Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Psychanalyse et animaux.

Articles avec #pigeons - nos amis martyrises - diffames - affames...

Strasbourg, son Ill, ses massacres de pigeons, dr Hugel et le maire.

15 Octobre 2008, 10:57am

Publié par Jo Benchetrit


Les ennemis: les adorables bébés pigeons!!!


URGENT
Des milliers de pigeons vont encore être tués d'horrible manière à Strasbourg, cela ne peut plus durer.
MERCI d'envoyer en masse au maire sénateur (PS) ce mail de protestation -

A ENVOYER A :
redaction@dna. fr; r.ries@senat. fr;

TEXTE A COPIER-COLLER DANS LE MESSAGE (entre les *********)
La 1° lettre à lire SVP est de Pascal Cousin.
La lettre qui suit est de moi, à vous de juger celle que vous souhaitez envoyer ou encore si vous en faites une vous même très simple, à votre goût...
**********************************************************
Monsieur le Sénateur-Maire,
Je proteste plus que vivement car la ville de Strasbourg (et la CUS) a encore recours au gazage massif pour contrôler sa population de pigeons.
C'est une barbarie incroyable car des milliers sont tués ainsi chaque année. En ce moment même à 40 endroits différents, les pigeons sont en effet appâtés tous les jours à la même heure aux endroits critiques. Ils seront ensuite capturés dans des filets à ces heures dites, avant d'être euthanasiés au CO 2 par une entreprise spécialisée, numéro un en France de ce genre d'activité, à savoir la SACPA. Cette entreprise est la plus importante entreprise de dépigeonnage et est numéro 1 de la capture d'animaux en France. La SACPA utilise pour tuer les pigeons (dans un camion ou dans ses locaux) du gaz carbonique pur. Ce qui fait souffrir les oiseaux. Les recommandations officielles d'organismes reconnus au niveau international demandent depuis quelques années déjà qu'on ne soumette pas les oiseaux à une concentration supérieure à 30 % de CO2. Les dernières avancées scientifiques suggèrent que ce gaz est nocif et donc fait souffrir même aux basses concentrations. Il est même devenu inacceptable pour tuer tous les vertébrés selon l'autorité européenne de sécurité des aliments.
Donc la SCAPA ment en disant que le procédé d'euthanasie utilisé ne fait pas souffrir les animaux (voir plus bas).
D'autre part elle ment aussi en prétendant que le dispositif est agréé car il n'existe aucune réglementation sur les captures de pigeons biset de ville et leur euthanasie et aucun texte n'exige un agrément des procédés d'abattage.. .
En ce qui concerne les autres allégations comme quoi les pigeonniers et les graines stérilisantes ne fonctionnent pas :
Si ces solutions alternatives étaient adoptées la SACPA perdrait des parts de marché, alors ......
Nous vous prions donc, Monsieur le Sénateur-Maire, de faire arrêter ces massacres inutiles, car c'est une honte surtout que les populations de pigeons peuvent être régulées par des méthodes ne mettant pas en oeuvre leur destruction.
Veuillez agréer, Monsieur le Sénateur-Maire, notre plus parfaite considération.

NOM :
Prénom :
Ville :
Pays :

Les pigeons de villes sont tués massivement en France au gaz carbonique (des millions chaque année). Mais comment fonctionnent exactement les dispositifs ?

modèle type remplissage (les oiseaux sont enfermés dans un caisson étanche puis celui-ci est rempli de gaz carbonique) :
Comment fonctionne ce caisson
Le gaz carbonique est 1,5 fois plus lourd que l'air et est et presque inodore. Le caisson, étanche, est relié à une bouteille de gaz carbonique sous forme liquide (comme les bouteilles de butagaz). Par un détendeur/débilitre le gaz pur à 100 % est diffusé par le bas, donc au niveau des pattes des pigeons, avec un débit de 30 litres/minute et comme le caisson a une contenance de 120 litres il faut quatre minutes pour le remplir complètement.
Le CO 2, plus lourd que l'air, s'élève progressivement et prend de la hauteur dans le caisson; le haut rempli d'air plus ou moins pur et le bas rempli de CO2 ayant une grande concentration. Les pigeons déjà agités du fait de leur incarcération le deviennent de plus en plus quand ils commencent à absorber le gaz nocif. Battement d'ailes, mouvements désordonnés qui brassent de l'air, le gaz carbonique concentré s'élève par moment puis retombe par gravité (phénomènes de turbulence etc.). Les pigeons halètent, secouent leurs têtes et étirent leurs cous pour respirer.
Leur réponse émotionnelle de panique devient paroxystique :
Certains s'effondrent, plus faibles et restent en partie basse. D'autres plus forts réussissent à monter sur ceux ayant perdu connaissance et essaient de respirer un air encore respirable, en hauteur. Mais eux aussi finissent après bien de souffrances par perdre connaissance, perte de connaissance préalable à la mort.

