Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Psychanalyse et animaux.

Articles avec #barbarie-symptome et psychanalyse

Assassinat d'un marginal lynché par des petites gens "bien" ! Tonnerre de Brest! Ça me met bien en colère!

1 Décembre 2011, 16:04pm

Publié par Jo Benchetrit

 Vous méprisez peut être les faits divers?

Hé ben! vous avez tort. Nous avons là l'image de notre société à un instant. Et ce que cette triste affaire nous montre est assez moche.

Jugez déjà de cette réflexion indigne:

... pour une mère, la mort du retraité est «un mal pour un bien», car il lui faisait peur et «n’avait rien à faire à côté des écoles».

 
En tant que psychanalyste pour enfants, je peux bien vous le confier : les enfants sont dangereux. Et pas seulement parce qu’ils sont de véritables bouillons de culture. Ma grippe de la semaine est bien due à un de ces charmants bambins qui toussent et éternuent  en ne mettant pas leur main devant la bouche. Les enfants   sont   des dangers publics par ce qu’ils ont des parents par définition et de plus en plus paranoïaques.

Touche pas à mon enfant ! lui cause pas dans la rue! Lui fait pas de bises aussi innocentes soient-elles!
La psychose du pédophile made in USA, je présume, est arrivée et on n’ose plus  parler à ces chers anges de peur d’avoir une plainte sur le dos.
Bon, j’exagère, moi,  j’ai le droit de leur causer dans mon bureau. 
Mais n’empêche, j’embrasse jamais ces charmants qui, pourtant ont l’habitude de faire plaisir aux adultes en leur tendant leurs joues roses, histoire de montrer qu’on est un gentil enfant à cette personne supposée aimer manger (équivalent inconscient de la bise) les bons enfants. Comme ses parents. Ben non, c’est déjà thérapeutique de ne pas tomber dans ce piège ; Mais enfin, on ne peut pas toujours et on ne veut pas vexer non plus.
Moi, je fais un petit pas en arrière et tend la main à tous les petits, de tout  âge .

On ne sait jamais.

Bon, j’avoue que je le fais uniquement  à cause de l’éthique  de la psychanalyse  qui dit qu’on n’est pas là pour (se) faire plaisir.  Bien sûr, mes patients sont souvent adorables et  on peut s’y attacher.  Cependant je ne suis pas payée pour ça, mais pour que les bambins aillent mieux et ensuite puissent se séparer de moi sans douleur.
Et ils y arrivent très bien, en général. Preuve que le transfert est dissout et que le travail est fini.

 

Tout ça pour en venir à ce fait divers affreux qui s’est déroulé à Brest, de ce que j’appelle un  meurtre dû à une rumeur qui a accusé un malheureux retraité de 65 ans. La foule l’a poursuivi, battu, quasi lynché et il en est mort. ( d’une crise cardiaque provoquée par cette agression monstrueuse).

Or, dit on , la foule des barbares dégénérés  ne sera pas punie car ils avaient peur. Ha ? la peur excuse tout, à présent ?

Et il semble que ces gens « bien » soient, eux, sans aucun sentiment de culpabilité. Si c’est le cas, cette foule psychopathe devrait être sanctionnée de manière exemplaire. Nous sommes tous des victimes potentielles de l’humain moyen et stupide(pléonasme ?).

Pas de pitié pour les possesseurs de l’arme absolue  (leur bêtise sans aucune autocritique)
HONTEUX.

L'homme qui est mort avait un tort: ne pas être comme les autres. On dit marginal. Mais peut être devrait-on, dire juste (apparemment) différent.

Profitons en pour nous instruire. Origine du mot lynchage sur Wikipedia: Lynchage et loi de Lynch:

Loi de Lynch

Lynchage en 1774

... Ses méthodes expéditives et les erreurs judiciaires furent couvertes par la Cour suprême[réf. nécessaire]. Lynch devint par la suitesénateur

Vers 1837, la « loi de Lynch » donna naissance au mot « lynchage » particulièrement en Nouvelle-Angleterre où, en dépit des lois qui les protégeaient, des noirs furent poursuivis par des Comités de vigilance, qui donneront naissance au Ku Klux Klan.

 

Tristesse...je ne le connaissais pas, mais je vois le genre, un  de  ces hommes errant, peut être psychotique , qui ont le sentiment de rester toujours en marge de la vraie vie, rejetés  par tous, n'ayant pas le mode d'emploi pour s'adresser à notre espèce. Cet homme-enfant de... 65 ans, sans famille sans doute, regardait les enfants près de chez lui sortir de classe. Peut être était-ce en souvenir de son enfance à la fois perdue mais jamais tout à fait, jamais assez pour en faire un adulte comme tout le monde; il avait eu un boulot, pourtant; mais était suivi en psychiatrie. il y en a pas mal des comme ça,   qui ne font aucun mal. Au contraire, lui croyait rendre service le jour où il a ramené une fillette de 3 ans perdue à sa mère...Et pourtant, c'était une protection utile, non? La petite aurait pu se faire écraser ou autre chose. Mal lui en pris. Une femme le voyant avec la petite, la lui a arrachée et elle l'a ramenée à la maman qui a déposé une main courante à la police. Cette gourde, loin de le remercier, a fait semble t il courir la rumeur du terrible pédophile qui avait presque enlever son enfant.  

 Jean-Claude Basset est mort de cette rumeur.

 

Voici  un des articles sur cet assassinat, celui ci est sur Libération:

La mort d’un marginal taxé à tort de pédophilie

Drame . A Brest, un homme a eu un infarctus massif après avoir été pris à partie par des parents d’élèves.

 

Par PIERRE-HENRI ALLAIN Rennes, de notre correspondant

"La rumeur a fait un mort lundi à Brest. Un retraité de 65 ans, ancien ouvrier de l’arsenal, soupçonné à tort de pédophilie par des parents d’élèves de l’école maternelle   du quartier de Bellevue, un quartier populaire à la périphérie de Brest.

Le drame s’est noué peu après la sortie de l’école, en fin d’après-midi, lorsqu’une quinzaine de parents ont pris à partie Jean-Claude Basset et l’ont poursuivi jusqu’à son immeuble, à une centaine de mètres de l’école. Entretemps, l’un des parents avait appelé police-secours, signalant un homme présenté comme un pervers sexuel qui avait «tenté d’enlever une petite fille» et était bloqué dans un hall d’immeuble.

Lorsque les policiers sont arrivés, le malheureux, acculé dans la cage d’ascenseur, dans un brouhaha de cris, de coups et de pleurs, se débattait pour résister à l’aggression collective. Sur la foi des témoignages désignant un«dangereux pédophile», l’homme a été menotté et conduit dans le véhicule de police, où il a fait un malaise. Les policiers l’ont aussitôt libéré et allongé sur le trottoir pour tenter un massage cardiaque. En vain."

 

 

 

Curatelle.«Cet homme a subi un tel stress que son cœur a lâché. Il a été victime d’un infarctus massif», a indiqué hier, après l’autopsie, le procureur de la République de Brest, Bertrand Leclerc. Pourquoi une telle hystérie ? Les policiers sont perplexes. Placé sous curatelle pour des problèmes psychologiques, Jean-Claude Basset n’avait aucun antécédent judiciaire et n’a jamais été signalé pour un délit sexuel. Tout juste pour du tapage nocturne.

Son tort principal semble d’avoir traîné, pieds nus dans ses sandales, avec sa barbe de plusieurs jours, ses cheveux gris en broussaille et ses vêtements négligés, à proximité de l’école. «Nous n’avons pas assez de témoignages pour comprendre ce qui a provoqué la rumeur, explique le commissaire principal de Brest, Daniel Ansellem. Il semble qu’il était assez régulièrement autour de l’école, ce qui a pu créer la psychose, mais ce n’est pas très surprenant puisqu’il vivait à proximité.»

Signalement. Un incident mineur, survenu une dizaine de jours auparavant, aurait contribué à attiser les soupçons. Ce jour-là, alors qu’une fillette de trois ans avait échappé à la vigilance maternelle à la sortie de l’école, Jean-Claude Basset l’avait prise par la main pour la ramener vers l’établissement. Une femme, s’alarmant de voir la fillette avec ce marginal, lui avait alors pris l’enfant pour la ramener à sa mère. Une semaine plus tard, celle-ci signalait l’incident au poste de police. «Mais sans mentionner d’intention malveillante», précise le commissaire Ansellem.

Selon une voisine de Jean-Claude Basset, citée par l’AFP, «il n’était pas méchant. Il était différent. C’était quelqu’un de simple qui parlait mal et les gens ne le comprenaient pas. Il était agressé dès qu’il était dans la rue, les gens, surtout les jeunes, l’insultaient. Il ne méritait pas ça.» Mais pour une mère, la mort du retraité est «un mal pour un bien», car il lui faisait peur et «n’avait rien à faire à côté des écoles»."

Voir les commentaires

GUENIN SUR SANG. Chasse à courre apprise aux enfants: tu seras un barbare, petit. Comme nous autres!

30 Novembre 2011, 20:07pm

Publié par Jo Benchetrit

 http://s1.e-monsite.com/2009/06/22/03/86323852cerf-mort-jpg.jpg 

" tous ont   reçu un goûter en assistant à la curée".

 

 

 

Alors qu'on attend comme c'est le cas en Angleterre  l'interdiction de la chasse à courre, on y amene vos enfants?   Parents, révoltez vous! On abuse de vos petits! 

L'abomination de ce qui s'est passé à Guenin:les enfants mangeant tout en regardant  les animaux agoniser dans l'ambiance innommable d'une chasse à courre.

 L'apprentissage de l'indifférence et de la cruauté contenue dans cette phrase impensable a de quoi révulser: Alors qu'on attend comme c'est le cas en Angleterre  l'interdiction de la chasse à courre, on y amene vos enfants?   Parents, révoltez vous! On abuse de vos petits! 

 

 

 

Répugnante froideur du pervers: « C'est une chasse sans arme. On ne blesse pas l'animal. Ce sont les chiens qui le traquent. Ils suivent les lapins jusqu'à l'épuisement.

En fait, c'est une chasse écologique », répond Olivier Le Gallic, président de l'association des Jeunes chasseurs du Morbihan  

 

 

 

 

 

Une plainte serait bienvenue auprès 

 

 des responsables de l'éducation  nationale!

Je le dis du lieu de mon métier de spécialiste des enfants : c'est aussi grave que la pédophilie.  En effet, c'est un dévoiement, un viol des esprits, une incitation à la barbarie.

Au lieu d'inciter un enfant à grandir en se débarrassant de l'illusion qu'il a tous les droits, on lui en donne encore plus. La cruauté est un loisir, l'abus des plus faibles est normal. La violence n'est pas à proscrire. Tout cela qui se résume dans la phrase: "tu seras un barbare, mon fils ".
Il est plus que temps de s'interroger sur la source de la maladie des hommes : ils ne savent pas vivre en paix les uns avec les autres. C'est parce qu'ils 
ne savent pas être adultes.

Quel est le message que porte le rapport aux animaux appris aux enfants ? On fait avec ce genre de choses une éducation à rebours. Est-ce que l'on peut accepter cela? Je ne le crois pas. Les  enfants sont l'avenir du monde, donc ça nous concerne tous et ça nous met tous en danger.  On ne peut vivre en société en sécurité que si nos semblables ont comme nous intériorisé la morale.  

Avec cette "déséducation", ce n'est pas possible.

 

http://www.ouest-france.fr/actu/actuLocale_-Des-ecoliers-a-la-decouverte-de-la-chasse-a-courre-_56074-avd-20111126-61755077_actuLocale.Htm

Voir les commentaires

Les conférences de Marcel Rufo. Au lion d'or. Analysons à partir de ses confidences cet incroyable conseil aux enfants de voir des corridas.

25 Novembre 2011, 22:31pm

Publié par Jo Benchetrit

Du lit où ne dort pas à l'arène qui met en  scène la baise des parents, Rufo fait le voyage.

http://www.safari-tanzanie.com/gallery/lion/imagesO/lion_009.jpg

 

Je viens de lire ceci:

http://www.midilibre.fr/2011/11/21/enfant-et-sexualite-en-parler,420524.php

M. Rufo ne  sait-il pas ce qu'est la sexualité au sens analytique du terme? Freud, jamais lu??

En effet, il dit de drôles de choses sur la question:

 Dire que ce n’est pas sexuel avant l’adolescence, c’est dire que l’on est M. tout le monde, pas  un spécialiste du psychisme humain. Et qu'on est dans la dénégation.


Dénégation = affirmation déguisée  car l’inconscient ne connaît pas la négation .

Ça ne veut pas dire qu'il ait tort sur tout ce qu'il dit. En effet, l'enfant n'a pas à mater les parents au lit. Et réciproquement, les parents ne doivent pas tout savoir sur leur enfant, tout voir, et encore moins tout ça- voir( voir avec le ça, donc en jouir).

