Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Psychanalyse et animaux.

Articles avec #barbarie-symptome et psychanalyse

BOYCOTT DES FERIAS. NIMES, VIC- Fezensac ETC: VOUS N'ALLEZ PAS AUX CORRIDAS MAIS VOUS LES JUSTIFIEZ. videos de corridas.

11 Juin 2011, 10:46am

Publié par Jo Benchetrit

Comment peut il y avoir des gens joyeux durant des tortures? Moi, ça me dépasse.Je suis étonnée aussi que les assoces anti-corridas n'aient encore pas appelé au boycott de  ces ferias. tout ceux qui y vont ne sont pas des pervers et doncne vont pas aux corridas. mais ils sont là, donnant des deniers,  apportant de la joie malsaine sur fond de malheur dans ces villes qui devraient être ostratisées car honteuses .

J'espère que ce sera fait et que vous allez boycotter ces villes d'atrocités.

http://www.pas-content.ch/anti-corrida/Photos%20C.R.A.C/Corrida%20Chateaurenard%2002-08-04%20(34).JPG

 Allez voir cette video par exemple:

http://www.buzzmoica.fr/video/video-anti-corrida-contre-la-tauromachie-ames-sensibles-sabstenir-8530
Vous trouvez ça drôle,vous?PENDANT LES MASSACRES, UN PEU DE DIGNITÉ! SVP n'y allez pas, ni dedans, ni dehors. Nimes, ville d'assassinats devrait être une ville morte. 

Si ce n'est pas le cas, que feriez-vous dans ces lieux de souffrance, d'agonie, qui puent la mort, la maladie mentale des aficionados pervers  jouissant dans des orgasmes sadiques des plaies imposées à des innocents, qui applaudissent avec une méchanceté foncière qu'ils partagent avec la psychopathie des toreros?  

Feriez vous la fête devant des hôpitaux spécialisés dans la fin de vie? Ou encore devant un camp d'extermination nazi?

 

En quoi est-ce différent? A souffrance égale, à fascisme égal, à mépris égal, à abjection égale...réaction identique: Ne pas laisser passer  ça sans réagir. Ne laissez plus le pouvoir aux bourreaux. Au  fait, Eva Joly, pas mieux que Sarkozy, au contraire de Hulot, justifie l'horreur par la tradition. Donc, elle aussi: DEHORS!

Voir les commentaires

Non à Eva Joly! Oui à HULOT. Corrida et chasse à courre: pas de revolution en vue.Respect des cultures, elle aussi.

10 Juin 2011, 08:25am

Publié par Jo Benchetrit

Eva Joly , très décevante.Tant pis, on se   passera d'elle. il reste juste Nicolas HULOT comme espoir.

Respecterait-elle aussi la tradition des excisions?

Ha ben non, parce que les animaux, cette dame de fer s'en fout! et puis c'est pas politiquement correct, tandis que les animaux, ben l'humain mediocre (medi: milieu, moyen) s'en fout.

Bon, d'un sens ça m'arrange, elle ne m'a jamais été sympathique spontanément.

Les psychorigides aiment ce qui ne bouge pas, c'est bien connu.

« La corrida est très populaire dans le Sud de l'Europe et il convient d'empêcher que cela se développe ailleurs que là où c'est ancré dans les traditions. Il faut limiter l'accès à ce spectacle aux adultes. »

« Je suis hésitante sur une interdiction, car en Espagne, cela fait partie vraiment de la culture. Une interdiction ne peut se faire que progressivement, en concertation avec les populations locales. »

« La chasse à courre est aussi une chasse ancestrale et très implantée dans certaines régions, et donc ma réponse est la même. Il y va du respect des cultures locales, des régions, des identités culturelles. »

http://www.rue89.com/2011/06/08/quelle-est-votre-position-sur-les-barbaries-dun-autre-age-que-sont-la-chasse-et-la-corri-0

Nicolas Hulot est contre quant à lui :


http://www.2012hulot.fr/dernieres-news/nicolas-hulot-reitere-son-opposition-a-la-corrida

 

