Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Psychanalyse et animaux.

Articles avec #psychanalyse et barbarie

11 septembre 2001, la fin d'une amitié à cause de José Bové "d'Attack".

11 Septembre 2016, 14:25pm

Publié par Jo Benchetrit

 Avant et après passage à l'Attac de Bové: sous l'élégance et la classe de la vraie parisienne, un monstre.... Avant et après passage à l'Attac de Bové: sous l'élégance et la classe de la vraie parisienne, un monstre....

Avant et après passage à l'Attac de Bové: sous l'élégance et la classe de la vraie parisienne, un monstre....

Attack attack attack! Qui ne se souvient du cri guerrier de l'invasion des extra terrestres violents et impitoyables du film de Tim Burton de 1995, Mars Attacks? Ce film, vraiment comique, decrit une invasion destructrice que les américains prennent pour une visite amicale. Naïfs, ils leur avaient préparé un accueil plus que chaleureux, leur president, pas moins, les attendait avec une fanfare et tout un tas de choses marquant la joie de decouvrir enfin les martiens...Mal leur en prit.

Attac, Attac...qui se souvient de ce qu'avez dit l'éleveur Bové qui, membre influent d'Attac, avait eu cette phrase terrible, juste après les attentats du 11/9:" ça leur fera du bien, à ces americains arrogants!"? Sans doute presque personne.
Oui, en France, le 11/9/01, alors qu'entre 2000 et 3000 personnes venaient d'etre tuées dans les tours, dans les avions, au Pentagone, dans le 4° avion avec des heros qui se sont sacrifiés pour que leur avion ne fasse pas d'autres victimes, alors qu'il y avait des blessés à vie, alors que nous subissions tous un terrible traumatisme, alors que le monde etait attaqué par la barbarie islamiste, ce petit gaulois inintéressant qui gonflait le torse après avoir été la cause de la mort d' un malheureux employé d'un Mac Do par bombe, qui jouait les amis des palestiniens en se faisant filmer pour se faire valoir auprès d'un public indigent du bulbe helas toujours aussi borné, ce petit moustachu insignifiant amoureux de la gloriole a osé se réjouir de l'attaque d'Al Quaïda!

Le problème est qu'il avait converti les adeptes de la secte Attac en France dont était mon amie Marie France.
C'est comme ça que Marie France, amie de 30 ans, a osé me dire en son nom et mot pour mot ce que son gourou minable avait proféré : "ça leur apprendra, aux américains , avec leur arrogance." J’étais horrifiée et j'ai jeté que c’était incroyable de se rejouir alors que des gens étaient sans doute en train de lutter sous les gravats pour survivre. On ne savait pas que peu étaient dans ce cas, la plupart étant morts, dont 200 suicidés qui se sont jetés des tours pour éviter la mort par le feu.

L'amour rend indulgent, voire aveugle, et pourtant, notre amitié, ce que je ressentais comme une belle union quasi amoureuse tant elle était entrée dans mon cœur, résistait et ne devait se failler qu'ensuite et très difficilement.
Je ne l'ai revue très peu, jusqu'à ce que chez elle pour le reveillon du jour de l'an.
Devant son immeuble, un homme ivre, blond, grand et gros, rougeot, une bouteille à la main hurlait: "Les juifs, dehors!"

Je n'avais jamais entendu ça, n'ayant pas vecu pendant la guerre, mais c'est avec ça que je suis entrée chez elle et, pensant retrouver ma Marie France, je le lui ai raconté. Et là, elle m'a assené à plusieurs reprises: "Ce ne peut être qu'un juif".
Je me suis alors rappelé que BOVE, vous savez, d'Attac attack, avait accusé des juifs agressés, poignardés, de l'avoir fait eux mêmes pour en tirer je ne sais quel profit.
Une honte!
Cependant, l'amour ...oui, l'amour, m'a empêché de percevoir l'ignominie de cette influence morbide d'un gourou haineux sur celle que je n'arrivais pas à cesser d'aimer. Et, paradoxalement, montrant que jetais aussi niaise que le president des USA de Mars Attacks, c'est elle qui a rompu.

Je n'ai plus revu cette femme du fait que, lui ayant offert ce jour-là un coffret montrant la fourberie de dirigeants palestiniens au double langage, un pour les étrangers en anglais et un autre bien moins pacifiste, et nous rendant bien pessimiste pour un avenir de paix, en arabe pour leurs ouailles, elle m'a jetée!!! un comble, elle! Alors que n'importe qui d'un peu lucide l'aurait mise à la poubelle dès le 11/9.

Ce cadeau m'a fait basculer à ses yeux allumés par l’antisémite Bové comme le diable incarné.

J'ai été comme Nicholson dans le film un peu trop accueillante avec celle que Bové avait rendu extra terrestre pas extra du tout.

Chacun a son souvenir du 11/9.
Moi, c'est ça, entre autres, bien sûr. Ce divorce.

On n'est jamais bien déçu que par soi-même. D'avoir investi sur une personne aussi perméable à un discours monstrueux me montrait à quel point le danger était partout etquon etait assez endormi pour ne pas voir les signes de la vilenie de quelqu'un.

Mais que voulez vous, on commence gauchiste et on investit sur des comme soi, qui, à un moment, peuvent déraper. rappelez vous de Baader, de Carlos, ces tueurs...issus du gauchisme.

L'amour est un rêve...Et un jour, on se réveille.

Attack attack attack! Qui ne se souvient du cri guerrier de l'invasion des extra terrestres violents et impitoyables du film  de Tim Burton de 1995, Mars Attacks? Ce film, vraiment comique, decrit une invasion destructrice que les américains prennent pour une visite amicale. Naïfs, ils  leur avaient préparé un accueil plus que chaleureux, leur president, pas moins, les attendait avec une fanfare et tout un tas de choses marquant la joie de decouvrir enfin les martiens...Mal leur en prit.

