Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Psychanalyse et animaux.

Articles avec #corridas

Spot anti corrida censuré à Bayonne.

30 Juillet 2008, 11:30am

Publié par Jo Benchetrit

Spot censuré: fureur des anti-corridas
Source : AFP
> 29/07/2008
Des associations anti-corridas ont dénoncé aujourd'hui le retrait par un cinéma de Bayonne d'un spot publicitaire contre la corrida, enregistré par l'humoriste Raphaël Mezrahi.
>
> Le complexe cinématographique Mega-CGR de Bayonne diffusait depuis le 23 juillet ce spot anti-corrida financé par la FLAC (Fédération des luttes pour l'abolition des corridas), la Société protectrice des animaux (SPA) et la Fondation Brigitte Bardot (FBB) mais l'a retiré lundi de ses écrans alors que cette campagne devait se poursuivre jusqu'au 12 août.
>
> La FLAC, la SPA et la FFB affirment, dans un communiqué, qu'ils "ne souhaitent pas en rester là et dénoncent les méthodes liberticides et sectaires de certains médias et en particulier de ce cinéma qui n'hésite pas à museler les anti-corridas pour ne pas "faire de vagues".
>
> "L'Agence et régie publicitaire pour le cinéma Publicinex avait acheté les droits pour le passer mais ne nous avait pas mis au courant de son contenu. Quand on l'a vu, notre direction nous a demandé de le retirer afin de ne pas prendre partie", a indiqué de son côté la direction du complexe cinématographique de la ville de Bayonne où six corridas sont organisées en juillet et août.
>
> Le clip, qui dure 25 secondes, montre un taureau à terre, gémissant. Raphaël Mezrahi commente les images en disant: "avec la FLAC, refusez les corridas dans votre ville, corrida basta".
http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2008/07/29/01011-20080729FILWWW00473-spot-censure-fureur-des-anti-corridas.php

Voir les commentaires

Article sur VSD Dial.-corridas entre Hély et une nana in-femme.

11 Juillet 2008, 19:19pm

Publié par Jo Benchetrit


Humaine contre l'illusion  de la religion intégriste humaniste.



Bonjour, M.Wermus,

Merci à vous d'avoir permis à TH.Hely d'exprimer quelques arguments pour VSD. Mais l'impitoyable  dame de Tilly, sirène, avec ce que cela comporte de séduction mortelle et autiste, semble avoir assez d'amis bidouilleurs de sondage, non?



Je viens de laisser ça au courrier des lecteurs de VSD:
Personnellement, je pense que de toutes les façons, avec ou pas la complicité de la majorité du peuple, l'horreur est inadmissible.
L'abus des Ubu est inadmissible, comme  celle qui s'exerce à l'encontre des autres bêtes, que ce soit dans la tauromachie des tarémaniaques ou dans tous les autres secteurs de l'exploitation animale.
Oui, on le sait , la majorité des Tartuffe que nous sommes sont à la fois carnivores, visiteurs de cirques et zoos, donneurs à la recherche vivisectionniste  (y a qu'à voir le succès du Téléthon), ET contre la corrida:
"Cachez ce sang que je ne saurais voir".
Le fait que ça persiste est contenu dans cette explication: les gens qui ont le pouvoir sont en général assez fortement narcissiques et, du coup, ne se soucient pas autant que le commun des mortels de la souffrance des autres.
C'est pour cela qu'on y trouve un maximum de tarémachistes.
Du coup, cette pratique abhérante sortie du fond de l'histoire barbare des hommes et réactualisée par les opérettes du 19° siècle, mais au goût du jour pour certains contemporains   malgré sa ringarde esthétique macabre , est encore autorisée.

Ceci dit, je ne sais ce que vaut ce sondage où l'on peut voter autant qu'on veut avec certains logiciels, m'a-t-on assuré.