« J’ai signé le manifeste du CRAC Europe [Comité Radicalement Anti Corrida pour la protection de l’enfance] pour l’abolition de la corrida. Je suis également membre du comité d’honneur de l’Alliance anticorrida et de celui de la Fédération des luttes pour l'abolition des corridas (FLAC). Je soutiens la proposition de loi visant à punir, sans exception, les sévices graves envers les animaux domestiques, apprivoisés, ou tenus en captivité, qui a été proposée à la cosignature des sénateurs le 5 mai 2011 par Roland Povinelli, sénateur-maire d’Allauch (Bouches-du-Rhône). Dans cet esprit, je demande au ministre de la Culture, Frédéric Mitterrand, le retrait immédiat du classement  de la corrida sur la liste du patrimoine culturel immatériel français.

Voir les commentaires

5 ans déjà. L'otage oublié. Article de Marianne, sur Gilad Shalit.

8 Juin 2011, 18:53pm

Publié par Jo Benchetrit

    « Il s’agit pourtant d’un cas humain, mon fils ne se battait pas, nous ne savons plus rien de lui et nous  voulons le revoir un jour » martèle doucement Noam Shalit , son père.

 Où est il?
Que lui fait-on subir ? Ceux qui l'ont enlevé le détestent car ils sont antisémites. Or le hasard fait que certains naissent juifs, dont lui.

Actuellement vaudrait mieux pas? Mais pas de sa faute, il l'est.

ALors, une pensée pour cet otage aussi. il n'a pas la gale.(enfin...façon de dire)

Gilad Shalit, l'otage oublié

Martine Gozlan - Marianne | Mercredi 8 Juin 2011 à 05:01 | Lu 1821 fois
 


A l’heure de la réconciliation entre le Fatah et le Hamas, le père de Gilad Shalit, le jeune franco-israélien détenu dans le plus grand secret à Gaza depuis 5 ans par le Hamas, veut réveiller l’opinion et alerte la justice française.



Le 28 août prochain, il aura 25 ans quelque part à Gaza. Où ? Ne pas savoir où survit Gilad Shalit, le jeune soldat franco-israélien kidnappé il y a 5 ans par le Hamas sur le territoire de l’Etat hébreu, c’est une plaie ouverte pour le Mossad, les services de renseignement israéliens. Etre incapable de le « ramener à la maison » comme le scandent les manifestants qui défilent régulièrement à Jérusalem sous les fenêtres du Premier ministre, c’est un  remords lancinant pour Benjamin Netanyahu. 

Mais, bien sûr, rien n’égale le cauchemar de ses parents, Noam et Aviva, sans preuve de vie de leur fils depuis octobre 2009. Ils ont choisi de vivre sous une tente, devant la résidence de Netanyahu, pour rappeler chaque jour l’existence engloutie du plus jeune otage du monde, enlevé alors qu’il effectuait son service militaire au sud d’Israël. 

Cette semaine, Noam a pourtant quitté son campement pour venir à Paris. Une nouvelle tentative contre l’oubli à un nouveau moment de l’Histoire : l’heure est à la réconciliation entre le Fatah et le Hamas. La proclamation de l’Etat palestinien devant l’ONU est prévue en septembre. La détention au secret du jeune homme, otage et non prisonnier de guerre, captif de l’aile militaire du Hamas, tombé dans la solitude noire des sans-droits, constitue dans ce contexte un véritable boulet pour la respectabilité d’un gouvernement palestinien d’unité nationale, impatient d’arracher une reconnaissance au monde. 

C’est pourquoi Noam Shalit a décidé de porter plainte en France – Gilad est aussi français- pour enlèvement, séquestration, actes de torture et barbarie. Selon les termes de la procédure, deux juges seront chargés de procéder à toutes les investigations nécessaires, à Gaza, et de  lancer des commissions rogatoires. Que la justice française se mette de la partie, voilà qui devrait déranger le Hamas tout autant que le Fatah en plein processus de rapprochement. 

