Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Psychanalyse et animaux.

Articles avec #pigeons - nos amis martyrises - diffames - affames...

Le mail de Brigitte Marquet au maire d'Albi qui pousse au massacre des pigeons par les chasseur

10 Septembre 2010, 05:20am

Publié par Jo Benchetrit

grosse-gigi.jpg
Feu ma tendre coquine Gigi.
Je transmets ceci à la demande de Brigitte MArquet (lire son site: l'Ambassade des pigeons) qui se bat contre les  tueries de pigeons.
Dure bataille, je peux vous dire car les mentalités sont de plus en plus impermebales à la morale et au bon sens.
Mail adressé à Monsieur Philippe Bonnecarrere, Maire d'ALBI, le 8 septembre 2010
  
Monsieur le Maire,
  
Plus la ville d'Albi ordonnera des battues, plus elle fera tuer (par centaines ?) des pigeons, plus il y en aura dans cette ville : voici l'essentiel de ce que je dois absolument vous dire.
On peut également adopter des tas de systèmes d'effarouchement, de manière ponctuelle ou définitivement et pourquoi pas autour du champ de tournesol en question ?
Il me semble que cela vaille le coup d'agir sur le long terme, donc de réfléchir, plutôt que de réagir dans l'urgence et la haine. TUER N'EST PAS GERER !
  
Professionnelle de la "problématique des pigeons des villes", oeuvrant au bien commun, en particulier avec la Mairie de Paris qui installe des pigeonniers dits "contraceptifs" dans notre capitale, je puis vous assurer que vous commettez une grave erreur avec ces battues.
Le vide écologique créé par la disparition de centaines de pigeons sera comblé dans à peine 6 mois. Vous avez déjà fait tuer l'an dernier. Vous devrez recommencer l'année suivante.
 
Plus loin, il me paraît détestable d'éduquer au sadisme les enfants de votre cité, Monsieur Bonnecarrere. Il n'y a pas de quoi être fier et rigolard quand on tient des cadavres d'animaux dans ces mains, ce que montre le journal local, en plus de son ton extrêmement contestable, tirant vers le bas de haine et d'ailleurs racontant des mensonges à mon sujet. J'attends un droit de réponse dans La Depeche. Je n'ai en effet jamais tiré de son lit le "vénérable" Monsieur Do, président de chasse. Nous avons eu un échange téléphonique bref, poli, vers 19h30 et c'est tout ! Monsieur DO m'a demandé si j'étais végétarienne. Oui, je le suis. J'aurais pu ajouter dans ma réponse à ce monsieur que j'étais parfaitement respectée dans mon travail de "professionnelle".... Je n'en ai pas rajouté, ce monsieur étant trop âgé pour que je l'embête même si lui donne la mort aisément......., ce qui est plus qu'"embêter" quelqu'un, n'est-ce pas ?
 
Notre monde ne pourra durer longtemps avec autant de haine et de déni du respect dû à toute créature vivante. Autant de jubilation à tuer... Il faut être resté un petit garçon bien méchant pour se réjouir d'occasionner des blessures et la mort !  Ne jamais avoir accédé à la capacité d'empathie, à la notion d'altérité, seules dignes d'êtres humains qui se respectent.
Les animaux, les pigeons n'ont pas été créés pour être "descendus" !
 
Vous qui êtes ravi, Monsieur le Maire que votre ville ait été inscrite au patrimoine mondial de l'UNESCO, ne pouvez-vous faire un geste "humain", véritablement sensé, et arrêter ces battues qui déshonorent ALBI, adopter une véritable gestion de l'Animal en ville, qui constituerait un sacré "plus" pour notre patrimoine, me semble-t-il.
Bien entendu, je me tiens à votre disposition pour plus d'arguments et surtout, surtout afin de trouver ensemble des solutions qui réconcilieraient tout le monde et afin que le plaisir de construire des solutions de vie prévale sur celui de rigoler en tuant !
 
Veuillez agréer, Monsieur le Maire, l'expression de mes respectueuses salutations.
 
Brigitte Marquet
(Vice-présidente de la Spov)
tél perso : 01 43 56 68 04
 

Voir les commentaires

pigeons piégés.malheur.

31 Août 2010, 02:33am

Publié par Jo Benchetrit

      enfant----Londres.jpgJe ne lui ai pas envoyé ceci. Aurais je dû?

Monsieur  le maire,

L'esprit de l'homme est ainsi fait que 
le mensonge a cent fois plus de prise 
sur lui que la vérité.
Didier Erasme. 1469-1536

 

 

 

C 'est  quand même un monde qu'à notre siècle , il faille encore et de plus en plus se battre pour faire triompher les vertus dites humaines   par vanité pure, semble-t-il : la sensibilité, la compassion, la morale.

C'est quand même  un monde que vous m'agressiez  ainsi sous mes fenêtres en y faisant massacrer  des innocents. Hé ben je vais vous faire plaisir  car vous me haïssez  visiblement , je suis mal, très mal. J'ai le cœur  brisé et ne peux pas aller travailler de ce fait.

Merci, monsieur le maire,  d'arrêter ces enfantillages stériles et coûteux pour rien et d'enfin  comprendre que la raison , la gestion et les sentiments font parfois bon ménage . des grognons vous sollicitent et vous croyez utiles de les écouter, eux? Pourquoi régler  ainsi vos problèmes  sur le dos des faibles?

Pourquoi ne pas travailler en amont ? Pourquoi ne pas enfin dire la vérité , à savoir que les pigeons ne sont pas dangereux, qu’ils sont même utiles, l’ont été et le sont encore, qu'ils sont des oiseaux merveilleux  et méconnus , que l'on n’a aucune maladie en les fréquentant de très près alors, à fortiori si on les côtoie seulement. Ils font partie du paysage  urbain, sont de gentils animaux très intelligents. Ils ne font rien de mal . On les charge de tous les péchés  du monde !

ils cherchent à manger et c’est tout. En quoi cela devrait absolument gêner ? Notre sol  est plein de verre cassé et parfois, je prends  mon balai et balaie devant les vétérinaires (une fois, de 22 à 23 h !) pour éviter qu'un enfant   ou qu’un animal se blesse.
je  n’en fais pas un scandale.

Je ne vous écris  pas pour dénoncer, alors vous me meprisez. Vous   adorez tant les gens qui dénoncent que vous les dorlotez ?
Doit on si on est maire n’écouter  que les méchants? Les haineux? Cela  fait plaisir à quoi en vous ?

Suis-je folle de  défendre  les faibles? Suis je  folle de détester  la violence, suis je folle de ne pas comprendre la cruauté ? suis-je folle de dire que si on veut une humanité digne de ce nom, il faut montrer le chemin aux   jeunes et pas ce chemin là que vous imposez aux êtres sensibles que sont les animaux et les gens comme moi, pas encore anesthesiés par une lèpre de l’âme  banalisée ?

