Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Psychanalyse et animaux.

POINT GODWIN : un argument très dangereux. Devoir de mémoire moins urgent que celui de réfléchir.

24 Février 2018, 11:51am

Publié par Jo Benchetrit

    On peut dire pour être puriste que le nazisme a une specificité: la haine du juif.
    Mais le barbare en chacun, celui qui traite comme des choses des animaux, n'est-ce pas ce qui fait qu'on peut devenir ce nazi-là? Sans la théorie du juif à tuer, encore que dans ses persécutions de "nuisibles" l'homme mediocre moyen s'en rapproche, rumeurs, mensonges  à la clé.

    Ce barbare est le pervers polymorphe qui se croit tout permis et est refoulé car c'est né dans la 1° enfance. mais le refoulé réapparaît, fait retour dans notre rapport aux animaux et  à  tous ceux qu'on traite comme des choses en trop, ou à utiliser, comme dans l'esclavage.

    Voir les commentaires

    Salon de l'agriculture: salon de la barbarie humaine. Venez manger l'enfant devant sa mere et la mere devant son bébé.

    24 Février 2018, 11:10am

    Publié par Jo Benchetrit

    La réalité de l'elevage en plein air: des animaux entassés par milliers  dans des hangars avec fenêtres.

    La réalité de l'elevage en plein air: des animaux entassés par milliers dans des hangars avec fenêtres.

    L'agriculture, fille choyée de nos gouvernants, est sans cadre. Les agriculteurs qui soit disant aiment leurs animaux en les martyrisant et les envoyant, de plus  dans des conditions innommables, à l'abattoir.
    Ils debarquent avec les animaux martyrs stressés. Les malades, mourant, blessés sont remis dans le camion, pour les envoyer de suite à l'abattoir. les agritortionnaires sont arrivés se faire chouchouter porte de Versailles. Il faut savoir que des millions de cyniques, la majorité d'entre nous, s'en fout.
    Les autres aiment aller taper le cul des  vaches, avec leurs chiards à qui on apprend à être un sale adulte. On mange en riant dans la chaleur et la poussiere, le bruit, devant des animaux ne sachant pas ce qu'on va leur faire, angoissés, et on devore leurs enfants, leurs parents. 

    Les éleveurs sont dans mon collimateur, car cruels, pas les veritables agriculteurs qui s'occupent des vegetaux.
    Les éleveurs sont nourris par nous tous, car ils vivent de subsides, pas seulement de ce qu'ils gagnent de leur infame travail en geignant qu'ils sont très pauvres ( "ça eut payé! de Fernand Raynaud).
    Ils sont tous à nos crochets. Dur pour les vegans.

    Et en plus, tenez vous bien, 70% de la viande est importée! Mais enfin, arrêtez donc de bouffer de la viande (included poissons et autres prduits animaux)!

    Voir les commentaires

    Spécial froid. Nourrir oiseaux et autres animaux dehors, nos colocataires.

    24 Février 2018, 10:11am

    Publié par Jo Benchetrit

    Jimmy, très jeune chat de qq mois errant très malheureux, souffrant de gale des oreilles, puis sterilisé, tatoué et soigné ( c'est très facile avec une seule pipette) et adopté ensuite par moi : un très gentil coquin, et au moins, j'ai  pas fait marché l'ignoble commerce!

    Jimmy, très jeune chat de qq mois errant très malheureux, souffrant de gale des oreilles, puis sterilisé, tatoué et soigné ( c'est très facile avec une seule pipette) et adopté ensuite par moi : un très gentil coquin, et au moins, j'ai pas fait marché l'ignoble commerce!

    Spécial froid. Nourrir oiseaux et autres animaux dehors, nos colocataires.

    La solidarité inter-espèce prime sur les lois infectes des obsessionnels haineux.(genre l'arrêté indigne 120 brandie par les UBU roi des villes)
    Arrêtez d'humilier les gens qui nourrissent.  ils sont au contraire un exemple de generosité non interessée car à part son regard de reconnaissance ou un petit qq chose  qui montre son plaisir  à etre un peu soulagé, un animal des rues ne pourra pas vous donner tellement plus, sauf si vous le recueillez. Mais le bonheur de montrer votre utilité ne se mesure pas.Car un humain qui ne fait que prendre et ne donne rien est un parasite sans interet et pire, nuisible.
    Il suffit de graines pour les oiseaux, tous y compris les merveilleux pigeons qu'on vous appris à  hair pour donner du fric aux tueurs.

