Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Psychanalyse et animaux.

Articles avec #pigeons - nos amis martyrises - diffames - affames...

les pigeons diffamés, affamés, assassinés de Santini, Sarkozy, Le Bouillonnec etc. cherchent pigeonniers contraceptifs et graines anticonceptionnelles.

20 Février 2017, 05:38am

Publié par Jo benchetrit

Il faut réhabiliter les pigeons :         nous leur devons bien ça !

Ceux qui ne se sont jamais essayé à empêcher les hommes de nuire ne peuvent en imaginer la difficulté.

 C’est dire à quel point cette espèce qui s’auto-sacralise comme « seule espèce morale »est attachée à la jouissance dans le mal qu’est sa propre barbarie.

 

"A mort, l'oiseau!"

"Amor, bel oiseau!"



Rares sont les animaux qui provoquent autant de passions contradictoires que les pigeons.
La haine et l'amour, deux choses aussi dangereuses les accablent. Ils ont inspiré de nombreuses oeuvres d'art, ce qui n'empêche pas leur persécution et un mépris immense.

Pourquoi se gêner ?

Qui sont-ils donc, ces petits bonhommes tristes et miséreux qui peuplent nos trottoirs à le recherche de la miette qui leur évitera la mort par famine, dont de nombreux sont victimes?

Il y a 200 espèces de pigeons dont certaines sont en voie de disparition. Le pigeon biset, celui des villes n'existe que sous la forme domestique, sauf en Corse, où il pourrait rester selon l'encyclopedie Encarta quelques pigeons bisets sauvages.
Le pigeon des villes, en tant qu'"animal domestique sans maître" se trouve dans la situation d'un chien ou d'un chat abandonné : il ne sait pas se débrouiller seul.
Les hommes en domestiquant font perdre en quelques générations les acquis de parfois quelques centaines de millions d'années d'adaptation et de transmission d'apprentissage entre les parents et leurs petits. C'est pourquoi la domestication est une infirmité. L'animal domestique est un handicapé de la vie car il restera pour toujours un enfant. Et ce processus semble irréversible. Peut-être que dans 10 millions d'années ?
C'est pour cela que les chiens adultes, contrairement aux loups adultes aboient et que les chats adultes jouent avec leurs proies comme les bébés félins qui apprennent à chasser.


Tout cela pour faire apparaître combien la situation des pigeons des villes est terrible. Il ne connaissent que les hommes pour les nourrir et mourraient à la campagne où les graminées sont éliminées aux pesticides (on les appelle mauvaises herbes parce qu’elles ne nous servent pas) et les champs cultivés gardés par des agriculteurs en armes.
Leurs habitats d'origine où ils furent capturés ont été souvent détruit: des falaises.
De toutes les façons, ils furent domestiqués par les Egyptiens il y a 6000ans et ne pourraient donc pas se réhabituer à la vie sauvage.
En effet il faut savoir que le processus de domestication est si irréversible que le code rural considère comme domestique un animal issu d'un parent domestique et d'un parent sauvage. Ce qui fait qu'au bout de X générations, on a toujours affaire à un animal domestique, ce que le ministère de l'agriculture va enfin bientôt reconnaître, selon la SPOV ( Société Protectrice des Oiseaux de Villes à Châtillon, 92) qui fut invitée aux négociations.


En conséquence nous devons demander l'abrogation de l'arrêté de la préfecture de police n° 120 qui les affâme en interdisant leur nourrissage par les bonnes volontés qui sont sanctionnées de ne faire ce qui n'est, finalement , que le  devoir le plus élémentaire: "Tu es responsable de ce que tu as apprivoisé" St Exupéry, in le Petit Prince. cet article est en contravention par rapport à la loi qui interdit la crauté envers les êtres sensibles que sont les animaux pour le code pénal. En effet, affamer un animal domestique est passible de lourdes sanctions.

 

Nous sommes en dette par rapport à eux : ils ont sauvé des vies pendant les guerres, en sacrifiant la leur dans des conditions abominables, dans les gaz moutarde. La récompense ? On leur dit merci en les étouffant par la torture du vide d'air, ou asphyxiés au gaz carbonique.
Ils continuent pourtant à nous aider dans de nombreuses occasions. Ils sont utilisés comme facteurs, en particulier pour les secrets d'état. Ils sauvent encore des vies en amenant le sang et des médicaments entre les îles et le continent.
L'horreur de notre action sur les petits êtres sensibles, et vulnérables que sont ces oiseaux est une persécution grave et indigne de l'idée que nous nous faisons d'une humanité juste et donc respectueuse des autres vivants de la Terre.
C'est pourquoi, il faut  exiger de tout ceux qui croient que tout est permis avec les autres vivants, en ne réalisant pas le mal qu’ils font, de bien vouloir reconsidérer leurs a priori même si cela leur coûte. La multiplication des plaintes auprès des mairies aboutit à les utiliser comme de pratiques boucs émissaires.

Ils sont, à cette fin, diffamés : nous savons à présent que les pigeons ne sont pas porteurs de maladies transmissibles à l'homme. (du moins, cela ne s'est jamais produit selon le rapport de la DSV de 1996).

La raison invoquée des fientes de notre société hygiéniste et impitoyable est parfois réelle, parfois fantasmatique car, il suffit à certains d'en apercevoir une aile pour, tout de suite, imaginer être engloutis dans les déjections...en particulier chez les obsessionnels pour qui l'objet du désir, la merde, est sans cesse invoquée.

Il faut considérer que le fait de transformer le plomb en or est un fantasme obsessionnel qui signifie en fait l'inverse: transformer tout en plomb, en déchet.

 

 

 

 

 

 

 

 

Nous savons enlever une fiente d'un balcon en 3 secondes mais contre nos pollutions atmosphériques qui empoisonnent tout le monde, y compris les autres animaux que nous oublions toujours, on ne trouve pas de parade. Pourtant c’est l'animal humain qui est responsable de ces nuisances mortelles ( la pollution provoquerait en France entre 6000 et 9000 morts humains par an).

Aussi on croit agir en tuant les pigeons, comme pour se venger de ce qui nous réduit à l'impuissance, en croyant qu'ainsi, tout ira mieux. Mais c'est un fantasme magique de primitifs !
De plus d'autres pigeons prennent leur place, et on recommence jusqu'à un acharnement obsessionnel en les capturant pour les massacrer jusqu'à une fois par mois comme à la Défense, ou comme ils le faisaient jusque-là à Neuilly où les défenseurs ont pu faire annuler une capture et a cru réussir à sensibiliser la municipalité à la solution efficace et "humaniste" des pigeonniers contraceptifs. ( Annulation de la tuerie à Bagneux aussi). Mais , dès que la pression flanche, les mairies recommencent! Ainsi, Le Neuilly de Sarkozi et l'Issy les Moulineaux de ce " brave" Santini" ont reculé pour mieux recommencer dès que les défenseurs ont tourné le dos: comment avec une poignée de bonnes volontés surveiller les milliers de municipalités qui emploient ces procédés infâmes?

Vu ce qu'ils font à ces pauvres oiseaux après capture, la population, lorsqu'elle est infomrée,malgré tout, ne veut pas de ça dans sa majorité. du moins c'est ce qu'on dit ùmais les "corbeaux" dénoncent en faisant comme si on les emmenait à la campagne!
Par ailleurs, ces captures génocidaires sont inutiles : seuls 30% des pigeons se reproduisent ; peu d'endroits libres pour nicher et les jeunes ne le peuvent pas non plus.
Lorsque les parents sont tués, les autres, ceux qui n'avaient pas de nid, prennent ceux des génocidés et essaient de reconstituer l'espèce car chez les autres animaux, la vie est le plus important.

