Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Psychanalyse et animaux.

Articles avec #politique et animaux

STOP MACRON. Un billet de Gérard Charolois. Critique JUSTIFIEE des VERTS. Legislatives 2017. EELV!!!

15 Mai 2017, 09:50am

Publié par Jo Benchetrit

Voilà un exemple de courage, celui d'un ami Jean P., octogenere, passant des heures debout immobile pour defendre les animaux. Que font les Verts?

Voilà un exemple de courage, celui d'un ami Jean P., octogenere, passant des heures debout immobile pour defendre les animaux. Que font les Verts?

C'est vrai que trop souvent les verts jaunissent au pouvoir.
C'est vrai que nous avons voté pour eux depuis longtemps mais que nous n'avons pas obtenu grand chose pour les animaux. Le Vert est un roseau qui plie facilement devant le CHEF. Et surtout la peur de tuer la poule aux oeufs d'or car deputés et ministres se font des oeufs en or.

Du coup, toute l'audace necessaire à leur tâche révolutionnaire, à contre courant,  s'arrondit, se reduit, et disparait. On ne put à la fois demander des sacrifices et ne pas en faire. "Celui qui parle de révolution sans faire la révolution de sa vie quotidienne a un cadavre dans la bouche" Guy Debord.

 


Voilà un texte de Charolois:
 

L’idéologie dite « libérale » assassine le vivant et, à terme, anéantira toutes les espèces et tous les biotopes.
L’observation le révèle et la compréhension de l’idéologie thatchérienne qui sévit depuis une trentaine d’années l’explique logiquement.
Une poignée d’individus s’enrichissent frénétiquement en exploitant toutes les ressources vitales de la planète.
Lorsqu’un entrepreneur/promoteur/aménageur voit un lac, il voit une base de loisir, une vallée un couloir à camions, une forêt une usine à bois, un fleuve
une voie navigable, un animal une marchandise à commercialiser et un humain un travailleur à mettre sous pression.
Les « libéraux » seront toujours du côté de l’exploitation et contre la protection de la nature, des animaux, des droits sociaux.
Certains découvrent que l’actuel président de la république flatte les chasseurs, les amateurs de corridas et, pour les mêmes raisons, d’autres découvriront
demain qu’il sert les intérêts de la finance, des milieux d’affaires au détriment des humains et de la biosphère.
Nous le savions et j’en avais informé mes amis lecteurs.
Comment en sortir ? Comment sauver le vivant, défendre l’intérêt général, préserver la nature et rompre l’austérité pour les uns, l’accaparement pour les
autres ?
Il n’y a qu’une seule solution.
Unir tous ceux qui combattent cette pulsion de mort.
Face à la destruction programmée et face à la torture des êtres sensibles, face à la paupérisation de l’immense majorité de nos contemporains, il convient
de faire taire les divisions, les querelles subalternes, les inimitiés égotistes et subjectives.
Ainsi, lors des législatives à venir, le camp de la vie, de l’écologie, du social est émietté, éparpillé ce qui assure le maintien de la main-mise des deux
partis des ennemis de la terre :
les RÉPUBLICAINS alliés au CPNT et le parti du président qui entend bien obtenir les pleins pouvoirs en ayant une assemblée à sa botte.
Très concrètement, avant le premier tour de la présidentielle, j’indiquais que seule l’union des amis de messieurs MÉLENCHON et HAMON permettrait une présence
du parti du mieux au second tour.
Les faits ont confirmé mon analyse.
Présentement, il serait urgent de cesser les dispersions pour admettre la diversité et l’unité de fond des partisans de la vie contre ceux de l’argent,
de la dévastation planétaire et de l’avilissement humain en brute cupide.
Le problème est qu’à côté des convictions, de l’ardente passion militante suppurent de petites et sordides ambitions personnelles.
N’a-t-on pas vu de prétendus écologistes accepter des postes ministériels sans obtenir aucune avancée en faveur de la nature et des animaux ?
Ces petits personnages ne sont-ils pas prompts à se rallier au cortège de tous les vainqueurs dans l’espoir d’être invités à encombrer les fauteuils de
la république de leur inutile présence ?
D’aucuns marchent aujourd’hui avec le chef de l’Etat nouveau en attendant une récompense de leur abaissement qui leur fait oublier l’aéroport VINCI, la
casse sociale et écologique annoncée.
J’éprouve pour ces ex-verts une nausée mêlée de commisération.
Que ne feraient-ils pas pour être députés, et mieux, ministres !
La gangrène de l’ex-parti écologiste, en voie de désagrégation, joue un rôle important dans la disparition de l’écologie politique en France.
Ils avaient perdu leur âme en renonçant à défendre l’animal et la nature, avant de se perdre.
Tout est à reconstruire sur des bases plus claires, plus honnêtes intellectuellement.
Pour l’efficacité et vu l’urgence, il convient d’unir l’opposition au pouvoir de la finance et des traditions.
Puis, au sein de cette opposition que je voudrais majoritaire à l’assemblée, il nous appartient de regrouper ceux qui veulent des avancées immédiates en
faveur du vivant, telle que l’abolition de la tauromachie et de la vénerie.
Quelles forces dans cette opposition ?
France INSOUMISE, anciens VERTS, anciens socialistes tendance HAMON, écologistes biocentristes et tous les gens de mieux!
Je vous convie à cette tâche immense et exaltante.

