Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Psychanalyse et animaux.

Articles avec #psychanalyse et barbarie

Des producteurs de poulets les brûlent vivants par milliers comme invendus! Signez cette petition.

29 Août 2014, 19:03pm

Publié par Jo Benchetrit

Quand la loi du marché se traduit par ce que faisaient les nazis aux bébés juifs, à savoir les jeter vivants dans le feu, alors, il faut changer de système. Si c'est la faute au capitalisme, alors, il faut revenir à une économie de marché fondée sur autre chose que le profit. Parce que la cynisme à ce point, la réification des animaux poussés à ce stade...
c'est intolérable.
JAvoue en apprendre telleme,t cjaque jour sur cequi est fait aux animaux quejenai pas le courahede vous en faire part sur ce blog.

si je mettais 1/1000ème de ce que je sais, et que chaque jour on m'envoie sur FB ou sur mes mails, vous seriez dégoûtés de l'humanité et peut être comprendriez vous que le veganisme n'est ni un luxe, ni une lubie, mais une necessité éthique incontournable.

"Mais la viande c'est si bon!!! je ne pourrais pas en passer", allez vous me "jeremiadiser".

Alors, c'est que vous acceptez et payez pour cette horreur qui suit. Signez tout de même et lisez la petition.
traducteur google si besoin.

Burying animals alive is cruel and should be prosecuted!

Extrait de la trad auto Google de la petition:



En Juin 2014, CNN a diffusé une enquête secrète choquant d'une ferme de l'usine de poulet Caroline du Nord a appelé le prince de la volaille qui a fourni au géant international des entreprises Pilgrim Corp La vidéo, abattu par un enquêteur anonyme avec le groupe de protection des animaux nationale Compassion Over Killing révélé des abus horribles de des centaines de milliers d'oiseaux.

La plupart outrageusement, les oiseaux indésirables à Prince volaille ont souvent été enterrés vivants, jetés dans des fosses en plein air de masse par centaines, et laisser mourir lentement des éléments. Les ouvriers victimes d'enterrer les animaux en vie n'ont pas été inculpés d'aucun crime, malgré les preuves de cette cruauté, mais en tant que résident en Caroline du Nord Je trouve cela épouvantable et que vous voulez voir de l'action juridique prise.

Un travailleur impitoyable décrit en riant le charnier comme une "sauce qui est frémissante et se tortille," et à une autre occasion a admis que les travailleurs-du-Prince volaille ne pas euthanasier correctement les oiseaux indésirables avant de les jeter vivants. En outre, les oiseaux vivants ont été jetés autour, entassés dans des seaux avec des oiseaux morts et en décomposition, et laissés à souffrir de déformations dans les jambes douloureuses et les conditions de la peau.

Malgré que la volaille géant même Pilgrim a reconnu l'abus grave et coupé rapidement sa relation avec le prince volaille, inexplicablement, Harnett procureur du comté de Vernon Stewart a choisi de ne pas appuyer sur des accusations criminelles. Selon Compassion Over Killing bureau de DA Vernon Stewart n'a pas répondu à leur demande pour plus d'informations à propos de cette décision déconcertante. Avec de telles preuves vidéo accablant et sans appel, comment pourrait éventuellement M. Stewart conclure qu'il n'y avait pas de cruauté envers les animaux criminelle à Prince volaille?

La loi sur la cruauté envers les animaux en Caroline du Nord (NCGS § 14-360 et suiv.) Stipule qu'une personne qui intentionnellement des blessures, blesse, ou tourmente un animal, ou prive un animal de nourriture nécessaire, est coupable de cruauté envers les animaux. Vidéo d'infiltration de Au minimum, Compassion Over Tuer montre clairement ces choses.

Exhorter Harnett County District Attorney de faire respecter la loi, il est élu et assermenté à respecter! Soyons clairs-les citoyens Caroline du Nord à qui il doit rendre des comptes croyons fermement que l'enfouissement intentionnellement les animaux en vie est cruelle et criminelle, et doit être puni par la loi! En outre, nous savons Caroline du Nord produit des aliments pour une grande partie de la nation, et les consommateurs à travers le pays et partout dans le monde se penchera sur cette cruauté honteux et questionner nos pratiques agricoles.

Pétition destinataire à:
Vernon Stewart, le procureur de district du comté Harnett
Shérif Larry Rollins
Procureur général Roy Cooper
Enterrer les animaux en vie est cruelle et devrait être poursuivi!

La preuve de Prince volaille est clair.

La loi sur la cruauté envers les animaux en Caroline du Nord (NCGS § 14-360 et suiv.) Stipule qu'une personne qui intentionnellement des blessures, blesse, ou tourmente un animal, ou prive un animal de nourriture nécessaire, est coupable de cruauté envers les animaux. Au minimum, la vidéo d'infiltration de Compassion Over Tuer montre clairement ...
Lire en plus

Voir les commentaires

La honte de la france, corrida=torture. Maubourguet: agression de militants non violents.

28 Août 2014, 09:02am

Publié par Jo Benchetrit

Tabassage en regle...et en réunion
Tabassage en regle...et en réunion

"Mais si nous ne pouvons plus assouvir nos besoins indicibles sur des bestiaux, nous allons devoir nous tourner vers des gens !"

Attribué au sénatueur Fortassin par un commentaire de "gian" lu sur La Depeche.

Hahaha! Elle est bonne, cette auto-description!

Larmes de sang, la novillada a eu lieu ensuite. Ces ordures ont dû apprécier après leur mise en appétit passée à torturer des gens qui les VOIENT tels qu'ils sont. Alors que ce sont eux qui ont agressé, ils jouent encore une fois les victimes(oui, "la meilleure défense, c'est l'attaque" comme le font le Hamas et les propalestiniens. je sais, je rabâche).
Une video de Manu sur Maubourguet vue sur you tube( en partie).

J'avoue n'en avoir vu que quelques images, tant c’était dur. Pour l'instant; elle est supprimée. Je la mettrai ici dès que possible.

En attendant voyez celle ci pas très visible de vegactu, mais assez parlante, et hurlante, en bas.

Il s'agit de la manif de Maubourguet et de la riposte disproportionnée et quasi-homicide de la foule afioc dont on entend des injures sexistes:"pute, salope", et des hurlements pousse au crime: "coupe lui les doigts", et dont la violence physique fut partagée, tolérée par le gente CRS de notre pays, CRS que nous payons et donc qui nous sont redevables, comme tous fonctionnaires; je le sais, je suis payée par nos impôts aussi. Le fric des impôts sont certes payés par les afiocs aussi mais eux sont ultraminoritaires, quelques milliers sur 65.000.000 de personnes françaises. Une poignée de salauds écœurants qui font la loi, qui prennent leur pied de manière innommable, la honte de la France et dont certains, aux dents longues, evidemment, arrivent au pouvoir et nous gouvernent!