Merci de me répondre. Bon, je ne me fais plus d’illusion. Je pense que ça vous fait   rigoler, mes larmes, je n'en doute pas une seconde. Les pigeons ont perdu 2 amies l’an dernier, Monique Bedrane qui croyait en vous, et la capture de l’an dernier la achevée, et Mme de la souchere. Celle  ci, grande résistante, héros de la guerre d’Espagne savait que « l’on n’a pas un cœur pour les humains et un pour les animaux. On a un cœur ou on en a pas. »(Lamartine.)
Il serait temps, monsieur  Le Bouillonec que vous tentiez de réhabiliter ici le cœur.
Le mien est mis à mal par vos méthodes où le mal est rendu banal, où la honte n’existe plus pour massacrer. Ce n’est pas  parce que vous appelez ça euthanasies que ça ne sont pas des massacres et de plus très douloureux. Je suis pour appeler un chat un chat. La souffrance imposée  est déjà répréhensible. Mais là, sur les plus innocents des innocents, elle est révulsante. Réjouissez  vous d’avoir le pouvoir . Réjouissez  vous que les gens vous laissent faire, par cette passivité qui les rend si dangereux.(  la majorité des gens   sont aussi horrifiés que moi mais se taisent. Einstein : « le monde est encore plus dangereux  de ceux qui regardent et se taisent que du fait des bourreaux » Ne vous faites pas d’illusion, ce sont les mêmes  qui n’interviennent pas si vous vous faites agresser le soir dans une rue ou le metro)


Il n'y a pas de  bras de fer entre nous.

Vous n'avez rien à me prouver.


Je ne cherche que le bien des autruis comme les animaux y compris dits humains (quoique là, "humains", mot usurpé pff!)

C'est si rare, que vous ne me croyez sans doute pas.

Salutations effondrées du monde que vous nous fabriquez : froid, dur, froidure.

J.B. 

Voir les commentaires

Lettre type contre les tueries de pigeons à cachan. Car mensonges et fantasmes tuentPeut servir ailleurs.. Horreur faite aux animaux est aussi "normale" que celle faites aux hommes en temps de foli

30 Août 2010, 15:25pm

Publié par Jo Benchetrit

love affair

pigeons.jpg

” -T'as d'beaux yeux , tu sais..

 - Embrasse-moi “

 

 

Voici la lettre-type . Merci à Pat pour avoir fait le reste Et à Pascal Cousin pour les infos. Moi, j'ai fait que le bleu :


 



                               Bonjour,

j'ai reçu ce témoignage et je m'associe à la demande de ne plus faire ces injustes, honteuses et inutiles captures suivies de tueries terriblement douloureuses. 
  
 Nous sommes à la fois peinés et scandalisés que la situation de Cachan n'évolue toujours pas malgré des années d'efforts d'appel à la raison et à une meilleure gestion de la mairie  faits par des cachanais et de  nombreuses associations de défense des animaux. L'appel à la sensibilité y semble superflu, hélas. il serait plus que temps que la mairie de cette ville reçoive les associations pour l'aider à trouver des solutions à un  faux  problème,  celui dit posé par les pigeons alors qu'en fait  le seul vrai problème, c'est  les phobiques des pigeons qui poussent au crime un maire qui ne veut pas essayer de les rendre plus tolérants.
En effet,
 il faut les informer enfin de ce qu'on leur cache,  que la   science médicale humaine et vétérinaire   dit que les maladies transmissibles par les pigeons sont inexistantes. (ou proche de 0) et que les études faites par la commission parisienne des monuments historiques montrent que l'unique raison de la dégradation de ceux ci est la pollution surtout par les pluies acides, dues à nos activités humaines. Tout le reste? Rumeurs lancées par des sociétés qui se font leur beurre pour tuer. D'où leur désir de tromper les gens qui ne demandent pas mieux que d'avoir  des boucs émissaires faibles et faciles   à persécuter sans être punis.
Pour cachan, les adresses:

 franck.pare@ville-cachan.fr;, helene.decomarmond@ville-cachan.fr, bernard.tuprie@ville-cachan.fr, robert.orusco@ville-cachan.fr, jeanne.bourdin@ville-cachan.fr, gerard.najman@ville-cachan.fr, helene.hernu@ville-cachan.fr, edith.pescheux@ville-cachan.fr, bruno.remond@ville-cachan.fr, isabelle.daeschner@ville-cachan.fr, samuel.besnard@ville-cachan.fr, claire.marti@ville-cachan.fr, thierry.crosnier@ville-cachan.fr, juliette.papazian@ville-cachan.fr, alain.blavat@ville-cachan.fr, helene.decomarmond@ville-cachan.fr, sylvie.chevalier@ville-cachan.fr, yves.evariste@ville-cachan.fr, Le_maire@ville-cachan.fr;edition94@leparisien.presse.fr;webdesk@france24.com;, helene.decomarmond@ville-cachan.fr,  edition94@leparisien.presse.fr;webdesk@france24.comgilles.david6@wanadoo.fr,

jofraud@aol.compatrice_guerin@orange.fr,

en copie cachée:

jobench@free.fr

  
  
bon à savoir:

Franck Paré, c'est le "nettoyeur" en sous-sous-chef ! responsable service d'hygiène.

la sous-chef, une adjointe:  juliette.papazian@ville-cachan.fr
Le chef est le maire.

 
 
  
  
  
   
   
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
  
 
 

 
voici le témoignage:
 
 
 
 
CACHAN LA NAUSEE
 
 
 
Ce matin, un grand bruit effrayant. Je sors au balcon. En  bas de chez moi : je constate l’horreur : 2 « hommes »d'  Hygiène Action(société de dépigeonnage)  en train de retirer des malheureux petits pigeons pris dans leurs filets.
Les pigeons sont tirés des filets d'hygiène action avec une brutalité inouïe, ils tirent sur leurs pattes, cassent leur ailes quand cela ne va pas assez vite pour les extraire du filet, il y a du sang........
Devant ma révolte, mes larmes, et mon état de choc devant la violence impunie de ces agressions sadiques, ces tortionnaires me rient au nez, on dirait que ça les amuse beaucoup: ce matin j'ai rencontré le diable.
Aujourd'hui, je vais très  mal car je sais que ces innocents pigeons vont être passés en caisson à vide d'air ou ils vont subir une mort HORRIBLE!!!
 
le caisson à vide d'air
 

On enferme l'animal dans une boite étanche et une pompe aspire l'air contenu dedans, l'animal mourant par asphyxie. C'est une mort très douloureuse. Un oiseau tué par ce procédé met plusieurs minutes à mourir.
nous avons plus de 5OOO signatures contre la cruauté de l'abattage des pigeons en caisson à vide, a consulter :
 
 
Ou alors gazés au CO2
Le gaz carbonique :

Le gaz carbonique fait souffrir les animaux et il doit être impérativement interdit. Les scientifiques mandatés par les instances européennes pour se pencher sur ce problème ont déclaré qu'on ne doit plus l'utiliser car toutes les recherches scientifiques montrent la souffrance qu'il inflige aux animaux.
 
Comment fonctionne ce caisson : 

Le gaz carbonique est 1,5 fois plus lourd que l'air et est et presque inodore. Le caisson, étanche, est relié à une bouteille de gaz carbonique sous forme liquide (comme les bouteilles de butagaz). Par un détendeur/débilitre le gaz pur à 100 % est diffusé par le bas, donc au niveau des pattes des pigeons, avec un débit de 30 litres/minute et comme le caisson a une contenance de 120 litres il faut quatre minutes pour le remplir complètement. 

Le CO 2, plus lourd que l'air, s'élève progressivement et prend de la hauteur dans le caisson; le haut rempli d'air plus ou moins pur et le bas rempli de CO2 ayant une grande concentration. Les pigeons déjà agités du fait de leur incarcération le deviennent de plus en plus quand ils commencent à absorber le gaz nocif. Battement d'ailes, mouvements désordonnés qui brassent de l'air, le gaz carbonique concentré s'élève par moment puis retombe par gravité (phénomènes de turbulence etc.). Les pigeons halètent, secouent leurs têtes et étirent leurs cous pour respirer. 