Gérard CHAROLLOIS
CONVENTION VIE ET NATURE
FORCE POUR LE VIVANT

Voir les commentaires

Législatives 2017, suite du jeu d'échec. Voter contre les pires, on continue. #En Marche à mettre en minorité.

15 Mai 2017, 06:31am

Publié par Jo Benchetrit

On a viré Valls l'aficionado aux primaires.
Au 1° tour des présidentielles 2017, on a choisi le moins pire à nos yeux, souvent sans conviction.
Au 2° tour,  on a voté Macron contre le FN.
A présent, aux législatives, on a vu que Macron était aficionado, convoquait autour de lui et comme députés une torera, Marie Sara et d'autres leaders du lobby  corrida. C'est donc le pire avec les animaux. Alors, nous qui espérons changer les lois et en produire en faveur des animaux, nous sommes au désespoir. C'est bien pourquoi on va espérer le mettre en minorité aux législatives, les élections les plus importantes au final.
Le problème est que ces élections vont avoir lieu en plein état de grâce! La France est en admiration devant ce petit homme au regard bleu, avec une femme très élégante, jolie, qui l'embrasse comme s'il était un gentil poussin, en le couvrant d'un regard étayant. Et si c’était un monstre aux goûts plus près de ceux de Trump que de Kennedy, un monstre qu'elle met sous son aile ?
C'est pourquoi on doit informer un maximum et en URGENCE de la réalité du Cro-Macron amateur de corrida, s'entourant d'afiocs ou pire, de toreros! sans compter les chasseurs y compris à courre. Dont le lobbyiste au regard bleu aussi glacial, et quand il veut, séducteur que celui de Macron, Thierry Costes.

Macron a l'air d'un chérubin angélique mais ne vous y fiez pas. On a là quelqu'un qui aime des choses que tout être normalement civilisé deteste, comme la chasse et l'ignoble corrida. C'est donc qq de très cruel. Quand à la crainte qu'il inspire visiblement à ses coéquipiers, elle me fait penser que nous sommes en présence de  quelqu'un de  très autoritaire. Voter pour lui aux législatives serait irresponsable.  Ce séducteur vous fera regretter de ne pas avoir voter contre lui.

Le risque est très grand, pourtant. Soyez assez prudent et pour cela, transférez ce modeste texte.

Alors, pas de bulletins blancs, ayez le cran de voter UTILE et CONTRE.

Ne vous fiez pas à des jouisseurs de la souffrance des animaux.
Ils n'ont qu'un but: JOUIR de vous, de tout, des faibles. Rien de plus que de l'image. Pas plus d'âme que les vampires.