Mais il ne veut rien savoir de ce que signifie une corrida, car il dénie  sa cruauté. il ne veut pas voir que son ça en action est illicite, car non castré, d'avant la loi, et le pousse à la monstruosité la plus abjecte.  Contrairement à ce qu'il affirme, l'enfant n'a pas (pas plus que les adultes) à voir des animaux se faire torturer en toute légalité et mater ses parents en plein orgasme sadique-anal devant des êtres suppliciés !  

 

Reste une énigme. Pourquoi un psychiatre patenté se met-il du côté de ces êtres immatures et psychopathes, à jamais endormis dans leur perversion infantile, que sont les toreros et les aficionados? Car là, on sait par ailleurs qu'il  incite comme Elisabeth  Roudinesco, les parents à amener les enfants aux corridas en dénigrant les psy qui ont signé contre la corridas aux moins de 16 ans. J'ai signé, mais évidemment je suis contre la corrida à tout âge. Simplement, en se plaçant du point de vue protection de l'enfance et du monde de demain qu'ils représentent, ça va de soi qu'un telle chose devrait être enfin interdite partout sur le territoire. Quel modèle, en effet! La cruauté , l'insensibilisation à la souffrance d'autrui, voilà ce que Rufo et 13 autres psy offrent aux enfants. Ben bravo. Certes, les opposés qui ont signé (on peut en trouver d'autres, mais paresse...) peuvent donner confiance en notre profession. Mais tout de même, je trouve que ça pourrait nous decredibiliser de montrer que certains violent ainsi l'éthique de la psychanalyse en conseillant leur propre  jouissance préoedipienne aux enfants. 

Mais pourquoi le font-ils? Des tas de raisons peuvent être évoquées mais là, Rufo en offre une, publiquement,  sur un plateau et je vais m'en servir.
De quel déplacement s'agit-il chez lui? 

Ce qu'il dit de lui  ici  me semble une bonne piste pour élucider ce mystère de la perte des valeurs chez quelqu'un dont la fonction est justement l'inverse:de redonner aux enfants (mais c'est pareil dans une cure d'adultes) la voie de la subjectivation qui ne se fait que par l'intériorisation de la morale. Car on guérit de quoi, sinon de sa jouissance  malsaine, régressive, non soumise à l'interdit de l'inceste?
Freud disait bien que les diverses perversions, névroses et psychoses sont régressions et/ou fixation.
Le symptôme— ce qui mène à consulter—est souffrance consciente mais aussi—et c'est ça qui peut faire énigme, et  résistance au changement— jouissance inconsciente et immorale, archaïque par régression ou fixation dans un des stades d'avant la loi qui, en interdisant l'inceste, interdit cette jouissance barbare envers soi et envers les autres.

http://www.midilibre.fr/2011/11/21/enfant-et-sexualite-en-parler,420524.php


Il se confie, lors d'une de ses conférences,  à des parents  venus l' écouter, c'est rapporté dans l'article: un lion l’assaillait  alors que ses parents faisaient l’amour tout près. C'est un fantasme d'angoisse infantile (hallucination non psychotique) très intéressant ! Je crois avoir découvert là pourquoi il a osé dire que la corrida n'est en rien contre-indiquée pour les enfants.

Ecoutons-le:


 "Quand j’étais un petit garçon, je n’étais séparé de la chambre de mes parents que par un rideau. La nuit, parfois, j’avais l’impression qu’un lion venait, et j’appelais mes parents “Maman, papa, il y a un lion...” “Dors”, me répondait invariablement ma mère. Qu’est-ce qui se passait derrière le rideau ? Je n’ai jamais su. Quand on est un petit garçon ou une petite fille, il faut ignorer la sexualité de ses parents. Les parents doivent d’abord se souvenir qu’ils sont des anciens enfants, et que ce qui les a protégés, c’est que leurs parents ne leur ont pas parlé de leur sexualité", insiste Marcel Ruffo, qui à l’inverse, rappelle que "la meilleure façon d’être parent, c’est de ne pas connaître la sexualité de son enfant".

Chaque mot est parlant, ici, sur le mode de la dénégation. Mais bon,je ne veux pas aller trop "loin", anagramme de lion, lion phonétiquement "lions"   du lien demandé  à sa maman qui refuse d'aller plus loin avec son fils, ouf ! et réponds comme dans le fameux jeu de mot de "l'auberge du lion d'or": Dors. —Au lit on dort—lorsqu'il dit, angoissé: il y a un lion! (vous êtes liés, mélangés!) 

Ça me rappelle mon titre d'exposé il y a longtemps pour une journée d'anti-psychiatrie:"Délions les lions"(je pensais aux lions enfermés dans les zoos et cirques). Faut dire que cette réunion   s'appelait "Délions la folie" et qu'il y a du lion dan s la psychose. Lion, en effet dû à l'absence de  métaphore paternelle , de castration, de la loi d'interdiction de l'inceste. Le lion, c'est, enfin, la pulsion déchaînée aux yeux des humains qui fantasment ainsi les animaux. 

 Lui voulait surtout délier ses parents. La parole de sa mère: Dors, peut aussi s'entendre: dehors. Mais le pb est qu'il était dedans.  

 

Le lion d'or, le lit où on dort...Le lit où les parents  ne font pas que dormir...c'est donc le lion anxiogène indice de  la scène primitive (les parents font l'amour dans un lit tout près de lui, ce qui le met dans une sale situation. ) Le petit Marcel ne dort plus et là, il ne le dit pas car visiblement il ne le sait pas, ou encore, par pudeur, il est assailli d'une énorme excitation sexuelle qu'il traduit par : LION, le fauve à mater, le fauve qu'on mate.

Voilà donc  pourquoi il pense que les enfants doivent voir (mater qui signifie aussi  dominer, et surtout tuer= matar en espagnol, d'où le mot matador, le tueur) le fauve(taureau pour les aficionados)  qu'on torture comme le pense l'enfant qui voit en vrai ou en fantasme la scène primitive.  Le fauve, sa sexualité mal castrée,  par manque d'interdit, mais coupable du fait qu'il sait que c'est mal de coucher avec sa mère, ici, de jouir du coït de sa mère. De plus, le père dans la scène primitive est aussi le lion, celui qui agresse et torture sa mère.

C’est ce que croient les enfants s’ils assistent (en vrai ou en fantasme)au coït des parents . Et voilà peut être pourquoi, entre autres raisons sans doute,   il est fada des corridas. Parce que ça l'aide à éviter la connaissance de son sentiment de  culpabilité envers ses parents:

ça satisfait tout à la fois :

ses voeux de mort envers son père

son identification à son père: le taureau représente  alors le père réel jouisseur, non castré symboliquement haï de la horde que Rufo veut tuer   en réunion (avec les frères ),

la mère aimée torturée par le père  violent, violeur, rival indésirable, par des toreros, auxquels il s'identifie, la pénétrant avec des phallus bandant à gogo que sont les armes blanches longues et effilées qui  pénètrent la chair, provoquant les orgasmes de la foule qui hurlent leurs : "Olé!" comme on dit:"Oui, c'est bon", en baisant. Le nom du père symbolique, donc, à ce moment, lui, dirait: "OLA! ça suffit! c'est interdit..."

Dehors! 

Mais hélas, il est en partie absent chez lui, et la loi des hommes, perverse, lui en donne la père-mission.
On est loin de la mission du père qui est de l'interdire, cette jouissance-là. Le désir  a donc été trop tôt stimulé par la proximité du lit des parents. Désir toujours à satisfaire car sa mère a fort heureusement dit: Dors! Mais là où c'est grave, c'est que ce monsieur prétendument psy, croit avoir le droit de satisfaire sur le dos des animaux !

Quid de la morale ?

Visiblement, pas transmise. Le rideau entre ses pulsions barbares est un trop léger Surmoi interdicteur. Il ne reste que le 1° Surmoi, l'archaïque pousse-au-jouir cruel et destructeur.

Ainsi,  faute d'avoir fait une véritable  analyse,  il en est resté encore là.

La dénégation : il dit que l'attirance de l'enfant pour son parent aimé "n'est pas sexuelle". Pour un psy, parler de sexualité sans  se référer  à la découverte de Freud  que tout est sexuel, et queles enfants ont une sexualité  est assez improbable. Mais ceci (le trop léger rideau) explique parfaitement cela: il ne veut rien en savoir. Ce serait trop pénible d'affronter un conflit entre Surmoi et ça.

Ce qui n'est en rien une excuse. On est responsable de ce qu'on est   et la complaisance dans la jouissance barbare est MAL. Un rideau ne suffit pas pour séparer le sujet de son horrible Ça. La métaphore paternelle n'est pas assez transmise. Le sujet pervers régresse et reste assujetti à son ça et omet et déteste son Surmoi au sens de ce qui lui a manqué, ou qu'il dénie, le nom du père, apportant la morale, et représenté par les anti-corridas, ceux qui veulent mettre le Holà à cette intolerable cruauté.

 

Si Ruffo devait revenir à la raison, il se trouverait devant une difficulté: et si ses parents avaient eu tort de le laisser si près de leur lit et, qui sait, de l'avoir amené jeune assister aux corridas de la  jouissance illicite? Il ne veut pas affronter cette chute de l'idéal du moi, ce qui le déprimerait. Par crainte de devoir réviser sa vision des choses  qui le structure  dans cette fixation sadique anale, il préfère rejeter la métaphore  paternelle, en rester en deçà, et faire d'une indignité, la torture, un modèle moral auprès des enfants.

Est-ce lui qui a fait  supprimer les commentaires des anti-corridas du Midi Libre? Je le crois. Ce serait logique à un spécialiste de la fuite devant sa vérité de s'imaginer qu'il suffit de fuir l'oeil d'Abel pour trouver la paix. Caïn a essayé, selon Victor Hugo. En vain.  

Faites signer notre  motion par vos relations psy...

Voici la personne qui centralise:

jprichier@noos.fr

Voir les commentaires

Contre les chiens à l'attache en dépit de la loi française. Collé serré...Immonde cruauté pour un innocent.

24 Novembre 2011, 12:46pm

Publié par Jo Benchetrit

 http://idata.over-blog.com/1/21/28/76//Thank-God-comic.jpg

muttcomic.gif

"Faites passer car loi souvent utile à photocopier et à garder sur soi.

  1. /********************************************

    EN QUOI LA PRATIQUE DE L'ATTACHE EST-ELLE DANGEREUSE POUR LES HUMAINS?

  2.  
    1. Les chiens gardés attachés sur de longues périodes deviennent hautement agressifs. Ils défendent naturellement leur territoire: confrontés à ce qu'ils considèrent une menace, ils réagissent avec leur instinct de fuite ou d'attaque. Un chien enchainé, incapable de s'enfuir, n'a plus que l'option agressive: il risque d'attaquer tout animal ou personne pénétrant sur son territoire.

      En France, les statistiques de morsures (600 000/an) ne détaillent pas encore les circonstances:  de nombreuses attaques de chiens gardés à l'attache ont été signalées.Le journal de l'Association Médicale vétérinaire américaine rapporte que 17% des chiens impliqués dans des attaques entre 1979 et 1998  étaient confinés dans le terrain de leur propriétaire au moment de l'agression, et le livre "Attaques mortelles de chiens" déclare que 25% des morsures fatales ont été infligées par des chiens à l'attache de toutes races. 


      Tragiquement, les victimes de ces attaques sont souvent les enfants qui sont inconscient de la menace ou présence du chien attaché. De plus, un chien qui se libère de ses entraves après avoir été déssocialisé reste très agressif et peut chasser tout intru sur son chemin.
      Il est temps de considérer qu'un chien gardé à l'attache est "UNE ARME CHARGEE".
    2. EST-CE QU'UN CHIEN A L'ATTACHE FAIT UN BON GARDIEN? 

      Non. L'emprisonnement crée l'agression, pas la protection. "
 
extrait

  1. QUE DIT LA LOI?    Elle oblige à mettre à disposition de l'eau fraiche en permanence et à le nourrir correctement.    faut de la place et une corde ou chaine de 2m 50 minimum si avec cable et à 3 mètres  minimum . INTERDICTION d'attacher un chiot.
  2. http://legifrance.gouv.fr/affichTexte.do;jsessionid=8EEE397EA3435F4FAE345BCCED2545AE.tpdjo16v_3?cidTexte=LEGITEXT000006071488&dateTexte=20111107 
  3.   L'Arrêté du 25 octobre 1982 relatif à l’élevage, la garde et à la détention des animaux (Modifié par l'arrêté du 17 juin 1996 et l'arrêté du 30 mars 2000) prévoit, entre autres mesures, que "4. a) Il est interdit d'enfermer les animaux de compagnie et assimilés dans des conditions incompatibles avec leurs nécessités physiologiques ..." et 
  4. "6. Les chiens de garde et d'une manière générale tous les animaux de compagnie et assimilés que leurs maîtres tiennent à l'attache ou enferment dans un enclos doivent pouvoir accéder en permanence à une niche ou abri destiné à les protéger des intempéries. L'attache est interdite pour les animaux n'ayant pas atteint leur taille adulte."  8. a) Pour les chiens de garde et, d'une manière générale, tous les animaux de compagnie et assimilés que leur propriétaires tiennent à l'attache, le collier et la chaîne doivent être proportionnés à la taille et à la force de l'animal, ne pas avoir un poids excessif et ne pas entraver ses mouvements.
    b) Les animaux ne peuvent être mis à l'attache qu'à l'aide d'une chaîne assurant la sécurité de l'attache pour les visiteurs et coulissant sur un câble horizontal, ou à défaut, fixée à tout autre point d'attache selon un dispositif tel qu'il empêche l'enroulement, la torsion anormale et, par conséquent, l'immobilisation de l'animal. En aucun cas, le collier ne doit être constitué par la chaîne d'attache elle-même ni par un collier de force ou étrangleur.
    c) La longueur de la chaîne ne peut être inférieure à 2,50 mètres pour les chaînes coulissantes et 3 mètres pour les chaînes insérées à tout autre dispositif d'attache prévu ci-dessus.
    d) La hauteur du câble porteur de la chaîne coulissante doit toujours permettre à l'animal d'évoluer librement et de pouvoir se coucher."