    ALIMENT COMPLET POUR OISEAUX.
    Mélange de graines complet pour les oiseaux de la nature, sauvages tels que les mésanges, pinsons, fauvettes, moineaux... ceux ne vivant pas en captivité.
    Auparavant ils n'avaient besoin que d'un coup de pouce l'hiver, mais de nombreux évènements tels que l'urbanisation, l'agriculture, le spesticides etc et aussi l'augmentation de la pollution font qu'ils ne bénéficient plus de l'offre naturelle de nourriture.
    Ils comptent donc sur vous pour leur fournir un approvisionnement continu.

    Quant à l'eau, prenez un recipient genre de ceux qu'on trouve quand vous ahctez votre steak de soja.
    Ou un autre et n'hesitez pas à  descendre une bouteille d'eau CHAUDE. ça durera un peu plus.
    Boire est  hyper important.
    Chats et chiens "libres" en fait abandonnés ont besoin non seulement d'etre sterilisés mais d'un minimum d'aide. il ny a que 20% du milliard de chiens dans le monde qui aient un maitre, pas toujours à la hauteur en plus.
    Bon, un conseil: ne vous figurez plus être le seuls proprios de la terre. Nous devons cohabiter, que l'animal soit ou pas dit utile. 

    A cause de nous, ça souffre. REPAREZ COMME VOUS LE POUVEZ. NE JETEZ PLUS LA NOURRITURE.   DONNEZ LA A DES ANIMAUX.

    NOUS SOMMES EN DETTE PAR RAPPORT AUX AUTRES ESPECES. N'OUBLIEZ PAS QUE LE MONDE MEURT SOUS NOS YEUX DE NOTRE FAUTE;
    60% D'ESPECES VIVANTES EN MOINS EN 40 ANS! ET LA DESTRUCTION SERA EXPONENTIELLE.


     

    Voir les commentaires

    Scoop: Mengele n'est pas mort! Il est chercheur sur animaux. RATS MARTYRS DES LABOS.

    14 Février 2018, 05:08am

    Publié par Jo Benchetrit

    Rats heureux avec leur doudou. Ils adorent les peluches.

    Rats heureux avec leur doudou. Ils adorent les peluches.

    Voilà ce qu'inventent nos chercheurs: ignoble  et sans même l'alibi fallacieux de l'utilité médicale. Ratopolis: ils ont baptisé de ce nom pompeux leur experience digne d'enfants graines de psychopathes.  Je n'ai pas pu tout regarder car c'est trop affreux à voir et à ressentir si on a un peu d'empathie. Et si vous êtes claustrophobe, ça va vous dire quelque chose de la cruauté de la chose. Le commentaire du  chercheur du nazi est intolerable. Et en plus  je vois qu'il y  a une 2° video. Liens plus bas si ça vous tente. il faut vraiment être sadique pour inventer ça ou éprouver du plaisir à le voir!

    Et surtout, si j'ose dire, en conclure sans rire que ça nous apprend qq chose sur les rats. Comme si les conditions de vie en camp d'extermination nous apprenait qq chose sur les juifs et autres incarcérés. 

    Ratopolis enferme un grand nombre de rats dans un lieu trop petit sans issue sous le regard des chercheurs pervers, sans pouvoir ni fuir ni se cacher, ce qui genere une grande angoisse et ils finissent pas s'entretuer. Le stress enorme est en cause. C'est à mon sens un suicide collectif.

    Les mateurs croient , en prime, assez en l'utilité de leur mascarade pour qu'ils le mettent sur le net et les connards qui le voient ne trouvent rien de choquant...Enfin, jusque là, mais je compte sur vos commentaires.

    Le dr Michel Cymes auteur d'un docu sur Mengele (pas encore vu car j'ai du mal avec  tout ce qui met ma sensibilité à rude épreuve) a dit au sujet du monstre: "j'avais peur que la médecine puisse bénéficier de ses expériences. J'ai bien étudié tout ça et vu que non, ça ne nous apprend rien. Ouf!".