Etre tolérant avec des tueurs d'hommes ou d'animaux? C'est le respect de la liberté d'autrui ou être complice?

 

Voir les commentaires

Animaux politiques, un sondage: 84% de jeunes espagnols pas fiers de la corrida. Les candidats à la presidentielle 2017 face à la protection animale.

9 Avril 2017, 12:34pm

Publié par Jo Benchetrit

Animaux politiques, un sondage: 84% de jeunes espagnols pas fiers de la corrida. Les candidats à la presidentielle 2017 face à la protection animale.

 Le pourcentage de jeunes espagnols fiers d’être d’un pays de corrida est descendu de 30 à 19% en 3 ans.

VIva españa!

 

Le sondage en France donnerait quoi? En tous cas, sauf erreur, aucun des « gros » candidats ne se prononce contre la corrida, pourtant détestée de la majorité des français. Morbide jouissance perso et -ou peur du lobby afioc pourtant minoritaire en France?

Même Hamon se tait sur le sujet, lui qui est le 1° pour ses réponses au manifeste animal politique (Macron serait sans doute le dernier s’il y répondait, ex aequo avec Fillon!) Mais Hamon va aux corridas ou au moins à l’une d’elle sans sembler en être incommodé!   On sait bien qu’il bénéficie des bons conseils de Jego pour le reste.
Quant à Melenchon il peut dire et redire de manière très convaincante il est vrai, qu’il est contre les élevages industriels des « 1000 vaches, 10.000 vaches »  mais il se dévoile comme pas (encore?) sensible à des choses importantes (animaux ds les cirques ou temps de transport des animaux, corrida).

Voir chacun en cliquant sur son nom  au manifeste animal politique.
=======
Pour la révolution humaniste non anthropocentriste qui nous sauverait la vie s’il n’est pas trop tard, il faut plus de courage  afin d' humaniser l’homme. En face, c’est un tsunami de nuit pulsionnelle. Et nous, c’est avec une petite cuillère de lumière qu’on doit  repousser le Glauque.

Et pourtant il ne s’agit que d’évidences.Hasard! je reçois justement ceci au sujet de la corrida vue par les candidats:

Tous les candidats n'y sont pas étudiés.
Mais ceux qui y sont, à part Arthaud et Poutou, brillent par leur nullité. Melenchon en parle comme d’un sujet anecdotique car c’est limité à qq endroits de France, là où c’est la tradition comme le dit l’alinéa 7, forfaiture.
Certes, mais comme vous le savez, tant que l’alinéa 7 ne prévoit pas de restreindre l’accès aux corridas aux seuls natifs de ces villes pour respecter la lettre de cet alinéa, à savoir respecter leurs pseudo-traditions de malheur, ça concerne toute la France et même l’étranger car les corridas vivent de nos subsides et du tourisme de ceux qui n’y vont qu’une fois et en sortent le plus souvent écœurés.A ce sujet, je rappelle ceci:

 

qui a eu à tort car plus importante moins de succès que l'autre ecrite aussi par moi (25.000 contre Almodovar à Cannes).

 

Nous nous plaignons de DAECH, bel exemple de médiocrité terrorisante, non? Mais nous continuons à  être ainsi avec les autres animaux. Chacun a droit à une vie digne et libre,  et à être perçu pour ce qu’il est et non pas pour ce que l’imaginaire humain déforme de lui. C’est ça l’éthique: perdre ses préjugés.
Pour cela perdre l’habitude de prendre pour argent comptant ce qui n’est que phobies dont l’objet est juste un support à nos fantasmes  et en rien un être devant être d’essence sacrifié sur l’autel de nos névroses comme le sont les rats, pigeons, lapins etc.  victimes oubliées de ce manifeste.
Mais nos amours, c’est pareil, car leurs tortionnaires comme les chasseurs le disent: Ils aiment.

