Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Psychanalyse et animaux.

Articles avec #corridas

Sur le mal nommé "Midi libre" collabo des aficionados:on veut des arenes à l'ombre!.

10 Août 2013, 10:03am

Publié par Jo Benchetrit

 

Je laisse ici mon commentaire au Midi libre qui a si peur des anticorridas qu'il élimine nos commentaires. Le Midi pas très libre est à la solde des tortionnaires des arènes.

 

Monsieur,

Vous voudriez des subsides publics pour regarder "à l’ombre" l’atroce supplice des animaux. Je veux parler de celui qui met en joie les pervers impénitents que sont les aficionados.   Vous ne voyez pas plus que les autres que revendiquer d’en être est en soi une obscénité.
A l’ombre, voyez vous ça? Est-ce la trahison d’un désir inconscient d’être enfin puni pour vos méfaits, sanctionnables partout, sauf là où
la barbarie des arenes est dite « permanente »? Au passage, une loi qui se mord ainsi la queue est en soi une usurpation.

Monsieur, en tant que contribuable, je veux bien vous rendre ce service. Je ne donnerai pas un sou pour vous, sauf si  on vous met  «  à l’ombre », c’est à dire en prison avec les autres psychopathes... On n’a pas tjrs 20 ans, mais je pense qu’à votre âge, vous seriez ravi qu’on vous les donne.
Je ne vous salue pas,  je n’ai plus de désinfectant pour après, désolée.

Voici l'article:

http://www.midilibre.fr/2013/07/21/et-si-les-arenes-de-nimes-s-offraient-un-peu-d-ombre,736846.php#xtor=EPR-2-[Newsletter]-20130722-[Zone_info]

Et si les arènes de Nîmes s’offraient un peu d’ombre

LAURENT VERMOREL
22/07/2013, 06 h 00


 
"René Chambon, ingénieur des Arts et Métiers à la retraite, à l'initiative des études sur le velum.
(DR)
L’idée, confiée en exclusivité à Midi Libre, émane de René Chambon, ingénieur des Arts et Métiers à la retraite, à l’origine du velum du Stadium gallo-romain du Puy du Fou.
 

Assister à une corrida ou aux Grands jeux romains dans les arènes de Nîmes sans fondre littéralement comme une plaquette de beurre au soleil, voilà le rêve fou de René Chambon. Enfin, pas si fou que ça d’ailleurs si on y regarde de plus près ! Il suffit en effet d’entrer “velum Puy du fou” sur un moteur de recherche internet pour connaître le retentissement médiatique dont est à l’origine cet ingénieur des Arts et Métiers à la retraite, domicilié dans les Pyrénées-Orientales.

Les études poussées de cet octogénaire ont effectivement permis en 2011 la couverture des tribunes des arènes du célèbre parc d’attraction vendéen par un ciel de toile ombreuse (velum) semblable à ceux que les Romains installaient en nombre sur leurs amphithéâtres, dès le Ier siècle avant J.-C.

"Ce don de l’histoire à la France est une chance à saisir"

Ses sites www.velum-amphitheatres.com et www.velum-colisee.com détaillent même comment des architectes romains ont pu équiper de telles vela les tribunes de la plupart des quelque 300 monumentaux édifices de spectacles dispersés dans l’immense Empire, sans grue, sans échafaudage, juste à la force des bras d’un petit nombre d’hommes. Cela grâce à la géniale idée de suspendre ces couvertures à de nombreux câbles, un concept architectural dont on ne redécouvrira les avantages qu’au milieu du XIXe siècle pour la construction de ponts de grandes portées.

"Selon moi, ce don de l’histoire à la France est une chance à saisir. Ses monuments en général et les arènes de Nîmes en particulier contribuent à donner à notre pays la plus grande affluence touristique au monde, explique René Chambon. La mise en œuvre de ce projet ne pourrait que la conforter. Le premier amphithéâtre romain à être “rechapeauté” comme jadis n’aurait-il pas un grand retentissement international, bon pour l’image de la France ?"

L'appui du ministère de la Culture

Certes, mais rien ne se fera sans d’autres volontés que celle de René Chambon et ses 80 printemps, qui demande l’appui du ministère de la Culture "pour déjà mettre en place un groupe d’études réunissant des compétences scientifiques du public et du privé. Ces personnes agissant selon la règle d’or du brainstorming : proscrire les avis défaitistes et encourager les constructifs “comment faire pour éviter que...”. Une préceptes qui a permis d’envoyer des hommes sur la lune et plus modestement d’installer un velum sur les arènes du Puy du Fou."

Selon lui, le coût d'un velum avoisinerait les 500 000 euros auxquels il faut rajouter la rénovation des attiques des arènes. Pour les personnes intéressées, il propose même un fichier avec diaporama explicatif (3,5 Mo) qui peut être expédié à quiconque en fera la demande par mail à rene.chambon2@numericable.fr  "

etc....

Voir les commentaires

Fête barbare en Espagne, un jeune en est mort. Mais combien de taureaux? et dans la foulée, ça viole: agressions sexuelles à Pampelune.

29 Juillet 2013, 02:35am

Publié par Jo Benchetrit

Lâchers de taureaux affaiblis par des sévices, par le transport, l'arrachement de leur milieu habituel, hyper stressés, déshydratés dans la chaleur,  destination...http://l2.yimg.com/bt/api/res/1.2/lHJtvDjY0mDA9rU2d.FMgQ--/YXBwaWQ9eW5ld3M7Y2g9NTg2O2NyPTE7Y3c9ODAwO2R4PTA7ZHk9MDtmaT11bGNyb3A7aD00NjI7cT04NTt3PTYzMA--/http://media.zenfs.com/en_us/News/Reuters/2013-07-14T133343Z_1_APAE96D11O900_RTROPTP_3_OFRWR-ESPAGNE-FERIA-20130714.JPG Torture...Immonde cruauté humaine.

Des centaines de milliers d'abrutis cruels se déversent chaque année rien qu'à Pampelune, en Espagne, pour aller terroriser et torturer d'innocents animaux.
Mais dans d'autres villes aussi, comme à Isso, la fête sauvages de ces terroristes du monde animal a lieu.
Et parfois, comme cette fois-ci, un de ces débiles est blessé, donnant aux autres sous-developpés affectivo-intellectuels l'illusion d'être des héros!

Là, ce jour là, c'est un ado de 16 ans, fils d'irresponsables, qui a été blessé à la cuisse et en est mort.
Je ne me réjouis pas, d'autant qu'il en reste suffisamment  de ravis au fond par cette mort pour continuer dans le genre...Evidemment ce serait bien si le législateur en venait à interdire ces festivités préhistoriques, ou au moins si ça pouvait dissuader les parents de laisser leurs enfants dans ces lieux effrayants. Mais on sait que non et que ça rapporte du fric, et que le progrès humain ne les intéresse pas.

Tout cette violence excite la bas peuple, et les touristes aussi! Une australienne a été blessé aussi. No comment.

  L'Espagne est le pays d'Europe qui compte le plus de meurtres de conjointes.
Et là, ces innommables sont en prime si bien excités par leur débile cruauté qu'ils s'en prennent aux femmes  qu'ils violent, comme en témoignent un article en lien.
Alors...