Chez l'homme, c'est la pulsion de mort la plus forte.   

Ce n'est pas difficile, puisque

la mort est la gagnante,

toujours.
Un jour, l'homme se retrouvera seul, ou presque, les insectes l'accompagneront et le persécuteront, faute de prédateurs.car les pigeons sont aussi insectivores et leur absence ainsi que celle des nombreux autres oiseaux qui sont en voie de disparition, laisseront la place aux moustiques et qui sait, à la recrudescence de la malaria et du paludisme. Notre pays devient un pays chaud, avec l'effet de serre, et ce que je dis là est loin d'être impossible.Et ça s’est vu chez Mao et ailleurs. Réagissons à temps. Résistons !
Demandons à la préfecture de Paris l'abrogation de l'article 120 qui punit le nourrissage au lieu de le subventionner, en particulier sous forme de graines contraceptives. Exigeons l'arrêt des tueries et la mise en place partout de pigeonniers contraceptifs et là où c'est impossible, de la distribution de graines contraceptives.

La cruauté contre les autres animaux est punie par le code pénal. Les affamer alors que ce sont des animaux domestiques est donc en soi un délit. Il faudra bien saisir la justice un jour.

Faisons pression sur nos municipalités pour que ça cesse, ces captures immondes. Ecrivons au ministère de l'agriculture. Bougeons ! Eduquons les enfants, informons les gens, nous sommes les seuls à le pouvoir. Nous avons avec nous la vérité et la sensibilité. Nous avons aussi l'intelligence et la possibilité de comprendre que la souffrance est intolérable, et que la vie de chacun est aussi respectable quelque soit sa race ou son espèce.

L'abus de pouvoir de l'homme, l'animal le plus hargneux et puissant de la planète, on en a marre. Et on le dit bien haut.

Il faut protester aussi contre les pics sur lesquels ils s'embrochent bien plus souvent qu'on ne le croit : Le jabot ouvert, l'estomac déchiré, ils mettent des jours pour mourir en pourrissant sur place, le pieu de ferraille les transperçant.
Il coinvient de demander simplement leur remplacement par des pics à bouts ronds. Est-ce trop exiger?
Quand aux fils des poubelles, et autres fils et cheveux dans lesquels ils s'entortillent, et qui les mutilent en s'enfonçant dans la chair, qui les coincent jusqu'à la mort dans les branches ou autre support où ils se ligotent, que chacun soit prudent, et ramassent ceux qui tombent dans les rues.

Un peu d'attention à l'autre, que diable, et le monde peut changer. Grâce à nous tous, le monde s'améliorera. C’est comme au volant, n'imitez pas cette affreuse pub pour une voiture Audi, où on voit bien que la voiture passe sur les pigeons à toute allure. Alors, au volant, à pied, comme dans d’autres circonstances : cool ! respect ! Et tout le monde s'en portera mieux. Vopus n'écrasez pas les hérissons? Alors, pensez aussi à lever le pied en ville car les oiseaux des villes,  sont les premières victimes du prédateur automobile, car, abrutis par la faim et la pollution, ils n'ont pas les bons reflexes au moment où il faut, surtout s'ils sont en train de teneter de manger un truc au milieu de la rue ou dans les caniveaux.
Nous pouvons gagner contre la méchanceté qui dégrade les êtres humains parce que nous pouvons commencer par nous changer. Contre la barbarie, nous le devons. Et  ce sera gagner contre les instincts kamikazes des hommes qui se suicident (sans le savoir) en tuant, tuant, jusqu'à l'écoeurement !

Viva la Vida ! Mais une vie digne et respectueuse de l’autre sous toutes ses formes.

Ce n’est pas parce qu’un autre ne me ressemble pas qu’il ne doit pas être défendu !

C’est la formule la plus exacte de la civilisation.

 

La solution pour plaire aux grognons délateurs nostagiques de la belle époque...et pour plaire aux amis de la vie: les graines anticonceptionnelles et

les pigeonniers contraceptifs.

Mais si vous saviez comme ce simple mot que nous avons pour les femmes remporté de haute lutte : contraception, a du mal à passer pour les pigeons!

Les mairies ont leurs sociétés de mort honteuse attitrées et c'est facile: comme le "bon" et plein d'humour Santini, on passe des contrats de 3 ans.  Il étudiera la solution des graines  anticonceptionnelles et des pigeonniers contraceptifs, quand le contrat qui vient de commencer avec la SAGPA, société tueuse, sera terminé! Dans 3 ans, on étudie et jusque là on tue. Quant à M. Le Bouillonec député -maire de Cachan, il continue à faire la sourde oreille et ne  dit pas si il continuera à ne plus utiliser une société aux méthodes atroces, Hygiène Action, qui utilise le vide d'air: Imaginez: dans un sac plastique, on vous y met et on retire peu à peu l'air qui s'y trouve, jusau'à déchirer vos poumons par aspiration. Drôle de procédé légal en France où la peine de mort épargne les tueurs:

Conclusion:  vaut mieux être un serial killer  qu'un serial crotteur, dans notre belle société civilisée.

Et les serials killers qui expédient au paradis (enfin, si il y en avait un ils y seraient les premiers: les animaux sont les plus innocents des innocents.) ceux que nous trouvons de trop, chiens, chats, oiseaux, ragondins, furets, (putois) etc. Eux pourrons continuer à être payés pour sévir dans l'indifférence générale.

Pourquoi se gêner?
 

Voir les commentaires

11 novembre 2016. Des infos sponsorisés par les antidépresseurs?

11 Novembre 2016, 14:25pm

Publié par Jo Benchetrit

"L’être de l’homme, non seulement ne peut être compris sans la folie, mais il ne serait pas l’être de l’homme s’il ne portait en lui la folie comme limite de la liberté."

Jacques Lacan, 1946, Colloque de Bonneval

 

La FOLIE comme limite de la liberté?

La maladie mentale est elle une maladie de la morale?

A mediter par ceux qui depassent les limites , celles de la liberté de chacun, je souligne de chaque être vivant sensible, donc y compris de chaque animal.

Chers amis et famille,
 
Lettre d'humeur après les infos du 11 Novembre.
 
D'abord, essayez malgré l'humanisme anthropocentrique et dégoulinant à la mode, de ne pas oublier en ce jour ces heros malgré eux de 1914/18:
http://www.parismatch.com/Actu/Societe/Guerre-de-14-Betes-de-tranchees-heros-silencieux-557970
Esperons que les nombreux anti-pigeons sauront que certains ne vivent  que grâce à eux et à leur IMMENSE courage...
 
Merci  de transmettre ce texte. 
 
