Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Psychanalyse et animaux.

Articles avec #la porte de l'ethique: savoir

Lévriers torturés en Espagne. Pas de honte?qui s'en occupe? Galgos par milliers brûlés...gazés...battus par les espagnols.

4 Décembre 2005, 22:03pm

Publié par Jo benchetrit

Le sur-animal dit humain est bien comme le surhomme d'Hitler: un monstre. Une des multiples  preuves ici, avec ces pauvres chiens battus au sang et torturés par leur maitres indignes et européens!



A quelques kilomètres de nos frontières, de l’autre côté des Pyrénées, chaque année, des milliers de Galgos sont impunément brûlés, pendus ou torturés à mort dans la plus totale indifférence des autorités, de la population et dans un silence médiatique fracassant.

Plusieurs association en Europe oeuvrent pour le sauvetage des Lévriers. Vous pouvez également visiter les sites de :

Amigos de los Galgos, notre partenaire direct en Espagne avec qui vous pouvez prendre contact pour aller chercher votre Galgo sur sa terre natale :

http://www.amigosdelosgalgos.org/




Exclamation Pour faire réagir les gouvernements soyons nombreux à SOUTENIR CETTE PÉTITION afin de porter devant le Parlement Européen ces signatures marquant notre colère et notre indignation.

http://levriersyvelines.site.voila.fr/page6.html

Voir les commentaires

Réponse à la question idiote: tuer son enfant ou une souris.

4 Décembre 2005, 17:45pm

Publié par Jo benchetrit

L'amour est hors la loi...et pourtant il fait nos lois..

D'une aporie dangereuse:

J'ai dit ailleurs ceci:

" Il n'y a pas de raison, autre que de la même essence que le racisme,   de
  poser comme postulat que celui qui est comme moi a plus de droits que ceux
  qui sont identifiés sous un autre nom.
  Le fait de préférer son enfant à tous les autres enfants relève de cette
  passion que l'on nomme amour et qui est loin d'être ce qu'on appelle la
  lucidité.. toute passion rendant au contraire ...comme on dit,aveugle, pour
  ne pas dire con.
  C'est donc vouloir à tout prix mettre sa réflexion sous le signe de l'illusion, du leurre, que de vouloir à tous prix donc toujours la mettre sous
  le signe de ce qui rend aveugle, à savoir l'amour, et encore pire, plus fort
  et aveuglant... de l'amour maternel !!!!!

  Raisonner ainsi est se priver de possibilité de bien raisonner. Et ne pas
  vouloir raisonner autrement, c'est qd même maso!
  C'est un peu comme vouloir se casser volontairement une jambe avant un
  marathon! "

Mais on m'a répondu ça:"l'amour maternel, c'est beau!"

Profond, non?

aors, je reprends mon bâton de pélerin et je dis ceci:


Comment s'ajuster à la morale en ne se laissant guider que par ce qui brouille la conscience, si on ne se base que sur l'amour qui, on le sait, "n'a jamais connu de loi"( Carmen! amoureuse d'un toréador...sadique qui aime donc les taureaux)?
Je ne conteste pas l'amour...mais je dis que si tu veux raisonner, ce n'est pas en passant par l'imagination d'une maladie de tes enfants que tu es le plus lucide.
C'est comme de demander à un mec qui a un délire de jalousie de laisser sa femme sortir seule. Il va pas voter pour la liberté des femmes, celui-là, car on va lui piquer sa femme, il en est sûr. est ce pour cela qu'il faut enfermer les femmes?
j'essaie encore:

Lorsqu'on demande à un témoin de jurer, c'est : jurez-vous de parler sans haine et sans  crainte?
Haine, une passion qui vous ferait aussi faire et dire des folies.
L'objectivité du jugement demande donc des affects sages.
Tu ne vas pas me dire que les lois ne doivent  pas être faites en fonction des affects des gens.

Et pourtant, elles le sont, car justement on vit dans un monde pervers.
Regarde pour les corridas autorisées là où les gens y sont attachés. Le règne de l'affect est dangereux, tu vois ça ici.

Il y a d'ailleurs, à ce propos,une sale manie française: on est indulgent avec les criminels passionnels. Or, rien n'est à mon sens plus odieux que de tuer parce que l'autre ne vous aime pas. C'est une appropriation de l'autre, un abus intolérable...et pourtant, c'est ce qui est le moins puni.
Imagine que si les lois étaient basées uniquement sur le respect des gens qui aiment, on en arriverait à ce paradoxe: On pourrait tuer ton enfant en toute impunité parce qu'il ou elle n'aime pas un autre!!!
Oui,,dans un monde où on respecte plus les passionnés que les autres, la loi qui va protéger ton enfant, penses-tu, en  permettant la vivisection, et bien, va protéger son assassin potentiel!!!!
Pas encore convaincue? J'essaie encore:

L'amour plus fort que la morale, que la loi ???Imagine que l'on ait besoin d'un organe pour sauver ton enfant et que pour cela, tu doives  tuer un autre enfant...tu ne le ferais pas?
mais alors, dois-je te dire que c'est monstrueux de laisser mourir ton enfant?
Mais, non, tu vas me dire que non, que tu n'es pas une barbare...Mais si c'est des animaux, tu veux bien, en tant que mère?
Tu vois qu'en poussant loin ce raisonnement on tombe sur des choses bien dures à résoudre, des apories.

Car si tu es lucide et morale par ailleurs, tu ne pourras pas tuer l'enfant des autres animaux car, pas plus que Mengele n'avait le droit de faire des expé sur les juifs, les chercheurs n'ont le droit de faire des essais sur les animaux, au prétexte qu'ils ne sont pas de ta race ou de ton espèce.