Ne pouvant mettre cette video ici, je ne peux que vous narrer une toute petite partie de ce que j'ai vu. J'en tremble encore, les larmes aux yeux. C' est très dur. Autant je suis pour la légitime défense, autant le lynchage par une foule fatalement sauvage, surtout une foule d'aficionado au sens moral inexistant par définition, une foule de pervers, utilisant sa force pour commettre une l'agression ciblée de non-violents défendant des innocents, me révolte.

Ce que je viens de voir me bouleverse tout autant qu'une corrida. Mais les agresseurs, les puants barbares sont les mêmes. Comment s'en étonner?

Juges, ne punissez pas les citoyens normaux venus pour défendre la justice!

Notre démocratie , en matière de lois perverses, et de lois pour les animaux trahies par elles-mêmes est une TYRANNIE, PAS UNE DÉMOCRATIE.

Sanctionnez les coupables, pas les victimes, pas des gens venus défendre l’évidence: on ne doit pas torturer les innocents, les faibles, donc les animaux, et, ce, sans exception cul-turelle ou pas.

voici mon commentaire sur La depeche. lire les autres comm.

L'article est absolument tendancieux, mais apportent des infos quand même.

Quelle tristesse que nos CRS que nous payons avec nos impôts ne défendent pas les agressés, c'est à dire clairement les anti-corridas! Quelle tristesse que la réputation de notre beau pays soit entachée par cette honte que sont les corridas et les combats de coqs...Les propos de ce sénateur, François Fortassin, qui présidait la novillada, sont révoltants. Fortassin, quelle mauvaise foi!

On respectera votre liberté quand vous respecterez la liberté des animaux et celle de ceux qui veulent que la li 521-1 ne soit plus dévoyée par cet honteux alinea 7. Touristes, boycottez les pays aux loisirs barbares...France, Amerique du sud, Espagne, Portugal...Mais aussi USA avec ses rodéos...etc. Que reste-il? Mince!!! il ne reste pas grand chose, à mon avis. Le monde est un cloaque plein de souffrance, de tortures, de sang, de cruauté, d'indifférence envers les plus vulnérables, les animaux. Humain, réveille toi! Fortassin, sois sanctionné; Quand je pense que nous le payons lui aussi...Pffft! Pourquoi ce sont les pires qui veulent le pouvoir? pourquoi les bons n'en veulent pas? fatalement, nous ne pourrons pas avancer comme ça.http://www.ladepeche.fr/article/2014/08/26/1939507-de-l-arene-au-palais-de-justice.html

J'ai reçu ce temoignage par mail:

Témoignage : CRS… SS ?



Ce slogan, popularisé sur les barricades parisiennes en mai 68 et ancré dans la mémoire collective va-t-il revenir au goût du jour lors des manifestations anti corrida ? C’est la question qu’on est en droit de se poser suite aux événements survenus à Maubourguet ce samedi 23 août 2014.

Ce jour-là, dans cette petite commune rurale des Hautes Pyrénées, la police a vraiment dérapé... et j’y étais.



Je ne suis pas anarchiste, je ne suis pas « anti-flic » et ceux qui me connaissent n’ignorent pas que certains membres de ma famille portent l’uniforme. Mon père est un commissaire de police à la retraite et plusieurs de mes amis sont également policiers ou gendarmes tout en étant militants… ce n’est pas incompatible.

En outre, l’association que j’ai l’honneur de présider collabore au quotidien avec les forces de l’ordre lors de sauvetages d’animaux maltraités, errants ou abandonnés.

Ce qui précède n’a qu’un seul but : comprendre que je ne me trompe pas de cible… mais quand l’uniforme de la sécurité nationale se confond avec celui d’une milice privée au service des brutes et des barbares, mon devoir est de le dénoncer haut et fort.

Les faits, rien que les faits



Ce samedi 23 août 2014, les militants de la cause animale s’étaient donné rendez-vous à Maubourguet. Le club taurin de cette entité à côté de Tarbes y organisait une novillada (corrida de jeunes taureaux) à 21 heures.

L’appel avait été lancé par quelques citoyens et massivement relayé par les réseaux sociaux. C’est ainsi que près de 150 activistes venus de toute la France, mais également de Belgique s’étaient donné pour consigne de perturber au mieux ce spectacle barbare sans toutefois user de la moindre violence. Les plus sportifs sauteraient dans les arènes pendant que leurs camarades, cadenassés aux barrières s’époumoneraient à crier leur désapprobation.

Bref, un scénario pacifique de résistance bien connu de nos adversaires et des autorités.



Les militants connaissent les risques, mais...



L’histoire de la lutte anti-corrida, et particulièrement depuis le lynchage de Rodilhan en octobre 2011, est ponctuée en permanence de violences graves perpétrées par les aficionados contre les protecteurs des animaux. Dès lors, chaque militant, qu’il agisse sous la bannière d’une association ou en tant que simple citoyen, n’ignore pas qu’il peut être confronté à la sauvagerie des amateurs de torture animale.

De même, celui-ci est bien informé qu’il se met en marge avec la loi dès lors qu’il participe à une action de désobéissance civile.

Mais doit-il maintenant envisager qu’il va être systématiquement tabassé, gazé et insulté par les CRS ? La question ne se pose plus depuis ce samedi 23 août 2014.



Policiers et aficionados : même combat ?



Ne soyons pas naïfs, l’image d'Épinal, qui verrait les militaires bleus déposer leur casque et rejoindre nos troupes, n’est qu’un doux rêve. La révolution ne se fait pas dans la dentelle et chacun comprendra que l’autorité doit jouer son rôle, ce sont les règles du jeu. Quand un militant s’attache aux barrières ou se met à courir au milieu du ruedo, il sait qu’il en sera délogé, et avec une certaine fermeté dès lors qu’il ne collabore pas.



Mais fermeté ne rime pas avec violences gratuites.



La liste qui suit est loin d’être exhaustive. À l’heure où j’écris ces lignes, les militants se remettent à peine de leurs émotions et leurs témoignages commencent seulement à nous parvenir, mais voici quelques exemples de ce qu’il s’est vraiment passé à Maubourguet le 23 août 2014 :



Les activistes qui ont sauté dans l’arène ont été massivement gazés à bout portant, ce qui est formellement interdit par la procédure et le code de conduite des policiers en maintien de l’ordre. Ceux qui couraient dans le ruedo ont été frappés à coups de matraque dans les bras et les jambes, parfois sur la tête. Une fois plaqués au sol, ils ont systématiquement été étranglés et tabassés à coups de pieds. Ce qui fera dire à Patrick Sacco, président de l’association Respectons « en 30 ans d’activisme, je n’ai jamais vu un tel déchaînement de violence! »… et il parlait bien de la police. Le cynisme d’un des représentants de la loi a été jusqu’à poser devant l’appareil photo d’un aficionado tout en étranglant Patrick.



