Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Psychanalyse et animaux.

Jean Pierre Garrigues président du CRAC est mort à 53 ans. Le monde des abolitionnistes de toute barbarie légale est en deuil.

20 Novembre 2017, 07:38am

Publié par Jo Benchetrit

Avec ses chiennes.

Avec ses chiennes.

Nous te regrettons, cher Jean-Pierre Garrigues, et espérons ce qui t'a été refusé, comme à tant d'autres avant toi, de Victor Hugo à des millions de célébrités et d'anonymes, être enfin entendus et être de plus en plus nombreux sur ce chemin où tu étais un maître, cette voie de la logique contre la jouissance barbare qui rend irrationnel et abject.  

Tu nous laisses avec la question de tout humain à peu près  normalement structuré: comment est il possible que la corrida soit encore autorisée?

 

 Certes, la mort est aveugle et frappe pour des raisons diverses. Mais comment ne pas penser que ce difficile combat contre la barbarie legale des corridas l'aura fragilisé? Sa jeunesse relative (espérance de vie environ 30 ans de plus!), 53 ans, élimine une raison due à l'âge.

La sensibilité rend vulnérable. Ceux qui, dans un monde injuste, totalitaire, luttent pour les droits de tous doivent se blinder. Peut être même devraient-ils faire des tranches d'analyse ou de thérapie régulièrement. Comment ne pas etre perturbé quand on a un sens moral aiguisé, une empathie terrible envers les victimes d'injustice dans un monde désaxé, fou, qui change ses valeurs selon le classement des êtres, classement fait selon un choix arbitraire fatalement mais toujours guidé selon une norme sans morale, celle de la jouissance  ?

Nous souffrons, dès que nous réfléchissons,  de ce sentiment d'incertitude, de sable mouvant, que ressent sans doute la pauvre Alice quand, en rêve, elle arrive au Pays des Merveilles. La logique y est mise à mal. Même le nom "des Merveilles" est fallacieux. Rien de merveilleux, en effet, dans un rêve qui frise le cauchemar. On y entend des choses absurdes comme le fameux "Joyeux non anniversaire" et d'autres folies très ambivalentes, angoissantes et injustes.

Et comment ne pas être désagréablement impressionnée par la Reine de coeur (ce coeur d'une reine qui n'en a pas) qui n'a comme paroles que ceci: "Qu'on lui coupe la tête"? N'est-ce pas ainsi que nous nous donnons droit de vie et surtout de mort sur les animaux? Et ce alors qu'en dehors de toute coherence, nous nous targuons d'être des êtres moraux? Quoi de plus incoherent en effet que ne pas associer à ses paroles des actes conformes à elles? L'art de rendre l'autre fou par l'injonction paradoxale, c'est de donner presque simultanément 2 ordres contradictoires. "Viens", et ensuite dire à celui qui est venu: "va-t-en".
Notre société dit: "soyez bons et généreux avec les plus faibles" alors qu'elle trucide allegrement les plus faibles des faibles, à savoir les animaux.
Ainsi sont carrement massacrés des tas d'espèces, en tuant des millions d'animaux chaque jour et en torturant autant en permanence.  On n'ose pas y penser. tout cela est caché, sauf la corrida, sauf aussi les chevaux, sauf aussi les animaux chassés...Mais en general, on peut vivre dans l'illusion d'un homme humain prêt à porter secours aux plus démunis.

Tiens, à propos d'Alice et son pays de cauchemar, le choix de nos mots...toujours à notre avantage. Le mot humain.
Franchement, y a t il au monde un être aussi peu humain que l'humain? Joyeux non-anniversaire!

 

              L'objet de notre combat:

Le respect de tous les animaux qu'il faut tous reconnaitre comme sensibles.

Faire changer la loi 521-1 du code penal : Abolir l'alinea 7. Le CRAC est specialisé en ANTI-corridas, mais ses membres sont en general  opposés aux autres cruautés. Ils souhaitent étendre le champ de protection  de la loi à tous les animaux captifs, certes, mais aussi interdire la maltraitance des animaux de dehors, à savoir  les sauvages, les commensaux comme les rats, lapins, pigeons, les abandonnés, les errants.

La morale devrait guider la loi des hommes. Or ce n'est pas toujours le cas.

Parfois, il suffirait de changer qq mots pour y arriver. mais ça ne se passe pas sans de très longues luttes. Faut dire qu'ils sont au pouvoir, les aficionados, les chasseurs...Et leur lobbies sont rois, minoritaires, certes, mais traités avec déférence. On les laisse même deformer les enfants dans les ecoles. Enfants qu'on amene au cirque et zoo pour bien les prémunir contre  l'empathie. Tu seras un barbare, mon fils.
Le pouvoir, pour  y arriver, faut aimer avoir le phallus. Le pouvoir est au bout du fuzizi. 