Aujourd’hui, ceux qui ne sont pas deprimés sont heureux.
Après des infos où les causes de rire sont assez rares, j'avais envie de vous remonter le moral...Mais je crains de pas y arriver. Il faut croire que les medias du jour  sont subventionnés par des psy (lol) et des labos fabriquants d’anti-depresseurs. : la guerre 14/18, la tête triste de Hollande futur soldat inconnu de la presidentielle, le choc post-Trump, les soldats d’aujourd’hui morts à l’etranger, avec feu Leonard Cohen magnifique mélancolique  qui chante dans le poste en même temps que je vous écris .
Ensuite, on a vu les 2 pères d’un jeune et beau couple tué au Bataclan il y a près d’1 an.
Au secours, je chiale, je sais, faut pas etre sensible pour survivre dans ce monde mené par les hommes, mais bon.
Et  se dire qu'il y a des gens que ce genre d’infos rejouit: les daechets de l’humanité, les abrutis cruels jamais deprimés, l’EI borgne des islamistes. 
Mais je me dis que, quand même, il y a des postulants à  ce joyeux djihad satanique qui pourraient etre degoûtés de leur saloperie. Deprimez-les moi, SVP, avant le pire !
Oui, je fais parfois l'eloge de cette douleur  qui peut permettre un mieux: la depression.
 
Si ça ne marche pas pour vous remonter le moral(dans le but de remonter la moralE), on tente autre chose?
J’essaie le sourire:
 Trump est Tintin vieillissant avec sa mèche qui a besoin de Viagra...Son futur(s'il ne change pas d’avis d'ici 2 mois) vice-president va etre un super Tournesol, Pence moi, qui réinvente la science: le tabac ne tue plus, le climat va très bien, le monde a été créé il y a 5000 ans  avec nos grands parents Adam et Eve et le pas gentil mais désirable serpent nous a projeté dans le monde pas parfait qu'on subit.
De plus Juppé, celui qu’on presente comme notre futur president , est celui qui brave courageusement l’interdit en mangeant des minuscules oiseaux protégés et dont 80% ont dejà été massacrés(Ortolans). Il  est aficionado des corridas, donc défenseur  de la mascarade abjecte qu’on sait. 
 Bref, ça baigne, Mille sabords ! 
Le mail L214 n’est pas mieux, mais bon, c’est aussi pour ça que je vous ecris.
A défaut d'avoir reussi à vous donner la pêche, je vais vous conseiller de mettre la main au porte-monnaie. Au moins faire oeuvre utile peut vous aider à retrouver la joie de vivre.
 
Votre don sera bien plus faible grâce aux deductions (66%) et peu de choses face à la souffrance que le choix de manger des produits animaux cause.
Merci à ceux qui donnent dejà bcp et n’ont pas à renouveler leurs dons.
 
 
Merci pour eux à ceux qui donneront et / ou signeront des petitions en faveur des animaux martyrs de notre engeance dite, on se demande souvent pourquoi, humaine.  
 
Comme vous le voyez, les abattages sans etourdissement et surtout sans souffrance sont impossibles. L’etourdissement est trop souvent cause de souffrance supplementaire, c’est tout. 
Les cochons sont soi-disant etourdis par l’asphyxie au CO2: une horreur!
Quant auc chocs electriques, fait n’importe où y compris dans les yeux...Croyez vous vraiment que ce soit mieux que sans ? Moi pas.
Je le voudrais bien, pourtant. je suis horrifiée comme vous par tout ça, mais, moi, jetente de ne plus etre complice, mais je nourris mes chats qui sont comme tout chat, carnivores, et ça...c’est ma contradiction. remarquez, s’il ne tenait qu’à moi, je n’en aurais pas. Et si ça me démangeait "d’avoir" des animaux, je sauverais des animaux vegetariens.
Mais helas, les connards font proliferer chats et chiens au lieu de steriliser et en finir avec la domestication une bonne fois.
Etre vegan, c'est ça aussi, se poser les bonnes questions sur les limites de nos droits qi son celles des droits des autres. Au delà de cette limite, la folie est logique..
Pour les végétaliens, n’oubliez pas 2 fois par semaine la B12.
Pour les autres, sachez que la vit D et B12 manquent souvent à tous, sont très importants pour la vie, et il faut les doser de temps à autre.
====
 
Triste jour? Oui, et non...Vous avez le pouvoir de changer le monde en changeant, vous! 

Stoppons ensemble ce cauchemar
Association L214

Ensemble, nous sommes plus forts

Une nouvelle fois, j’ai été confronté à l’horreur des abattoirs. À celui de Limoges, j’ai vu des vaches terrifiées lutter désespérément, sans aucune chance d’échapper à la mort. Les voir recevoir des coups d’aiguillons électriques – parfois dans les yeux – ou être égorgées encore conscientes après un étourdissement raté est juste insupportable.

Ces images ont révélé une horreur supplémentaire : des vaches gestantes sont tuées dans cet abattoir. Tous les jours, des veaux prêts à naître meurent lentement asphyxiés dans le ventre de leur mère tout juste tuée, et sont ensuite jetés à la poubelle, comme des déchets.

L214 a immédiatement porté plainte et demandé avec l’employé qui a filmé ces pratiques, l’interdiction de tuer des vaches gestantes dans les abattoirs. Notre pétition pour demander cette interdiction a récolté près de 100 000 signatures en seulement 24 heures.

Nous ne devons pas relâcher nos efforts : nous devons mettre un terme au massacre des vaches gestantes et poursuivre la procédure judiciaire contre l’abattoir de Limoges. Mais mener des actions en justice et convaincre les autorités ont un coût : nous avons absolument besoin de vous pour mettre fin à ces pratiques atroces. Nous aiderez-vous à faire cesser cette situation par un don ?


C’est grâce à votre soutien que nous inciterons les autorités à promulguer une loi interdisant la mise à mort des vaches gestantes.
Pour venir en aide aux vaches et aux autres animaux, nous avons besoin de vous.

Par avance, je vous remercie du fond du cœur pour votre soutien.

Merci pour eux.



Sébastien Arsac
Directeur enquêtes et recherche



P.S. : Si vous avez déjà donné, je tiens à vous remercier chaleureusement. C’est grâce à vous que nos actions sont rendues possibles.

P.P.S. : Si vous êtes imposable, 66% de votre don sont déductibles de vos impôts, dans la limite de 20% de vos revenus.

http://L214.us1.list-manage.com/track/click?u=d966ad21e6ae06dd7948a6c6d&id=8ff97caf0e&e=7a43fc2771

il faisat froid pendant la guerre 14/18, sans compter les gaz moutarde. Les pigeons et autres animaux par centaines de milliers  ont laissé leur vie pour nous: reconnaissance SVP.

il faisat froid pendant la guerre 14/18, sans compter les gaz moutarde. Les pigeons et autres animaux par centaines de milliers ont laissé leur vie pour nous: reconnaissance SVP.

Juppé?

Trump en USA et pourquoi pas Juppé en France? Pour Trump, y a pas de danger climatique, ses fils chassent des espèces protégés. Pour Juppé
( interview daté du 23 décembre 1996) il avouait avoir sacrifié à un rite typiquement landais en mangeant, lui aussi, des petits oiseaux. Le premier ministre se justifiait en expliquant : « Ce qui est amusant au sujet des ortolans, c'est qu'il est interdit de les chasser et de les commercialiser mais, dans les bons endroits, on en trouve toujours »
Avec ces mecs, on est certain, par contre que la saloperie humaine rend con. Ou vis versa.

http://fr.wikipedia.org/…/Ortolans_%C3%A0_la_proven%C3%A7ale "
lire la recette barbare de l'abject antisemite Alexandre Dumas à ses semblables, qu'ils brulent tous en enfer pour cette recette:
« Prenez autant de grosses truffes que vous en pourrez trouver ; prenez autant d'ortolans (VIVANTS) que vous aurez de truffes, coupez vos truffes en deux, creusez-y une place pour votre ortolan, placez-le, enveloppé d'une double barde très mince de jambon cru, légèrement humectée d'un coulis d'anchois ; garnissez vos truffes d'une farce composée de foies gras et de moelle de bœuf : liez-les de façon que vos ortolans n'en puissent sortir. Rangez vos truffes garnies d'ortolans dans une casserole à glacer ; mouillez avec une demi-bouteille de vin de Madère et même quantité de mirepoix ; faites cuire pendant vingt minutes à casserole couverte ; égouttez les truffes, passez le fond à travers le tamis de soie, dégraissez et faites réduire de moitié ; ajoutez de l'espagnole et faites réduire jusqu'à ce que la sauce masque la cuiller, passez-les à l'étamine, dressez vos truffes en buisson, et servez la sauce à part »

Voir les commentaires

Pourquoi nourrir ou ne pas nourrir les pigeons, chats et autres animaux domestiques abandonnés ne change pas leur nombre.