 Le fait que des femmes se dénudent volontairement  soit une chose traditionnelle durant ces fêtes  ne me gêne pas en soi. Je regrette que ça ne se limite pas à ça. Mais elles s'arrosent de sang, ça montre que tout est branché sur le meurtre des animaux. Car ne l'oublions pas, ces pauvres taureaux sont lâchés dans ces ruelles étroites au milieu d'une foule effrayante, imaginez des centaines de milliers de fous hurleurs, pour aller où? Ben aux arenes où ils seront mis en pièces devant une assistance de sadiques patentés. La corrida est le but.


Chacune peut faire joujou avec son corps, c'est bien. Mais qu'on viole est   autre chose! Et pourtant dans une fête sans vergogne et cruelle...on va pas s'en étonner non plus. Et puis ces gourdasses qui s'amusent alors que le but des ferias, c'est la cruauté impitoyable envers les toros...je ne les plains pas non plus. Je plains par contre les anti-corridas qui ont la malchance de vivre là.


Rien de plus à en dire sinon que la sélection naturelle a laissé vivre une espèce imbecile, perverse et suicidaire, la kamikaze nôtre, qui ne gagne rien à laisser dominer la pulsion de mort.

Et qui continuera jusqu'à en crever si elle ne prend pas le virage de la civilisation à temps.

 

 

Un jeune homme de 16 ans a été tué en Espagne samedi lors d'un lâcher de jeunes taureaux, les «novillos», dans la province d'Albacete, dans le centre du pays.

Le jeune homme a été grièvement blessé par un coup de corne à la cuisse, lors des fêtes du village de Isso. Transporté à l'hôpital, il est mort quelques heures plus tard, a indiqué une porte-parole de la préfecture.

Les festivités, célébrées en l'honneur de l'apôtre Jacques, le patron de la commune, ont été suspendues par la municipalité.

De nombreux lâchers de taureaux, parfois meurtriers, sont organisés tous les étés en Espagne dans les fêtes de village.

Les plus célèbres et les plus spectaculaires sont ceux de la San Fermin à Pampelune, qui attirent chaque année au mois de juillet des centaines de milliers de personnes dans cette ville, capitale de la Navarre.

 

Voir les commentaires

Le toro de corrida est donc un bon toutou? Fadjen en Italie, à la télé RAI.Emotion.

19 Juillet 2013, 09:39am

Publié par Jo Benchetrit

 

 

Dans la guerre que se livrent les barbares contre les civilisés — et je rappelle que pour la Rome antique les gaulois étaient perçus comme des barbares— la lutte anticorrida s'est vu offrir un argument de choix contre la barbarie des arenes, une belle tete joyeuse et affectueuse, un corps majestueux et  imposant, un regard mutin, une gentillesse à toute epreuve, notre bébé à tous, Fadjen, le toro bravo de Christophe Thomas...Mais aussi de toute la cause.

Je transmets de Thierry Hely, de la FLAC:

 

Chers amis,

 

Le 7 avril 2013, la RAI qui est plus grande chaîne de télévision italienne, consacrait un long reportage à l'histoire extraordinaire de Fadjen, taureau de corrida sauvé par Christophe Thomas de l'enfer des arènes. Sur le plateau de l'émission, comme vous le constaterez grâce au lien ci-dessous, l'émotion était palpable...  Audimat: 1 300 000 téléspectateurs.

 

http://www.flac-anticorrida.org/litalie-rend-hommage-a-fadjen/

 

Lien à diffuser sans modération !

 

Nous précisons que l'association de Fadjen est membre de la FLAC.

 

Rappelons le rôle majeur de Fadjen pour notre cause:  depuis toujours, afin de justifier son martyr, les taurins prétendent que le taureau de corrida est génétiquement programmé dès son plus jeune âge pour charger et tuer. C'est l'un de leurs arguments les plus forts afin de légitimer leur pratique sanguinaire et dégradante. Mais patatras pour les aficionados, Fadjen apparait et réduit à néant cet argument fallacieux !  

 

A la vue de telles images, où est donc le fauve qui ne pense qu'à tuer ?  Merci à la RAI de nous démontrer exactement le contraire. Quand on ne le martyrise pas, le taureau de corrida, simple herbivore, n'est pas plus agressif que n'importe quel autre animal. Fadjen, par sa docilité, en est l'exemple le plus spectaculaire. En cela, pour notre cause, grâce à Christophe Thomas et à sa démarche militante unique en France, Fadjen nous est                                                 médiatiquement et pédagogiquement très précieux. Incontestablement, Fadjen pose un sérieux problème aux taurins... Même en Italie...

 

N'hésitez-pas à réagir à cet article.  C'est très facile ! 

 

Merci à l'avance.

 

Amitiés et à très bientôt dans la lutte.

 

Thierry Hély

Pour le bureau de la FLAC

www.flac-anticorrida.org

 

>> retrouvez la FLAC sur Facebook

 

http://www.flac-anticorrida.org/agir/adherer/

 

06 23 94 84 83

Voir les commentaires

Petition pour que le pape se prononce contre la corrida. François d'assise l'aurait fait.

11 Juillet 2013, 21:53pm

Publié par Jo Benchetrit

Contre cette atrocité qu'est la corrida, on attend du pape François un signal fort.


 

 Pièce jointe Mail-2
 Je transmets:

Pour que cette pétition ait un impact il faut beaucoup de signatures.    Merci de la diffuser !

Pétition : Pour que le Pape se prononce contre la corrida
 

http://www.avaaz.org/es/petition/Que_se_ponga_fin_al_vinculo_existente_entre_la_Iglesia_Catolica_y_las_corridas_de_toros/?cbYGEeb


 

 

 

En prime, on me demande de mettre j'aime pour les droits des animaux de Montpellier :

 

Si tu es sur Facebook, notre Facebook depuis que je m'occupe aussi de la délégation Droits des Animaux à Montpellier est ici :
http://www.facebook.com/pages/Droits-des-Animaux-Montpellier/535985783125960?ref=hl

Cliquer sur "J'aime" pour s'inscrire.   

Voir les commentaires

Arno Klarsfeld rejoint le comité d'honneur de la FLAC anti corridas.

29 Juin 2013, 14:51pm

Publié par Jo Benchetrit

toro-assassin---copie-1.jpg

NON!!!

 

http://www.ulcgtroissy.fr/IMG/png/Arno_Klarsfeld2.png


SAVOIR DIRE NON à la saloperie humaine est une tradition familiale des Klarsfeld. Cette tradition-là, puisqu' on voit avec Arno qu'elle s'oppose à  toute barbarie, y compris contre celle qui martyrise les bêtes, est la seule digne d'être suivie, à vie, et par tous. Pas comme celle de la corrida défendue parfois par des esprits égarés et hélas reconnus comme le filousophe F.Wolff.  Après tout, la jouissance barbare enlise ceux qui, comme Francis Wolff, et d'autres aficionados, refusent l'analyse de leurs pulsions, mais tout autant comme Heidegger à l'époque funeste où il se deshonora. Ne s'était-il pas fourvoyé dans le parti nazi au grand dam de sa fan, la respectable philosophe Hannah Arendt qui a mis en lumière que le diable n'a pas des cornes et une grande queue mais ressemble à vous et moi?!