Et quand enfin on l'obtient, c'est en plus réversible selon le bon plaisir du Prince. Ainsi la loi 521-1 du code penal  sanctionnant la cruauté envers les animaux domestiques obtenue avec difficulté par  Gramont en 1850 fut ensuite  en 1951 defigurée par un alinea qui permet la cruauté dans certains cas, ceux de la tradition.'"La tradition, l'opium des cons" Philippe VAL. Il faudrait juste  retirer cet alinea 7 inique qui autorise les corridas et combats de coqs là où ce serait la tradition.    Faut dire que la loi fut transgressée par les afiocs de l'epoque de Gramont dans de nombreuses villes de france. ces cyniques bravaient la loi, sous la houlette de Frederic Mistral, ensuite prix Nobel de litterature... On a les dieux qu'on mérite.

En effet, cette mascarade psychopathe, ce pied de nez à la legalité, perdurera sans trop d'embuches jusqu'en 1951 où le   sinistre alinea 3 enterinera la dite trangression en la rendant legale là où on la pratiquait. Et ceci, au lieu de sévir! Voilà, imaginez si ça avait été des enfants...aurait on admis leur meurtre avec circonstances aggravantes d'actes barbares en mettant une clause à la loi?

Jean-Pierre, être charmant et sensible, notre cher Jean PIerre, a dû affronter les reines de coeur au discours incongru, sans commune mesure avec le sien, avec le nôtre, qui ne faisons  que répéter des evidences: faire du mal est mal. Si l'homme est l'humain  qu'il  pretend, il doit abolir cette horreur des jeux taurins dont la corrida est la pire en france, et des tas d'autres  qui le déshonorent.
Mais voilà, verité pour l'un n'est pas verité pour les autres. Ceux qui ne se voilent pas la face, ceux qui ont un accès quasi immediat au réel se prennent direct dans la gueule la realité d'un ceremonial sadique atroce alors que les   coupables, en position psychopathe ne voient pas ce qu'il y a de mal là dedans.

Ils affirment avec l'innocence des fous que ça leur fait du bien, donc c'est bien. " Yapasdmalàsfairedubien,quoi! Laissez nous tranquilles, on est en République." Et comme ils sentent quand même tout cons, ils se croient forcés d'égrener des arguments à  la mord moi l'noeud, aussi stupides et superflus que ceux du prof Wolff.

Discours inadequat MAIS discours qui l'emporte sur l'autre, sur celui qui dit juste: "c'est horrible, STOP." Des gens qui sont consacrés comme M. Wolff, philosophe selon sa fiche de paie, peut ecrire des livres louant ces horreurs sans que ce soit censuré. Un discours qui rend fou faisant l'éloge d'un réel qui tue. Avec en face  nous, avec le discours de l'evidence, de la raison. "Un discours qui n'est pas du semblant"(Lacan).
2 pôles d'une même humanité s'affrontent et ne peuvent se rencontrer.

Le probleme vient du fait que l'interlocuteur des anti n'est pas le coupable, normalement, comme celui de tout plaignant lors d'un crime, mais la justice, la loi et ses représentants. Or ceux ci sont aussi des aficionados pour beaucoup.
Donc nos evidences, on doit tenter de les démontrer. C'est déjà, en soi, assez dingue.
C'est comme si la reine de coeur nous forçait à démontrer avec force arguments que le vert est vert, que le gros est gros, que l'eau mouille, que la  banderille blesse, que l'animal transpercé souffre...Et que ceux qui leur impose ça sont des salauds, comme ceux qui applaudissent à chaque blessure des pourritures..Oui, nous avons à dire des evidences. Et ces evidences nous vident. 

Notre vie n'est pas une partie de plaisir.
Pensez à ceux qui filment en pleurant des scenes de crime pendant que celui-ci a lieu et ne peuvent intervenir sous peine d'être, eux, sanctionnés, et surtout de ne pas pouvoir porter ces temoignages de faits masqués mais bien existants.? Imaginez la douleur de ceux qui, comme les militants d' L214, ou nos amis Jérome Lescure, ou encore THierry Hely, se retrouvent à la fois être les  plus lucides et sensibles à filmer un réel qui tue, les  tue, et nous tue.

La compassion, dans un monde de pervers sadiques est encore plus douloureuse. on a besoin de s'opposer en groupe à une tyrannie. Nous savons a être trop peu nombreux pour agir en masse entre bourreaux et milliards de victimes. cette impuissance est toxique. Fardeau à porter à plusieurs. C'est pourquoi l'autre animaliste est indispensable à notre équilibre.   Je ne fais aucune allusion au vécu de Jean-Pierre...Mais je crains que tout ne fut pas toujours aussi lisse que son état le necessitait.
  Nous sommes pourtant heureux de la coherence de nos vies, surtout lorsque nous sommes vegans. Nous sommes heureux d'avoir raison, d'avoir la reflexion, d'avoir la possibilité de dire en mourant: " J'ai fait de mon mieux pour alleger le monde, ne serait-ce qu'un peu, de la souffrance imposée par  la destruction humaine."

J'espere que Jean-Pierre Garrigues a pu quitter ce monde avec cette certitude.

Mais je sais que je penserai surtout à tout ce que je n'ai pas pu ni su faire et que c'est sans doute le cas de tous.

 N'oubliez pas qu'il a quitté la barre du CRAC il y a à peine 1 mois et demi malgré son cancer au cerveau depuis 2 ans. Courageux, notre Jean-Pierre.

Sur le chemin hélas réversible de l'humanisation de la pire des bêtes que nous sommes, il y a des freins, des regressions. Psychopathes du mundillo, vous faites partie de ce qui nous enlise au stade barbare qui nous detruit.