Bien à vous et tous ensemble tentons l'impossible: améliorons le genre humain, qui, décidément a mauvais genre, en changeant le statut des animaux qui ne sont pas sur terre pour notre service, ou alors Darwin était un débile profond, ce que  je ne crois pas.. Soyons déjà le moins monstrueux possible et le plus utile aux autres y compris les autres hommes affamés par notre regime carné, devenons  végétaliens.
L'élevage est une souffrance de chaque mn, il nous faut lutter contre la torture visible de la corrida des obscurantistes en pleine lumière ou de celle tous les autres qui se croient à l'abris du regard des autres, tout en comptant sur l'agonie du peuple animal pour ses multiples plaisirs.Merci de m'avoir lue.

Politiquement incorrectement vôtre,

Jo. Benchetrit.
Blog:
http://psychanalyse-et-animaux.over-blog.com/


Ceci repondait à cela, de Thierry Hély:
 
Dans le magazine VSD de cette semaine, paru le 2 juillet 2008, page 26,  un débat m'a opposé à une écrivaine aficionada. En cliquant sur le lien, vous découvrirez un sondage intitulé: "Faut-il interdire la corrida ?".
http://www.vsd. fr/contenu- éditorial/ ca-fait-debat/ le-duel/98- faut-il-interdir e-les-corridas <http://www.vsd.fr/contenu-editorial/ca-fait-debat/le-duel/98-faut-il-interdire-les-corridas>

Vous aurez compris qu'il faut absolument que le "OUI" l'emporte largement ! Nous comptons sur vous !

Par ailleurs, compte tenu des propos iconoclastes que Paul Wermus (animateur de ce débat), m'a permis d'exprimer,  il serait  judicieux  de le remercier:  paul.wermus@france3.fr <mailto:paul.wermus@france3.fr>.  Il faut  qu'il soit impressionné par le nombre de gens indignés par cette horreur.

Un grand merci à l'avance !
A découvrir, l'excellent article du journal "Hérault Tribune" qui  a repris l'entretien de VSD... avec en fond sonore, la chanson de  Francis Cabrel, "La corrida"... <http://www.herault-tribune.com/index.php?p=p01&Ar_Id=3750&action=view>

Amitiés

Thierry Hély
Chargé de communication du CRAC
www.anticorrida.com <http://www.anticorrida.com/>
(Mis à jour)

Voir les commentaires

Sondage corrida sur VSD. Courez voter oui, les salauds gagnent.

6 Juillet 2008, 09:22am

Publié par Jo Benchetrit

On se fait à tout, dit-on.
L'intelligence disent certains psy darwiniens, est l'art de s'adapter.
Certes.
On ne se fait à l'horreur que si on ne la sait pas. Car à partir du moment où l'on sait, si on est pourvu d'une conscience...on ne s'y résigne  pas.
 Aussi, réagissez vite, car c'est un sondage qui va vite disparaître, pas la corrida, hélas:

http://www.vsd.fr/contenu-editorial/ca-fait-debat/le-duel/98-faut-il-interdire-les-corridas 

Faites remonter le OUI. Avec Derrida (à  droite ) et contre Roudinesco.Celle ci (à gauche)dit que les gens qui defendent les animaux sont des fachos et, manque de pot, Derrida fut president du CRAC.

On continue à voter chaque jour car il ya eu des gens assez distraits pour voter NON en croyant s'opposer à  la corrida. Or il faut voter OUI.

 

Voir les commentaires

Mon grain de sel psychanalytique. Procès de la corrida à Genève.

22 Juin 2008, 11:41am

Publié par Jo Benchetrit

Le 23 juin 2008, la Fondation Franz Weber organise à la cour des Droits des Animaux un procès avec Sarkozy et Fillon entre autres accusés!
Un expert psychologue parlera sur les enfants au nom du droit des enfants et des animaux à être respectés.

 

Mon grain de sel psychanalytique lacanien, puis l'annonce de cette manifestation :

Qu'est-ce qui en jeu dans ce scenario entre les abuseurs et les sauveteurs?

Pas moins que l'évolution de l'humanité.