Attac, Attac...qui se souvient de ce qu'avez dit l'éleveur   Bové qui, membre influent d'Attac, avait eu cette phrase terrible, juste après les attentats du 11/9:" ça leur fera du bien, à ces americains arrogants!"? Sans doute presque personne.
Oui, en France, le 11/9/01, alors qu'entre 2000 et 3000 personnes venaient d'etre tuées dans les tours, dans les avions, au Pentagone, dans le 4° avion avec des heros qui se sont sacrifiés pour que leur avion ne fasse pas d'autres victimes, alors qu'il y avait des blessés à vie, alors que nous subissions tous un terrible traumatisme, alors que le monde etait attaqué par la barbarie islamiste, ce petit gaulois inintéressant qui gonflait le torse après avoir été la cause de la mort d' un malheureux employé d'un Mac Do par bombe, qui jouait les amis des palestiniens en se faisant filmer pour se faire valoir auprès d'un public indigent du bulbe helas toujours aussi borné, ce petit moustachu insignifiant amoureux de la gloriole a osé se réjouir de l'attaque d'Al Quaïda!

Le problème est qu'il avait converti les adeptes de la secte Attac en France dont était mon amie  Marie France.
C'est comme ça que Marie France, amie de 30 ans, a osé me dire en son nom et mot pour mot ce que son gourou minable avait proféré : "ça leur apprendra, aux américains , avec leur arrogance." J’étais horrifiée et j'ai jeté que c’était incroyable de se rejouir alors que des gens étaient sans doute en train de lutter sous les gravats pour survivre. On ne savait pas que peu étaient dans ce cas, la plupart étant morts, dont 200 suicidés qui se sont jetés des tours pour éviter la mort par le feu.

L'amour rend indulgent, voire aveugle, et pourtant, notre amitié, ce que je ressentais comme une belle union quasi amoureuse tant elle était entrée dans mon cœur, résistait et ne devait se failler qu'ensuite et très difficilement.
Je ne l'ai revue très peu, jusqu'à ce que chez elle pour le reveillon du jour de l'an.
Devant son immeuble, un homme ivre, blond, grand et gros, rougeot, une bouteille à la main hurlait: "Les juifs, dehors!"

Je n'avais jamais entendu ça, n'ayant pas vecu pendant la guerre, mais c'est avec ça que je suis entrée chez elle et, pensant retrouver ma Marie France, je le lui ai raconté. Et là, elle m'a assené à plusieurs reprises: "Ce ne peut être qu'un juif".
Je me suis alors rappelé que BOVE, vous savez, d'Attac attack, avait accusé des juifs agressés, poignardés, de l'avoir fait eux mêmes pour en tirer je ne sais quel profit.
Une honte!
Cependant, l'amour ...oui, l'amour, m'a empêché de percevoir l'ignominie de cette influence morbide d'un gourou haineux sur celle que je n'arrivais pas à cesser d'aimer. Et, paradoxalement, montrant que jetais aussi niaise que le president des USA de Mars Attacks, c'est elle qui a rompu.

Je n'ai plus revu cette femme du fait que, lui ayant offert ce jour-là un coffret montrant la fourberie de dirigeants palestiniens au double langage, un pour les étrangers en anglais et un autre bien moins pacifiste, et nous rendant bien pessimiste pour un avenir de paix, en arabe pour leurs ouailles, elle m'a jetée!!! un comble, elle! Alors que n'importe qui d'un peu lucide l'aurait mise à la poubelle  dès le 11/9.

Ce cadeau m'a fait basculer à ses yeux allumés par l’antisémite Bové comme le diable incarné.

J'ai été comme Nicholson dans le film un peu trop accueillante avec celle que Bové avait rendu extra terrestre pas extra du tout.

Chacun a son souvenir du 11/9.
Moi, c'est ça, entre autres, bien sûr. Ce divorce.

On n'est jamais bien déçu que par soi-même. D'avoir investi sur une personne aussi perméable à un discours monstrueux me montrait à quel point le danger était partout etquon etait assez endormi pour ne pas voir les signes de la vilenie de quelqu'un. 

 

Mais que voulez vous, on commence gauchiste et on investit sur des comme soi, qui, à un moment, peuvent déraper. Rappelez vous de Baader, de Carlos, ces tueurs...issus du gauchisme.

L'amour est un rêve...Et un jour, on se réveille.

Cette rupture  a fait "point de capiton", comme disait Lacan. A partir de là, des tas de choses plus ou moins moches qu’elle avait dites ou faites et que j'avais voulu dénier s'eclairaient, prenaient sens et cohérence.

 

Ceci qui etait dans l'ombre  venait au 1° plan. le positif peu à peu s'eteignait, bien que je n'ai jamais oublié completement ce positif là, de la mf d'avant la secte attac de bové. alors, y avait-il 2 mf? une secte peut elle changer completement quelqu’un? quelqu’un de foncierement bon peut il, sous influence, etre un monstre ?

 Ce qui pose la question des 90% de nazis durant la guerre et de la montée inexorable du neo nazisme aux couleurs islamistes qu'est daech.

Cet article est ecrit en effet dans une periode où la mefiance ne peut que régner. Qui est DAECH parmi nos voisins? dans la rue? dans tous les endroits que nous fréquentons? Y compris, souvenez vous du couple de policiers egorgé, y compris qq qui sonne à la porte de chez vous.
Tout le monde peut devenir un monstre.
Nous sommes tous des martiens deguisés en civilisés...Sauf certains, les gens qui resistent car ils ne peuvent pas faire autrement.

Voir les commentaires

Pourquoi nourrir ou ne pas nourrir les pigeons, chats et autres animaux domestiques abandonnés ne change pas leur nombre.

9 Septembre 2016, 15:22pm

Publié par Jo Benchetrit

Les animaux domestiques abandonnés nourris souffrent moins et meurent moins que les non nourris mais les affamés auront plus d'enfants car ils sont domestiques et donc reagissent comme les hommes.