Seuls une élevation des consciences et un changement de la loi conforme enfin à son esprit le pourront. C'est notre labeur, et c'est à la fois notre fardeau et notre dignité. A nous de trouver le moyen de nous protéger des effets délétères de ce réel monstrueux fabriqué par les ennemis des animaux.

Pour vous perturber encore plus,  sachez que l'aficionado Goya a pu montrer dans ce tableau cette vérité qui le concerne à son insu:

LE SOMMEIL DE LA RAISON PRODUIT DES MONSTRES.                                                

Jean Pierre Garrigues président du CRAC est mort à 53  ans. Le monde des abolitionnistes de toute barbarie légale est en deuil.

Les matadors peuvent bien gonfler leurs pectoraux et si ça leur chante pour allumer les gays refoulés porter des remonte-fesses, ces lâches font preparer des toros mutilés, assommés de coups violents, les yeux pleins de vaseline, dejà qu'ils sont eblouis avec le soleil souvent de plomb après le noir...Les picadors, les banderilles, les livrent exsangues, agonisant au matador. Le risque est minime: j'ai lu qu'il y aurait une moyenne de 1 torero tué/30.000 toros. j'ai bien l'impression que c'est encore moins. on ne peut pas compter sur les pauvres martyrs de cette jouissance de bas-fond pour nous débarrasser de cette engeance.

Court CV de Jean-Pierre Garrigues, CV impressionnant copié depuis Agoravox:

Jean Pierre Garrigues président du CRAC est mort à 53  ans. Le monde des abolitionnistes de toute barbarie légale est en deuil.

Né le 6 janvier 1964, végétarien depuis plus de 30 ans, membre d’associations de défense des droits de l’homme, de protection animale et de l’environnement depuis 1982.Président du CRAC, Comité Radicalement Anti Corrida.

Ingénieur des Eaux et Forêts,

Docteur en écologie forestière tropicale, enseignait l’économie et l’écologie en BTS dans un lycée de la région nîmoise, dans le chaudron de la torture tauromachique !


Au final, on lutte contre la saloperie humaine qui se targue d'être toujours justifiée et morale...Histoire de nous rendre FOUS. La somatisation, la depression, nous guettent.Cependant, comme "il faut imaginer Sisyphe heureux" (Camus), nous sommes heureux de savoir que nous faisons tout ce que nous pouvons pour ameliorer le sort des animaux et surtout pour que la barbarie ne passe pas par nous. 

Vous pouvez consulter ceci utilement, de mon amie Edith, presidente de l'association le CREDO attaché au  martyre des PIGEONS:

Pour finir sur une note à peine plus légère :

  Un matador   est venu informer la FBB sur son twitt d'avis de décès de JPG que cette mort le laissait indifferent. Je lui ai retorqué que même mort, un défenseur des vivants était plus vivant qu'un mec comme lui. Et qu'en plus on se fout de ses états d'âme.

il m'a dit: on n'a pas les mêmes valeurs.
Moi: en effet, je ne partage pas la même absence de valeurs.

Lui: JPG etait un extrémiste hysterique.
Moi: s'il faut être hystérique pour etre empathique, soyons le tous

Et si être contre la cruauté la plus extreme des corridas c'est être extremiste, soyons le aussi.

Un peu d'humour dans les larmes...

Les afiocs sont des cosses geantes ( vieux film de science  fiction ( L'invasion des  profanateurs de sépultures) qui prennent les corps d'humains mais qui en fait sont des extraterrestres féroces ne répondant pas aux  normes  des terriens: 

Voir les commentaires

Jean-Pierre Garrigues, l'emblématique président du CRAC Europe, est décédé

19 Novembre 2017, 23:16pm

Publié par Ricard Bruno

Cet article est reposté depuis Brigitte Bardot for ever....

Voir les commentaires

Comprendre le titre du séminaire de Lacan "Les non dupes errent "pour lutter contre le radicalisme religieux.

18 Novembre 2017, 07:12am

Publié par Jo Benchetrit

Une façon de Cabu de montrer qu'il n'était pas que contre l'Islam mais contre les religions. Merci, Jean.

Une façon de Cabu de montrer qu'il n'était pas que contre l'Islam mais contre les religions. Merci, Jean.

Pour ne pas laisser les jeunes tomber dans le radicalisme, il faut les aider à admettre qu'on peut vivre sans réponses. il faut que les libre-penseurs sortent de l'ombre, que l'athéisme et l'agnosticisme  s'affichent dans les programmes scolaires.Je vais sans doute lancer une petition ainsi: Exigeons de Fr2 une plage horaire le dimanche pour les athées et agnostiques et de l'éducation nationale l'apprentissage de la libre-pensée.

Au cours des siècles, l'homme a montré que la guerre est la trame de son histoire. La violence est due à bien des choses, dont la volonté de faire plier les autres à ses idées et croyance.Peu de religion qui ne veuille convertir.certaines ne sont pas dans ce cas, comme le judaïsme. Mais ça ne les empeche pas d'avoir des  ennemis. la religion est notre ennemie. La religion abrutit les plus intelligents, elle rend méchants envers les qui croient pas comme nous, dont nous supposons qu'ils ne sont pas des comme nous. Certes, la majorité des croyants supportent les gens des autres religions.