Mais justelent, l'humanité est organisée de manière à ne pas voir que c'est aussi odieux dans les deux cas. Car le pervers est persuadé d'être moral alors qu'il n'est que...pervers!

Mais l'adversaire insiste:


  "Qu'on admette que les animaux aient les mêmes droits a vivre sur
  cette planète, qu'on ne les utilise pas, qu'on les protège même
  puisqu'en modifiant leur habitat nous les avons rendus plus
  vulnérables, voire domestiqués, c'est normal.
  Surement que sans passion, sans amour on serait plus lucides. mais
  nous ne serions pas là a en parler, on s'en foutrait royalement
  d'etre juste ou pas  !! comment raisonner ou résonner autrement ?
  Nous ne sommes pas des robots, nous sommes humains, avec des
  émotions, et je n'ose pas parler de notre instinct a protéger nos
  petits comme tous les animaux. Etre lucide serait donc ne plus etre
  humain ou du moins renier son humanité. Je ne suis pas sure que ce
  serait franchement mieux.Certains humains n'ont pas d'émotions,
  réfléchissent t ils mieux, non ils vendent leurs enfants, ils
  masssacrent les animaux sans état d'ame.
  Hors d'un contexte précis on est surement plus lucide, mais pas
  forcément honnete puisqu'il faudra compter avec nos émotions
  justement, le jour ou on aura un choix a faire."

je lui répnds ceci et je coris que je vais en rester là:

Lola, je ne fais pas l'éloge de la froideur. mais je dis que si on veut légiférer, ce n'est pas en étant dans un état émotionnel fort qu'on doit le faire. ainsi, la peine de mort ne pourrait pas disparaître si on demande aux parents d'enfants tués de la voter.
nous sommes ainsi faits que si nous voulons être objectif, nous devons essayer de nous abstraire de nos émotions le temps, par exemple, d'écrire. Si je me laissais guider par mes émotions, je ne pourrais pas croire un livre car pour écrire, en l'occurence sue le rapport aux animaux comme je le fais, il faut essayer de ne pas mettre uniquement de mots comme: c'est affreux! une honte, mon dieu quelle horreur!
m^me si c'est ce que je ressens par exemple quand le hasard me fait tomber en zappant sur une corrida.
Il est vrai que les aficionado frigides
 de leurs sentiments de compassion vont te paraître des monstres froids. C'est vrai mais ils sont habités par une passion. La passion de ce ceremonial glauque, nuire au faible en toute impunité,, dans la complicité de la foule en liesse, comme les romains ou les lyncheurs, par exemple, ou celle de voir un mec remuer du cul devant leurs yeux lubriques ou encore la joie de voir du sang et je ne sais quoi car je m'en fous de leurs sentiments, car ce qui m'interesse c'est que la loi leur interdise de nuire.
Idem des vivisecteurs et de ceux qui donnent au Téléthon, mais je rêve. Car à voir  les dons de téléthon qui augmentent chaque année, à voir que tout le star system soutient ces ignominies, mon rêve est loin de se réaliser et les enfants seront encore en danger d'être un jour victimes de crimes passionnels de ce fait.

Voir les commentaires

solidarité entre espèces: la poule et ses bébés chats!

4 Décembre 2005, 10:15am

Publié par Jo benchetrit

 

Lorsqu'une poule à qui on a volé les oeufs et donc toute possibilité d'être mère rencontre des chatons orphelins..une adoption est dans l'air!

D'autres photos si vous cliquez là:

MVC-717X

http://www.icilacreuse.com/portraits/poul-cha/

 

 

Voir les commentaires

Article contraire au "P.C." : Ne donnez pas au Téléthon pour protéger notre espèce de la captation mortelle par la toute-puissance barbare.

2 Décembre 2005, 20:31pm

Publié par Jo benchetrit

 

L'idéologie médicale qui est la dominante, celle qui hypnotise les masses et les rend sans pensée, ne tient pas compte de la pulsion de mort qui fabrique nombre de maladies.

Elle ne tient pas compte non plus que l'utilisation des animaux au service de nos pulsions partielles régressives renforce cette pulsion de mort, donc renforce notre propension à nous rendre malades.

On sait que la pollution chimique nous rend malade, et on le sait bien assez avec ou  sans les tortures prévues pour REACH...mais on sait moins que l'utilisation des autres comme des choses est une pollution très dangereuse, celle qui nous fixe dans le cercle vicieux de la barbarie contre nous sous forme de maladies, psy ou physiques, d'addictions diverses. C'est ce que j'appelle la pollution psychique.

 

Téléthon, piège à cons! disent certains.  Oui, car en voulant soigner, on se jette dans la gueule du loup, dans celle de nos pulsions mortifères et on s'expose à rester sous la domination de THanatos.

A propos de cet appel aux dons qui pourrait être louable si les martyrs animaux n'étaient JAMAIS PLUS utilisés, pour trouver des remèdes à la myopathie et autres maladies génétiques, je dois constater qu'on est en plein melo bien orchestré par ceux qui ont intérêt à faire monter les enchères, donc toute la filière des exploiteurs d'animaux  de labos.

On entend des mots trop positifs comme DONS, GENEROSITE, à propos d'une activité coupable, honteuse, qui devrait  plutôt être mise à l'index que de se passer dans l'univers gluant des faux/bons sentiments, les paillettes et les lumières.   

Seule émission qui dure 30 heures de télé et qui  voit défiler des stars en mal de reconnaissance par la dictature du

 P. C. ( politiquement correct), des enfants malades sont mis en avant comme appâts pour ramasser du fric pour faire vivre les chercheurs sans scrupule.  Mais on veut bien le croire, ne le sachant pas, car ils sont aimés, confortés, adulés par la masse...et ils vont ainsi vivre correctement et tuer en masse dans la douleur et  dans un DOUX LEURRE.