 

Je ne sais pas comment un homme d'origine juive, Serge et une allemande non juive Beate, fille d'un SS de surcroît,  ont pu cheminer jusqu'à  se rencontrer—qui ne serait   sensible au romanesque de cette  improbables rencontre?—  et devenir ceux qui, admirables d'intelligence et d'opiniâtreté, sont surnommés "les chasseurs de nazis". (les seuls chasseurs que je vénère, n'est-ce-pas? ). Ils ont eu un fils, Arno, du prénom de son grand-père paternel mort tué par les nazis.**

Ce fils  montre lui aussi du goût pour la justice. Et pas seulement parce qu'il est avocat. Aussi parce qu'il défend "les  plus autruis des autruis que sont les animaux" (E.de Fontenay).  Il a ainsi rejoint la FLAC, au comité d'honneur,  comme E Badinter, nous apprend Thierry Hely. Celui-ci a réussi la prouesse de faire  paraître dans un journal  afiocinado, Le Midi Libre, un article sur le ralliement officiel d'Arno Klarsfeld.

 avec ces paroles qu'ils auront du mal à digérer, je l'espère, et qu'on entend aussi bien ainsi: je suis contre tout ce qui avilit l'homme, donc contre son plaisir barbare :

arnol.jpeg


 

http://www.flac-anticorrida.org/arno-klarsfeld-rejoint-la-flac/

Voir le film de Thierry Hély qui l'a convaincu:

http://www.terredisrael.com/infos/?p=47110

=======

 

Il n'y a que le nazisme qui est mort (et encore...). 

Les gens sont les mêmes.***


Ceux qui ne   sont pas des suiveurs jouisseurs cruels mettent leurs  dons au service de la réhabilitation des animaux comme dignes d'être épargnés de la monstruosité de la  jouissance sans conscience humaine.

« Aucune civilisation n'a jamais infligé d'aussi dures souffrances aux animaux que la nôtre, au nom de la production rationnelle « au coût le plus bas ». (...) N'ayons pas peur des mots : la France est couverte de camps de concentration et de salles de torture. (...) Pour ces millions, pour ces milliards d'animaux, le simple fait de vivre, depuis la naissance jusqu'à la mort, est un supplice de chaque seconde (...). »
Armand Farrachi, Pitié pour la condition animale 138.


 

 

A présent que les immondes nazis sont presque tous morts de vieillesse ou helas plus rarement d'autre choix comme celui du lâche Adolf HItler qui a préféré se flinguer pour échapper à un jugement qui se serait avéré dantesque, vu ses crimes...un serial killer qui peut se vanter d'avoir à son actif  6 millions de victimes, c' est peu banal! A présent que ces héros humbles et efficaces que sont Beate (connue aussi pour son cran devant un candidat "ancien" nazi dans son film personnel, "la Gifle") et Me Serge Klarsfeld ont repéré et livré à la justice peut-être un maximum de ces barbares encore vivants  planqués souvent par d'autres barbares, à présent que nous savons que 90% de la population de l'époque était soit ideologiquement "nazifiée",

soit indifférente ou effrayée...

sommes-nous certains de vivre pour autant dans un monde pacifié et juste? 

 

Méditez ces images:

http://www.google.fr/search?q=torture+animaux&client=safari&rls=en&source=lnms&tbm=isch&sa=X&ei=sPbOUZiOBomGtAbalYCICg&ved=0CAkQ_AUoAQ&biw=1654&bih=821

 

Avec les animaux, nous sommes presque tous des monstres.

 Merci à ceux qui savent résister à cet humanisme gluant d'auto-admiration qui est de mise pour être admis par la société des hommes. Savoir nous contester, nous améliorer, c'est faire aussi oeuvre d'humanisme, mais cet autre humanisme est bien trop rare pour nous faire oublier l'autre qui est un des alibis que nous nous donnons pour agir comme des vampires prioritaires sur tous les autres car Narcisse devastateurs soumis à leur plaisir immédiat donc à la pulsion de mort.

Sur son rôle au sujet des sans-papiers, qui fait souvent gloser, voici un extrait édifiant d'un article de l'Express:

"C'est moi qui suis allé trouver Sarkozy, qui l'ai utilisé pour faire passer mes idées, réplique-t-il, sobrement. Je ne voulais pas que des enfants ayant des attaches fortes avec la France soient expulsés."
Il va piocher dans l'un des 1 000 dossiers qu'il a reçus. "J'ai travaillé la nuit, le week-end, précise-t-il. On me prend pour un mondain, je n'ai pas de réseau, je suis un solitaire." ...

Pour la majorité des familles "hors circulaire", le démineur n'a "rien pu faire". Mais sur 200 déboutées, 50 devraient être régularisées après son intervention. .... "Arno, qui a une profondeur et une authenticité à mille lieues de son image, a réellement cru humaniser tout ça. Et, pour un gamin de 40 ans, c'est gratifiant d'être sollicité par un président putatif." Surtout, le "gamin" avait demandé l'avis de Serge. Et ce dernier a dit qu'expulser des enfants scolarisés en France serait "de la déportation, au sens d'un transport hors du pays".

En savoir plus sur http://www.lexpress.fr/informations/le-dernier-des-klarsfeld_675936.html#eVAXBvZokSRHX2Uv.99 "

 

Hollande l'a "debarqué" de la présidence du conseil d'administration de l'Office français de l'immigration et de l'intégration, dit l'Express. Dommage!   Nous, on veut bien le garder!


Peut être un jour comprendra-t-il comme Thierry Hely,   vegetarien, ou comme moi, vegan, la nécessité d'être végétalien pour ne plus soutenir les atrocités masquées? Pour le moment, Me Arno K s'insurge contre  les corridas et d'autres souffrances (sur son FB) comme celles liées à l'abattage. C'est déjà un beau pas dans ce monde d'odieux indifférents, d'égoïstes passifs.  


 

Arno Klarsfeld est aussi un écrivain. Pour mieux le connaître, il faut lire ses livres que voici:

Touvier, un crime français, Paris, Fayard, 1994 (ISBN 2-213-59312-4)
Les Dieux ne songent qu'à dormir, Paris, Flammarion, 1995 (ISBN 2-08-067092-1)
Les Bâtons, Paris, Ramsay, 1997 (ISBN 2-84114-284-1)
La Cour, les Nains et le Bouffon, Paris, Robert Laffont, 1999 (ISBN 2-221-08908-1)
Israël transit : Entretiens avec Yves Derai, Paris, l'Archipel, 2005 (ISBN 2-84187-465-6)

 

J'ai laissé ceci :…Un jour viendra t il où des Serge et Beate poursuivront à travers le monde ceux qui furent sans pitié avec les bêtes??? Bravo à lui, aujourd’hui.