La place de l’autre vu comme être (pré-)destiné à porter les objets de sa jouissance et à les mettre à sa disposition sans broncher, c’est celle de la bonne mère du stade d’avant la métaphore du nom-du-père.

Le nom-du-père, c’est le « non » de la mère, au final. C’est elle qui dit : « Ça suffit. Tu ne me suffis pas. »

Un jour l’esclave a dit aussi : « Ça suffit ». Les femmes pareillement. Et à la fin, ça a marché. Le bourreau, l’abuseur, on l’a bien remis à sa place.
Mais les animaux, eux, ils le disent sans cesse que ça suffit mais on ne les entend pas car l’homme ne les comprend pas ou plus réalistement, les hommes font comme s’ils ne parlaient pas, les animaux.


Ils ont même dit qu’aux animaux, il  manquait la parole, façon de dire qu’ils étaient en quelque sorte des « a-mots ». Mais  je crois plutôt qu’il s’agit d’un déni que fait l’homme qui les voit comme des A-nie-mots, des Autres hors mots, des sans langage, au prétexte qu’ils n’ont pas le même que le nôtre, ni le même entre espèces.


Ainsi, la métaphore paternelle qui est ce qui préside à l’interdiction de l’exploitation éhontée de l’Autre, est énoncée par ceux qui, officiellement, parlent, eux, de manière indéniable.   Pourquoi des animaux, les hommes   nient les mots?

Ils  ne veulent rien entendre d'eux de peur de se savoir coupables.

Les protecteurs des animaux qui s’en font les avocats, subissent la rage des accusés qui n’aiment pas trop cette place, on le  comprend, d’autant que les lois de tous les pays se sont donné  le mot  pour nier le droit animal, leurs mots comme leurs maux...et du coup, les hommes ne voient pas quel  mal il y a à se faire du bien en leur faisant du mal. Mal nié, d’ailleurs, prudemment et de manière quasi-universellement cartésienne, en leur assignant un psychisme et une sensibilité de machine,  ce qui ne va pas très loin, certes.


Les  défenseurs des animaux doivent donc faire la preuve de l'évidenceque ce mal est un mal et que le bien que se font les hommes sur le corps et l’esprit des animaux est un abus, un délit, voire un crime en regard d’une loi qui dépasse la loi locale, ce qui n’est pas simple à faire entendre par ceux qui ne veulent rien céder de leur jouissance.

L'annonce:



Le 23 juin se déroulera à Genève au C.I.C.G. (Centre International de Conférences de Genève) devant la Cour des Droits de l'Animal, sous la présidence de Franz Weber, le procès contre les principaux responsables de la tauromachie en Espagne, au Portugal et en France. Il est reproché aux accusés de vouloir maintenir en vie la pratique barbare et surannée de la corrida (rejetée par la majorité des citoyennes et des citoyens des pays concernés) et l'instaurer en tant qu'héritage culturel en Union Européenne. Il leur est reproché d'admettre la torture et la mise à mort de créatures sensibles comme une distraction publique et de bafouer ainsi la dignité humaine.

A Nicolas Sarkozy et François Fillon, il est reproché de violer la législation de leur pays en laissant s'implanter la corrida dans des localités françaises ne pouvant se réclamer d'aucune "tradition tauromachique". Les deux magistrats sont également accusés, tout comme le Président du Gouvernement Espagnol, M.José Luis Rodriguez Zapatero, de laisser s'établir et de subventionner sur leurs territoires respectifs des écoles de tauromachie où l'on enseigne à des enfants et adolescents la violence, la perfidie et la cruauté envers les plus faibles.

M José Manuel Barrosso, président de la Commission Européenne, est accusé d'avoir créé, pendant son mandat de Premier Ministre au Portugal, les bases légales de la mise à mort de taureaux, rejetant ainsi son pays en arrière de 80 ans en matière de protection animale.