 

 

Pourquoi les méthodes (indispensables) sans animaux, dites alternatives rencontrent-elles tant de résistances au point qu'elles sont ultra minoritaires?

Le lobby des chercheurs sur animaux, ignares pour beaucoup, n'aime pas changer d'habitude ( un effet de la pulsion de mort: la résistance au changement) et certains refont toute leur vie la même expérience, afin de pas trop se fouler. (compulsion à la répétition: effet de la pulsion de mort.)

Regardez Le professeur Jouvet, de Lyon, qui a toute sa vie empêché des chats de dormir en les posant sur des radeaux instables . A chaque endormissement,  le chat tombe à l'eau. Au bout de quelques jours, le chat supplicié meurt.

Ainsi, on peut conclure avec Ducon, euh! Jouvet, de que cette expérience de tortionnaire : "le sommeil est indispensable à la vie." On le savait, surtout quand on s'endort sur ...ses lauriers.

Tant que l'on n'aura pas compris qu'être civilisé passe par une privation pour ne pas léser l'autre...tant que les chercheurs utiliseront des êtres sensibles et livrés à leur mega-puissance du fait de leur état d'emprisonnés, et bien on ne devra rien donner de plus aux chercheurs.

Il n'y a pas de raison, autre que de la même essence que le racisme,   de poser comme postulat que celui qui est comme moi a plus de droits que ceux qui sont identifiés par un autre signifiant, les pas comme-moi, ici les autres animaux.

Autre chose à rappeler avoir de recevoir des tomates: On peut être contre les recherches sur animaux sans être contre les humains!

Il y a même des chercheurs qui, eux, proposent avec preuve de meilleure efficacité des méthodes alternatives sans douleur. Le groupe de chercheurs Antidote est plein de grandes intelligences qui prouvent que les expériences sur animaux sont inutilisables pour le progrès de la médecine.

Mais moi, c'est pas mon pb, l'efficacité. Moi, je vois surtout la nocivité des méthodes où l'animal est chosifié, à notre service et sous nos sévices.

Vous pouvez, sans honte, affirmer que vous êtes contre le Téléthon car 67% de l'argent va à la recherche donc alimenter la filière de la torture des animaux.

Vous avez droit à l'objection de conscience. c'est un des droits de l'homme. Vous pouvez refuser de faire des expériences sur animaux, en classe ou à la fac.

A ceux qui hésitent encore, j'ai envie de dire ceci:

Vous avez du savon dans la tête? Où est passé le cerveau? Où sont les nerfs?

  Allez, on se réveille. Ils n'ont que nous, les autres sont des exploiteurs animaux. Réagissons, il faut que la télé croule sous   une avalanche de mails contre le Téléthon, que les verts, et toutes ces ONG  anti animaux sachent qu'on n'est pas  d'accord pour demander le renforcement de REACH.

 Sauf que vous semblez l'être. Et ben! si c'est le cas, y a du boulot.. il faut qu'on entende enfin "la voix de son esclave" car "la voix de son maître", y en a marre ! On entend que ça depuis la colonisation du monde par notre espèce tyrannique.

Et en plus, malgré son comportement immoral, anti écologique, détestable car hyper narcissique et pervers...l'homme veut croire que lui seul mérite des égards! que les autres sont SECONDAIRES.

Ce qui s'impose à la moindre observation, c'est que l'homme est enfoncé DANS SES PROCESSUS PRIMAIRES...sans aucune pensée ni aucune conscience  de ce qu'il fait.

 

Mais du coup, je ne vois pas en quoi, contrairement à ce que le "P.C. " dicte de dire, "Il le vaudrait bien".

Renseignements très utiles qui prouve qu'en Suisse, il y a des gens fort intéressants et organisés:

http://www.animalexperiments.ch/html/info_f_gen.htm

 

Et pour couper court à la fameuse question idiote que nous oppose sans originalité les pro-recherches sur animaux:

"Qui tu sauverais, une souris ou ton fils?"

Cette question est supposée être une peau de banane, un estocade d'où l'anti-vivisection doit sortir vaincu, la queue entre les pattes, . Quelle bévue!



Le fait de préférer son enfant à tous les autres(y compris autres enfants) relève de cette passion que l'on nomme amour ce qui est loin d' appeler la lucidité.. toute passion rendant au contraire ...comme on dit,aveugle, pour ne pas dire con.
C'est donc vouloir à tout prix mettre sa réflexion sous le signe de l'illusion, du leurre que de vouloir à tous prix  sous le signe de ce qui rend aveugle, à savoir l'amour, et encore pire, plus fort et aveuglant... de l'amour maternel !!!!!

Raisonner ainsi, c' est se priver de possibilité de bien raisonner. C'est en fait  ne pas vouloir raisonner ! 
C'est un peu comme vouloir se casser volontairement une jambe avant un marathon! 

 

Voir les commentaires

Non aux fêtes (mediévales, par exemple, comme à Asnières))avec exhibition d'animaux martyrs comme ours et loups!

2 Décembre 2005, 17:09pm

Publié par Jo benchetrit

 
L'amour des animaux...peut hélas! mener au pire, comme avec les cirques et les zoos et à présent les montreurs d'ours. La mode du moyen-âge n'a rien de nocif tant que de telles choses n'arrivent pas.
Point de limites pour monsieur Homme. Ils les utilisent pour son plaisir et l'on voit ressurgir,  du fait de plusieurs facteurs conjugués...loups et même les ours enchaînés avec anneau dans le nez comme au Moyen-âge.
parmi ces facteurs, il y a la mode des animaux qui avaient disparus de nos contrées, et l'on sait   l'émotion provoquée par l'assassinat de CANNELLE, mais il y a aussi l'arrivée de migrants qui, en europe centrale sevissaient déjà avec leur pratique cruelle et retrograde de montreur d'ours.
Associé à la mode de la fête médiévale, on a là les ingrédients de cette lamentable résurgence.
 