modèle type puits (le gaz carbonique est plus lourd que l'air, on remplit un caisson une seule fois de gaz CO2 qui reste au fond, et on y descend des cages remplies de pigeons. Avec un seul remplissage on tue ainsi beaucoup d'oiseaux).
c'est le système utilisé par la SACPA :
Elle utilise un système à CO2 avec un réchauffeur, le tout est plus que vétuste mais ça marche évidemment. Au début, le CO2 est bien concentré, on met 40 pigeons dans le caisson. En 30 secondes plus personne ne bouge en 2 minutes, tout le monde est mort. Pendant les 30 premières secondes, les oiseaux se débattent et tendent le cou pour chercher l'air. Ensuite, ça marche moins bien parce que quand on sort le panier pour en mettre un autre de 40, on fait sortir du CO2, donc il est moins concentré. On passe alors à 1 minute, voire 1 m 30 pour l'immobilisation, la mort survient en 3 minutes. Il est évident que tout cela fait beaucoup souffrir les oiseaux. C'est une mort par étouffement, ce qu'il y a de pire. La SACPA est très fière de tout cela, elle se vante de son éthique.

EFFETS PHYSIOLOGIQUES DU CO 2

Pour simplifier, la molécule de gaz se répand essentiellement dans le sang, le corps et le cerveau par les poumons. Confronté aux niveaux excessifs du gaz, la capacité inhérente du sang d'être tampon pour l'anhydride carbonique est dépassée, ce qui a comme conséquence l'acidose (l'abaissement du pH du sang et des fluides associés). Une concentration de faible à modéré d'anhydride carbonique cause (s'étendant de 5-35 %, Conlee et autres, 2005) une acidose respiratoire douce menant à une augmentation compensatoire de l'intensité et du rythme de la respiration pour expulser la quantité d'anhydride carbonique excessive (hyperventilation) avec changements du rythme cardiaque et de la tension artérielle. De plus hautes concentrations mènent alors à une acidose respiratoire plus profonde, réprimant les centres respiratoires du cerveau menant à un modèle respiratoire lent et haletant. Sans la capacité tampon du sang, le pH du fluide cérébrospinal (CSF) baisse brusquement ce qui est directement lié à la profondeur de l'anesthésie et à l'insensibilité à la douleur qui suit, à la stupeur et finalement à l'inconscience et à la mort. En outre, un autre mécanisme est la dépression d'acidose induite du muscle cardiaque provoquant des arythmies de coeur et l'arrêt.

Le CO2 induit l'essoufflement, une détresse respiratoire du sujet connue comme dyspnée. Selon le Dr Raj, la dyspnée chez les oiseaux et les mammifères active des régions du cerveau associées avec la douleur et induit une réponse émotionnelle de panique.

La différence cruciale entre anoxie (manque d'oxygène) et dyspnée (essoufflement) est qu'à la différence de l'anoxie, pour laquelle les oiseaux et les mammifères manquent de récepteurs, l'essoufflement implique des récepteurs qui enregistrent la séparation physique du tractus respiratoire de l'atmosphère extérieure. Dans les expériences en Amérique du Nord et le Royaume-Uni, les poussins et les dindes exposées à de hauts niveaux (40 pour-cent ou plus) de CO2, halètent, secouent leurs têtes et étirent leurs cous pour respirer.

------------ --------- --------- --------- --------- --------- -

En Europe le comité scientifique sur la santé et le bien-être animal de l'autorité européenne de sécurité des aliments a rendu un avis en juin 2004 sur toutes les techniques d'étourdissement et d'abattage pratiquées sur les principales espèces d'animaux utilisés dans le commerce en considération de la directive 93/119/CEE.
Il conclut : Les recherches suggèrent que les atmosphères contrôlées contenant des concentrations de plus de 30 % de CO2 sont aversives et peuvent causer de la douleur et une détresse respiratoire avant la perte de connaissance.

Mais ce rapport date un peu. Car l'autorité européenne de sécurité des aliments a rendu un autre avis récent du 14/11/2005 qui porte sur les aspects biologiques et de bien-être des animaux utilisés dans la recherche scientifique dans la perspective d'une révision de la directive 86/609/CEE.
Et là les choses changent le gaz carbonique devenant inacceptable pour tous les vertébrés :
Le CO2 est aversif à tous les vertébrés, utilisés dans la recherche, qui ont été examinés. Quelques espèces ont même de l'aversion pour de basses concentrations (10-20 % par volume en air), indépendamment de toutes additions. On ne peut pas le recommander comme méthode unique de mise à mort humanitaire pour toutes les espèces. Le CO2 peut être employé comme méthode d'euthanasie secondaire sur les animaux sans connaissance.
L'anhydride carbonique n'en devrait pas être employé comme agent exclusif dans les procédés d'euthanasie à moins que l'animal n'ait été d'abord rendu sans connaissance.
Il serait inadéquat de placer un animal entièrement conscient dans un environnement gazeux connu comme nocif et dont il ne pourrait pas s'échapper.
De nouvelles méthodes de mise à mort humanitaire des animaux qui utilisent des mélanges de gaz autres que ceux contenant du CO2 doivent être développées de façon urgente.
Dans le rapport, le tableau n° 4 page 37 indique :
Les méthodes suivantes ne doivent pas être employées pour mettre à mort les oiseaux
....... décompression (caisson à vide) .......... anhydride carbonique (CO2)