Depuis cinq ans, les parents de Gilad ont tant espéré et tant désespéré… Leur fils, tout le monde en parle et personne. Les résolutions internationales exigeant sa libération se sont multipliées : celle du Parlement européen, du Bundestag, l’appel de Barack Obama, de Ban-Ki-moon, secrétaire général des Nations Unies, celui d’Angela Merkel, de Nicolas Sarkozy…Pourtant rien ne se passe, les médiations s’enlisent dans l’affreux marécage du conflit israélo-palestinien. L’aile politique du Hamas ne peut ou ne veut rien exiger de l’aile militaire. 

« Il s’agit pourtant d’un cas humain, mon fils ne se battait pas, nous ne savons plus rien de lui et nous  voulons le revoir un jour » martèle doucement Noam Shalit qui, le jour où nous l’avons rencontré à Paris, devait voir dans l’après-midi Martine Aubry, Jean-François Copé, et attendait un rendez-vous avec Sarkozy. Objectif: que la libération du jeune homme fasse partie des exigences mises par la France à une éventuelle reconnaissance de l’Etat palestinien. « Les politiques sont très réactifs » commentent des proches de la famille, « à Jérusalem, Alain Juppé est venu sous la tente des Shalit et les a assurés de son soutien… » Ce 1828ème jour de l’enlèvement de Gilad, le carnet de rendez-vous de Noam à Paris était donc plein. Pour l’instant, cela ne changeait rien à la détresse d’un homme dont le fils se trouve depuis cinq ans quelque part au fond de l’inconnu.

Voir les commentaires

Sarkozi fait des cadeaux aux chasseurs.Fascisme et défense des animaux.

8 Juin 2011, 12:27pm

Publié par Jo Benchetrit

Je suis alertée par un édifiant  article de la FBB sur les cadeaux aux chasseurs pour massacrer les "nuisibles". il faut le lire...pour ne plus les élire. je rends hommage à la FBB pour ce qu'elle fait réellement  pour les animaux.  

http://www.fondationbrigittebardot.fr/site/actu.php?id=40336


 



 

 
 
Nous, les défenseurs des animaux, où j’inclus leurs libérateurs dont la version ALF, nous sommes victimes du fascisme d’un pouvoir (de D et de G: le pouvoir anthropocentriste) qui nous méprise 
  comme il méprise les animaux.

"Le fascisme, c’est le mépris. Inversement, toute forme de mépris, si elle intervient en politique, prépare ou instaure le fascisme."

Albert Camus - 1913-1960 - L'Homme Révolté – 1951

 

"Par deux points fascistes passe une extrême-droite et une seule."
Jean Yanne - 1933-2003

.

Le fascisme,  c’est donc des abus de pouvoir envers le peuple  comme   envers les animaux. Certains, dont moi, pensons que nous ne devrions donc pas séparer  les 2 abus de pouvoir.  il est vrai que comme bcp ici, je pense que la défense  des humains est assez bien servie, contrairement  à celle des animaux, donc je comprends qu'on   se concentre, nous,  sur celle des animaux.

Mais on ne peut et doit pas être indifférent  à ce qui, dans le mouvement  animaliste  développe des thèses abominables envers des hommes.   Il  n'y pas 2 fascismes, il n'y en a qu' un. De même avec Lamartine, je dis qu'on n’a pas une morale pour les uns ,et une pour les autres et qu'on en a une ou pas du tout. je préfère le mot MORAL à celui de COEUR. Car comme vousle verrez en bas si vous en avez envie,le coeur est parfois dangereux.

  

Nous avons remarqué avec Gérard Charolois que jusque là, nous n’avançons pas, nous reculons. Il nous faudrait donc essayer de réorganiser le mouvement en nous servant d’une sérieuse autocritique.

 

 

Qu'on appelle spécisme ou fascisme le mépris envers les bêtes, le fait est qu'on peut nous aussi en être porteur ce qui fait que nous acceptons trop  comme normale l’incohérence . Dont  cette incohérence  visible : ceux qui amènent les animaux aux manifs. La dernière fois, un chien au collier HYPER SERRE, assoiffé. Le maître aussi con…ben oui, que nos ennemis,   qui m’a dit : « c’est MON chien, j’en fais ce que je veux. »
LE BA BA de la lutte anti-fasciste est justement  la non appropriation des vivants.