A ce sujet, j'ai reçu ceci:
Sujet : lettre type contre le montreur d'ours et loups !!!
 
 
Chers Amis,
 
L’association des Fêtes et Loisirs, et la mairie d’Asnières sur Oise
organisent ce week end une fête médiévale avec exhibition d’ours, d’ourson
et de loups.
 
Faites entendre la voix de ces animaux esclaves en écrivant (courtoisement)
au maire :
 
 
 
 
 
 
 
avec vos coordonnés
merci beaucoup
 
 
 
    
 
 
Monsieur le maire
 
Vous organisez dans votre ville une fête médiévale avec exhibition d'oursons, ours et loups pour le
week-end prochain.
 J'ose espérer que vous avez conscience de la douleur que cela implique pour les animaux
esclaves.
Certes, ce ne sont que des animaux, me direz-vous, et nous avons le droit de
nous en amuser.
 
c'est une erreur  !!
 
Si chacun d'entre nous savait le degré de torture infligé à un animal pour
participer à un simple spectacle, aucun humain digne de ce nom ne
s'en amuserait !!
 
Nous n'avons aucun droit de mutiler, terroriser, torturer, assassiner,
chasser, dresser, asservir les animaux !!!
Ils ont, comme nous, une conscience, une faculté d'aimer, de souffrir moralement et physiquement et une sensibilité beaucoup plus développée que la nôtre.
C'est cette méconnaissance de la nature même de l'animal qui nous conduit à
leur infliger des souffrances silencieuses mais insoutenables.
 
À l'heure ou notre survie est menacée sur cette planète pour NON RESPECT des
Lois fondamentales, il devient impératif de revoir le regard
que notre civilisation porte sur l¹animal et la nature toute
entière.
 
 
Vous êtes responsable des choix et des orientations pris par la ville
d¹Asnières sur Oise et il est de votre devoir de montrer l'exemple.
 
 
Comptant sur votre compréhension, recevez, monsieur le maire, tous mes souhaits de prise de conscience de ce que les animaux , tout comme nous, ne sont ni des objets ni des jouets.
 
Merci
 
 

Voir les commentaires

Acheter un chien, un chat ou un autre animal, c'est en tuer au moins un autre!

30 Novembre 2005, 23:00pm

Publié par Jo benchetrit

Des chiens, des chats, des tas de boules d'amour au bord du précipice et vous, inconscient... egoïste... idiot... en un mot humain... vous allez en acheter un?

Dites non à la saloperie humaine en chacun de nous. Adoptez, recueillez, n'achetez ni chien ni chat ni souris ni rien de ces vivants qui ne sont pas de la marchandise, pas des choses, mais des sujets, des personnes.Oui, des personnes.

ET ces personnes vont seront reconnaissantes et vous aurez avec elles une qualité de contact encore plus forte qu'avec un de ces malheureux d'animalerie, dans ces enfers à cause des acheteurs dont vous avez failli être...avant de lire ces lignes.

Ne faites jamais marcher le commerce d'animaux, vous en faites tuer un en refuge mais combien sur la route des trafics pour les ventes?


Dites oui à l'amour de hasard, l'amour-rencontre avec ceux qui, hélas, ont rencontré pire que vous,des acheteurs-jeteurs, très en vogue, sachez le.

Quelques exemples de chiens qu vous attendent et ont encore de beaux jours à vivre et à vous faire vivre.

Archives des sos, du plus récent au + ancien :

avec : Venez adopter votre futur compagnon à 4 pattes !!!
De nombreux animaux de tous poils à adopter !!!   

Mise à jour : 01/12/2005 .

SOS canin de la semaine avec A.D.A.D
ADOPTEZ-MOI !!!!!
LOLA, histoire triste !!! on a pas pu sauver son frère !! ADOPTABLE proche du 01 !!!
SOS LOLA: Lire le sos
Ce service sur votre site ?

SOS canin de la semaine avec A.D.A.D
ADOPTEZ-MOI !!!!!
Cherchons adoptants ou famille d'accueil pour Lui !!! Sinon : pension = c'est bien trop cher pour une asso comme la nôtre !!!
SOS Angie 5ans: Lire le sos
Ce service sur votre site ?

SOS canin de la semaine avec A.D.A.D
ADOPTEZ-MOI !!!!!
Son SOS est ici depuis fevrier 2005 !!! Aucuns adoptants se présente pour Lui !! ET IL EST ADORABLE !!! C'est  PAS HUMAIN !!!
SOS Alex, 9 ans : Lire le sos
Ce service sur votre site ?

SOS canin de la semaine avec A.D.A.D
ADOPTEZ-MOI !!!!!
Chien avec punch !! n'a que 3 pattes !!!
SOS Oliver : Lire le sos
Ce service sur votre site

SOS canin de la semaine avec A.D.A.D
ADOPTEZ-MOI !!!!!
Petit chien adorable !! est en famille d'accueil !!!
SOS Macao: Lire le sos
Ce service sur votre site ?

SOS canin de la semaine avec A.D.A.D
ADOPTEZ-MOI !!!!!
Il est superbe !!!
SOS Zeus 18mois: Lire le sos
Ce service sur votre site ?

SOS canin de la semaine avec A.D.A.D
ADOPTEZ-MOI !!!!!
Attention adoptable qu'à moins de 100 kms du refuge; et  Promotion du refuge ARPA en Région Paris.
SOS ARNOLD 13ans: Lire le sos
Ce service sur votre site ?