Benjamin (militant belge d’Animaux en Péril) raconte également : « Je courais dans l’arène, les CRS visaient systématiquement ma tête avec les lacrymogènes. J’étais complètement aveuglé, mes yeux brûlaient. Ils m’ont ensuite plaqué violemment au sol pour me traîner jusqu’à la sortie et là, sous le porche, ils m’ont roué de coups de pied, c’était complètement gratuit ».



Didier, un militant du CRAC, alors qu’il voulait protéger une jeune fille agressée par des aficionados a été tabassé par trois amateurs de torture animale devant des CRS qui se sont fait prier pour intervenir.



Pire encore, un autre militant raconte « des policiers me traînaient par la ceinture quand des aficionados sont venus l’aider, cette aide providentielle semblait lui convenir ».



Françoise, une autre militante d’Animaux en Péril bien connue, était attachée aux barrières avec Nathalie. Toutes les deux racontent : « Pendant que les policiers essayaient de couper nos cadenas, des pervers venus admirer le spectacle nous tiraient par les cheveux sans que les représentants de l’ordre ne leur disent de cesser. Pire encore, nous avons reçu une gifle du policier parce que nous continuions à siffler ».



Pendant que les policiers se déchaînaient sur les activistes dans le ruedo, les aficionados s’en donnaient évidemment à cœur joie dans les gradins. C’est ainsi qu’on retiendra particulièrement le cas du militant que plusieurs aficionados ont essayé de jeter au-dessus de la rambarde de sécurité du haut des arènes ou encore le courageux Emeric qui, après avoir reçu un coup de poing dans le menton s’est vu infliger un coup de barre à l’arrière de la tête. Ce dernier, qui aurait pu être tué, a été emmené d’urgence à l’hôpital. Il souffre aujourd’hui d’une grave blessure.



Les agresseurs d’Emeric, de Didier, de Françoise et des autres n’ont, évidemment, pas été interpellés !!!



Dans le noir, c’est encore plus facile



Hors des arènes, le calvaire des militants était loin d’être terminé. Dans les rues sombres de la ville, ils ont été nombreux à subir les assauts de certains CRS dont les plus bas instincts semblaient se réveiller dans l’absence de clarté. Alors que ceux qui étaient venus dénoncer la barbarie n’avaient que leur voix pour seule arme, ces derniers ne comptent plus les coups de matraque et de bouclier ainsi que les litres de gaz lacrymogènes.

C’était à ce point inimaginable que j’ai pu constater personnellement le désappointement de quelques CRS découvrant que leur bombe de gaz était déjà vide.



On retiendra également ce moment très révélateur des consignes données aux policiers : alors que 4 aficionados donnaient des gifles à une jeune femme, des militants ont tenté de s’interposer, de nombreux coups se sont échangés devant les hommes en uniforme sans que ces derniers ne lèvent le petit doigt !



Un CRS se revendique aficionado et lance une charge contre le président du CRAC



Alors qu’il était déjà bien tard et que les militants se contentaient de continuer à scander « corrida basta », une dizaine de CRS a violemment chargé dans l’assemblée, sans aucune sommation. Les hommes en arme ont alors plaqué Jean-Pierre Garrigues, président du CRAC et l’on embarqué avec une violence inouïe et complètement disproportionnée.

Dans le même temps, j’apprenais de la bouche de personnes de confiance que le chef de cette section de CRS ne s’était pas retenu pour affirmer son grand amour pour la corrida.



Les preneurs d’images arrêtés arbitrairement



Chacun pourra le constater, très peu d’images circulent sur ces événements et pour cause... Les photographes et vidéastes « habitués » des arènes ont tous été arrêtés dans les gradins avant que « le spectacle » ne commence. La raison évoquée d’un contrôle d’identité, qui n’a jamais eu lieu, constitue donc une arrestation arbitraire, dans un pays démocratique. D’autres, qui ont essayé de prendre le relais avec de petits appareils photo se sont vus roués de coups par les aficionados.



Expédition punitive



Après les événements Rion-des-Landes et Rodilhan en 2013, nous n’avons maintenant plus aucun doute ; les ordres donnés par le grand aficionado et chef du gouvernement français Manuel Valls sont ne nous casser.

Pour la troisième fois consécutive, nous comptons dans nos rangs, de nombreux blessés victimes de violences policières. Dans le même temps, les forces de l’ordre et les aficionados sont, évidemment, dans l’impossibilité de nous faire valoir la moindre égratignure. Ces « débordements » des CRS ne sont pas le fruit du hasard. Ils ne sont pas non plus la conséquence de bavures, mais bien le résultat d’une volonté politique totalement indigne d’un état démocratique.

Tout le système est corrompu par la mafia tauromachique des amis de Valls. Pour s’en convaincre il suffit de constater que le procès à charge de nos agresseurs pour des faits qui remontent à 2011 n’est toujours pas mis à l’agenda alors que l’enquête est bouclée depuis un an. Dans le même temps, Christophe Marie (Fondation Brigitte Bardot), Jean-Pierre Garrigues (CRAC) et moi-même sommes depuis mars 2014 renvoyés devant le tribunal correctionnel pour avoir organisé la manifestation à Rion-des-Landes moins de 9 mois plus tôt… Cherchez l’erreur.

Et ce n’est pas la garde à vue de Jean-Pierre Garrigues durant plus de 20 heures ce week-end qui viendra contredire cette conclusion. La première audience de son nouveau procès est d’ores et déjà programmée en janvier prochain, soit dans moins de six mois !!!



France, cher voisin, tu nous fais honte



En tant que citoyen belge, je suis toujours terriblement consterné par l’attitude des CRS, voire des gendarmes lors des manifestations auxquelles Animaux en Péril participe ou co-organise en France. Comment un pays aussi proche de nous et qui se vante d’être la terre des Droits l’Homme peut-il nous renvoyer une image aussi pitoyable de sa démocratie.

Ce samedi à Maubourguet, des CRS se sont comportés comme des crapules, et je pèse mes mots. Cette police là, ce jour-là, n’en était plus une, mais s’était mutée en une milice à la solde d'individus pervers dont le loisir est d’admirer la torture d’un herbivore à l’arme blanche.

Ce jour-là, à Maubourguet, l’aficion et la police ne formaient qu’un !

En Belgique, tout n’est pas rose, mais dans cette situation, il ne se passerait pas 24 heures avant qu’un parlementaire n’interpelle le ministre de l’Intérieur.Parce qu’en effet, au-delà des faits, le plus grave reste encore qu’en haut lieu, cela ne semble choquer personne.



Jean-Marc Montegnies

Président d’Animaux en Péril.

Une video de Maubourguet prise dans le tumulte.

Voir les commentaires

Structure agresseur-agressé. Un sujet ignoré par les antisionistes! la légitime défense aurait une limite: si l'agressé est juif.