    Ainsi, dans le docu de Lanzmann, "les 4 soeurs", dont une rare survivante des expériences du medecin nazi, subies en tant que communiste (elle etait à la fois coco et juive mais avait pu dissimuler son judaïsme, ce qui lui a valu un sursis...dans l'horreur): Mengele avait laissé mourir de faim son nouveau né en lui  mettant un bandage sur les seins pour ne pas qu'elle l'allaite. Ol voulait savoir au bout de combien de temps un bébé mourait sans manger. Je pense que les mêmes expériences se font en continu dans nos labos sans indigner nos médecins.

    J'aimerais bien pourtant que ce soit enfin le cas. Si ce n'est par éthique(l'ideal!) au moins par instinct de conservation. Ne s'indigner que sur les humains, c'est permettre à ceux qui ne nous considèreront pas comme tels de nous massacrer sans scrupule. Ce qui fut le cas pour les juifs, mais pour nous tous à présent aux yeux des DAESH. Nous les "chiens d'infidèles"

    Je precise pour ceux qui auraient une image d'une femme qui vient d'accoucher dans un lit d'hôpital, aux draps bien blancs, que cette femme avait été laissé nue sur le sol boueux, là où elle avait mis au monde SEULE une magnifique petite fille laissée nue elle aussi et les 2 non lavées ça va de soi, nous dit-elle.  Leur destin etait scellé, la mere irait à la chambre à gaz à la mort de la petite après avoir pu voir l'impossible à supporter, la souffrance durant des jours et des nuits de son bébé. Une femme médecin sous ordre de Mengele lui a offert en douce une piqure pour abréger les souffrances de sa fille car elle ne  pouvait pas le faire du fait du serment d'Hippocrate

    La femme a d'abord refusé.mais un jour, elle a compris que cette agonie etait intolerable. Cette femme voyant sa fille s'eteindre dans de grandes souffrances a fini par utiliser cette injection. Le lendemain, Mengele l'envoyait à la chambre à gaz mais quelque chose lui a permis d'eviter ça. Je vous invite à voir ce film.

    Nazisme horrible, non?
    Des actes aussi sadiques, 
    répréhensibles, ont lieu en continu dans nos labos mais "ce ne sont que des animaux" et ce ne sont pas des nazis, mais  des gens très convenables, parmi lesquels il y a de tout au point de vue politique. Comme le dénonçait le philosophe Adorno "Auschwitz commence quand on passe devant un abattoir en disant "ce ne sont que des bêtes". "

    Ces experiences nous apprennent EVIDEMMENT plus sur ceux qui les conçoivent, ceux qui les font et ceux qui les relaient sans critique que sur les victimes.

    Lacan, au sujet des experiences sur les "recherches" de Pavlov torturant des chiens : "c'est le symptôme de Pavlov."

     

    J'ai trouvé ce lien sur un comm admiratif du site facho de Christine Tasin où elle me diffame, et qui se dit de gauche. Oui, comme l'était le national socialisme.

    Que pouvons-nous faire pour dénoncer ça qui se passe sans cesse dans nos labos payés par nous? Si vous avez une idée...

     

    https://www.youtube.com/watch?v=ggZZWc1DEgE&lc=z22izplpwnekw1ciw04t1aokgqatkf1dmlwe2ewtwrrwbk0h00410.1518576890843635&feature=em-comments

     

    https://www.youtube.com/watch?v=u0kVTIMfWDI

    C'est un probleme politique et juridique. Tant que la science sera ce continent noir, secret, à l'abri des regards, d'une meute d'Ubu ayant tous les droits, commettant des crimes sous forme de  recherches non contrôlées par l'éthique animale et la justice, alors ça continuera, nous ravalant au rang de nazis. Tous.

    Des millions de rats et souris vivent dans des conditions affreuses, dans des boites, en attendant que les chercheurs sadiques viennent les torturer. Quand on donne au Telethon, comme à tout pourvoyeur de recherches, des atrocités sont commises.
    Pensez y: ne donnez rien.

    Des chercheurs, des vrais, sans animaux, comme ceux d'Antidote, ont  besoin de notre argent.