9 Septembre 2016, 15:22pm

Publié par Jo Benchetrit

Les animaux domestiques abandonnés nourris souffrent moins et meurent moins que les non nourris mais les affamés auront plus d'enfants car ils sont domestiques et donc reagissent comme les hommes.

Les animaux domestiques abandonnés nourris souffrent moins et meurent moins que les non nourris mais les affamés auront plus d'enfants car ils sont domestiques et donc reagissent comme les hommes.

Pourquoi les nourrisseurs n'augmentent pas le nombre de pigeons mais l'absence de nourrisseurs diminue le nombre de moineaux?

Les animaux domestiques ne repondent pas aux lois de la nature comme les animaux sauvages mais sont pollués par les hommes qu’ils sont d’une certaine façon devenus à notre contact. Les hommes très pauvres font bcp d’ enfants.
idem des animaux domestiques. Pas des animaux sauvages.
Regardez les moineaux, animaux sauvages même si dits domestiques. On ne les nourrit plus because art. 120.
Du coup, ils disparaissent car s’adaptent à la penurie en ne faisant plus d’enfants. Alors que les pigeons ne cessent de pondre bien qu’ils crèvent de faim.

La domestication fait perdre aux animaux les capacités d’adaptation au milieu que les sauvages ont pour survivre dans la nature.
Le monde est couvert de chiens,chats, pigeons, ainsi que d’autres animaux domestiques errants comme les vaches en Inde, tous handicapés de la vie, fameliques, assoiffés, toujours dans les jambes des humains et tous prolifiques malgré la condition de penurie même si ceux ci leur lancent des pierres,les persecutent, les torturent, les capturent pour les tuer etc. Alors qu’un animal de la nature a une distance de fuite proportionnelle au nombre des chasseurs.
Ainsi, vous ne verrez pas facilement des animaux dans la nature là où il y a bcp de chasseurs. Ils se cachent.

La domestication est une plaie et les animaux et leurs descendances ne redeviennent pas sauvages malgré les assertions habituelles.
Il faut des millions d’années pour peaufiner l’adaptation au milieu, l’evolution se fait à prix,et qq centaines d’années pour demolir la sauvagerie genetique et aussi le savoir transmis par lapprentissage des individus descendants.
Un animal domestique ne transmet que son seul savoir à ses enfants et ce, pour des millions d’années.
Et ce savoir unique est: l’homme nourrit .

C’est pourquoi les animaux domestiques abandonnés sont des ignorants, des enfants dépendants de nous, des mutilés.
Ils n’ont que nous pour survivre...Qui ne pouvons pas réparer les dommages subis mais éponger comme on peut la souffrance imposée par l’homme.

dans une conference sur les rats, on a pu entendre ceci, je cite

"Ces animaux, explique-t-il encore, n’augmentent pas leur population au-delà de la survie. Sur les îles inhabitées où des chercheurs en ont introduit malgré eux, on a constaté que leur population se stabilisait en fonction des ressources. « On n’a jamais vu des rats faire ce que les hommes ont fait à l’île de Pâques », avance-t-il (selon une thèse très controversée, les autochtones auraient disparu après avoir dilapidé leurs ressources naturelles). A se demander pourquoi les rats ont si mauvaise réputation… (…) Enfin, un autre expert demande si la profession ne se fixe pas des objectifs trop dépendants de la perception politique envers les rats, qui voudrait qu’il ne faille pas en voir du tout. « Dans le fond, ne devrait-on pas organiser le vivre-ensemble ? » "Ces animaux, explique-t-il encore, n’augmentent pas leur population au-delà de la survie. Sur les îles inhabitées où des chercheurs en ont introduit malgré eux, on a constaté que leur population se stabilisait en fonction des ressources

Au sujet des rats: il faut 2 rats par habitant pour éviter la peste. Le saviez vous?

Voir les commentaires

signez petition contre sacs poubelle à ficelles détachables + VIDEO: les pigeons sont d'adorables animaux de compagnie.

7 Août 2016, 17:54pm

Publié par Jo Benchetrit

Cette video est une mn de pur bonheur. Moi qui ai vecu avec des pigeons, j'adore leur odeur, leur espièglerie, leur douceur, leur intelligence, et je suis triste de les voir mourir de faim, sinon, ils sont dénoncés pour être tués.
Ha! la vie des pigeons...un calvaire bien immérité.
La vie des gens lucides et empathique n'est pas terrible non plus.

Je cite une amie des pigeons:
"si vous n’avez pas vu la vidéo dans le twitter 30 millions d’amis, une amie l’a fixée et mise sur son blog :
Elle est juste au-dessous de ma pétition ficelles sacs poubelle, je vous invite à voir ça !!!! ça dure 1 mn 12 mais on voit à quel point les pigeons sont des animaux extraordinaires, de vrais animaux de compagnie (nous qui en avons, on le sait, mais c’est à montrer aux autres personnes qui ne connaissent pas ou n’aiment pas ces animaux)"

Voir les commentaires

Savoir-vivre avec les pigeons et autres animaux persecutés.

10 Juillet 2016, 03:30am

Publié par Jo Benchetrit

 Savoir-vivre avec les pigeons et autres animaux persecutés.

Les pigeons souffrent. D'abord de faim, de soif mais aussi des fils(et cheveux)qui les mutilent. En conséquence, veillez à ne pas jeter de fils, à mettre à l'envers vos sacs poubelles avec les fils détachables à l'interieur, afin qu'ils ne viennent pas s'enrouler autour de leurs pattes. c'est terriblement triste de voir les dégâts que cela peut occasionner, allant jusqu'à la gangrene et la mort.

A cause de l'article 120 du règlement sanitaire, les animaux ne sont plus nourris et c'est ainsi que disparaissent les oiseaux de ville comme le moineau.

Les pigeons cherchent des miettes et à cause de ça trainent dans nos détritus dont les fils.

D'une amie de lutte qui arrive avec des doigts de fée, des ciseaux,, une trousse de 1° secours, du produit de desinfection, parfois un veterinaire, à désentraver, mais au prix parfois de mutiler, les pattes de pauvres pigeons qui ont terriblement mal.

Yolande:

"les cheveux, c’est souvent hélas des RESIDUS DE BROSSE JETES PAR LES FENETRES!
on dit que les pigeons sont sales, mais ce sont les GENS qui sont sales. Les pigeons sont MALADES DE NOTRE SALETE."

Les pigeons adulés hier sont devenus les bêtes noires des con temporains.