  5. Loi complete:



  6. Arrêté du 25 octobre 1982 relatif à l'élevage, à la garde et à la détention des animaux 

    Le ministre d'Etat, ministre de l'intérieur et de la décentralisation, le ministre de l'agriculture et le ministre de l'environnement,

    Vu le code rural, et notamment son article 276 ;

    Vu le code des communes ;

    Vu le décret n° 78-1085 du 2 novembre 1978 portant publication de la convention européenne sur la protection des animaux dans les élevages ;

    Vu le décret n° 80-791 du 1er octobre 1980 modifié pris pour l'application de l'article 276 du code rural,

    Modifié par Arrêté 2000-03-30 art. 1 JORF 15 avril 2000

    Les animaux élevés ou détenus pour la production d'aliments, de laine, de peau ou de fourrure ou à d'autres fins agricoles ainsi que les équidés domestiques et les animaux de compagnie et ceux qui leur sont assimilés doivent être maintenus en bon état de santé et d'entretien conformément à l'annexe I du présent arrêté.

    Modifié par Arrêté 2000-03-30 art. 2 JORF 15 avril 2000

    L'élevage, la garde ou la détention d'un animal, tel que défini à l'article 1er du présent arrêté, ne doit entraîner, en fonction de ses caractéristiques génotypiques ou phénotypiques, aucune souffrance évitable, ni aucun effet néfaste sur sa santé.

    Modifié par Arrêté 1996-06-17 art. 1 JORF 25 juin 1996

    La présentation d'animaux reconnus gravement malades, blessés, accidentés ou en état de misère physiologique est interdite sur les foires et les marchés.

    Créé par Arrêté 1996-06-17 art. 1 JORF 25 juin 1996

    L'abattage de tout animal sur les foires et les marchés est interdit, sauf en cas d'extrême urgence.

    Créé par Arrêté 1996-06-17 art. 1 JORF 25 juin 1996

    Les animaux destinés à l'abattage reconnus gravement malades, blessés, accidentés ou en état de misère physiologique doivent être conduits à l'abattoir le plus proche pour y être abattus immédiatement. Toutefois, en cas d'urgence reconnue par un vétérinaire, il peut être procédé à l'abattage ou à l'euthanasie de l'animal sur place.

    Créé par Arrêté 1996-06-17 art. 1 JORF 25 juin 1996

    Lorsque les circonstances imposent l'abattage d'un animal, celui-ci doit être pratiqué par un procédé assurant une mort rapide et éliminant toute souffrance évitable.

    Sur les lieux où sont exposés ou vendus des animaux, les aménagements et conditions de fonctionnement doivent être conformes aux dispositions prévues en annexe II au présent arrêté.

    Article 5

    Le directeur de la qualité et le directeur de l'aménagement au ministère de l'agriculture, le directeur des collectivités locales et le directeur de la réglementation et du contentieux au ministère de l'intérieur et de la décentralisation, le directeur de la protection de la nature au ministère de l'environnement, les préfets et les maires sont chargés, chacun en ce qui le concerne, de l'application du présent arrêté, qui sera publié au Journal officiel de la République française.

    • Annexes

      Conditions de garde, d'élevage et de parcage des animaux

      Chapitre Ier

      Animaux élevés ou détenus pour la production d'aliments, de laine, de peau ou de fourrure ou à d'autres fins agricoles et équidés domestiques

      1. Dispositions relatives aux bâtiments, locaux de stabulation et aux équipements :

      a) Les matériaux à utiliser pour la construction des locaux de stabulation, et notamment pour les sols, murs, parois et les équipements avec lesquels les animaux peuvent entrer en contact, ne doivent pas nuire aux animaux et doivent pouvoir être nettoyés et désinfectés de manière approfondie.

      Les locaux doivent être nettoyés, désinfectés et désinsectisés autant que de besoin.

      b) Les locaux de stabulation et les équipements destinés à attacher les animaux sont construits et entretenus de telle sorte qu'il n'y ait pas de bords tranchants ou de saillies susceptibles de blesser les animaux.

      c) En dehors des élevages sur litières accumulées, les sols doivent être imperméables, maintenus en bon état et avoir une pente suffisante pour assurer l'écoulement des liquides. Ils doivent permettre l'évacuation des déchets.

      d) La circulation de l'air, les taux de poussière, la température, l'humidité relative de l'air et les concentrations de gaz doivent être maintenus dans des limites qui ne nuisent pas aux animaux.

      e) Les animaux gardés dans des bâtiments ne doivent pas être maintenus en permanence dans l'obscurité, ni être exposés sans interruption à la lumière artificielle. Lorsque la lumière naturelle est insuffisante, un éclairage artificiel approprié doit être prévu pour répondre aux besoins physiologiques et éthologiques des animaux.

      f) Tout l'équipement automatique ou mécanique indispensable à la santé et au bien-être des animaux doit être inspecté au moins une fois par jour. Tout défaut constaté est rectifié immédiatement ; si cela n'est pas possible, des mesures appropriées sont prises pour protéger la santé et le bien-être des animaux.

      Lorsque la santé et le bien-être des animaux dépendent d'un système de ventilation artificielle, il convient de prévoir un système de secours approprié afin de garantir un renouvellement d'air suffisant pour préserver la santé et le bien-être des animaux en cas de défaillance du système, et un système d'alarme doit être prévu pour avertir de la défaillance ; le système d'alarme doit être testé régulièrement.

      g) Les installations d'alimentation et d'abreuvement doivent être conçues et construites de manière à limiter les risques de contamination de la nourriture et de l'eau et les effets pouvant résulter de la compétition entre les animaux.

      2. Dispositions relatives à l'élevage en plein air :

      a) Les animaux non gardés dans des bâtiments sont, dans la mesure où cela est nécessaire et possible, protégés contre les intempéries et les prédateurs. Toutes les mesures sont prises pour minimiser les risques d'atteinte à leur santé.

      b) Les parcs et enclos où sont détenus les animaux doivent être conçus de telle sorte d'éviter toute évasion des animaux. Ils ne doivent pas être une cause d'accident pour les animaux.

      3. Dispositions relatives à la conduite de l'élevage des animaux en plein air ou en bâtiments :

      a) Les animaux reçoivent une alimentation saine, adaptée à leur âge et à leur espèce, et qui leur est fournie en quantité suffisante, à des intervalles appropriés pour les maintenir en bonne santé et pour satisfaire leurs besoins nutritionnels. Ils doivent avoir accès à de l'eau ou à tout autre liquide en quantité appropriée et en qualité adéquate.

      Sans préjudice des dispositions applicables à l'administration de substances utilisées à des fins thérapeutiques, prophylactiques ou en vue de traitements zootechniques, des substances ne peuvent être administrées aux animaux que si des études scientifiques ou l'expérience acquise ont démontré qu'elles ne nuisent pas à la santé des animaux et qu'elles n'entraînent pas de souffrance évitable.

      b) Les animaux sont soignés par un personnel suffisamment nombreux possédant les aptitudes, les connaissances et les capacités professionnelles appropriées.

      c) Les animaux maintenus dans des systèmes d'élevages nécessitant une attention humaine fréquente sont inspectés au moins une fois par jour. Les animaux élevés ou détenus dans d'autres systèmes sont inspectés à des intervalles suffisants pour permettre de leur procurer dans les meilleurs délais les soins que nécessite leur état et pour mettre en eoeuvre les mesures nécessaires afin d'éviter des souffrances.

      Un éclairage approprié est disponible pour permettre à tout moment une inspection approfondie des animaux.

      d) Tout animal qui paraît malade ou blessé doit être convenablement soigné sans délai et, si son état le justifie, un vétérinaire doit être consulté dès que possible.

      Les animaux malades et si nécessaire les animaux blessés sont isolés dans un local approprié garni, le cas échéant, de litière sèche et confortable.

      Chapitre II

      Animaux de compagnie et assimilés.

      3. Les propriétaires. gardiens ou détenteurs de tous chiens et chats, animaux de compagnie et assimilés doivent mettre à la disposition de ceux-ci une nourriture suffisamment équilibrée et abondante pour les maintenir en bon état de santé. Une réserve d'eau fraîche fréquemment renouvelée et protégée du gel en hiver doit être constamment tenue à leur disposition dans un récipient maintenu propre.

      4. a) Il est interdit d'enfermer les animaux de compagnie et assimilés dans des conditions incompatibles avec leurs nécessités physiologiques et notamment dans un local sans aération ou sans lumière ou insuffisamment chauffé.

      b) Un espace suffisant et un abri contre les intempéries doivent leur être réservés en toutes circonstances, notamment pour les chiens laissés sur le balcon des appartements.

      5. a) Pour les chiens de chenils, l'enclos doit être approprié à la taille de l'animal, mais en aucun cas cet enclos ne doit avoir une surface inférieure à 5 mètres carrés par chien et sa clôture ne devra pas avoir une hauteur inférieure à 2 mètres. Il doit comporter une zone ombragée.

      b) Les niches, les enclos et les surfaces d'ébats doivent toujours être maintenus en bon état de propreté.

      c) Le sol doit être en matériau dur, et, s'il est imperméable, muni de pentes appropriées pour l'écoulement des liquides. L'évacuation des excréments doit être effectuée quotidiennement. Les locaux doivent être désinfectés et désinsectisés convenablement.

      6. Les chiens de garde et d'une manière générale tous les animaux de compagnie et assimilés que leurs maîtres tiennent à l'attache ou enferment dans un enclos doivent pouvoir accéder en permanence à une niche ou abri destiné à les protéger des intempéries. L'attache est interdite pour les animaux n'ayant pas atteint leur taille adulte.

      7. a) La niche ou l'abri doit être étanche, protégé des vents et, en été, de la chaleur. La niche doit être sur pieds, en bois ou tout autre matériau isolant, garnie d'une litière en hiver et orientée au Sud. En hiver et par intempéries, toutes dispositions doivent être prises afin que les animaux n'aient pas à souffrir de l'humidité et de la température, notamment pendant les périodes de gel ou de chaleur excessive.

      b) Les niches doivent être suffisamment aérées. Les surfaces d'ébats des animaux doivent être suffisamment éclairées.

      c) La niche doit être tenue constamment en parfait état d'entretien et de propreté.

      d) La niche et le sol doivent être désinsectisés et désinfectés convenablement. Les excréments doivent être enlevés tous les jours.

      e) Devant la niche posée sur la terre ferme, il est exigé une surface minimale de 2 mètres carrés en matériau dur et imperméable ou en caillebotis pour éviter que l'animal, lorsqu'il se tient hors de sa niche, ne piétine dans la boue.

      f) Cette surface doit être pourvue d'une pente suffisante pour l'évacuation des urines et des eaux pluviales. Les caillebotis doivent être tels qu'ils ne puissent blesser l'animal, notamment les extrémités des pattes.

      8. a) Pour les chiens de garde et d'une manière générale, tous les animaux de compagnie et assimilés que leurs propriétaires tiennent à l'attache le collier et la chaîne doivent être proportionnés à la taille et à la force de l'animal, ne pas avoir un poids excessif et ne pas entraver ses mouvements.

      b) Les animaux ne peuvent être mis à l'attache qu'à l'aide d'une chaîne assurant la sécurité de l'attache pour les visiteurs et coulissant sur un câble horizontal, ou à défaut, fixée à tout autre point d'attache selon un dispositif tel qu'il empêche l'enroulement, la torsion anormale et par conséquent, l'immobilisation de l'animal. En aucun cas, la collier ne doit être constitué par la chaîne d'attache elle-même ni par un collier de force ou étrangleur.

      c) La longueur de la chaîne ne peut être inférieure à 2,50 mètres pour les chaînes coulissantes et 3 mètres pour les chaînes insérées à tout autre dispositif d'attache prévu ci-dessus.

      d) La hauteur du câble porteur de la chaîne coulissante doit toujours permettre à l'animal d'évoluer librement et de pouvoir se coucher.

