Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Psychanalyse et animaux.

Articles avec #corridas

La belle au bois dormant et son prince charmant endormi, Fadjen, le "terrifiant" toro bravo de corrida. OLE? NON. AU LIT!

22 Janvier 2012, 21:38pm

Publié par Jo Benchetrit

Sieste éthique esthétique.

 

Qu'il est beau, ce taureau, le miraculé des arenes sanglantes , grâce à Christophe Thomas, contre les experts en saloperie perverse qui décrivent les taureaux destinés à se faire trucider comme des fauves diaboliques.

Alors que le diable c'est eux, les Xavier Klein, les Casas, les Wolff,  les Sollers, les Elisabeth Roudinesco qui aurait en plus des têtes empaillées et peaux de lions chez elle...
Effroyable connerie humaine qui, quand elle se croit au top, n'est qu'au fond de sa boue.

Mais lavez vous des indignes en regardant cette belle...Avec un prince pacifique et câlin, qui dort aussi.http://a1.sphotos.ak.fbcdn.net/hphotos-ak-ash4/401205_342169375806985_100000417777462_1170579_98892851_n.jpg

Voir les commentaires

Video-clip contre les corridas. Images et son insoutenables! Eloignez les enfants.

6 Janvier 2012, 11:14am

Publié par Jo Benchetrit

     



Bonus  à l'annonce   de  la manif du 11/2. voir plus bas. 

A propos "de la bête, c'est lui", qui reprend la chanson de Vian, M. le President:    

      Ecoeurée, bouleversée, effarée, effondrée...C'est bien pire que les gladiateurs, qui, eux au moins, savaient ce qu'on leur voulait. Et avaient une chance de s'en sortir.

Belle chanson, clip parfait, sauf que ces images quand on a  une sensibilité normale, j'insiste sur le "normale", est très dur à supporter. Mais eux, les taureaux et veaux et vaches martyrisés par ces dégénérés de im- mundillo   supportent bien plus!

Perso, je ne peux aller bien loin dans le visionnage. Et quand je pense que l'on permet ça! Et qu'on y invite GRATUITEMENT LES PETITS DE MOINS DE 10 ANS! MAIS ENFIN QUELLE HONTE, MME ROUDINESCO, M. RUFFO, D'OSER DIRE QUE C'EST BON POUR LES ENFANTS. MAIS QUI ETES VOUS DONC? HONTE SUR VOUS.

Des PSY ? 

Psy, oui, mais chopathes.

 

Une personne pouvant voir ça sans être au plus mal est à mon sens loin de l'idée de l'humanité telle qu'elle se représente de manière mégalomaniaque.

En fait les aficionados, ces abjects parfois snobs comme le "philosophe" Wolff, ou comme un petit prof, Xavier Klein, qui m'a fait l'honneur de me diffamer mais je vais attaquer un jour, dans son imundillo-mysticodebile, La Brega (=la braguette enflée devant la souffrance animale), un site d'homosexuels refoulés   (je préfère les non refoulés, et surtout ceux qui passent à l'acte au lieu d'aller aux corridas) avec des tas de photos de culs de   toreros, ces abjects sont la honte de notre espèce, même si les "innocents"   qui permettent l'existence des boucheries cachées et qui abusent des animaux à l'insu de leur plein gré, ne  sont pas beaucoup mieux.

 

 

N'oubliez pas la manif du 11/2/2012. Infos ici:

GRANDE MANIFESTATION ANTI CORRIDA LE 11 FEVRIER 2012....

 
 

 

 

 

 

 

 

GRANDE MANIFESTATION ANTI-CORRIDA CRAC EUROPE 11/02/2012

 Évènement public · Par P.E.A.C.E. Pression Ethique Anti-Corrida Europe

 

 

 

 

 Évènements  S’inscrirePeut-être

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



 

 

 

 

 

 

 

 

 

  • Description

    Samedi 11 février 2012

    A 15 h à Paris devant l’Assemblée Nationale

    Le CRAC Europe et les 177 organisations du collectif « NON A LA HONTE FRANCAISE » vous invitent à participer à une Grande manifestation nationale

    A ce moment de l’année 2012 , nous serons à quelques semaines de l’élection présidentielle et à 3 mois des législatives (élection des députés)

    Nous voulons rappeler à nos gouvernants, que le peuple est souverain, que ce peuple s’est prononcé à plus de 80 % contre les spectacles de tortures que sont les « corridas » 

    Qu’alors que cette pratique barbare recule partout dans le monde (Equateur, Mexique, et jusque dans son berceau l’Espagne avec la Catalogne qui l’a dernièrement abolie) les responsables politiques déshonorent le peuple, en l’imposant cette année dans notre Patrimoine Culturel , en refusant le débat à l’Assemblée Nationale suite aux propositions de loi de deux députés (droite et gauche) pour abroger l ignoble dérogation de 1951 autorisant la corrida. Et pire, en faisant le silence, suite aux événements de Rodilhan près de Nîmes (8 octobre2011), où 95 militants abolitionnistes pacifiques ont été lynchés, une jeune fille mise le torse à nue et victime d’attouchements sexuels par les adeptes de ces « spectacles de tortures » (plus de 60 plaintes déposées à ce jour) 

    A ce moment de l’année 2012, une liste des députés abolitionnistes et une autre liste de ceux qui soutiennent et cautionnent ces tortures seront en ligne, sur les réseaux sociaux, et seront divulguées au plus grand nombre. Les députés sollicités à plusieurs reprises qui ne se seront pas prononcés sur le sujet, verront leur nom apparaître dans la liste des complices et soutiens à cette barbarie subsistante

    Nous appellerons celles et ceux qui sont du bon côté de l’Humanité, à voter pour les femmes et les hommes courageux qui se seront engagés à en finir avec cette ignominie, cette indignité.