Les animaux domestiques abandonnés nourris souffrent moins et meurent moins que les non nourris mais les affamés auront plus d'enfants car ils sont domestiques et donc reagissent comme les hommes.

Pourquoi les nourrisseurs n'augmentent pas le nombre de pigeons mais l'absence de nourrisseurs diminue le nombre de moineaux?

Les animaux domestiques ne repondent pas aux lois de la nature comme les animaux sauvages mais sont pollués par les hommes qu’ils sont d’une certaine façon devenus à notre contact. Les hommes très pauvres font bcp d’ enfants.
idem des animaux domestiques. Pas des animaux sauvages.
Regardez les moineaux, animaux sauvages même si dits domestiques. On ne les nourrit plus because art. 120.
Du coup, ils disparaissent car s’adaptent à la penurie en ne faisant plus d’enfants. Alors que les pigeons ne cessent de pondre bien qu’ils crèvent de faim.

La domestication fait perdre aux animaux les capacités d’adaptation au milieu que les sauvages ont pour survivre dans la nature.
Le monde est couvert de chiens,chats, pigeons, ainsi que d’autres animaux domestiques errants comme les vaches en Inde, tous handicapés de la vie, fameliques, assoiffés, toujours dans les jambes des humains et tous prolifiques malgré la condition de penurie même si ceux ci leur lancent des pierres,les persecutent, les torturent, les capturent pour les tuer etc. Alors qu’un animal de la nature a une distance de fuite proportionnelle au nombre des chasseurs.
Ainsi, vous ne verrez pas facilement des animaux dans la nature là où il y a bcp de chasseurs. Ils se cachent.

La domestication est une plaie et les animaux et leurs descendances ne redeviennent pas sauvages malgré les assertions habituelles.
Il faut des millions d’années pour peaufiner l’adaptation au milieu, l’evolution se fait à prix,et qq centaines d’années pour demolir la sauvagerie genetique et aussi le savoir transmis par lapprentissage des individus descendants.
Un animal domestique ne transmet que son seul savoir à ses enfants et ce, pour des millions d’années.
Et ce savoir unique est: l’homme nourrit .

C’est pourquoi les animaux domestiques abandonnés sont des ignorants, des enfants dépendants de nous, des mutilés.
Ils n’ont que nous pour survivre...Qui ne pouvons pas réparer les dommages subis mais éponger comme on peut la souffrance imposée par l’homme.

dans une conference sur les rats, on a pu entendre ceci, je cite

"Ces animaux, explique-t-il encore, n’augmentent pas leur population au-delà de la survie. Sur les îles inhabitées où des chercheurs en ont introduit malgré eux, on a constaté que leur population se stabilisait en fonction des ressources. « On n’a jamais vu des rats faire ce que les hommes ont fait à l’île de Pâques », avance-t-il (selon une thèse très controversée, les autochtones auraient disparu après avoir dilapidé leurs ressources naturelles). A se demander pourquoi les rats ont si mauvaise réputation… (…) Enfin, un autre expert demande si la profession ne se fixe pas des objectifs trop dépendants de la perception politique envers les rats, qui voudrait qu’il ne faille pas en voir du tout. « Dans le fond, ne devrait-on pas organiser le vivre-ensemble ? » "Ces animaux, explique-t-il encore, n’augmentent pas leur population au-delà de la survie. Sur les îles inhabitées où des chercheurs en ont introduit malgré eux, on a constaté que leur population se stabilisait en fonction des ressources

Au sujet des rats: il faut 2 rats par habitant pour éviter la peste. Le saviez vous?

Voir les commentaires

La bataille de Wagram et François Hollande. Sécurité sans légitime défense?

8 Septembre 2016, 12:23pm

Publié par Jo Benchetrit

Qui veut faire l'ange fait le bête.

Qui veut faire l'ange fait le bête.

C'est le petit Asterix qui résiste mais sans potion magique que nous propose Hollande pour notre sécurité. Sur la forme, gros progrès. il n’était pas ennuyeux. Sur le fond, c'etait pas mal. Sauf ce complexe du démocrate acéphale qui n 'ose pas se defendre de peur d'etre anti-democrate. Je le redis, pardon à mes fidèles, la liberté mal comprise peut être liberticide.

Je voudrais avec mes faibles moyens lui répondre sur ce point. Selon vous, se défendre est facho?

L’état de guerre si guerre il y a n'est pas en contradiction avec l’état de droit, même si chacun sait qu'il faut là aussi savoir se limiter. Il y a un cadre juridique: les accords de Geneve définissent les débordements et les sanctionnent en principe comme crimes de guerre.
Exercer le droit à la légitime défense, c'est bien ça. On n'a le droit de tuer que si notre vie est mise en danger par quelqu'un qui nous attaque. On a compris que celui qui nous a attaqué doit s'attendre à ce qu'on ne tende pas l'autre joue...Mais pas question, bien sûr d'attaquer sans être menacé.
Par contre, laisser en liberté des gens qui ne rêvent que de nous tuer, et dont on sait que certains le feront, on nous l'annonce, on ne le dénie pas, il y aura d'autres attentats, c'est être irresponsable et criminel. Si les prisons sont inefficaces à nous servir de pare-feu, alors, rien ne nous empêche de ne plus laisser entrer les gens de retour de Syrie et de virer ceux qui nous menacent de leur haine. D'accord avec NKM pour interdire le salafisme.
Ras le bol de ces prêches de haine sous notre toit.

Celui qui veut nous tuer doivent s'attendre à ce qu'on réplique à la mesure de leur menace.

Donc, le mot d'ordre actuel est de ne pas se laisser intimider car nous sommes un peuple libre. Ce n'est pas être facho que de dire qu'à partir du moment où il y a des tueurs armés dans notre maison, nous ne sommes plus libres. C'est aux démocrates de le dire .