      9. Aucun animal ne doit être enfermé dans les coffres de voitures sans qu'un système approprié n'assure une aération efficace, aussi bien à l'arrêt qu'en marche ; les gaz d'échappement, en particulier, ne doivent pas risquer d'intoxiquer l'animal.

      10. a) Lorsqu'un animal demeure à l'intérieur d'un véhicule en stationnement prolongé, toutes dispositions doivent être prises pour que l'animal ait assez d'air pur pour ne pas être incommodé.

      b) Par temps de chaleur ou de soleil, le véhicule doit être immobilisé dans un endroit ombragé.

      Chapitre III

      Animaux élevés, gardés ou détenus en plein air (Chapitre supprimé et remplacé par le Chapitre Ier ci-dessus)

      Chapitre IV

      Animaux de trait, de selle ou d'attelage, ou utilisés comme tels

      17. Les animaux de trait, de selle ou d'attelage ou utilisés comme tels par leur propriétaire ou par un tiers, à titre gratuit ou onéreux, doivent être maintenus en bon état de santé grâce à une nourriture, à un abreuvement et à des soins suffisants et appropriés, par une personne possédant la compétence nécessaire.

      La nuit et dans le courant de la journée, même entre deux périodes d'utilisation, les animaux doivent être libérés de leur harnachement, en particulier au moment des repas, et protégés des intempéries et du soleil.

      Les harnachements utilisés ne doivent pas provoquer de blessures.

      Concours, expositions et lieux de vente d'animaux

      Chapitre Ier

      Foires et marchés.

      1. a) Les foires et marchés de bestiaux et de chèvres visés aux articles 280 à 283 du code rural doivent :

      -disposer d'emplacements nivelés sans pente excessive présentant un sol dur avec un revêtement non glissant pour le stationnement des animaux ;

      -comporter des aménagements pour l'évacuation des purins et des eaux pluviales ;

      -comprendre des quais de chargement ou de déchargement ou des passerelles mobiles adaptables aux véhicules, sauf si ces établissements ne reçoivent qu'exclusivement des véhicules équipés de rampes de chargement ou de déchargement conformes à la réglementation propre à assurer la protection des animaux au cours des transports ;

      -comprendre des matériels ou des installations appropriés permettant l'acheminement des animaux vers les lieux et emplacements visés par le point 2.

      b) Toutefois, des dérogations au présent point peuvent être accordées par les préfets pour les foires et marchés occasionnels, sous réserve que toutes dispositions soient prises pour éviter des souffrances aux animaux.

      2. a) Sauf dans le cas des jeunes animaux visés au point 3, les emplacements où sont détenus des animaux de l'espèce bovine ou des espèces équine, asine et leurs croisements doivent disposer de barres d'attache ou d'anneaux de contention à hauteur normale, adaptés à chaque espèce.

      b) Afin d'éviter tout risque de blessure aux animaux voisins ou aux personnes, chaque animal doit être attaché avec une longe en bon état n'immobilisant pas sa tête au ras du sol et lui permettant de se coucher.

      c) Les animaux ne doivent être entravés en aucun cas.

      d) Toutefois, dans ces emplacements, les jeunes animaux accompagnant leur mère seront laissés en liberté.

      3. Les emplacements où sont présentés du animaux des espèces ovine, caprine et porcine doivent être entièrement clos, sauf dans les cas où ces animaux sont attachés individuellement. Ces mêmes dispositions s'appliquent aux veaux et aux poulains, à l'exception de ceux accompagnant leur mère.

      4. Tous les emplacements où sont présentés des bestiaux et chèvres doivent être suffisamment vastes pour permettre à chaque animal de se coucher.

      5. Les animaux naturellement hostiles entre eux en raison de leur espèce, de leur sexe, ou de leur âge doivent être séparés.

      6. Les animaux présentés sur les foires et les marchés doivent être alimentés au moins toutes les vingt-quatre heures et abreuvés au moins toutes les huit heures.

      7. a) Il est interdit de lier les pattes des lapins et des volailles ainsi que de les suspendre ou de les tenir par les membres, ailes, oreilles ou queue durant leur exposition sur les foires et marchés, leur manutention et leur pesée.

      b) Les transbordements manuels avec suspension par les membres, ailes, oreilles ou queue sont à éviter.

      c) Ces animaux devront être isolés du sol par une litière, une toile épaisse ou toute autre matière isolante.S'ils ne sont pas en liberté dans un enclos approprié, ils ne peuvent être présentés à la vente que dans des paniers, corbeilles ou cageots.

      8. a) Il est interdit de lier les pattes des chevreaux et des agneaux.

      b) Ces animaux doivent être présentés soit en liberté dans des enclos appropriés, soit attachés individuellement à l'aide d'un collier, soit enfermés dans des cageots dont le fond ne permet pas le passage des pattes et de dimensions suffisantes pour permettre de se coucher en position sternoabdominale.

      c) Ces animaux doivent être isolés du sol par une litière, une toile épaisse ou toute autre matière isolante, lorsque le sol est détrempé.

      9. a) Pour les chevreaux et les animaux visés au point 7, les lieux d'exposition doivent être couverts. Les animaux qui y séjournent doivent être nourris et abreuvés de façon rationnelle.

      b) Pour tous ces animaux, la pesée ne peut être réalisée qu'en les plaçant dans des cageots, caisses ou emballages permettant leur contention.

      10. (Alinéa abrogé)

      11. (Alinéa abrogé)

      12. a) Les foires et marchés visés à l'article 282 du code rural doivent être soumis à la surveillance de l'autorité municipale durant toute la durée des opérations déterminées selon un horaire fixé par arrêté municipal pour l'ouverture et la fermeture.

      b) Un délai de douze heures au maximum pour l'évacuation des animaux après la fermeture de la foire ou du marché, et de dix-huit heures au maximum pour leur amenée avant l'ouverture, sera fixé par l'autorité municipale dans la mesure où le marché n'est pas équipé pour la stabulation des animaux et reste sans surveillance.

      13. Sur les foires et marchés de chiens ou de chats, les animaux seront installés dans des conditions d'hygiène et de confort évitant toute souffrance ou perturbation physiologique.

      En particulier, ils ne doivent pas être exposés aux intempéries sans protection suffisante et ne doivent pas être à même le sol par temps de pluie, de gel ou de neige.

      Un récipient propre contenant de l'eau fraîche doit être mis à leur disposition.

      Chapitre II

      Concours, expositions et magasins de vente d'animaux

      14. a) Il est interdit d'exposer dans les vitrines des magasins ou autres lieux, des animaux vivants, y compris oiseaux, hamsters, souris, poussins, etc., destinés notamment à la vente, sans que toutes dispositions soient prises, grâce à tout dispositif efficace, pour éviter à ces animaux une exposition prolongée au soleil, à la chaleur ou au froid excessifs une aération insuffisante, un éclairage excessif on prolongé.L'éclairage doit être éteint au plus tard à l'heure de fermeture de l'établissement à l'exception des locaux spécialement aménagés pour la présentation des animaux nocturnes.

      b) En outre, les dimensions de l'habitat doivent permettre aux animaux d'évoluer librement.

      c) Les animaux doivent être convenablement isolés du public pour que celui-ci ne puisse pas les troubler ou porter atteinte à leur état de santé.

      4) Toutes dispositions doivent être prises durant tout le temps du séjour dans établissement, pour assurer aux animaux des conditions acceptables d'abri, de litière, de température, d'humidité, d'aération, de nourriture et d'abreuvement.

    Le ministre de l'agriculture,

    Pour le ministre et par délégation :

    Le directeur du cabinet,

    J.-F. LARGER.

    Le ministre d'Etat, ministre de l'intérieur et de la décentralisation,

    Pour le ministre et par délégation :

    Le directeur du cabinet,

    M. GRIMAUD.

    Le ministre de l'environnement,

    MICHEL CREPEAU.

Prisonnier à vie parfois dans des conditions horribles, comme en Guadeloupe où ils ont des chaines (interdit pourtant) ou colliers serrés mis chiots et ça rentre dans la chair ensuite...Quelle   barbarie!.

J'ai trouvé ce qui suit sur un site. 


  Pas mal!


Un chien attaché = un chien déprimé et malheureux

EXTRAIT:

 

 

Sentence à vie, sans libération conditionnelle

 


"Si nous essayions d'inventer la punition la plus cruelle pour un chien, nous ne pourrions probablement rien trouver de pire que le confinement solitaire au bout d'une chaîne. Les chiens sont des animaux de meute qui ont besoin de compagnie. Jouer à lancer la balle ou les emmener en promenade veut tout dire pour eux ! Couchés en boule à vos pieds pendant que vous regardez la télé est leur vision du paradis. Or, on le voit tous les jours dans nos quartiers :beaucoup de chiens sont laissés à leur sort au bout d'une chaîne étant la proie facile des animaux sauvages ou de passants parfois cruels. Plusieurs sont blessés, étranglés, ou étouffés en se prenant dans leur chaîne. De plus, un chien attaché est déprimé, il ne fait que regarder sa vie passer et peut présenter à la longue de sérieux troubles comportementaux dangereux pour lui mais aussi pour son entourage...

Le saviez-vous? La loi française à ce sujet :

Il est INTERDIT de maintenir un chiot à l'attache. Un chien adulte peut êtreOCCASIONNELLEMENT (et seulement occasionnellement) attaché si un système de sécurité le met à l'abri de tout risque de pendaison ou d'étranglement.

A cet effet, les normes sont très strictes et font référence au code pénal entré en vigueur le 1er mars 1994 et qui précise les sanctions infligées en cas de mauvais traitements:

en aucun cas le collier ne doit être constitué par la chaîne d'attache elle-même ou par un collier étrangleur;

- si la chaîne est fixée à un point d'attache, elle sera longue d'au moins 3 mètres;

- l'évacuation des excréments doit être assurée quotidiennement;

si la chaîne coulisse sur un câble horizontal, elle doit avoir une longueur suffisante pour permettre au chien de se mouvoir et de se coucher librement, le câble ayant quant à lui une longueur minimale de 2,50 mètres.

- le chien doit disposer obligatoirement d'un abri (niche) pour pouvoir se protéger des intempéries;

le chien doit pouvoir accéder sans effort à ses gamelles de nourriture et d'eau fraîche.

Dans tous les cas, NE MAINTENEZ JAMAIS UN CHIEN EN PERMANENCE A L'ATTACHE (que ce soit un chien de garde ou un chien de compagnie)!! Si vous ne disposez pas d'un jardin clôturé, sachez qu'il existe de nouveaux systèmes anti-fugues. D'autres solutions peuvent être également envisageables, n'hésitez surtout pas à nous demander conseil plutôt que de rendre votre chien malheureux et de vous rendre de plus hors-la-loi à ce sujet.

N'oubliez pas, votre chien ne veut pas grand-chose: seulement... vous !"

 

et sur une autre page:

http://apc.cerbere.over-blog.com/categorie-10687939.html


 


Thank-God-comic.jpg
 


POURQUOI GARDER SON CHIEN ATTACHE EST CRUEL ET DANGEREUX...

240-unchainDogs6.jpg

 

  1. QUE VEUT DIRE GARDER SON CHIEN "A L'ATTACHE"?

    Cette expression signifie garder un chien attaché la majeure partie de son temps à une niche, une cloture ou un objet fixe par une chaine ou une corde, généralement dans le terrain de son "propriétaire", dans l'intention d'en garder le "contrôle".

  2. QUEL EST LE PROBLEME?

    Cette pratique est à la fois inhumaine et une menace pour la sécurité du chien attaché, celle des autres animaux et des humains de la famille ou étrangers.

  3. POURQUOI GARDER SON CHIEN ATTACHE EST "INHUMAIN"?

    Les chiens sont naturellements des êtres sociaux qui intéragissent par instinct avec les êtres humains et les autres animaux. Dans la nature, des chiens passent 95% de leur temps au contact de leur groupe. Les chiens sont génétiquement déterminés à vivre en société. 240-unchainDogs.jpg

    Un chien gardé à l'attache pendant des jours, des mois voire des années est atteint de dommages psychologiques graves. Un chien sociable et docile gardé en permanence à l'attache devient névrotique, malheureux, anxieux et rapidement agressif. Dans la plupart des cas, les colliers se couvrent de saletés et de vermines: le résultat de l'inadéquation entre les systèmes d'attache et les mouvement perpétuels du chien qui tire et circule en permanence pour échapper au confinement.  Certains chiens voient leur collier ou chaine s'incruster dans leur propre chair.

