Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Psychanalyse et animaux.

Articles avec #liberation a nimale+politique=la revolution la

Sauvons les rats de Paris et Marseille, etc. Petition rats. Ils ne sont pas du tout dangereux selon... le dr Salines chargé de les faire massacrer.!

12 Décembre 2016, 15:24pm

Publié par Jo Benchetrit

Mme le maire,
Tandis que nous crevons de NOTRE nuisance aérienne, Le Champ de Mars va être fermé 15 jours au  public, les tueurs de rats vont opérer par empoisonnement et autres moyens de massacre à l’abri des regards.
Ces pauvres rats sont persécutés pour des raisons sanitaires, dit-on, voir le titre de l’article du Parisien: "une menace sanitaire réelle » et, comble de folie tueuse,  l’article le dément, sic.  De l’aveu même du tueur en chef, le Dr Salines, ils ne sont en rien des dangers mais ces jolis rongeurs seraient  désagréables à la vue.
sanction: peine de mort!


Or la phobie du rat (et sans doute de sa queue car mettez à un rat une belle queue en panache et on a un écureuil qu’on aime...) la phobie du rat donc, est une phobie sociale comme celle des araignées et on tue  sans pitié tous ces malheureux  désignés par la société en quête de bouc émissaire comme à éradiquer .


On voit actuellement traités au même rang d’une part NOTRE pollution qui  tue des dizaines de milliers de personnes humaines (et combien de millions d’animaux qui peuvent pas nous éradiquer, eux, et nous subissent?)??par an et d’autre part les rats qui ne tuent personne.


Et au passage on en remet une couche contre les malheureuses autres victimes de notre haine du vivant que  sont les pigeons. "Le Dr Georges Salines rappelle qu'il ne faut pas donner de nourriture aux pigeons, qui partagent les mêmes terrains de jeu que les rats.
(LP/MATTHIEU DE MARTIGNAC.) »


Haine du vivant dont parlait Levi-Strauss,desesperé.
C’est intolérable et drôlement attisé par des responsables qui, au fond savent bien que c’est injuste.
extrait: http://www.leparisien.fr/société/une-menace-sanitaire-reelle-08-12-2016-6428091.php
Vous y verrez un rat malade en photo, qui fend le coeur de personnes sensibles, mais est  montré ainsi pour attiser la répulsion du PHOBIQUE  des rats et autres désignés à sa haine .
Vous verrez la question posée au Dr Georges Salines. Sa réponse vaut son pesant de cacahuètes:
Est-ce un vrai problème sanitaire ?


"Les rats sont une menace sanitaire réelle.
Il n'y a pas de risque de maladie ou de peste...Que les Parisiens se rassurent.

Mais ce sont des problèmes de propreté
ainsi qu'un réel désagrément visuel et psychologique."


Je suis pédo-psychologue et horrifiée de la cruauté des hommes. Elle se retourne contre lui car on est un jour du groupe à genocider. POUR DAECH, c'est clair, on est à é rat diquer.
Ouvrez les yeux et cessez cette operation degueulasse et mauvais exemple pour les enfants.
=============================


je vais rajouter ceci:
Si Salines trouve que notre état psychologique est si important que pour cela il sort l’artillerie lourde, il devrait penser aux personnes qui respectent le droit de vivre des autres espèces et sont plongées dans un état de déprime et de souffrance psychique d’être impuissant à les défendre.
Car le barbare humain  est dur à calmer, à être ramené à la raison. C’est tellement jouissif d’être tout-puissant et de donner la mort en se présentant de surcroit comme le sauveur de l’humanité. Gageons que ce gentil Dr a au moins une ou 2 diesel et qu’il nous étouffe en toute impunité !
voilà encore en quoi nous n’en aurons jamais fini avec la monstruosité humaine. IL faut lutter, SVP. Ne laissons pas tomber ces pauvres bêtes. ça nous rend trop tristes...Dr Saline, pensez à nous!
==========


Chers amis, pensez y, les atrocités specistes sont, elles,  à éradiquer.
Je rappelle au passage qu ’un homme, un saint ou un juste, comme vous voudrez, Giuseppe, a été encore blessé par des truands qui l’ont laissé sur le carreau, parce qu’il vit dans la rue: il  a été expulsé de chez lui aux Halles du fait qu’il nourrit des pigeons et il est l’objet de graves persécutions qui vont finir par le tuer car il continue.


SIGNEZ SVP:

Nous voulons les sauver. la betise et la cruauté peuvent s'arreter devant la reflexion. Nous le savons tous.   Si qq chose pouvait commencer à être entendu, une dissonance dans ce concert d’aversion, peut etre que le doute ferait sauter  ces certitudes delirantes...

comme ici:
 

 http://www.paris.fr/actualites/paris-renforce-son-plan-d-action-contre-les-rats-4336

Cet article est terrifiant de A à Z...Les rats ne me font pas peur malgré votre photo digne d'un thriller,  mais les hommes la bave au levres prêts à assassiner des creatures inoffensives designées comme à lyncher , oui.

merci de transmettre.