28 Août 2014, 00:57am

Publié par Jo Benchetrit

Structure agresseur-agressé. Un sujet ignoré par les antisionistes! la légitime défense aurait une limite: si l'agressé est juif.

Aux anti-sionistes:

Un mec à un ami: ma femme est infernale. Elle me demande chaque jour de lui acheter une nouvelle robe.

Son ami: ho!là! Mais sa garde robe doit deborder!

Lui:Penses tu... Je ne lui en achète jamais.

De même,je reitere inlassablement dans l’espoir d’une reponse satisfaisante ce sujet soigneusement evité par vous:

que fait-on si on est bombardé depuis 15 ans et qu’on a tout essayé pour, de maniere non violente, calmer l’agresseur? et que celui ci s(est dechainé au point d’empêcher de vivre toute une population paralysée terrorisée dans des abris?

Autre façon de dire: Lacan pratiquait les seances courtes afin, disait-il, d'éviter au patient un recit sur Dostoievsky durant 3/4 d’heure, vain récit pour dévoiler son inconscient . (au lieu de l’essentiel qui jaillit en quelques secondes).

Dans toute chose, il y a, sous les apparences, la structure(l’être, le noumen).

La structure agressé-agresseur en question est la seule à ne pas etre abordée par vous. Et la plus importante: comment en changer pour que tous puissent vivre dans la sécurité?

Quant à la question de savoir:à qui appartient une terre? en tout rigueur, c’est inextricable.

Si ce sont les 1° habitants qui sont légitimes, on pourrait remonter aux bactéries, ou même avant.

ce qui ne vous a pas empêché de croire que l’Algerie appartenait ou à ceux qui etaient juste avant les français.

Pourtant c’est les Numides(http://fr.wikipedia.org/wiki/Numidie) qui étaient là les 1°, en 600 et quelque avant C. Où sont les numides qu’on la leur rende?

Donc, à qui appartient israël? notre civilisation monotheiste pourrait logiquement répondre: "aux juifs". mais si on se fout de ce repère historico-religieux, et qu'on decide comme pour l'algerie qu'elle appartient aux derniers avant la colonisation, le schema appliqué à Israël pour deligitimer son appartenance aux juifs, alors, elle appartient aux anglais? Pourquoi pas aux turcs?

Aux arabes? Mais ceux ci n’ont jamais possédé cette terre en tant qu'état.

tout cela est d'un compliqué!

Salomon avait tranché ainsi pour les 2 femmes qui revendiquaient le même enfant: je vais le couper en 2.vous en aurez la moitié chacune.

Il reconnut la vraie mere au fait qu'elle avait repondu:non, laissez le lui!

En effet, un enfant coupé en 2 n’est plus un, ni 2 enfants, mais un mort.

Mais on peut toujours couper en 2 une terre.

Les juifs etaient d’accord. L'autre voulait tout et Israël, depuis, est à feu et à sang.Le reste, aussi intéressant pourtant que ce que vous pourriez dire sur Dostoievsky pourrait etre un noyage de poisson.

QUi est la vraie mère?celle voulait tout et rien pour l'autre, ou celle qui a laissé son enfant à la fausse mere pour que cet enfant vive?

Voir les commentaires

Mars attack! La légitime défense est déniée aux israéliens. Mais le Jihad est en marche contre tous.

23 Août 2014, 07:57am

Publié par Jo Benchetrit

La candeur dans Mars Attack.
La candeur dans Mars Attack.

Je ne suis pas la seule à parler de légitime défense au sujet de ce qui se passe en Israël par rapport à Gaza mais pour certains, ça reste encore une agression israélienne. En face, cette logique ne marche pas vraiment avec les hamas qui sont mus par la pulsion de mort, qui n'ont pas peur de la mort vu qu'ils l'ont maquillée—merci la religion—en nouvelle naissance au pays où les vierges sont ouvertes à leurs viols. (quel pied, sexiste de surcroit et un brin pédophile!) Aussi, les Hamas continuent à lancer des missiles, les israéliens à se défendre et à essayer de neutraliser les armes.

Alors, si ça ne marche pas, quelle solution? Parler? ben oui. mais ça ne semble rien donner, le hamas sans cesse envoie des obus pendant les négociations avec Israël en Egypte. Hier, un enfant israélien est mort sous une roquette.

Les palestiniens civils que cherchent pourtant à eviter l'armée sont aussi des victimes directes et indirectes du Hamas. L'état d'Israël a dépensé des millions de dollars pour se defendre. Est-ce que tout ça va pouvoir durer? J'espère que la communauté internationale va enfin se reveiller de son rêve idiot qui condamne l'agressé et encense l'agresseur. On se croirait dans Mars Attacks, avec cet angélisme qui aboutit à la fin du monde. Ami, entends tu le bruit des bottes islamistes dans le monde? Ces bottes se rapprochent.

France, toi qui as un nombre important de jeunes jihadistes, te poses tu les questions qu'il faut pour en finir avec cette folie? Déjà, celle de savoir pourquoi tu s lepays d'Europe à en avoir le plus . Tu as élevé dans ton sein un tas de jeunes qui nous haïssent, nous les français non musulmans, ou musulmans pas assez fous de dieu, au point de partir en jihad (prononcez djihad), c'est à dire en guerre sainte contre nous tous? Le clivage ne se situe en effet pas entre musulmans et non musulmans: les plus nombreuses victimes du jihad sont musulmanes!

La France angélique a fabriqué des gens dans la haine d'elle-même au lieu de leur apprendre, comment dire? l'honneur? le bonheur? d'être français. Ceci fut alimenté par ses auto-accusations chroniques, n'ayant pas reglé son pb avec la culpabilité coloniale. Attention, je ne justifie rien du passé coloniale de la France, au contraire, je veux juste comprendre un mécanisme criminogène. Et pour cela, comment faire l'ipasse sur l'histoire?Histoire terrible, lourde, criminelle? et illogique. leurs parents ont pour beaucoup lutté contre les français pour récuperer leur pays. Demarche légitime, tout peuple a le droit de se gouverner tout seul. Même si , étant anti-violence, je pense que certains ont tort d'exiger ça si c'est au prix de la morale.

Mais comment voulez vous que ces enfants et petits enfants de décolonisateurs puissent comprendre l'échec de l'Algérie(pour en rester à ce pays) puisque leur famille a adopté la France? Pourquoi? Version officielle en général: comme issue à une grande difficulté à vivre dans leur pays libéré. C'est un peu comme si(toute proportion gardée) les français à peine libérés avaient tous voulu s'installer en Allemagne. Souvenez vous de la visite de Chirac en Algérie. Les algériens présents scandaient: "un visa! un visa! un visa!"le 3 mars 2003. Soit 41 ans après l'indépendance. Imaginez l'humiliation, la honte, de devoir mendier un visa à ceux qui, hier, étaient à vos yeux un ignoble colonisateur que vous avez viré manumilitari et sans aucune pitié. On connait tous le drame du rapatriement de ceux qui, nés en Algérie, se sentaient de là bas. Des personnes âgées, pour beaucoup, sont mortes 1 an ou 2 après. On connait tous le traumatisme des déménagements faits en de bonnes conditions. Imaginez quand c'est un depart forcé et sans pouvoir prendre ses biens.