  4. QUE DIT LA LOI?           L'Arrêté du 25 octobre 1982 relatif à l’élevage, la garde et à la détention des animaux (Modifié par l'arrêté du 17 juin 1996 et l'arrêté du 30 mars 2000) prévoit, entre autres mesures, que "4. a) Il est interdit d'enfermer les animaux de compagnie et assimilés dans des conditions incompatibles avec leurs nécessités physiologiques ..." et "6. Les chiens de garde et d'une manière générale tous les animaux de compagnie et assimilés que leurs maîtres tiennent à l'attache ou enferment dans un enclos doivent pouvoir accéder en permanence à une niche ou abri destiné à les protéger des intempéries. L'attache est interdite pour les animaux n'ayant pas atteint leur taille adulte."  8. a) Pour les chiens de garde et, d'une manière générale, tous les animaux de compagnie et assimilés que leur propriétaires tiennent à l'attache, le collier et la chaîne doivent être proportionnés à la taille et à la force de l'animal, ne pas avoir un poids excessif et ne pas entraver ses mouvements.
    b) Les animaux ne peuvent être mis à l'attache qu'à l'aide d'une chaîne assurant la sécurité de l'attache pour les visiteurs et coulissant sur un câble horizontal, ou à défaut, fixée à tout autre point d'attache selon un dispositif tel qu'il empêche l'enroulement, la torsion anormale et, par conséquent, l'immobilisation de l'animal. En aucun cas, le collier ne doit être constitué par la chaîne d'attache elle-même ni par un collier de force ou étrangleur.
    c) La longueur de la chaîne ne peut être inférieure à 2,50 mètres pour les chaînes coulissantes et 3 mètres pour les chaînes insérées à tout autre dispositif d'attache prévu ci-dessus.
    d) La hauteur du câble porteur de la chaîne coulissante doit toujours permettre à l'animal d'évoluer librement et de pouvoir se coucher."



  5. EN QUOI LA PRATIQUE DE L'ATTACHE EST-ELLE DANGEREUSE POUR LES HUMAINS?

    Les chiens gardés attachés sur de longues périodes deviennent hautement agressifs. Ils défendent naturellement leur territoire: confrontés à ce qu'ils considèrent une menace, ils réagissent avec leur instinct de fuite ou d'attaque. Un chien enchainé, incapable de s'enfuir, n'a plus que l'option agressive: il risque d'attaquer tout animal ou personne pénétrant sur son territoire.

    En France, les statistiques de morsures (600 000/an) ne détaillent pas encore les circonstances:  de nombreuses attaques de chiens gardés à l'attache ont été signalées.Le journal de l'Association Médicale vétérinaire américaine rapporte que 17% des chiens impliqués dans des attaques entre 1979 et 1998  étaient confinés dans le terrain de leur propriétaire au moment de l'agression, et le livre "Attaques mortelles de chiens" déclare que 25% des morsures fatales ont été infligées par des chiens à l'attache de toutes races. cruelty3.jpg
    Tragiquement, les victimes de ces attaques sont souvent les enfants qui sont inconscient de la menace ou présence du chien attaché. De plus, un chien qui se libère de ses entraves après avoir été déssocialisé reste très agressif et peut chasser tout intru sur son chemin.
    Il est temps de considérer qu'un chien gardé à l'attache est "UNE ARME CHARGEE".

  6. EST-CE QU'UN CHIEN A L'ATTACHE FAIT UN BON GARDIEN? 

    Non. L'emprisonnement crée l'agression, pas la protection.  Un chien gardien tourne autour des gens et peut sentir quand sa famille est menaçée. Un chien apprend à garder en passant du temps avec les humains afin de distinguer les comportements menaçants, les "bons et les méchants". Laisser un chien au bout d'une chaine, c'est le DESOCIALISER par une perte progressive de son attachement à TOUS les humains: il agressera dès lors tout ce qui le stimule ou lui fait peur, enfants, chiens, facteur... et même son "maître" contre qui il peut rediriger l'attaque puisqu'il symbolise ce qui le prive de cette action.
    Les statistiques montrent qu'un chien dans une maison, même sans aboyer, est très dissuasif: un chien attaché ne fait que du bruit...et encore, il est facile de lui proposer des distractions ou de lui faire du mal.                                                                                                                                                                                                              
  7. POURQUOI L'ATTACHE EST-ELLE DANGEREUSE POUR LE CHIEN LUI-MEME? neck-wound-small.jpg chain-20cut-small.jpg

    En plus du dommage psychologique induit par le fait d'être retenu en permanence, les chiens obligés de vivre au bout d'une chaine font des cibles faciles pour les autres animaux, humains ou insectes.
    Les chiens isolés et attachés sont aussi recherchés par les pourvoyeurs de laboratoires ou de réseaux de combat ou encore simplement pour leur viande ou fourrure. Enfin, les chiens en arrivent à se blesser, s'étrangler, se mutiler inexorablement.

  8. EN GENERAL, SONT-ILS BIEN TRAITES?
    Un chien abandonné à l'attache est rarement considéré: nourrissage aléatoire, gamelles d'eau renversées, absence de soins vétérinaires élémentaires, vulnérabilité aux intempéries.
    Puisque les chiens enchainés ont un comportement névrotique, il est parfois difficile de les approcher, ce qui les prive de toute forme d' affection. Les chiens deviennent vite une "partie du décor" et finissent par tomber dans l'indifférence, même celle des passants quotidiens.

    EST-CE QUE LES ZONES OU ILS SONT CONFINES SONT AU MOINS ADAPTEES? chained-dog-in-trash-small.jpg Non, bien-sûr car le chien à l'attache doit manger, uriner et défequer au même endroit. Ces lieux sont tellement piétinés qu'ils deviennent régulièrement des bourbiers voire de véritables tranchées nauséabondes. Inutile de compter sur les propriétaires pour améliorer l'endroit.
  9. DEVRAIT-ON CONTINUER A AUTORISER LE MAINTIENT A L'ATTACHE?
    Pour être des compagnons équilibrés, le chiens doivent interagir régulièrement avec d'autres animaux et humains, et pratiquer un exercice régulier.

    C'est la responsabilité du propriétaire de contrôler les mouvements de son chien, comme il est de sa responsabilité de lui apporter un équilibre correct et une bonne socialisation. restreindre ponctuellement la liberté de son animal est acceptable, le faire sur de longues périodes est criminel. Aux Etats-Unis de grands états ont définitivement interdit la pratique de l'attache au même titre que la lutte contre les risques de détention d'armes ou de l'alcool au volant! Quand la France, modèle de protection des animaux, Chained-Mother-Pup.jpg prendra-t-elle ses responsabilités?

  10. SI UN CHIEN DOIT RESTER PONCTUELLEMENT ATTACHE, QUELLE SOLUTION?

    Les animaux que l'on doit maintenir ponctuellement attachés doivent l'être de telle manière que la corde ne puisse s'emmêler dans d'autres objets malgré une certaine longueur. Les colliers doivent être hygiénique et bien adaptés, nous rappelons que les colliers "étrangleurs" sont interdits à cet usage par la loi. Le lien doit permettre au chien de circuler agréablement et de s'allonger sans entraves. Il est interdit de laisser un chien à l'extérieur en hiver et ils doivent être prôtegés des risques de catastrophes naturelles.




VIDEO EN ANGLAIS, merci P.E.T.A.

L'offre d'un abri conventionné (fait maison, niche d'occasion, etc...) peut se révéler la seule solution dans certaines circonstances. Il s'agit là de faire avancer le problème en cas d'absence de recours légal, le dialogue restant une arme non négligeable.

  1. QUE PENSER DU SYSTEME DE L'ATTACHE AU "TROLLEY"?

    Attacher le chien à une longue ligne de fil—comme dans le système de la poulie sur une corde dit du "trolley"—et laisser au chien une plus large zone de circulation est bien-sûr préférable à l'attache fixe. Cependant, de nombreux problèmes demeurent tels la possibilité d'attaque sur ou par d'autres êtres vivants, le manque de socialisation ou de sécurité.

    502335.jpg

  1. PORQUOI UNE COMMUNAUTE DEVRAIT INTERDIRE LE MAINTIENT DU CHIEN ENCHAINE? 

    Les associations de protection comme les administrations, la police ou les pompiers recoivent chaque jour de nombreux appels de citoyens témoins de mauvais traitement à l'encontre des chiens. L'information comme l'application des lois a un coût pour la communauté. Le coût humain en cas de morsure, en particulier sur des enfants, est incalculable. Les règlementations à l'encontre du maintient des chiens à l'attache donnent aussi des outils juridiques à la police et agents sociaux afin de lutter contre les mauvais traitements averés, que ce soit à l'encontre du chien lui-même ou encore des autres membres de la famille. 240-humanAbuse.jpg
    En effet, il est prouvé aujourd'hui que les violences exercées à l'encontre des animaux sont souvent des signes annonciateurs ou révélateurs de violences domestiques. 240-humanAbuse.jpg
    A l'inverse, de nombreux criminels ou délinquants accusés de faits de violences sur leurs proches ou autrui étaient connus pour leurs actes de cruauté envers leurs animaux domestiques: le lien entre ces deux formes de violences doit nous garder vigilants en cas de mauvais soins apportés à un chien.

    Un animal enchaîné est pris dans un cercle vicieux: frustré par de longues périodes d'ennui et d'isolation sociale, il devient névrosé et se coupe peut à peut d'un mode de communication normal avec les autres. On peut assister alors à des comportements stéréotypés de type aboiements incessants, sauts, agressions redirigées sur sa chaîne, tournis, qui lui permettent d'évacuer ce trop plein d'énergie non dépensé mais l'isolent un peut plus chaque jour. Finallement, le chien abandonné peut seulement regarder sa vie passer: un destin cruel pour un animal essentiellement social. Chaque pays, département ou municipalité qui interdira ces pratiques fera une communauté plus sûre et plus humaine.

    muttcomic.gif

     

 

Voir les commentaires

Epargner les animaux est bon pour la santé et rend heureux. Carnivorisme: viande lait oeufs poissons=poison?

24 Novembre 2011, 04:47am

Publié par Jo Benchetrit


SANTE ET NOURRITURE.  Pour que ça ne rime pas trop avec POURRITURE.


"Nouvelle pas rassurante : près de la moitié des abattoirs en France ne seraient pas conformes aux normes d'hygiène européenne selon une note de la Direction générale de l'alimentation révélée par le magazine Le Point. De "véritables abattoirs poubelles" selon un vétérinaire cité par le magazine d'information.

Un quart de la viande que nous avalons est issue d'abattoirs dont l'irresponsabilité
peuvent transformer une entrecôte en bombe biologique. Mauvais gestes durant l'éviscération de l'animal qui trop souvent entre dans l'abattoir avec les poils souillés, propreté du personnel, parfois
apocalyptique, sont responsables de la situation." 

http://medias.lepost.fr/ill/2008/04/30/h-4-1187582-1209544171.jpg

***********************************

 

Piste de réflexion. Petit rappel  logique et peu connu de la majorité d'entre nous:


Si chaque personne carniste mangeait   moitié moins de viande et autres produits animaux comme laitages et oeufs, ça épargnerait la moitié des animaux. Et la santé de chacun. Mais aussi notre porte-monnaie: déjà, une nourriture non carnée coûte beaucoup moins cher. Mais les éleveurs reçoivent une manne conséquente de la France et de l'Europe, donc de nos impôts. Oui, même les vegans paient des subventions aux éleveurs responsables de tant de maux , ne serait ce que de la pollution  des nappes phréatiques, déjà, et on sait  combien l'eau est indispensable à chque vie sur Terre. Et les algues vertes qui tuent? Etc. Mais en plus, la sécu toujours avec son trou comme la terre qui perd son ozone aussi en partie à cause de l'elevage nous coûtera de plus en plus.   On est de plus en plus mal remboursé, donc de moins en moins bien soigné!
Pensez aussi au coût de la grippe A et des   grippes aviaires, toutes venant comme toutes  grippes des élevages, industriels ou pas.
Pensez que nombre des pandémies viennent des élevages du monde, les virus voyagent eux aussi. N'oubliez que les antibiotiques  sont donnés en énorme quantité aux animaux vivant dasnles usines à viande à lait et à oeufs comme ils le peuvent avec leur systeme immunitaire à 0 du fait de conditions atroces. Les antibio y perdent de leur puissance car les bactéries deviennent résistantes précisément dans ces élevages!
Ne serait-ce que par autodéfense, il faudrait EVIDEMMENT si l'homme etait un animal raisonnable, ne plus y avoir d'élevages.
Mais je ne pense pas vous rendre VG.
La pulsion de mort fait que plus c'est dangereux, plus on jouit et donc plus on aime ça...Faudrait fortifier votre pulsion de vie, pas facile chez une espèce aussi tordue que "l' humaine"(euh! inhumaine lui irait mieux!), mais j'essaie.
Si on arrivait à rendre végétarien 10% des gens, ce qui serait miracle, on épargnerait seulement 10% des animaux!
Et je cause même pas de veganisme infinitésimal!
Que nous soyons rigoureux au mieux ne changera jamais cet état de fait: nous en sommes je pense à 2% de VG en France et 0,2 de végétaliens, ou un truc du genre.
Dans ce cas, on voit vers quoi doivent aller nos efforts si on veut bien faire l'impasse sur notre désir profond qui est d'en finir avec l'exploitation animale.
D'autre part, 30% des animaux tués partent direct à la poubelle en ce qui concerne la viande et  80% des poissons pêchés sont rejetés morts à la mer. Oui, rien qu'en France, par seconde, nous jetons 38 kg de nourriture comestible.
Je crois que nous devrions aussi et surtout porter nos efforts contre cette indignité.
Car le pb est plus là que de passer de 2% à 10% de VG sachant que nous n'arriverons pas à rendre 90% de la population VG.
on peut essayer d'appuyer là où ça leur fait mal, sur leur petite santé, qui, on le sait, passe avant tout. Et , par chance, il est prouvé que l'excès de consommation de produits animaux mène:
1°) à   dégrader l'état de nos artères. (maladies cardio vasculaires)
2°)  à risquer le cancer avec  les animaux des mers: ils sont bourrés de mercure, de pesticides et autres poisons qui passent direct dans notre sang et...y restent.
3°) à de graves dégâts sur l'air ambiant et sur climat, plus  que les transports réunis. Or,  il est plus vital de se transporter que de manger des produits animaux nocifs pour notre santé, justement!
4°) les mers se vident, il y aura moins d'oxygène dans l'air produit par la barrière de corail en voie de mort.
5°) pour l'élevage, on rase la forêt amazonienne, poumon de notre terre. Et donc de nos corps chéris.
6°) le fait de vivre de façon immorale, sur la souffrance des animaux nuit à notre santé mentale, et est  en grande partie cause de violence. Ce qui n'est pas non plus très bon pour notre santé physique!
 