Parmi les principaux accusés figurent également, et pour la première fois dans une audience publique contre les corridas, les milieux directement impliqués dans la tauromachie espagnole :

- la Fédération nationale des écoles de tauromachie
- l'Union des fédérations d'éleveurs de taureaux de combat
- l'Union nationale des organisateurs et promoteurs de spectacles tauromachiques
- l'Union professionnelle des matadors

Les trois unions en particulier sont accusées de publicité trompeuse au travers d'une exposition glorifiant la corrida, manifestation qui s'est déroulée (4 et 5 juin 2008) à Bruxelles au Parlement Européen dans le but de faire reconnaître la tauromachie comme tradition et culture européennes et héritage universel.

L'accusation est assurée pour la France par le Comité Radicalement Anti Corrida (CRAC), pour l'Espagne par la Fundacion Altarriba, pour le Portugal par l'association ANIMAL, soutenus par plus de 50 organisations co plaignantes venant de toute l'Europe. Dans le cadre de ce procès, Caroline LANTY, Présidente Nationale de la SPA, officiera en tant que Procureur Général.

La traduction simultanée est assurée en français, allemand, anglais et espagnol.

Montreux, 4 juin 2008
Source Soa FONDATION FRANZ WEBER

La corrida, c'est le refuge mélancolique de l'impuissance et le nomadisme de l'impunité qui cherchent à détruire la part humaine dans l'homme. Dans une ironie solennelle, de l'odeur du sang à l'impudeur, le toréador ne respire que la mort de l'innocence gisant à ses pieds. Où sont donc dans cette barbarie la compassion et l'intelligence du coeur qui assument le respect de la vie et la traversée vers l'Autre?

Morad EL HATTAB, Lauréat du Prix Littéraire Lucien Caroubi, Prix pour la Paix et la Tolérance.
=======================================

 


Voir les commentaires

Toulouse ne veut pas de corridas ! A quand son interdiction partout?

14 Juin 2008, 08:13am

Publié par Jo Benchetrit



On peut aller à Toulouse! Ne la boycottons plus.



Je transmets:

Toulouse ne souhaite pas accueillir de corridas
 
12-06-2008 Toulouse ne souhaite pas accueillir de corridas
Alors que la corrida perdure dans diverses villes françaises, notamment au
nom de la tradition, le maire de Toulouse, Pierre Cohen, s'est opposé à
l'organisation
de manifestations de corridas dans les murs de sa ville.
Si cette décision marque en soi une étape favorable dans la lutte contre
l'héritage
tauromachique, elle est d'autant plus encourageante au regard des motifs
avancés par le maire toulousain pour justifier le refus apposé aux
aficionados. Il a en effet confié à l'Alliance Anticorrida avoir «
longuement évoqué de façon objective, les multiples aspects de la culture
tauromachique dans la région toulousaine ». D'apparence anodine, ces propos
attestent d'un effort de redéfinition du patrimoine culturel, lequel
pourrait désormais exclure la corrida de son champ d'application. Si la
route est encore longue pour que ce point de vue se propage dans l'ensemble
des villes du Sud de la France, ce discours ouvre néanmoins de bonnes
perspectives d'évolution des mentalités.
Un espoir encore renforcé par l'annulation pour l'année 2008 de la réputée
feria de Fenouillet (Haute-Garonne)
, habituel lieu de rendez-vous des
inconditionnels de la traque au taureau.
Cécile Cassier
1- Voir sur le sujet de la corrida, l'interview de Claire Starozinski, la
présidente de l'Alliance Anticorrida.

Voir les commentaires

L'enfer est pavé de bonnes intentions. Les amis des bêtes idem.

12 Juin 2008, 16:14pm

Publié par Jo Benchetrit

 

Procès de la corrida à Genève: invitation de Depardieu qui vante "la beauté sublime"(sic) des corridas.


