse de la consommation de viande, est même devenu, écrit-il, une nécessité pour la planète. On devra tous un jour y passer.

Dans la vie courante, est-il difficile de faire son “coming out” comme végétarien ?

J’assume complètement ce choix. Mais je suis végétarien depuis vingt ans, après avoir vu un reportage sur la condition des animaux d’élevage et leur abattage. Il est vrai qu’au début, j’avais un peu honte de l’avouer quand je voyais la tête des gens qui me regardaient presque comme un anormal, un marginal, à la sensiblerie maladive, un homme trop austère. Une actrice américaine qui joue dans Ally McBeal, Portia de Rossi, est à la fois végétalienne (des végétariens plus radicaux qui refusent les dérivés des animaux comme les œufs et le lait) et homosexuelle. Or, selon elle, il est plus compliqué de se déclarer végétarien que gay car dire qu’on est homosexuel ne concerne finalement que soi-même et ne change pas la vie des gens autour de soi, mais se dire végétarien perturbe l’autre, le juge dans son comportement de mangeur de viande. Il y a d’ailleurs des liens entre ces deux causes, on voit aujourd’hui des "veggie-pride" comme il y a des "gay-pride".

Mais pourquoi vous êtes-vous arrêté au végétarisme sans devenir végétalien ou végane, c’est-à-dire celui qui refuse toute forme d’exploitation animale, y compris les zoos ou la fabrication du cuir ?

Aller jusqu’au bout ? Mais où est ce bout ? Cela devient compliqué et touche à des questions philosophiques. Pour moi, ce fut la découverte de la souffrance animale qui fut capitale. Mais les véganes vont plus loin et refusent toute exploitation animale, comme les zoos, l’équitation et même le miel qu’on prend aux abeilles. Je partage souvent leurs avis mais je n’étais pas contre prendre un peu de lait, surtout s’il vient d’un petit élevage où cela se passe sans souffrance. Je ne bois cependant plus de lait depuis que j’ai vu la réalité des élevages de vaches laitières. La question est difficile, Gandhi disait déjà que le simple fait que nous existions est déjà une agression vis-à-vis de la nature. Comment faire en sorte que la pression qu’on exerce sur la nature soit minimale ?

Vous êtes aussi “antispéciste”, c’est-à-dire que vous refusez l’idée qu’il y ait des espèces qui domineraient d’autres et pourraient les exploiter ou les manger. C’est la suite du combat contre le racisme ou pour les femmes, où là aussi, on combattait l’idée de segmenter les hommes, entre dominants et dominés ?

Bien sûr, le combat des femmes est encore très actuel. Elles n’ont parfois reçu des droits élémentaires qu’il y a peu. Longtemps, on a catégorisé les humains. Avec le monde animal, c’est un peu la même chose. On a longtemps réifié l’animal sans se rendre compte qu’il est bien plus proche de nous qu’on le croyait, que le "propre de l’homme" n’existe pas. On l’admet déjà avec les grands singes. On le voit chaque jour avec ses chiens et chats qui nous comprennent bien mieux que nous ne les comprenons.

Vous dites qu’être végétarien est meilleur pour la santé.

D’abord, il n’y a pas de danger, pas de carences à être végétarien contrairement à ce que disent encore les recommandations du ministère français de la Santé qui prônent de la viande dans les cantines scolaires. Les protéines végétales (dans le soja, les lentilles, etc.) sont aussi efficaces que les protéines animales. De plus, des études ont montré que les végétariens pourraient vivre plus longtemps et une étude toute récente d’Oxford dit qu’ils sont moins affectés par les maladies cardiovasculaires et les cancers. Le végétarisme n’affecte ni les performances sportives ni celles au lit. Inversement, il y a les méfaits pour la santé de l’élevage industriel : trop d’antibiotiques, parfois encore des hormones, les maladies de la vache folle, H1N1, etc.

Vous affirmez aussi qu’il faudra de toute façon passer au végétarisme ou du moins diminuer sa consommation de viande, car la terre ne peut absorber tant de mangeurs de viande.