    Soyons nombreux

    ABOLITION !!!

    LIEN POUR L'ORGANISATION DES COVOITURAGES : http://www.facebook.com/ events/297495920283469/

    LIEN POUR L'ORGANISATION DES HEBERGEMENTS :
    http://www.facebook.com/ events/295765260463356/

 

 

 

 

 

Voir les commentaires

Beau cadeau de Noël ou poisson d'Avril un 25 décembre: le torero sensible!

25 Décembre 2011, 08:13am

Publié par Jo Benchetrit

Lorsque vous aurez lu ce qui suit, vous aussi vous pourrez dire: "ça y est , je me remets à croire à Papa Noël!!!"

Mais où sont mes bottes?
Avec un peu de chance demain, je me réveille avec dans ma cheminée l'annonce que l'humanité existe et que la barbarie, elle, est un cauchemar, juste une illusion.
Tout le monde il est beau...Tout le monde il est gentil! Allez y il ya des commentaires marrants et vous pourrez laisser le vôtre.

Je transmets:

 

Grâce au lien ci-dessous et à la pièce jointe (couverture ce matin du Midi Libre/Région), vous découvrirez les révélations très surprenantes de Sébastien Castella. Considéré comme le plus grand torero français à l'heure actuelle. N'hésitez-pas à réagir à l'article du Midi Libre.

http://www.midilibre.fr/2011/12/23/le-torero-sebastien-castella-ne-supporte-pas-la-souffrance-animale,434786.php

Les taurins ne se vantaient pas de cet interview très dérangeant dans la presse équatorienne. Malheureusement pour eux, la FLAC a dévoilé aux médias, à travers une lettre ouverte adressée à Sébastien Castella, ce fameux interview presque surréaliste provenant d'un homme dont le métier consiste à 
torturer à mort des taureaux dans les arènes. 
 
On peut toujours rêver... D'autres grands toreros repentis nous ont bien rejoints. Pourquoi pasSébasten Castella ? Nous attendons sa réponse. En tous les cas, la FLAC a mis un bon coup de pied dans la fourmilière tauromachique !  C'est en quelque sorte notre petit cadeau de Noël que nous offrons aux aficionados...

Nous en profitons, de la part de toute la FLAC, pour vous souhaiter de joyeuses fêtes de fin d'année. Avec la certitude que notre combat contre la barbarie tauromachique nous laisse espérer des jours très prometteurs ! On ne lâche rien !

Amitiés dans la lutte !


Pour le bureau de la FLAC

Anne Caron: 
Présidente
Sylvain Perret: Trésorier
Thierry Hély: Secrétaire et Chargé de communication
www.flac-anticorrida.org

 

Voir les commentaires

Une video de la manif anti corrida du 3/12/11. J'y etais pas mais on a lu un texte de moi!

5 Décembre 2011, 22:39pm

Publié par Jo Benchetrit

 

J'écris pour ça, pour qu'on s'en serve pour aider les animaux  et c'est une belle surprise, je vous l'assure, de ne pas avoir travaillé en vain.
Simplement, encore une source d'étonnement:  pourquoi l'avoir mis en video d'accès restreint ? C'est à dire non repertorié sur les moteurs de recherche.
Et aussi, je pinaille, certes, mais bon, je suis si surprise... pourquoi parle-t-on de moi au masculin? Seb et David me connaissent. 

 
  Merci à Thierry Hely de la FLAC de m'en avoir informée.

 Je suis donc très reconnaissante à tous ceux qui y sont pour qq chose, y compris la lectrice, bien sûr.
Je voulais partager avec vous tous ce lien:
http://www.youtube.com/watch?v=tPTABozVk38&feature=youtu.be

mais j'ai mis la video ici...pour ne pas qu'elle s'envole comme elle est venue.

Voir les commentaires

lettre de Roland Povinelli à J.Paul Fournier Sénateur-Maire de Nîmes.

28 Octobre 2011, 07:20am

Publié par Jo Benchetrit


Voir les commentaires

Corridas toujours: «Graines de toreros», honteuses ecoles de corridas... Les violences de Rodhillan.

15 Octobre 2011, 03:16am

Publié par Jo Benchetrit

Sarko et tes amis aficionados, chasseurs, lobbyistes de la viande: DEHORS!

Hélas le camp PS est aussi dangereux, je le crains.
La présidentielle 2012 pour les taureaux comme pour tous les animaux, c'est bonnet blanc et blanc bonnet. 

Et même  Eva Joly, la verte, n'a pas pris position mieux que Hollande sur les traditions barbares...rien donc à l'horizon. Présidentielles, morne plaine.

Vraiment, nous n'avons pas lieu nous réjouir de notre beau pays...du point de vue politique.

Anachronisme de la corrida au pays dit des lumières: l'obscurité de l'indigne jouissance des médiocres imposée à tout un peuple. Rodhilan:

La violence des taurins envers des manifestants non violents démontre  à ceux (des  pas très malins) qui pourraient l'ignorer que les violences envers les animaux sont génératrices de violences  entre  humains. 

MONDE IMMONDE QUE LE NOTRE.

Chapeau aux manifestants pour leur stoïcisme. J'avoue que je n'aurais pas été à la hauteur, ayant une sainte horreur des violents.
Ces ordures auraient d'ailleurs mérité qq. poings dans leurs sales poires de dégueulasses. 