    Voir les commentaires

    Comme en Chine, les chiens de Corée du sud sont tués à l'asiatique: aucune pitié, du sadisme ++. Médaille d'Or aux JO de l'horreur

    12 Février 2018, 18:24pm

    Publié par Jo Benchetrit

      L'Asie est en général sadique et puante avec les animaux. Or ces pays nous imposent leurs produits moins chers grâce à l'esclavage de leurs peuples  et c'est terrible de se dire qu'en consommant parfois sans le savoir, on paie pour ces atrocités honteuses, indignes de toute civilisation.

    Ce n'est pas une question de religion, mais de civilisation.  je compte sur vos actions, vos signatures. Merci.

    je transmets:

     

    Le Dailymail rapporte et ceci est une HONTE ! 

     

    Le président Moon Jae-in est pourtant un catholique fervent ! Nous pouvons voir des photos du pape sur le site présidentiel ! La Corée est une grande hypocrite ! Et dire que des millions de personnes vont suivre ces jeux débiles ! Le fric ! Le fric ! Le fric ! 

     

     

     

     

     

     

    EXCLUSIF: Pour le commerce de la viande de chien la Corée du Sud ne veut pas que les touristes olympiques soient exposés au marché où ils sont abattus, hachés et servis dans un bouillon rouge bouillonnant pour seulement 8 $ le bol

     

        AVERTISSEMENT: CONTENU GRAPHIQUE

        Les chiens et même les chiots sont vendus ouvertement pour la nourriture au marché de Moran, Seongnam, en dehors de Séoul, en Corée du Sud, Dailymail.com révèle que la promesse faite par le gouvernement de fermer ces marchés en mai est fausse !

        Les chiens sont gardés au froid, dans des cages sombres dans l'attente d'être abattus, battus, pendus. Leur fourrure est brûlée et leurs carcasses exposées.

        Jusqu'à 80 000 chiens sont vendus et abattus au marché chaque année pour en faire une soupe de 8 $, ce qui, selon le folklore, stimule le désir sexuel des mangeurs.

        Mais avant les Jeux Olympiques d'hiver qui ont commencés vendredi à PyeongChang, les autorités ont publié des lignes directrices sur la consommation de viande de chien, exhortant les citoyens à ne pas consommer les animaux pendant les Jeux olympiques.

        Les chiots de deux mois ne s'en sortent guère mieux, étant vendus pour 9,20 $ ou 6,50 £ seulement avec des caisses en métal et des boîtes en carton, certains disent qu'ils peuvent aussi être mangés. 

     

    Sur le site de Change.org il y a des actions a mener. Des pétitions à signer, des adresses, une lettre à envoyer...

     

    Merci de signer celle-ci :

    Hyowon Jang vient de partager une mise à jour sur la pétition Boycott All International Conferences in South Korea - Nation of Heinous Cruelty and Shameful Apathy! Consultez la mise à jour et ajoutez un commentaire :

    Time to Expose South Korea’s Appalling and Gruesome Trade!!

    EXCLUSIVE: The trade in dog meat South Korea doesn't want Olympics tourists to see is exposed at market where they are slaughtered, chopped up and served in bubbling red broth for just $8 a bowl. Click here to learn more: http://www.dailymail.co.uk/news/article-5354509/Secret-South-Korea-dog-meat-trade-Olympics-dont-want-seen.html Please share this article everywhere! USA TODAY Sports reported...

     

     

    Lire la mise à jour complète

    Ils les font souffrir pour bander. Or ce qui les fait bander c'est leur sadisme.Dur de les empêcher de bander devant l'innocent sacrifié à leur ignominie.

    Ce n'est pas du racisme anti-asiatique. D'ailleurs s'il n'y avait pas des Justes partout on n'en saurait rien, de ces abominations qui ont lieu sous differentes formes partout dans le monde.(ou l'immonde si vous voulez). Des vigiles qui sont autant de lumieres dans la nuit de la conscience et le sommeil de la raison.

     En gros la guerre est faite aux animaux sur de multiples fronts et c'est assez dur de suivre chaque combat. Ce qui est certain c'est que la mort, la souffrance et le sang  excitent les hommes(et femmes), ces pervers sexuels qui perdent la tete assez facilement.