Finalement le gaz carbonique, d'après les recherches scientifiques récentes, fait bien souffrir les oiseaux
Et les entreprises de dépigeonnagecomme la SACPA seraient avisées de ne pas le mentionner comme argument publicitaire
******************************************************


Voici ma lettre car une lettre individuelle a plus de poids:
De : "J." <jobench@free.fr>
Date : 15 octobre 2008 12:45:41 HAEC
À :






Objet : mairie et pigeons

Bonjour aux gens raisonnables et de coeur,



Nous avons écrit à la mairie, tant l'ancienne que la nouvelle, sans avoir jamais de réponse. Sauf une fois, une courte réponse de défi immature qui se résume ainsi: "Certains à Strasbourg me traite de nazi, je n'en ai rien à foutre, na!", du Dr Hugel.
Le maire a refusé de parler, selon elle, à Mme la présidente de la SPA, Caroline Lanty.
Devant un tel mépris, comment voulez vous que le ton à présent ne soit à la colère?


Je vous  en prie, faites l'impossible pour arrêter les massacres de pigeons. C'est à la fois absolument degeulasse et absolument inutile et donc une perte réelle d'argent si il n'y avait que cet argument pour faire bouger les égoïstes.
 L'ignorance du Dr Hugel, alors qu'il a été informé à de nombreuses reprises de la cruauté de ces tueries des pigeons et de l'inefficacité de ce procédé de contraception par la mise à mort, est à ce stade une obstination de sale gosse qui ne veut pas qu'on lui prenne son jouet.
Les alsaciens doivent ils payer encore longtemps pour que ce monsieur s'amuse?
N'est il pas à Strasbourg une personne qui a assez de poids politique pour s'opposer à sa tyrannie?
Il n'y a donc pas de maire à Strasbourg? Nous sommes donc à la  merci d'un médecin sans raison et sans coeur?
Vraiment, il   serait temps, messieurs et dames de vous réveiller. on dilapide votre argent...Au lieu de faire des pigeonniers  contraceptifs la seule solution réelle pour satisfaire tout le monde?
Arrêtez donc de graisser en vain la patte de la SACPA et de ses employés sadiques et faites le nécessaire. Cette situation qui serait grotesque si elle ne faisait souffrir toute une population d'animaux n'a que trop duré.
Merci, je vous en prie, de bien vouloir nous aider à faire reculer la tendance à la cruauté facile des hommes en bloquant l'action d'un homme qui est en plein délire de toute puissance...Facile avec les animaux sans défense. Mais si il c'était agi de d se battre à armes égales, je pense que ce monsieur serait plus...fuyard.. Le courage est la force des faibles. La violence est la faiblesse des forts. La lâcheté des violents de ce genre est d'attaquer le faible.Nous sommes si faibles dès qu'un tyran a le pouvoir, mais si forts si, tous unis, nous savons dire NON et imposer par tous les moyens un comportement digne à nos congénères.
La barbarie ne doit plus passer à Strasbourg..
Cordialement et merci de bien vouloir me tenir au courant.
J.Benchetrit.

Voir les commentaires

Deuil : y a t-il une vie après la mort de ceux qu'on aime?

25 Juin 2008, 17:18pm

Publié par Jo Benchetrit

A qui parler de cette perte poignante qu'est celle d'un être aimé, ici, un animal ?

Il se trouve que lorsque la douleur est trop forte, mettre des mots la met à distance, la rendant supportable, du moins chez certains, dont moi.
Vous trouvez ce texte sur mon blog ; est-ce hors sujet, moi comme sujet qui vous dévoile une part très personnelle? Après tout, cette histoire de révolte contre le mal fait à des êtres en état de contrainte et d'impuissance, ces abus, ça touche aussi à l'intime.
Laissons  dire  les autres, les gens de peu qui se croient quelque chose de plus, de mieux, sous prétexte qu'ils ont le pouvoir, laissons ces gens nous taxer de sensiblerie, là où, simplement nous ne voulons pas comme eux mettre entre notre sensibilité et nous la muraille glaciale et stérile qui les sépare de ce qui est sans doute le meilleur en eux et qu'on appelle à tort ou pas l'humanité.
Aujourd'hui, , on m'a laissé un message : après plus d'un mois dans le congélateur des vétérinaires, ma Gigi, est partie lundi

« pour se faire incinérer ». Cette information dite sous cette forme active à mon répondeur par une assistante embarrassée m'a accueillie au retour du travail. Ce fut comme un couperet : ma petite fille, je ne la reverrai plus. Ma petite fille, je cherche depuis son accident, le 18 mai, à ne pas affronter sa mort . là, ce fut incontournable.