Respecter la liberté d'un mec qui vous met un revolver sur la tempe est assez maso . Mon slogan: pas de liberté pour les dictateurs, si on tient à la sienne.

Il ne faut pas laisser aux fachos le monopole d'un discours sur de la protection du peuple. La légitime défense n'est pas facho. Par contre, les intégristes fachos sont nos attaquants et je ne me sentirais pas en sécurité si le FN et autres nazillons étaient au pouvoir avec leurs conneries et divers préjugés partagés d'ailleurs par DAESH. N'oublions pas l'amitié paradoxale en apparence d’Hitler et du grand mufti de Jerusalem.

De même qu'il y a de faux-amis, il y a de faux -ennemis.

Attention de ne pas connaitre après Wagram (je sais, c'est facile, et tout le monde va la faire) donc de ne pas connaitre... Waterloo.

Voir les commentaires

La ligue des droits de l'homme mais pas de la femme en voile et burkini! Légiferons sur l'espace public ET privé.

25 Août 2016, 06:17am

Publié par Jo Benchetrit

Statue et statuts de la liberté.

Statue et statuts de la liberté.

Tout le monde peut brandir le mot liberté, qui comprend vraiment le sens de ce mot?

Il n'est de liberté que si c'est un obstacle à toute tyrannie. La ligue des droits des hommes a décidé de l'ignorer. curieux. Sont ils payés par les salafistes? Sans doute que non...Mais ils sont si primaires, le nez collé sur des principe plus ou moins mal compris, qu'ils font leur jeu.

Je le redis, la démocratie ne sait pas ce que signifie le mot liberté. illusion de ne pas savoir que la liberté est cadrée, limitée par la liberté des autres.
Toute doctrine visant à donner aux uns des droits déniés aux autres est en soi un danger pour la démocratie. Mais la liberté, ça se défend, et la démocratie a devoir de se protéger des différents extrémismes qui visent à la coercition.
Au final, la démocratie n’existe pas vraiment, du fait qu'on a volé les droits aux animaux et que nous vivons dans une tyrannie envers eux.
Mais bon, faisons comme si...

Les femmes voilées et celles qui portent burkini argumentent ainsi: "c'est notre liberté car sans ces voiles de nos corps et visages, nous ne pourrions pas sortir, ni nous baigner". Leurs hommes, en effet, confinent ces femmes, en France, au 21° siecle. On hesite à legiferer sur l'espace public, cachant ces voiles que je ne saurais voir. La ligue des droits des machos va bondir si qq de là bas me lit!

L'espace privé est une dictature! ne doit on pas interdire que les femmes soient mises en prison chez elles? J'ai vu chez un salafiste la terreur qui regne sur les femmes, sœurs et mère comprises.

Légiferons sur l'espace public ET privé. Sinon, ça fera comme avec les bêtes: on cache tout et personne ne se sent coupable.

Voir les commentaires

Burkini, voile, la france défigurée. Liberté de nous asservir aux futurs dictateurs?

17 Août 2016, 08:32am

Publié par Jo Benchetrit

Valls est contre le burkini, pour les maires qui l'interdisent sur leurs plages mais ne veut pas legiferer. Du coup, les maires sont laissés seuls devant cette tâche qui peut les exposer à la vindicte des islamistes. Je trouve ça assez lâche, voyez.

Le phénomène burkini nous hérisse d'autant plus qu'on vit une sale expérience, celle du d'abord inoffensif foulard qui était le pied dans la porte du voile noir intégral, signe de l'asservissement des femmes et de la domination "politique", comme dit Vals, qui est visée par les néo-colonisateurs islamiques. Vals a raison d'appeler un chat un chat. J'aimerais bien d'ailleurs que les liberticides anti- taureaux comme lui soient interdits de sévir dans les arenes. Je parle de son gout morbide pour les corridas autorisées au nom de la liberté des sales cons qui auraient droit à la tradition de la cruauté, selon la loi.

Le sujet du burkini lui aussi questionne notre tendance assez molle à tolérer le pire au prétexte qu'on est pour la liberté.

On a ainsi laissé s’épanouir la "liberté" du voile et, résultat, il y en a de plus en plus, et de plus en plus proches de la burka. Une femme voilée intégralement m'a dit que c’était sa liberté de laisser asservir. je lui disais combien c’était difficile à voir pour quelqu'un comme moi qui avait lutté pour la libération des femmes. Comme dans Histoire d'O, sans doute, elle revendiqua sa liberté de se voiler! en fait son défi joyeux montrait bien que le but était d’exaspérer pour nous montrer qu'on pouvait nous soumettre au final,

comme ils soumettent les filles maghrebines qui ont des jupes.

Pourquoi sommes nous tellement choqués? Avouons qu'il est amusant que les défenseurs de l’ordre moral, l’extrême droite traditionaliste, tous les puritains croyants et laïcs, défendent ce contre quoi ils s’insurgeaient au début de l'apparition du BIKINI. ou plutôt de son succès, en juillet 1948.

 Le sujet du burkini est on ne peut plus énervant. Jusque là, la plage, c’était un espace de liberté, tant des corps enfin débarrassés des vêtements étouffants du quotidien, que des attitudes compassées. La plage était devenu, à l'image des congés payés, une fête pour tous.
Comment alors accepter le spectacle effrayant que le burkini offre, celui de la honte du corps, de lui de ce qu'on fantasme de transpiration de saleté du corps confinés , l’antithèse de l'esprit des vacances?
Le burkini, comme le foulard et voile intégrale, n'est pas en soi un simple caprice religieux ou vestimentaire. C'est une menace, c'est un désir de colonisation. On est là dans une logique du paradoxe des libertés mal comprises.
Libre de se vêtir à son goût? Non merci si c'est pour laisser s'établir une dictature. Voilà ce que l'islamisme nous promet en nous tuant réellement et en tuant nos avancées idéologiques!

il faut interdire une pratique qui nous nargue afin de nous pousser à bout.
Il faut donc tuer dans l’œuf cette horreur de la honte du corps des femmes.