    Qu'on leur coupe les couilles, leur tete repoussera peut-être.

    Demain sera t il un autre jour?

    L'humain va t il enfin le devenir? 

    Nous l'ignorons mais nous luttons.

    C'est notre seule force. Espoir ou au moins dignité humaine.

    Jusqu'au bout, nous le ferons. Et si ça les emmerde, tant pis.

     

    Voir les commentaires

    La "jalouissance"(Lacan) de Christine Tasin, facho revendiquée. Anti rats et ces tes rats...

    9 Février 2018, 10:31am

    Publié par Jo Benchetrit

    L'objet du délire de mme Tasin : Jo / Josette Benchetrit

    L'objet du délire de mme Tasin : Jo / Josette Benchetrit

     

    La haine des autres vu comme envahisseurs juste parce que perçus comme autres.  Au sujet du torchon violent de la facho Christine Tasin contre moi, les rats et les migrants,pour elle qui n'aime pas les bêtes, ce qu'elle dit est vraiment bête.

    Tout autant idiot, elle fantasme sur la jouissance des psychanalystes. Ben justement, la position de Freud puis de Lacan est d'etre très strict sur ce point. En gros, le patient peut croire que son psy prend son pied, mais ce ne devrait pas etre ce qui se passe chez son psy..
    Mais souvenons nous ces phrases de Lacan:" le psychanalyste  ne doit pas ceder sur son désir"(ça veut dire qu' on doit desirer mais pas jouir.) Une autre phrase: "le psychanalyste a horreur de son acte."

    Rien de bien orgasmique là dedans. On ne sort pas un patient de son symptôme(toujours incestueux au final)sans être soi-même castré symboliquement. C'est à dire que la clé de la guérison est toujours placée sous le signe de la loi qui interdit l'inceste.

     

     

    Pour info, je ne suis pas une monomaniaque des rats, je ne les défends pas parce que je serais dans l'irrationnel comme les anti-rats.  J'exige de tous y compris moi d'être à la fois logique et juste. C'est dire que je ne suis pas dans l'amour à opposer à leur haine.

    Même si, grâce à ma pétition, à l'occasion d'une des innombrables interviews, j'ai rencontré des rats de compagnie chez une amie des rats, une qui les sauve, et je les ai trouvés attachants, mignons. L'un d'eux, Milou le petit rat blanc trouvé sous une voiture dans le caniveau à l'interieur d' une mini boite, gelé et enrhumé, m'a bien touchée. UN autre, evoqué par Claudine la sauveuse, tapissait les parois de sa cage-maison de papier Sopalin de maniere très adroite. Parce que les gens qui compatissent sont souvent affectifs, je m'attache aux êtres sensibles, vulnérables que je défends. Mais l'amour est second. Il vient après, pas avant. il vient quand on perçoit que l'autre animal ou animal homme n'est pas une chose mais une personne. Au début, j'avais même un peu de méfiance, ne connaissant pas les rats. On dit  tant de choses sur les rats...Puis j'ai vite vu que c'etait une des mythologies sur quoi se bâtissent les sociétés.
    On vient en aide à quelqu'un, on ne lui demande  pas son CV avant. On ne cherche pas à l'aimer mais à le tirer d'un mauvais pas. Ensuite si on le veut, on peut apprendre à se connaitre et à s'apprécier, ou pas.

    Mais parfois  un sourire, un merci, un regard reconnaissant ou ce qu'avait fait un des homards sauvés (sous les camera de FR3) un retour vers le sauveteur qui l'avait remis dans l'ocean, suffisent à tirer des larmes. Y compris à l'equipe qui filmait. Notre dame Tasin ne doit pas bien suivre, là.

    Mais n'oublions pas que tout le monde ne partage pas ce raisonnement et que les gens qui l'appliquent sont rares. C'est bizarre mais la realité.