Leur réponse émotionnelle de panique devient paroxystique :
Certains s'effondrent, plus faibles et restent en partie basse. D'autres plus forts réussissent à monter sur ceux ayant perdu connaissance et essaient de respirer un air encore respirable, en hauteur. Mais eux aussi finissent après bien de souffrances par perdre connaissance, perte de connaissance préalable à la mort.
 
NON MONSIEUR LE MAIRE, LES PIGEONS N'AMENENT PAS DE MALADIES !!!
 
Sur les fameuses maladies


Certains responsables des services santé publique de l'état répandent ce genre d'assertion et donc affirment que cet oiseau est dangereux pour la population et alimentent ainsi, en versant de l'huile sur le feu, une hystérie collective contre cet oiseau alors que ce genre de déclaration n'a absolument aucun contenu scientifique et est même faux. On pourrait s'attendre, quand même, à ce que les cadres des services de l'état, normalement ayant une formation universitaire, ne tiennent pas des propos de comptoirs. 

Ce genre d'allégation véhicule des informations complètement fausses, scientifiquement parlant : Le pigeon de ville (biset) est une espèce peu dangereuse pour l'homme car les bactéries, virus, parasites et champignons qu'il peut héberger sont très spécifiques à son espèce et non transmissibles à l'humain. Ce n'est pas une invention, les meilleurs vétérinaires le déclarent et c'est prouvé empiriquement sur le terrain par une expérience millénaire de cohabitation de l'homme avec les pigeons biset (pigeons voyageurs au moyen orient entre autres). Les pouvoirs publics se ridiculisent en répandant une phobie contre cet animal et ce genre de campagne a un goût populiste. Cherchez donc une étude scientifique indépendante et contradictoire prouvant que cet oiseau est dangereux pour l'homme; elle n'existe pas! Les pigeons de ville ne sont pas un risque sanitaire, contrairement à ce qu'on affirme. C'est connu depuis longtemps déjà : selon le Comité mixte OMS/FAO des experts des zoonoses - Rome 1959 - "Les pigeons qui vivent en liberté dans les villes de même que les étourneaux et les moineaux ne présentent qu'un risque faible pour la santé publique"
 
 
 
Alors Mr le maire de Cachan je vous supplie d'arrêter les captures de pigeons, ARRETER DE FAIRE SOUFFRIR LES PIGEONS INUTILEMENT.
Les captures ne servent à rien, les pigeons occupent une niche écologique, plus ils sont tués plus ils se reproduisent.
Nous voulons une autre politique, une politique écologique qui prenne en considération l'animal et son environnement, une politique qui ne diabolise pas une minorité victime d'un ostracisme outrancier, bientôt en prison pour avoir donné un morceau de pain au pigeon???
Qui paye les captures ? NOUS LES CITOYENS, c'est avec l'argent de nos impôts que ces immondes captures sont payées
UN ACTE CITOYEN : REFUSER LES CAPTURES ET TUERIES DE PIGEONS
 
 
Nom et Prenom:
ville :
e-mail :
 

Voir les commentaires

La Nausée Cachan-(maire PS: Le Bouillonnec) Ce matin, j’ai vu le diable. Je ne suis pas normale, je ne suis pas programmée assassin.

30 Août 2010, 07:18am

Publié par Jo Benchetrit

Ce matin, j’ai vu le diable. je ne suis pas normale, je ne suis pas programmée assassin.

Ce matin, un grand bruit effrayant. Je sors au balcon. En  bas de chez moi : je constate l’horreur : 2 « hommes », nervis  d’Hygiène Action, en train de retirer des malheureux petits pigeons pris dans leurs filets.

Je suis bouleversée, je ne vais pas faire de littérature. Le maire de Cachan, impitoyable, commandite les tueurs à gage pour rien, sinon, par que sa voie est de brosser les pires dans le sens du poil..
En  fait, le but  est d’avoir des voix aux élections. La ville est couverte de détritus, de bouteilles cassées . La solution ? assassiner  des pigeons.
La mentalité humaine ne va pas s’améliorant.
Nous résistons, même si ça fait mal, même si la plupart des gens s’en foutent du malheur des autres. Nous devons leur dire à ces gens de peu que le poison est l’indifférence au mal, et non les pigeons, pauvres faibles entre les mains d’odieux personnages qui se font du blé sur leur malheur .
Que la mort ne leur soit pas affreuse…mais je sais que le vide  d’air est une mort atroce que je souhaite de tout cœur à tous ceux qui s’en foutent ou qui les emmènent au casse-pipe..
je ne mangerai rien aujourd’hui, j’ai la gorge serrée. Je pleure, je suis mal. Au secours, appelez la mairie de Cachan et dites leur d’arrêter, que les pigeons sont des animaux  merveilleux, qu’ils sont utiles, qu’ils ne sont pas nuisibles, qu’ils ne donnent pas de maladie.

Pour le moment, je connais plus de gens malades d’avoir été confrontés à cette terrible froideur humaine, à cette monstrueuse idéologie du vide : faire le vide et  on est heureux.
Un jour, l’inhumanité paiera pour ses crimes, car la planète de cette espèce tordue finira pas s'écrouler ou par éliminer ce cancer.. Mais en attendant les innocents de partout trinquent.
 Quant à ceux qui sont assez fous pour ne pas se réjouirent du malheur d’autrui, ils trinquent aussi…

Campagne de mails où vous manifesterez votre horreur de ces ignobles captures suivie de la mort: peine de mort pour les innocents, ça suffit!!!!. Lettre type là ou lettre personnelle c'est mieux:

http://psychanalyse-et-animaux.over-blog.com/article-horreur-sur-la-ville-terreur-a-cachanil-faut-ecrire-56218202.html

adresses pour votre lettre,restez POLIS, POUR EUX.SVP.
MERCI.

franck.pare@ville-cachan.fr;, helene.decomarmond@ville-cachan.fr, bernard.tuprie@ville-cachan.fr, robert.orusco@ville-cachan.fr, jeanne.bourdin@ville-cachan.fr, gerard.najman@ville-cachan.fr, helene.hernu@ville-cachan.fr, edith.pescheux@ville-cachan.fr, bruno.remond@ville-cachan.fr, isabelle.daeschner@ville-cachan.fr, samuel.besnard@ville-cachan.fr, claire.marti@ville-cachan.fr, thierry.crosnier@ville-cachan.fr, juliette.papazian@ville-cachan.fr, alain.blavat@ville-cachan.fr, helene.decomarmond@ville-cachan.fr, sylvie.chevalier@ville-cachan.fr, yves.evariste@ville-cachan.fr, Le_maire@ville-cachan.fr;edition94@leparisien.presse.fr;webdesk@france24.com;, helene.decomarmond@ville-cachan.fr,  edition94@leparisien.presse.fr;webdesk@france24.com, gilles.david6@wanadoo.fr,
jofraud@aol.com, patrice_guerin@orange.fr,
en copie  :
jobench@free.fr

si vous ne voulez que joindre le maire:


le_maire@ville-cachan.fr

son nom:

 Le Bouillonnec

0149696969

adresses pour votre lettre,restez POLIS, POUR EUX.SVP.
MERCI.



 


Voir les commentaires

Aux tueurs de pigeons, aux-malades-de-la-phobie-des-vivants. Dépigeonisation?