L’élevage animal est un gâchis pour la planète, responsable à lui seul de 18 % du réchauffement climatique. Il entraîne des pollutions comme les algues vertes sur les plages bretonnes (à cause de l’élevage des porcs). Pour obtenir une calorie animale, il faut 4 à 10 calories végétales pour nourrir l’animal. Aujourd’hui, 75 % des terres arables servent à la viande (élevage ou céréales pour le bétail). Or, il faudra nourrir demain plus de dix milliards de personnes. La FAO estime qu’il faudra doubler la production de viande pour répondre aux besoins en 2050. Elle a déjà quadruplé depuis cinquante ans. Cinquante à soixante milliards d’animaux finissent déjà chaque année dans nos assiettes. Il est impossible de donner à toute la planète la consommation de viande des Etats-Unis et d’Europe. Notre consommation de viande n’est possible que grâce aux céréales venues des pays du Sud.

Il y a eu déjà des livres fracassants sur ce sujet, comme “Faut-il manger les animaux ?” de Jonathan Safran Foer. Votre cause progresse-t-elle ?

Nos impôts continuent à aider le secteur de la viande via des subsides européens et des campagnes françaises. Arrêter la viande s’intègre dans une démarche plus générale qui touche aussi à l’énergie par exemple : c’est réfléchir à l’avenir de notre planète. Evidemment, on se heurte à des lobbies, mais arrêter ces élevages industriels, ce pourrait être aussi donner une nouvelle vie à la paysannerie qui est décimée dans nos pays."

"No steak" par Aymeric Caron, Fayard, 358 pp., env. : 19 euros.

Sur le même sujet:


 
 
 

Voir les commentaires

Recette de l'agneau de lait. Recette du cochonnet.

1 Mars 2013, 03:27am

Publié par Jo Benchetrit

      La meilleure recette: Les animaux sauce tendresse.

Prenez un agneau et un cochon de lait dans vos bras et faites leur de gros bisous! 

Ensuite,rendez les à leurs mères qui vont les élever mieux que vous ne le feriez.
Et alors, quand ils seront adultes, faites les tous stériliser.
Qu'on en finisse une bonne fois avec l'élevage et donc avec la cruauté! 

 

http://sphotos-f.ak.fbcdn.net/hphotos-ak-ash3/c0.0.403.403/p403x403/554226_10200195393320901_2122186123_n.jpg 

Il existe des gens qui tuent ça! Le savions nous, nous qui en avons mangés dans

le passé, avant de devenir respectueux, donc végétaliens?

http://www.abattagerituel.com/uploads/images/abattage-rituel.jpg

 

 

Quand on sait qu'il suffit de le vouloir, et on en finit avec ces horreurs!...

Mais alors, Pourquoi continue-t-on? Pourquoi, même dans la protection animale, l'abandon de l'efroyable abus de pouvoir qu'est la boucherie ne va pas de soi, alors que chacun sait bien qu'on est omnivore, ce qui signifie qu'on peut trouver nos nutriments dans les   végétaux?

Oui, que choisir, le sang, la souffrance, ou les fruits et légumes? Les céréales, légumineuses, ou les animaux suppliciés?

Peut-on hésiter?

Et si oui, pourquoi? Du fait que nous pouvons choisir la vie, ne sommes-nous pas aussi odieux que les aficionados de choisir la souffrance et la mort des innocents?

 

http://lemag.rueducommerce.fr/wp-content/uploads/2010/10/cochonnet.jpg

 


 

 

 

 

Pour en arriver , au bout de 40 jours maximum de vie, à ça:

 

http://p0.storage.canalblog.com/02/87/727715/51747509.jpg


 


affiche-vg.jpg

 

Carnivores, réfléchissez bien.

Seriez-vous aussi contents de les manger si vous aviez conscience de ce que vous faites?

De ce qu'ils ont enduré pour aboutir au cimetière qu'est pour eux votre bouche qui en devient fétide? Pour aller se décomposer dans votre intestin? Tout cela n'est-il pas répréhensible du fait que ce soit évitable?? 