Aussi, ne tombons pas dans le piège comme les ridicules représentants des droits de l'homme qui sont assez idiot pour croire qu'on est dans un débat entre liberté de se vêtir à son gout/coercition sans voir une seconde que l'on est entré dans une ère nouvelle, celle de la guerre entre islamistes et civilisés, y compris musulmans.

Ne laissons jamais de liberté aux liberticides si nous voulons protéger tout le monde de ce fascisme tueur et psychopathe, y compris ceux d'origine musulmane  !

Voir les commentaires

UNICEF FRANCE ET ENFANTS DANS LES CORRIDAS: UNE AFFAIRE GLAUQUE.

31 Juillet 2016, 12:52pm

Publié par Jo Benchetrit

SI on vous demande pourquoi apprendre à torturer un (animal) innocent est un acte mauvais d'abord pour la victime, ensuite pour le tortionnaire, vous devriez repondre: si vous posez une telle question , c'est que vous devez être vous-même dans un sacré brouillard au niveau de tout repère moral.

C'est pourtant la question de l'UNICEF au PROTEC.


Mais Unicef-France prend acte de la position du Comité des droits de l'enfant.

" Il existe en France des associations dénommées "écoles", qui entraînent les mineurs à partir de 8 ou 10 ans en vue de devenir des toreros : deux à Nîmes, une à Arles, une à Béziers et une à Cauna (Landes).

Sébastien Lyon nous a dit ne pas savoir ce qui se passe dans le cadre de ces "écoles", et attendre que nous lui apportions des précisions.

Pourtant, avant même le collectif PROTEC, la commission "protection de la jeunesse" de la FLAC, avec nos amis Joël Lunel et Jean Poignet, avait attiré depuis au moins une douzaine d'années l'attention d'Unicef-France sur ces associations.

Et en 2004, le président d'Unicef-France lui avait répondu :

« En ce qui concerne spécifiquement votre question sur l'École de tauromachie, je ne peux aujourd'hui que vous répondre en m'appuyant sur la Convention des Droits de l'Enfant qui appelle à un respect des cultures et des choix éducatifs des parents. »

Donc Unicef-France semblait connaître le fonctionnement des écoles de corrida quand il s'agissait de les cautionner au prétexte de la culture et de la responsablité parentale, mais demande soudainement à être plus amplement informé dès lors qu'il pourrait s'agir de se prononcer à leur encontre…"

Ceci dit, bravo du chemin parcouru aux représentants du PROTEC .
Il me semble qu'il n'y a pas de femmes parmi eux. Ce ne peut être un hasard car les psychologues majoritaires sont de la gente feminine. Nous sommes toujours dans un monde de machos, non par simple mepris des femmes mais toujours pareil, par crainte des femmes.

Alors, chers amis mâles communicants du PROTEC, où sont les femmes?

Voir les commentaires

Anonymat des assassins djihadistes? BHL et la nuit des «hommes infâmes»

31 Juillet 2016, 08:27am

Publié par Jo Benchetrit

Notre habitude est l'image, le nom, la star.

Dès qu'un quelconque chanteur est un peu connu, son blaze ou son pseudo s'étalent.

Nous ne ferions pas d'article sans photo. Plus un "artiste" est connu, plus il est reconnu en tant qu'artiste.
A l'instar des barbares pseudo- artistes comme les bouchers tortionnaire Nitch et Damien Hirst, plus il est connu, plus il sera aimé, plus il vendra cher, même si ce qu'il vend est de la merde, enfin, pire que de la merde: c'est du sadisme envers les animaux.

Helas, ça marche aussi avec les assassins d'humains!
Faut-il montrer à des coquilles vides des videos, des photos, des tueurs du Daech ?
Si oui, dans quel but? Il faut surtout savoir si ça ne peut nuire.
That is the question.
La bobine de Mohamed Mera, souriant, l'air du Narcisse fier de lui, de la petite frappe à l'oeil cynique à defaut d'une étincelle d'intelligence qu'on chercherait en vain, a beaucoup trop circulé pour ne pas avoir fait des émules chez les mal dans leur peau qui rejettent la faute sur les "autres", et sont pour les sectes des proies faciles.

Comme le furent les "Lacombe Lucien", proies de rêve pour en formater des collabos.

Une fois de plus, le problème est la bêtise, obstacle à la pensée que s'offrent les humains et contre quoi on peut bien peu de choses. Si la betise n'est pas innée, elle provient de la sale habitude de ne pas réfléchir de ceux qui considèrent le mot "intellos" comme une injure et voient dans l'exercice de la pensée une injure à l'énorme couche de crasse de PREJUGES.

Attention, cette couche de PREJUGES - refus de réfléchir est confortable et bien des français dits de souche n'ont rien à envier aux musulmans neo nazis parfois à leur insu sur ce plan! Il existe en effet encore des nazis à l'ancienne parmi nous...Hélas! Et eux aussi s'imaginent intelligents. Mais ils se sont endormis sur cette couche.

Nous aimerions évidemment savoir si le tueur était notre voisin et si ses capacités de nuisance ne risquent pas d'etre partagées par ses frères et soeurs, ses amis, voire ses parents.

On se trouve là dans la problématique du bénéfice -risque et ce n'est pas très facile à trancher.

(mot qui peut faire peur vu ceux à qui nous avons à faire).
Perso, je voudrais qu'on dise les noms, qu'on montre pas les bobines, ou à peine, et surtout pas en gros plan. De l'info, pas de mise en place des conditions d'en faire des stars.

Mais chacun sait que c'est une limite bien floue.

Les pires tueurs ont pu trouver dans le coeur torve de certain-e-s une place prépondérante. La perversion reveille le sado-masochisme au point que les tueurs de femmes aussi font des fans.