Comment tout cela est il arrivé? Comment passe t on de la haine à l'amour et vis versa?
Les pigeons sont avant tout victimes de la folie et betise ignorante des hommes qui gobent tout et n'importe quoi, surtout si ça pousse à la haine.
Le délire anti-pigeons me fait penser au délire antijuif des nazis qui cherchaient des alibis dans le but de les tuer.

Il est interdit de délirer avec les neo cons(nazis) sur les juifs et c'est évidemment utile pour que l'horreur ne recommence pas.
Mais il n'est pas sanctionné de dire des mensonges sur des espèces animales comme pigeons, corbeaux, renards, etourneaux, loutres, ragondins etc.qui sont, ensuite, massacrées.

Pour faire du blé les industriels de la mort montent des rumeurs imbeciles sur les pretendus risques sanitaires de telle ou telle espece,qui terrorisent les "braves" gens qui, comme en 40, les denoncent non sans plaisir malsain.

Pour leur jouissance, les chasseurs en rajoutent une couche et les mairies qui comme les préfectures les croient en tant que pseudo specialistes de la nature, les mandatent pour exterminer "l'ennemi". Ennemi innocent, comme toujours, des projections paranoïaques humaines.

L'humain en général a adopté une religion qui le rend encore plus narcissique, du fait qu'il est fait à limage de dieu, et vis versa.

Le pb de la religion c’est qu’elle divinise l’homme qui est pourtant lui-même plus proche de ce que la religion peut imaginer du diable. la projection c'est de voir en l'autre le diable, et à ce titre de le tuer en toute bonne conscience.

Un exemple entre 1000 de cette connerie grave et criminelle? http://www.topito.com/top-pigeons-batards-fdp-enfoiray?utm_campaign=newsletter_01-12-2015&utm_medium=email&utm_source=newsletter Ne pas rater le commentaire de Mirabelle Niçoise à la fois savoureux et plein de bonnes remarques. bravo à elle.


L’amour dans la religion s’arrête en général à l'amour pour les autres hommes(et encore faut-il qu'ils soient considerés comme tels), doublé helas d'un danger: l’amour n’est jamais bien loin de la haine et la betise humaine n’est jamais exclue dans un tel cas.

Ainsi des gens très bons par ailleurs croient des sornettes antisémites, comme d’autres gens charmants par ailleurs croient les rumeurs antipigeons, antirenards anti corbeaux etc, qu’on leur raconte. le tout débouchant sur des horreurs, le tout au nom de l’amour pour...soi et les comme-soi.

Voir les commentaires

Une lettre type pour faire annuler une battue aux pigeons.

23 Janvier 2016, 10:43am

Publié par Jo Benchetrit

ces petites merveilles sont persecutées. La honte pour les humains d'etre si violents! ça leur retombe dessus, d'ailleurs;Les kalach en sont la preuve;

ces petites merveilles sont persecutées. La honte pour les humains d'etre si violents! ça leur retombe dessus, d'ailleurs;Les kalach en sont la preuve;

Ce qui suit est fondé juridiquement et médicalement (l'auteur est médecin).
cette lettre contient des infos indispensables dans le but de ne plus laisser les pigeons se faire canarder. Je parle des bisets (ou touriers dans cette région de Fendeille), mais il vaut mieux mettre bisets) car malheureusement, les pigeons sauvages comme les espèces pourtant en difficulté comme les palombes ne sont pas protégées. ceci peut être copié-collé si vous voulez obtenir le même résultat que son auteur : faire annuler la battue.

Monsieur le maire de Fendeille,

Nous vous rappelons que votre arrêté municipal organisant des battues aux pigeons touriers est totalement illégal.
Vous trouverez ci-joint la lettre du 4 août 2015 du préfet de Haute-Garonne, préfet de région, qui le confirme.
Les maires n'ont le droit d'organiser de battues administratives que contre des animaux classés nuisibles, ce qui n'est pas du tout le cas des pigeons bisets domestiques qui sont ce que vous appelez les pigeons touriers.
De plus les maires ne peuvent designer eux-mêmes le responsable de la battue qui doit obligatoirement être un lieutenant de louveterie et non le président de la société de chasse.
La battue est aussi une violation de l'arrêté préfectoral sur la sécurité publique et donc une mise en danger de la vie d'autrui.
Elle constitue des actes de cruauté envers des animaux domestiques, article 521-1 du code pénal, a minima des actes de maltraitance, article R654-1 du même code.
Également des infractions au code rural, notamment pour la mise à mort d'animaux sans étourdissement préalable, en-dehors des dérogations légales.
Également violation du règlement européen entré en vigueur le 1er janvier 2013 sur les dépopulations d'animaux pour motif (allégué) de santé publique ou d'environnement.
Les dégâts causés par les pigeons sont minimes ou nuls et ne justifient en aucune manière de tels actes.
Non seulement les pigeons des villes ne transmettent pas de maladies aux humains mais leur présence est même bénéfique pour la santé publique.

En cas de maintien de la battue, une plainte pénale sera déposée contre vous et le président de la société de chasse, outre un recours au tribunal administratif de Montpellier.et un déféré préfectoral.
Ce courrier constitue un recours gracieux auprès de vous en annulation de votre arrêté municipal.
Restant à votre disposition, nous vous prions d'agréer, Monsieur le maire de Fendeille, l'expression de notre considération distinguée.

Serge Kociak, porte-parole d'associations de protection animale.

Je vous rassure de suite, grâce à Serge, cette lettre a permis de faire réfléchir le maire qui a , finalement, annulé sa battue;
Il n'en reste pas moins que les pigeons ont en permanence une épée de Damoclès sur leur tête. On en veut à leur peau. Le terrorisme humain déteste les êtres vivants, n'est-ce pas? On obtient ce qu'on désire: la nature se vide de sa faune. Et les animaux de ville disparaisse, ou leur existence semble aux hommes un défi.

La musique de leurs paroles, dits chant ou roucoulement gêne nos riverains;..ils imaginent que les crottes sont des fantasmes de bébé, à savoir des scudes détruisant tout sur leur passage!

L'infantilisme humain est une plaie.

Voir les commentaires

Le martyr des pigeons: à la RATP, ils meurent derriere des filets.

2 Octobre 2015, 19:57pm

Publié par Jo Benchetrit

ce pb existe aussi à la SNCF et dan sbien d'autres lieux.
Merci de signer ceci:

 

 

Le martyr des pigeons: à la RATP, ils meurent  derriere des filets.

Des filets posés depuis le 17 septembre station Barbes Rochechouard, renfermaient des pigeons vivants. Impossible pour eux de sortir de là. Ils meurent de faim de soif, de terreur.

La RATP est sans doute au courant depuis un certain temps et quelqu'un de très efficace, Serge Kociak, le porte parole du CREDO, petite association de Strasbourg très active, les a prévenus à coup sûr ce matin à 11h20 qu'il restait au moins 2 pigeons vivants.

Ces salauds! ils n’ont rien fait. Les pauvres colombidés sont sans doute tous morts. C'est du moins ce que montrent les terribles photos de Julita, prise ce soit à 19h. Mais on ne voit pas tout, il faisait sombre et le filet est immense, semble t il. Les feignasses putrides qui l’ont posé n’ont pas eu envie de se fouler à les faire sortir.