Il parait que la police aurait assisté à ces ignominies comme ils le font aux corridas: pas d'assistance à personnes en danger..


Je transmets.

 Billet de L.Lapin :

 

LA PUCE DE LA SEMAINE

Écoles taurines: apprendre à tuer à des enfants… c’est permis

Mis en ligne le mardi 11 octobre 2011

 Tout d’abord, je voudrais exprimer ce que je ressens, et que partagent tous les acteurs de la protection animale: une grande colère envers la classe politique en général — élus ou qui se présentent pour l’être, insensibles à la souffrance de ceux qui ne sont pour eux «que des bêtes» et méprisant les 66% (sondage le plus bas) de la population opposés à la corrida. 
En France, il est permis, dans les écoles taurines, à des adolescents de «se faire la main», à l’arme blanche, sur des herbivores de moins de deux ans, c’est-à-dire des veaux. L’apogée, c’est la finale annuelle de «Graines de toreros». Elle a eu lieu samedi dernier à Rodilhan (Gard), organisée par l’agglomération nîmoise. Les places étaient gratuites — enfin pas complètement, car elles étaient de fait à la charge des contribuables. Une action pacifique, non violente, à l’initiative du CRAC Europe, Comité Radicalement Anti Corrida pour la protection de l’enfance (www.anticorrida.com ), a été conçue et orchestrée par son vice-président, Jean-Pierre Garrigues, en partenariat avec Animaux en péril (Belgique,www.animauxenperil.be ) et Droits des animaux (www.droitsdesanimaux.net ). Avec, entre autres, la participation du CLAM, Comité de libération animale de Montpellier, du groupe de Lutèce, de la BAC, Brigade Anti Corrida de Marseille… Ci-dessous, communiqué du CRAC Europe et texte inédit de J.-P. Garrigues pour «La Puce».
Aidez-nous, rejoignez-nous!

 

 

 

 


• Photo CRAC Europe
Luce Lapin
lucelapin@charliehebdo.fr
10 octobre 2011



Communiqué de presse
Du pain et des jeux! Écoles de torture, écoles de la violence!


Samedi 8 octobre à 15 h 50, les associations CRAC Europe pour la protection de l’enfance (France), Droits des animaux (France) et Animaux en Péril (Belgique) ont investi les arènes de Rodilhan, petit village à quelques kilomètres de Nîmes. L’agglomération nîmoise organisait la finale de «Graines de toreros». 
Spectacle gratuit, payé par les contribuables, bien entendu. Spectacle au cours duquel six veaux devaient être torturés à mort, hurlant de douleur sous les coups d’épée d’apprentis tortionnaires. Notre objectif: empêcher la tenue de ce spectacle ignoble par une action pacifique d’occupation de l’arène. À 15h50 donc, 30 militants ont déployé dans les gradins une quinzaine de banderoles pendant que 65 autres pacifistes allaient s’enchaîner sur le sable. C’est alors que le monde de la tauromachie a montré une fois de plus son vrai visage: celui de la haine, de la violence; celui de la barbarie. Les 65 militants ont été tout simplement roués de coups: coups de pied et coups de poing à la tête et dans le dos. Bras, pieds et jambes tordus. Certains militants ont été traînés par les cheveux. Des spectateurs sont descendus dans l’arène pour participer à la curée. D’autres debout, le bras tendu, poing serré et pouce vers le bas, demandaient notre mise à mort.

 

Cette sauvagerie, cette pluie de coups a duré près d’une demi-heure pour celles et ceux qui ont résisté le plus longtemps.

 

Aucun militant n’a répliqué, aucun militant n’a insulté. Les consignes étaient claires et ont été respectées à la lettre.
Ivres de haine et aussi d’alcool pour bon nombre d’entre eux, des spectateurs se sont attaqués à un caméraman de France 3 (info diffusée sur France 3 Sud samedi 8 octobre, au journal du soir). Vingt militants portent plainte dès aujourd’hui et font constater leurs blessures. Une militante a le pied fracturé, de nombreuses contusions, elle est en état de choc et vient d’obtenir une ITT de plus de huit jours. Nous n’en resterons pas là, d’autres actions viendront, plus fortes, plus nombreuses, toujours pacifiques. Faudra-t-il que des militants soient gravement blessés ou y laisse leur vie pour qu’enfin les politiques prennent leurs responsabilités? Manuel Valls, grand défenseur de la corrida, en ce jour  de primaire socialiste, se met clairement du côté de la populace violente et haineuse. Du côté des tortionnaires, des sadiques et des assassins en puissance. Quand on est capable de torturer des animaux pour le plaisir, on est capable de s’attaquer à des militants pacifistes qui ne se défendent pas non plus. Le monde de la corrida est le monde de la lâcheté et de la violence !
Saluons enfin le «courage» du ministre de l’Inculture, Frédéric Mitterrand, pour avoir élevé au rang de patrimoine culturel de la France ce spectacle abject!
Pour l’ensemble des courageux militants
Jean-Pierre Garrigues
Vice-président du CRAC Europe
• www.anticorrida.com 

Vidéos sur: • http://www.dailymotion.com/video/xlk9jx_rassemblement-anti-corrida-arene-rodilhan-08-10-11_news 
• http://www.youtube.com/watch?v=X_dP8_73KPM&feature=youtu.be 
• http://www.youtube.com/watch?v=SwUtLyYzdBY 
•Vidéo sur le site de France 3: http://languedoc-roussillon.france3.fr 
• http://www.objectifgard.com 