La perversion, de tous temps, a fasciné au point que le névrosé moyen croit , à la rencontre son fantasme incarné, avoir trouvé le Dieu de sa jouissance.

BHL répond de maniere non ambiguë dans Libération: "il faut renvoyer les jihadistes à la nuit des "hommes infâmes"."

Comment ne pas être d'accord avec ce souhait ?

Le philosophe plaide pour un grand accord entre médias «réduisant au strict inévitable l’évocation des figures du crime».

  • Renvoyer les jihadistes à la nuit des «hommes infâmes»

Il y a trois raisons au moins d’anonymiser les jihadistes passés à l’acte.

La première est que donner leur nom, diffuser et rediffuser leur visage vivant, et surtout mort, faire d’eux les figurants mondialement célèbres de ce spectacle qu’est aussi, à l’âge du tout puissant visible, la guerre terroriste, revient à exaucer ce qui aura été l’un de leurs désirs ultimes : les tueurs du Bataclan n’exigeaient-ils pas de leurs otages, quelques minutes avant le massacre, qu’ils appellent les chaînes d’information en continu ? L’islamiste de l’Hyper Cacher ne prit-il pas la peine d’exiger de l’une de ces chaînes qu’elle modifie, pour lui, son générique et son bandeau ? Et est-ce un hasard si l’assassin en série de Nice a laissé derrière lui, en évidence, dans son camion, sa carte d’identité ?

===============

La deuxième est qu’entrer, comme on le fait alors, dans le détail de ces existences zombies, dérouler le fil qui va d’une enfance invariablement «malheureuse» à une radicalisation généralement «éclair», s’attarder sur le soi-disant mystère du monstre qui était aussi un bon père, un mari plutôt normal, un voisin aimable et toujours prêt à rendre service, est le plus court chemin vers cette banalisation du mal dont on sait depuis longtemps qu’elle est, en ces matières, l’un des pires dangers qui soient : à quoi bon apprendre, par exemple, que l’égorgeur de Saint-Etienne-du-Rouvray avait une «personnalité nickel» ? Quelle information décisive nous donne-t-on quand on nous passe et repasse en boucle le témoignage de la veuve d’un des tueurs de Charlie Hebdo confiant qu’elle n’a, un an après, toujours pas trouvé le moindre «signe précurseur» de la radicalisation de son mystérieux mari ? Et fallait-il passer tant d’années à combattre la culture de l’excuse pour finalement donner la parole au «meilleur ami» du tueur de Nice nous confiant que celui-ci était quelqu’un de «magnifique», qu’il avait «les yeux en amande», qu’il lui est même arrivé de dire «Je suis Charlie» – mais qu’il était «frustré», qu’il trucidait des «peluches» et que, de sa personnalité «borderline», est venu son «basculement» ? Il y a, dans cette interminable et souvent dérisoire chronique de l’épouvante, une façon de désarmer les consciences et, sous prétexte de nous montrer le visage du crime, de nous rendre, en réalité, aveugles à ce qu’il a d’insoutenable et de révoltant…

======

Et puis la troisième raison de fond qui devrait inciter les médias à flouter, ou évoquer par leurs seuls prénoms ou initiales, ou rejeter, tant que faire se peut, dans l’obscurité de l’anonymat ces noms dont la répétition hypnotique rythme désormais nos jours, c’est que ce mélange instable de trivialisation et d’héroïsation, cette façon de nous dire à la fois que ces hommes sont des hommes ordinaires mais qu’ils ont associé leur destin à des actes inoubliables, va avoir une dernière conséquence – la pire : un effet d’entraînement ; une invitation, chez des esprits faibles, à suivre l’exemple et à passer à l’acte ; la jouissance anticipée, chez le successeur, de cette gloire mondialisée qu’a atteinte, après sa mort, le tueur qui lui sert de modèle…

=============

(...)

Le terrorisme, à l’âge de l’islamisme radical, a évidemment atteint des sommets inégalés dans le raffinement et l’horreur.

Mais le principe demeure de cette contagion morbide, de cette viralité apparemment sans fin passant d’un corps au corps suivant, de cette réaction en chaîne de noms inspirant d’autres noms et aspirés par eux.

Nul ne s’avancera à dire, bien sûr, qu’il suffira d’éluder ces noms pour rompre la chaîne des sympathies et des mimétismes.

D’abord parce que le règne des réseaux prétendument sociaux a grandement limité le pouvoir de prescription des héritiers du Petit Illustré et du Journal.

Ensuite, parce que le jihadisme a bien d’autres racines qui plongent dans la longue histoire, non de la communication, mais des religions et des fascismes.

Et puis, priverait-on X du vertigineux plaisir d’associer son nom à celui de Y dans la nouvelle phalange noire, qu’il lui restera l’autre jouissance, rigoureusement inverse mais dont on sait qu’elle opère avec une force égale, de voir son nom recouvert par celui, psalmodié, d’un Dieu figé dans son dire des origines – ou bien l’autre encore, non moins délectable, de voir les deux noms, le sien et celui du Tout-Puissant, également fondus dans le même plomb du même nihilisme.

(...)

Il faut un grand accord entre médias réduisant au strict inévitable l’évocation des figures du crime.

Il faut, à rebours de toutes les mises en scène héroïques et mimétiques où nous nous complaisons avec eux, renvoyer les jihadistes à la nuit des «hommes infâmes».

Lire in extenso car c'est passionnant: http://www.liberation.fr/france/2016/07/29/renvoyer-les-jihadistes-a-la-nuit-des-hommes-infames_1469303

Voir les commentaires

Une réflexion sur : c'est du musulman ou ça n'en est pas?

26 Juillet 2016, 17:24pm

Publié par Jo Benchetrit

"Seigneur! ... Tu es Notre Maître, accorde-nous donc la victoire sur les peuples infidèles."