    Un mot galvaudé mais oublié dès qu'il s'agit d'animaux et d'hommes à eux assimilés par le racisme: SOLIDARITE. Et surtout un savoir:il faut absolument que l'homme perde sa megalomanie  qui est delirante  et qui le mene à commettre des monstruosités. Et ceci au nom de ce qu'il croit être une legitime defense.
    Or c'est lui qui attaque. Lire mme Tasin. vous verrez si vous arrivez jusqu'au bout de cette horreur...qu'elle se croit superieure aux migrants et que bientôt elle pourrait leur donner des leçons de savoir-vivre occidental. Avouez qu'avec ses fantasmes obscènes affichés, elle n'est pas la mieux placée. Peut-on rêver pire vulgarité?

    Bien-sûr, a priori, je me dis que personne ne peut la suivre.

    Comme on a pu se le dire avec Hitler. Mais 90% des europeens et même au delà l'a pourtant suivi, jouissant avec delectation pourle coup de leur mediocrité commune.
     Nous pouvons être très nocifs. Luttons contre les lynchages, et le chemin qui y mene: la calomnie, les jugements hâtifs qui excitent les foules haineuses et mal informées.
    Je suis juste une ennemie de la barbarie et de la connerie humaine qui lui est inseparable.
    C'est ça, mon combat! Loin de cet article  injurieux à mon egard sur un site facho. C'est notre devoir de rendre service aux plus vulnerables que soi.
     Et pourtant c'est hyper dur si on a en face la majorité de l'humanité.

    Christine Tasin de Résistance Républicaine et Riposte Laïque

    qui a commis ce torchon* pense que les rats me font mouiller, ainsi que les enfants qui ont des pb sexuels...Je pense pour ma part qu'elle a des fantasmes pedophiles (ou une experience ?)et que j'ai touché à un point sensible pour qu'elle se fende d'un tel torchon! Et aussi qu'elle est dans une grande misere intellectuelle. Mais peut etre que son investissement politique est en rapport avec cette deficience...

    En tous cas, elle tape sur moi, mais aussi sur Hidalgo. Nous voilà liées...Nous qui pourtant travaillons en sens inverse l'une de l'autre.

    Je suis fière d'être toujours du côté des victimes d'injustice. Avoir un ideal, mme Christine Tasin, ça ne vous tente pas?

     

     

    Je vous laisse analyser ce qu'elle dit car c'est une caricature de l'  humanité débridée des conventions. ce qui arrive banalement vis à vis des animaux et hommes classés pas si humains que soi. Quand je vous disais que ratisme et racisme étaient liés.... Là, c'est clair. Je precise au cas louable où vous chercheriez une raison rationnelle à son dégo-billet, comme un reglement de compte avec moi, que cette personne ne me connait pas et vis versa.

    Pas plus qu'elle ne connait les 25.000 personnes qu'elle appelle "les Benchetrit" et qui ont signé ma petition. Elle dit que les Benchetrit, ça pullule. ça ne vous evoque rien? En tous cas, je ne sais pas, vous, mais moi, j'aime mieux etre detestée par des gens comme elle tant que les fachos n'ont pas le pouvoir bien sûr, que par des gens qui ont un ideal ethique dans leur vie, comme les antispecistes que donc je suis.

    Helas, les autres antispecistes ne sont pas toujours assez rapides  pour défendre les plus mal aimés des petits mammifères, les rats. Pas mieux pour les pourtant merveilleux pigeons adulés il y a peu mais assimilés à des rats par la manipulation geniale des commerçants en tueries diverses, les deratiseurs. Pauvres animaux dans le collimateur des tueurs DAESHois humains. La haine envers certains est offerte par la societé dès notre berceau. Nous en sommes tous là. La PA, même les antispecistes lambda, ont du mal en general à se bouger pour ces mal aimés.

    Par exemple, Luce Lapin de Charlie Hebdo? Il lui a fallu 9 mois pour accoucher d'un article pour défendre les rats, une souris certes, mais qui a eu le mérite d'exister. APrès tout, 9 mois, c'est le temps reglementaire. Donc tout vient à point à qui sait attendre, même si durant ce temps, 1/2 million de rats ont été tués, sans compter les victimes collatérales, innombrables: moineaux pigeons et aussi corvidés etc.Tous les sauvageons et domestiques faune des villes dits commensaux empoisonnés ne porteront pas plainte, mais on en verra bien moins. Pour rien, bien sûr, car l'espece rats se defend avec l'acharnement du desespoir. Et se reproduit à plus grande vitesse dès qu'attaquée. Idem des hommes qui sont plus nombreux là où la nourriture vient à manquer.