25 Août 2010, 10:48am

Publié par Jo Benchetrit

 

Déconnerisation: si vous connaissez, dites le moi. Notre société hygieniste mène au pire, y compris à la tuerie de certains humains. Ainsi, on a constaté en turquie que le s mêmes dirigeants ayant éradiqué les chiens d'Istambul(d'une façon ignoble)  ont ensuite tué les arméniens.Voire mon article sur mon blog (en finir avec la barbarie)et les videos d'un film magnifique primé à cannes qui y sont.
La notion d'hygiènisme est donc très dangereuse et pose l"'humain en position paranoïaque. Ainsi,tuant, il se donne bonne conscience à se dire en état d'auto défense. Alors que ce ne sont que mensonges, raclures de bidet et calomnies que véhiculent les ennemis des oiseaux. Un Jour, vous aussi pouvez être victime de rumeurs criminogènes. ne venez pas vous plaindre alors, vous qui n'hesitez pas à faire massacrer en toute impunité des êtres qui, sans doute vous ne savez pas qui ils sont. Et ce sont il se trouve des êtres extraordinaires. Mais vous mourrez comme vous avez vécu: idiots!
Car, dites moi entre 4 yeux,  avez vous une seule fois dans votre vie connu qq qui  est mort d'une quelconque maladie filée par un pigeon?
Moi, je connais des MILLONS de pigeons massacrés par des gens de peu qui se croient normaux alors que si on y regarde de plus près on ne voit que de s gens qui considèrent les vivants comme de la crasse!
belle humanité, vous qui empoisonnez le monde et détruisez les conditions de vie sur terre! ...tout ça fait par des gens banaux.Des gens comme nous! Honte au singe assez débile pour scier la branche sur laquelle il est installé en bon UBU ridicule convaincu de sa superiorité alors qu'il  demontre sa sottise continue.
laissez un commentaire sur ce site qui ne passe pour l'instant que ceux des ennemis:
je tras nsmets:
Bordeaux : article de presse


Suite à notre campagne de mailing sur Bordeaux, nous avons eu un article
de
presse.


Vous pouvez réagir à cet article en fin de texte sur les pigeons du média
Sud Ouest, SVP REAGISSEZ car les pigeons et leurs protecteurs sont mis à
mal.



BORDEAUX


http://www.sudouest.fr/2010/08/25/les-pigeons-depigeonnes-168557-2780.php

et sur le site Des Pigeons et des Hommes :
http://cousin.pascal1.free.fr/nalo.html#bordeaux_sudouest082010

LA PRESSE


Toujours les mêmes mensonges. Notez bien l'habituelle diabolisation : Il
s'agit d'une lutte sanitaire, commence-t-il. Le pigeon est vecteur de
germes, bactéries pathogènes, virus ou parasites. Et celui-ci : Le
Service pour l'assistance, le contrôle du peuplement animal (Segpa)
assure euthanasier les oiseaux par injection avant de les gazer au CO2.
Outre que le dépigeonneur s'appelle la SACPA et non SECPA, il ment en
déclarant qu'il injecte des barbituriques aux pigeons avant de les gazer
car cette injection ne peut être réalisée d'après le code rural que par
un vétérinaire et vu le prix payé par pigeon tué, il est impossible que
cela soit vrai, à moins qu'il travaille à perte...


Article sur Sud Ouest le 25 août 2010 de Isabelle Castéra
lien :

http://www.sudouest.fr/2010/08/25/les-pigeons-depigeonnes-168557-2780.php
Les pigeons dépigeonnés


Les défenseurs de pigeons bataillent pour que cesse l'euthanasie des
volatiles en ville.

Les mails sont tombés par dizaines sur les écrans des élus de Bordeaux,
durant tout le week-end. Une lettre ouverte au maire, protestant contre
« le massacre de milliers de pigeons dans la ville de Bordeaux chaque
année ». « Abandonnez ces méthodes cruelles, inutiles et archaïques.
Puis arrêtez de nous prendre pour des délinquants quand on jette un
reste de croissant ou une tranche de pain aux pigeons, aux moineaux et
autres oiseaux. Nous ne sommes pas responsables de vos politiques
environnementales désastreuses… »

Ces attaques auprès de la ville de Bordeaux sont chroniques, émanant de
personnes isolées, de groupes ou d'associations de défense des animaux.
À la mairie, on a l'habitude de traiter le sujet avec hauteur. La
dépigeonisation est, selon le service hygiène et santé de Bordeaux, « un
mal nécessaire ».

Depuis trente ans déjà

Philippe Latrille, directeur du service, n'a pas d'état d'âme, vis-à-vis
de ces « nuisibles » de centre-ville. « Il s'agit d'une lutte sanitaire,
commence-t-il. Le pigeon est vecteur de germes, bactéries pathogènes,
virus ou parasites.
De plus, il dégrade considérablement les bâtiments publics. À longueur
d'année, nous sommes sollicités par les administrés pour des affaires de
nuisances provoquées par les pigeons. Les gens se plaignent de certains
qui nourrissent les volatiles et les font proliférer. Des querelles
interminables. Nous avons donc un rôle à jouer. Il y a trente ans,
Bordeaux a commencé à travailler sur la régulation des populations de
pigeons. »

Et il y a trente ans, l'homme de la situation ce fut lui : Joël Paillé.
Appelé « le dépigeoneur ». Il sait tout sur ces volatiles, leurs
préférences, leurs habitudes, et leur pouvoir de nuisance. « Depuis
trente ans, affirme Joël Paillé, nous régulons. Nous euthanasions entre
5 et 10 000 pigeons par an, après capture, mais les procédés ont
beaucoup évolué. »

Aïe, c'est là que le bât blesse les défenseurs de pigeons. « Les oiseaux
capturés par les piégeurs sont souvent tués par des méthodes barbares
comme à coups de bâtons, passés en chambre de décompression explosive,
abattus au gaz carbonique pur ou étouffés dans des sacs plastique après
avoir absorbé de l'alphachoralose. Ce n'est pas acceptable. »

Dix jours de capture

Le dépigeonneur de Bordeaux ne s'émeut pas. Lui s'occupe de traquer les
pigeons sur les sites, de les capturer dans des cages ou des filets et
de les conduire chez un prestataire qui se charge de l'euthanasie. Le
Service pour l'assistance, le contrôle du peuplement animal (Segpa)
assure euthanasier les oiseaux par injection avant de les gazer au CO2.

« Il y a trente ans, on assurait 40 jours par an de capture d'oiseaux,
puis on a réduit pour en arriver à 10. C'est parce que la population des
pigeons a diminué d'autant. Mais aussi parce que nous avons des méthodes
alternatives moins violentes. Nous posons des produits répulsifs sur les
lieux stratégiques, notamment les rosaces des églises. Il s'agit de
piquants ou d'un système d'électro répulsion. Nous mettons en place des
pigeonniers et saisissons les œufs avant qu'ils n'éclosent. »

Philippe Latrille ajoute : « Si on cessait cette régulation, comme dans
les années 70, nous serions envahis, avec toujours ce danger sanitaire
potentiel, l'accumulation de fientes et la population de pigeons
dégénérerait. Nous assurons une bonne maîtrise des oiseaux,
aujourd'hui. »

Voir les commentaires

ecrivez-contre les-massacres-de-milliers-de-pigeons-à-bordeaux

23 Août 2010, 08:30am

Publié par Jo Benchetrit

pig.jpgEncore des massacres programmés de pigeons.   Notre société hygieniste mène au pire, ne le savez vous pas?
Vous serez peut etre les suivants dans la liste des indésirables. ça s'est vu et ça se voit. 