Sourate La vache

Beau livre. Mais qu'y a t il dedans? L'amour ou la haine? La tolerance? Le desir de gagner sur l'autre?

Beau livre. Mais qu'y a t il dedans? L'amour ou la haine? La tolerance? Le desir de gagner sur l'autre?

Les musulmans après chaque attentat, aujourd'hui l’égorgement d'un pretre près de Rouen, disent que c'est pas ça l'Islam, et que les tueurs usurpent le nom de musulmans. Je vous invite à regarder sur le net une ou plusieurs traductions du Coran pour vous faire une idée de l'islam et de son rapport aux "mécréants" ou "infideles" (parce que non musulmans ou mal musulmans à leurs yeux) voués à l'enfer.
Comme dans toutes religions, il n'y a pas de label.
Chacun la vit à sa façon. A ceci près que certains ne supportent pas qu'on la vive pas comme lui.
Je crois que si le ver de la barbarie est dans la pomme de la religion, faut avoir peur de la pomme.

Une fois de plus,c'est pas le ver le danger, mais les humains.

On a coutume de dire que les religions c'est gentil et que les hommes sont mechants et déforment tout. Mais une religion qui fait rabâcher la haine des autres à la prière quotidienne, c'est quand même pas si gentil. Non?

Je propose que tous les livres des religions soient relus et expurgés de ce qui pousserait au crime les debilos, et sachez qu'ils sont statistiquement bien plus nombreux que les surdoués.

Aux musulmans d'expurger. Parce que s'ils le font pas...ça veut dire qu'ils admettent que c'est ça, l'islam. Alors, on ne va pas oublier les mefaits de toute religion, y compris athée, comme Mao et le communisme, mais débarrassons nous de tout ce qui tue. la religion qui relie certains entre eux ne doit pas le faire contre les autres. La croyance n'est pas volontaire! A redire aux pauvres taches qui "croient" l'inverse. Croire n'est pas rationnel. seule la raison doit l'emporter et pas la peur d’être tué par des délirants au QI plus ou moins bas.

Ce qui tue en 1_ c'est le narcissisme, donc la haine de l'autre. Le racisme est STUPIDE par définition. Par définition comme toute généralisation.

il y a des arabes egorgeurs. On ne peut pas dire que tous le soient sous peine de demontrer ainsi notre debilité et notre déni du réel.
Il y a des noirs violeurs...Qui aurait l'idée, à part des racistes bas du Front, que tous les Noirs le soient?
Il y a des blancs anti-tout ce qui ne l'est pas .Mais tous sont-ils aussi racistes? Non!
Il y a des juifs riches mais faire croire qu'ils sont tous riches est si con...Bref. Oui, la connerie tue. La preuve est dans l'histoire.

La connerie une fois de plus a tué en France.

Grâce à DAECH et à notre imbécilité timide, on est tous en danger.
Je le redis mais je parle dans un désert: laissez partir ces monstres en syrie.
On ne peut pas se protéger d'eux ni les protéger d'eux mêmes.

Mais surtout , on ne les laisse pas revenir.
La France a payé leurs études, ils ont été élevés avec nos impôts comme tout enfant de France, ont bénéficié de la sécurité sociale etc. La France est leur mère.
Leur réaction étant, non la reconnaissance, mais la haine, ils n'ont plus à revenir ici.

Notre façon de reagir est si idiote...Qu'on voit bien qu'on tisse notre defaite.

Nevrose d'echec.

Voir les commentaires

Attentat de Nice du 14/7/2016. Les anti-feux d'artifice se sont-ils réveillés?

15 Juillet 2016, 07:35am

Publié par Jo Benchetrit

Tout ça pendant la fête! "Qui est derrière cette attaque terrible?" se demande un journaliste de Itélé...Hypothèse: les amis des bêtes en ayant marre qu'on perturbe les animaux avec des feux d'artifice qui evoque la guerre en temps de paix, belle connerie. Bien des animaux perdent l'ouïe, mais aussi certains la vie par crise cardiaque ou encore parce que, perdus, ils seront écrasés ou recueillis par la fourriere pour les 8 jours règlementaires avant d’être euthanasiés faute d'identification?

Mais le problème c'est que les protecteurs des droits des animaux sont non- violents.
Alors, qui?
Bon , j'essaie de chercher, je ne trouve pas. Peut être est-ce un islamiste, non?

Peut-on prévenir le terrorisme?Des niçois se demandent si à Paris on est mieux protégés. Ben non! 8 jours après les attentats de novembre à paris, j'ai été dans le métro; RER les halles, immense souterrain, 10 mn pour parvenir à la sortie très mal indiquée: pas un seul flic.

ni à la sortie. ni à l'entrée.

N'importe quel allumé peut faire un attentat où il le veut.

Alors, j'ecoute la télé et j'entends des conneries du genre: la date symbolique du 14 juillet n'a pas été choisie au hasard.

Mais que d'honneur donné à ces abrutis...comme si le mot symbole leur était connu.

Enfin, j'ecris cela pour dire ceci: nous ne sommes pas en securité.

Le risque 0 n'existe pas. Certes! mais là, c'est le risque maximum.

les 2000 partis en djihad qui vont revenir de Syrie nous dit Fenech devraient être mis en rétention administrative.

Mais NON, je vous assure qu'il ne faut pas qu'ils rentrent. Qu'ils soient partis n'est pas mauvaises chose car ceux qui sont refusés de sortie peuvent commetre des mefaits ici.

Aucun état n'est armé pour prévenir ce qui nous arrive, mais faut pas pousser trop le masochisme, tout de même! Tiens, Fenech est d'accord avec moi car je l'entends qui dit pareil: "notre pays n'est pas armé pour lutter contre le terrorisme".

Le probleme est qu'il n'y a pas de revendication. C'est la terreur pour la terreur, crimes apparemment gratuits.