On en voit partout, avec les cadavres dedans et des vivants agonisants, épuisés, à pleurer.
ça fait des années que les employés de la RATP ont ordre de dire: " voyez, il y a des sorties ». là, ils se taisent because les photos.
Alors que ce sont justement ces « sorties », filets mal posés, qui les piègent qquan certains peuvent y pénétrer et ne trouvent plus d’issue.
ces filets devraient être définitivement interdits. Il y en a partout dans les stations de métro aérien .
Il faudrait faire une pétition sur la vie des pigeons et demander l’interdiction des filets mais aussi des pics non recouverts de boules., ainsi que celle des sacs poubelle à fils détachables qui sont la cause de gangrene et de mort, parfois, par infection..
Quand je pense que ces pauvres bêtes ne peuvent se poser nulle part… Leur vie est , comme leur mort, un martyr.
D’où mon désir irréalisable qu'il n’y en ait plus par la contraception.

Les humains ne méritent pas les animaux. Les humains sont des tortionnaires et ils ont le pouvoir. C'est foutu. Les humains ont gagné et la nature meurt, est morte déjà à de nombreux endroits. L ‘homme observe la fin des espèces avec une jouissance particulière ...teintée de mélancolie morbide. On arrive sur l’iceberg… mais on ne fait rien car la mort, la nôtre, nous fascine. Moi, c'est leur connerie qui m’épate.

A ce stade...c'est un délit..

Voir les commentaires

L'état paie des tueurs: concurrence déloyale avec DAESH!

18 Juillet 2015, 04:23am

Publié par Jo Benchetrit

Une des photos  voir derriere les filets des pigeons de Drancy prisonniers voués à la mort par manque de nourriture et déshydratation. ça peut prendre 12 jours d'agonie douloureuse! Plusieurs reçues, si tristes que je ne me sens pas de les mettre toutes.

Une des photos voir derriere les filets des pigeons de Drancy prisonniers voués à la mort par manque de nourriture et déshydratation. ça peut prendre 12 jours d'agonie douloureuse! Plusieurs reçues, si tristes que je ne me sens pas de les mettre toutes.

Tout d'abord, ceci est un SOS. voici le lieu où sont parqués ses pigeons. certains sont déjà morts. On peut encore en sauver.SVP!!! Appel aux héros! Viiite!

La société DIRIF a fait poser il y a environ 2 à 3 jours un grillage aux mailles très serrées sous un pont de l'autoroute A86, rue de la Station à DRANCY (93). Cela se situe sur la gauche en venant de la gare RER du Bourget.

Recherche assassins: il n'y a pas que le ministère de l’Écologie qui soit en concurrence déloyale avec les recruteurs de tueurs du DAESH. IL y a aussi la DIRIF.

Le 15 ou le 16 Juillet, peut etre encore aigrillards des festivités du 14 Juillet, des sadiques de DIRIF( vous ne devez pas connaitre, ce sont les responsables des routes d'Ile de France) n'ont rien trouvé de plus agreable à faire en pleine canicule que d'enfermer derrière un grillage aux mailles serrées une trentaine de pigeons vivants...sans eau ni rien à manger dans le seul espoir de les laisser mourir à petit feu. Des descendants directs des nazis ont operé à...DRANCY le 16 juillet 2015, jour anniversaire de la rafle du Vel d'Hiv du 16/7/1942 où des milliers de personnes accessoirement d'origine juive ont été raflées puis transportées à Drancy avant d'etre déportées puis assassinées à Auschwitz.

Hasard? Abject jeu de l’inconscient du sadisme nazillon ? Programmé exprès? Le 16 juillet est l’anniversaire de la sinistre rafle du vel d’hiv. Ça a duré 2 jours au Vel d’hiv, où, kidnappés par des psychopathes de l'Etat dont le bras était la police française, volés à leur vie à leur domicile et dans les rues, enfermés dans la chaleur, des femmes, enfants, hommes, des personnes âgées, des malades tirés de l'hopital, parquées là sans eau ni rien ont commencé une angoissante pente vers la mort par assassinat.
Ensuite , direction camp de Drancy.

Je dis ça pour que ces gens (des pourritures du DIRIF) ne se croient pas mieux que leurs ancêtres collabos.


Association Crédo Pigeons et Protection Animale
Maison des Associations
1a place des Orphelins
67000 Strasbourg

www.credopigeons.fr

Mail: porte-parole.credopigeons@laposte.net




Monsieur le Directeur de la DIRIF

Direction des Routes Île-de-France
(DiRIF) 2,4,6 rue Olof Palme
94 046 Créteil

Copies à:
Mairie de Drancy
DDPP 93
DDSV93
ONCFS 77

Très urgent
Ci-joint photographies prises hier 16 juillet.

Le 17 juillet 2015

Madame, Monsieur,

La société DIRIF a fait poser il y a environ 2 à 3 jours un grillage aux mailles très serrées sous un pont de l'autoroute A86, rue de la Station à DRANCY (93). Cela se situe sur la gauche en venant de la gare RER du Bourget.

Les agents qui ont opéré ont enfermé derrière ce grillage des pigeons et pigeonneaux qui sont ainsi piégés et condamnés à mourir à mourir de faim et soif et sont exposés à la canicule, comme le prouvent plusieurs photographies prises hier, où l'on voit les pigeons prisonniers.

Le grillage a certainement été posé de nuit pendant que les pigeons dormaient

Tout à côté se trouve un filet qui renferme des cadavres de pigeons en train de se dessécher, ce qui montre le caractère conscient et volontaire réitéré de cette action visant à faire mourir cruellement les pigeons.

Il s'agit de faits de maltraitance, acte de cruauté, piégeage et mise à mort illégaux d'animaux domestiques et tenus en captivité.

Nous demandons de faire retirer ce grillage et de libérer tous les pigeons encore en vie et retenus prisonniers de manière aussi cruelle qu’illégale.

Je joignais téléphoniquement hier l'accueil de la DIRIF

Au-delà de l'aspect cruel et inhumain de cette pratique, ces faits constituent différentes infractions aux lois en vigueur.

Les pigeons bisets dont il s'agit sont classés juridiquement animaux domestiques au même titre que les chats ou les chiens, même s'ils n'ont pas de propriétaires.
Ils ne sont pas classés animaux nuisibles.

Ils ne posent pas de problème de santé publique et selon un ingénieur en bâtiment expert près la cour d'appel, ils ne sont à l'origine d'aucune détérioration sur la pérennité des bâtiments en pierre, bois ou béton.

Le présent procédé est constitutif d'infractions aux articles :

- 453, 521-1 , R 654-1 et R655-1 du code pénal.

-R 214-17 (mauvais traitements) et R 214 63 à 71 du code rural ( mise à mort d'animaux sans étourdissement préalable).

-Il s'agit aussi d'un piégeage illégal d'animaux non classés nuisibles (articles R 427 du code de l'environnement , arrêté du 29 janvier 2007).
Même dans le cas d'animaux nuisibles, les pièges doivent être relevés chaque matin , et les animaux ne peuvent être laissés sans eau ni nourriture ni exposés sans abri aux intempéries.
Ici il s'agit d'animaux domestiques non nuisibles et dont le piégeage n'est nullement autorisé.

-Règlement européen 1099/2009 du 24 septembre 2009 en vigueur de puis le 1er janvier 2013 sur les dépopulations d'animaux pour motifs de santé publique ou d'environnement.

D'un point de vue sanitaire, la présence de cadavres de pigeons , exposé dans ce lieu public, n'est certainement pas souhaitable et est interdite.
Une intervention sera de toutes façons nécessaire et nous demandons qu'elle permette de libérer les pigeons encore en vie.

Nous vous demandons une intervention immédiate pour mettre fin à cette situation intolérable.