Pour que l'humain accepte de sortir de la contemplation de son petit ego sec et cruel, il faudrait sans doute qu'il prenne conscience que c'est suicidaire.

Vous qui savez qu'une attitude civilisée ne passe pas par les tueries des autres habitants de la planète, écrivez. C'est facile, y a qu'à copier coller. Pères Ubu sans gêne et vide de coeur comme d'esprit, passez votre chemin.

Je transmets:


 

 
 
 
 

CAMPAGNE DE PROTESTATION CONTRE LE MASSACRE DE MILLIERS DE PIGEONS DANS LA VILLE DE BORDEAUX
  
 
  
Vous souhaitez que cette barbarie cesse, nous le pouvons si tous ensemble nous faisons part de notre désaccord aux responsables de cette violence urbaine car ces tueries sont une violence urbaine et elles sont de plus finançées avec nos impôts.
NOS AMIS LES OISEAUX vous proposent donc de faire parvenir ce courrier ou bien le vôtre si tel est votre choix à la mairie de Bordeaux.
Nous vous remerçions vivement de cette action citoyenne et nous ne manquerons pas de vous tenir informés du suivi.
 
 
La ville de Bordeaux tue de 5 000 à 10 000 pigeons tous les ans.  
Ils sont étouffés au CO2 par la SACPA. En septembre le contrat va être renouvelé et il faut intervenir.

Voir ici pour les détails : ( http://cousin.pascal1.free.fr/nalo.html#bordeaux )
 
 
 
 
Méthode :
 
 
1) créer un message
2) en 1 clic faites un copié des adresses mail
3) copier les adresses mail dans l'envoi
4) envoyer le texte entre qui a été mis entre parenthèse  "............" ou envoyer votre propre lettre
5) insérez vos coordonnées en haut ou en bas de la lettre
6) envoyer
 
 
voici les mails a qui faire parvenir le courrier :
 
bertrand.escolin@groupemoniteur.fr;
bordeaux.madame@wanadoo.fr;
bordeaux@20minutes.fr;
bordeaux@afp.com;
ccourtois@lemonde.fr;
celinevuillet@gmail.com;
cgoinere@wanadoo.fr;
chantal-renaux@wanadoo.fr;
claude.canellas@free.fr;
claude.mandraut@club-internet.fr;
club-presse-bordeaux@aquipresse.com;
communication@catholique-bordeaux.cef.fr;
contact@journaldumedoc.com;
contact@tv7.com;
contact@union-girondine.com;
contact@vie-economique.com;
dimanche@sudouest.com;
echo.collines@wanadoo.fr;
emoreaureporter@yahoo.fr;
fniedercorn@yahoo.fr;
gironde@sudouest.com;
info@bordeaux7.com;
info@objectif-aquitaine.com;
jde.33@lejournaldesentreprises.com;
juliefraysse@hotmail.com;
langon@lerepublicain.com;
le.resistant@wanadoo.fr;
lescahiers@atlantic-line.fr;
ljleenhardt@orange.fr;
luce-bordeauxplus@i-d-a.fr;
nicolas.cesar@aqui.fr;
pierrette.castagne@wanadoo.fr;
psauvey@free.fr;
redac@spiritonline.fr;
redaction@avenir-aquitain.com;
redaction@echos-judiciaires.com;
redaction-bordeaux@france3.fr;
tf1@aimv.fr;
 
 
TEXTE A ENVOYER :
 
 
"M. le Maire,

Je viens d'apprendre que dans votre commune les pigeons étaient capturés régulièrement pour être tués. Voulant en
savoir plus sur ce genre de pratiques honteuses j'ai consulté internet et ce que j'y ai lu m'a complètement retourné.
RÉSUMÉ DE MA COLLECTE D'INFORMATION SUR INTERNET

Les oiseaux capturés par les piégeurs sont souvent tués par des méthodes barbares et expéditives comme à coup de
bâton, passés en chambre de décompression explosive, abattus au gaz carbonique pur (une mort douloureuse) ou
étouffés dans des sacs en plastique après avoir absorbé de l'alphachloralose et parfois même étouffés dans ces
mêmes sacs sans avoir absorbé aucun produit ou poison!
En général les pigeons sont gazés au CO2 alors qu'il existe une documentation scientifique sur internet disant que
ce procédé fait souffrir les animaux. D'autre part toutes les méthodes employées par les piégeurs, dépigeonneurs et
autres tueurs pour tuer les oiseaux ne sont plus du tout considérées comme acceptables par la communauté scientifique.
Liens :

- le document de l'association Stéphane Lamart - « MÉTHODES D'EUTHANASIE DES OISEAUX - Les dernières
recommandations scientifiques » - http://cousin.pascal1.free.fr/tableau_euthan_ois_CEE.pdf

Le nombre de pigeons d'une commune ne peut croître à l'infini, en effet, passé un certain seuil, dépendant de
l'abondance de la nourriture disponible et de la capacité des lieux de nidification, leur nombre n'augmente plus
même si l'homme n'intervient pas et   ce nombre  peut n'être pas très élevé. D'autre part si des animaux sont abondants
dans un lieu donné il faut en chercher la raison dans l'écosystème.  Tuer une espèce sans intervenir sur le
milieu ne servira finalement qu'à ce qu'une autre prenne la place (corneilles à la place des pigeons ou goélands,
mouettes, etc.).
Il existe maintenant un consensus chez les spécialistes de la question aussi bien aux U.S.A., en Grande-Bretagne,
en Australie, qu'en Europe, sur le fait que tuer massivement et régulièrement les pigeons biset  ne sert à
rien. Les pigeons occupent pratiquement toute la planète et sont capables de franchir des distances importantes.
Une fois qu'une partie de la population a été éliminée, il reste plus d'espace et de nourriture. Cette éradication fera
un vide qui va attirer toutes sortes d'espèces   dont beaucoup de pigeons qui se reproduiront rapidement.
Les autorités disent, écrivent partout que les pigeons nous transmettent des maladies alors qu'il n'existe aucune
certitude scientifique à cette affirmation. Pour en avoir le coeur net j'ai consulté le comité scientifique Pro Anima,
apolitique, indépendant, rassemblant des personnalités bénévoles actives du monde de la médecine, de l'enseignement
et de la recherche. D'après les chercheurs contactés, il n'existe pas de publication scientifique internationale
sur le sujet le prouvant. D'autre part des vétérinaires déclarent qu'il n'y a aucun danger.
Or les éleveurs ne tombent pas raide-mort à leur contact que je sache. En France au XVIIe siècle il y avait 42000
pigeonniers et l'étude des documents de l'époque ne révèle pas d'épidémies dues aux pigeons. Au moyen orient les
pigeons voyageurs ont été utilisés bien avant l'ère chrétienne sans qu'il ait été rapporté qu'ils rendaient malades les
colombophiles. On a même la preuve que les pigeons étaient commensaux de l'homme il y a 10000 ans et il ne
semble pas que le développement de la race humaine en ait été affecté. Bref une histoire à dormir debout, un conte
pour enfant. Arrêtez donc de nous prendre pour des imbéciles!
Lien : http://cousin.pascal1.free.fr/peur_ville.html

Des méthodes alternatives durables, efficaces et peu onéreuses peuvent être mises en place car cet oiseau est bien
connu par les colombophiles (des millénaires d'expérience). Et sur le long terme coûtent moins cher que vos gazages.
Car vous êtes condamnés à faire tuer les oiseaux perpétuellement, pour rien, puisque les captures favorisent
une augmentation des sources de nidification et de nourriture pour les pigeons survivants et donc leur prolifération
et que les pigeons atteignent au final le niveau de leur population initiale, voire le dépasse momentanément. Bref
c'est encore le contribuable qui paye ces captures débiles et monstrueuses qui engraissent seulement les entreprises
de dépigeonnage.