 Mais il suffit d'un rien pour que chacun devienne un danger pour les autres.

Les races n'existeraient pas sur le plan biologique. Mais les religions les remplacent pour créer de la différence avec les "autres". Or les différences , par le narcissisme qu'elles entrainent(seul je est bon, seul je a raison, seule ma croyance donne les bonnes réponses), les différences donc, stimulent la haine de l'autre..

 Le probleme, c'est que le besoin de se retrouver entre soi est toujours là et la religion n'a pas besoin de Dieu.

Par exemple le communisme.

La religion est un système de pensée qui te dispense de penser par toi même car toutes les réponses sont données.

L'ennemi n'est donc pas le radicalisme  mais plus largement la religion qui contient ses germes.

il faut que les athées montrent qu'on peut et doit se resigner à ce que nul n'ait les reponses aux questions existentielles du sens de la vie. L'athée montre que des valeurs telles que la solidarité, le sens de la responsabilité, peuvent déboucher sur autre choses que destruction et adhérence (adhésion en pire) à des leurres qui se veulent vérités. Chacun son leurre et les armes sont bien aiguisées.

Le besoin de leader est très dangereux aussi car il crée chez les hommes la même fusion avec des idées- force comme l'autre bouc émissaire: le nazisme qui dit que tout le malaise dans le monde vient d'une cause: les juifs. Le non-moi_les autres designés à la  vindicte comme la source de tous les maux_ soude les mois.

...

Chacun cherche à oublier son surmoi nom du père pour ne garder que l'autre; le surmoi archaïque qui impose la jouissance et , en même temps la déchéance, la régression, le retour du refoulé. Pour être du nom du père, c'est à dire de la non barbarie, il ne faut pas être dans la duperie d'une quelconque religion, qui relie les gens de cette religion comme une famille, les  fait se marier entre eux, est comme la barbarie, incestueuse par essence.

Le non dupe n'est pas dupe du père. N'a donc pas de leader. Il accepte d'errer dans l'absurdité de la vie comme un poisson dans l'eau. Le courant du désir nous guide. Mais il ne va  pas faire que nous laisser porter. il va aussi diriger la vie en dehors de la jouissance tueuse.

Il faudrait en arriver à être fier de ne pas être religieux, contre ceux qui se disent fiers d'être de telle religion.

Je suis non dupe.

Non dupe des idéologies, donc jouir d' être  penseur, d'être libre, d'être de désir inassouvi et  pas un barbare obtus et fermé sur ses illusions, le poussant comme un con à la  jouissance tueuse.

J'ai enfin compris le titre du séminaire de Lacan "Les non dupes errent."Il a dit aussi: "Parier du père au pire". Ce qui signifie: parier que le désir monstrueux même douloureux est mieux que la jouissance barbare qui le satisferait. Car là, il s'agit du pere interdicteur, pas du surmoi pousse-au-jouir. certes la religion aussi interdit des choses Mais   bien souvent ce sont des conneries. Comme de saigner un animal pour que son âme soit récupérée par Dieu. Certes, c'est une attention touchante mais l'animal, ça lui fait une belle patte.
Il prefèrerait vivre.

"Parier du père au pire" est une autre façon de dire: je parie la civilisation contre la saloperie humaine. Et l'on sait selon cette citation de Gandhi que "le degré de civilisation d'un pays se mesure à la façon dont il traite les animaux." La guerre envers les animaux est du ressort d'une religion universelle, hélas, celle qui menace notre survie car est le paroxysme de notre narcissisme aveugle, la religion de l'humain, l'humanisme ou anthropocentrisme, qui fait de l'homme un Dieu. Et du coup, en fait le diable sur terre, l'enfer des autres espèces et la destructeur des conditions essentielles à la vie.

Se passer de Dieu, c'est se passer aussi de l'homme dieu.

Un exemple parmi 1000 de  guerres de religions:

Voir les commentaires

Ça dit-verge entre Charlie Hebdo et Plenel/Mediapart vu par Joffrin de Libé. Un sacré Ramdam au sujet de T.Ramadan.

16 Novembre 2017, 06:40am

Publié par Jo Benchetrit

Plenel avait eu droit à d'autres caricatures.

Plenel avait eu droit à d'autres caricatures.

Ça dit-verge entre Charlie Hebdo et Plenel/Mediapart vu par Joffrin de Libé. Un sacré Ramdam au sujet de T.Ramadan.

Après les révélations ou plutôt les plaintes contre Tariq Ramadan qui aurait violé au moins 2 filles, vu le personnage drapé dans la respectabilité auto-proclamée d'un Islam rigoureux, il était normal qu'un journal humoristique s'en empare. Le grand prédicateur islamiste proche des frères musulmans  n'est-il pas un défenseur et enseignant de "l'éthique islamique"? N'est il pas payé indirectement par le Qatar religieux pour sa chaire d'Oxford  (incroyable, non?)comme il gère il est vrai notre PSG (moi, ça m'affole, ça)? N'hésite-t-il pas à condamner clairement la lapidation des femmes et hommes adultères et demande le fameux moratoire pour en décider, ce qui l'a définitivement classé islamiste ?