 

http://www.flac-anticorrida.org/arno-klarsfeld-rejoint-la-flac/

*
Je voudrais tant être fière de la France,  et pouvoir faire comme certains de la PA qui oublient notre foie gras et autres horreurs pour dire  "ces sauvages" de chinois , de ceci ou de cela... On peut difficilement donner  notre pays en exemple, sans provoquer chez l'adversaire un rire légitime. France de l'anachronique  corrida, du foie gras des gaveurs gavés impitoyables, des élevages industriels abominables et illegaux car les "agriculterreurs" français ne font pas un seul pas vers les petits progrès imposés par l'europe, France où tant de vivisection est faite, au top des pays d'Europe, France enfin que j'aimerais  pouvoir promouvoir et faire aimer de cet amour inconditionnel qu'on  porte aux êtres supposés parfaits.  Je rêvais d'une humanité humaine, d'une france modèle...Et depuis que je suis surinformée des horreurs que nous, les homos pas sapiens du tout imposons aux animaux, je peux dire que je désidéalise tout ça à tour de bras.

Ame déchirée, amour par terre, France de misère animale, monde de terreur sans frontière... indigne des Lumières affichées, et aussi de la beauté et de la bonté  auxquelles m'avaient preparée mon père et ma mère qui, sans être Serge et Beate, n'en étaient pas moins dignes du qualificatif d' humains au sens de vertu. Je sais ce que c'est d'être enfant de personnes rares, comme Arno. Ce n'est pas simple d'être à leur hauteur. Mais c'est aussi un grand bonheur d'essayer d'être digne de cet honneur.
Pardonnez moi, frères animaux, de ne pouvoir faire mieux pour vous que ces mots et ces heures passées à écrire pour vous, autant de bouteilles à l'âme amère ... 

 

**Serge Klarsfeld échappa à la Gestapo à Nice en 1943 mais son père, Arno, fut déporté de la gare de Bobigny (convoi 61 du 28 octobre 1943)1 vers Auschwitz. Serge Klarsfeld est diplômé d'études supérieures en Histoire à la Sorbonne. Il est aussi diplômé de l'Institut d'études politiques de Paris, docteur ès Lettres, avocat au barreau de Paris et lauréat Zellidja.


** C'est pourquoi même le nazisme ne peut mourir. La mère Le Pen ne va-t-elle pas danser avec les nazis à Vienne, le jour anniversaire de la liberation des camps? Le jeune vegan anti fachos Meric ne vient - il pas d'etre tué par le neo nazi Morillo, de la mouvance d'Ayoub que connait bien Le Pen et qui s'infiltre dans les rangs des protecteurs des animaux?


Voir les commentaires

Pendant les manifs d'ALES, honte sur ROUSTAN, une video de Jerome Lescure sur la barbarie de la corrida qui continuait "sous le soleil de Satan".

30 Mai 2013, 20:17pm

Publié par Jo Benchetrit

"Pendant que des milliers de militants défilaient contre la corrida dans les rues d'Alès, 16 taureaux furent torturés et tués derrière les murs des arènes. Voilà ce que Max Roustan, le maire de cette ville de la honte a protégé avec plus de 600 CRS."Jerome Lescure

Comment, en voyant ça, ne pas se dire ceci, de Barjavel:

"C'est le diable qui a gagné."?

 

 L'immondice humaine s'en donnait à coeur joie sur le dos de malheureux animaux, pendant que des humains humains défilaient contre la corrida.

Vous pouvez voir des images de ce qui est subventionné par nos impôts!!! Merci à Jerôme Lescure qui se sacrifie à voir ces terribles images pour informer, à jamais les ceusses qui s'en foutent...Comme en 40.

Je transmets ce mail:

REGARDEZ LES BARBARES A L'OEUVRE !!! C'était à Alès en France les 11 et 12 mai 2013 ! Pendant que nous manifestions dans les rues d'Alès, des militants ont filmé l 'horreur de ce qui s'est passé dans les arènes de la ville ces jours là ! Ceci est le montage de leur vidéo ! REGARDEZ ET DIFFUSEZ !!! Que toute la France sache !!! HONTE A LA RÉPUBLIQUE FRANÇAISE !  HONTE AUX POLITIQUES COMPLICES ET LÂCHES !!! Mort à l 'immonde  corrida!!!

 

http://www.dailymotion.com/video/x10c21u_derriere-les-murs-ales-le-11-et-12-mai-2013_animals?start=125#.UacndkA9LU8

 

Voir les commentaires

Pourquoi la tauromachie est à bannir, y compris les landaises,les camarguaises et autres cruautés niaises.

18 Mai 2013, 18:07pm

Publié par Jo Benchetrit

C'est un nouveau dada chez certains anti-corrida, comme à l'Alliance anti-corrida de Claire Starozinski, qui, je l'espère va être ébranlée par ma reponse  : on va donner des substituts aux addicts aux corridas. ces substituts existeraient : la camarguaise et la landaise.

Mais c'est un leurre. Il y a aussi de la cruauté là dedans. Les animaux ne  sont pas des jouets, ce sont des êtres fragiles, flippant facilement, il faudrait les laisser tranquille et surtout arrêter l'élevage des races domestiques qui ne pourront jamais redevenir sauvages et sont des "enfants" à vie.  La camarguaise et la landaise   pouvant gravement les blesser, jeux sous la contrainte, brutaux, ouvrons  l'article de Stephane Lamart qui est très informé et pas aveuglé par de sombres desseins manipulatoires. On a tjrs à faire à ça :des barbares en toute innocence qui vous diront les bêtises que vous pourrez lire plus bas*.  Du compte rendu plus bas de la course camarguaise prise au hasard sur le net, je retiens ceci : la culpabilisation de la victime. Avec son pendant: la deculpabilisation des bourreaux! une honte de plus envers les animaux...Mais que de saloperie, dans cette humanité!

   Bref,  un cynisme certain et fort pratique pour ne pas se sentir soi même responsable et coupable. je laisse les fôtes du mec : 
"La vitesse d’action et la violence que met ce taureau dans la poursuite des hommes en blancs lui auront couté une belle blessure l’obligeant à rentrer avant la fin".


La violence !!! Mais qui est violent, ici, les bourreaux ou les victimes ?
HONTE, je vous dit.
 
 
 

Bjr, puisqu'il faut informer, merci de transmettre à vos contacts avec plus bas le copié collé et lien vers Stephane Lamart.http://www.associationstephanelamart.com/index.php?page=dossiers&n=6
En réponse à Monique X flac66 qui nous dit ceci:
 -  à propos du mot "TAUROMACHIE"  que les taurins emploient pour tromper les gens .
Nous luttons contre la CORRIDA , pas contre la tauromachie ( en font partie la  course camarguaise et la course landaise qui sont des sports, inscrits au Ministère du même nom) .
 
  Je m'inscris en faux. Il faut être contre toute exploitation animale, tout  jeu  avec animaux contraints et de surcroit maltraités, blessés, stressés!!! Ce sont des jeux de la honte! Un sport qui consiste à supplicier des animaux, très intéressant en promo dans la bouche de la PA!
 je vois à  présent que certains parmi nous ignorent délibérément  la violence des courses camarguaises.Y compris au saint du saint de la FLAC.
On coule, mes amis, on coule. A qd une pub pour les atroces rodéos? ce serait le pompon!
Jo . je lutte contre la tauromachie et contre tous les moments où l'homme, altesse suprême en sottises de toutes sortes empoisonne la vie des bêtes.
Le jour où une vache rentrera volontairement dans une arène pour aller se faire emmerder par des abrutis, alors, je dirai OK, elle est maso...Mais c'est son problème.
 