EN CONCLUSION
Et puis arrêtez de nous prendre pour des délinquants quand on jette un reste de croissant ou une tranche de pain
aux pigeons, aux moineaux ou aux autres oiseaux. Non nous ne sommes pas responsables de vos politiques
environnementales désastreuses.Il est interdit maintenant d'aimer les animaux et la nature,
point à la ligne, circulez il n'y a rien à voir !

Car si la loi a déclaré l'animal « être sensible », si les dernières recherches scientifiques démontrent que l'animal a
un vécu intérieur très semblable à l'homme (émotions, souffrance, angoisse, etc.), vous en êtes encore à la vision
archaïque de l'animal-machine sans « âme » et ne pouvant souffrir, un nuisible gênant qu'on doit éliminer séance
tenante? N'est-il pas temps de changer d'approche si on veut léguer à nos enfants un monde riant et vivable et non
une planète ressemblant à un monde du type « Soleil vert » avec des machines à la place des animaux?

Abandonnez donc ces méthodes cruelles, inutiles et archaïques. On ne gère pas un écosystème en le détruisant. La
destruction barbare des pigeons est inutile car ces oiseaux sont de la même espèce que les pigeons voyageurs :
quand vous en tuez dans une niche écologique, celle-ci se retrouve très rapidement « envahie » par d'autres qui
viennent des alentours (un pigeon peut parcourir 1000 km en 24 heures...). Les entreprises de dépigeonnage
mentent en prétendant que leurs méthodes sont efficaces et en plus elles maltraitent les animaux à tous les stades du
processus de capture-transport-euthanasie en employant du personnel non qualifié, en faisant n'importe quoi et en
se vantant de ne jamais être contrôlées par les services vétérinaires; un scandale qui doit cesser. On se croirait dans
un pays sous-développé; l'incurie doit cesser!

Espérant que vous arrêtiez ces captures et abattages cruels,

Veuillez agréer, M le Maire, mes très respectueuses salutations."
 
 
NOM
PRENOM
E-MAIL
 

Voir les commentaires

capture -assassinat de pigeons.La mode est aux cages. rescapés!

18 Juillet 2010, 15:24pm

Publié par Jo Benchetrit

Ces petits encore terrorisés sont des rescapés grace à des gens qui ont grimpé sur un toit ouvert et je l'espere saboté la cage et ramenés. les autres seront tués en les etouffant par vide d'air si c'est HA. Hitler Adolf?
Non, Hygiene Action.
Ou la SACPA: Mort asphyxiés au CO2.
Souffrance dans les 2 cas. 

Ou d'autres encore car ça ne manque pas, les entreprises de mort. Urbains SSadiques, on ne joue pas impunément avec la mort.


  

http://sphotos.ak.fbcdn.net/hphotos-ak-snc4/hs222.snc4/38426_1504088249389_1449744777_1354932_1837852_n.jpg

Voir les commentaires

700 pigeons massacrés à Reims.

7 Juillet 2010, 08:18am

Publié par Jo Benchetrit

la maire s'appelle Adeline HAzan et on doit ecrire à sa secretaire. son mail: beatrice.pierre@mairie-reims.fr

Objet : Vomir son champagne à Reims: 700 pigeons massacrés par l'immonde société HYGIENE ACTION.

 Merci à Mme Béatrice Pierre de transmettre à Mme Adeline Hazan, maire de Reims.

Objet: tuerie de 700 pigeons par Hygiène Action.

Madame le maire de Reims,


 Je me permets de vous faire savoir que votre solution de mort pour les pigeons est non seulement inacceptable ethiquement car source de grandes souffrances— et celles imposée par l'étouffement par les caissons à vide d'air d'Hygiène Action sont atroces— mais qu'elle est de plus contre-productive et de surcroît infondée. Mais surtout elle est de mauvaise gestion, car vous devrez en tuer d'autres, encore et encore alors que seule la contraception est une solution efficace et surtout si  cela vous intéressait, DIGNE pour limiter les naissances.

Du temps du début du MLF, nous avions pensé que le monde serait meilleur si les femmes avaient le pouvoir.

Ce que vous faites aux  pigeons vient donc contrecarrer cette  utopie.

Notre hygiénisme a désigné comme bouc émissaire  ces êtres sensibles, intelligents, victimes de notre idéologie basée sur un abus de pouvoir permanent sur les autres espèces et sur un regard phobique dévastateur dès que des espèces sont proches des hommes et non encadrées par le fil de la propriété. les pigeons sont res nullus, cad sans propriétaires! Quelle aubaine pour les hommes en quête de jouir sans limites et impunément.... 

Non, chère madame, l'humanité ne sera pas sauvée par les femmes.  Si elle peut l'être, elle le sera par ceux qui s'opposent au laisser-aller pulsionnel des humains qui s'épanouit spécialement sur ceux qui ne sont pas compris, car ils parlent mais nous sommes sourds,  les plus spoliés, les plus suppliciés, les plus esclavagisés de la création, à  savoir tout le reste des vivants sensibles, les autres animaux.   En ville, les pigeons sont parmi les plus grands martyrs modernes de de notre inconséquence, de la domestication, de l'abandon. De plus, la sadique colombophilie et des lâchés de colombes  en mettent pleins dans les villes. Ajoutez à cela  la docilité des maires à ceux qui se plaignent et dénoncent les animaux comme ils dénoncent les hommes en d'autres temps...  

Deuil à Reims, certes, nous n'oublierons pas ces petits, mais faisons en sorte que cela cesse et que vous adoptiez, comme le fait Paris, les pigeonniers ou autres abris contraceptifs. Mais surtout, de grâce,un  maire doit calmer le jeu. Utilisez votre fonction pour en avoir une  influence pédagogique contre la violence.

 Attiser la haine contre les nourrisseurs et contre les animaux (pigeons, corneilles et tant d'autres) c'est maintenir en l'homme le pire comme idéal, ce qui est un comble. Le meilleur existe. A nous tous d'aider à ce qu'il ressorte et prenne le pas sur l'autre.

 Le pigeon, petit granivore innocent de tout ce qu'on lui met sur le dos comme péchés, victime d'une société hygiéniste qui est celle qui a mené au nazisme, le pigeon, ennemi nouveau alors qu'avant , depuis toujours , on aimait très fort notre petit Dieu Mercure, symbolisant le saint esprit. Mais il est à présent  une victime des entreprises dites d'HYGIENE, qui les laisse proliférer pour faire leur blé.

 
Nous vivons sous le régime de la tyrannie envers les animaux.
  L'homme est trop puissant pour eux.

 ACTION URGENTE

  


Espérant ne pas vous avoir heurtée  mais vous avoir amené à réfléchir, je vous prie de croire, madame, que je suis à votre disposition pour envisager avec vous d'autres solutions  à ce grave problème: l'intolérance des hommes aux autres vivants.

Salutations attristées, 

Josette Benchetrit

Psychologue   clinicienne, pour enfants et adolescents; psychanalyste. 


Voir les commentaires

Vomir son champagne à Reims: 700 pigeons massacrés par l'immonde société HYGIENE ACTION.