Je suis choquée des termes employés ici comme sur un autre texte s'adressant à Depardieu (je ne sais plus de qui) reprenant l'argument fallacieux et qui arrange bien les pro corridas qu'il faut en avoir vu pour avoir le droit( dingue, non?) d'en parler et de critiquer.
Or on sait bien que les corridas ne survivent qu'à cause de ceux qui, justement,  veulent en voir au moins une (la plupart du temps la 1° est la dernière tant ce spectacle pour abrutis anesthesiés du bulbe rebute les gens pas trop déglingués psychiquement) ...peut-être pour avoir le "droit" (sic) d'en causer en mal ou en bien.
Je n'ai personnellement pas l'intention de faire marcher la gégène, (et pourquoi pas des chambres à gaz? ) pour y assister et ensuite avoir  le droit(resic) de les dénoncer fermement comme il me semble légitime de dénoncer toutes les tortures.

Par exemple je n'ai pas attendu de voir les sbires de Pinochet torturer des chiliens pour  manifester dans la rue contre ce qu'ils faisaient et figurez vous
personne n'y a trouvé à redire...


Vraiment, les amis des animaux, des fois...GRRRRRRRRRRRRRRRR. 
C'est désespérant et maso.

En plus, la belle Vera Weber est capable de bien mieux faire.

Le reste de son texte est d'ailleurs très bon.

J
e fais suivre:

 
" Subject:
Depardieu invité au procès de la corrida à Genève

www.ffw.ch
www.unitedanimalnations.org
ffw@ffw.ch


Depardieu invité au Procès de la corrida à Genève

*Vera Weber, la fille du célèbre écologiste suisse Franz Weber invite,
au nom des Nations Unies des Animaux, l'acteur français Gérard Depardieu
au procès de la Corrida à Genève*

Après les propos élogieux sur la corrida de Gérard Depardieu dans le
Journal Midi Libre de dimanche dernier, propos qui ont choqué une grande
partie de l'opinion publique et des milieux de protection de la vie,
Vera Weber, fille du grand écologiste suisse Franz Weber, invite
l'acteur au procès de la corrida le 23 juin à Genève :

Cher Gérard Depardieu,

Il est évident que vos propos sur « le rituel sublime » de la corrida et
sur la prétendue violence des anti-corrida parus dans la presse, et
venant d'une personnalité aussi vénérée et aimée que vous l'êtes, ne
pouvaient que provoquer un tollé dans la société des hommes et des
femmes véritablement civilisés.

Il est tout aussi évident que ces mêmes propos ne peuvent avoir leur
source que dans une ignorance totale de ce qu'est en réalité la corrida
: la torture et le sacrifice lent et sanglant d'êtres vivants, sensibles
et paisibles, de taureaux forcés à un combat qu'ils n'ont pas demandé -
pour le seul amusement de l'homme. Et d'une méconnaissance du mouvement
abolitionniste de la corrida dont le but suprême est justement la
non-violence.

N'ayant jamais assisté à une corrida, vous ne pouvez vous rendre compte
de la cruauté gratuite, de la barbarie de cette «tradition» émanant d'un
passé sombre et dont l'Europe civilisée du XXIème siècle ne doit plus se
salir.

C'est pourquoi nous avons l'honneur de vous inviter à un procès pas
comme les autres:

Le procès contre la Corrida en France, en Espagne et au Portugal qui
aura lieu le lundi 23 juin à 9 h à Genève, au Centre International de
Conférences, devant la Cour Internationale de Justice des droits de
l'Animal.

Vous y verrez la réalité de la corrida telle que le public, obnubilé par
l'ambiance de l'arène et éloigné du combat, ne la voit jamais.

Après avoir vu et entendu les arguments de zoologistes, de vétérinaires,
de psychiatres pour enfants, d'ex-aficionados et même d'un ex-torero,
vous pourrez alors, en toute connaissance de cause, faire votre jugement
et décider si la corrida reste vraiment un «rituel sublime» à vos yeux.

Cher Gérard Depardieu, faites-nous, faites au monde animal abusé,
l'honneur d'assister à ce procès.

Nous vous saluons avec espoir et avec nos sentiments les meilleurs

FONDATION FRANZ WEBER et UNITED ANIMAL NATIONS
Vera Weber

*Le procès public des corridas aura lieu au Centre International de
Conférences de Genève (CICG, 17, rue de Varembé) le lundi 23 juin de 9 à
15.30 heures.