Oui, parlons santé pour en finir avec la barbarie de la prédation humaine et de la rentabilisation à outrance des élevages.
La morale fait en général fuir ou bailler et ricaner (ce qui est une autre façon de fuir).

Quant  à nous les végétaliens,  continuons à montrer l'exemple de notre cohérence éthique, ça ne fera pas de mal.  Mais ne rêvons pas, on ne fera pas tache d'huile suffisante pour sortir de cette impasse multidimensionnelle du carnivorisme.

Mais pour ceux qui n'ont pas tjrs le temps , la recherche des additifs est fastidieuse et j'avoue que je ne me dis pas vegan du fait que c'est au dessus de mes forces de traquer l'étiquette de trop près.
Une autre piste: demander aux écoles, hôpitaux, supermarché (là, je crains que ce soit peine perdue!) etc de donner les surplus pour les animaux. si c'était possible, ça épargnerait bien des animaux aussi.
Oui, ça permettrait  de donner un peu moins de boites aux chats errants que bien sûr vous nourrissez car si vous êtes ici c'est que vous êtes des gens bons...donc d'épargner un peu des animaux.
Laissons la conclusion à un QI de 160:
L'argument d'Albert Einstein : « Je pense que les transformations et les effets purificateurs d'un régime végétarien sur l'homme sont très bénéfiques à l'espèce humaine. Par conséquent, en choisissant le végétarisme, on sera à la fois heureux et paisible. »
Sans compter que la faim dans le monde serait erradiquée* si l'on ne consommait plus de viandes et produits animauxx comme le dit mon ami Thierry Hely de la FLAC. Viandes avec un S comme le note Martine (Belem). Voir son commentaire.

 

 
Hors sujet sur le gâchis humain : savez vous que si vous ramenez un objet neuf mais ouvert que vous trouvez défectueux à Darty(mais peut ne pas l'être ou juste être réparable facilement, il passe à la poubelle?
idem dans les supermarchés. Les éboueurs arrivent à récupérer des télés et autres matos en parfait état, dixit un éboueur au sujet d'un Carrefour.
Mais ces poubelles sont sous clé, hors d'accès pour le public. Tout comme les poubelles alimentaires.
Je me demande comment font les déchétivores!
"80% de l’alimentation animale proviennent de cultures qui conviendraient également à la consommation humaine : maïs, soja. A l’ère de l’élevage industriel, nos bêtes accaparent à elles toutes seules 60% de la production mondiale de céréales, soit 670 millions de tonnes ! Un volume qui suffirait amplement à nourrir les 850 millions d’êtres humains souffrant de malnutrition. 
On estime qu’un végétarien consomme en moyenne 180 kilos de grains par ans alors qu’un consommateur de viande en gaspille 930 kilos par ans. 
Au total, l’élevage et la production des aliments pour le bétail squattent 78% des terres agricoles mondiales, soit 30% de toute la surface du globe. "
Pensez y durant les fêtes de Noël et n'oubliez pas de  mettre plein de fruits et de légumes au lieu de faire massacrer pour vos assiettes plus d'animaux que ne le font les musulmans de l'Aïd que pourtant vous trouvez  cruels de sacrifier ainsi. C'est vrai mais regardez vous aussi. Voyez ce que vous pouvez faire contre la cruauté en commançant par manger 1 fois /semaine de la viande et pas 2 fois par jour.Tous les animaux souffrent pour vivre et aussi mourir dans le contexte que nous offrons.Même si, en effet, les assommer est mieux que de les tuer à vif.
Mais pour TOUS ceci est vrai:
ILS MEURENT pas par magie. ILS SAIGNENT. ILS PLEURENT ILS SONT ANGOISSES. 
On s'indigne quand un humain est assassiné mais on cause plus de malheur (1 milliards et demi de tués/an en france et 60 milliards de tués/an  dans  le monde) que les hommes entre eux.
Ha! Zut, me voilà qui cause de morale alors que je m'étais promis de ne parler que de votre santé!
Pardonnez moi.
Chassez le naturel...

Voir les commentaires

Fourrière de Guadeloupe, lien sur video. Ben les "euthanasies", c'est DUR dur!

21 Novembre 2011, 23:03pm

Publié par Jo Benchetrit

je transmets une video  et autres sources :

inedit!

http://www.youtube.com/watch?v=fq2uZDpdTgU&feature=player_embedded  où l'on voit et entendons les chiens HURLER de DOULEUR lors de cette injection ignoble et inhumaine en pleine poitrine !  
Je transmets ceci. Là bas, il ne fait pas bon etre chien, ou même chat.
Voici de qui se passe à la Fourrière de L'alliance en Guadeloupe...

 diffusez, diffusez, diffusez, c'est UNE HONTE....il faut que cela se sache...malgré les menaces que profèrent actuellement cette fourrière, puisque cette vidéo tourne sur internet...

Qui se sent morveux, se mouche !!!...
Elle est la preuve de la souffrance que ces animaux subissent dans cette fourrière.
Elle a été tourné par un anonyme pour démontrer l'envers du décor de cette fourrière...
 
 Ma reaction. Vous pouvez envoyer la vôtre:

Messieurs les responsables de la situation animale des Antilles françaises, 


Je voudrais d’abord   vous faire part de mon écœurement sur la situation des animaux dits de compagnie (mais des autres aussi) en Guadeloupe(et en Martinique). Je ne parlerai  pas (sans les oublier) des intolérables combats de coqs, hélas tolérés par l'alinéa 7,  honte de la France.

La  Guadeloupe (et la Martinique, pb que je connais moins mais dont les infos qui nous parviennent ne sont guère bcp mieux)   est un département français. Là bas, en toute rigueur, toutes les lois s'appliquent, y compris la 521-1 du code pénal. Mais on sait tous que beaucoup y font leur loi, comme dans les zones de non droit mafieuses.

Personne, curieusement,  ne remet en cause  les lois qui aident, celles de solidarité depuis les allocations chômage  (et on sait que le taux de chômage y est très élevé . Que feraient les gens sans  elles ? en passant par le RMI, RSA et que sais je?

Y compris la sécurité sociale, aides que  toutes les îles indépendantes et misérables nous envient.

Alors, pourriez vous me dire pourquoi les maigres lois françaises de défense  des animaux ne le sont pas? Et vous, faites-vous faire des contrôles chez les particuliers ? Vous  connaissez très bien la souffrance ATROCE des chiens enchaînés avec un collier mis petit et jamais enlevé alors que le chien  grandit. les chairs ensuite sont à vif, le chien ne peut plus aboyer... à peine respirer...C'est une torture!

Savez vous que le loi impose

1) de ne jamais mettre à l'atatche un chiot?

2)une chaîne de plus de 3 mètres,

3)de l’eau fraîche en  permanence?

4)et une vie conforme  aux besoins de l’espèce tant du point de vue physique que psychologique? là bas, on en est loin!

Déjà, en métropole, c'est moche. Mais   dans nos îles, et je présume dans toutes les îles (y compris la Réunion)…c'est invivable.

Merci de me dire ce qu’il faut faire pour imposer des changements dans  les îles françaises.  Votre responsabilité me semble engagée. Qu’attendez-vous ?

Et les euthanasies pratiquées par la fourrière? Selon des vidéos on voit qu'il s'agit d'une piqûre  dans le coeur, source de souffrances inadmissibles dans un pays civilisé, une torture de plus pour ces malheureux!

Je pourrais vivre là bas, mais hélas, jene supporte pas cette souffrance des animaux abandonnés et errants ni celle des animaux enchaînés et martyrisés par une population souvent cruelle et / ou indifférente et méprisante avec les bêtes.
Après, il y a des exceptions. Faites que celles ci deviennent enfin la règle. Je crois que votre travail est de contrôler que la loi n’est pas  bafouée et d’imposer son respect.

Avec mes remerciements pour votre attention à ce problème crucial et ô combien minimisé du degré de civilisation de notre pays,  et dans l'attente de vos réponses,

Salutations respectueuses, 

J Benchetrit.   


ecrire là:

daaf971@agriculture.gouv.fr

webmestre@guadeloupe.pref.gouv.fr



 
 
 
 
 
----- Original Message -----
From: isabelle
To:
Sent: Saturday, November 19, 2011 2:04 PM
Subject: fourriere guadeloupe


Voir les commentaires

La petite Agnès est morte. Ça fait causer de savoir qui est responsable.. Mais quid du jeune homme victime d 'un chasseur autorisé par notre société ?

21 Novembre 2011, 18:47pm

Publié par Jo Benchetrit

http://static.lexpress.fr/medias/1595/817130_disparition-enquete-agnes.jpg 

Pauvre petite...violée puis tuée, brûlée...Quelle horreur!

DESTINS BRISÉS.

2 meurtres. Agnes et un jeune promeneur

2 salauds. un pervers psychopathe  violeur  et

un idem chasseur.

2 familles effondrées.

mais un seul cas passionne les foules.

http://bdm.typepad.com/.a/6a00d83451957369e20128768fe454970c-800wi

Ce dernier meurtre est classé accident de chasse, faut dire!

C'est donc vu comme quasi "normal". une victime colaterale de la chasse de loisir, quoi! On va pas empecher 1 milions 1/2 de débiles profonds, de s'amuser, ce serait de l'entrave à la liberté!

C'est inadmissible, pourtant et chaque année, on a bien 100 accidents de chasse. Tant qu'ils se tuent entre eux, passe encore, ça fait des vacances au "gibier". 

Mais reprenons notre analyse.

 Sur la 5, ce soir à C dans l'air, ils  ont causé de l'assassinat d'Agnès, cette pauvre enfant victime d'un ados violeur violent qui n'aurait pas dû être dans ce collège. Qui en est coupable à part le coupable?
Evidemment tout le système est questionné par ça. En particulier, que ce soit dit une fois pour toute: on ne peut pas affirmer que quelqu'un n'est pas dangereux!

Personne n'est pas dangereux!

90% des gens ont été passifs avec les nazis, ou pire encore...Les ont aidé activement.
Les braves gens ébouillantent des animaux pour les becter . etc.
Cependant, on ne met pas un violeur dans un collège ouvert et cool, et de surcroît avec des filles. Faut qd même être soi même gravement atteint.  Je pense que le collège   vraisemblablement ne savait pas. Le  juge de Nîmes savait, les parents du détraqué aussi.

Notre société est assez conne des fois, et ne sait toujours pas que la liberté et la morale, ce n'est pas la mise en danger d'autrui.

C'est pourquoi on autorise le FN au nom de la liberté, idem de  les corridas, la chasse, combats de coqs, le foie gras, les veaux incarcerés pour que leur chair soit blanche, les traditions dégueu, les abattages sans  étourdissement. Mais aussi les autres tueries.

La liberté de tous, je vous le rappelle, c'est la mise à l'index de toute abus sur lautre, de toute cruauté, qui, par définition , empêche la liberté d'autrui, la victime.

Pour cela, la prison, repensée pour être efficace, me semble une issue.

Mais aussi nidealisons rien: il y a des cas qui ne doivent pas en sortir.

 D'ailleurs dire que la peine maximum, la perpétuité   ne dure que 22 ans maxi, c'est savoir quon va remettre en liberté un monstre qui ne peut  probablement pas guérir. Je suis pessimiste? oui, sur la perversion, car celui qui a gouté à cette jouissance, en veut encore et c'est dommage, mais rarement un pervers  veut se soigner. Il se sent bien. On veut attenter à sa liberté de prendre son pied, et souvent il ne voit pas pourquoi ! Alors, les psy peuvent les recevoir de gré ou de force, mais les sortir de leur structure criminogène, c'est rare.