Une fois ce menage fait, les algériens se sont trouvés confrontés au probleme du comment faire? Jouir de leur liberté retrouvée, de la fierté d'avoir gagné, c'est bien, mais ça nourrit pas son homme. Ne pas y arriver est donc aussi humiliant que pour les adulescents.

A ceci, et c'est très important, s'ajoute une dissimulation volontaire de ce qui s'est passé de ce qu'on pourrait peut être classer comme crimes contre l'humanité commis par le FLN.

Du coup, ces jeunes arabomusulmans ont été élevés dans l'idée que la France avait été horrible avec leurs parents évoqués toujours comme victimes innocentes, et donc ils ont la conviction que tout ce qu'on leur donne est un paiement dérisoire de la dette, surtout qu'en prime, parfois, ils sont réellement victimes de racisme.

Comment s' étonner alors, si on leur cache la vérité, que leur petit coeur crie vengeance? Alors même que leurs grands parents auraient dû eux aussi faire leur coming out et leur mea culpa. VIOLS, TORTURES DE CIVILS INNOCENTS...MEURTRES...Sans parler des animaux égorgés juste parce qu'ils appartenaient à des français. Drôle de façon de faire la guerre.

Et la guerre finie, une horreur: savez vous que le jour de leur Indépendance, le 5 juillet 1962, à Oran, des algériens, en 6 heures de temps, surgis à midi armés, dans tous les quartiers de la ville, pratiquèrent le plus grand massacre de toute la guerre d'Algérie alors que la guerre était finie depuis le cessez le feu décidé lors des accords d'Evian signés le 19 mars 1962? Un genocide sans justification aucune de français avec la complicité du gouvernement français? Entre 1000 et 2000 européens furent assassinés, torturés, accrochés à des crocs de boucher, énucléés etc.amenés de force au petit lac d'Oran, pour rougir de leur sang ce lac à jamais cimetière? sans compter et de nombreux disparus jamais retrouvés, enlevés depuis le cessez le feu, une ignoble trangression des accords!

Tout cela est tu, tout cela est un secret, tout cela est refoulé. En effet, même les historiens ne se posent pas un peu la question du 5 juillet 1962 à Oran. Tout cela a disparu de la mémoire des algériens et des français,sauf les pieds noirs, furieux et blessés de cette disparition, comme les 3018 français enlevés depuis le cessez le feu du 19 mars 1962, sont des disparus jamais retrouvés. Et ce qui est refoulé peut faire retour sous forme de symptôme, en l'occurrence de barbarie.

Notez ceci: des algériens ont prévenu certains français. Mon père fit dissuadé par un collègue musulman de passer par son chemin habituel pour retourner manger à la maison. Preuve que contrairement à ce que dirent des algeriens, ce massacre ne fut pas improvisé mais prémédité. Mais notez aussi que des algériens soupçonnés d'aider des français furent tués aussi!

Ce crime sans pardon possible, car non reconnu, ce crime est vivace dans les memoires des pieds noirs qui étaient restés en algerie au contraire de la majorité d'entre eux. Ce fut une abjecte trahison contre leur confiance dans le nouveau regime algerien. C'est aussi un souvenir amer au sujet de la mère-patrie française qui a abandonné ses enfants à ces tortionnaires. Tout le monde croit donc avoir intérêt à taire cette journée. Au point de faire comme si l'indépendance datait du 1° juillet. Faux! c'est le 5.

En effet, l'armée française encore presente a refusé de les protéger alors qu'ils allaient implorer un asile pour s'abriter des fous de haine qui les pourchassaient, couteaux à la main. Ils avaient reçu l'ordre venant de France de ne pas intervenir.

Or, ce crime du 5 juillet 1962 a disparu, il est camouflé au point que je presume qu'il n'est pas dans les livres d'histoire!
Pauvre France, vraiment très bête, excusez moi...elle semble toujours surprise des retombées de ses propres conneries. Qu'elle fasse un mea culpa au sujet de ses tortures, cest bien.Mais il faut lui donner une circonstance attenuante, même si toute torture est injustifiable: c'etait contre ceux qui étaient susceptibles de dire où se préparaient les attentats, très meurtriers contre des civils. C'est ce qui distingue le terrorisme de la résistance qui visait une armée.

Un grave secret de famille est nocif à tous. Le secret des ignominies du FLN est bien caché...mais revient du refoulé sous forme de barbarie.

Barbarie anti juive pour le moment, mais on le sait, ça ne peut pas en rester là. Sauf à collaborer . Alors une collaboration bis pour les français dits de souche? Compulsion à la répétition?

Mais que serait collaborer avec des intégristes qui ne peuvent que forcer à la conversion, comme en Irak?

En attendant, défiler contre le droit à se défendre d'un pays attaqué par des islamistes, presents au côté de notre gauche plus ou moins extreme collée au jihadistes, c'est un triste remake de Mars attack.

En attendant, défiler contre le droit à se défendre d'un pays attaqué par des islamistes, presents au côté de notre gauche plus ou moins extreme collée au jihadistes, c'est un triste remake de Mars attack.

Surprise!

Surprise!

Trouvé sur wikipedia:

Européens enlevés
Il y eut ce jour-là de nombreux morts européens dont les corps furent retrouvés. Mais il y eut plus encore d’enlèvements de personnes qui n’ont pas reparu depuis. Du côté des autorités, concernant les rapts, on se contente d’englober la journée du 5 juillet à Oran dans des chiffres plus généraux : sur l’ensemble de l’Algérie, en huit ans de guerre, de novembre 1954 au 19 mars 1962, 375 Européens furent enlevés par le FLN ; le phénomène s’amplifia brutalement dès le cessez-le-feu puisque, du 19 mars à octobre 1962, c’est-à-dire en sept mois, il y eut 3 018 Européens enlevés par le FLN101. Un demi-siècle plus tard, la très grande majorité des personnes enlevées sont toujours considérées comme disparuesnote 54.

http://fr.wikipedia.org/wiki/Massacre_du_5_juillet_1962

Voir les commentaires

Quand notre animal meurt. Pour la civilisation, il faut oser montrer notre peine?.

23 Août 2014, 04:43am

Publié par Jo Benchetrit

Ce n'est pas Chouquette, dont je n'ai pas de photo, mais un des centaines de milliers de chiens abandonnés dans un refuge et dont le regard reflète l'angoisse, l'incompréhension, et l'appel au secours.
Ce n'est pas Chouquette, dont je n'ai pas de photo, mais un des centaines de milliers de chiens abandonnés dans un refuge et dont le regard reflète l'angoisse, l'incompréhension, et l'appel au secours.