 

 

 

SOS canin de la semaine avec A.D.A.D
ADOPTEZ-MOI !!!!!
Promotion du Refuge Jean Evrard - Oyonnax 01.
SOS Speed: Lire le sos
Ce service sur votre site ?

 

Voir les commentaires

Journée des droits des animaux le 10.12.2005

30 Novembre 2005, 09:03am

Publié par Jo benchetrit

Animaux_pas_materiel_labo_.jpg (55974 octets) Le saviez-vous ?

"Les animaux ont des droits !

Quels droits ?

Les droits élémentaires que chacun de nous possède et trouve normal de
posséder : droit à la vie, à la liberté, à ne pas être torturé ni subir de
mauvais  traitements...

pourquoi des droits ?

Parce qu'ils sont des êtres vivants et sensibles qui en tant que tels
méritent d'être respectés, alors qu'ils sont pour l'instant totalement
méprisés ! C'est le moins qu'on puisse dire. Il suffit de franchir la porte
d'un  abattoir pour s'en rendre compte : 47 milliards d'animaux y sont tués
tous les ans, pendant que des milliards de poissons meurent asphyxiés dans
les filets des bateaux de pêche (1).
Les abattoirs. ça respire la mort, les animaux le sentent, ils ont compris.
Mais la vie qui précède cette fin brutale n'est pas vraiment plus enviable:
vous avez vu dans la vidéo que nous projetons ces images si violentes qui
sont pourtant le quotidien des animaux, tous les jours, toute leur vie.
Ce veau qu'on arrache à sa mère, les grands coups dans la gueule de ce
cochon qui n'avançait pas assez vite, les moutons entassés les uns sur les
autres dans les camions sans eau pendant des jours. Une vie misérable,
cloîtrés, écrasés dans les cages des élevages en batterie. Dans les élevage
extensifs, on dit que c'est plus acceptable, qu'on y passe une belle vie :
imaginez alors le choc pour celui qui passe des prairies et de l'abreuvoir à
la lame du couteau qui vous tranche la gorge. Comme les autres il sentira sa
vie lui échapper à mesure que son sang coule sur le sol. Voyant ça, certains
tentent de s'échapper. Ils n'iront pas loin.
Il y a aussi la vivisection, l'industrie du cuir et de la fourrure, et tant
d'autres activités qui privent les animaux de leur vie. De quel droit ?

comment pouvons-nous autant les mépriser ?
Parce que nous avons choisi de les considérer comme de la marchandise, dont
on peut disposer à sa guise dès lors qu'on l'a achetée, et cela nous arrange
bien ! Pourtant ils ressentent  les choses comme nous : douleur, souffrance,
mais aussi plaisir, joie, par exemple lorsqu'on les caresse, quand ils se
sentent aimés ou simplement libres. Jusqu'à preuve du contraire eux non plus
ne souhaitent pas être torturés ou tués ! Bien au contraire, ils aiment
vivre !

alors que faire ?

Lorsqu'on a ouvert les yeux et compris que les animaux existent pour
eux-mêmes et non pas pour nous servir, on a envie de se bouger pour que ça
change. Mais certains essaieront de nous décourager, en prétendant qu'on n'y
peut rien.

pourtant...

Nous avons la chance de pouvoir sauver un grand nombre d'animaux en
choisissant de nous alimenter autrement. En optant pour le végétarisme (2),
on épargne la vie d'une centaine d'animaux par an en moyenne ! En étant
végétalien-ne (2 et 3), on en sauve encore beaucoup plus ! On a aussi la
possibilité de se vêtir avec des matières synthétiques, de refuser les
produits testés sur les animaux... Et plus les végétaliens et végétaliennes
seront nombreux, plus la reconnaissance des droits des animaux pourra enfin
être soulevée au niveau global.


Rien ne nous oblige à cautionner ce carnage, que seul le droit du plus fort
légitime, conforté par notre habitude de traiter les animaux comme de la
marchandise. La viande, ce morceau de leur corps que nous leur volons, pour
un peu de « plaisir », représente pour eux une vie triste, écourtée,
douloureuse. Par notre consommation quotidienne, nous pouvons leur éviter
ça.


_______________________________________________________________________________
1. On ignore le nombre exact de poissons tués puisqu'ils ne sont
pas>décomptés par individu mais à la tonne (90 millions de tonnes en 2003).
2. L'alimentation végétarienne et végétalienne est fiable pour la santé,
comme en témoigne notamment l'Association américaine de Diététique (nov.
97): "La position officielle de l'ADD est que les régimes végétariens et
végétaliens biens conçus sont bons pour la santé, adéquats au plan
nutritionnel, (.) appropriés à tous les âges de la vie, y compris durant la
grossesse et la lactation."
3. Le végétalisme est une alimentation basée exclusivement sur la
consommation de produits végétaux, sans aucun sous-produit d'origine animale
(oufs, lait...).