Excusez mon ton, mais ça me navre beaucoup de devoir vous informer sur qq. chose que tout le monde a le DEVOIR de savoir s'il prend soin des animaux et veut leur épargner toute souffrance.
Rasets avec lesquel on doit enlever les cocardes et autres du front de la victime.
Voilà ce qui se passe dans les camarguaises. Un exemple entre 1 000 000:  http://www.aiguesvives.fr/local/cache-vignettes/L350xH370/Renoir-P1030262-ret_trophee_as_2008-50731.jpg
 
Mais finalement, Renoir à dû rentrer au toril après s’être blessé à la patte-avant droite.** Une vilaine blessure faite après avoir suivi trop loin, le raset de Benjamin Villard.La vitesse d’action et la violence que met ce taureau dans la poursuite des hommes en blancs lui auront couté une belle blessure l’obligeant à rentrer avant la fin.
**ne pose pas sa patte avant droite gravement blessée.
http://www.aiguesvives.fr/Finale-du-trophee-des-as-2008.html "Mais, rançon de cette fougue, dès le début de la course une blessure au museau avait fait craindre un retour immédiat au toril.

 

Nous vous donnerons des nouvelles du taureau dès que nous en aurons."

extrait de mon mail à CS:
Jamais je ne suivrai  Claire sur le terrain du troc entre corrida et camarguaises!
Que Claire sache que si les toros ne veulent pas de corrida, ils  ne veulent pas non plus de raseteurs qui les terrorisent, les emmerdent , les blessent.  Parfois les yeux sont crevés. 
Claire, on ne donne pas une femme à violer à un assassin pour le satisfaire sans qu'il la tue car c'est moins grave d'être juste violée.
les animaux, faut juste les laisser tranquille, c'est la base de l'ethique....sauver les animaux, pas  les pousser dans l'arene pour se faire maltraiter.
Enfin! avec des trucs pareils, les animaux ne sont pas sortis de l'auberge.
dsl, Jo
pour tous:
Et qui paie? VOUS ou les animaux?  j'ai dejà eu du mal à faire passer l'idée que la portugaise etait aussi si ce n'est, en effet, Monique, plus cruelle que l'espagnole, d'abord à Richier qui voulait nous faire signer une motion reduite à la denonciation de l'espagnole...là, depuis hier, je dois lutter contre cette nouvelle lubie des assoces de faire de la lèche aux autres debilos tauromaniaques avec d'autres courses de la tauromachie.! On ale droit de ne pas savoir, pas celui de ne pas s'informer, et celui de changer, c'est un devoir. Lire ce texte très complet de Stephane Lamart:

http://www.associationstephanelamart.com/index.php?page=dossiers&n=6:

extrait:

Spectacles indignes, les corridas, la tauromachie.



Des animaux souffre-douleur pour les spectacles tauromachiques



La course camarguaise, à la cocarde.

Avant le spectacle, le taureau est immobilisé dans une cabine et une ficelle et deux morceaux de ruban sont attachés sur ses cornes.

Lorsque le taureau est envoyé dans l'arène, des hommes, les razeteurs tenant à la main un crochet métallique, redoutable arme de poing, courent devant l'animal et tentent d'arracher les rubans.

Durant cette course, l'animal est frappé à de nombreuses reprises avec ce crochet, coups toujours douloureux même s'il n'y a pas de plaie apparente. Mais les animaux sont souvent blessés à la tête, certains sortent de l'arène le mufle ensanglanté, d'autres avec des lésions aux yeux, perdant parfois l'usage d'un oeil.

Quand, provoqué, le taureau poursuit les hommes, ces derniers sautent hors de l'arène. Mais l'animal est stoppé dans sa course par une balustrade, contre laquelle il subit un choc violent, lui provoquant parfois des boiteries.
Plusieurs jours ou semaines sont nécessaires pour que les taureaux se remettent de ces traumatismes, avant d'être renvoyés dans l'arène où ils devront rentabiliser de nouveaux spectacles.

Course de vaches landaises, des sévices répétés

Les vaches sont transportées sur de plus ou moins longues distances dans un camion.

Avant le spectacle, elles sont enfermées individuellement dans des cabines métalliques. Une longue corde est attachée autour des cornes des vaches ; l'autre bout de cette corde se trouve à l'extérieur de la cabine et, lorsqu'une vache est envoyée sur la piste, deux ou trois hommes dirigent la vache, avec la corde, vers une balustrade de bois.

Derrière cet abri, un homme tire la corde de telle façon qu'il fait violemment frapper la tête de la vache contre la balustrade de bois. Les coups atteignent toutes les parties de la tête de l'animal, yeux, naseaux, cornes et ce, de nombreuses fois.

Sont aussi assenés à la vache, soit des coups d'aiguillon ou de gourdin, soit des coups de pied ou de poing, pour l'obliger à courir vers le milieu de l'arène. Là, un homme saute au-dessus de l'animal dont la tête est toujours maintenue par la corde. Cette corde est souvent tirée brutalement pour faire dévier la vache de son trajet, lui causant de nouvelles souffrances.

L'animal, épuisé, haletant, écume à la bouche, est ramené à 7 ou 8 reprises de suite vers la balustrade où les mauvais traitements se reproduisent à chaque fois et à chaque nouveau spectacle.

Spectacle taurin, toro-piscine prétendument « comiques »

De petites vachettes ou de jeunes taureaux sont introduits dans l'arène. Là, pendant un long moment, des individus leur tordent la tête, les font tomber, s'assoient dessus, les obligent à passer dans un bassin rempli d'eau, font exploser des pétards, les contraignent à marcher sur deux pattes malgré leur résistance. Sans se soucier des beuglements de douleur des animaux, ils les martyrisent de multiples façons.

L'exploitation de ces animaux est répétée à chaque représentation.
Lâcher de taureaux, autre spectacle lamentable


Les animaux sont transplantés hors de leur milieu habituel et amenés dans la ville. Entourés, poussés par des cavaliers brutaux qui manient une arme redoutable, le trident aux pointes métalliques, les taureaux courent dans les rues dont la dureté blesse leurs pattes. Harcelés par les cavaliers, les cris de la foule et par certains spectateurs qui les frappent, les taureaux terrifiés fuient pour tenter de s'échapper.

La cruelle ferrade

La ferrade est appelée « fête » dans un but lucratif pour attirer le touriste.
Cruellement, c'est avec un fer rougi au feu que sont marqués les jeunes bovins. Maintenus à terre par plusieurs hommes, hurlant de souffrance, les animaux sont férocement brûlés.

NOS DOSSIERS > Les corridas







 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les corridas (courses de taureaux) ne sont pas des jeux anodins, qu'il est loisible « d'aimer » ou de « ne pas aimer », mais des exécutions capitales, en public dans une arène, avec des victimes animales désignées.

Des tortionnaires aux mains pleines de sang, les toreros. Sur les gradins, des individus stupides qui regardent.

Cruauté, obscurantisme et imbécillité : c'est ça la corrida.

Souvent les cornes des taureaux ont été sciées, douleur horrible pour les bovins, c'est l'afeitado qui diminue leur possibilité de se défendre contre leurs assaillants.

Dans l'arène, le taureau n'a aucune possibilité de se sauver, alors que les hommes s'y sont ménagés des refuges pour se protéger.