(Lettre Ministre de la justice 31/08/81). Le code de procédure pénale autorise dans certains cas les officiers de police judiciaire à perquisitionner chez un particulier, notamment au cours d'une enquête de flagrant délit ou sur commission rogatoire d'un juge d'instruction.
Dès lors que les éléments constitutifs du délit prévu par l'article 453 du Code Pénal sont réunis, ...

Comptant sur votre compréhension et votre diligence vous prie, je vous prie d'agréer, Monsieur le Directeur, l'expression de ma considération distinguée.

Pour la présidente de l'association , Edith Riedinger,

Le porte-parole, Serge Kociak

Le ministère de l’Écologie d'autre part, sous la houlette de Segolene la sanguinaire, royalement indifferente à la souffrance animale (fan des abattoirs et autres corridas"spectacles merveilleux") recrute des tueurs de loups. Age : des jeunes jusqu'à 25 ans. Le terrain de chasse favori de DAESH.

Et en plus, ils seront payés par vous et moi! Daesh leur offre le paradis, mais c’est pour plus tard. ALors que là, c’est du fric tout frais comme le sang chaud des loups et c’est tout de suite. Bel entrainement de la jeunesse qui, ensuite , pourra aller en Syrie compléter sa formation, pourquoi pas? En cette veille de la tuerie de moutons de l'Aïd, on sait que chaque bon musulman, va s'en donner à coeur-joie sur les moutons sacrifiés à un Dieu sanguinaire, lui aussi.
"L'homme se fait la main sur les animaux" M.Yourcenar. En plus, apprendre à tuer, c'est dejà fait, Daesh pourra les cueillir dès la fin de leur stage de massacreurs en serie. Ici de loups, là bas de "pas assez musulmans"
Pendant ce temps, moult responsables de collectivités locales, ou encore des focntionnaires de l'Etat assassinent en toute impunité.

Decidement, ce DIeu imaginé par des humains comme aimant l'odeur du sang, comme certaines "elites" de la nation, est bien fait à l'image de l'homme.

Le mémorial de DRANCY: un wagon comme ceux utilisés alors, destination MORT.

Le mémorial de DRANCY: un wagon comme ceux utilisés alors, destination MORT.

Voir les commentaires

PETA .petition contre les courses de pigeons. COLOMBOPHILE= Pedophiles, des sadiques qui ne voient pas la souffrance d'autrui;

28 Février 2015, 15:27pm

Publié par Jo Benchetrit

Les véritables amis des pigeons veulent des pigeonniers contraceptifs et surtout le bonheur des animaux...

Mais ceux qui usurpent le nom de colombophiles(philes= amour..."Et si je t'aime, prends garde à toi") les mettent le plus loin possible de chez eux et ces pauvres oiseaux rentrent harassés retrouver femme et enfants.

Car c'est ça, le jeu pervers. Le pigeon dit voyageur qui est en realité un pigeon biset domestique comme tous(sauf en corse, il y en a encore des sauvages), est un sedentaire.

Voir les commentaires

"Le pigeon" de Patrick Süskind :amour, phobie, génocide, l’impossible séparation.

21 Novembre 2014, 04:21am

Publié par Jo Benchetrit

Ce très bon livre, "Le pigeon" de Patrick Süskind , se lit facilement, est court mais riche. Il a le mérite de montrer l'irrationalité de la peur phobique, et l'innocence de l'objet d'une phobie.


 Les phobies d’animaux causent chaque année la mort de milliards d’animaux.
Or les gens s’arrangent toujours pour trouver que la faute, la cause de leur repulsion, se trouve chez l’animal.
 L’objet phobogene,  être designé parfois par la vindicte populaire,  est un lieu de cristallisation negative.
Inverse de l’amour, lieu de cristallisation positive. Dans les 2 cas, l’autre y est pour peu de choses.
 Il s’agit bien d’apparence d’objet d’aversion car le veritable objet de la phobie est inconscient.
C' est une façon de défendre comme on peut certaines espèces animales dites « nuisibles » que de communiquer au patient, au public.  

J’ai permis une guerison d’une grave phobie chez une enfant de 8ans qui etait terrorisée par les chiens depuis l’âge de 6 mois.
Elle ne sortait pas de chez elle, et pour aller à l’ecole c’etait dans les larmes et pas toujours possible...et sous bonne escorte de ses parents, sinon, c’etait impossible.

Un calvaire.
La therapie n’a duré qu'1 an et s'est terminée vraiment avec succès car, non seulement il n'y avait plus de phobie de chiens, mais la structure dela demoiselle avait changé et elle pouvait supporter la séparation, ce qui, avant,  etait une prouesse chez elle, comme chez tout phobique d'ailleurs... En partant dans la salle d’attente, sa mere l’embrassait sur la bouche, et lui disait: «  Je reviens, p'tit loup. »
Y avait de quoi faire, non?
Idem du racisme dont l'antisémitisme où l'objet d'horreur est huma
in.

 

La phobie est une structure mentale proche de l'hystérie, mais avec des éléments paranoïaques. Elle fut analysée par Freud dans Le Petit Hans.

Ce dysfonctionnement psychique est décrit dans le livre de Patrick Süskind, Le Pigeon.

Que peut dire la psychanalyse d'un tel roman?

Il décrit Jonathan, un obsessionnel, donc un homme qui fait le mort pour ne pas mourir, psychorigide, réfugié dans une chambre de bonne sans confort mais où il met son âme comme un bébé dans le nid maternel jusqu'à ce qu'un événement bouleverse tout de sa vie désespérément terne en provoquant chez lui une réaction phobique.

Jonathan est incapable de retourner chez lui car un pauvre pigeon se trouve être sur le palier au moment où il passe. il en est terrorisé. A peur du regard, de l'oeil du pigeon qu'il voit rond et noir. J'ai connu une phobique qui voyait les yeux de pigeons ROUGES et impitoyables! Mais pourquoi cette innocente créature sans agressivité peut elle l'avoir mis dans cet état pathologique?

Ce serait une erreur de chercher chez ce pigeon la cause de ce trouble. Il est évident qu'il ne sert que de révélateur d'un problème de personnalité plus structurel. Il signe un souci qui rend impossible la relation à l'autre. Nous apprenons que ce sujet est introverti et solitaire. C'est un traumatisé de la guerre, en particulier du génocide dont sa famille , en premier lieu, sa mère, fut victime.

il en vient à avoir devant ce pigeon une réaction qui lui permet une sorte de progrès: il y a de l'autre et il est vivant, lui. Il ne peut plus faire le mort comme quand les nazis cherchaient les juifs pour les tuer. Il est donc, selon son fantasme, en danger.

Il passe de la névrose obsessionnelle à la phobie. Il devient vivant, donc mortel.


Jonathan Noël, cet adulte resté paralysé, sclérosé, psychorigide était mort avant de mourir mais paradoxalement pour rester vivant car bouger, c’était se condamner à mort quand il était planqué des nazis.
Cette apparition colombine (symbole de paix!)lui fait changer de "train-train". Il ressent enfin son corps qui lui envoie un signal de souffrance. Pour la 1° fois de sa longue carrière, il a mal aux pieds à force de rester sans bouger debout comme l'exige son travail de vigile: immobile, l'oeil ouvert, comme celui qu'il croit voir dans le pigeon, vigilant tous sens aiguisés comme le petit qu'il fut quand il est resté caché à cause des nazis dans la cave, en éveil contre le danger exterieur qui menace de devenir intérieur.