PETITION ADRESSEE A L'UNESCO
Les signataires demandent que soient immédiatement reconnus à chaque
animal les droits correspondants à ses intérêts d'individu autonome et à son
statut
d'être sensible, car en mesure de ressentir des états émotionnels
comparables
aux nôtres, tels la souffrance, le plaisir, la tristesse, la joie...  Aussi
chaque animal a-t-il intérêt à vivre une vie qui soit la plus possible
source de plaisir, et la moins possible source de souffrance.
Les droits qu'implique un tel état sont notamment :
1. Le droit à la vie.
Les animaux sont des êtres autonomes. Nul animal ne saurait être privé de sa
vie qui n'appartient qu'à lui-seul.
2. Le droit à la liberté.
Nul animal ne saurait être emprisonné. Ceci implique l'inappropriabilité: un
animal ne saurait être considéré comme chose appropriable ou susceptible de
faire l'objet d'un commerce.
3. Le droit à ne pas être torturé ni subir de mauvais traitements.
Quelqu'en soit la raison, aucun mauvais traitement ne saurait être
infligé à un animal, fût-ce pour le bien commun.
Les animaux ne peuvent se défendre eux-même comme nous le ferions si nous
étions à leur place.
Exigeons pour eux des droits qui les protègent.
NOM - Prénom      Adresse      Pays      Profession      Signature
Contact :
droitsdesanimaux@hotmail.com et 01 43 32 39 85 /06 63 13 63
20(Jean-Luc)
06 21 66 29 24 (David)"

Faites preuve d'initiative pour eux.

Voir les commentaires

Pourquoi les chats jouent-ils avec leurs proies? Cruauté? NON.

29 Novembre 2005, 23:00pm

Publié par Jo benchetrit

C'est une loi, disons une constante: Tout animal trempé dans un monde humain reçoit au bout d'un certain temps, une dose d'homminisation qu'on nomme domestication mais on pourrait l'écrire d'hommestication; Comme disait Lacan, "En mal d'homme".

L'animal "d'hommestiqué", au bout de quelques générations, a oublié les acquis de l'évolution et ne peut les transmettre à ses enfants. Il devient dépendant de l'homme pour sa survie.
Le chat a été domestiqué il y a quelques dizaines de milliers d'années, et, contrairement à ce qu'on croit souvent, ne peut redevenir sauvage.


Un animal domestique a donc un comportement qui n'est pas, à âge égal, celui qu'il aurait eu si son espèce n'avait pas été rendue infirme car incapable de se débrouiller seule, sans l'homme.

 D'où le fait qu'il soit en mal d'homme, perdu sans un "maître", car,, à tout âge, il a besoin de cette affection qui lui est devenu , comme à tout enfant, aussi necessaire que la nourriture.

Ce qui implique ceci: du fait que l'animal dont l'espèce est domestiquée est infantilisé,    sa descendance, même abandonnée dans les rues comme on le voit si souvent et encore plus dans les endroits où il n'y a aucun refuge, comme dans nos îles, mais aussi et surtout   dans les pays où protéger les animaux semble une abheration, le sera à jamais, à moins d'attendre à nouveau les millions d'années d'évolution perdue et à récupérer.

Donc, il ne faut pas juger un chat adulte avec les yeux de celui qui croit étudier un comportement animal "naturel".

Alors, me direz-vous, pourquoi un chien ne joue-t-il pas avec des proies? Il est pourtant domestiqué, lui aussi.
Et bien pour cette raison: les bébés félins apprennent à chasser de la sorte . Ce qui n'est pas exactement le cas des canidés,qui eux, vivent en meute, et qui n'ont pas à affronter en solitaire le problème de la survie.

De plus la domestication féline est plus récente que celle des chiens. Nous avons donc là un phénomène résiduel d'un comportement propre au petit félin.
Ainsi, adulte,  le félin sauvage ne joue plus avec sa proie, car il chasse pour ne pas crever de faim.

Le jeu est essentiel pour apprendre. Les enfants de nombreuses espèces font leur éducation sur un mode ludique. Mais, adulte, le jeu devient  plus rare et ne se situe plus sur les mêmes objets que dans l'enfance. Aussi, on peut dire que le chat qui joue avec sa proie n'est pas cruel mais infantilisé.

On peut dire  aussi ceci, que je développe dans mes textes, et qui est tout le problème des humains : notre espèce elle-même est domestiquée et donc infantilisée à vie et il se peut qu'on trouve là une des causes de notre intolérable et chronique cruauté,  qui, telle n'importe quelle addiction , va en s'aggravant, la barbarie. Celle qui signe notre régression et notre fixation au stade de la perversion polymorphe de la petite enfance.

 

Voir les commentaires

manifestation anti- fourrure du 26.11

27 Novembre 2005, 06:58am

Publié par Jo benchetrit

2 000 français défilaient le 26.11.2005 de la bastille à Nation contre la monstruosité de la fourrure, sde chien chats, visons, lapins etc., et plus particulièrement de celle qui vient d'un pays celèbre pour sa barbarie envers les animaux, la Chine, qui, comme ses voisins le cambodge et toute l'Asie du sud est a pour coutume de manger ou de tuer pour leurs fourrure des animaux ébouillantés, abattus avec sadisme,  depecés vivants sans aucun scrupule. Et dire que l'on n'en savait rien avant. Les voyageurs ne nous en disaient rien...les amitiés franco-chinoises nous decrivaient un pays soucieux de chacun, et j'en veux à ceux qui ont exporté l'omerta de la dictature stalinienne (Mao en était) jusqu'ici.

2000 manifestants,

c'est peu sur 60.000.000 d'habitants.

Pourtant, il me paraît évident que rien n'est plus important pour tous, hommes et animaux compris, que "l'humanisation" des hommes.

Voir les commentaires

Ne pas donner à la recherche qui torture des animaux ! Au téléthon, au sidaction, contre le cancer etc.

26 Novembre 2005, 23:00pm

Publié par Jo benchetrit

  
Texte politiquement incorrect.
Précautions d'emploi:


 IL EST DECONSEILLE DE LIRE CET ARTICLE SANS PASSER PAR L' ACCUEIL

lire aussi ceci avant:

 

http://psychanalyse-et-animaux.over-blog.com/article-262933.html

 

Texte interdit aux moins de 3 ans d'âge affectif.

 

 

Mais qu'a donc vu Minnie?