Certains les abandonnent, d'autres souffrent de leur mort. Des imbéciles puants de cette prétention narcissique fréquente chez les humanistes denoncés par Levi-Strauss (l'homme d'abord, les autres on s'en fout un peu)et majoritaire chez les Homos pas sapiens, diront: ce n'etait qu''un chien. D'autres comprendront qu'on ne peut être humain en soutenant: "ce ne sont que des animaux."
Une relation d'internet, Anne Fugier, a écrit ce beau texte après la mort de Chouquette, une petite chienne abandonnée recueillie par elle. Un beau témoignage de deuil. "Le beau est le dernier rempart contre l'horreur", disait Lacan. C'est courageux de faire du beau quand on est au coeur de la bourrasque.

Le 3 nov. 2013 à 14:52, FUGIER Annie a écrit :

Elle venait de la SPA. Elle était pas très superbe.
C’était la plus belle du monde.
On l’avait maltraitée dans sa jeunesse.
Elle a vécu onze avec nous.
Elle est partie cette nuit se faire la belle à deux heures 5 du matin.
Le 3 novembre 2013.
Je la caressais. On a réussi à mourir ensemble ce matin,
très tôt, pendant que tout le monde dormait.
On a fait vite, on était dans l’amour ensemble.
Je vais écrire sur elle un article, elle le mérite.

On l’avait maltraitée, jetée, comme une merde.
Elle est morte entourée d’amour, ici, dans sa maison.
On lui avait donné des cachets pour l’apaiser.
Mais ça a été très violent quand même, mais très court.

“Je suis là. Je suis toujours là pour toi. On a réussi.”
ON voulait mourir ensemble, toutes les deux, main dans la patte,
oeil dans l’oeil. On a réussi.

Toi qui tortures les petites chiennes de merde, les moches et les puantes,
tu sais que tu as perdu.
Nous, on les fait mourir après des années de belle vie, longues et belles,
longues et belles, dans l’amour.
Dans l’amour. T’as raté ton coup, toi qui as maltraité, on était là.
Alors ce ne sera plus la peine de recommencer, parce qu’il y aura toujours
quelqu’un pour les petites chouquettes à poil cendré mi mou mi dur selon la direction
des vents.
Elle court dans le pré, et elle est la plus belle des mondes.

Ce que je dirai, pour conclure, c'est que la nécessité d'être bon ne doit plus être tourné en dérision dans un monde au coeur sec où chacun se satisfait sur le dos des autres et où l'amour pour d'autres que son conjoint et ses enfants devient ringard. On est dan sun monde où la générosité envers d'autres que les gens comme soi n'est plus un devoir mais un luxe, ça doit se faire en cachette. Je pense là à une femme qui a été condamnée à payer 500 euros pour avoir nourri des chats dans la rue!

Génération d'enfants hyper gâtés, les nouveaux humains de nos pays riches appréhendent toute frustration comme la crise actuelle sans beaucoup de défense. Ce dépaysement par rapport à leur enfance est si complet qu'ils se croient le droit de ne plus être compatissants. Le règne du MOI est consolidé. Ce qui arrive est une regression narcissique très grave qui a pu mené au nazisme il y a 70 ans. Humains, réagissez!

Les animaux sont nos joies, nos devoirs, nos peines, mais en aucun cas des sous-hommes. Sinon, attention, la barbarie envers les animaux et les hommes n'est jamais loin.

Voir les commentaires

Sous les manifs, Allah-pour-tous-ou-crève. une video parle vrai sur gaza, le monde, et le peril reel.l' islamisé.

16 Août 2014, 13:02pm

Publié par Jo Benchetrit

Hahaha! le français n'a pas attendu longtemps pour se rallier à des ennemis des juifs. Nostalgie du petainisme, inconscient ou pas, nostalgie des anti-Dreyffus, des pro-catechisme "t'as tué le bon dieu". Les français ont tout juste eu le temps de faire leur Mea Culpa par la bouche de Chirac, de trouver ça un peu gros de devoir le faire , eux qui sont tous des résistants, de Gaulle l'a presque dit, donc...Eux si bien, si bons, si genereux etc. La preuve, ils sortent defendre les enfants gazaouites et que ce soit au côté des nouveaux nazis, ce Hamas veritable cause du malheur de ces gazaouites, ne les gêne pas, car pour ces candides machiavéliques, le bien est de mettre à l'index les juifs (euh les sionistes, pardon!),c est donné par les medias, c'est indiqué par le Hamas...Pauvres taches! La betise à ce stade est une faute morale.

Oublions la terreur des enfants israeliens persecutés deuis leur plus tendre enfance par le pilonnage des bombes venant de Gaza, mais oublions aussi que le Hamas POUR SA PUB veut que les enfants arabes meurent.

Oui, preuve dans cette video.

Partout dans le monde musulman, les gens commencent à realiser que les islamistes sont un danger bien plus important que les actes d'autodefense d'isrel. Les islamistes avancent, violant, massacrant tout tels Attila. Mais nous, pauvres europeens à la cervelle de pois chiches, nous sommes en train de creuser notre tombe. Rien ne dit que cette fois, le américains viendront nous sauver.
D'ailleurs, nous ne le méritons pas. nous nous mettons dans des situations de collabos masos, et ensuite, si on nous sauve, nous critiquons ceux qui nous ont tiré de la boue où nous nous sommes volontairement embourbés.

Voir les commentaires

Israel défend son droit à l'existence. Le soutenez vous? Video: débat sur Gatekeepers.

16 Août 2014, 03:36am

Publié par Jo Benchetrit

Tel Aviv, Tour Lego, l'opera.
Tel Aviv, Tour Lego, l'opera.

A propos d'un film israélien anti-israélien sur les services secrets interieurs (le Mossad, lui, s'occupe de l'exterieur), Gatekeepers.

Dans la video que je vous mets ici, vous verrez ce que R. Elkrief rapporte comme réaction de sa rédaction: "On n'aurait jamais vu un tel film en France".Sous-entendu aussi critique. (Et sans doute aussi honnête sur des services SECRETS. Je ne peux en juger, n'ayant pas vu le film.)
Donc, bravo à Israel d'autoriser ce qui serait interdit ailleurs.

Les Israéliens sont les plus forts au monde en auto-flagelation. Rendons leur hommage au moins pour cela.
Le problème est que le monde entier n'a pas attendu ces autocritiques pour abonder dans le sens de ceux qui voient Israël dans l'erreur, voire la faute, et ce, de maniere chronique.

Le souci, voire l'angoisse, c'est que des milliers d'années d'antisémitisme, et des milliards d'antisémites nous regardent et que lorsque tout le monde vous conspue, est-ce vraiment le moment d'en rajouter?