Texte inédit
Les barbares se dévoilent

Parce que notre société n’accepte plus, dans son immense majorité l’existence même de la torture tauromachique, sa glorification et ses ramifications mafieuses, le CRAC Europe pour la protection de l’enfance, Droits des Animaux et Animaux en Péril ont sauté, le 8 octobre, dans les arènes d’un petit village des environs de Nîmes pour dire STOP à la barbarie. Il s’agissait d’empêcher que 6 veaux soient torturés à mort par des apprentis bourreaux dans le cadre du festival «Graines de tortionnaires», pardon! «Graines de toreros», ce qui est parfaitement synonyme… À 15h50, 95 militants ont déployé des banderoles et ont sauté dans l’arène pour s’enchaîner. Le déferlement de violence de la populace a été sans précédent sur les pacifistes. Après Fréjus, après la Catalogne espagnole, les sadiques en tout genre commencent à comprendre que la fin de la corrida est proche, en France comme en Espagne. L’opposition est forte aussi au Portugal et en Amérique latine.
L’opposition est forte aussi au Portugal et en Amérique latine. Ce lynchage (plus de 20 militants portent plainte pour coups et blessures), cette violence gratuite et même ce pillage (lunettes arrachées et volées, caméras et pièces d’identité volées, poches fouillées et volées…) se sont déroulés sous les yeux des organisateurs et de personnalités du monde taurin. Pas un n’a bougé, pas un n’est intervenu pour faire cesser le massacre… Nous allons prendre conseil auprès de nos avocats. Une plainte pour non-assistance à personnes en danger est sans doute envisageable.
Ce 8 octobre, une chose est certaine, nous avions face à nous la lie de la société qui avait enfin trouvé mieux qu’une corrida avec des taureaux : une corrida humaine…
Jean-Pierre Garrigues
CRAC Europe
• www.anticorrida.com

http://www.charliehebdo.fr/corrida.html

Voir les commentaires

CRAC anti-corrida. Petition anti- inscription au patrimoine. téléphonez au ministere de la culture! .

20 Septembre 2011, 09:50am

Publié par Jo Benchetrit

 corrida-torture
“Es preciso estar mentalmente enfermo o ser el lógico engendro de una ignorancia tenebrosa para disfrutar de la crueldad con los animales, pero utilizar el instrumento de la retórica para que ésta perdure, convertida en un derecho humano, es el acto demoníaco por excelencia"

 

 

"Il est sûr qu'il faut être mentalement déficient ou être la descendance logique d'une ignorance ténébreuse pour admettre  de se distraire de la cruauté sur les animaux, mais utiliser l'instrument de la rhétorique pour que cette cruauté persiste, transformée en un droit humain, est l'acte démoniaque par excellence."



 

 

Alvaro MUNERA, torero repenti.

Traduction Marie-Hélène VERDIER

IMPORTANT:

 

Une pétition est mise en place, préciser: CONTRE L'INSCRIPTION DE LA CORRIDA AU PATRIMOINE CULTUREL FRANÇAIS,
  au Ministère de la Culture ! C'est ouvert jusqu'a 19h tous les jours

Tél 01 40 15 81 99 ( bureau du patrimoine) Ils demandent votre nom et téléphone et c'est enregistré ! MERCI de votre effort contre les tortionnaires et leurs sadiques complices des arènes de la Honte Française!

  

( pardon si ce message fait double emploi )

On compte fort sur vous, qui pensez comme nous que la TORTURE n' est pas une CULTURE !

 

  

Et pour info:

Action au ministère de la Culture le dimanche 18 octobre, jour du patrimoine ! Bravo aux membres du groupe de Lutèce aux couleurs du CRAC Europe!!!

 

http://www.dailymotion.com/video/xl5sqr_les-anti-corridas-investissent-le-bureau-du-ministre-de-la-culture-18-09-2011_news

 

Action à Nîmes devant les arènes, pendant la séance de massacre de 6 taureaux. Action CLAM et CRAC Europe. Petite précision d’importance. Les fanatiques de corrida n’ont pas supporté notre présence et sont sortis des arènes au milieu de la corrida. Les forces de l’ordre ont failli être dépassées par cette horde barbare haineuse qui ne souhaitait qu’une chose : nous casser la figure ! Les 50 militants se sont retrouvés sur un « îlot » de protection, entourés par la police municipale, les CRS et la police nationale. Les policiers ont bien vu de quel côté étaient la haine et la violence. Nous avons été ensuite escortés par la police jusqu’à nos véhicules en protection. Ci-dessous, le lien d’un des articles sur notre action. Dès demain, un compte-rendu détaillé sera disponible.

 

http://www.midilibre.fr/2011/09/18/le-front-anti-corrida-a-voulu-frapper-fort,389631.php

 

Une action forte à Nancy. Bravo à Michèle Clément, déléguée du CRAC Europe pour l’organisation !

http://www.estrepublicain.fr/fr/images/getnc.aspx?iMedia=43711132

 

http://www.estrepublicain.fr/meurthe-et-moselle/2011/09/17/le-crac-sort-les-crocs

 

Un nouvel article de Jenofa Cuisset, notre déléguée pour les Pyrénées Atlantiques :

http://www.lejpb.com/paperezkoa/20110917/291274/fr/Tauromachie-ou-democratie-il-faut-choisir-

 

Une présentation des « aficionados practicos ! »

http://www.charliehebdo.fr/corrida

 

Intervention sur Radio Fréquence évasion à 19h00 ce jeudi 22 septembre. Vous pouvez nous retrouver sur : www.frequenceevasion.com

Et vous pouvez téléphoner pour laisser un message concernant la corrida : inscription au patrimoine français, financement public par des élus aficionados, vote anticorrida en 2012 pour éliminer du jeu politique les amateurs de torture tauromachique, écoles de tauromachie, gratuité de l’entrée des arènes pour les jeunes… Vous avez le choix ! restons courtois dans nos messages au 09 79 35 29 60. Faisons exploser le standard, la chaîne nous y invite !