Pourquoi nos mouvements échouent-ils à éduquer nos membres ? Voilà ce que je vous demande à tous.

Si on veut venir à  bout des corridas entre autres impensables cruautés, il serait bon de ne pas en rester au même désir de ne pas  savoir que nos ennemis.

La protection  animale ne souffre que d'une seule chose: elle est un combat de sensibilités et pas ce qu’elle devrait être: un combat idéologique . Suite dejà ecrite à certains d'entre vous:

La protection  animale ne souffre que d'une seule chose: elle est un combat de sensibilités et pas ce qu’elle devrait être: un combat idéologique .    Aussi, du fait que chacun ne défend  que ce à quoi il est sensible, on arrive fatalement à des incohérences, puisque le moi est multiple  chez une même personne. Et que donc, on peut en effet  Michele, défendre les fourrures tout en en supportant pas les corridas. s'en foutre de la torture envers les canards et haïr celle envers les chiens, mais supporter celle-ci si c'est en expérimentation animale! etc. tout est possible puisque tout est permis, envers les bêtes.

L'idéologie  qui devrait régner chez nous passe en premier par la critique du rapport aux "bêtes". Et ce rapport est universellement hors-loi  , quelles que soient les activités qui  incluent les animaux   et les types de relations qui le décline.

Je veux dire par là, que loin des apparences multicolores , ce rapport n'et pas multiple , mais singulier, unique, structurel, basique.

En gros, ça se traduit par ceci : on a tous les droits. C’est à peine pondéré  par une maigre loi qui contient en elle-même sa propre contradiction, son suicide, faisant de ses exceptions la règle majoritaire.
car soyons clair, ce n’est pas uniquement la corrida qui est hors d’atteinte de la sanction,  mais tout le reste , de la chasse à la fourrure en passant par la domestication bouchère ou amicale et j’en passe, mes collègues, j’en passe car tout un chacun sait  ce qui constitue  notre quotidien, notre rocher de Sisyphe. S’il est clair que porter une fourrure est aussi horrible en terme de souffrance qu’une corrida, ça ne l’est que pour nous.
Nous devons continuer  notre combat idéologique à long terme en visant en même temps l’efficacité à court terme, c'est-à-dire  avec tact, sans exclure quiconque. Je ne pousserai pas une voiture seule, et si certains m’y aident , merci à eux, même s’ ils ne sont pas vegans. Soyons réalistes, nous le devons aux animaux martyrs. Que cela ne nous empeche surtout pas de dire sans agressivité à l’ignorant volontaire ce qu'il se cache. Je recommande donc une révolution des esprits à la fois douce mais ferme.
   
  =============

Voir les commentaires

Qu'est ce que l'homme? un être supérieur. En quoi? En barbarie.Videos de torture animale

6 Juin 2011, 19:18pm

Publié par Jo Benchetrit

Attention, ceci est   destiné à des gens qui idéalisent notre espece. les gens normalement sensibles et lucides peuvent s'abstenir .
Mais n'oubliez pas que vous êtes , hem!!! que nous sommes tous complices de ça et de tout le reste en ne faisant rien contre, en étant complice, en mangeant des produits animaux...etc.
  
 
 
 
 
 
 
 

468x60-AAbanner

Voir les commentaires

Homer Simpson, DSK, son audience et Anne Sinclair sur fond de "féminisme" qui a jugé avant de savoir.

6 Juin 2011, 18:54pm

Publié par Jo Benchetrit

Il ne s'agit pas pour moi de défendre DSK ni de l'accuser. Je n'étais pas dans la chambre du Sofitel, moi, je le répète mais apparemment des milliards de personnes s'y trouvaient. Elle savent, elles.

Ceci dit, bien que j'ai peu de sympathie pour l'aficionado (au contraire, je les hais tous, ces horribles impitoyables!) , lorsque je l'ai vu à la télé durant  l'audience, j'ai eu pitié de DSK qui avait un regard traqué et le visage marqué. Il était  comme   un animal blessé et, ça, vous me connaissez, ça ne peut me laisser de glace. 