Corridas « à l'espagnole »

Après différentes passes de cape exécutées par un torero dont le but est de leurrer le taureau, de le fatiguer, d'amoindrir ses forces intervient le picador.

Le picador est le cavalier-bourreau à cheval, qui inflige de larges et sanglantes blessures au taureau avec une pique dont l'extrémité est terminée par une pyramide triangulaire d'acier, tranchante comme un rasoir.

Pesant de toutes ses forces sur cette pique, le picador l'enfonce dans le corps du taureau une ou plusieurs fois, vrillant souvent la blessure, lésant les muscles de l'animal, le faisant saigner abondamment. Pendant ce temps, le taureau cherchant à se défendre donne des coups de corne, mais le cavalier est hors d'atteinte et c'est le cheval qui reçoit les coups. Presque toujours blessé, souvent renversé, le cheval est tellement terrorisé que pour l'obliger à rester immobile dans l'arène en présence du taureau, ses yeux ont été aveuglés par un bandeau, ses oreilles bouchées, il est souvent drogué.

La corrida se poursuit par des poses de banderilles, plantées fortement dans le corps des taureaux par les toreros ; les banderilles sont des bâtons de bois, terminés par des crochets de fer de plusieurs centimètres qui entrent dans la chair, font souffrir les animaux et à chacun de leurs mouvements agrandissent leurs plaies.

Au moment de la mise à mort du taureau, le matador (tueur) prend une épée, il en transperce le thorax de l'animal, une et souvent plusieurs fois. Pour terminer cette séance de tortures, meuglant ses souffrances, le sang lui sortant par la bouche, le taureau tombé à terre est frappé avec un poignard dont la lame est enfoncée et tournée dans sa tête.

Corridas avec rejoneadores

Dans l'arène, le cavalier (ou la cavalière), dénommé rejoneador torture le taureau en lui plantant des banderilles dans le corps. Le taureau est tué en public avec le rejon , longue lame cachée par un papier coloré, qui lui provoque une profonde blessure et une hémorragie interne.

Des chevaux non caparaçonnés sont utilisés pour ces corridas ; ce sont eux qui reçoivent les coups de corne du taureau à la place du cavalier. Il n'est pas rare qu'ils soient blessés et parfois qu'ils meurent le poumon déchiré ou, perdant leurs entrailles, le ventre perforé.

Corridas portugaises ou touradas

Elles sont mensongèrement annoncées sans mise à mort, celle-ci n'ayant pas lieu dans l'arène, mais les taureaux sont tués hors la vue du public. Ces corridas emploient des cavaliers ; ceux-ci, armés de banderilles à crochet acéré, les plantent dans le corps des taureaux, leur infligeant de profondes blessures. Dans l'arène, c'est un supplice cent fois répété pour le cheval terrorisé, éperonné cruellement par son cavalier, le mors lui sciant la bouche. Là encore c'est le cheval qui reçoit les coups de corne du taureau en lieu et place du cavalier. Comme tous les animaux dressés, ces chevaux subissent de multiples mauvais traitements pour les contraindre à une soumission totale.

A la fin du spectacle, lorsque le taureau, le corps criblé de banderilles est épuisé, ses forces déclinant, des hommes - les forcados - se jettent sur lui, l'immobilisent, l'attrapent par la queue, lui tordent la tête avant de le faire sortir de l'arène pour qu'il soit tué.

 * En rose la lettre de " l'innocent "!:
"Bonjour, Jo,

 Quand j'ai assisté aux Camarguaises j'avais mon appareil photo pour relever les accidents,
 
J'ai même été jusqu'au camion des animaux pour voir les conditions du transport.
Bien sur ce n'est pas l'idéal, nous souhaitons que tous les animaux restent dans
les près et qu'on les laisse tranquilles.
 
 
Comparer la Camarguaise, ou la Landaise, avec les corridas me semble une aberration.
Elles sont très loin des massacres à l'espagnole. Je me demande si vous avez déjà
assisté à une course camarguaise.
Les jeunes razeteurs sont souvent blessés, ils n'ont pas d'arme et leur courage est indéniable.
 
Je vous signale que quand je vois, ou que je photographie une cruauté, toute minime soit elle,
j'agis. Comme ce fut le cas le jour où le camion des vachettes était à plein soleil au mois de
juillet, j'ai appelé les gendarmes et ils l'ont fait déplacer à l'ombre. De même pour les cirques,
je dénonce, je porte plainte s'il le faut. Vous ne savez rien de moi comme je ne sais rien de
vous, donc pas de jugement téméraire (du genre pas de pire aveugle...)s'il vous plaît. Si je n'ai
rien vu de cruel dans les courses camarguaises auxquelles j'ai assisté c'est qu'il n'y a pas eu
de sévices ni de cruautés. 
 
                                                             Claude "
Vous savez, c'est usant de devoir repondre à ce que les gens devraient savoir tout seuls.
                                                       

 

 


Voir les commentaires

News et photos de la manif anti-corrida d' Alès du 11 et 12 mai 2013. La dignité du sud pas encore retrouvée.

13 Mai 2013, 11:42am

Publié par Jo Benchetrit

Il semble que cette manif fut une belle réussite. Certains parlent de 5000, d'autres de 4000.  

Mais combien de coeurs battaient pour elle? des millions, qui n'ont pas pu ou su s'organiser pour se déplacer.

A tout saigneur, tout honneur pour le Midi Libre ce journal afioc qui censure la plupart des comm anti corridas et je pense m'a bannie de leurs commentaires. Mais là, il faut remarquer que la présentation est honnête.:

midi-photo.JPG

corrida-poubelles.-thierryPiece-jointe-Mail.jpeg

Et à tout seigneur, les véritables honneurs. Thierry Hely porte-parole de la FLAC avec une cocotte qui lui sert de banderole originale, économique et legère. Pas bête! 

Corrida, aux poubelles de l'histoire!

 

corrida-banderille-401399_465291813510427_1202842370_n.jpg

L'énorme pic qui rentre dans la chair! L'horreur des corridas est-elle à prouver quand on voit ça?

Dès que sera réglé un pb technique, si j'y arrive, je mettrai les autres  photos de Fabienne Cathudal et d'autres amis. En attendant allez voir celles-ci .

 

 

Voir les commentaires

Les CRS au service du vice de Vals payé par vos impôts. PHOTOS de la manif du 11. Les manifs anti-corrida d'Alès le 11 et 12 mai 2013.

12 Mai 2013, 11:59am

Publié par Jo Benchetrit

http://img.over-blog.com/300x191/4/14/51/48/corrida8.jpg

La corrida, c'est le retour à la pire des jouissances, celle du monstre enfoui en chacun et que seuls les nazis ont su  faire revenir dans tous les pays du monde.
Mais   tout ce qui concerne notre rapport aux animaux est placé sous le signe de retour à la barbarie...

A chacun de savoir se tenir car les lois se foutent de notre poire sur ce sujet.

Le renversement des valeurs? 

POURQUOI? demande ce regard de mourant supplicié.

POURQUOI la France l'a-t-elle abandonné?

Pourquoi le martyriser? qu'a t il fait de mal, se demande t il? Quelle HORREUR! QUELLE HONTE! 