 

 

 

Si elle fuit, ce n'est pas pour ne pas donner aux "restos du coeur", car la solidarité , elle aime ça !!! Elle irait bien  y grignoter un morceau, tiens! 

 

 

 

Mais elle ne veut pas faire partie des millions de souris utilisées pour la recherche génétique, qui a le vent en poupe grâce aux dons du Téléthon!

Se faire injecter des trucs qui font mal, elle a horreur de ça, se faire couper en morceaux, écorcher vive, ça ne l'amuse pas trop et puis, c'est pas non plus le confort, une souris par boite minuscule, car il faut dire qu'on a une crise de logement dans les labos.

 La charité, SVP...

 

 

 

 

"La

 

 

pression sur les jeunes docteurs pour publier et la disponibilité d’animaux de laboratoire ont fait    de                                                                     l’avancement professionnel la raison principale pour faire des expériences animales." Dr E. J. H. Moore  

CLASSé x.

 

[ICI, il y avait une photo d'un singe torturé par des chercheurs, l'anus distendu et sanguinolant dans lequel on ne sait ce qui avait causé ça, entravé dans une machine l'empêchant de tout mouvement autre que celui de sa tête nous regardant, nous implorant. Je ne la laisse pas pour ne pas heurter VOTRE sensibilité mais n'oubliez pas la sienne.]

La SCIENCE, pour vous servir!

"Et les supplices, pour NOUS desservir."

                                                                                                  

Cette pauvre Minnie a vu un cousin rat tout esquinté. Comment va-t-elle pouvoir s'échapper de ce labo qui la terrifie?

 

 

C'est toujours le même problème:

 

 

 

 

 

 

 

Donner à la recherche c'est à dire livrer à la torture des animaux de toutes sortes pour soi-disant sauver des gens, surtout si on vous installe de charmants bambins malheureux en vitrine pour bien vous émouvoir, ça marche si bien  qu'on oublie le fait que les dons serviront en grande partie( 65%) ) à martyriser des innocents, des enfants encore plus démunis puisque considérés  comme du matériel sans subjectivité et traités comme tels.

 

 

 

 

 

 

 

Chien venant de subir des tests à vif sur sa peau... Pardon d'avoir publié cette image!

 

Vous êtes politiquement correct et contre la peine de mort, mais moi, le chien à la peau et à la chair arrachées,

je vous le dis:

 

"Vivement la mort puisque je n'ai pas de vie..."

 

 

 

 Merci, la science! et ce pisse-froid de

Descartes, sadique de son état qui donnait des coups de pieds dans le ventre des chiennes gravides en rigolant avec son ami Mallebranche, pour dire: ça souffre pas. C'est des reflexes si ça crie!

 

 

 

"Moi, dit Minnie, je trouve pas Descartes très cartésien. Et vous????"

 

Alors,   si vous appelez ça avoir du coeur !

 

 

 

 

 

 

 

Idem du Sidaction ou autre qui, sous couvert de solidarité vise au moins deux choses:

 

 

 

 

 

 

 

1°se déculpabiliser de son égoïsme quotidien.

 

 

 

 

 

 

 

2° se rassurer pour soi car "si la recherche avance", pense-t-on, ça peut me servir ou servir mes proches.

 

 

Bravo la morale!

 

 

 

 

 

 

Donc c'est finalement dès le départ une démarche égoïste.

 

Un grand mélo qui finit bien "grâce à vos dons" vous donne l'illusion de vous laver de vos péchés aussi bien qu'un bon confesseur.

 

 

 

 

 

 

 

Et ensuite, vous pouvez laisser votre "bon coeur" reprendre son inactivité normale! Pendant que les vraies victimes, elles, peuvent commencer à "déguster" grâce à votre "humanité".

 

 

 

 

 

 

 

Moi et des millions de souris...que vous méprisez de surcroît ou qui font peur à des nanas hystérobarjo c'est notre supplice que vous payez par  la foire du Telethon !

Le saviez-vous, ingrats qui, non contents de nous faire torturer, nous poursuivez de votre haine ainsi que nos cousins les rats.

 

tout ça parce que notre queue vous fait penser à des pénis et que le sexe vous fait peur malgré votre mode délurée.

Mais lisez cette histoire  vraie glanée sur Internet:

"Hier en cours de SVT on disséquait des souris et une fille de ma classe a coupé la queue d'une souris et l'a gardé en souvenir (super le souvenir lol :wahoo. Mais le plus important de l'histoire s'est déroulé aujourd'hui... Cette fille donc qui possédait une queue de souris (et une vrai!), nous allons l'appeler Miriam. Miriam déteste une fille qui s'appelle Mélanie. Pendant notre cours de chimie, l'écharpe de Mélanie est tombée par terre, un gars la prend et fait passer l'écharpe jusqu'à Miriam. Miriam, qui avait amené sa queu de souris, la prend, la sort de son plastique et la met sur l'écharpe à Mélanie (la queu de cette pauvre souris était en sang :diable. Quelques minutes plus tard Mélanie récupère son écharpe. Le même gars lui dit qu'il y avait un bout de cadavre de souris, alors Mélanie se met à regarder son écharpe d'assez loin ... Mais après quelqu'un lui a dit que ce n'était pas vrai donc Mélanie, confiante, a remise son écharpe.

C'était pas vraiment une honte, mais disons que je n'apprécie pas trop cette fille et j'avoue que cette scène m'a bien fait marrer!!!"

Voilà comment on éduque les enfants à devenir des petits tortionnaires rigolards mais... cartésiens!

***************************

Informez vous sur le sort des (autres) animaux "grâce" à vos dons. Regardez les photos plus bas. Voudriez-vous prendre leur place, vous si compatissant qui donnez au Téléthon?