 

Et un livre à lire absolument (voir ci-dessous) !

 

A bientôt

 

Bien à vous

Jean-Pierre Garrigues

Vice-président du CRAC Europe.

 


Voir les commentaires

En finir avec quelques idées reçues sur la corrida.Oui, en France, il y a mise à mort!

16 Août 2011, 08:57am

Publié par Jo Benchetrit

veaux.jpg 

Idées reçues les plus fréquentes sur la tauromachie.

 

Il y en a beaucoup, comme de dire qu'ils sont heureux dans la liberté qui leur serait offerte, ce qui n'est pas toujours si vrai. Et d'autres, comme d'ignorer que les animaux des arenes ont   des prédécesseurs entre les griffes des toreros, les animaux souvent très jeunes qui leur servent pour s'entrainer.   Je suis prête à apprendre si certains peuvent m'informer, merci d'avance.

Voici donc ce qui est cru à tort :



1) La corrida ne comporte pas de sévices graves puisque c'est permis par la loi 521-1 qui condamne et criminalise les sévices graves envers tous les animaux qu'elle reconnaît au passage comme sensibles ..



2) la corrida portugaise est plus humaine que la corrida espagnole parce qu'il n'y a pas de mise à mort.



3) la corrida c'est bien parce que certains artistes, certains philosophes en ont fait ou en font encore l'apologie.



4) la corrida française ne comporte pas de mise à mort.



5) les banderilles ne font pas mal aux taureaux, c'est juste pour faire joli.



6) la corrida est certes violente mais est un moindre mal car elle sert d'exutoire aux pulsions agressives  et grâce à elle, rend les hommes meilleurs entre eux.



7) il est moins grave d'être un barbare avec les bêtes qu'avec les hommes.



8) ceci est moins fréquent mais peut exister aussi, hélas:

il est moins grave d'être un barbare avec les hommes  qu'avec les bêtes.



9)les taureaux (à écrire comme ça: toro bravo) sont des  fauves sauvages dont la nature est d'être agressif.



10) découle du 9: Donc les toréer est un hommage à leur nature violente. ils adorent ça, c'est même un honneur.

11) Ils sont heureux toute leur vie sauf la dernière heure.



Répondons point par point. Mais sachez déjà que tout ce qui est dit plus haut est faux.  Reste juste à dire pourquoi.
Donc

1) La corrida, comme les combats de coqs  est  une suite de  sévices graves   interdits par la loi 521-1 du code pénal. mais un alinéa, le 7, comporte une  ahurissante dérogation pour les régions qui en ont la tradition.



2) La corrida portugaise est plus inhumaine que la corrida espagnole justement parce qu'il n'y a pas de mise à mort en public. Les blessures atroces sont les mêmes mais la mise à mort est faite en coulisse, parfois en abattoir longtemps après les tortures,  l'animal agonisant longtemps dans  d'atroces souffrances.



3)  La corrida c'est pas mieux parce que certains artistes, certains philosophes en ont fait ou en font encore l'apologie.

Ce sont des sévices graves et quelque soit la personne qui en jouit, c'est une jouissance barbare et à ce titre, inacceptable.



4) La corrida française n'existe pas. Il s'agit dans les arènes de France de corridas espagnoles avec mise à mort.



5) Les banderilles  font  mal aux taureaux. De plus, il est prouvé que leur peau est ultra sensible. Il n'y a qu'à observer pour s'en convaincre des bovins et à noter la terrible intolérance aux piqûres d'insectes, ou même à leur  passage sur eux.

C'est pas juste pour faire joli. En  fait les banderilles sont de gros crochets aiguisés comme des rasoirs qui pour tenir dans la chair, la harponne de l'intérieur.  Chaque mouvement déchire encore plus la chair et la peau, faisant jaillir le sang. C'est abominable, non?
En plus de servir à montrer les simagrés de  pantins déguisés en danseurs d'opérette, ça permet d'affaiblir l' animal déjà blessé profondément par l'horrible pique des picadors qui cisaillent les muscles du cou pour que les taureaux ne puissent relever leur tête. Ceci pour que les  toreros ne risquent rien. Ou   à peine plus que les "courageux" spectateurs.




6) La corrida est   violente mais n'est en rien un moindre mal car la violence ne peut  servir d'exutoire aux pulsions agressives, au contraire. La jouissance est un cercle vicieux, et y céder, c'est entrer dans une addiction qui en demande toujours plus.
Ce n'est pas pour rien que l'Espagne qui est un pays de  sévices graves envers les animaux et aussi celui des épouses les plus souvent maltraitées d'Europe.



7) il est aussi grave d'être un barbare avec les bêtes qu'avec les hommes.

Au nom de quoi devrions-nous dévaloriser les victimes? de la religion? laquelle?
Et si on n'est pas dans l'irrationalité de la religion? La science confirmerait que nous serions plus méritant d'égards que les autres animaux ?
Non, car  la science nous dit la sensibilité des animaux, comme la loi! et ce qui compte aux yeux de l'éthique, ce n'est pas le rang dans lequel on classe un être mais qu'on le respecte et lui épargne de souffrir.