Ne commence-t-il pas ses cours par  une prière avant d'enseigner aux jeunes anglais de cette université très celebre et mondialement reconnue ? (le monde est fou dès qu'il s'agit de fric)

Reste cette question cruciale: s'il a trompé sa femme, qui plus est en violant, va t il demander à se faire lapider? 

Je vous livre plus bas le papier de Laurent Joffrin que je tiens en haute estime.

Je vais pas pine-ailler au sujet du dessin croquant un  Ramadan priapique. Mon analyse portera plus sur la reaction de Plenel aux  4 caricatures de sa haute personne  et surtout  de sa celebre moustache qui le fait ressembler à un melange d'un Hitler imitant Charlot  et d'un  Staline se forçant à apprendre à sourire. Plenel n'a pas apprécié. Plenel prefere peut etre comme les gens du PIR (Parti des indigenes de la Republique,parti antiblanc et antijuif) qu'il ne deteste pas, l'humour de Dieudonné?
En tous cas, ce defenseur du burkini "un vêtement comme tout autre",  a vu rouge et a clairement sali Charlie aux yeux des musulmans. C'est une dangereuse calomnie et une plainte serait bienvenue.
 Plenel est  le prophète sans humour qu'il ne faudrait pas caricaturer...

Laurent Joffrin veut calmer le jeu en mettant dos à dos Plenel et Charlie: selon lui, ces 2 là exagèrent.
Charlie exagere en supposant que Ramadan aurait pu montrer à Plenel ses talents de violeur, et Plenel exagere en disant que c'est la guerre aux muz.

Ensuite, Riss exagere en disant qu'on peut lire les mots de Plenel comme un appel au meurtre.Voici, en gros mais très résumé le message que le gentil Joffrin fait passer. Vous pouvez le lire in-extenso plus bas.
 

A trop vouloir tempérer, ce qui serait louable pour calmer des enfants ds une cour de récré, voire édulcorer, on en oublie l'analyse.

Bien sûr que le dessin sur Plenel etait outré comme tous leurs dessins.

Bien sûr que les chances que Plenel  avait de savoir que T.Ramadan est peut etre un psychopathe violeur sont de 50/50.  

Mais est-ce l'essentiel de ce dessin, cette affaire de viols? est-ce que ça ne dit pas plutôt que Plenel est dans le déni des motivations de ses amis glauques comme Ramadan, les gens du PIR et de tant d'autres...? Parce qu'il faut savoir que Plenel n'est pas que victime d'un coup de sang. Il a devoilé là sa verité. Plenel est un de ces ideologues qui ont abondé dans le sens de la parano islamique envers les juifs dits sionistes. et quand je dis parano, je ne pense pas à un caractere mais à une personnalité.
C'est à dire que je parle de psychose. Un psychotique prend à la lettre les mots qu'il entend. Ainsi, si je dis à un psychotique: "A bas l'avarice", il peut entendre "à bas la varice" et se trancher une varice sans réfléchir 1s. aux conséquences graves de cet acte.

 Cet  exemple edifiant, vécu et troublant est relaté par  une analyste, Mme Montrolay.

Pour vous donner un exemple de paranoïa anti-sioniste, il faut reprendre les termes d'un musulman proche de Dieudonné qui, sur une video, a affirmé sans rire ceci: "Derrière tout divorce, il y a un sioniste".

Alors, si en effet ni Wolinski ni Cabu n'étaient racistes, ni aucun de chez Charlie qui n'est pas Minute , peut on en dire autant de ce guignol grimaçant ses sourires avec l'air suffisant de celui qui comprend alors que chez lui c'est bouché sur bien des points?

Ce qu'il a dit de Charlie est aussi inexcusable que de designer systématiquement les israéliens comme les mauvais. C'est une fleche au dessus de la tête de certains. Une flèche qui dit: "Tirez ici" à des gens qui agissent en processus primaire, de maniere psychotique et sans réfléchir.

On peut comprendre qu'après le traumatisme de la tuerie, nos amis de Charlie soient un peu...comment dire...un peu inquiets.

Il faut rappeler à cet homme qu'il est dangereux et traitre à la nation de ne pas tenir compte des effets de sa parole sur des gens qui nous ont déclaré la guerre et pas linverse.De plus les muz sont les 1° à demander qu'on les protège des islamistes. BIen sûr, ce n'est pas si simple. ils sont tous référés au Coran.

Ils ont donc parfois des reactions conformes à lui,  et communes avec les islamistes. ne nous voilons pas la face ( je n'ai pas dit violer la fesse, excusez moi...).

L'ideologie des sectes comme celle des religions, avouons le, à trop vouloir donner des réponses à l'absurdité de la vie,  grignote les intelligences. 
Et là, le Plenel, il n'a pas dit que Charlie faisait la guerre aux islamistes, vu que ceux ci nous la font et qu'il faut être 2, c'est donc notre cas à tous, contraints et forcés, en état de legitime défense, mais a inventé une guerre généralisée aux musulmans. Oui, généralisée. C'est pas juste Charlie qui est dans la merde! Mais vous et moi. Emoi, émoi, émoi... De quoi attiser chez les muz même non allumés islamistes la petite lumiere: ce sont tous nos ennemis.