     

    Dame Tasin exprime à sa façon combien il est scandaleux et risqué pour les hommes de défendre ceux qui sont au centre d'un consensus de haine. C'est comme défendre les juifs de 33 à 45.

    Ce ne serait pas la 1° à avoir fait un lien juifs-rats quand elle dit qu'on pullule. Il m'arrive de lire des commentaires sur twitter- poubelle disant ceci:"ha! c'est pas etonnant que vous défendiez les rats"...

    Une assez bonne ecriture pour un contenu abject. Un peu comme Celine au talent gâché par une parano grave. La dame est prof de  lettres à la retraite.

    Oui, on paie ça, vous et moi! et nos enfants sont "éduqués" par ça. Ça fait peur. Avant que le dr Richier ne m'ait dit  son nom, je pensais que c'etait un mec macho  obsédé par ce qui se passe dans les culottes des femmes. 

    C'est quand même symptomatique, tant de haine, non?

    Que de jouissance, et même de "jalouissance"!(mot de Lacan) C'est la frerocité des hommes.

    Accrochez vous, ça va tanguer et je ne peux pas répondre à chaque ineptie, tant j'ai de choses plus importantes à faire, loin de l'ennui que cette individu imagine. Mais peut-etre le ferai-je, car c'est si stereotypé que ça vaut le coup d'en parler comme cette assertion comme quoi je préférerais les animaux aux hommes. Tout depend. Aux hommes comme elle, certes, c'est vrai. Mais chaque individu existe. Si je défends les animaux c'est pas parce que je les aime plus, mais parce que des hommes les martyrisent avec la complicité plus ou moins active de la majorité des hommes.

    Après en second, viennent les affects.

    L'amour se mérite. S'ils veulent qu'on les aime, qu'ils soient aimables.

    ALors, dites moi pourquoi on aimerait plus le bourreau que la victime? 

     

    Mais il ne s'agit toujours pas d'amour ni de jouissance. Il s'agit juste de ne pas laisser faire les bourreaux...Du moins de le tenter, histoire  de ne pas se sentir un humain trop minable.

     
     
     
    Vous pourrez lire dans les commentaires un lien vers un truc infâme digne des medecins nazis; une experience sadique abominable. Je ne sais pas comment on peut justifier MENGELE. Mais cest bien de MENGELE quil s'agit. Faut dire qu'on est chez des gens horribles:des fachos!
    ?e,amoins ces chercheurs infâmes sont des puants payés par nous.
    On y entend: "sa queue: la partie la plus repoussante ".
    La sexualité...vous dis je.

    Touchez pas aux rats de Josette Benchetrit : ça la fait mouiller quand les autres sont dans la merde

    Déjà, fin 2016, le problème des rats se posait à Paris, déjà, en 2016, Hidalgo avait fait appel aux dératiseurs. Et une pleine page du Parisien avait été consacrée à Josette Benchetrit. L’invasion actuelle nous pousse à penser à nouveau à ce défenseur frénétique des rats…Elle doit être à nouveau sur le pont, à notre grand étonnement, à notre grand désarroi. Les gens qui préfèrent les animaux aux hommes nous ont toujours semblé d’une perversité sans nom.

    Alors, voici comment nous la voyons, la Benchetrit, qui milite pour sauver la vie aux rats, pour qu’on se contente de leur courir derrière pour leur faire avaler la pilule…

    La Benchetrit, elle est comme ça, elle a le coeur gros comme une montagne.

    D’ailleurs elle était pédopsychologue lacanienne du temps de sa splendeur. C’est dire. Les histoire de fantasmes, de blocages, de peurs, irrationnelles ou pas, d’inceste et autres perversions inavouables, elle a vécu dedans toute sa vie. Que dis-je, elle a vécu ? Non, elle s’est baignée dedans, avec un plaisir innommable… l’orgasme tous les jours. Pensez, tous ces petits garçons et toutes ces petites filles qui ont des problèmes de sexualité sans le savoir… Elle frétillait la Benchetrit, elle mouillait la culotte..