Les auto-critiques, les jugements sévères sur ce qu'on fait, s' ils élèvent l'homme, ne resolvent rien. La question c'est: peut-on mieux faire? Si oui, comment? Sinon, doit-on continuer? Est ce qu'arrêter c'est se suicider de suite(ce qu'attend le monde entier)? c'est si facile de juger, de dire que c'est mal, d'exposer ses remords;..mais est-ce ou pas dangereux quand le monde entier vous deteste et vous critique souvent à tort, avec des inventions? Faut il leur offrir du vrai qui va dnas le sens de leur delire et de leur propagande sur un plateau? Est-ce que s'auto- flageller va ou pas aider ou au contraire enfoncer? J'ai la chance de faire un boulot qui sort les gens de leur panade,directement. On voit les resultats de suite, si je peux dire. Le boulot pour la securité est ingrat, peu glorieux et assez dur à assumer. Les résultats pourtant se chiffrent en nombre de morts en moins, d'attentats en moins, ou déjoués comme des tas par an en Israël.

Il est facile de dire: ho! que c'est mal, un mur! il est facile de dire: ouh! que c'est vilain de bombarder! hou que c'est cruel, un blocus, hou que c'est immonde, une guerre. Qui ne serait pas d'accord à part des pervers afiocs de la guerre? tout cela ne demande pas tellement d'effort intellectuel. Mais s'il n'y a pas d'alternative, on accepte une vie de terreur, de se faire pilonner sans cesse? de risquer sa vie avec un "martyr" explosif juste pour prendre son bus, boire un verre avec des amis, aller au concert, au ciné, ou en allant acheter de la pâtée aux chats ? est-ce que dénoncer ce qui est helas une nécessité vitale, une réaction inéluctable, celle de l'auto defense, est-ce que la dénoncer n'est pas aussi pervers que d'agresser? De quel droit sanctionner une victime qui défend? Demander à une femme qui se fait violer de ne pas recourir à une arme si elle le peut, la culpabiliser si elle fend le crâne de son agresseur avec ce qu'elle trouve, est-ce que ce n'est pas rajouter à la cruauté de l'acte qu'elle subit?

http://www.arte.tv/fr/the-gatekeepers/7309040,CmC=7309042.html

La seule question est: accepte-t-on l'existence d'Israël? De la réponse dépendra tout le reste.

Débat animé par Ruth elkrief sur le film avec des acteurs de cette affaire.

Voir les commentaires

SOS. Qui est donc Nicolas Vanier ? Ses 60 chiens après fermeture du camp. La face cachée de la star.

16 Juillet 2014, 10:19am

Publié par Jo Benchetrit

SOS. Qui est donc Nicolas Vanier ? Ses 60 chiens après fermeture du camp.  La face cachée de la star.

Fermeture du camp Vanier... "Ils sont 60, ils sont célèbres, ils ont bossé dur toute leur vie, ont été adulés, filmés et photographiés... Et pourtant, aujourd'hui on s'en débarrasse, ils sont à placer, comme tellement d'autres, et dans un état qui nous rappelle les chiens de SDF qui arrivent au refuge!"(la SPA)

A présent, malgré ça, Vanier continue à faire bosser des chiens en toute impunité!

Je l'avoue, je n'ai pas été déçue par Vanier parce que je déteste ces gens qui utilisent des animaux pour trainer leurs carcasses de feignasses. D'ailleurs, combien meurent dnas le grand nord, sans que cela ne soit vraiment connu? Mais là, l'état des chiens de ce mec m'a confondue! IL Y A MÊME UN APPEL AUX DONS POUR LES SOIGNER CAR ILS SONT EN DANGER DEMORT!

Je transmets un mail:

A faire connaitre au public,c’est vraiment scandaleux!diffusez en masse et aidez Eden Valley à les placer

http://www.spa-besancon.fr/#!A-placer-Les-chiens-de-Nicolas-Vanier-/ctc2/8D0F1DE4-145A-4B82-82EE-33F0A2BA15B8

sur Google

https://www.google.fr/#q=Les+chiens+de+Nicolas+Vanier...

on ne trouve que des éloges au grand Vanier et ce post n ’apparait pas

Dans quel état sont ces pauvres chiens!!! qui peut leur venir en aide ?

A la fermeture du camp par les services vetrinaires, , si je comprends bien, Vanier a laissé ses chiens squelettiques à un refuge comme n'importe quel plouc égoïste. Des dons sont demandés pour les soigner, vu leur état. Voilà ce qu'on trouve sur le site de la SPA. je vous remercie de continuer à informer les gens sur ce mec qui joue les amis des bêtes, Et c'est à nous de soigner ses chiens! un comble avec ce qu'il sait soutirer aux chaines télé etc grâce à "ses" chiens. espérons qu'il sera abandonné de tous lui aussi et n'aura pas droit à un e maison de retraite heureuse.... Méprisable est celui qui se sert d'êtres sensibles comme d'un outil de jouissance.

Mais ce qui m'étonne c'est qu'il n'est pas fait mention de plainte contre lui pour mauvais traitements.


Ils sont 60, ils sont célèbres, ils ont bossé dur toute leur vie, ont été adulés, filmés et photographiés... Et pourtant, aujourd'hui on s'en débarrasse, ils sont à placer, comme tellement d'autres, et dans un état qui nous rappelle les chiens de SDF qui arrivent au refuge!

Cachectiques, mal entretenus, bourrés de vers et fourrure plus que négligée, groenlandais, sibérian huskys, et autres croisement de laïkas étaient au "Camp Vanier" dans le Vercors ; attractions pour touristes, après avoir tiré le traineau chargé du fameux explorateur sur des milliers de kilomètres.

Succès, notoriété, argent, ces chiens nordiques ont pourtant donné beaucoup!

Mais sous le vernis et la poudre aux yeux, la réalité était faite de chenils "passoires" (qui valurent plusieurs attaques sur troupeaux, dont une se solda par le tir des chiens fugueurs par l'éleveur ovin), surpopulation, mauvaises conditions d'entretien des animaux, etc.

Après plusieurs demandes de mise en conformité, la DDPP et la Préfecture ont donc décidé de la fermeture du camp.

C'est la deuxième fois qu'un camp Nicolas Vanier ferme ses portes (le premier au Canada)

Et les chiens?

« Pour ma part, je poursuis mes aventures avec mes chiens qui ne sont pas impactés par cette décision, sinon qu'ils seront entraînés ailleurs », avait écrit le célèbre aventurier.
Mais finalement, loin d'assumer le désastre pour ces 61 chiens ou la faillite du camp (voir article plus haut), ce seront des associations spécialisées en chiens nordiques, comme Eden Valley,
qui accueilleront et placeront ces animaux

spa besançon

Voir les commentaires

Un éléphant qui peint en Thaïlande, c'est un martyre pour lui.