Qui a vu Orange Mécanique?
Ben c'est sans doute un type comme ça.
Alors, dans  20 ans, sauf miracle, attention les filles. Et il n'aura que 38 ans . Très jeune. A part la castration , je ne vois pas. Et là, c'est pas de la symbolique que je parle. Et encore, même les castrats avaient une activité sexuelle. Alors...je verrai bien ce mec faire une vraie perpet.

Un psychiatre invité là, a dit en  parlant de comment faire avec les psychopathes violeurs : "Faut les aider à vaincre leur  forte contrainte intérieure par une forte contrainte extérieure." Donc être sévère et gainant.

 Ça m'a plu , surtout que j'en pense autant pour rendre inoffensifs   afficionados et  chasseurs.Et autres adeptes de tortures et massacres.

Jusque là, rien à redire;
Sauf qu'il a cru bon d'ajouter: "Sinon, ils resteront comme une bête, comme le taureau dans l'arène qui fonce sans se contrôler". Assimiler une victime de rituels  pervers à un bourreau psychopathe,  je trouve ça débectant. On peut revoir C ds l'air ce soir, 21/11/2011 vers  22h30, c'est en fin d'émission.
On peut écrire là:
Pour le 2° crime:

On ne dit rien de ceux qui   ont permis à son assassin de sévir ! La société est coupable d'autoriser ces hommes en arme dans nos campagnes. C'est une vraie honte, ça aussi. Mais qui en parle?
Le jeune mec de 24 ans avait lui aussi encore envie de vivre.
2 assassins, l'un sera puni fermement, l'autre pas. L'un passionne les foules, l'autre fait partie de la banalité du mal.

CHERCHEZ L'ERREUR.
2  poids, 2 mesures.
Il y a qq. chose de pourri... 

Mon avis, c'est que les impitoyables qui jouissent du mal qu'ils font, comme les afficionados et les chasseurs  "Faut les aider à vaincre leur  contrainte intérieure par une contrainte extérieure." Donc être sévère et attentif. 

 

Alerte info
Dimanche 20 novembre 2011

Un promeneur tué par le tir d'un chasseur en Lozère

> Un jeune homme de 24 ans a été tué par le tir d’un chasseur qui effectuait une battue au sanglier sur la commune de Pourcharesses.

 Je copie colle l'article de Ça branle dans le manche

parce qu'il cause bien. Alors, cadeau:

"Bavure de la chasse mortelle à Pourcharesses : la mort est leur loisir

DVD_SEcuritE_FDC60

Malheureux jeune homme, abattu, à 24 ans, à l'aube d'une vie d'adulte, d'une balle de calibre 280 Remington en pleine tête.
Par un viandard de 75 balais, qui a probablement, comme tous ses congénères d'ailleurs, été bluffé par la qualité d'un DVD réalisé par la fédé de chasse de l'Oise intitulé "Autopsie d'un accident de chasse", film en 3 parties censé sensibiliser les chasseurs aux risques liés à leur loisir de cons, rappelant à tous ces cinglés armés que si "chacun respectait scrupuleusement les règles de sécurité, nombre d’accidents serait évité."
T'as remarqué que la racaille des talus, elle adore nous bourrer le mou avec tout ce pipeautage sur la sécurité, les consignes de base, pour que chacun, promeneurs comme chasseurs, puisse profiter de la nature en bonne harmonie et pourquoi pas avec une plume dans le cul aussi ?

Répétons-le : la simple présence de ces nuques épaisses en treillis dans nos forêts, nos garrigues, sur le littoral, est source de danger. Pas finies, elle sont capables de tout, surtout du pire. Tu peux leur montrer tous les DVD possibles, avec sous-titres en gros caractères pour les rares qui savent lire, tu auras ça :

ce jeune homme a été descendu parce que ce chasseur aurait vu quelque chose bouger sur le chemin.

 
Relis bien cette phrase : il aurait vu quelque chose bouger sur le chemin. Et il a tiré, à 40 mètres de distance. Et il a tué net un promeneur qui marchait en contrebas.
Il aurait vu quelque chose bouger sur le chemin...Comme il participait à une battue au sanglier, ses deux neurones encrassés ne lui ont pas permis de songer, ne serait-ce qu'une seconde, qu'il peut y avoir autre chose qu'un sanglier dans les parages de Pourcharesses. Non, pour lui, en ce dimanche après-midi, à Pourcharesses comme dans la Lozère toute entière, il n'y avait que deux catégories d'êtres vivants : lui et des sangliers.
Dimanche 20 novembre, un jeune promeneur est mort parce qu'un viandard aurait vu quelque chose bouger sur le chemin. "

----------------

 


Voir les commentaires

L' affaire Charlie Hebdo. Un éclairage psychanalytique de la haine de l'autre et du manque d'humour qui va avec.

20 Novembre 2011, 09:42am

Publié par Jo Benchetrit

http://storage.canalblog.com/89/71/177230/60781717.jpg
"C'est dans le vide de la pensée que s' inscrit  le mal" Harrendt.
C'est marrant que des esprits les plus obscurantistes utilisent le feu pour venger leurs convictions bafouées à leurs yeux. Auraient-ils peur dans le noir de leur esprit absenté? Est-ce une reconnaissance inconsciente de leur vide de réflexion? 

Je réponds là à une newsletter musulmane* très croyante que j'ai reçu après avoir défendu Charlie Hebdo auprès d'un musulman convaincu (islamiste ou juste musulman??? J'en sais rien) sur la liste VG-fr..

Bonjour,


Je sais qui m'a abonné (de force)  à cette feuille, un mec déguisé en 2 nanas(un homme =2 femmes?) qui a traîné un peu sur VG-fr pour nous dire que Mahomet, faut le laisser tranquille et que l'attentat contre  Charlie, c'est bien fait pour eux. Sous entendu, raillez Jésus et Moïse, Bouddha, Freud, Lacan, De Gaulle, Mitterrand, Le Pen et Governatori, etc. loool! mais pas Mahomet.
Ha? et pourquoi ce racisme? Si on se moque, on le fait de tous, non? 
Coran cité dans votre feuille:
Prendre à la lettre un texte est trop lourd pour moi. Je ne suis plus une petite chose entre les mains de papa maman.
Et Dieu n'intervient pas pour empêcher les corridas, les abattages rituels ou pas, les gaveurs, les chercheurs sur animaux etc.
il n'a rien fait pour empêcher les massacreurs nazis non plus. Il ne fait rien pour  que le neo nazisme ne pointe sa sale tronche à nouveau dans des cerveaux miteux qui, justement, oublient leur fonction cogitative.
Il n'y a que quelques héros de l'ombre qui tentent de s'interposer entre le bourreau et la victime! Et Dieu lui, il fait quoi? Il dort?
Alors, si Dieu existe, il ne veut surtout pas  qu'on le sache! Lâchons-lui les baskets, dans ce cas.
Mais surprise, y a pas que le Coran cité par vous. Y a un mec qui se nomme Boniface. Et de quoi il cause? De Charlie Hebdo et des juifs. Là, c'est pas bon signe. On n'est pas loin du délire sur le Mossad, la CIA, Bush,  et le 11/9.
 Votre Boniface de fort mauvaise foi parle de  librairies attaquées  par des juifs. Et récemment. je savais pas. Aussi une rapide recherche, merci google et j'ai 
 trouvé   en 2004* un truc au conditionnel dans UNE librairie (donc pas si récent, il y a 7 ans, et on sait pas qui l'a fait), et c'est bien autre chose que Charlie: en effet des librairies vendent sous le manteau des textes  nazis antisémites interdits comme les Protocoles des sages   de Sion et Mein Kampf ou permis, comme un type d'Extrême droite neo nazie, Alain Soral..et les meilleurs clients en sont les islamistes et autres gens sympath du genre antisionistes mâtinés de la haine effrayante du racisme primaire .
Rien à voir avec le rire potache de Charlie mais intelligent (en 1 dessin,on peut en dire des choses!)qui ne pousse en rien à la haine meurtrière. NUANCE IMPORTANTE.   C'est pas pareil d' attaquer des nazis forcément pousse-au-crime   et d'attaquer un journal d'humour, sain et  non raciste ni criminogène, juste assez athée  depuis le départ pour se moquer des religions,(fallait entendre Choron en parler , le la chrétienne! Et on avait été avec Cavanna et Cabu au congrès de l'union des athées où je m'étais taillé un franc succès et ai du coup eu droit à un éloge de Cavanna avec un dessin de Cabu sur Charlie: pas eu de colère de m'être fait caricaturée, moi! Au contraire!)!)  NUANCE IMPORTANTE encore. 
* de Wikipedia:
  • 28 septembre 2004 : une séance de dédicace de l'écrivain Alain Soral dans une librairie parisienne est attaquée par un groupe de 20 à 30 personnes, faisant six blessés et des dégâts matériels76. Ces agresseurs appartiendraient à la Ligue de défense juive ou au Betar selon l'Observatoire du communautarisme77. L’agression a été condamnée par le Maire de Paris, Bertrand Delanoë78. La LDJ a démenti toute implication[réf. nécessaire].
Le texte de Bonniface cité par vous ici? Ses propos  fielleux et carrément insultants dévoilent ses motivations profondes là et plus bas :
"6. Les soutiens inconditionnels de Charlie estiment que ce dernier critique toutes les religions et qu’on ne peut lui faire le reproche de viser spécifiquement les musulmans. Le directeur de la rédaction de Charlie, « Charb », a cependant déclaré le contraire sur France 5, ce 2 novembre dans une interview à Patrick Cohen affirmant que Charlie ne s’en prend pas aux juifs « parce qu’on attend que les juifs fassent des conneries à la hauteur des catholiques intégristes et des musulmans intégristes. » Pourtant dans la période récente, à de nombreuses occasions la Ligue de défense juive a procédé à des actions musclées contre des librairies, dans une mairie et même au tribunal de Paris. Il peut, par ailleurs, paraître curieux de penser qu’une religion (ou un peuple) serait, contrairement aux autres, immunisée contre la connerie ou le fanatisme de quelques-uns. La réalité c’est qu’il est très difficile de surmonter professionnellement, médiatiquement et politiquement l’accusation d’antisémitisme, contrairement à celle d’islamophobie.

7. Le principe de liberté est exercé par Charlie à géométrie variable, chacun ayant en mémoire l’affaire Siné." ...

Ha! Enfin! la bête immonde se dévoile!

et:

"J’admets bien volontiers que les dirigeants de Charlie ne sont pas islamophobes. Mais ce ne sont pas non plus de preux chevaliers de la liberté. Ce sont tout simplement des faux-culs opportunistes, qui ont voulu faire un coup et doper leurs ventes en jouant sur la peur (vas-y coco la menace islamiste c’est vendeur), au moment où le journal était en difficulté(*), sans tenir compte du coût social de leur coup médiatique."

Bonne nuit...

Mais vivement la lumière de l'esprit objectif et pacifique (pas celle du feu).

ps: de plus le contexte est important pour un canard d'information, ce qu'est Charlie. et le contexte c'est le printemps arabe porteur de l’espoir de la liberté des peuples de pays arabes, et la réalité qui s’en suit comme les élections en Tunisie, dont les résultats tiennent plus de l’automne de la libération.

« Je veux être  libre » disaient déjà des militants de Mai 68, en offrant leurs poignets aux menottes du PC ou des maoïstes.

La peur de la liberté est bien plus forte que son désir.

Peu  d'hommes vont jusqu'au bout garder leurs chaînes brisées et changent juste de maître, en troquant un par un autre parfois pire.

Que  voulez vous, nul n'est à l'abri de la névrose, de la bêtise, de la frilosité et aussi des partis de la haine. Le seul progrès humain, sa seule libération réside dans la liberté au sens éthique du terme: celle qui n'existe  qu'en respectant l'autre, qu’il soit humain ou pas.

Tout le reste n'a aucun impact, et peut  au contraire, faire régresser  l'esprit humain  et le refaire plonger là où une sorte de loi de la pesanteur semble vouloir le ramener à chaque fois qu'il croit se libérer : vers la barbarie des pulsions infantiles. On a vu ça en France quand Robespierre  a remplacé Louis XVI.

 Pour ma part, je pense que les religions sont pour l'homme souvent une consolation, une sorte d'épaule  sur laquelle appuyer  sa tête quand tout va mal. Mais peut le plus souvent pousser au crime surtout si on la pousse à l’extrême , là où le mot n'est pas encore un signifiant mais un réel qui mène à la dictature et à la haine de ceux qui ne le prenne pas au mot:

C’est ainsi que je dirais comme les anars de ma jeunesse: "Ni Dieu, ni maître"... donc ni haine des autres, ni passion amoureuse pour les "comme soi" auquel on s'identifie comme on s'identifie tous ensemble à son leader! A bas la colle des entre soi!

Plaidons pour ce qui sauvera le monde et au passage l'humain: l'âge adulte, enfin!...Pour y arriver, pas la circoncision, la castration symbolique, c'est à dire le tout n'est pas permis aux hommes pour leur jouissance.  