Voir les commentaires

Politique et protection des animaux. libération animale et défense des animaux.

7 Novembre 2011, 21:25pm

Publié par Jo Benchetrit

nuit.gifDéfense des animaux et libération animale.
ça s’entrecroise, parfois, chez le même individu.
Mais, en gros, la conscience politique des défenseurs est bien inferieure à celle des libérateurs qui sont révolutionnaires et plutôt de gauche.
On peut donc déplorer que les défenseurs, du camp des plus nombreux, soient séduits par ceux  qui ont l’intelligence de les attirer avec un discours de braves types aimant les bêtes et haïssant les méchants de telles ou telles origines pas de chez nous. Je pense que la 1° piégée par ces sirènes, du moins la plus célèbre,  fut BB.
    BB  n’est pas une femme stupidement adepte du FN. Elle  est politiquement avec celui qui voudra être contre toutes les tortures animales. C’est pas le cas du FN, mais c’est sans doute celui de son mari FN.
La protection des animaux est un champ plein de potentiels adeptes de tout et n'importe quoi, où il y a des tas de rodeurs peu ragoutants qui sont infiltrées et manipulent des   bonnes gens peu conscients, pas souvent intellos, qui passent leur vie à essayer, et c’est louable, de sauver quelques uns des 500.000 chiens et chats que les français abandonnent ou / et euthanasient par confort chaque année : un puits  de malheurs absolument intarissable.

L’énergie demandée pour ce tonneau des Danaïdes leur interdit le plus souvent de prendre au sérieux un discours politique et ces bonnes gens qui sauvent sont des proies de rêve pour  les pires des humains…qui les manipulent et véhiculent  une idéologie brune.

Or la révolution  animaliste ne peut avoir lieu sans que la conscience des protecteurs des animaux ne soit aussi aiguisée que le fut celle des femmes du MLF.


Il y a même des sectes à tendance pas toujours peace and love qui racolent parmi eux.

Hitler, déjà, avait manipulé les protecteurs  des animaux pour se les mettre dans  sa poche. Une masse non politisée mais très affective est un rêve pour un leader surfant sur la vague de la haine.



Nous  devons être vigilant pour ne pas laisser entrer encore le nazisme donc l'antisémitisme (masqué ou pas sous l’appellation antisionisme) dans cette maison qui devrait être exemplaire.

Quand je vous disais que la bêtise était l'arme absolue! L'intelligence humaine est en effet trop souvent impuissante devant elle.



Voir les commentaires

Don't forget animals:Obama est président.Good luke.

5 Novembre 2008, 04:03am

Publié par Jo Benchetrit

C'est chouette, il est 4h 59 heure de Paris qui s'éveille à 5h du matin comme chacun sait depuis Dutronc, l'Amérique hurle de joie :
Obama passe!!!

C'est une bonne nouvelle pour l'image des USA dans le monde.
Espérons que ce soit une vraie bonne nouvelle pour les animaux et pour tous.

Comme dans 24h chrono, l'AMÉRIQUE A UN PRESIDENT NOIR.
IMPACT DES SERIES SUR LA RÉALITÉ?
Souhaitons que ce beau jeune homme saura répondre à toutes les espérances qui vont peser sur ses épaules.
Il a promis beaucoup de choses, y compris sur le plan écologique, et aussi pour les animaux. Le lobby animaliste américain est plus puissant qu'en France. Ce qui n'est guère difficile vu qu'ici les gens sont entre eux assez chicaneurs.
Un jour, nous serons comme aux USA, mais en attendant les gaulois se bouffent trop le nez entre eux.
Ne ternissons pas le moment...assez beau, allons, ne boudons pas notre joie.
Good luke, America, good luke, Obama.
Good luke, animals...Mais là, avouons que nous ne faisons guère d'illusion.
Même si le racisme est engendré par le spécisme, on ne peut être certain que l'anti racisme en ait suffisamment conscience pour renvoyer l'ascenseur à l'anti-specisme.
Bon, en plus, j'espère que la nouvelle ne sera pas démentie...
Bye bye, freak PALIN, GRRRRRRR.
Mac Cain rend hommage à Obama: fair play, le mec!
Il a peut être voté Obama...
Remarque personnelle: Et pan dans l'oeil de José BOVE, cet antisémite anti-americain primaire.

Voir les commentaires

Mac Cain, dernière chance, drague aussi les végétariens!

4 Novembre 2008, 10:30am

Publié par Jo Benchetrit

Miss frigo (Alaska!) Sarah Palin ne semble pas attirée par les végés, c'est bizarre de la part d'une femme qui a adopté l'ours de son père. Il est vrai que c'est un ours réduit à  l'état de peau avec tête, et qui fut tué par les bons soins du dit papa.
Ha! Oui, c'est vrai qu'elle aime les animaux pour les massacrer et ensuite, elle prend son pied avec les dépouilles. Nécrophilie, quand tu nous prends.... C'est son choix, non?
Pensez y en achetant votre viande, vos oeufs, vos gâteaux ,  et vos produits laitiers: valez-vous mieux qu'elle?
Pardonnez moi. C'est juste pour vous suggérer un réajustement alimentaire.
Cependant, Mac Cain va fort, jugez en:
 
"Je viens donc vers vous, habitants du New Hampshire,
républicains, indépendants, libertaires, démocrates, végétariens."
 