Alors que rien ne vous y oblige, sinon, votre petite jouissance mesquine et grotesque due pas tant au goût qu'à la tradition qui vous rend stagnant, régressif, et contradictoire avec votre désir d'être quelqu'un de  bien?

Voir les commentaires

News de la corrida. fin de l'orgie pour 2018? Freud et animaux.

28 Février 2013, 17:13pm

Publié par Jo Benchetrit

Je transmets: 

Communiqué du CRAC Europe – les chiffres de la corrida – ce sont les aficionados qui le disent !  

 

 

Vers la disparition prochaine des corridas en Espagne et en France

 

 

On assiste depuis quelques années à une désaffection croissante pour les corridas, non seulement en France mais également en Espagne. De l’aveu même des aficionados, cela est principalement dû aux actions inlassables des mouvements anti-corrida durant ces deux dernières décennies. Si la tendance se maintient, les corridas pourraient avoir totalement disparu d’ici cinq ans tant en Espagne qu’en France.

 

Plus de 91% des Espagnols n’éprouvent aucun intérêt pour les corridas

 

Les pratiques culturelles des Espagnols font tous les quatre ans l’objet d’une enquête détaillée réalisée par  le ministère de la culture de ce pays. Le plus récent a été réalisé sur la période 2010-2011 (Encuesta de hábitos y prácticas culturales en España 2010-2011).

 

Parmi toutes les occupations et sorties culturelles classiques – théâtre, lecture, films, internet, jeux vidéos, expositions, etc. – figure la mention « Toros ». Dans l’année écoulée, ce sont seulement 8,5% des Espagnols qui ont assisté à au moins un évènement mettant en scène des taureaux, qu’il s’agisse de corridas ou d’autres spectacles tauromachiques. Pour le précédent rapport, ce pourcentage était 9,8% dont la classe d’âge majoritaire était celle des plus de 55 ans.

 

Déjà en 2009, un sondage réalisé par l’institut Gallup montrait que 81 % des moins de 34 ans n’éprouvaient «aucun intérêt» pour la tauromachie. Les personnes indifférentes aux corridas représentaient 78 % chez les 35-44 ans. Cet aspect de rejet dominant de la corrida par les populations les plus jeunes est également flagrant en France. Il illustre à lui seul le côté inéluctable de sa disparition prochaine.

 

54% de corridas en moins en Espagne depuis 5 ans

 

Le signe le plus spectaculaire de la désaffection de la population pour les corridas est la baisse vertigineuse et constante du nombre de corridas organisées chaque année en Espagne depuis quelques années. Elles sont passées de 2176 en 2007 à 1010 en 2012, soit en moyenne 233 de moins par an. Si cela se poursuit au même rythme dans les années à venir, la corrida aura totalement disparue en Espagne d’ici 2018.

Nombre de corridas par an en Espagne (2007-2012)

 

La France suit une évolution comparable

 

En France, on relève entre 10 et 20% de spectateurs en moins dans les arènes d’une année sur l’autre depuis 2008. Un nombre croissant de villes organisatrices de corridas ont décidé d’y mettre fin, telles que Bordeaux, Pau, Toulouse, Perpignan, Narbonne, Sète, Marseille et Fréjus, auxquelles s’ajoutent six autres communes qui ont également renoncé en 2012 à proposer des spectacles tauromachiques (Rodilhan, Collioure, Pomarez, Carcassonne, Saint-Loubouer et Soustons).

 

Selon André Viard, le président de l’Observatoire National des Cultures Taurines, il y aurait 2 millions de Français qui assistent à des spectacles tauromachiques chaque année. Mais si on l’en croit les chiffres de fréquentations que le même André Viard donne, ville par ville sur son site entre 2009 et 2012, le total est en fait de l’ordre de 400.000 entrées par an, dans les meilleures années c’est-à-dire les plus anciennes.