Les afiocs aiment « le »  taureau, les cavaliers aiment «  le »   cheval, les acheteurs d’animaux(je ne parle pas des adoptants qui sont, eux dans le bien) aiment telle race, les spectateurs de cirque avec animaux aime les animaux déguisés en clowns martyrs de leurs bévues, etc.Les animaux  n’ont pas besoin d’être au service de nos affects. Notre difficile révolte à leur côté contre leurs bourreaux, ceux de l’espèce dite à tort humaine,  leur suffit. Pourtant, bien souvent, un effet secondaire de voir l’autre comme un alter ego à défendre est l’amour, mais pas l’amour qui asservit, celui qui aide et libère. « "La bonté (...)Instinct qui, dans la nuit et dans la souffrance, aime"» Victor Hugo in Le crapaud.  
 

Et quel est le défenseur libérant un animal qui n’a pas été surpris de la réaction de reconnaissance de l’animal? Comme les homards qui ne pincent jamais leurs libérateurs et reviennent vers eux pour les remercier avant de repartir plus loin dans l’océan. Je le sais pour l’avoir fait pour la télé, et vu!

Que le moins pire gagne!  Mais c’est qui?;) A eux de nous démontrer qu’ils  sont celui-là en s’engageant à nos côtés y compris contre leurs propres pulsions destructrices que chacun porte et que chacun doit combattre pour être  et rester civilisé. Tant pis pour les médiocres et leurs victimes dont nous sommes tous, y compris eux, les arroseurs arrosés.

Des adresses:      contact@jlm2017.fr, jean-luc.melenchon@europarl.europa.eu, bureau.melenchon@lepartidegauche.fr, contact@benoithamon2017.fr, bhamon@assemblee-nationale.fr, contact@fillon2017.fr, ffillon@assemblee-nationale.fr, francois.fillon@fillon2017.fr, contact@en-marche.fr

Celle de M. Le Pen  les fachos font partie du Glauque.

Voir les commentaires

Macron ne veut pas qu'on l'emmerde avec le bien-etre animal.In politique et animaux.

28 Mars 2017, 07:37am

Publié par Jo Benchetrit

Au secours, Macron arrive! il veut retablir les chasses presidentielles, et brosse le beauf tueur dans le sens du poil.

Au secours, Macron arrive! il veut retablir les chasses presidentielles, et brosse le beauf tueur dans le sens du poil.

Notre probable futur president de la Republique est un anti- animaux primaire.

Le bien-être animal "l'emmerde" ( je cite, et on sait que c'est contre 80% des français).Oui, ce sont ses mots selon le site https://www.politique-animaux.fr/emmanuel-macron


Sur ce plan, il vaut mieux Hamon ou Melenchon que Macron ou Fillon, ça va sans dire, mais Hamon grace à son association avec Jadot est à 16/20
C'est triste à dire car je n'avais pas envie de voter pour lui mais oui, il faudrait que tous nous voltions utile HAMON. Pourquoi pas Melenchon 13/20, que vous me dites?
Je ne peux faire confiance à un mec aussi sympa soit-il s'il admire un dictateur comme Chavez et Castro.

Quant à La le Pen, c'est pas la peine...une adepte de "tonton" Hitler comme l'appelle affectueusement son grand ami le facho Châtillon, non merci.

Macron obtient la note du cancre à politique et animaux: 5/20

On peut lui ecrire là: contact@en-marche.fr

mais aussi sur les reseaux sociaux.

Inondez le de messages pour animaux;
Merci de lui faire  pression car voter pour lui, c' est helas voter contre les animaux et pour le specisme le plus imbecile et dangereux. Sauf s'il change de position. Aussi merci d'être efficaces. Et surtout ne votons pas MACRON belle gueule mais sinistre anti animaux prochasse et lisez bien le site en lien, merci.

Pour les presidentielles 2017, c'est pas simple. Mais au moins, ne votons pas pour les pires.

On a l'embarras du non-choix! Aucun qui soit vraiment pour les animaux à part peut etre l'ami des distateurs, le populiste Melenchon.
Dur dur! je resiste au bulletin blanc au 1° tour et n'aller voter qu'au 2° contre la facho populiste aussi.

Voir les commentaires