J’entends  à la télé ceci, dans l'émission des chrétiens orientaux: les agressions contre les chrétiens  en Egypte   existent depuis des lustres mais dont on parle plus à présent semblent se multiplier depuis le printemps égyptien.

Le beau film "Des hommes et des dieux" nous montre de manière poignante la haine de l'autre religion qui mène  à l'assassinat par des extrémistes islamistes de gens pacifiques, des moines qui, pourtant  , avaient épousé la cause des musulmans algériens dont ils étaient une aide généreuse, tolérante et précieuse. J'ai d'autant plus aimé qu'il y a mon chouchou, le charismatique Michael Lonsdale.

Comme tout cela est triste, déprimant ! Le seul progrès est de se réveiller.
 Les religions sont toujours « l'opium  des peuples » (Marx). Et sous opium, les hommes peuvent perdre leurs têtes. C'est ce qui semble arriver en Egypte, selon une émission des chrétiens orientaux   sur France de musulmans contre des chrétiens qui ont peur. Il y  avait déjà eu selon lui une bombe dans une église. C'était sous Moubarak, 21 personnes en sont mortes. Et comme  dit ce copte, le droit de choisir sa religion, y compris sa non-croyance,  est un droit élémentaire de l'homme. Ceux qui soutiennent l’inverse font régresser notre espèce  qui, pourtant , n'a pas besoin de ça pour être plongé dans  sa profonde méchanceté .

Le judaïsme a au moins une énorme  qualité: il ne veut convertir personne. Le prosélytisme est étranger à cette religion. cette  religion n’a pas de raison d’être plus vraie ou  fausse que les autres. Mais la Bible  a   servi aux autres pour créer leurs propres livres, leur doxa. Puis celles-ci ont rejeté cette religion d’origine. Comme les fils ont trahi le père, l’origine, ils se mirent à   prétendre avoir, eux la vérité  vraie, et même en haïssant cette origine. Ça peut s’expliquer psychanalytiquement par l’assassinat du père de la horde primitive par ses enfants, mythe fondateur de l’humanité qu’évoque Freud dans Totem et Tabou.

Ce père est vécu comme un tyran. Celui qui profite de tous les biens et qui a monopolisé à son seul profit tout, y compris les femmes qu'il veut toutes. Il ne reste rien aux fils que de servir ce père indigne. Du coup, ils l’ont tué mais ensuite se sont identifiés à lui par incorporation. Lorsqu’un peuple veut tuer le père, comme dans l’antisémitisme, on en arrive à voir ce peuple régresser au stade préœdipien où tout est encore à refaire sur le mode barbare.

C’est ça la loi de la pesanteur de l’humain, le retour au stade de la perversion polymorphe contemporaine de l’avant loi de l’Œdipe. Ce temps de jouissance  sans  entrave agit comme un aimant. Cet aimant est installé au  moment d’amour narcissique où le très jeune sujet pense que tout est permis pour sa jouissance. C’est pour cela que c’est en s’aimant trop soi-même qu’on en arrive à haïr la différence et donc la castration qui ouvre à l’âge adulte en tant qu’ère de l’éthique. C’est dans le même qu’on s’aime entre soi et que les autres peuvent avoir peur.  Je précise que les enfants n’ont pas d’humour et que rire avec un enfant d’un petit travers de cet enfant est pris comme rire de lui. Nombre d’enfants peu sûrs d’eux ont des parents qui ont beaucoup d’humour. Petit conseil au passage : songez-y avec vos mioches s’ils sont mauvais élèves ou juste parfois inhibés en classe. Le rire peut blesser les petits enfants.

Mais laissons-nous rire à l’âge adulte ou interrogez-vous sur le stade mental où vous avez régressé si vous ne supportez pas le rire lorsque son but n’est pas de railler des victimes en les agressant.

Et demandez-vous aussi pourquoi cette régression. Parfois, une souffrance vous y a mené. Parfois, une jouissance. En   tous les cas, c’est un moment où vous avez perdu votre jugeote.

Ce mythe est le début de l’Œdipe  qui se conclut enfin sur la loi, celle qui interdit le meurtre, et l’inceste. C’est à dire qui ouvre à l’Autre, à la différence, à l’amour pour celui qui n’est pas de sa tribu, qui n’est pas de sa famille. Cette loi est donc antiraciste, anti-bêtise narcissique. 

Mais si arrive un incident quelconque qui incite- à la recherche et à la mise à mal du bouc émissaire, ou en permanence dans le rapport aux animaux, l'homme régresse et redevient lui, un tyran haïssable: le jeune enfant qui se croit tout permis,  mais avec le pouvoir de nuisance de l'adulte.

Sur Pascal Boniface, j'ai trouvé ceci qui est intéressant:

http://ripostelaique.com/Pascal-Boniface-ose-comparer-l.html

 

*Extraits: Le 19 nov. 11 à 20:08, Havre de Savoir a écrit :


Salam 'Alaykum,
 

Une des plus grandes injustices et preuves d’ignorance consiste à désirer que les gens te respectent et t’estiment alors que ton cœur est vide de tout respect et estime envers Allah. En effet, tu as trop de respect et de considération pour les créatures pour leur permettre de te voir dans une situation (désavantageuse), alors que tu n’éprouves aucune gêne à ce qu’Allah te voie dans cette même situation Lire la suite


(...)

Revue de Presse :

Charlie Hebdo, pas islamophobe, simplement opportuniste - par Pascal Boniface

Pascal Boniface est Directeur de l’Institut de relations internationales et stratégiques (IRIS) et enseignant à l’Institut d’Études européennes de l’Université de Paris 8. Il nous livre ici une analyse de « l’affaire Chebdo-Hebdo » en 12 points :

– L’émotion manifestée à l’occasion de l’attentat contre Charlie Hebdo est bien supérieure à celle ressentie lorsqu’il y a des attentats contre des mosquées ou plus récemment contre un camp de Roms qui pourtant a fait un mort Lire la suite 

(...)

Voir les commentaires

Pétition Indonésie: STOP varans, pythons écorchés vifs.

19 Novembre 2011, 17:26pm

Publié par Jo Benchetrit

 Abomination des sacs et chaussures en peau de reptiles, crocos. 

Pétition         Reptiles dépecés vivants pour l'industrie du luxe

Depuis le 16.11.2011 1639 personnes ont signé la pétition

Le varan malais est le premier a avoir besoin de sa peau  
Le varan malais est le premier a avoir besoin de sa peau

 

Une pièce sombre à l'atmosphère suffocante. Posés à même le sol, serrés les uns aux autres, remplis à ras bord, des sacs bleus qui ne cessent de remuer comme électrifiés. A l'intérieur des sacs, des varans malais, ficelés. A la fin d'un long voyage sur les routes cahoteuses reliant la campagne à la ville nombre d'entre eux sont déjà morts, d'autres ont des os cassés ou des plaies ouvertes. « C'est un spectacle macabre » raconte Mark Auliya, un docteur en Biologie ayant visité les abattoirs de Malaisie et d'Indonésie dans le cadre de ses recherches.

Les sacs restent dans la chaleur étouffante jusqu'à ce que l'entrepôt soit rempli. Là commence le massacre perpétué par les abatteurs. Différentes vidéos montrent le supplice des varans, d'abord assommés d'un coup sur la tête puis dont on arrache la peau alors qu'il sont encore vivant. Dans cet abattoir, le sort des pythons, cruellement mis à mort, est tout aussi insoutenable.

Pendant la seule année 2010, l'Indonésie a exporté 157.500 peaux de pythons et 413.100 peaux de varans. De grandes marques du luxe en Europe telles Gucci, Hermès, Cartier et Bally utilisent ces peaux pour la confection de sacs à main, chaussures, bracelets de montre et ceintures. Bien qu'il existe depuis longtemps des imitations confondantes de peaux de reptiles, ces entreprises continuent d'importer des peaux de reptiles subissants d'intolérables sévices. Si l'Italie reçoit la moitié des importations européennes, la France et la Suisse sont aussi de gros acheteurs de peaux de reptiles.

Chaque client devrait être informé de la cruauté inhérente à la maroquinerie de luxe. Si tout le monde voyait cette souffrance indescriptible des animaux, plus aucuns sacs, chaussures ou ceintures en peaux de reptiles ne seraient vendues.

suite...

Les entreprises milliardaires du monde de la mode ne mettront fin à ce commerce sanglant que sous la pression du grand public. Veuillez protester à nos côtés pour que pythons et varans puissent continuer à vivre dans la forêt tropicale indonésienne !

 


Chers ami(e)s de la forêt tropicale,

Reptiles dépecés vivants pour l'industrie du luxe

Le varan malais est le premier a avoir besoin de sa peau  
Le varan malais est le premier a avoir besoin de sa peau

Des grandes enseignes de la mode européenne importent des peaux de reptiles d'Asie du Sud-Est exclusivement pour la confection de sacs, chaussures et ceintures. La grande majorité de ces peaux proviennent d'Indonésie, où chaque année des centaines de milliers de pythons réticulés et de varans malais sont capturés, torturés et sauvagement mis à mort. La communauté scientifique de son côté met en garde sur les conséquences écologiques de cette tuerie incontrôlée. 
(Start: 16/11/11)

Des grandes enseignes de la mode européenne importent des peaux de reptiles d'Asie du Sud-Est exclusivement pour la confection de sacs, chaussures et ceintures. La grande majorité de ces peaux proviennent d'Indonésie, où chaque année des centaines de milliers de pythons réticulés et de varans malais sont capturés, torturés et sauvagement mis à mort. La communauté scientifique de son côté met en garde sur les conséquences écologiques de cette tuerie incontrôlée. Participez à notre action mail adressée aux grandes marques concernées:
http://www.sauvonslaforet.org

Nous sommes aussi ravis d'annoncer un succès suite à notre action de soutien à des ONG Sri Lankaises pour protéger le parc national de Somawathie et ses éléphants des plantations de bananes de Dole:
http://www.sauvonslaforet.org/succes



En vous remerciant de votre attention,  


Voir les commentaires

A la chasse aux voix des gros cons de chasseurs, Hollande va-t-il doubler Sarko?

19 Novembre 2011, 17:01pm

Publié par Jo Benchetrit

Désespérant, encore une fois. Et je ne dirai pas "tous pourris" du fait que ça ferait le jeu des pourris du FN.

La finale triangulaire entre Hollande Sarko et Le Pen : la catastrophe est annoncée.

 


Marrant! je reçois ceci qui  amene à un article de moi.
Cet article datant de 2007, esperons qu'il a changé...mais je n'y crois pas trop.

La chasse courtisée par Hollande

 François Hollande, candidat socialiste à l’élection présidentielle faisait déjà, en 2007, une sordide retape électoraliste dans les milieux cynégétiques (consultez la source en cliquant sur le lien en titre)  
 «  Dans une ambiance très conviviale, tous les sujets qui mobilisent les chasseurs ont été abordés sans tabous par le représentant des 1,4 million de chasseurs. Les dates de chasse aux oiseaux migrateurs, les négociations européennes, l¹amélioration des connaissances scientifiques, le jour de non chasse, la sécurité, le bien être animal, l¹organisation de la chasse française, sa tutelle ministérielle et la simplification de la vie du chasseur ont fait l¹objet d¹une véritable « chasse aux idées reçues », entre le Président des chasseurs et le leader du PS. Une vision commune s¹est dégagée pour reconnaître que la chasse devait être mieux intégrée dans toutes les politiques rurales et environnementales, car elle contribue à sa manière au maintien de la biodiversité.  
Pour François Hollande, il est même indispensable que la chasse soit mieux valorisée, car elle constitue un atout pour le développement de nombreuses régions rurales.Pour le dirigeant du PS, il faut poursuivre et amplifier les mesures permettant de simplifier la vie quotidienne du chasseur en supprimant la réglementation inutile et en préservant une chasse populaire accessible à tous. »
   
 Parions qu’en 2012 le même individu rampera  
 de nouveau devant l’affligeant et  
 révulsant lobby des tartarins munis  
 d’une carte d’électeur ! 
 
lequel pose question sur la chasse,  sujet logiquement controversé par beaucoup en France.
Qu' entendez vous exactement  par ces mots, je cite.....amplifier les mesures permettant de simplifier la vie quotidienne du chasseur......??
Ces mesures concernent-elles également la trentaine de personnes par an,  beaucoup innocentes, dont la vie a brutalement été simplifiée par de la chevrotine maladroitement expédiée  ?
Croyez vous vraiment que ces tueurs occasionnels, parfois sérieusement imbibés, appartiennent à une '  chasse populaire  '  ?
Contrairement à VGE, je vous vois mal en train de tirer sur tout ce qui bouge, alors pourquoi cette attitude de courtisan  ?......seulement électoraliste  ?
Avec mes salutations respectueusement  intéressées.
 
J. Poignet  91330  Yerres 

 

 

 

 

 

 

 

Voir les commentaires