7 Juillet 2010, 06:29am

Publié par Jo Benchetrit

 Deuil.

fontenaille-20photo.jpgLe pigeon, petit granivore innocent de tout ce qu'on lui met sur le dos comme péchés, victime d'une société hygiéniste qui est celle qui a mené au nazisme, le pigeon, ennemi nouveau alors qu'avant , depuis toujours , on aimait très fort notre petit Dieu Mercure, symbolisant le saint esprit. Mais il est à présent  une victime des entreprises dites d'HYGIENE, qui les laisse proliférer pour faire leur blé.

Mes amis,on n'avance pas. La réaction est trop forte. Voilà, j'avoue ma déprime. Ce ne sera pas une nouvelle tranche d'analyse qui me fera accepter l'horreur, au contraire.
Nous vivons sous le régime de la tyrannie envers les animaux.
REVOLTEZ VOUS! Ils n'ont que nous pour le faire pour eux. Eux ne le peuvent pas; L'homme est trop puissant pour eux.

Vous avez plus bas la lettre de Pascal Cousin qui est très détaillée. Donc une bonne info, je pense. cependant, si vous le souhaitez, vous pouvez personnaliser en écrivant vous même une bafouille. L'essentiel est d'écrire. La masse aura force de pétition.
Je transmets:


ACTION URGENTE
 vaillant.jpg


Massacre de pigeons à Reims : plus de 700 en une seule campagne par Hygiène Action
VOIR la vidéo : cliquez sur : midi pile 17/06/2010
http://info.francetelevisions.fr/video-info/index-fr.php?id-categorie=JOURNAUX_LES_EDITIONS_REGIONALES_CHAMPAGNE_ARDENNE_1213 

LETTRE À ENVOYER À

mireille.wojnarowski@mairie-reims.fr, Lucile.VERCOUTERE@mairie-reims.fr,

COPIE À :

dirdep51@journal-lunion.fr


TEXTE À COPIER/COLLER

-------------------------------------------------------------------------------------------------------

Nom :
Prénom :

Ville de Reims
Madame Adeline HAZAN, Maire de Reims

Madame la Maire,

Je me permets de vous écrire car nous avons visionné le reportage de France 3 Champagne-Ardennes diffusé le 17 juin à midi qui nous a appris qu'une fois par an une entreprise privée vient à Reims pour capturer et euthanasier plus de 700 pigeons. Cette entreprise, Hygiène Action, transporte les pigeons pour être tués en Ile-de-France (93 Tremblay-en-France). Hygiène Action tue les oiseaux au moyen d'un caisson à vide (*1), soit une mise à mort par décompression explosive, méthode qui sera interdite dans l'Union Européenne le premier janvier 2013 (interdite aux U.S.A. depuis 25 ans).

 J'ai examiné toute la législation et la réglementation française concernant les pigeons et je n'ai rien trouvé qui autorise une ville à les tuer par qu'ils transmettent des maladies, maladies non nommées, un risque sanitaire permanent dû à l'espèce, quelque soit le lieu, les germes et l'époque. Bien que ce genre de massacres soit une coutume, voire pour certains un rite, rien n'autorise à priori une autorité publique qu'elle fasse capturer et abattre des animaux, sans motifs précis et justifiés. Or j'ai consulté divers documents émanant de la ville de Reims et je n'y ai rien trouver qui va dans le sens d'une motivation scientifique, comme un surnombre énorme (avec études, plans, comptages, etc.). Alors ces animaux sont tués au nom de la coutume et du fait du prince? Je vous rappelle que le nombre de pigeons d'une commune ne peut croître à l'infini, en effet, passé un certain seuil, dépendant de l'abondance de la nourriture disponible et de la capacité des lieux de nidification, leur nombre n'augmente plus même si l'homme n'intervient pas et que ce nombre ne peut être très élevé. D'autre part si des animaux sont abondants dans un lieu donné il faut en chercher la raison dans l'écosystème et tuer une espèce sans intervenir sur le milieu ne servira finalement qu'à ce qu'une autre prenne la place (corneilles à la place des pigeons ou goélands, mouettes, etc.). Vous connaissez l'adage zen. Une personne montre la lune avec son doigt : l'idiot regarde le doigt, le sage la lune.

MÉTHODES ALTERNATIVES

Ces destructions sont inutiles car c'est le terrain qui favorise votre "surpopulation" de pigeons. De l'argent public jeté par les fenêtres. La ville de Paris qui a des moyens conséquents dont plusieurs équipes d'ornithologues et écologues réputés a validé la méthode des pigeonniers contraceptifs après une expérimentation en grandeur nature sur plusieurs années. C'est on ne peut plus sérieux contrairement à ce que vous faites actuellement. Pour moi c'est du n'importe quoi avec à la clef la souffrance garantie des animaux.

Si vous avez trop de pigeons cherchez en la cause sur le terrain comme par exemple des silos à grain non protégés et agissez en conséquence. Tuer des oiseaux (connus pour être très prolifiques) qui proviennent des localités voisines attirés par les sources de nourriture de la commune est stupide. Car si la loi a déclaré l'animal « être sensible », si les dernières recherches scientifiques démontrent que l'animal a un vécu intérieur très semblable à l'homme (émotions, souffrance, angoisse, etc.), vous en êtes encore à la vision archaïque de l'animal-machine sans « âme » et ne pouvant souffrir, un nuisible gênant qu'on doit éliminer séance tenante (sans trop regarder sur les méthodes?).


HYSTÉRIE COLLECTIVE

Vous avez peur, vous paniquez, des pigeons! Vous avez à l'esprit ces idées communes :
Le pigeon est un oiseau commun en milieu urbain, c'est un volatile nuisible. Le pigeon produit une grande quantité d'excréments, il est bruyant et il représente un risque pour la sante publique. Les fientes (excréments) étant très acides, elles peuvent ronger le métal et les ouvrages en pierre.

Sur les fameuses maladies

Certains responsables des services santé publique de l'état répandent ce genre d'assertion et donc affirment que cet oiseau est dangereux pour la population et alimentent ainsi, en versant de l'huile sur le feu, une hystérie collective contre cet oiseau alors que ce genre de déclaration n'a absolument aucun contenu scientifique et est même faux. On pourrait s'attendre, quand même, à ce que les cadres des services de l'état, normalement ayant une formation universitaire, ne tiennent pas des propos de comptoirs.

Ce genre d'allégation véhicule des informations complètement fausses, scientifiquement parlant : Le pigeon de ville (biset) est une espèce peu dangereuse pour l'homme car les bactéries, virus, parasites et champignons qu'il peut héberger sont très spécifiques à son espèce et non transmissibles à l'humain. Ce n'est pas une invention, les meilleurs vétérinaires le déclarent et c'est prouvé empiriquement sur le terrain par une expérience millénaire de cohabitation de l'homme avec les pigeons biset (pigeons voyageurs au moyen orient entre autres). Les pouvoirs publics se ridiculisent en répandant une phobie contre cet animal et ce genre de campagne a un goût populiste. Cherchez donc une étude scientifique indépendante et contradictoire prouvant que cet oiseau est dangereux pour l'homme; elle n'existe pas! Les pigeons de ville ne sont pas un risque sanitaire, contrairement à ce qu'on affirme. C'est connu depuis longtemps déjà : selon le Comité mixte OMS/FAO des experts des zoonoses - Rome 1959 - "Les pigeons qui vivent en liberté dans les villes de même que les étourneaux et les moineaux ne présentent qu'un risque faible pour la santé publique".