FONDATION FRANZ WEBER, Montreux, le 11 juin 2008

Case postale / CH - 1820 Montreux / Suisse
Tél: +41 (0)21 964 24 24  "

 

D'autre part, à ce procès, mon ami Joël Lequesne, psychologue, sera cité comme expert pour expliquer en quoi il est justifié de demander l'interdiction des corridas aux plus jeunes, alors que celles-ci sont au contraire encouragées, puisque gratuite aux moins de 10 ans!!!Étonnant, non?

 

Voir les commentaires

30 millions d'amis soutient le CRAC.

27 Mai 2008, 18:33pm

Publié par Jo Benchetrit

 POUR INFO dela part de Th. Hély

Chers amis,

J'ai le plaisir de vous annoncer que la Fondation "30 Millions d'Amis" vient de mettre sur son site son extraordinaire reportage diffusé sur France 2 le 18 mai dernier au sujet des anticorrida à Barcelone. Et en prime, elle met un lien sur son site avec le CRAC et la FLAC. En allant sur le site du CRAC, vous pourrez faire le lien direct pour visionner ce reportage tout à fait exceptionnel ! Je peux vous garantir que voir les aficionados espagnols devant les arènes de Barcelone face aux manifestants antis, faire le salut fasciste, vaut tous les discours...

Pour couronner le tout, "30 millions d'amis" vient de nous commander 10 tee-shirts/CRAC pour une grande partie de son personnel.

Pour finir, Reha Hutin, Présidente de la Fondation, ayant eue quelques protestations de la part des taurins suite à la diffusion de son reportage, je pense qu'il serait judicieux de lui adresser un e-mail de félicitation: redaction@30millionsdamis.fr

Je ferai dans les jours qui viennent, une autre cyber-info au sujet de l'actualité du CRAC qui est particulièrement riche en ce moment.

Voir les commentaires

Abolir la corrida en Espagne?

24 Mai 2008, 05:31am

Publié par Jo Benchetrit

Rêvons; En tous cas, regardez ce que l'on peut voir là bas...Et pas chez nous, du moins pas encore.
http://www.asaltoalruedo.org/

Voir les commentaires

Pour une psychopathologie de la tauromachie.

9 Mai 2008, 05:35am

Publié par Jo Benchetrit

Peut-on parler avec un fou? Parler avec un aficionado?





 
On peut parler avec des fous,les ecouter, c'est aussi mon ...job.
 
Mais il faut tout de même admettre qu'un délire ne se dissout pas comme ça, qu'il a sa fonction, et que la   certitude que ce  qui est déliré est adéquat à la réalité ne se combat pas aisément sinon  peut-être en faisant remarquer que c'est bizarre.

_Devant un parano convaincu d'un complot, tout ce que tu diras sera signe et pourra être une preuve de plus qu'il a raison.
_Un érotomane, convaincu d'être aimé par un Autre inconnu, mais célèbre en général, vu à la télé, par exemple, pour sa part, verra dans tout geste de cet Autre un regard pour lui dire: "je t'aime." Ça peut être grave, et aller jusqu'au crime passionnel si l'autre le "trompe".
_Ainsi, quand les aficionados disent que "le" "toro" aime   fait l'amour avec eux et blabla, ils peuvent être sincères! du coup, nous, les empêcheurs de jouir en rond,on devient les ennemis, des gens qui ne comprennent pas le "2° degré" etc.

Aussi, je ne suis pas loin de penser que les convaincre est impossible et que ce ne sont pas eux les interlocuteurs, mais les législateurs.

En fait , nous sommes face à des pervers plus qu'à des psychotiques, des pervers qui délirent puisque l'on sait depuis Lacan que le fantasme du pervers n'est pas tant  de prendre à l'autre que de le combler.
le pervers est le phallus de la mère qu'il reconnaît comme castrée, mais dont il dénie la castration, de même que l' aficionado dénie la douleur du toro: "je sais bien que c'est cruel, mais quand même" il aime ça, et moi aussi !