L'édulcorant  texte de Joffrin, trop mignon mais pas assez ferme envers Plenel:

 

Charlie, Ramadan, Plenel, suite

Le suicide d’une partie de la gauche journalistique et intellectuelle poursuit son amer bonhomme de chemin.
Charlie avait largement attigé en suggérant qu’Edwy Plenel était au courant du comportement de Tariq Ramadan et qu’il l’avait couvert, alors qu’il le défendait sur un plan strictement intellectuel.

Cette fois, c’est Plenel qui passe allègrement la ligne rouge en accusant Charlie de concourir à la «guerre générale» que mèneraient une théorie bigarrée de personnages publics (Valls, la droite, l’extrême droite, etc.) contre les musulmans. Charlie se moque de l’islam, Charlie épingle Ramadan en Tartuffe : serait-ce livrer une «guerre générale» contre les musulmans ? A ce compte-là, il faut réprouver toute caricature qui se moque des religions. A ce compte-là, Cabu ou Wolinski menaient la même guerre, plus ou moins raciste. Quiconque les a un tant soit peu connus sait que c’est une imputation absurde et honteuse.

Quant au mot «guerre», il est pour le moins malheureux quand on se souvient du massacre du 7 janvier, perpétré comme en représailles à cette prétendue «guerre générale contre les musulmans». Manuel Valls, toujours aussi nuancé, en rajoute une louche en demandant que Mediapart «rende gorge» et en accusant ses adversaires de «complicité» avec le terrorisme. Si la rédaction de Mediapart est complice du terrorisme, il faut exiger son arrestation immédiate. L’accusation est tout aussi grotesque. Ou alors les mots n’ont plus de sens. Résumons : on est chez les fous…

Car sur quoi se bat-on avec autant de violence ? Les uns et les autres acceptent – peut-être avec quelques nuances – les lois laïques de la République, dénoncent le terrorisme, sont d’accord pour empêcher l’empiétement religieux sur le fonctionnement de l’Etat, estiment qu’il faut aussi traiter les causes sociales de la radicalisation sans en faire l’origine unique de l’islamisme. Il y a des haines recuites qui font perdre à certains protagonistes tout ancrage rationnel. Une forme de suicide intellectuel, décidément.

LAURENT JOFFRIN

Pour conclure, , je laisse la parole à une musulmane un peu moins conne que bien de nos intellos:

Toute la presse en parle...C'est un remue-meninge.

Voir les commentaires

Dit- gestion de la nature par les chasseurs, ou la bêtise cruelle au pouvoir.

12 Novembre 2017, 20:45pm

Publié par Jo Benchetrit

60% des espèces vivantes ont disparu en 40 ans, ce qui doit être un fléau record avec la disparition des dinosaures, il y a 65 millions d'années.

Malgré cela notre espèce arrogante ne cesse de légiférer sur ceux qui ont le droit ou pas (surtout ou pas) de vivre ici bas. Incroyable mais ça s'appelle gérer la nature. En attendant, la nature, elle, ne nous digere pas.  

A l'erure où la cata climatique nous indique que nous sommes des nuisibles suicidaires, encenser la chasse et la dire gestionnaire est décalé et ridicule.

En tête de la connerie megalo les hommes: avoir confié la "gestion" des animaux à des tueurs sans scrupules, les chiasseurs  euh! chasseurs, ou gros cons(et tristes cons, les chasseurs à courre) qui, disent ils, ne tuent pas mais "prélèvent". Ce langage de Tartuffe est destiné à endormir ceux qui en ont envie et helas! aussi grotesque soit-ce, ça seduit nos "(ir)responsables". ces pourris ne viennent ils pas enseigner la nature à nos enfants dans les écoles?Ce scandale, les syndicats enseignants ne semblent pas s'en plaindre.

Voir les commentaires

Folie humaine et destruction. Déclin de la raison. Animaux, classés nuisibles ou pas, tués si un névrosé le veut.

12 Novembre 2017, 12:01pm

Publié par Jo Benchetrit

Quand pourrons nous arrêter de trouver normal que des humains névrosés phobiques et/ou obsessionnels fassent la loi ?Et que des préfets, des maires ou syndics se permettent de faire tuer les cibles de ces personnes qui n'ont pas toute leur tête au sujet de certaines "races" d'animaux comme ils peuvent aussi la perdre au sujet de "races" humaines?

ne montez pas sur votre grand cheval: le mécanisme mental, la zone refoulée sollicitée est la même qu'il s'agisse d'hommes ou d'animaux décrétés par le socius comme étant "à éliminer" pour aller mieux. Evidemment cest le mecanisme du bouc émissaire qui est en jeu; cest une paranoïa collective qui peut faire croire à la legitime defense. La reflexion est alors absente. Le dr Salines dans une interview au Parisien de decembre 2016 l'a bien dit: "les rats ne sont pas dangereux". Et il ajoute: "mais ils représentent un désagrément à la vue". Au lieu d'en profiter pour completer: "comme ils ne sont pas dangereux, il n'y a aucune raison de ne pas s'en accommoder", il a dit cette chose absurde et abjecte: "Il faut donc les tuer!"