Ne pourriez-vous pas envisager les solutions alternatives (efficaces et écologiques si on s'en donne les moyens) ? Une des premières qui vient à l'esprit est très simple : nettoyer régulièrement les fientes (qu'on peut réutiliser comme engrais pour les espaces verts). N'est-il pas temps de changer d'approche si on veut léguer à nos enfants un monde riant et vivable et non une planète ressemblant à un monde du type « Soleil vert » avec des machines à la place des animaux?

Tuons, tuons; avez-vous sérieusement envisagé que vous faîtes agoniser sans raison (sinon pour parer au plus pressé) dans d'atroces souffrances des êtres sensibles et innocents?

Quand on veut, on peut. Les oiseaux ne sont pas le problème. Tout dépend du regard qu'on pose sur les choses. Quant aux pigeons pacifiques et débonnaires, on peut contrôler leurs emplacements et leur nombre et pour pas cher si on s'y met vraiment. Il existe des solutions simples comme l'utilisation de bâtiments abandonnés, l'installation de petits nichoirs fabriqués par les services techniques, qui serviront à localiser et à maîtriser les pontes des oiseaux, oiseaux non dangereux, faut-il le souligner encore une fois.

Mais vous avez une autre solution : couper tous les arbres, tout bétonner, tuer tout ce qui bouge, puis mettre de grands écrans plats à la place diffusant des vidéos sur la ville prises avant cette éradication finale. Un monde propre et vidé des gêneurs pour une société malade et hygiéniste. Faites attention qu'on en vienne pas aux mêmes solutions pour les hommes. Méditez sur la phrase de Marguerite Yourcenar qui disait : "Si la cruauté humaine s'est tant exercée contre l'homme, c'est trop souvent qu'elle s'était fait la main sur les animaux." Blanc dehors, noir dedans. Souriant à l'entourage mais pleurant à l'intérieur. Mais où est passé notre coeur? La technoscience et notre avidité ont-elles tué l'humain pour n'en faire qu'un monstre bientôt bionique? N'en voit-on pas une illustration tous les jours quand on consulte l'actualité : des hommes jetables comme des choses et des animaux matière première ou nuisibles qu'on écrase d'un coup de talon.

Que va-t-il se passer quand on aura tué tous les animaux libres? Libres donc gêneurs? La suite sera une atrocité. À vous de choisir : complice ou résistant.

Je vous prie de croire, Madame la Maire, en mes très respectueuses salutations.


1 - caisson à vide : Ce dispositif horrible, maintenant, est seulement utilisé pour mettre à mort les oiseaux. Mais dans le passé il a été utilisé pour tuer les chiens, les chats, etc.
On enferme l'animal dans une boite étanche et une pompe aspire l'air, l'animal mourant par les effets de la décompression ultra rapide. C'est une mort très douloureuse. Un oiseau tué par ce procédé peut mettre plusieurs minutes
à mourir si le dispositif est défaillant ou bricolé comme dans son emploi pour tuer les pigeons de ville par les employés municipaux, les associations de piégeurs et les entreprises de dépigeonnage.
Consulter cette page web (http://cousin.pascal1.free.fr/petition.html) entièrement consacrée au sujet qui prouve, expertise à l'appui, sa cruauté.

Voir les commentaires

Sauvez les pigeons de Venise ! signez, SVP.

7 Mai 2010, 16:41pm

Publié par Jo Benchetrit

http://dingo.care2.com/pictures/petition_images/petition/008/382027-1249581739-main.jpg

Sauvez les pigeons de Venise !

manque de signatures, vous avez la traduction ici :

http://webactionsanimaux.fr-bb.com/petitions-f1/contre-le-massacre-des-pigeons-de-venise-t4438.htm


PAS ASSEZ DE SIGNATURE !


Adressée au maire de Venise : Massimo Cacciari





Il s'agit d'une pétition pour
l'abolition de la nouvelle loi à Venise (Italie) qui interdit aux gens de nourrir les pigeons dans toute la ville et si on est pris jetant des miettes aux oiseaux on est condamné à une amende. La communauté de Venise a également ordonné le meurtre de milliers de pigeons.

Le but de cette loi est de réduire le nombre de pigeons afin de protéger les monuments historiques, mais de la réduire en laissant les pigeons mourir de faim ou en les tuant est cruel et inhumain.
Les monuments historiques pourraient être protégés de différentes manières, Par exemple, en fixant des épines ou des fils sur les bâtiments qui empêchent les pigeons de se poser et par le nettoyage des monuments régulièrement avec de l'eau. Les Pigeons pourraient également être stérilisés par l'injestion de médicaments de sorte que leur popuation reste sous contrôle.

En ce qui concerne les craintes pour la santé publique, les vétérinaires experts (par exemple, Enrico Moriconi, président ASVeP / Onlus / culturel vétérinaire Association pour la santé publique, de Turin et Roberto Nisini, Institut Supérieur de la Santé publique, Rome) dans leurs articles publiés sur Internet prouvent
qu'ils ne présentent absolument aucun danger pour la santé publique.

La loi contre les pigeons ne se fonde que sur des idées préconçues erronées et une haine pour les oiseaux qui est malheureusement partagée par de nombreux Italiens.

Plus de 25.000 pigeons sont tués dans le centre-ville chaque année et ces opérations coûtent environ € 850,000 qui pourrait être versés pour l'amélioration de la vie à Venise.

En outre,
la loi contre les pigeons de Venise est «illégale» car elle n'est pas en accord avec les lois nationales : 157/92 pour la protection de la vie et de la faune sauvage; 157/19 qui ne permet que le contrôle de la vie sauvage par des méthodes écologiques et 189/04 qui interdit tous les mauvais traitements et les meurtres d'animaux. En outre, conformément à la législation nationale, aucun maire de la ville n'a le droit d'exercer un contrôle sur la vie sauvage, mais seulement l'«Institut Supérieur de protection de l'environnement et de la recherche» peut intervenir et uniquement avec des méthodes écologiques.

L'objectif de cette pétition est de défendre les droits des animaux et d'abolir la dure loi contre les pigeons.
Cette loi est injuste, non seulement pour ces animaux mais aussi pour les amoureux des animaux qui ont été sanctionnés pour avoir de la compassion pour les oiseaux et les nourrir en d'autres termes, pour leurs actes de bonté et d'amour. Il s'agit d'une loi contre la liberté individuelle car elle ne permet pas aux gens qui aiment les animaux de pratiquer leurs croyances et d'exprimer leurs bons sentiments envers les oiseaux. Cette loi est donc à la fois contre les DROITS DE L'HOMME ET DES ANIMAUX. Le but de la loi est d'éliminer le mal, mais au lieu de servir à cette fin, la loi de Venise en cause incrimine des innocents et provoque des souffrances sans fin pour les oiseaux. A Venise, il n'y a pas beaucoup d'arbres ni de graines et les oiseaux ne peuvent pas survivre facilement sans l'aide de personnes sensibles.

Les pigeons sont de sympathiques oiseaux.
Ils offrent la joie à beaucoup de gens, En particulier aux personnes âgées solitaires, aux touristes qui se sentent bien accueillis par les oiseaux de Venise (qui ont été une attraction touristique depuis de nombreuses années), et les enfants qui les invitent à manger dans leurs mains....

_________________
There are more tears for animals than the ocean can handle
http://www.youtube.com/watch?v=p8C8AVWLhwI

Voir les commentaires

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 > >>