Une chose trop brutale, imprévisible, ça vous laisse sur le carreau...Ne pas affronter cette réalité, ne pas souffrir car la souffrance en question est trop déchirante, et on plonge dans un certain déni.

Mais ce message me fait savoir, "enfin" (mais c'est encore trop tôt!), après plus d'un mois, que je ne retrouverai jamais son regard vif, vigilant, tour à tour et en même temps espiègle, inquiet, possessif...insolent, tendre, et tant d'autres états d'âmes encore. Sa grande subtilité, sa capacité de comprendre au quart de tour, tout ce qui m'avait scotché en elle..PFUIT...En fumée. Car ça y est, à l'heure qu'il est, elle est en cendre.
Le chat, Guzzy, n'a encore pas le courage de rentrer sans moi dans la chambre vide ou elle avait élu domicile, ma chambre au départ, chambre où il rentrait au grand dam de la pigeonne qui lui courait après en lui tirant les poils tout en lui expliquant avec force roucoulou(elle avait evidement des vocalises très diverses selon la situation, car voyez vous, un animal, n'en déplaise aux passionnés de l'ignorance, ça parle.) qu'il avait intérêt à sortir, ce qui était devenu un jeu au fil des années, 9 ans de cohabitation houleuse mais amicale.

Tout cela est en moi, je sais, en souvenir d'elle et des moments ahurissants passés ensemble...Precieux souvenirs mais jene peux encore y penser...trop dur.

Voilà, je ne reverrai plus ma petite fille. Je sais, j'ai déjà perdu du monde...Mais je n'avais jamais subi un effet retard de la douleur. Etre sous le choc anesthésie un peu, faut croire. Et puis, de même que quand on est amoureux , on pense que c'est la 1° fois qu'on est aussi heureux...Lorsqu'un deuil vous atteint, cette douleur, on la croit la plus forte jamais ressentie. Heureusement, le temps cicatrise, aide à vivre.
Ce matin, à direct 8, le petit présentateur viandard amateur de foie gras donnait une recette.. celle d' un pigeon.
Oui, je sais, ...On tue aussi les poulets, mais là, avec ses pattes recroquevillées témoins de son supplice, pattes qu'on avait laissées à son corps, alors que la tête était coupée, ce pigeonneau martyrisé, car on les tue par vide d'air, mort atroce, ce petit prêt à rôtir m'a fendu l'âme, faisant rebondir cette question : pourquoi faut-il tuer puisqu'on peut vivre sans tuer ?
C'est sur cette question que je vous laisse, ou plutôt que je vais continuer...car ça consiste à continuer. (Camus disait « à recommencer »).

 

 

Là,  elle a un peu peur car c'est Yann qu'elle connaissait peu qui l'a photographiait.


Voir les commentaires

Grandeur et vicissitudes des pigeons.

16 Juin 2008, 06:16am

Publié par Jo Benchetrit

 

 L'Association Stéphane Lamart reçue au Ministère de l'agriculture

 

Je suis très contente que l'association Lamart, et bien entendu les autres puissent faire entendre la voix des animaux au ministère.
Pour les pigeons, je suis de cet  avis sauf que je ne comprends toujours pas 2 points
que les défenseurs s'obstinent à omettre:
1: la mise à mort autrement que par caisson
2. la fin de la loi interdisant le nourrissage des animaux des rues, dont  des pigeons, animaux domestiques abandonnés et dont la liberté, de ce fait, est un handicape au même titre que pour les chiens ou chats abandonnés. On en fait des enfants dépendants et après, ils ne savent pas faire pour se nourrir seuls, donc ils restent dans nos pattes. De plus, la nature est hostile:chasse, pesticides poisons pièges divers, Agriculture envahissante et peu de graines sauvages dites mauvaises herbes  combattues par les hommes  mais   indispensables à la biodiversité.
les oiseaux affamés n'ont pas le droit de se servir dans les champs cultivés car alors ils sont classés nuisibles et sont tirés à vie!
Les gens imaginent que le fait d'être un animal donne des capacités innées et quasi magiques  à se nourrir et à extraire du béton et du bitume de quoi survivre bien. Mais il n'en est rien, si ils n'ont rien, ils n'ont rien et la manie de la propreté comme aux Champs Elysées fait que les qq miettes qui tombent des touristes et autres passants sont immédiatement avalées par la voirie là en permanence avec des voitures balais qui arpentent sans cesse les trottoirs. Alors, les pauvres pigeons qui y sont picorent sans cesse ...le vide.
Il faut que nous assumions nos responsabilité dans la dégradation de la vie des animaux et, en particuliers des domestiques errants que sont les chiens, chats et pigeons.
 