Quant à la victime présumée, on ne saura pas de sitôt son état puisqu'elle a pris le parti de se cacher.

 J’ai eu l’impression qu’Anne Sinclair, très élégante, digne  et belle avait perdu des cheveux. Faut dire que le contexte a de quoi s’arracher les tifs. Cette femme est admirable, dans son soutien à un homme qui l’a trompée . Mais , me direz vous, tromper, c’est quand on ment. Or, de toute évidence, elle sait que son homme est un coureur qui ne mettra pas en péril son couple car c’est elle qu'il aime.

Les hommes sont polygames en désir et monogames en amour.
C’est du moins ce qu’ils disent à leur femme préférée, celle qui vit avec eux et s’occupent de l’intendance  mieux que tout autre le pourrait. Et là, l’intendance, elle est ruineuse.
L’amour inconditionnel pousse Anne à dilapider son héritage. Ça ne manque pas de grandeur, un tel amour.   L’avocat payé un pris fou a bien dit : « il n’y a pas eu de rapport non consenti. »
Donc, il y a eu rapport. La belle Anne a failli être la 1° dame de France. Et  la voilà livrée avec son ex-futur président de mari à la vindicte populaire. Ne sachant pas ce qui a bien pu se passer parce que tout de même  personne ne le sait à part eux , et encore, ils n’ont visiblement pas vécu le même film, on dirait, et si ça se trouve chacun est sincère dans son récit, je dirai juste que cette affaire avec les femmes de ménage qui criaient : « Shame on you » me fait penser à un épisode des Simpson.

 

Je ne résiste pas   à vous le raconter . C’était avant hier soir sur la W9: les Simpson sortent pour aller à la foire aux bonbons. Les enfants sont gardés par une baby sitter très bien roulée en jean moulant, une étudiante made in USA qui   fait des conférences  partout sur le féminisme et les méchants  hommes. Les  parents pendant ce temps  chipent  des tonnes de bonbons dont une pièce  unique qui était  pourtant gardée sous cloche, une Vénus de Milo en guimauve. 

Mais arrivés à la maison, impossible de trouver la précieuse, unique, Vénus en guimauve.

 

  Au retour, Homer   doit raccompagner   la baby sitter. Elle l’attend dans la voiture tandis que la famille se gave de bonbons dans la maison. Mais, arrivée devant chez elle,  en se levant, Homer voit, collée au futale de l’étudiante, bien au milieu des fesses, la Vénus   en guimauve   tant désirée qui s'est collée.

Gourmand comme on sait, et peu futé, tandis qu'elle se retourne pour partir, , en toute innocence, il arrache la guimauve du pantalon et enfourne le bonbon. Mais la nana croit qu’il a touché à son derrière  et  elle n'imagine pas du tout qu'il voulait juste manger une guimauve. Elle croit dur comme fer que ça ne peut être que ses fesses irrésistibles qu'il voulait caresser et elle porte plainte, en rajoute dans le gore,  en fait une agression sexuelle très bien dramatisée, avec traumatisme à la clé.  

Avec ses amis puritains féroces et acéphales, des  féministes  à l'américaine impitoyables et convaincus de leur pureté of course,  en fait obsédés  sexuels ,  elle convoque  les médias qui siègent  devant leur maison , poursuivent Homer jusqu'à son travail. les féministes, en horde sauvage hurlent des slogans contre le "violeur".

L’histoire du viol de l’étudiante  fait la une des journaux, des sitcoms reconstituent le "crime" avec un Simpson "pervers" partout photographié, des interviews truquées accablent Simpson dont la réputation s’effrite avec des témoignages farfelus :   des femmes témoignent en pleurant en affirmant  n'avoir pas connu Homer, mais tout le monde prend ça comme preuves, et commencent des ennuis effrayants pour la famille Simpson...du harcèlement, des persécutions , tout ce que je déteste  et qu'affectionne   la pureté quand elle se fait barbarie.