Pas qu'il soit de telle espèce, telle race, tel pays, telle rue, telle couleur de cheveux... ni que sais je.

Alors?



8) ceci est moins fréquent mais peut exister aussi, hélas:

certains osent penser qu'il est moins grave d'être un barbare avec les hommes  qu'avec les bêtes.

Il faudrait se mettre dans la tête que la tare de l'humanité est sa barbarie, et ce, quelque en soit sa victime.



9)les taureaux (à écrire comme ça: toro bravo) ne sont pas des  fauves sauvages dont la nature est d'être agressif. ça dépend d comment on le strate. il n'y a pas de nature des animaux dénaturés que sont les animaux domestiques et les toros sont des animaux domestiques. Preuve: Fadjen, doux et patient animal de compagnie , taureau adorable et docile pris dans un élevage de toro bravo par un breton, Christophe !



10) découle du 9: Donc les toréer n'est un hommage à leur nature non violente de bovins vegétaliens. ils sont comme vous et moi, ils détestent souffrir. C'est même un déshonneur que d'imaginer 1 seule seconde que ce puisse être bien pour un animal sensible d'être découpé vivant sous les hurlements joyeux  d'une foule décérébrée et aveuglée par son obscène jouissance..



11) Heureux durant leur vie? Sans doute plus que les martyrs des assiettes des viandards...certes. Ils ont la liberté? On a cependant tous vu d'autre part les taureaux pris dans  des inondations en Camargue où ils sont parqués sans abri ni solutions de repli.  Leur pauvre peau est constellée de multiples marquages au fer rouge et sans doute d'autres choses cruelles que je ne sais pas.  Je suis prête à apprendre si certains peuvent m'informer, merci d'avance.















Voir les commentaires

"C'est arrivé demain" sur les corridas avec un matador invité sur europe 1

7 Août 2011, 07:39am

Publié par Jo Benchetrit

http://www.taptoula.com/wp-content/uploads/2008/02/corrida6.jpg

Emission "C'est arrivé demain" ou demain sera toujours avant-hier? On entend en direct un matador qui cause  disons, entre 5 à 10 mn, et une question prise sur une interview de JP Garrigues du CRAC anticorrida  en differé et qui ne peut donc rien dire de plus, qui dure 15 secondes environ. Merci pour la parité! Le journaliste introduit le sujet ainsi: "je ne suis pas pour la corrida parce que je connais pas bien."

Ben la suite fait surgir cette pensée: comment ça aurait été s'il l' avait été? car on ne pouvait pas faire beaucoup plus de cadeaux aux aficionados.

 

 

On entend d'abord ce  cliché : "les gens pensent qu'il ne faut pas tuer le taureau." Mais ne pas tuer un animal mis en morceau, faudrait au moins, selon un chirugien que j'avais interrogé, 6h d'opération pour essayer de le sauver sans garantie de le pouvoir!

Le monstre va à la pêche et à la chasse,grâce à son papa...comme on dit, les tueurs ne font pas des sauveurs.



 Ben oui, les valeurs c'est de massacrer! et il dit que c'est  beau.
Il dit que le bovin domestique est sauvage.

Un toutou comme Fadjen, un animal sauvage...quel immondice, ce pourri !

La question de   Garrigues qui, lui, a été interrogé hier: espoir de repentir?

réponse:

Non. Le respect -> je les tue. les animaux à la maison, il les respecte. Il appelle ça des valeurs.

 Ce tueur me donne des envies assez peu dicibles ici mais qui ne sont pas de l'ordre de peace and love!

Conclusion osée du journaliste: "Bonne saison de corridas, à vous, Julien."

Merci pour la neutralité!

 

Cependant , je pense que la corrida est suffisamment detestée et indefendable pour que cette emission , au final, ait pu plus ternir son image que la redorer.

Voir les commentaires

A propos de l'incendie de la porte d'entrée chez le torero aficionado André Viard.

28 Juillet 2011, 07:59am

Publié par Jo Benchetrit

http://3.bp.blogspot.com/_huHJXBx4Vx8/SdH4E8jEnEI/AAAAAAAACAM/ctQUsZ1HZDA/s320/powell.gif

Pour les taurins, il n'y a qu'un maitre, un dieu:Thanatos.

On n' a pas à se plaindre, ensuite, si on suscite des désirs de mort !

 J'en ai dejà parlé mais j'ajoute ici que l'AFP dit :"cette activité, jugée cruelle par les anti-taurins et défenseurs des animaux" 