 

 

Non, Alors, votre degré de compassion devrait    vous faire peur. Si vous êtes si bon, prouvez-le autrement:  

 

 

Donnez votre sang.          .

 

 

Donnez vos plaquettes

Donnez votre moelle pour les leucémiques et autres.

 

 

Donnez de votre personne pour des tests sur vous.

Donnez du temps auprès des esseulés déchets de la société sectaire.

Et dans le même  temps, exigez que les animaux ne servent plus de "matériel" alors que ce sont des personnes, c'est à dire qu'ils ont une subjectivité

qu'ils ressentent douleurs et angoisse

 

 

et que rien ne dit que ce qu'on leur fait soit moins mal ressenti par eux ...

que par n'importe quel humain otage innocent par définition à qui on infligerait les mêmes souffrances tant physiques que psychiques...

BIEN AU CONTRAIRE

Parce que eux, ils n'ont aucun élément pour comprendre ce qu'on leur veut et que cette incertitude devant l'inconnu où tout est menace, ça augmente considérablement la souffrance.

Lacan le disait: l'angoisse qui naît de cette question sur le désir de l'Autre fait probablement plus souffrir les animaux des laboratoires, que la douleur physique. Ne rien en savoir  les terrifie.

On sait que la terreur de ne pas savoir ce qu'on nous veut augmente les douleurs physiques!

On a fait des études sur la question dans les soins dentaires qui font moins mal quand on nous explique ce qu'on nous fait et pourquoi on le fait.

Nous sommes des  animaux et nous savons donc ce qu'ils ressentent sans avoir besoin de le démontrer sans cesse...

sinon peut-être en réponse à l'effet sur les gens des religions alors qu'il est probable que vous soyez agnostique...sinon les reliquats de la religion repérable dans l'idéologie humaniste dominante.

 

Revenons à nos Téléthons:


 

 

Vous dites que vous êtes tout amour, et que vous n'êtes pas égoïstes? Prouvez-le.

lisez avant de juger. C'est la moindre des choses si vous êtes honnêtes.

 

primate en laboratoire

HALTE AU TERRORISME

contre les animaux dans les laboratoires !

 

 

 

 

Chez le singe ce rictus n'est pas un rire mais exprime une profonde terreur.

 

 

 

Traduction par International

Campaigns de l'introduction

du rapport de l'infiltration récemment

opérée par PETA chez Covance USA

 

ClIQUEZ SUR LES PHOTOS; ET suivez MES LIENS vers stephane lamart , et  one voice sur LA GAUCHE ET SI vous donnez à la recherche et que ça  VOUS LAISSE INDIFFERENTS, BRAVO, vous êtes cohérents. Mais si vous faisez l'expérience de lire au lieu de montrer votre fond de violence injuste, alors, là, on discuterait sur pièces.

 Et moi, suis-je bien prudente

de m'attaquer ainsi à un des piliers de notre société émotionnellement valorisée dans ces actions décérébrées où même les plus célèbres amis des bêtes s'offrent pour aider à la récolte?

 

 

 

 

Je les entends déjà, grandiloquants: "Monstre! vous n'aimez donc pas les enfants!"

Comme si il s'agissait d'amour!

Et la morale, bordel?

Mais je rappelle que les religions du Livre disent toutes que les animaux souffrent. La juive interdit de consommer la chair d'une bête ayant souffert! Dans ce cas, vaudrait mieux être végétariens! Car la souffrance, on ne peut l'éviter, et rien que dans les élevages et les transports?N'empêche, c'est la loi de cette religion.

D'où l'interdiction récente du foie gras en Israël.

A l'abattoir, en effet, une bête qui ne meurt pas du premier coup n'est pas cacher et sera distribuée aux autres. Ce qui n'est pas le cas de la musulmane et les images atroces du couteau qui passe et repasse sur la gorge comme quand on tranche du pain, et des corps empilés alors que certains , sous la pile continuent de bouger, me reste d'un reportage sur les abattoirs de l'Aïd au infos de France 2, présenté par Pujadat. Tout y était atroce et quand même présenté comme un progrès...sanitaire!Colère contre un règlement qui ne protège que les hommes et...

Idem des poulets sacrifiés par les dits-juifs, pas tous, ça relève de coutumes, pour    kippour.

Idem de l'agneau tué pour les chrétiens à Pâques.

Idem pour ceux-là +les athées, qui se gavent tous du foie gras de la honte pour Noël, et à présent tout le temps.

 

Attention, ne prenez pas ce que je dis sur les moutons de l'Aïd, traînés de force, tremblants, pleinement conscients vers le lieu de leur supplice, dans les rires et la joie festive, pour du racisme. Aussi ignoble cette joie que le sont les amusements avec animaux du sud de notre douce France. et que dire de l'Espagne qui jette des chèvres des clochers, bat à mort des ânes dans des fêtes orchestrées par l'Eglise? etc.

J'ai vu ça, je relate, c'est tout. Et d'ailleurs, avnt de me condamner, sachez que ceci est ma conclusion=

A bas TOUTES les religions car elles sont toutes dangereuses et génératrices de symboles auxquels les hommes finissent par s'attacher plus qu'à la vie.

Quant à la science qui torture, elle montre bien qu'elle ne vaut pas mieux  que l'obscurantisme pour nous sauver de la barbarie.

Colère contre un Dieu qui, s'il existait, voudrait ça!

Colère contre les hommes qui n'ont pas été fichus d'inventer un Dieu bon pour tous.

Colère aussi contre ceux qui confondent égoïsme et bonté,

 ceux qui ont inventé une science à l'image de leur Dieu, basée sur le postulat de Narcisse ( mon Bien, c'est le bien).

Voir les commentaires