L'Association Stéphane Lamart reçue au Ministère de l'agriculture

 
L'Association Stéphane Lamart reçue au Ministère de l'agriculture
 
 Ce jeudi 12 juin dernier, l’Association Stéphane Lamart « Pour la défense des droits des animaux » était reçue au Ministère de l’agriculture pour y présenter plusieurs propositions sur 5 thèmes différents, dans le cadre des rencontres « Animal et Société ».
 
Ce groupe de travail a pour mission de se pencher sur les statuts de l’animal dans notre société et, notamment, sur les questions scientifiques et juridiques. A terme, il s’agit de mettre en lumière les difficultés et les incohérences rencontrées au cœur des dispositifs de la protection animale et surtout d’y apporter un certain nombre d’améliorations.
 
Stéphane Lamart, accompagné de Maître Grillon, avocat de l’association, ont été reçus pendant plus de deux heures par Messieurs Frédéric Uhl et Nathan Gracc, tous deux chargés de mission au sein du cabinet du Ministre.
 
Parmi les propositions, l’accent avait été mis sur le problème de la maltraitance des chiens de travail au sein de la profession de vigile et de maître chien.
 
 
 
1 - Concernant la profession de maître chien, l’association demande :

- Une réglementation de la profession d'Agent de sécurité (Maître chien), comme cela se pratique dans certains pays : Angleterre, Allemagne, Espagne, Belgique, en leur octroyant un « permis canin » accordé uniquement par le bureau de protection animale des Services Vétérinaires, après avoir suivi des cours obligatoires sur la réglementation et la protection animale et subit un examen de compétence, leur permettant ainsi de posséder un chien dit de « travail ».
 
- L’interdiction de faire travailler un chien âgé de plus de 8 ans.
 

- L’obligation, au moins une fois par an, d’une visite chez un vétérinaire pour un contrôle de santé de l’animal.
 
- Lorsque l’animal atteint l’âge de sa retraite ou en cas de problème de santé, nous demandons qu’il soit stipulé dans le contrat que l’animal soit confié définitivement à un tiers (collègue, famille ou amis), comme c’est le cas pour les chiens de la Police Nationale, afin de lui éviter le refuge voire l’euthanasie. Outre le bien-être de l’animal, ceci a pour but de responsabiliser le propriétaire. Les sommes allouées par l’employeur pour l’animal, si minimes soient-elles, pourraient être réservées aux frais de la retraite de l’animal.
 
- Nous proposons que l’employeur ait l’obligation de constituer un dossier comprenant le nom, le prénom, l’adresse et le numéro de téléphone du maître chien. les jours de travail et le nombre d’heures effectuées. La race du chien ainsi que son numéro de tatouage.
 
- Entraînement obligatoire de l’animal en présence de son maître (certificat d’entrainement obligatoirement joint au dossier de l’employé).
 
- Modification de la législation pour que les procédures engagées contre les maîtres chiens ne respectant pas la loi passent du contraventionnel au délit, comme c’est le cas lorsqu’il s’agit d’éleveurs, par exemple, condamnés pour mauvais traitement sur des animaux.
 
 
 

2 - Concernant le massacre des pigeons des villes, l’association demande :

- L’interdiction du caisson à vide d’air.
 
- La mise en place sérieuse d’un programme contraceptif, avec l’installation de pigeonniers et la distribution de graines contraceptives.
 
Stéphane Lamart souligne, au terme de cet entretien l’aspect positif et le bon écho concernant le problème du massacre des pigeons des villes. Si aucune décision n’est encore annoncée, nul doute qu’au regard de la pression qu’exerce l’ensemble des protecteurs d’animaux et de l’accueil qu’a reçu l’association, des améliorations sont imminentes.
 
 
 

3 - Concernant l’achat d’animaux à crédit, l’association demande :
- La promulgation d’une loi visant à encadrer le commerce des animaux domestiques, interdisant la vente à crédit d'animaux domestiques (chiens, chats...), y compris sur Internet. Nous demandons que cette disposition s'applique à tous : acheteurs, animaleries et élevages.
 
 
 

4 - Concernant l’achat et la vente d’animaux par des particuliers par le biais de petites annonces, l’association demande :
- L’interdiction de toute transaction d’animaux par des particuliers, par le biais de petites annonces.
 
- L’obligation que les transactions d’animaux s'effectuent par le biais d'une association de protection animale.
 
 
 

5 - Concernant le dramatique problème des corridas, l’association demande :
- l’interdiction urgente des corridas aux moins de 16 ans.
L’Association Stéphane Lamart s’insurge contre l’idée que nous continuions à accepter et à banaliser la violence dans nos spectacles et nos réjouissances et ajoute : « Comment peut-on interdire aux enfants de moins de 16 ans les films de violence qui ne sont que FICTION, alors qu’on leur permet d’assister, dans l’indifférence totale, à la REALITE des corridas dont le dénouement est la mort d’un animal, torturé dans le sang les coups et la violence, juste pour le simple plaisir de l’homme ? Il est même des parents qui emmènent des enfants en bas âge pour assister à des férias où de jeunes toréadors combattent pour la première fois de jeune taureaux en transformant ce « spectacle » en véritable boucherie. »
 
 
 
Globalement, l’association se réjouit de cet entretien primordial au cours duquel le souci d’une amélioration de la condition animale s’est nettement dégagé. Le problème des procès classés sans suite a également été abordé en rappelant la gravité des actes commis sur des animaux mais aussi celle de l’absence de véritables sanctions à l’égard des infracteurs.
 