Cependant, s'il l'a obligée à un acte qu'elle ne voulait pas, alors, je ne vais pas le défendre. La seule chose qui compte à mes yeux c'est de ne pas condamner l'innocent, que ce soit l'un ou l'autre. Et, après ça, de réparer cet(te) innocent(e). Le ou la coupable, on s'en tape.

"Là où ça jouit, ça ne pense pas". Et je pense que tout ceux qui attaquent sans savoir jouissent.

Voir les commentaires

Abattage halal et tortures en tous genres: l’Australie choquée suspend toute livraison de bétail à l’Indonésie

4 Juin 2011, 18:57pm

Publié par Jo Benchetrit

Bonne nouvelle sur fond d'atrocités, helas, mais  
ceci explique cela.
Y aurait il que chez nous que les gens de pouvoir sont sourds à la compassion? ou  
sommes nous trop nuls, nous les defenseurs des animaux?
il faudrait étudier les causes de ce retour à la raison contre  
l'interet economique.
=============
L'homme n'est rien
d'autre, rien de plus
qu'animal.
S. Freud

je transmets, c'est atroce:

Abattage halal : l’Australie suspend toute livraison de bétail à  
l’Indonésie
[vidéo]

Cruauté dans les abattoirs indonésiens

Battus, fouettés, frappés à coups de barre ou à coups de pied, les  
animaux
sont traités avec grande cruauté avant d’être abattus. Les images  
diffusées
par une chaîne de télévision de l’ABC (Australian Broadcasting  
Corporation)
ont choqué jusqu’au gouvernement australien qui a suspendu les  
exportations
de bétail vivant dans 11 abattoirs indonésiens. Le film, tourné avec  
une
caméra cachée, par une organisation de défense des animaux a été  
présenté
lundi sur plusieurs chaînes locales.

Selon Bidda Jones, une scientifique associée à la RSPCA (Société de
protection des animaux), le documentaire montre que certains animaux
seraient encore conscients alors qu’ils sont sur le point d’être  
dépecés.
Des images si fortes que le ministre de l’Agriculture australien avait
exprimé sa répugnance et  réclamé un rapport d’enquête complet tout en
écartant la possibilité d’interdire les exportations de bétail  
vivant, comme
le réclament, entre autres, le Parti des Verts.

L’Indonésie est l’un des plus gros clients des exportateurs de bétail
australiens avec des commandes qui représentent 60% du marché, 300  
millions
de dollars et 500 000 têtes de bétail par an.
Au cours de ces 10 dernières années, le gouvernement australien a  
investi
plus de 4 millions de dollars pour améliorer le traitement du bétail  
en
Indonésie.

Le 31 mai, le gouvernement a suspendu les livraisons de bétail à  
destination
des abattoirs indonésiens, après la diffusion par la télévision  
australienne
d’images de mauvais traitements infligés aux animaux. Le ministre de  
l’
Agriculture, a finalement cédé aux pressions des élus Verts et  
indépendants,
dont dépend fortement le gouvernement travailliste minoritaire.

Face à la vague d’indignations, le ministère de l’agriculture  
indonésien a
répliqué que les bêtes devaient être abattues sans être étourdies pour
respecter les principes islamiques de l’abattage rituel (halal )

Source : LeMatin.ch
http://www.lematin.ch/actu/monde/animaux-tortures-australie-etat-choc-412168

24heuresPacifique
http://24hdanslepacifique.com/breves-du-pacifique-670/

CourrierInternational
http://www.courrierinternational.com/breve/2011/05/31/canberra-suspend-toute
-livraison-de-betail-a-l-indonesie


Vidéos : (VO - ang)  ( personnes sensibles s’abstenir )
http://www.youtube.com/watch?v=Xy5prhWesFw&feature=player_embedded

http://www.youtube.com/watch?v=HErByY9OcnY&feature=player_embedded

Voir les commentaires

JOIE SADIQUE. Avant Orange Mécanique, sur ARTE, une émission sur Orange Mécanique...avec Roudinesco et Serge July, des aficionados qui devisent du...mal!