    Et voilà que la Benchetrit, elle est en retraite. Elle a juste à éplucher ses patates et ses carottes pour sa soupe vespérale en regardant TF1. Elle déprime, la Benchetrit. Elle ne mouille plus, elle ne jouit plus, la Benchetrit. Elle est au bord du suicide.

    Elle essaie bien de sauver quelques pigeons en leur jetant les miettes de son pain, mais ça manque d’envergure, elle demeure terriblement solitaire, la Benchetrit. Au bord du suicide, vous dis-je…

    Et tout à coup, c’est un premier miracle, la divine Providence, sous le nom d’Hidalgo, donne à nouveau un sens à sa vie. Les clandestins pullulent à Paris. Merci Hidalgo, elle l’embrasserait, la Benchetrit. Elle se félicite tous les jours d’avoir voté pour Notre Drame de Paris. Elle a pu, déjà, se désennuyer en venant réconforter les clandestins installés un peu partout dans Paris, leur apporter les miettes dérobées sauvagement aux pauvres pigeons…  Sa vie avait commencé à changer, déjà… Grand-mère Benchetrit se demandait même si elle n’adopterait pas un petit mineur étranger de 35 ans, histoire de mettre un peu de chaleur dans… sa triste vie mais elle a eu peur. Et si elle tombait sur un barbare analphabète ? Elle est quand même psy lacanienne, merde, il lui faut un certain niveau intellectuel…

    Elle en était là de ses réflexions quand le second miracle est arrivé. Les rats. Les rats pullulent à Paris. Merci encore Hidalgo. Des rats partout, par centaines, par milliers. Et là ça fait tilt. Elle sent une boule chaude au creux de son ventre, l’orgasme est là, prêt à revenir… Ces petites bêtes soyeuses, pourchassées, qui sont l’objet de répulsion, de fantasmes abjects… elle  les aime, elle les recherche, elle les tripote avec amour, avec un désir fou de les mettre contre sa peau nue, de se vautrer au milieu de leur pelage doux comme l’amour… Coup de foudre. Elle envisage d’en amener quelques-uns dans son petit 2 pièces, de les installer à demeure, d’ensoleiller sa vie…

    Et  là, c’est la catastrophe. Sa grande amie Hidalgo envoie les dératiseurs…

    La Benchetrit s’est évanouie quand elle a appris cela. Elle a tout de suite fait le rapprochement. Hidalgo c’est Hitler et les dératiseurs c’est les nazis exterminant les juifs.

    Alors, la Benchetrit, elle est partie en guerre. Elle a sorti… non pas la kalach ( faut pas pousser, elle est psy, elle se contente de tuer à coups de mots ) mais la pétition. THE pétition, pour demander à Hidalgo de sauver les adorables petites bêtes, de les laisser gambader partout, se faufiler partout… Ah ! Le plaisir de trouver un rat dans sa poubelle, dans son placard ou dans son lit… la Benchetrit en rêve. Pas vous ? Tant pis pour vous.

    Parce que, la Benchetrit, elle a trouvé comment redonner un sens lacanien à sa vie. Les rats, c’est propre, c’est gentil, c’est doux. Et une pétition ( signée de 25000 Benchetrit à cette heure. Les Benchetrit c’est comme les rats, ça pullule ).

    Il faut apprendre aux gens à connaître les rats pour ne plus en avoir peur. Je voudrais que l’on élève l’homme en combattant les phobies que l’on a contre les rats. Il faut cesser cette violence. C’est un mauvais exemple.

    Ouah ! Ça c’est du chiadé… Du Lacan pur jus.

    Combattre les phobies… La boucle est bouclée. En sauvant les rats, elle veut combattre nos phobies. Elle se croit encore en pédiatrie, elle veut encore manipuler les autres, fussent-ils adultes, pour créer un monde comme celui dont elle rêve. Elle veut nous redresser…

    La Benchetrit, elle serait pas un peu gaucho sur les bords ?

    Une chose est sûre, on va continuer à souffler sur les braises.  Dératisons, dératisons… Et on ne la laissera pas se mêler de ce qu’elle appelle nos phobies. Elle est même capable, la vieille folle, de vouloir nous interdire de détester l’islam.

    Voir les commentaires