La maison, la peau, la carapace, le nid, ne protège pas toujours, cf. le destin de sa mère. Vigilant comme le pigeon qu'il ne sait pas apeuré dans le hall car il ne peut pas se mettre à sa place, par défaut d'empathie car il est enkysté en lui.

Voilà pourtant la joie de vivre qui revient, comme avant la tuerie de ses parents, sa jeunesse retrouvée avant de réaliser que le pigeon avait disparu...jouissance de sauter dans les flaques d'eau comme juste avant de rentrer le jour où sa mère a été raptée pour l'envoyer à la mort.

Cette régression est bénéfique. je veux croire qu'il ne sera plus comme avant et que le Jonathan terrorisé, sclérosé, en état d'auto-defense va laisser place à celui qui, de se souvenir peut changer. Ce Jonathan là, mort vivant est mort cette nuit-là. Pour éviter le pigeon, en effet, il a dormi une nuit hors de son antre pour la 1° fois depuis des années, dans une petite chambre d' hôtel et a fantasmé qu'elle était en forme de cercueil.

Cette « maladie » de la relation qu'on nomme phobie est très proche de la psychose, ( folie) , mais grâce à l’objet phobogène, le névrosé qui l’a en horreur, ne devient pas fou. En réalité ce dont le névrosé a peur n'est pas de celui qu'il croit. Il a peur de la castration de la mère, c'est à dire de sa mort et de la séparation d'elle. Les phobiques sont à la fois des inséparables de la mere et des fuyards de cette lourde dependance qui les bouffe.

Chez ce traumatisé, on peut réaliser sa peur d’être coupable d’être vivant alors que ses parents sont morts, tués pour rien, comme un pigeon tué parce que pigeon.

Aussi, au contraire de ce que le sujet en proie à une phobie s'imagine de manière projective, la victime de la phobie n'est pas lui mais l'être pris en grippe comme mauvais objet persécuteur qui n'est pour rien dans le délire du phobique mais peut le payer de sa vie.

Il en est ainsi de celui qui a peur des araignées, des rats, de tout être désigné par phobie sociale, y compris un groupe humain ( on peut faire un rapprochement avec le destin du héros du livre.
N'a-t-il pas subi la mort de sa mere par assassinat en camp dans des conditions évoquant la phobie sociale antijuive? Ce pigeon représente à la fois sa mère objet d'amour impossible et ceux qui l'en ont séparé, les tueurs nazis. Ceci reste inconscient.

Pensez donc, avant d'écraser une araignée, que tout être pris comme objet de phobie n'est pour rien dans la névrose de celui qui le hait, et en est la victime, pas le coupable ! Souvent, les sociétés mettent comme normes une phobie pour assurer la cohésion sociale.

Racisme, antisémitisme, spécisme y trouvent un grand appui. Pour s’aimer les uns les autres de manière fusionnelle, narcissique, entre "pareils", entre soi, donc de manière incestueuse et déculpabilisée, rien de tel qu’une haine de l’autre, ou juste d’un autre qui représente à la fois ce qu'on appelle le pêché, la faute, le mal (or le mal est toujours incestueux) et l’Autre absolu, le diable, celui qui n’est pas comme nous, qui n’est pas nous, l’intrus, le malveillant qui fait du mal aux innocents que nous sommes, donc introduit la nécessite de la séparation, donc celui qui permet la triangulation, le père, ou celui qui supplée à une fonction paternelle symbolique défaillante car le père est celui qui interdit l’inceste. Mais qui y supplée mal.

En effet l’interdit de l’inceste interdit les pulsions non sublimées qui se satisfont dans la barbarie, le crime. Du coup, l’effet positif de la symbolisation étant d’etre un sujet, la haine paranoïaque de l’autre rend les choses difficiles car de ce fait le sujet est assujetti à sa pulsion de mort et loin de s’interdire le mal, s’y pousse.

Le sujet est dans l'angoisse et on sait avec Lacan, que paradoxalement, l'angoisse nait d'un TROP, pas d'un manque. L'angoisse est motrice du desir d'effacer celui qui est supposé de trop. Alors que ce qui est de trop c'est le phallus. c'est l'enfant-phallus, objet de jouissance de sa mere d'avant la castration symbolique, avant la fin de l'oedipe par le NON du nom du pere.
Ce qui angoisse le sujet est de perdre son statut de sujet et de devenir fou, disloqué, de se perdre dans un grand tout.

C'est aussi de ne pas savoir ce qu'il va devenir, car il est entre les mains de l'Autre, L'Autre peut être malveillant, l'Autre dont il ne sait pas le désir, dont il ne sait pas CE QU'IL LUI VEUT.

CE QUI ANGOISSE, LE "CHE VOY?" C'EST ÇA: QUE ME VEUT L'AUTRE ?

En tant qu’hystérique, là, hystero-phobique, le sujet imagine un Autre qui jouit de son malheur à lui, pauvre victime.
Tuant le rat, essence du "ratisme", le sujet se croit hors de danger.
Que nenni, c'est ainsi qu'il devient fou.

Fou d’éliminer le rat dans une toute-puissance realisée entre soi, les non-rats. Le rat éradiqué, le sujet se croit enfin débarrassé du "en trop" , en s'octroyant du trop, du sans limite.
Mais non.
Le trop est sa non séparation de sa mère.
Le trop est sa non-castration.
Et ce n'est donc qu'en se privant d'éradiquer le rat ( "Rat" n'est il pas le nom générique de toutes les détestations, y compris de celle des pigeons surnommés rats volants?) que le sujet devient enfin sujet car le manque quil lui faut est sa castration symbolique, sa frustration admise comme inéluctable pour tout être civilisé, son désir enfin né de sa non passivité à sa jouissance incestueuse. Inceste-tueuse de l'autre separateur.

La phobie donc permet à la fois d'être un sujet et un sujet pas tout à fait sorti de la fusion mère-enfant. Il y a eu du trop de jouissance, trop d'objet non separable, pas assez de nom du pere, juste assez pour ne pas etre fou... Quoique le nazisme, le genocide des animaux comme les pigeons, sont malgré tout marqués par un délire paranoïaque où les plus folles rumeurs, les calomnies les plus debridées viennent permettre des attitudes perverses et donc sadiques.
Ce danger est visible si la phobie est partagée avec d’autres dans une grande complaisance et un aveuglement extrême et débridé. Attention ! Danger pour chacun! En effet, ça peut tomber sur n’importe qui, même vous, un jour, d’être le bouc émissaire d’un groupe qui a besoin de vous pour ne pas être psychotique, confusionnel, morcelé. Hélas, cela n’empêche pas la pulsion de mort d’opérer, d’abord or le groupe, sur vous, puis entre eux lorsque vous êtes mort.

Les malheureuses araignées, les pigeons, nouveaux objets phobogènes qui sont encore aimés passionnément par certains, les rats, par exemple, subissent la peine de mort à cause de ces troubles mentaux.

J’arrête là mon "cours". Pour en savoir plus, lire le petit Hans(Freud mais ce qu'en dit Lacan aussi) ou consultez pour vous si vous avez des objets phobogènes, que ce soit individuels ou sociaux comme les araignées, rats et pigeons ( eux encore aimés par nombre d’entre nous). Vous y gagnerez de vous sentir mieux, et de laisser tranquille les animaux ou humains que vous craignez et/ou haïssez pour ce qu'ils seraient selon un imaginaire effrayant.

Voir les commentaires

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 > >>