Ainsi, la torture subie par ces pauvres innocents de nos conneries  vient de cette absence de raisonnement et de ce refus de  pédagogie. Pourtant, il lui aurait été facile d'aider les gens à contrôler leurs pulsions par des mots à la fois rassurants et humoristiques  genre: "nous devons vivre avec Ratatouille et sa famille." C'est  la raison de la persecution des rats de paris en continu depuis cette periode-là  et des millions déversés au entreprises de dératiseurs qui vont pas cracher dans la soupe et en rajoutent dans les moyens les plus horribles de massacrer ces animaux comme tous les animaux. Le piege à alcool est IMMONDE.

​​​​​​​Manque de bol pour eux, leur persecution barbare entraine une réponse de l'espèce qui se multiplie de plus en plus vite.

 

 

RAS LE BOL de la suprematie de la pulsion de mort. Ceux qui respectent la vie et surtout les vivants sensibles, sentients comme on dit à present chez les anti-spécistes, n'ont aucune chance d'être entendus tant les maires etc sont tétanisés,mis en fadding, incapables de resister à la jouissance de la reine de coeur d'Alice de Lewis Carroll: "Qu'on leur coupe la tête!"

La terreur est  humaine. Rats, pigeons, lapins, renards, corvidés, étourneaux, ragondins, cette biche et son petit, et tous les persécutés. Tous des ennemis? Non, tous des sources de jouissance pour les fous que sont les denonciateurs, les âmes sombres, les nazis qui sommeillent en chacun de nous. et que cetains reveillent aisement dès qu'il s'agit des animaux

Celui qui sème le meurtre et la douleur ne peut récolter la joie et l'amour."


Pythagore

Voir les commentaires

Obono (deputé FI) et sa pote Houria des indigènes de la Republique, le PIR bien nommé.

11 Novembre 2017, 17:22pm

Publié par Jo Benchetrit

"Je ne suis pas Charlie." Danièle Obono

"Je suis Mohamed Merah." Houria Bouteldja du PIR

En temps de guerre non déniée, ces traitresses à la nation seraient passées en cour martiale, le PIR dissout, Boutedja sanctionnée, emprisonnée et Obono virée illico de l'assemblée. Nous payons pour ce monstre à tout point de vue? Réveillez vous, ne pas confondre maison de tolérance et respect de la démocratie.

Elles ne sont pas Charlie, passe encore, mais se dire être M.Merah, ce minable tueur d'enfants, un impitoyable monstre grimaçant...Brulant en enfer si ce truc existe....ça dévoile la pulsion de mort, le desir de tuer du juif, du militaire français de cette houria.

C'est conforme au PIR qui est le Parti de la haine, de l'antisemitisme et du racisme anti blanc. Quant à Obono, elle ose dire d'Houria que c'est sa pote.

Voilà le renouveau à l'assemblée.
Merci, les adeptes du neuf. Comme s'il suffisait d'être jeune pour être bien. Mais où va t on avec des pensées aussi courtes? Mais il faut savoir que des etudes ont montré que l'intelligence diminue, peut être à cause d'un agent chimique non identifié.

 
 Obono (deputé FI) et sa pote Houria des indigènes de la Republique, le PIR bien nommé.

Voir les commentaires

Rats. Après ma petition, je suis très sollicitée par diverses personnes dont des journalistes. Une de mes réponses à VT.

11 Novembre 2017, 16:45pm

Publié par Josette Benchetrit

Regardez les. Alors, vous ne les trouvez pas adorables? Vous auriez le coeur de les tuer?

Regardez les. Alors, vous ne les trouvez pas adorables? Vous auriez le coeur de les tuer?

"Tant que certains hommes continueront à être les destructeurs impitoyables des êtres animés des plans inférieurs, ils ne connaitront ni la paix ni la santé.
Tant que ces hommes massacreront les bêtes, ils s'entretueront.
Celui qui sème le meurtre et la douleur ne peut, en effet, récolter la joie et l'amour."

Pythagore

Nous qui sommes des rats pour DAESH, méditons bien ceci de Pythagore: "Celui qui sème le meurtre et la douleur ne peut  récolter la joie et l'amour."

Le DR S. chargé de l'hygiene à PAris (je mets pas son nom car ce grand courageux me fait censurer tous les posts où je l'evoque par avocat faisant pression sur overblog ) chargé du massacre de centaines de milliers de rats devrait avoir appris de son drame personnel, ayant vu sa fille disparaitre au Bataclan. Mais la compassion ne nait pas de son expérience car sans doute que pour tout speciste banal un animal n'est en rien comparable à un Humain avec une grande hache.

La journaliste me questionne et je réponds:

Les maladies dont sont porteurs ces rats ne vous inquiètent pas?

Non.   1 seule maladie de rats peut être transmise aux  hommes: la leptospirose.

 

1)il faut savoir que de nombreux autres animaux sont dans le même cas. Dont le bétail.

faut-il exterminer les milliards d'animaux porteurs potentiels de cette maladie assez rare ?

 

2)D'autre part les conditions de transmission sont telles qu'on n'a pas beaucoup de chance d'avoir cette maladie de la part d'un rat.