 
Elections américaines McCain fait tout pour enlever l'élection au finish
03/11/08
John McCain était, lui, en Pennsylvanie, hier, l'un des états remportés par
les démocrates en 2004, où il a essayé de séduire les derniers indécis. Il
s'est
rendu ensuite dans le New Hampshire, là où, lors de la primaire plus tôt
cette année, il avait fait un très bon score.

"J'ai servi mon pays toute ma vie et je l'ai toujours placé devant, a
déclaré John McCain. Je viens donc vers vous, habitants du New Hampshire,
républicains, indépendants, libertaires, démocrates, végétariens, tout le
monde, et je vous demande à nouveau de me confier encore une mission".

McCain, dont la défaite, en tous cas selon les sondages, semble acquise, va
courir un vrai marathon aujourd'hui, avec des étapes et des meetings dans
sept états américains.

Voir les commentaires

Début de réflexion sur ce que défendrait un parti basé sur LA révolution fondamentale LA: la Libération Animale.

3 Octobre 2007, 08:21am

Publié par Jo Benchetrit

Réfléchissons-rêvons sur L.A. (: Libération Animale) révolution.

Ce ne peut être à long terme qu'un projet international.
Partons en effet d'abord du constat que dans la logique *internationale*
actuelle, nous arrivons au point de rupture car la nature est si
spoliée, violentée que notre monde, un jour, ne va plus permettre la
vie, en tous cas celle des animaux , y compris nous, qui avons besoin de
ces conditions non extrêmes. Il convient de tout repenser.
Je vous jette ceci, sans trop y avoir refléchi, j'avoue:

Je crois que ce serait un parti strictement basé sur le respect de
*chacun*, y compris les animaux, donc un truc genre libertaire
écologiste, non? mais une écologie basée sur le profit de tous, nous
n'étant qu' un membre du monde et pas une partie à part et supérieure.
Fini le propriétaire prioritaire! Finie l'idée que les autres sont notre
environnement et nous, Narcisse repu à repaitre au centre. Finie donc
TOUTE l'exploitation animale.
Le genre kibboutz comme petites structures unitaires avec troc entre les
kibboutz spécialisés.
Mais on peut conserver argent et profit si on ne se sent pas obligés
ensuite à la croissance qui est génératrice de nuisances.
Tous les profits seraient évidemment pour tous.
Mais bon, je crains que si l'humain reste aussi con, ce ne soit pas
possible. N'empêche, ça peut être la vraie révolution.

Au niveau international, ça ne marcherait que si le monde voulait bien
se fédérer au lieu de jouer les rivaux.
avec un programme basé sur le bien-être de tous, et pas de certains, et
aussi une limitation très stricte des naissances car si on a un pb,
c'est bien celui de notre énorme nombre.
IL me semble évident que ce serait la fin des animaux domestiques, car
si on abolit leur exploitation, on arrêterait de les faire ou laisser
reproduire. Mais les animaux peuvent aussi s'apprivoiser et si on ne les
tue plus, on aura tous les animaux du monde qui se rapprocheront de nous.
Ce qui nous plaira parfois, ou nous posera des pb.
Mais il faudra simplement garder en tête que si nous ne pouvons éviter
un danger, il faudra nous défendre, seul moment où j'admets la violence.

La terre serait divisée entre tous les membres de la terre. A terme, il
ne pourrait peut-être plus y avoir de pays.
Car ceux ci sont nos façons d'avoir divisé un gâteau et de nous l'être
partagé. Entre hommes, ne tenant pas compte des autres.
Donc les pays, ce sont des vols.
Je suis désolée, mais je ne pense pas utile de replâtrer notre société .
Il faut tout changer.Tout ce qui nous a amené au bord du gouffre. mais
c'est sûr qu'il faudrait en passer par là dans un 1° temps.

A vous!

Je vous colle le texte que F.de Monclin m'a fait la grâce de m'envoyer
et qui n'est pas personnel, donc je me permets de le coller ici. Je crois
aller dans son sens :

"Bonjour,

Merci pour votre témoignage. En retour, une petite réflexion
"philosophique" que je souhaitais vous faire partager.
Tant que nous faisons cette opération mentale, qui consiste à proclamer
l'extériorité de l'homme par rapport à la nature, nous sommes placés
devant un choix impossible : ou bien protéger la nature, mais au déficit
de l'humanité, au prix d'une limitation du développement et de liberté
humaine ; ou bien donner la priorité aux finalités humaines, croissance
économique en tête, et préparer la catastrophe écologique.
Entre nature et culture, il faudrait choisir. Il y a peut-être une
troisième voie qui serait que nature et culture fasse cause commune...ce
qui suppose de faire sienne la solidarité avec le vivant et de
l'inscrire dans le temps comme dans l'espace."

Voir les commentaires