En realité, dans l'esprit salafiste islamiste, c'est la suite de la conquête du monde commencée par Mahomet. La 1° mission est de surveiller et terroriser les autres musulmans et de les rendre encore plus prisonniers de rituels divers.

La 2° phase est de rendre encore plus visibles les signes extérieurs de l'islam. Colonisation visuelle avant l'autre.

Mais la 3° phase sera de convertir ou tuer.

Bien sûr, on va pas les laisser faire...N’empêche qu'on n'a qu'une vie et la passer à essayer de rendre les gens moins barbares est une lutte très prenante.

Voir les commentaires

Télématin: un (trop) bref aperçu de l'histoire des antisemites dans le monde.

24 Juin 2016, 16:10pm

Publié par Jo Benchetrit

Bref, mais c'est dejà bien de le dire.

il y a peu un bon ami de lutte pour les animaux m'a sorti un chapelet de poncifs sur les juifs, dits avec une conviction naïve et jubilatoire d'un enfant qui raconte que le père Noël existe, et que c’est incontestable, puisque c'est papa et maman qui l'ont dit.

Quelqu'un de très bien par ailleurs et pour qui j'ai un grand respect. Il y a de quoi, jugez plutôt: il a plus de 80 ans et a defilé un jour de très grand froid contre la corrida. il est resté plus d'1 heure debout pour un happening contre la vivisection. Donc, ce n'est pas n'importe qui.

J'ai été estomaquée, du coup.
J'espère ne pas l'avoir blessé en lui disant que c'etait non seulement faux mais nocif, à l'origine de bien des assassinats de juifs. Cf Illan Halimi.

Je vous copie-colle son mail:

"La Diaspora Juive puisque c’ est elle qui semble en cause, constitue une entité remarquable, soudée par des liens profonds, millénaires, culturels, sociaux et....financiers.

C’ est ce cadre qui fait la force de ce Peuple, et en même temps sa faiblesse.

Sa force car personne ne peut contester l’ installation de ses membres aux postes de commande et de direction ( surtout politiques et financiers ) dans de nombreux pays, avec bien sûr un réseau parfaitement structuré d’ entre-aides mutuelles.

Sa faiblesse parce qu’ il concentre alors la jalousie, l’ envie, le rejet de ceux qui ne possèdent pas, ne possèderont jamais pareil capital.....et en particulier des peuples musulmans."

Ma reponse:


Alors, là, mon affection pour toi m’empêche de te répondre sérieusement, donc sévèrement. Mais bonjour à Petain quand tu le verras( à moins que je le croise avant toi, lool)

Je me contenterai de ceci qui est une histoire juive de mémoire donc un peu à ma sauce:

" un homme à un ami: Quand je vais mal, que je suis déprimé, je vais sur un site antisémite et il me remonte le moral.

il y est dit que je suis puissant, riche et que je suis maitre du monde parce que juif! Avec 13 millions de juifs sur terre, c'est fortiche! on dit aussi que quand ça va mal, la communauté me file du fric et un poste de dirigeant, de journaliste ou de banquier.

Pour moi qui suis chômeur et fauché, qui n’ai jamais eu droit au chapitre, qui suis isolé, j’avoue que ça a l’effet vivifiant d’une... gifle."

Allez, mon Philippe(pseudo), sans rancune ...mais merci de m’avoir fait rire, surtout là où j'ai mis en italique et en gras.

Pour le reste, solidarité entre dhimmis, ça bas de soie. Même si il y en a un qui vaut son pesant d’or, et c’est pas moi!

Bisous en direct de ma banque,

Autre mail: Je pense que tu n’es pas antisemite en ce sens que tu n’es pas un mec malveillant. Je pense que c’est pas de ta faute, qu’on t’a elevé dans un mythe et comme je suis anti ces mythes... je t’informe que ce sont de beaux clichés, archi faux , helas, car je peux t’assurer que si j’avais le moindre pouvoir sur le monde il n'y aurait plus de souffrance animale due à l’homme, en 1°, et pas d’autres barbares puants comme DAECH et tant d’autres.

Il ne faut voir de ma part aucune critique personnelle et je suis contente que tu nous aies dit ce que tu crois, afin de rétablir la vérité.

Après, est-ce que le fait de te dire que c’est pas vrai peut suffir à changer des convictions? Sans doute pas, et il faudrait argumenter, prouver, te donner des statistiques etc. le souhaites tu? Mais que dire de convaincant, si tu es dans cette croyance depuis l’enfance?

Je ne croyais pas que tu pouvais etre dupe de telles énormités toi aussi. Mais ça ne fait pas de toi un homme mauvais. Juste un homme trompé.

Que je sache tu n’as pas enlevé un smicard comme Illan Halimi pour lui soutirer sa « fortune » . Donc miséricorde.

Vas en paix, mon fils, mais recite moi d’abord un Ave et un Pater et aussi ceci: http://www.lacoccinelle.net/272619.html

Amen (ton fric).

Je t’embrasse.

La preuve que tous les banquiers sont des chats.

La preuve que tous les banquiers sont des chats.

J'ai donc fait mon possible pour ne pas le heurter du fait que c'est quelqu'un de formidable et de très sensible, de bon avec les animaux, ce qui, pour moi, excuse bien des failles.
Néanmoins, j'aurais aimé qu'il me dise: "ok, je n''y crois plus, désolé de t'avoir blessée avec ces conneries." Mais rien de ça n'est venu.

Je n'ai eu que quelque chose comme: "à chacun sa vérité".

Ce qui est grave sur un sujet explosif qui a occasionné tant de malheur du fait que ces immondes mensonges ne sont faits que dans le but de démontrer que "le" juif est un animal nuisible qui jouit du mal qu'il fait aux citoyens "innocents" qu'il met en état de légitime défense.

Ce qui autorise les pires exactions.

Exactement comme contre les pigeons, corbeaux, goélands, et tant d'autres animaux martyrs des hommes.

Voir les commentaires

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 > >>