Pas par eux seulement mais par la loi 521-1 du code penal dont l’Alinea 7 est scélérat car il permet ce que la loi 521-1 du code penal interdit en tant que sévices graves.
Il se peut que les ennemis de Viard soit du milieu taurin...Mais faisons comme si c'était fait par un anti-corrida commeil le dit.
Si ce genre d'attentats peut exister, c'est parce que les gens sont désespérés de vivre dans un monde immonde car INJUSTE où l'immoralité est reine envers les moins forts pour se défendre, dont le sort est joué avant toute défense, les animaux.
Ça arrive parce que le législateur qui est à la botte des bourreaux à gage n'a  donc rien prévu contre lui. Au contraire, il le monte au pinacle, avec le ministre la culture qui  promeut la tauromachie comme patrimoine culturel. Normal, vu que les aficionados nous dirigent dont Sarko et Fillion en 1°.
Du coup, A.Viard ose pleurnicher et se faire passer, lui,l'infâme impitoyable, pour une victime innocente. Quelle posture aussi ridicule que si Eichmann s'était rebellé contre ses justiciers et les avait accusé de méchanceté à son égard! Imposture!
 Vous me direz, comme un animal quelconque, le tortionnaire tauromachique est sensible...mais à sa seule douleur. Ou plutôt il jouit de celle d'autrui. Un sadique minable et anal. Selon la psychanalyse, comme je vous le disais ailleurs: le mal est trou du cul. Ce malade narcissique ne peut imaginer celle des autres car lui seul existe à ses yeux.
Alors, si j'ai bien compris, on a voulu faire brûler sa porte. Ha!
Moi aussi j'ai peur du feu.
Les autres animaux aussi.
On dit que les pauvres scorpions vont jusqu'à se suicider quand on les entoure de feu.
Pauvres bêtes. Un scorpion, soit dit en passant,  est bien  moins dangereux qu'un torero
ou un autre infâme du mundillo : il est intelligent, lui, et ne se défend que si on l'attaque. 
Cet homme ose dire que l'attentat dont sa porte fut victime le ramène aux heures sombres de l'humanité.
Mais non, monsieur Viard, les heures sombres, nous y sommes déjà à cause de gens comme vous, du fait qu'on admet comme normal et légal VOTRE SADISME de POURRIS.
A cause de l'attitude des humains envers les autres vivants...de leur mépris, leur sadisme, tout ce qui fait ce que vous êtes, mais vous, de manière ultra visible.
l'espece humaine s'est fondée sur une illusion: sa non appartenance au monde animal...Or du deni de son animalité est née sa bestialiité. Et sa bêtise. La Bête est un des noms du pire, du diable. L'homme est un ani-mal. Il  est le mal, il est la bête. La protection animale est un anti-mal. la moindre des choses est de défendre un faible attaqué.
Cet individu dangereux et pleurnichard est un agresseur. Il a combien de morts sur sa conscience? Ho! mais "ce ne sont que des animaux", à ses yeux aveuglés par sa jouissance de minables méprisable qui se croit,il est vrai, lui, supérieur... c'est la megalo humaine.    
Adorno disait: "Auschwitz commence quand passant devant un abattoir, on dit: ce ne sont que des bêtes."
Attendez! Viard compare le danger des arènes qui peuvent selon lui(mais on ne peut jurer de rien et là, ce ne sont que des coupables qui y vont, à part les marmots qu'ils amènent de force) être un jour attaquées par des justiciers au massacre de nazi d'Oslo!!!!!!!!!
Or, à Oslo, le  dingue nazi qui se croit supérieur car blond aux yeux bleus, a atteint des innocents. Des gens réunis eux aussi, certes, comme sur les dé- gradins des arènes. Mais comme dans l'arène pour faire du mal, non.   Réunis au cntraire  pour le bien car pour y parler tolérance et respect. Rien à voir avec les supplices imposés à de pauvres bovins par des abrutis des  arènes!
Une arène est un lieu aussi peu  respectable qu'un abattoir sauf que c'est pire car, au lieu de viser un minimum de souffrance, on y vise le maximum de douleurs...tant physiques que morales.
Les gens qui se repaissent de ça sont des êtres méprisables et  je leur souhaite le plus intelligent qu'on puisse : soit qu'ils arrivent ENFIN par la capacité de l'humain réellement humain à s'identifier, à se mettre à la place des martyrs, soit qu'ils subissent de la part de leurs amis  spécialistes en monstruosités impitoyables les mêmes blessures raffinées donc la même souffrance qu'ils imposent à des êtres sensibles pauvres taches! Messieurs les sadiques, prenez enfin un miroir. Vous voyez, le pouvoir vous protège, mais vous excitez du coup la haine désespérée. Quoiqu'il vous arrive de négatif me rend aussi indifférente que vous l'êtes à l'égard des faibles innocents, eux. Et encore, je n'en jouis même pas...vous êtes pour moi la boue de vos pulsions...des riens du tout, des immondes, des aussi nocifs que le tueur d'Oslo. Votre place n'est pas en hosto psy car on ne peut rien contre la perversion...mais en taule à vie. OUI.
Le seul pb est de vous subir pleurnichant sur votre sort croyant que les justiciers sont des méchants...C'est aussi pour ça que je suis non violente. Mais j'ai des remords car je transgresse la loi qui impose l'assistance à personne en danger.
Ces personnes-là, ces pauvres petits qui arrachent chez moi des larmes :
http://stop-animals-genocid.bleublog.lematin.ch/media/02/00/709009995.2.jpg
Mais d'abord regardez  bien les vraies victimes. Allez voir Alinea 3 et pleurez sur les reellement suppliciés par les Viard et consort, pas sur l'infect qui a écrit ce qui suit.
Voilà le texte absurde et comme dab   avec les taurins,   grandiloquent, du coupable Viard se donnant comme... victime:


 
AUTODAFÉ
 
Il y a bien sûr quelque chose de doublement symbolique dans cette condamnation au bûcher qui m'était promise, ainsi qu'à ma famille, et cette symbolique nous raméne vers les heures les plus sombres de l'humanité.
 
L'autodafé (du portugais « acto da fé », traduction du latin « actus fidei » — « acte de foi »), est la cérémonie de pénitence publique célébrée par l'Inquisition espagnole ou portugaise, pendant laquelle celle-ci proclamait ses jugements. Dans le langage populaire, ce terme est devenu synonyme d'une exécution par le feu d'hérétiques, mais aussi la destruction publique de livres ou de manuscrits par le feu.
 