D'où cet argument : c'est la meilleure mort qu'il  puisse avoir. On lui fait  l'honneur d'une mort dans l'arène, d'une mort debout. ( gasp! : beau déni, non?)
Puis: "vous croyez vraiment que je vais au corridas pour voir souffrir?"
Le déni, signe de perversion, c'est ça. C'est pas la dénégation qui dit: "il ne souffre pas." alors qu' inconsciemment on entend: "il souffre." ça va plus loin, jusqu'à "il souffre, il aime ça..."

D'où le coup du 2° degré de la sirène de Tilly, chez Fogiel l'autre soir, qui est une vraie perverse, absolument terrifiante. (M6
le 6 mai vers 23.50)

Voir les commentaires

La différence entre un aficionado et un sadique?

6 Mai 2008, 10:55am

Publié par Jo Benchetrit

 L'un ne sait pas qu'il l'est. L'un délire, l'autre pas.

Fourniret, le pédophile assassin: "je n'ai aucun sentiment humain."
Ben, ça, c'est un pervers honnête.
S'il avait  la rhétorique du Tartuffe, comme celle des aficionados, il aurait dit: "Mes  victimes étaient heureuses des sévices qu'elles subissaient." Ou encore: "Elles l'avaient bien cherché, elles m'avaient allumé etc..."Ça, on connaissait ce genre d'arguments avant que le féminisme vienne balayer ces prétextes à la noix.
Mais alors, comment appeler ce qui est avancé par les amateurs de corridas en mal de prétextes?
Des conneries! Ou, encore pire, s'ils y croient: du délire.
Ce qui est certain c'est qu'il n'existe aucun argument pour justifier le mal...aucune explication non plus qui tienne... Sinon qu'il fait jouir les sadiques.


Corridas:
Ainsi ceux qui aiment les corridas disent des choses insensées.
Ce sont vraiment des malades. un exemple: "le taureau fait l'amour avec le torero"  (taré)
Comment peut-on en venir à croire de telles insanités? Sade aurait-il pu aller si loin? Je ne pense pas. Lui au moins décrivait les victimes comme des êtres qui se savaient trahis, malheureux,  tandis que là, c'est ce que l'on appelle de l'érotomanie: croire qu'un autre vous aime, alors qu'il ne vous connait pas et là, alors que vous le torturez.
Franchement, parler avec ces gens est vraiment de l'ordre de parler avec des fous en Hopital psy.
Comment pourriez vous les convaincre qu'ils n'ont pas vu la vierge ou que Dieu ne veut pas les baiser?(Cf. Le très honorable Président Schreiber in les 5 psychanalyses de Freud)
Tout juste pourrait-on faire naitre le doute en leur disant:
"C'est bizarre  ce que vous racontez là."
Mais dans ces cas là, lors d'un débat télévisé, qui doit-on convaincre? Le dingue délirant ou le public à qui on doit permettre de conclure ce diagnostic ?
Le pb c'est qu'au nom de la liberté, on en vient à admettre comme légitimes tous les délires, y compris ceux des soi-disant artistes qui font des performances sadiques dignes des corridas.
Je crois que le texte de C. Lévi-Strauss qui dénonce les dangers de l'humanisme ici collé par mes soins est la chose la plus moderne et la plus indispensable. Là, en tous cas, il est avant-gardiste et peu comprennent ce qu'il dit à part, voyez vous, les défenseurs des droits animaux, les plus avant-gardistes d'entre nous. Ici, CLV n'est pas du 19° siècle,   il est plutôt du 25° siècle.
Là, peut-être qu'on réalisera que  la forme d'amour-propre que nous appelons , l'humanisme,est
un narcissisme générateur de tous les vices...ET DE TOUTES  LES MORTS violentes. 

Voir les commentaires

<< < 10 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 > >>