 

alcrsphoto.JPGal1photo.JPG

Ha! Laisse...tomber la corrida, Alès!: voici le message des manifestants venant de la France entière mais aussi de tous les pays d'europe.

  Les photos sont envoyées par une amie douée, Fabienne Cathudal, en direct d'Alès. Merci à elle.

 

laes-crs1photo.JPG

Pause encadrée par les CRS
Cortège isolé pendant tout le parcours. 

Environ 4000 personnes selon nous et 2000 selon la police? Contre la tyrannie de l'immundillo à ALes où selon le sondage payé par les assoces 55%  des Alésiens  sont contre. Ce serait jouable que cette crevure de l'esprit pervers disparaisse de là. Reste à voir si les moyens considérables engagés par les 100 associations dont la FBB, L214, le CRAC, la FLAC etc et les militants manifestants ou pas, dans les 15.000 euros selon mes sources, vont payer.

ales-1photo.JPG

Beau slogan.

alcrsphoto.JPG

La police de France ici au service non du peuple mais de la passion dégoûtante du sinistre de l'intérieur, Vals.

LA POLICE? ON NE LA PAIE PAS POUR ÇA!!! Pas pour protéger des salopards écoeurants de lâcheté au service du VICE DE VALS dont c'est la tradition. La  tradition a bon dos! La tradition de pédophilie dans certaines familles devrait elle être exonérée de sanction? 

Il y a aussi des familles traditionnellement voleuses, d'autres qui aiment à tuer...etc,etc. On va pas leur offrir à toutes des passe-droit comme cet alinea7 de la 521/1?


Vals l'aficionado n'est hélas pas l'exception mais la règle chez la plupart des politiques! La gauche n'est sur ce point crucial de la morale pas  mieux lotie que la droite.
Frédéric Mitterrand à droite qui a fait passer ces atrocités au patrimoine de la France...et personne à gauche pour rectifier le tir.
Où on va, là? 


joelucephoto.JPG

Joel Lequesne, psychologue clinicien, signataire de la motion anti corrida aux enfants et compagnon de la photographe, ici avec Luce Lapin,   porte-parole du CRAC et journaliste à Charlie Hebdo, le seul journal qui n'a pas peur des afiocs .

ales3photo.JPG

MILLE MERCIS AUX MANIFESTANTS D'ALES.JE VOUS AIME TOUT AUTANT QUE JE HAIS CEUX QUI S'AMUSENT DE LA SOUFFRANCE D'AUTRUI. 


ales-photo.JPG

Les CRS devraient plutôt interdire l'accès des tueurs et de leurs commanditaires aux arènes de la honte.

ales-garrigues-photo.JPG

Drapeaux au vent avec J.Pierre Garrigues, président du CRAC.

ales-l214-photo.JPG

http://img.over-blog.com/300x191/4/14/51/48/corrida8.jpg

Bravo à L214 qui rappelle que la torture n'est pas l'exclusivité des corridas. Et si nous sommes impuissants par rapport à l'ignominie tauromachique, nous pouvons agir en boycottant les produits animaux.

A quelques pas d'eux se jouent la mort  après torture de plusieurs taureaux appelés à tort de combat.Dont le seul voeu est qu'on leur foute la paix.

C'est abominable.


al-boomphoto.JPG

al-bouuphoto.JPG

 Percussionnistes supers qui ont bien rythmé le cortège.

Peut être d'autres photos sur un prochain article.



 

 Je vous copie colle une lettre envoyée ce jour par Irene  Noël, enseignante. Faites en autant!:

envoyé à l'instant à Manuel Valls  ( atteignable sur Ministère de l'Intérieur)
  
  
  
"Quand une société se détruit elle-même par l’iniquité de ses lois et la tyrannie de ses dirigeants, ne faut-il pas la mettre à bas pour en reconstruire une nouvelle et le faire au plus vite ?
La cruauté des arènes doit cesser dans l'immédiat. Vous êtes espagnol d'origine, imbibé du sang    de milliers de taureaux, puisque vous déclarez haut et fort que vous aimez ça ! 
  
Mais n'oubliez pas que la France est la source des Lumières ! Ne continuez pas à plonger votre pays d'adoption dans l'opacité des ténèbres... 
A bas les tueries dans les arènes, à bas toutes les maltraitances infligées à nos crocréatures les animaux.
Votre coeur est sec comme une trique, vous n'avez aucune notion de ce que signifie "éthique, compassion, empathie"
Autant j'ai du respect pour votre ardeur au travail, autant je vous déteste au plan humain, vous avez encore du chemin à parcourir pour devenir tant soit peu humaniste.
Avec mes salutations anti tortures"
I.N.


 

 

Voir les commentaires

Scandale d'une justice injuste?Anti-corridas maintenus hors du centre d'Alès.

10 Mai 2013, 15:10pm

Publié par Jo Benchetrit

 

Principe de précaution excessif? Mais qui met en danger l'ordre public, sinon les corridas de la honte?

http://www.terresderepos.tv/wp-content/uploads/2012/07/taureau.jpg

Alvaro Munera de Torera pris une honte salvatrice!

Cette photo incroyable marque la fin la carrière du matador Alvaro Munera de Torera. En plein combat, il s’est effondré de remords quand il s’est rendu compte qu’il incitait cette douce bête à se battre. Le regard du taureau sur cette photo en dit long. Même péniblement blessé par les picadors, cet animal n’a pas attaqué le toréador.

« Soudainement, j’ai regardé le taureau. Il avait cette innocence que tous les animaux ont dans leurs yeux et il m’a imploré du regard. Ce regard fut pour moi comme un cri pour la justice qui retenti au plus profond de moi. [...] J’eus l’impression d’être la pire merde sur la terre. […] Les Vaches sont parmi les plus douces créatures qui respirent; personne ne montre plus de tendresse passionnée à leur jeune lorsqu’ils sont privés d’eux. Bref, désormais je n’ai pas honte de professer un amour profond pour ces paisibles créatures. »


Les anti-corridas maintenus hors du centre d'Alès pendant la Feria par la lâcheté de l'imundillo. Colere! il me vient des idées folles dues au désespoir: dommage que les terroristes islamistes au lieu de massacrer des innocents ne jettent pas quelques chose sur les psychopathes que la justice protège. Une arène est le seul endroit où on est certain de ne pas toucher d'humains  innocents. Mais les terroristes sont comme les afiocs...ils en ont rien à cirer du malheur animal. Bien dommage pour les animaux que nous ne soyons qu'une bande de non-violents plus ou moins baba cool.

Les méprisables puants dits afiocs, pervers le plus souvent sur le retour ne doivent leur salut qu'à un sens moral excessif de notre camp. Alors que la vraie morale c'est le devoir d'aider, de soutenir et de sauver les innocents.

Nous sommes tous des assassins du fait que nous ne faisons rien d'efficace contre cette abjection. 