Au XXIème siècle, cette pratique existe donc encore, puisque au nom d'une idéologie que je combat, des mains anonymes sont venues de nuit allumer à ma porte un brasier qui, si nous avions tardé quelques minutes de plus à le découvrir, aurait emporté ma maison et peut-être ma famille. Car tout doute est exclu : c'est bien d'un acte criminel ciblé dont il s'agit, lequel a été minutieusement préparé et exécuté.
 
Vous dire que j'ai été surpris serait mentir. Depuis des années ce type d'actes s'est multiplié : coups de feu contre les demeures de Simon Casas et Robert Margé à Nîmes et Béziers, incendie similaire de l'appartement de Guy Tangui à Toulouse, incendie des voitures de l'ancien maire de Fenouillet... Pour ma part, je reçois depuis longtemps des menaces de la part des milieux animalistes - je n'ai pas l'exclusivité de leur haine - et depuis des années je savais qu'un jour ou l'autre un tel acte serait perpétré à mon encontre. Aurais-je dù renoncer à m'engager ? Aurais-je dù me taire ? Aurais-je dù cesser de dénoncer la montée d'un intégrisme sectaire qui n'hésite plus à passer à l'acte ? Je ne l'ai jamais envisagé.
 
Au contraire, j'ai dénoncé chaque fois que cela me parut nécessaire les dérives verbales d'associations anti taurines dont le discours haineux, les mensonges, et les appels à la violence, font porter à leurs auteurs une indiscutable responsabilité morale dans ce qui vient de se produire : on ne véhicule pas impunément de tels messages, sans qu'un jour ou l'autre un détraqué ne se sente investi d'une mission sacrée et ne s'en prenne à la cible qu'on lui propose. Mon nom, mon adresse, ainsi que ceux d'autres responsables taurins, figurent depuis longtemps sur une liste des personnes auquelles il faut "nuire par tous les moyens".
 
Et lorsque l'on est un élu de la République, ou une personnalité en vue, et que l'on cautionne ce même discours en apposant son nom au bas d'une pétition d'abolition, on porte aussi la responsabilité morale de le crédibiliser. J'ose espérer, par exemple, que Simone Veil mettra autant de vigueur à dénoncer cet attentat terroriste qu'elle en a mis à condamner notre culture. Et j'ose espérer que mesdames la députés Marland Militello et le sénateur Povinelli qui soutenaient, écharpe tricolore en bandoulière, la manifestation anti taurine tenue le 23 mai devant le ministère de la culture, et au cours de laquelle mon nom fut jeté en pâture aux associations qui l'organisaient, se poseront la question de savoir s'ils n'ont pas été instrumentalisés pour offrir une vitrine respectable à un mouvement odieux.
 
J'ose espérer aussi que les "aficionados" qui n'ont de cesse d'enrichir les arguments des anti taurins par les attaques viles qu'ils portent depuis des mois à mon encontre - point besoin de les nommer chacun les connaît - en entretenant avec eux une correpondance si ignoble que les enquêteurs les ont classés dans le même panier qu'eux, s'interrogeront aussi sur leur part de responsabilité, pas au regard de ce qui m'est arrivé, mais au regard du monde de l'aficion dans son ensemble.
 
J'ose espérer enfin que les sceptiques de ce même monde taurin auront compris une fois pour toutes où se situe le danger, et qu'ils auront à coeur de rejoindre ceux qui, au sein de l'Observatoire, travaillent depuis trois ans déjà à les en préserver malgré eux.
 
En ce qui me concerne, extrêment sensible aux très nombreux messages de soutien reçus, ma détermination est intacte : contre le terrorisme intellectuel et l'obscurantisme, la seule attitude qui vaille est de le regarder dans les yeux, de lui faire face et de répondre à la violence comme nous l'avons toujours fait, en revendiquant les valeurs humanistes auxquels nous adhérons et dont la tauromachie est peut-être l'ultime refuge en ce monde.
 
S'il faut trouver une explication contextuelle à ce geste, c'est vers l'inscription de la tauromachie au patrimoine culturel français qu'il faut bien sûr se tourner. Depuis avril les associations anti taurines sont aux abois car l'inscription a inversé le rapport de force : avant, ils nous présentaient comme des marginaux aux pratiques indignes, depuis, nous sommes le patrimoine et ils sont les barbares. Les medias ne s'y sont pas trompés, qui ne leur accordent plus la même importance et ne véhiculent plus avec complaisance leurs arguments. Contre ce qu'ils considèrent être de l'ostracisme à leur encontre, ils ont choisi l'escalade et la radicalisation : le ministre de la culture fait l'objet d'une véritable traque partout où il se rend, de hauts fonctionnaires ont fait l'objet de menaces graves, et enfin cet attentat.
 
Voici deux ans déjà, quand avait été publié l'immonde pamphlet "Corrida Basta", j'avais averti les pouvoirs publics : on ne peut impunément inciter à la haine en écrivant "sortons nos kalachnikovs et tirons sur la racaille confessée qui se rend aux arènes". Un jour ou l'autre, si rien n'est fait pour endiguer ces mouvements sectaires dont les manifestations qui ont lieu durant nos ferias ne sont que la vitrine folklorique, c'est à un "Oslo" que nous assisterons devant une arène.
 
Comptez sur moi, en tant qu'auteur, et sur tous ceux qui m'entourent au sein de l'Observatoire, pour faire barrage à ces idées nauséabondes qui mènent le monde au chaos, au nom desquelles la vie de l'homme n'est rien à côté de celle de l'animal, et comptez sur moi pour placer devant leurs responsabilités les porteurs d'opinions, quels qu'ils soient, qui en amplifient l'écho.
 

 

 

Voir les commentaires

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 > >>