L’Association Stéphane Lamart s’associe à l’ensemble de ceux qui défendent les droits des animaux pour remercier nos dirigeants de cette initiative tant attendue par tous ceux qui aiment et respectent les animaux.

Voir les commentaires

Deuil.

18 Mai 2008, 16:07pm

Publié par Jo Benchetrit

  Un jour, je vous parlerai d'elle, d'ailes, des autres...Et pourquoi elle s'est retrouvée à vivre chez moi. Pour le moment: Gigi voyage ou est-ce petit corps que les vetos ont congelé avant que l'incinerateur ne vienne ? Ou les deux?
Gigi mon porte-bonheur, peut-être?
il ya bientôt une semaine...mais il y a une semaine nous étions là, ensemble, et elle était gaie, se sentait mieux, me faisait des bises entre mes doigts, comme elle aimait à le faire... la pauvre petite chérie, courant bientôt rencontrer ce   destin sous forme d'une barre de fer devant une fenêtre ou je ne sais quoi...mais produit de la technique meurtrière dite humaine, la nôtre.

Alors guilty or not? Je penche toujours pour guilty. Je n'aurais pas dû lui faire ce caprice. Nous sommes responsables de nos protégés...et devons réfléchir pour eux.
Merci de penser à elle à 12h 15. Dimanche.
 
 
Je viens de perdre Gigi ma pigeonne dimanche 18 mai 2008. A midi 1/4.



Accident: elle est sortie, a eu peur, s'est pris un truc sur le front, sans doute un rebord de fenetre, ou je ne sais quoi. Mon bébé est mort sur le coup, je crois...

Après être retournée sur les lieux, ceci me semble   presque certain: il y  a là un réverbère en métal avec une grande barre métallique d'1 mètre, le tout gris comme le ciel l'etait, je pense que c'est   ça qu'elle a rencontré en pleine poire: une ligne sans plumes sur le front pourrait en attester. Le service du mobilier urbain ne pense  pas aux oiseaux.
Ne puis rien dire  de plus, sinon que je souffre et qu'écrire devrait me soulager,mais je ne le constate pas.



Voir les commentaires

GRANVILLE SUR MORT: Pigeons exterminés par poison et arrêté du préfet.

18 Mai 2008, 05:48am

Publié par Jo Benchetrit

Faites passer, mettre sur tous supports pour alerter un maximum de gens qui doivent protester afin  que cesse cette ignominie: la contraception pas la mort!!!
les methodes de regulation existent.les pigeonniers contraceptifs et aussi les graines -pillules existent et font leurs preuves.
de  plus les assassinats de pigeons ne font effet que provisoirement car la nature a horreur du vide et les pigeons voisins remplacent les assassinés dans le peu de nids qu'il y a..
je vous en prie, harcelez ce maire qu'on a travaillé depuis des mois pour qu'il cesse, mais en vain.
De plus, on peut aimer aussi avoir des animaux près de nous, non?
PS: la fiente de pigeons est un très bon engrais bio.


je transmets:

Du 11 avril à la mi-juin, la mort par poison a été décrétée pour les pigeons de GRANVILLE, ceci par arrêté préfectoral.
Le Journal LA MANCHE LIBRE semble censurer l'information. On apprend juste dans lA MANCHE LIBRE de GRANVILLE, en date du 12 avril qu'il y aura des captures.
Sans précision.
Or, depuis, nous savons que les pigeons sont empoisonnés, sans doute dans des cages cachées, grâce aux soins d'un garde-chasse...
 
PROTESTONS !
EXPRIMONS notre INDIGNATION.
Demandons qu'il y ait des pigeonniers à GRANVILLE.
VITE ! La campagne de mort continuera jusqu'à la mi-juin.
 
Tél de la mairie : 02 33 91 30 00
Nom du maire : Daniel CARUHEL
Nom du responsable des Services techniques : Jean-Paul BAHU.
Tél du Journal la MANCHE LIBRE de GRANVILLE : 02 33 50 24 85.
 
Brigitte

Voir les commentaires

Strasbourg: nous avons été pleins d'espoir...Mais les captures initiées par l'ancienne maire vont être faites par le nouveau.

