Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Psychanalyse et animaux.

Les gilets jaunes, ça suffit! Une banque et son immeuble en flammes aux champs Elysées.11 blessés.

16 Mars 2019, 13:41pm

Publié par Jo Benchetrit

Il serait temps que les gj arrêtent de prendre Paris pour un terrain de jeu. Ils s'ennuient dans leurs bleds. Mais qu'ils fassent plutôt des bals populaires ou que sais je ....Ils ont choisi de vivre à la campagne, bravo!ils respirent mieux qu'à Paris. surtout qu'avec leur feux de joie, on va pas respirer mieux.

Mais que fait la police? On en a assez, un point c'est tout.

Mais ma pauvre, vous ne savez pas que ce ne sont pas des Gilets jaunes qui cassent? Ce sont des étrangers, dit même un specialiste à la télé, un certain Driss Aït Youssef.

D'ailleurs, on voit des manifestants avec GJ qui défilent en france avec des drapeaux palestiniens!

Mais Jean Viard, sociologue, dit bien que les gj casseurs sont contents car ils gagnent! et c'est vrai que Macron a sorti 10 milliards, c'est pas mal COMME BUTIN DE VIOLENCE, non?
Et c'est vrai que pour parler à l'autisme au pouvoir, helas, y a pas beaucoup de moyen...

Pour ma part, j'exige que les casseurs soient connus  de nous tous qu'on verifie ce que dit M.Youssef, si ce sont ou pas des GJ bien de souche ou des etrangers. Qu'on arrete de ne pas les garder en prison. Oui, j'ai fait mai 68. Mais ça n'avait rien à voir avec le debarquement des complotistes fachos haineux. Et à present tueurs car dans l'immeuble en flammes, il aurait pu y avoir des morts(une femme et son bébé). 

Et je pense aux animaux de paris, aux pigeons et autres oiseaux dejà affamés par l'arrêté 120 qui interdit de les nourrir . là, ils ne peuvent même plus se poser pour grappiller une miette que les redoutables et infâmes balayeuses electriques n'auraient pas avalée illico.

Voir les commentaires

Tous des enfants de l'holocauste, après la révélation de ce qu'est l'homme.

16 Mars 2019, 06:21am

Publié par Jo Benchetrit

Que l'on soit ou pas obsedé par cette abomination, après cette Chose en deçà des mots, nous ne sommes plus aussi certain qu'avant que la superiorité de l'homme sur les autres especes soit aussi indéniable que l'ont cru nos ancetres.  A de nombreux moments de notre vie, nous pouvons nous demander: Est-ce que nous aurions réchappé au plus grand et au plus organisé des genocides modernes?

Le redoutable grand sadique dr Mengelé au moment de la sortie des trains evaluait juste avant la mise en chambre à gaz des nouveaux arrivants leur capacité au travail. ça s'appelait la selection. Ceux qui pouvaient servir etaient (provisoirement) sauvés.
Lors de cette selection, il demandait par exemple aux gens de s'accroupir pour evaluer leur souplesse. Ceux qui ne le pouvaient pas partaient direct à la mort.
Qui, ne le pouvant pas (l'arthrose du genou n'aide pas à ce mouvement), qui alors, ne se dit pas en quasi subliminal: "j'aurais été tué ou j'aurais trouvé la force de forcer mon articulation en cachant la douleur"? Les prisonniers rescapés de la selection, affaiblis par la vie de famine et d'épuisement auxquelles ils etaient soumis, se piquaient quand ils le pouvaient le doigt avec une epingle pour se rosir avec du sang les joues blafardes qui auraient servi de pretexte à un  de ces SS sadiques pour les tuer.
Qu'on l'appelle Shoah, holocauste, ou genocide, cette periode de notre histoire, vecue encore par des survivants, a un impact trop souvent insoupçonné par beaucoup sur notre vie. Mais pourquoi tant de noms? Pourquoi ce caractere biblique des signifiants de desastre? On parle de genocide armenien. On ne va pas chercher midi à 14H. Là, de suite, on se retrouve confrontée à un lexique qui veut donner à l'absurdité de cette extermination un caractere, religieux. Comme si l'urgence, c'était de donner un sens à l'insensé et d'offrir à un pur fiasco de l'humanité un sort quelque peu plus digne, plus epique.