=========

Ma lettre aux maires de la region d'Ales. Invitation au voyage:

Messieurs les maires, 

Allez, Ales et ses environs !!!   Ce qu'on peut appeler  l'armée du bien se regroupe vers cet affront national et ibérique.
Vous avez le pouvoir de faire cesser la corrida. Vous avez le pouvoir d'être regardés non plus avec le mepris qu'inspire la cruauté contre l'innocence,
mais avec admiration.  Ça, la corrida,  ça  ravale notre pays non  au rang de la bête comme vous pourriez le dire à tort, mais à celui du psychopathe.
La corrida, invention (in)humaine faite de la gratuiteté de la cruauté la plus injusticiable est le symbole de ce que nous sommes.
La corrida est une des horreurs qui démontrent que l'humain est la seule bête qui mérite le nom de bête.

A ce titre, lorsque cette abomination qui me déshonore en tant que faisant partie de ce peuple dit humanité, mon combat ne s'arrêtera pas là. 
Le monde est un fleuve de sang qui charrie les alluvions de notre mechanceté bestiale que ce soit pour le jeu, pour la viande, le poisson etc etc.. 
En ces jours de guerre contre les animaux, soutenons les taureaux mais aussi chevaux, mais aussi petits veaux servant à entrainer les toreros ainsi que petites vaches, tous suppliciés , dont aucun ne comprend   pourquoi on les blesse et reblesse, les poursuit, leur vrille dans le corps des lames et des lames...Vous avez dit l'âme? qui en a ici, sinon les victimes? 
Eloignez vous de ces pulsions degradantes,
où les  culs vissés et "vicés" sur les gradins,
vont mater des animaux qui en prennent pour leur grade, logique du viol et de l'assassinat en réunion...   les barbares les decoupent vivant devant la foule impitoyable, defigurée par la jouissance perverse  que l'on sait, hurlant à chaque coup, hurlant non sa revolte legitime devant l'abus inqualifiable,mais sa joie malsaine.
Car c'est bien avec leurs parties dites intimes que les aficionados regardent et bandent 
devant l'abjection la plus repugnante et la douleur la plus pathétique commanditées par eux.. Et c'est LEGAL!!!
Quel pays peut se targuer d'être civilisé avec de telles lois?
 Inutile d'avoir donné de l'argent à l'immundillo pour en voir une afin d'avoir le droit de le dire en connaissance de cause.  
On peut voir les films édifiants sur le net de Jerome Lescure, de Thierry Hely, etc.
 Mais bon, j'ai jamais vu Jack l'éventreur dans ses oeuvres...je sais pourtant qu'il ne faut pas éventrer!

  
Ecoutez plutôt le programme de Baudelaire:
"Là, tout n'est qu'ordre et beauté, luxe, calme et volupté."
Comme on est loin de la puanteur bruyante et vulgaire de ces sacrifices anachroniques! 
=============
faites votre lettre aux maires :

 communication@ville-ales.net, accueil@ville-de-bagard.fr, mairie.boucoiran@wanadoo.fr, mairie.bouquet@wanadoo.fr, mairie.brignon@wanadoo.fr, mairiebla@wanadoo.fr, mairie.castelnau.valence@wanadoo.fr, commune.euzet@wanadoo.fr, mairie.generargues@wanadoo.fr, commune-les-plans@0range.fr, mairie.lezan@wanadoo.fr, communedemartignargues@wanadoo.fr, mairie.massanes@wanadoo.fr, mairie.massillargues-tuech@wanadoo.fr, mairie.mejanneslesales@wanadoo.fr, communedemialet@wanadoo.fr, mairie.monteils@wanadoo.fr, mairiedeners@orange.fr, mairie.ribaute@orange.fr, mairie.saintbonnet@orange.fr, mairiestcezairegauzignan@wanadoo.fr, mairie@st-christol-lez-ales.fr, mairie.stetienne@cegetel.net, mairie.saint.hilaire.de.brethmas@wanadoo.fr, sthippo.mairie@wanadoo.fr, stjeandeceyrargues@orange.fr, mairie-st-jean-de-serres@orange.fr, webinfo@ville-saintjeandugard.fr, mairie.sjdpin@orange.fr, mairie.30520@wanadoo.fr, mairie.st-maurice-de-cazevieille@wanadoo.fr, mairie-st-paul-la-coste@meshnet.fr, mairie@ville-st-privat-des-vieux.com, mairiedesaintsebastien@wanadoo.fr, mairie-ste-croix30@wanadoo.fr, accueil@mairie-salindres.fr, mairie.servas@wanadoo.fr, mairie@seynes.org, thoiras30.mairie@wanadoo.fr, mairie@tornac.fr, mairie30-vabres@wanadoo.fr, accueil@vezenobres.fr

 

 

 

 
  

Copié collé du Midi libre. trop content, ce journal qui censure les anti...Peu couillu, tout ça. les antis seront eloignés des arenes queles malfrats puissent commetre leurs infâmies à l'abri du regard des justes.C'est ça, la republique noyauté par les barbares. Aficionado? Crève salope!


Midilibre.fr
09/05/2013, 15 h 27 | Mis à jour le 09/05/2013, 18 h 13

L'ordonnance rendue ce jeudi après-midi par le tribunal administratif de Nîmes, saisi en référé liberté par le Comité radicalement anti corrida, valide les arrêtés municipaux interdisant l'accès au centre ville et aux abords des arènes des milliers de manifestants attendus samedi et dimanche à Alès, en pleine feria.

Le tribunal administratif a rejeté la requête en référé liberté déposée par le CRAC contre la mairie d'Alès et le préfet. La juridiction nîmoise a ainsi validé les deux arrêtés municipaux pris par le maire d'Alès interdisant aux milliers de manifestants anti corrida, attendus samedi et dimanche, l'accès au centre ville, dévolu aux animations de la feria, et aux abords des arènes. Le juge a estimé que vu "l'objet", "l'ampleur de la manifestation" et le le parcours initialement choisi par l'association, le maire avait manifestement pris une bonne décision.

Le président du Crac dénonce la "Dictature tauromachique"

Prenant connaissance de la décision de justice, Jean-Pierre Garrigues, président du CRAC, a déclaré : "La dictature tauromachique a malheureusement encore de grands jours devant elle". M. Garrigues affirmait toutefois vouloir se conformer aux arrêtés municipaux. Mais en maintenant le point de rendez-vous des manifestants devant le parc du Bosquet. Il a aussi indiqué qu'il ne mettrait pas en place un service d'ordre, "puisque la police nous impose tout", a-t-il dit.

"Pestiférés"

L'audience devant la juridiction avait débuté peu après 14 heures. "La manifestation n'est pas interdite mais elle est tellement cantonnée à l'extérieur de la ville (...) l'on nous renvoie au faubourg comme les pestiférés du moyen âge", avait alors notamment argué le représentant du Crac, un mystérieux juriste, membre de l'association et exerçant dans une administration d'Etat (ce qui expliquerait pourquoi il n'a pas tenu à dévoiler son identité).

Risque de trouble à l'ordre public

Me Sophie Chauvet, pour les intérêts de la commune d'Alès, a pour sa part insisté sur le "risque de trouble à l'ordre public" que représentent ces manifestations susceptibles, selon les propres chiffres du CRAC, de réunir 5 000 personnes. Et l'avocate nîmoise d'évoquer quelques antécédents alésiens, notamment lors de la feria 2012 où une manifestation du CRAC, avec 500 personnes, avait, affirme-t-elle, engendré des "échauffourées", entre pro et anti corrida.

 

Voir les commentaires

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 > >>