30 Octobre 2013, 19:49pm

Publié par Jo Benchetrit

 C'est super! allez vous dire à la 1° video.

Attention, la 2° vidéo, comme cet article, pourrait vous détromper! Un éléphant qui peint, ça souffre énormément.
 

 

Eléphant "peintre":

Video du supplicié hallucinante mais que de malheur et de terreur derrière!!!

 
 
 
 
  LAMENTABLE.
 N'ALLEZ JAMAIS APPLAUDIR UN ANIMAL "SAVANT"!
 IL EST DRESSE, TOUJOURS dans la souffrance.
Et il en mourra.
 

 

Apprendre à un éléphant par NUTSDEPINTERVILLE0

 La finesse du geste d'un éléphant, ça trompe énormément. Et cela  même si on sent bien que la main du dresseur est sans aucune tendresse. En effet, quand on voit les vidéos d'éléphants qui peignent, notre âme d'enfant  a envie d'admirer. Et comme l'illusion est saisissante, on  ne  cherche pas à savoir si oui, ou non, cette bête magnifique est asservie; Mais c'est comme au cirque, cruel.
Or on le sait depuis St Thomas qui ne croyait que ce qu'il voyait, l'homme est un dupe de rêve pour tout Autre qui voudrait l'hypnotiser.  Trop facilement, trop souvent, il oublie ceci: "L'essentiel est invisible pour nos yeux." St Exupery.
Le réel, ce qui se passe en vrai, est donc à rechercher sous ce qui se voit.
Le réel, ce qui se passe en vrai,demande de la curiosité et aussi une certaine mefiance, surtout quand il s'agit d'animaux "savants".  Un impitoyable dresseur et ses armes persuasives ne sont peut être pas loin.
 

 

"Un éléphant respire à 70% par la trompe, c'est son organe le plus précieux. Alors quand vous les verrez attraper un pinceau et peindre en faisant des grands cercles, vous pouvez imaginez la cruauté du dressage qui a précédé.

D'ailleurs 50% des éléphants meurent de ce dressage: soit de septicémie, soit ils deviennent incontrôlables et sont abattus ou alors ils se suicident par asphyxie en fermant la bouche et se couchant sur leur trompe."

 

Jacques Rimant a dit…

au risque de vous décevoir un peu voici un message important vu sur une liste privée :
"oui, je confirme, une copine à été à cette ferme en thailand à Chian mai.
...
L'Elephant Nature Park fait parti de ces endroits que peu de gens connaissent, car boudé des guides de voyage (On pourra se demander par exemple pourquoi le Lonely Planet continue à promouvoir ses amis du Mae Sa Camp, sans jamais faire allusion à l'alternative du Elephant Nature Park, pourtant cité dans son forum…), et de beaucoup d'autres gens aussi.
C'est que le sujet est très épineux en Thaïlande. Les camps d'éléphants sont une source de revenue touristique majeure.

Ce camp pour éléphants, pas comme les autres, récupère les éléphants maltraités, dressés pour distraire les touristes, vieux ou malades. L'éléphant est une des attractions phare de la Thaïlande, avec de nombreux camps à show d'éléphants (football, peinture...) et ses fameux treks. Dans l'ignorance jusque-là, nous avons nous aussi fait notre trek à dos d'éléphant, et on a trouvé ça très rigolo.
A notre décharge (et celle des autres touristes ignorants de ces pratiques), il n'existe pas d'alternative connue aux shows et rides habituels.
A y regarder de plus près, c'est bien étrange. Personne en Afrique n'irait monter sur le dos d'un éléphant pendant un safari par exemple. On paye même des fortunes pour rentrer dans les parcs et les voir de loin. Tout ceci est communément admis. Juste voir des éléphants être des éléphants, et pas des animaux de cirque. Alors pourquoi pas en Thaïlande?
Même si l'éléphant reste l'icône de la Thaïlande, il subit encore tout un passé de domesticité. Il était auparavant utilisé dans les champs en particulier pour transporter le bois. Mais après la loi de 1988 interdisant la déforestation, les éléphants se sont retrouvés sans emploi et les propriétaires ont du les rentabiliser: dans les camps du nord ou mendiants à Bangkok.
L'ignorance, c'est bien ça le problème! Car en vacances, on s'imagine qu'un éléphant naît en sachant jouer au football, ou part le matin en s'accrochant sa nacelle sur le dos, et s’écrit en passant la porte "A ce soir, chérie, je vais bosser!".
Non! Pour arriver à une telle docilité, un éléphant, ça se dresse! La première étape, c'est la cérémonie du Phajaan. Cette cérémonie vise à briser l'esprit de l'éléphant en l'attachant, l'étranglant, en le privant de sommeil et en le frappant avec des bâtons cloutés. Au bout de plusieurs jours ou semaines, la bête capitule, son dressage peut commencer.
Croyez-nous, lorsque vous avez vu ça une fois, vous ne verrez plus les camps et les éléphants de la même manière...
Les cicatrices sont les preuves d'affection de son mabout pour la faire avancer avec son pic.
L'an dernier, 3 éléphantes pleines sont mortes car ses propriétaires avaient trop serrés la nacelle qui sert à transporter les touristes...
En 2002, « Lek » Chailert, la fondatrice du parc, entourée de journalistes a réalisé un reportage sur cette cérémonie du dressage. 45 minutes à la limite du supportable. Les médias ont même dit plus tard qu'elle avait payé les mabouts pour pouvoir filmer de telles images. La vidéo a été mal présentée aux médias et à la population. Le peuple Thaï s'est senti insulté dans sa culture et ses traditions. Lek est alors devenue ennemie publique numéro 1, car l'enjeu financier est colossal. Si elle a pu échappé au contrat mis sur sa tête grâce à son réseau international (elle a reçu plusieurs prix internationaux), un de ses bébés éléphants orphelins a été empoisonnés. L'administration lui met toujours des bâtons dans les roues: l’association n’a toujours pas le statut d'oeuvre de bienfaisance par exemple.
Quand le camp récupère les éléphants, ils ont des troubles psychologiques graves. D'ailleurs si vous croisez des éléphants mendiants dans Bangkok, vous verrez la plupart se balancer la tête de gauche à droite. Maintenant vous savez pourquoi.
Physiologiquement, l'éléphant est apte à pousser et à tirer; mais absolument pas fait pour porter sur son dos avec une nacelle. Même chose avec leur trompe. Un éléphant respire 70% par la trompe, c'est son organe le plus précieux. Alors quand vous les verrez attraper un pinceau et peindre en faisant des grands cercles, vous pouvez imaginez la cruauté du dressage qui a précédé.
D'ailleurs 50% des éléphants meurent de ce dressage: soit de septicémie, soit ils deviennent incontrôlables et sont abattus ou alors ils se suicident par asphyxie en fermant la bouche et se couchant sur leur trompe.

Un commentaire très bien informé.

Voir les commentaires

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8