6 Avril 2008, 15:49pm

Publié par Jo Benchetrit

Il faut stopper les captures de Strasbourg. Monsieur Dreyfuss...(ben oui, il se nomme ainsi, on va pas en faire toute une affaire! ) ne semble pas pouvoir convaincre le nouveau maire, sur la liste duquel il est pour arrêter ces massacres annoncés dès lundi. Rappel: on a pourtant appelé à voter pour ce maire, parce que Monsieur Dreyfuss nous appuie.
Je transmets:

Bonjour,

A partir de lundi, les pigeons de Strasbourg seront capturés et gazés
au CO2 pur pendant toute la semaine.   C'est un supplice horrible et les tueurs ne sont pas
qualifiés. Si vous voulez des précisions sur ce supplice, vous pouvez
aller sur le site de Pascal Cousin (méthodes barbares de captures de
pigeons).
Le nouveau Maire PS Roland RIES ne répond pas non plus aux courriers.
L'adresse de son assistante : beatrice.gerber@cus-strasbourg.net.

Connaîtriez-vous un journaliste qui pourrait se déplacer jusqu'à
Strasbourg pour écrire un article à ce sujet ?

Sinon, si des gens se trouvent à Strasbourg la semaine prochaine, ils
pourraient aider à empêcher les captures en klaxonnant, en tapant sur
des couvercles etc. Les pigeons s'envolent. On ne risque rien.

N° de portable : 06.65.32.18.65.

Merci de laisser un message.

 

Voir les commentaires

Ne stérilisez pas les pigeons!

30 Mars 2008, 18:00pm

Publié par Jo Benchetrit

Ne stérilisez pas les pigeons, donnez leur des pigeonniers contraceptifs. Les stérilisations sont des euthanasies déguisées et en plus très cruelles.. Il  y a un coût à toute chose et la loi de la rentabilité est en cause.   Des opérations délicates faites par des employés  non vétos sur des animaux aussi fragiles que les oiseaux(si fragiles qu'on ne doit pas les laisser à jeun avant une operation, dixit un veto specialiste de Fregis, le dr Boussari, à cause des crises cardiaques).. c'est folie. Il y a 3 vetos à paris qui savent soigner les oiseaux. C'est dire que même parmi les vetos, ils ne s'y risquent pas ...alors des employés et à un rythme infernal!!! c'est criminel .
Et les conditions d'aseptie? On sait qu'une grande partie meurt d'infection après avoir été relâchés. En  plus il faut savoir qu'un  oiseau peut avoir l'air en bonne forme et mourir car ils trichent pour effrayer les possibles prédateurs. Un docu  film  montre une boucherie immonde, pigeons attachés, gigotants ventre ouvert à vif,   un travail à la chaine, qq secondes par pigeon, sans gants ni rien de stérile , une chose que tu ne peux voir sans te dire: plus jamais ça.

infos contre les intox:
Point de vue économique:  les eutha ne sont pas "rentables"   La  population est remplacée trs vite.
Pourquoi? Parce que seuls 30% des pigeons se reproduisent car seuls 30% le peuvent, soit par l'âge, soit par  ce que très peu ont  un abri-nichoir selon le dr Michaux de maison alfort.

Quand tu les  tues, les autres les remplacent pour se reproduire à leur tour, sans compter qu'ils laissent là une niche écologique qui est ensuite comblée par d'autres espèces.

2.la seule solution "humaine" et futée est la contraception .
PIGEONNIERS+GRAINES CONTRACEPTIVES. (Pour ceux qui ne sont pas dans le  pigeonnier.)
Pourquoi? Parce que la stérilisation des oiseaux est comme je   l'ai dit, barbare. Autrement , pour la faire dans les règles, c'est une opération dans un milieu stérile avec champ opératoire comme on le fait avec les mammifères. ça coûterait trop.
La seule chose à faire, ce ne sont pas les stérilisations. qui, en plus, sont doublées d'eutha officielles !!! CE SONT LES PIGEONNIERS.

Voir les commentaires

Grenelle des animaux. Animal et société. Ma contribution.

12 Mars 2008, 21:34pm

Publié par Jo Benchetrit

Demande d'abrogation de l'’article 120.
Il tue par affamement tous les animaux des rues et doit donc être abrogé. Il est en effet contraire au code pénal qui dit qu’il est interdit de faire souffrir un animal « sans nécessité ». ( Quel machiavélique anthropocentrisme sous-entend cette précision !)

Ainsi meurent pigeons, chats et chiens errants, tous animaux domestiques abandonnés, donc rendus incapables de s’adapter à une vie sauvage (ils ne deviennent jamais sauvages ni leur descendance même si ils s’accouplent avec un sauvage, reconnaît le code rural). Ce qui entraîne la mort des autres oiseaux comme les moineaux, déjà en voie de disparition. On veut se débarrasser des animaux domestiques errants alors que ce qui leur arrive est de notre responsabilité.

NotreDamePigeonManX.jpgUn "coupable" de tendresse et de solidarité.