Ça se rajoute à la curieuse manie d'accuser les juifs hic et nunc de ce dont on  a voulu accuser des juifs d'il y a des millenaires,  au moment de la redaction de la Bible puis du nouveau testament, puis du Talmud. Et je ne parle pas du Coran...qui prepare bien certains dingues au nazislamisme  .

Ce fut d'abord la fin de l'illusion de l'homme sur lui-même; ET particulierement de l'homme dit civilisé, c'est à dire en realité occidental.

Lui qui traitait les peuples d'ailleurs de barbares,  a fait preuve alors de la pire des barbaries. L'image idealisée de l'homme occidental, mais aussi de l'homme tout court, s'est brisée. Le miroir, son beau miroir a explosé  ! Mais qui veut bien regarder encore cette nouvelle image du nouveau miroir? Image hideuse, effrayante? Nul, repond Echo.

On dit que Dieu est mort à Auschwitz. Mais il serait aussi juste de dire que c'est l'humain qui y est mort, mais pas sa bêtise.  

Et pourtant, à present, alors que tout le monde sait, on fait encore comme si l'homme avait des droits du fait de son sens moral, du fait de son empathie!
Que l'on soit juif ou pas,
Heritier de Justes,
Heritier de juifs tués là bas,
Heritier de juifs survivants
(les juifs le sont tous, rescapés par definition vu le projet de la crevure nazie.)  

ou bien encore 
Héritier de collabos, donc d'assassins
Héritier de cette grosse masse d'indifférents plus ou moins heureux et complices jouissant en voyant partir leurs voisins, vieux, jeunes, bébés...Vers un destin qu'ils devaient savoir definitif.

Tous, 
Comment imaginer en être indemne?

Selon la psychanalyste Anne Lise  Stern, on ne peut pas faire une psychanalyse sans aborder ce qui s'est passé alors dans sa lignée familiale.
Ce n'est pas pareil si on est issu de tueur que si on est issu de victime.

C'est plus difficile pensait-elle d'etre de la categorie issu de tueur.

Anne Lise était de la même generation qu'une autre survivante de l'enfer, Simone Veil, côtoyée par elle à Auschwitz. Elle l'appelait par la suite la petite mere Veil. Faut dire qu'elle était belle, Simone! Et c'est sa beauté qui lui aurait sauvé la vie, entre autres elements.

Lors de son seminaire chez elle, où elle conviait quelques psychanalystes en formation, ou dejà installés, qu'elle avait choisis comme j'ai eu l'honneur de l'être, elle chouchoutait particulièrement les enfants de collabos, car pensait-elle , ce sont eux qui ont la plus lourde charge, celle de la culpabilité, de la dette. J'ajouterais, en reference à l'homme aux rats, une dette qui ne se peut payer que par sa vie.

Cette revenante du camp de la mort voulait donc réparer les enfants de collabos. Etrange générosité, empathie, réelle supériorité humaine. Les sous-hommes nazis avaient croisé sans le savoir des humains qu'ils avaient pris pour des êtres inferieurs.

SA BLESSURE, LA PERTE là bas DE SES PROCHES, LA CONFRONTATION à UN REEL INCONTOURNABLE,  INARTICULABLE et son caractere fort, aimant, à la fois rebelle et d'une grande finesse intellectuelle, ont donné ça: une sauveuse de fille et fils de persécuteurs. C'était une femme proche, sans prejugés, quelqu'un que j'aimais beaucoup, qui etait l'analyste   d'une amie fauchée, Monique, qui allait chez elle gratuitement. Et elle n'était pas la seule.

Mais pourquoi faut-il soigner, au sens de prendre soin des enfants des bourreaux?  Pour ne pas quils paient une dette quinest pas la leur. C'est une injustice.

Ça peut se payer par différents symptômes allant de la depression à la répétition de la faute. Et je crois bien que certains neo nazis qui reprennent un discours usé et pourtant encore efficace contre les juifs le font peut etre sans le savoir, si c'est un secret de famille, pour réhabiliter le coupable. Une faute non dite est dangereuse pour toute sa lignée.