En effet il faut que l'urine d'un animal malade entre en contact avec une plaie. Si vous avez une blessure, trouvez un rat malade, courez très très vite pour l'attraper et suppliez le de pisser sur votre plaie!

 

Dans une interview au Parisien, journal français, le dr Salines chargé de l'hygiene de PAris et de l'extermination des rats le dit bien: "il n'y a pas de danger." Hélas, je crois qu'il  a fait supprimer du web ce n° car je ne le trouve plus.

 

Pourquoi vous n'êtes pas d’accord avec la dératisation qui se passe à Paris?

 

Je suis contre toutes barbaries.

 

Or les procédés sont affreux.

 

Entre autres supplices: anticoagulants= mort lente et douloureuse.

pièges à alcool: atroce!

pieges à glue=abominables 

Et tout ce qu'on ignore car ils se sont calfeutrés derrière des murs étanches où les martyrs n'ont pas d'échappatoire et où  nous ne voyons rien.

Quand pourrons nous arrêter de trouver normal que des humains nevrosés phobiques et/ou obsessionnels fassent la loi et utilisent le pouvoir de vie ou de mort sur d' innocents animaux au gré de leurs fantasmes et delires ?Et que des prefets, des maires ou syndics d'immeubles se permettent de faire tuer les cibles de ces personnes irrationnelles grimpées sur leurs prejugés et leur chaise s'ils voient une mini souris? Pourquoi écouter ceux  qui n'ont pas toute leur tête, NE SONT  PAS ASSEZ NORMALES SUR CES SUJETS POUR VOIR EN QUOI C'EST 

ABSURDE?

 

Les animaux des villes sont pratiquement des animaux domestiques car ils ne peuvent survivre sans les hommes. 

De plus les persecutions dont ils sont victimes sélectionnent les plus forts et du coup, par la sélection, ils sont des animaux domestiques selon la definition   du code rural.

 

De plus les gens qui ont des rats de compagnie en abandonnent beaucoup dans les rues qui, en s'accouplant avec des rats de dehors donnent une descendance de rats qui n'ont pas assez peur des hommes et sont donc visibles. 

 

C'est grave pour eux car la phobie des rats est une phobie sociale.

 

C'est à dire que la peur ou l'horreur des  rats est une maladie mentale de notre société et même, de presque toutes les sociétés.

cette phobie est entretenue par les deratiseurs qui gagnent des millions d'euros à les tuer. 

 

Leurs methodes sont atroces, douloureuses. Ils commettent des actes de cruauté sur animaux domestiques qui ne sont pas reconnus comme tels par la loi. Ces  actes sont pourtant illegaux.

 

Les rats, comme tous les animaux commensaux, ne sont pas des ordures à balayer. Ce sont des êtres vivants sensibles, intelligents, conscients. Ils sont beaucoup plus empathiques que les hommes et ont même de l'humour! ce sont des animaux qu'il faut respecter comme tous les animaux et cesser de les torturer.    

Ils sont nés ici et ont le droit de continuer à y vivre comme tout citoyen.

 

NOUS DEVONS APPRENDRE A VIVRE AVEC LES AUTRES ANIMAUX.

 

NOUS NE SOMMES PAS LES PROPRIETAIRES DE LA TERRE. NOUS EN SOMMES LES COLOCATAIRES.

 

Que faites-vous pour empêcher cette dératisation?

 

1)Petition, manifestations, travail ideologique, information, prise de conscience que  nous sommes les terroristes, les DAESH des animaux.

 

2)Faire connaitre l'utilité des rats. A Londres, il y a quelques mois, un gros bouchon de graisse a rendu inutilisables les tuyaux d'évacuations d'un quartier car il n'y avait plus de rats pour la manger.

 

3)La tuerie des rats ne sert à rien (sauf à enrichir les deratiseurs) car elle stimule la reproduction des rats survivants. c'est bien connu.

 

 

Mais helas, je fais trop peu de choses efficaces et cette barbarie inutile continue. C'est difficile de changer les mentalités. 

En plus, la mairie de paris est dirigée par Anne Hidalgo une femme très autoritaire et très ambitieuse. 

Elle  ne manifeste à ma connaissance  aucun sentiment et aucune compassion envers les animaux. 

D'ailleurs cette maire, Anne Hidalgo, permet les cirques avec animaux à Paris ce qui est horriblement cruel. Ma petition en est presque à 26.000 mais la maire ne m'a rien répondu. elle me méprise comme elle meprise les animaux. elle profite cille tous les bourreaux d'animaux du fait que la protection animale est non violente, ce qui est à la fois notre dignité et notre lâcheté car en quoi sommes-nous meilleurs que ceux qui habitaient près des camps d'extermination nazie et qui continuaient à vivre tranquillement?

 

Pourquoi pensez-vous que Contrapest serait une meilleure solution? 

C'est un produit qui fait diminuer la population des rats de manière civilisée, par la stérilisation orale.

ce procédé est donc le seul qu'on puisse admettre. de plus, les destructeurs ne seront pas au chômage s'ils le distribuent.

Mais je crains qu'ils trichent car pour eux, les rats sont sources d'une énorme fortune. Et les stériliser est un risque pour eux, les profiteurs sans pitié de ces pauvres rats.

 

 

Voir les commentaires