Nous devons donc sanctionner lourdement , et ce, y compris dans les DOM TOM, zones de non-droit à ce sujet , les abandons sur la voie publique, subventionner les nourrisseurs au lieu de les sanctionner, interdire la reproduction et la vente d’animaux de compagnie alors que les refuges sont contraints de les tuer pour faire de la place, multiplier les moyens de contraception comme les pigeonniers, les graines contraceptives, mais aussi comme les opérations pour les chiens et chats, aider mieux que cela est fait les refuges et les associations comme l’école du chat libre, et la SPOV, proscrire les euthanasies de convenance, faites par les particuliers et par les communes.

Paris se peuple de pigeonniers contraceptifs, c’est un début d’une belle avancée civilisationnelle qui ne voit plus l’autre animal comme une souillure à nettoyer, mais un alter ego envers qui nous avons des devoirs. Il faut continuer partout en France.

Les mises à mort par vide d’air et par CO2, mais aussi la mort aux rats utilisées par les sociétés de massacre animal, dites évidemment d’hygiène, sont douloureuses et devraient d’urgence être interdites alors que le ministère de l’agriculture et les DSV les autorisent sans aucune surveillance.

Il y là un chantier de réflexion qui sera, je l’espère, étudié de près lors des journées.

Je voudrais également attirer l’attention sur l’art qui utilise les animaux comme des objets et parfois les martyrise au nom de la liberté de l’artiste. C’est à la fois une méconnaissance de l’art et une violation du code pénal. Idem de la science. Idem de l’agriculture.

http://psychanalyse-et-animaux.over-blog.com/

Voir les commentaires

Wellington (Nouvelle-Zélande) a l'intention de tuer ses pigeons de ville.Merci de signer d'urgence. MAXI le 11.02.2008.

4 Février 2008, 09:36am

Publié par Jo Benchetrit

Signez et faites passer, mettez sur votre blog . C'est IMPORTANT et URGENT. Merci

Ils sont intelligents, malicieux, pugnaces, courageux, dévoués, fidèles, séducteurs, coquins, aimants, mais la brute obsessionnelle   contemporaine ne les tolère pas. Qui sont-ce?

Ben les pigeons! Trop familiers du fait que ce soint des animaux domestiques trasfuges d'elevages, abandonnés, loin des falaises des origines et des graines sauvages...ils s'approchent du père Ubu dit humain, qui tue ce qui vit avec delectation. De plus leurs roucoulous sont bruyants, alors la haine monte chez nos bobeaufobsessionnels.Imprudence.
 

 

undefinedRappel - si vous n'aviez pas encore signé, signez avant le 11 février
La ville de Wellington (Nouvelle-Zéelande) a l'intention de tuer ses pigeons de ville.
Signez la pétition leur demandant d'employer des méthodes humaines (le pigeonnier contraceptif) pour contrôler la surpopulation des pigeons.
Il manque encore  740 signatures pour le 11 février! 
 
Sur cette page, cliquez sur accept
 
Ensuite remplissez le formulaire qui apparaît (ils sont très exigeants!)
first name= prénom
last name= nom
street adress= rue + numéro
suburb= région
city= ville + pays
Téléphone= mettez"not allowed" (pas permis)
Puis cochez "I wish to add my signature"
 
Seuls les noms, suburb et ville apparaissent dans la liste des signataires.
 
 
 
Myriam, Refuge pour pigeons "Lapalomatriste" Belgique

Voir les commentaires

Pigeons: lien pour video de Télébocal.sur la manif du 14 decembre 2007.

27 Janvier 2008, 15:11pm

Publié par Jo Benchetrit

Il y a peu, le peuple de Paris est sorti dans la rue pour protester devant le ministère de l'agriculture contre l'indigne  sort fait à nos frères pigeons, ces beaux tendres et intelligents oiseaux. Télé bocal a fait un reportage avec des questions hallucinantes au point que je ne savais pas trop si ils étaient journalistes ou simplement des potaches chahuteurs.
http://www.telebocal.org/bocal2/
cliquez à gauche sur la manif du mois, "j'aime les pigeons".


Le ti jeune m'a filmé de façon impitoyable;.Brefle, j'y suis, mais indulgence!!!.

Le jeune cameraman est presque tombé dans les pommes quand j'ai dit que j'étais psy.
Il a dû partir avec un malaise dans un café!!! bizarre.

Sinon, ils ont fait un montage pas trop à notre avantage, disons qu'ils n'étaient pas du tout sensibilisés et visiblement là pour se ficher de notre gueule et ont peut-être un peu changé d'avis..

Mais je crois que bcp de choses y sont.

Vous remarquerez que les jeunes ne sont pas montrés alors qu'il y en avait pas mal.
On voulait sans doute induire que c'était là affaire de vieux.  Ne soyons pas ingrats car ce qui me tient à coeur, en particulier l'abrogation de l'article 120 y est clairement.

On y voit l'humoriste, POPEK, très bien, mais  que je n'ai  pas vu sur place car on était assez nombreux..
Nous sommes contre la dépigeonnisation, pour les pigeonniers contraceptifs.

Voir les commentaires

<< < 10 11 12 13 14 15 > >>