Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Psychanalyse et animaux.

Articles avec #irma

IRMA et animaux. Les gens forcés d'abandonner leurs animaux(immonde!) ou de rester et crever de faim sur place avec eux.

12 Septembre 2017, 17:34pm

Publié par Jo Benchetrit

IRMA et animaux. Les gens forcés d'abandonner leurs animaux(immonde!) ou de rester et crever de faim sur place avec eux.

 Conséquences incalculables sur les animaux errants  à cause des abandons. Peu ont dû pouvoir survivre. 

Mais le terrifiant c'est qu'on  oblige ceux qui partent de st Martin et st barth à laisser sur place leurs chiens! Quelle honte pour la France. Moi, je serais bien sûr restée. On n'abandonne pas ses enfants.

 

En direct de la Guadeloupe, un mail d'une association de protection animale que vous pourrez aider,merci  :

 

    Guadeloupe Animaux

http://www.guadeloupe-animaux.org

Facebook : https://www.facebook.com/Guadeloupe-Animaux-725874624180550/?ref=hl

Tweet : @GwadZanimo

 

 

Bonjour,

Beaucoup d’entre vous me demandent des nouvelles.

J’essaie de vous faire un résumé avec des infos très difficiles à obtenir.

C’est toujours très dur à St Martin et St Barth. Les rapatriements sont interdits aux animaux à part quelques personnes qui ont pu passer entre les gouttes avec des petits chiens ou chats dans des sacs dans des avions.

Pour tous les autres, ou bien les gens partent en laissant leurs animaux ou bien ils attendent dans l’angoisse, souvent sans nourriture.

Un vétérinaire de St Martin s’est rendu en Guadeloupe pour chercher du matériel car leurs cabinets sont détruits et sans médicaments suffisants. Il devrait rentrer aujourd’hui (si l’arrivée de Macron ne retarde pas tout !)

Une flottille de 50 bateaux privés de Martinique devrait arriver, mais je ne sais pas s’ils sont prêts à repartir avec gens et animaux.

Une 20aine de bateaux privés (voiliers) partent de Guadeloupe avec des cages à chiens prêtées par des associations et un peu de nourriture avec pour objectif de rapatrier gens et animaux (20 heures de mer pour arriver, autant pour rejoindre la Guadeloupe !). Ils devraient arriver jeudi.

On espère qu’ils auront l’autorisation d’accoster.

Un bateau de navette entre les iles devraient aussi arriver mais on ne sait pas quand ni s’ils prendront aussi des animaux. Pas d’information.

Pour que les animaux puissent voyager, il faut qu’ils soient identifiés et aient un passeport. L’accord a été obtenu qu’ils puissent voyager sans certificat de bonne santé, donc sans être obligés de revoir un vétérinaire s’ils ont tous leurs documents. Le gros problème est que beaucoup d’animaux ou ne sont pas identifiés ou les papiers ont été perdus pendant le cyclone.

J’ai des témoignages terribles : une femme qui a déjà recueilli 70 chats et 20 chiens perdus par le cyclone, Ursula de l’asso de là-bas est réfugiée je ne sais où avec 12 chiens, un jeune homme est très faible mais ne veut pas partir sans son chien (aura-t-il la force de marcher jusqu’à l’arrivée des bateaux ?) , et tant d’autres dans la même situation.

Il y a aussi le problème, c’est que quand les rescapés arrivent en Guadeloupe, la Préfecture, en dessous de tout, n’a pas prévu d’hébergement. Certes il y a beaucoup de particuliers qui ont offert leurs maisons ou bungalows libres à cette saison, mais c’est très très mal organisé au niveau des services de l’état.  Pour les gens qui vont arriver avec des animaux et qui seront en attente d’un avion pour la métropole, rien non plus alors qu’ils sont tous épuisés. Les infos données à la télé ne sont pas toutes exactes.

On fait ce qu’on peut, donne par Facebook les infos qu’on récolte à droite à gauche (toujours pas d’électricité et la plupart des portables sont en panne de batterie – Les infos passent souvent par des moyens détournés par exemple famille en métropole). Même si c’est peu, ils se sentent moins abandonnés.

Je n’ai pas beaucoup de nouvelles de St-Barth, mais ce doit être à peu près le même désastre.

L’association internationale IFAW a demandé à aider. Pour l’instant pas de réponse de la Préfecture et Direction des services vétérinaires. Il leur faut un mandat d’un service de l’état ou d’une association sur place pour aider or les associations sur place ne sont pas joignables.

http://www.guadeloupe-animaux.org

Voir les commentaires