 

Les raisons d’une désaffection inéluctable

 

Plusieurs raisons peuvent être invoquées pour expliquer la désaffection croissante des corridas. On peut, bien sûr, avancer l’aspect économique. Les matadors les plus réputés peuvent demander jusqu’à 100.000 euros par prestation. Le prix des places n’étant pas extensible à l’infini (de 30 à 100 euros suivant la taille des arènes et la proximité des sièges par rapport à la piste), cela entraîne un déficit chronique auquel seules quelques très rares corridas échappent. On peut citer en exemple les corridas de Bayonne, pourtant très suivies, qui ont abouti en 2011 à un déficit de plus de 400.000 euros. Il est devenu courant de voir des corridas se tenir devant des arènes à demi vides. Les salaires en hausse des toreros combinés aux recettes en baisse des organisateurs de corrida conduisent inexorablement à un effondrement économique du système.

 

Mais la raison principale avancée par les professionnels de la corrida eux-mêmes est que ce spectacle n’est plus perçu comme quelque chose où on se vante d’aller. Le dernier carré qui s’y accroche est composé en grande partie de personnes vieillissantes, plus sensibles à l’immobilisme des traditions qu’aux évolutions des sensibilités. Dans la revue Toros du 16 mai 2012, on peut lire dans l’éditorial : « La corrida n’est plus à la mode. […] Aujourd’hui, les people qui continuent à se rendre aux arènes se cachent. C’est dire si la corrida est « dépassée ». […] Aller aux arènes étant un acte social, le public, avant de s’y rendre, s’inquiète, sans l’avouer, de sa conformité aux goûts du temps. »

 

Il s’agit là d’une reconnaissance directe – et inattendue – des aficionados vis-à-vis de l’action inlassable des militants anti-corrida depuis plusieurs décennies, qui ont amené de plus en plus largement les populations des ultimes pays où la corrida se pratique encore à prendre conscience de la souffrance animale, jusqu’alors généralement niée ou ignorée, et à rejeter avec répulsion ces actes de torture rituelle, une fois l’illusion des arguments esthétisants dissipée.

 

Plusieurs pays, régions ou villes hispanophones ont déjà aboli ou cessé de pratiquer les corridas : le Panama, le Pérou, la Colombie, l’Equateur sur la moitié de son territoire, Caracas (capitale du Venezuela), les Canaries, la Catalogne espagnole et récemment Mexico.

 

En France, la plus ancienne association spécifiquement anti-corrida a été créée en 1991. Il s’agit du CRAC (Comité Radicalement Anti Corrida), devenu largement connu du grand public à la suite du lynchage subi par 70 de ses militants à Rodilhan en 2011 lors d’une tentative d’interposition au massacre de jeunes veaux par des apprentis-toreros (l’affaire doit être jugée prochainement, quasiment tous les agresseurs ayant été identifiés) et de la procédure de QPC menée jusqu’au Conseil constitutionnel en 2012. Ces deux évènements, en raison de leur retentissement médiatique, ont considérablement accru la sensibilisation des Français à l’extrême violence qui caractérise la corrida et ses supporters, bien au-delà « de sa conformité aux goûts du temps ».

 

Grâce à l’action militante des abolitionnistes, ce rejet éthique et cette prise de conscience de l’horreur gratuite donnée en spectacle sont les causes fondamentales qui accentuent la désaffection croissante et le vieillissement des amateurs de pratiques tauromachiques. La corrida vit sans aucun doute ses dernières années partout dans le monde.

 

Anna Galore pour le CRAC Europe

Données recueillies par Jean-Pierre Dunyach (FLAC 66)

 

www.ales2013.com

www.anticorrida.com

www.patrimoine-corrida.fr

www.les-taureaux-voteront.com

Tél. 06 75 90 11 93

 

Dans un article, qu’il reprendra dans ses nouvelles conférences sur la psychanalyse, Sigmund Freud, “ Une difficulté de la psychanalyse ” (1917)[1] :

« b) L'homme s'éleva, au cours de son évolution culturelle, au rôle de seigneur sur

ses semblables de race animale. Mais, non content de cette prédominance, il se mit à

creuser un abîme entre eux et lui-même. Il leur refusa la raison et s'octroya une âme

immortelle, se targua d'une descendance divine qui lui permettait de déchirer tout lien

de solidarité avec le monde animal. Cette présomption, ce qui est curieux, reste enco-

re étrangère au petit enfant comme à l'homme primitif. Elle est le résultat d'une