27 Mai 2011, 05:08am

Publié par Jo Benchetrit

http://emotioninart.files.wordpress.com/2010/06/orange-mecanique.jpg?w=374&h=280
Orange mécanique – Stanley Kubrick

Qui a dit que la joie n’était qu’un sentiment positif de partage ? Cette image tirée d’Orange mécanique exprime la joie mauvaise : celle qui consiste à jouir de l’autre contre l’autre. Une joie mauvaise dont un tableau de Honthorst donnait déjà en 1617 un saisissant exemple. A voir Ici

http://emotioninart.files.wordpress.com/2009/10/gerrit1.jpg?w=614&h=426

Autres figurations de la « joie mauvaise »

  • http://reunion.orange.fr/images/640x300/actu/jpg/photo_1232868582679-1-0.jpg
    Michelito, l'enfant torero tortionnaire heureux: joie mauvaise aussi.
    http://www.gala.fr/var/gal/storage/images/media/images/actu/photos_on_ne_parle_que_de_ca/photos_853/torero1/1259787-1-fre-FR/torero1_reference.jpg
    Gala: Comment êtes-vous devenu torero ?
    José Maria Manzanares: Tout a commencé quand j’étais enfant. Mon père était une figure de la tauromachie, je l’accompagnais à chaque corrida dans laquelle il officiait et je l’admirais littéralement. Depuis mon plus lointain souvenir, j’ai « baigné » dans le monde du taureau, j’ai appris à le connaître, à le vivre et j’ai toujours aimé ce qu’on y ressentait. En fait, la sensation que j’ai eue la première fois que j’ai toréé a été assez contradictoire. J’éprouvais à la fois de la peur et du respect face à l’animal, mais également de la joie au moment de la « lidia » (combat entre le taureau et le torero). Ce qui est unique, c’est que j’ai tout appris de la main de mon père et de mon grand-père sans suivre de formation spécifique. 
http://www.cyberacteurs.org/manif/images/anti-corrida-patrimoine-immateriel.jpg
Hier soir,  j'ai revu  Orange Mécanique de Stanley Kubric...film sulfureux comme on dit. D'une extreme violence, mais où presque rien de sanglant n'est montré, sinon le sadisme s'exprimant dans la gestuelle, les mimiques et les danses de mort des acteurs. Fascinés par le mal, les mouches à merde que sont les aficionados se sont pressées pour venir en "causer" pour ne rien dire dans une émission liminaire.
Aucune surprise sur  le commentaire du film par qq. uns, dont ... l'aficionada Roudinesco. Le commentaire off était de Serge July. et tout ce monde morbide devisait du rapport au mal dans ce film. Et comme il fallait s'y attendre la PSYCHANALYSTE, QUELLE HONTE POUR LA PROFESSION ELISABETH ROUDINESCO se mélangeait les pinceaux entre le bien et le mal, comme dans les dé-gradins des arenes où ces gens sans boussole morale se vautrent. 
Peuvent-ils savoir ce qu'est le mal? S'ils le savaient, à moins d'être de vrais psychopathes qu'ils sont, ils n'iraient plus voir de corrida.
=======
Une chose   intéressante: l'acteur génial, Mac Dowel, 30 ans après (pas encore trop abîmé par le temps) a raconté l'horreur subie par lui et due à l'ecarquilleur de ses yeux: il s'est esquinté la cornée, a dû appeler un toubib en urgence. il lui a fait une piqûre de morphine. Un brin dingue, ce Kubric.
Pour finir, je vous rappelle que la manif anti- cruauté et donc anti Roudi, July et qq. autres aura bien lieu samedi à 15h place du Palais Royal à Paris avec un soutien au Mexique! et n'oubliez pas de participer à la manif virtuelle:http://www.cyberacteurs.org/manif/.

Voir les commentaires

Freud , l'homme et les animaux: une longue citation qui en dit...long.

26 Mai 2011, 10:34am

Publié par Jo Benchetrit

http://www.loc.gov/exhibits/freud/images/dog.jpg


 

Freud et son chowchow( chow signifie manger en chinois! helas.)

Puisque nous avons Freud comme inventeur de la psychanalyse, pourquoi ne pas en profiter pour le citer là où nous ne ferions que le parapharaser ?