Mais même avouée, la faute est pernicieuse surtout si elle n'est assortie d'aucun remord. La lignée peut continuer le "combat" paranoïaque de l'ancêtre. Car si lui n'est pas coupable, alors je suis sauvé, peuvent ils se dire. Inconsciemment, bien sûr.

C'est pour cela que le complotisme connait un grand succès. Dire que le juif est coupable et qu'israel est non legitime, que derriere tout evenement catastrophique, il y a un juif(ou son synonyme  aux yeux de ceux qui y croient, Israel ), ce n'est pas seulement accuser à nouveau des innocents, mais c'est restaurer une image familiale conforme à ses voeux, restaurer aussi une image de l'homme comme si on etait encore avant la Chose, la Shoah. Car si le juif est le diable, alors Hitler et ses suiveurs sont des sauveurs! On aura tout vu, dit-on...On voit actuellement sur les réseaux sociaux des gens qui se convainquent de ça et la vomissure de leurs propos ridicules et abjects se répand, puante, vaste fleuve glauque de conneries dont ces sous-hommes sont fiers!

 

 

 Ne pas penser à la shoah me paraitrait bizarre.  Ce genocide a marqué nos esprits au fer rouge. Plus jamais aucun humain ne peut oublier ce passage à l'envers de la mer rouge noyant les esclaves dans leur sang, de dimension biblique. Mais y penser ne doit pas economiser de le penser, d'y réflechir.  C'est à dire d'en faire quelque chose. Non seulement pour eviter une repetition pour jouir comme le grand pere, mais pour eviter bien des symptômes liés à ce passé familial pathologique.   
Quelque chose de constructif. Qui puisse servir à tous. 

En attendant, vous, vous croyez que vous auriez pu passer la selection vers la vie ou aller vers la mort?

Comment vont vos articulations? Votre musculation? Vos dents?

Etes vous assez jeune mais pas trop? Genre 17 ans au moins.Plus jeune, c'est chambre à gaz.Les survivantes qui etaient plus jeunes alors ont dû tricher sur leur âge.

Tout cela a existé, tout.Mais nous n'y étions pas et nous ne pouvons l'imaginer.

"Non, tu n'as rien vu à Hiroshima"Marguerite Duras
Non, tu n'as rien vu à Auschwitz.

La seule chose que nous savons c'est que l'homme est un monstre et que les animaux le paient en permanence. Et certains groupes humains aussi.

Est-ce pour ça qu'il y a une forte proportion de personnes d'origine juive dans la protection animale, ou simplement interessés par ce sujet?? Sans aucun doute, c'est un élément important.

Rien ne ressemble autant au nazi qui utilise, torture et massacre des juifs que les hommes qui utilisent, torturent et massacrent des animaux.  

Rien de surprenant à ce que des juifs l'aient remarqué et ne supportent pas d'en etre complices comme le furent avec les nazis ceux qui ont laissé faire, quand ils n'ont pas mis la main à la pâte.

Isaac Basevitch Singer: "avec les animaux tous les hommes sont des nazis" 
Sur Peter Singer: "
Les parents de Peter Singer, juifs viennois, échappèrent à l'annexion de l'Autriche et prirent la fuite en Australie en 1938. Ses grands-parents paternels furent déportés à Łódź et il n’y eut plus aucune nouvelle d'eux. Son grand-père maternel mourut dans le camp de concentration de Theresienstadt.

Le père de Singer importait du thé et du café, tandis que sa mère exerçait la médecine."in wikipedia

"Le véganisme peut mettre un terme au plus grand holocauste qui ait jamais existé. Le véganisme EST amour, justice et vérité." Gary Yourofsky

Levy- Strauss, Elisabeth de Fontenay, et même Finkiekraut que je ne rejoins pas completement sur ce sujet

 

et bien d'autres, plus ou moins connus qu'eux. 

Israel:

la chasse interdite dès sa fondation
Le foie gras interdit de le produire 
la fourrure: "non cachere " selon un grand rabbin d'Israel.

N'est pas cachère ce qui provoque la souffrance animale.

 

Le paradoxe est que dans la PA, il y a pas mal d'antijuifs! peut etre parce qu'il y a pas mal de gens qui sont plus dans l'émotionnel que dans la reflexion, à qui on fera gober facilement des theories fumeuses complotistes.
 

Voir les commentaires