évolution ultérieure, à visées plus ambitieuses. L'homme primitif, au stade du toté-

misme, ne trouvait nullement choquant de faire descendre son clan d'un ancêtre

animal. Le mythe, qui contient le résidu de cette antique façon de penser, fait prendre

aux dieux des corps d'animaux, et l'art des temps primitifs donne aux dieux des têtes

d'animaux. L'enfant ne ressent aucune différence entre son propre être et celui de

l'animal ; c'est sans étonnement qu'il trouve dans les contes des animaux pensants,

parlants ; il déplace un affect de peur inspiré par son père sur le chien ou sur le

cheval, sans avoir en cela l'intention de ravaler son père. C'est seulement après avoir

grandi qu'il se sera suffisamment éloigné de l'animal pour pouvoir injurier l'homme

en lui donnant des noms de bêtes.

Nous savons tous que les travaux de Charles Darwin, de ses collaborateurs et de

ses prédécesseurs, ont mis fin à cette prétention de l'homme voici à peine un peu plus

d'un demi-siècle. L'homme n'est rien d'autre, n'est rien de mieux que l'animal, il est

lui-même issu de la série animale, il est apparenté de plus près à certaines espèces, à

d'autres de plus loin. Ses conquêtes extérieures ne sont pas parvenues à effacer les

témoignages de cette équivalence qui se manifestent tant dans la conformation de son

corps que dans ses dispositions psychiques. C'est là cependant la seconde humiliation

du narcissisme humain : l'humiliation biologique. » 


[1]    “ Une difficulté de la psychanalyse ”. Texte originalement publié en 1917.

Traduit de l’Allemand par Marie Bonaparte et Mme E. Marty, 1933. L’article

est publié dans l’ouvrage intitulé : Essais de psychanalyse appliquée. Paris :

Éditions Gallimard, 1933. Réimpression, 1971. Collection Idées, nrf, n˚ 263, 254

pages. (pp. 137 à 147).

 

Voir les commentaires

Hessel, suite. Les Rolling Stones attaqués pour vouloir chanter en Israel..

28 Février 2013, 16:19pm

Publié par Jo Benchetrit

 

  • http://www.j-zeit.de/jz/i/img_1312_1153.jpg
    • Pinka Braun,

    (petit air de ressemblance avec Hessel)
    le regretté acteur allemand, dcd en 2008,
    remarquable dans le rôle du nazi qui se fait passer
     pour un juif 

    rescapé des camps nommé  Joseph Katz.
  • Je reviens sur ce sujet d'actualité déjà évoqué ici car je ressens comme un malaise devant  les commentaires laudatifs sur Hessel. Pourquoi me rappelle-t-il tant Joseph le faux juif soi-disant rescapé d'un camp d'extermination, Imposteur qui pirate le coeur de Bruel PRÊT À TOUT POUR LE PROTEGER, mais qu'on découvre vrai nazi, dans la fin du  très bon film K avec Patrick Bruel.)

    K, un film de Alexandre Arcady


    Parano ou lucidité? 
    lu sur FB: Richard Lenski (qui n'est pas juif, je precise au cas où vous diriez qu'on ne peut etre juge et partie): 
    "Oui Stephane Hessel dit cette chose incroyable : " la politique d’occupation allemande était, si on la compare par exemple avec la politique d’occupation actuelle de la Palestine par les Israéliens, une politique relativement inoffensive"  
  •  «Wenn ich einen kühnen Vergleich als Betroffener wagen darf, so behaupte ich: Die deutsche Besatzung war, wenn man sie vergleicht zum Beispiel mit der heutigen Besetzung von Palästina durch die Israelis, eine relativ harmlose, von Ausnahmen abgesehen wie den Verhaftungen, Internierungen und Erschießungen, auch vom Raub der Kunstschätze. Das war alles schrecklich. Aber es handelte sich um eine Besatzungspolitik, die positiv wirken wollte und deshalb uns Widerstandskämpfern die Arbeit so schwermachte. » (Frankfurter Allgemeine Zeitung, 21.01.2011, Nr. 17, S. 35)
    • K avec Patrick Bruel