Ainsi, dans un article, qu’il reprendra dans ses nouvelles conférences sur la psychanalyse, Sigmund Freud, “ Une difficulté de la psychanalyse ” (1917)[1] :

« b) L'homme s'éleva, au cours de son évolution culturelle, au rôle de seigneur sur

ses semblables de race animale. Mais, non content de cette prédominance, il se mit à

creuser un abîme entre eux et lui-même. Il leur refusa la raison et s'octroya une âme

immortelle, se targua d'une descendance divine qui lui permettait de déchirer tout lien

de solidarité avec le monde animal. Cette présomption, ce qui est curieux, reste enco-

re étrangère au petit enfant comme à l'homme primitif. Elle est le résultat d'une

évolution ultérieure, à visées plus ambitieuses. L'homme primitif, au stade du toté-

misme, ne trouvait nullement choquant de faire descendre son clan d'un ancêtre

animal. Le mythe, qui contient le résidu de cette antique façon de penser, fait prendre

aux dieux des corps d'animaux, et l'art des temps primitifs donne aux dieux des têtes

d'animaux. L'enfant ne ressent aucune différence entre son propre être et celui de

l'animal ; c'est sans étonnement qu'il trouve dans les contes des animaux pensants,

parlants ; il déplace un affect de peur inspiré par son père sur le chien ou sur le

cheval, sans avoir en cela l'intention de ravaler son père. C'est seulement après avoir

grandi qu'il se sera suffisamment éloigné de l'animal pour pouvoir injurier l'homme

en lui donnant des noms de bêtes.

Nous savons tous que les travaux de Charles Darwin, de ses collaborateurs et de

ses prédécesseurs, ont mis fin à cette prétention de l'homme voici à peine un peu plus

d'un demi-siècle. L'homme n'est rien d'autre, n'est rien de mieux que l'animal, il est

lui-même issu de la série animale, il est apparenté de plus près à certaines espèces, à

d'autres de plus loin. Ses conquêtes extérieures ne sont pas parvenues à effacer les

témoignages de cette équivalence qui se manifestent tant dans la conformation de son

corps que dans ses dispositions psychiques. C'est là cependant la seconde humiliation

du narcissisme humain : l'humiliation biologique. » 


[1]    “ Une difficulté de la psychanalyse ”. Texte originalement publié en 1917.

Traduit de l’Allemand par Marie Bonaparte et Mme E. Marty, 1933. L’article

est publié dans l’ouvrage intitulé : Essais de psychanalyse appliquée. Paris :

Éditions Gallimard, 1933. Réimpression, 1971. Collection Idées, nrf, n˚ 263, 254

pages. (pp. 137 à 147).

 

Voir les commentaires

La sécheresse l'élevage et les éleveurs. sur france Inter, ce soir, un débat déballage de plaintes: inutile. ça rate l'essentiel;

25 Mai 2011, 18:44pm

Publié par Jo Benchetrit

Il semble effarant à certains   que l’on soit si aveugle à ses propres contradictions. Qui veut-on tromper lorsque ces contradictions relèvent de la prouesse pour faire tenir ensemble quelque chose et sa dénonciation ?

Il en  est ainsi de bien des  actes humains,  donc de l’agriculture, lorsque, s’aveuglant sur les méfaits de l’elevage elle demande des solutions pour parer à la sècheresse.
Mais nous en souffrirons tous tant que l’élevage  puisera la majorité des ressources hydriques. Chaque kg de viande est responsable de la fuite de 30.000 litres d’eau !C’est encore un argument de poids contre le VOL : Viande, Œufs, Laitages.

Ce soir sur France Inter, PERSONNE ne s’est fait l’echo de ceux qui ont téléphoné pour dénoncer cette aporie où l’élevage se plaignant de la sècheresse nous met.

Ces personnes s’en étonnent au nom d’une cohérence logique, bien que les apparences les fassent classer dans le domaine éthique strict car manger des produits du VOL est lourd de conséquences sur le vécu des animaux, appelé  dans un élan abominablement hypocrite : bien-être.. 

Voir les commentaires