ça, c'est de moi: 

  • On sait qu' Hessel l'encensé,  beatifié,  évoqué pourle Pantheon dans une hysterie amoureuse des antisionistes auto-proclamés  de gauche,  que donc Hessel se serait echappé du  camp de Buchenwald où il etait incarcéré selon lui pour des faits de resistance.
    OK.
    Il affirme y avoir été traité de maniere fort convenable, privilegié du fait qu'il fut estimé par ses geoliers, car, selon lui, sachant parler l'allemand et   raconter des histoires, ce que ses geôliers adoraient, lui dixit.
    Il aurait été repris pour le camp de Dora, mais se  serait encore une fois, miraculeusement evadé. Jamais traité en juif, qu'il  a dit être en partie, (un arriere grand parent?)mais en tant que politique. 
    OK, je vais pas dire le contraire, j'en sais rien, c'est tout. car à la lumiere de son obsession antisionisto- antisemite, en parlant  de  "juifs maîtres"....je doute.
     
  •  



  • D'autre part, pour en finir avec des erreurs communes, Hessel n'a jamais écrit une ligne de la declaration des droits de l'homme. Bon.
     à l’AFP, correction oblige, même si la pilule est difficile à avaler pour certains journalistes-militants qui soutiennent le mensonge: « Stéphane Hessel ne figure pas dans la liste officielle des rédacteurs de la Déclaration publiée par l’ONU. » Depuis, les dépêches sont corrigées.
    Sa judéité?
    il faudrait remonter à un arrière grand-parent, mais ses parents auraient été protestants selon certaines sources.
    Lui et sa femme étaient protestants, en tous cas. Selon certains par conversion, d'autres de naissance. Bof, pas très important.
    Ce qui me  le parait plus, c'est la mentalité internationale completement sous le joug  de ce nouveau  pol cor orchestré dans l'ombre par des neo-nazis 
    et qui me semble dénoter d'une méconnaissance des faits historiques. Meconnaissance qui a permis à un Hessel de dire en toute impunité que l'occupation israelienne est pire que celle des allemands! Alors qu'on ignore qu'en Israel, il n'y a pas d'apartheid, puisque les arabes peuvent devenir ministres, il n'y a pas non plus de massacre style celui d'Ouradour, ni de rafles de "français innocents" ou de juifs, si j'ose cette point dironie en mémoire de Raymond Barre, ni d'otages fusillés au moindre attentat. Ni, evidemment de Vel div, ni de commissariat aux affaires arabes. ni d'étoiles vertes pour reconnaitre les arabes et les envoyer aux chambres  à gaz.
    Mais comme en 40, il y a beaucoup de mensonges pour conspuer ce pays, et le rêver en ghetto facilement eliminable, comme doit le faire Ahmadinedjad, le copain de Dieudonné et Soral, eux-mêmes amis avec les Le Pen.
    Evidemment.
    Marine qui valse avec des nazis, en vrai, le saviez vous?
    Et aujourd'hui? 
    lu sur : 
     

    Les Rolling Stones 

    Les Rolling Stones en Israël

    C’est un déluge d’attaques venant de la Colombie, de l’ Europe et de l’Amérique avec le soutien de Boycott, Désinvestissement et Sanctions (BDS) qui ont voulu empêcher le groupe des Rolling Stones de se produire comme prévu à Jérusalem pour le Jour de l’Indépendance d’Israël, le lundi 15 Avril 2013.

    «Nous avons été attaqués de toute part par les anti-israéliens», a déclaré Mick Jagger, le leader du groupe le plus connu depuis 1963. « Tout ce que je peux dire, c’est que nous avons donc décidé d’ajouter un concert le mardi. »

    Je suis souvent excedée par les rumeurs, mensonges, lynchages, manque de rigueur de ceux qui sont dupes et colportent des discours pousse- au-crime de tous ordres.


 

Voir les commentaires