Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Psychanalyse et animaux.

Mecque: sacrifier un mouton ferait devenir saint/hadj. Dieu n'est pas d'accord?

25 Septembre 2015, 10:33am

Publié par Jo Benchetrit

Un mouton et son enfant. Le  SAINT mouton  priant Dieu qu'il l'epargne de  SATAN que ses meurtriers confondent avec DIEU! cest don cdieu qui l'a entendu?.
Un mouton et son enfant. Le  SAINT mouton  priant Dieu qu'il l'epargne de  SATAN que ses meurtriers confondent avec DIEU! cest don cdieu qui l'a entendu?.

Un mouton et son enfant. Le SAINT mouton priant Dieu qu'il l'epargne de SATAN que ses meurtriers confondent avec DIEU! cest don cdieu qui l'a entendu?.

Un accident qui tue énormément, mettant en cause l'organisation d'un pèlerinage qui a de plus en plus de succès.

Il y en avait dejà eu un , moins médiatisé mais déjà très meurtrier: plus de 100 personnes, pendant la préparation des lieux. C’était le 11/9/2015!

Qui dit 11/9, dit associations par le monde entier avec les agressions du 11/9 aux USA.

je viens de lire sur Agoravox, comme par hasard(j'aime ce site pour les petitions pro animaux;..Mais je sais bien que je m'aventure en terre inconnue, marécageuse car des accointances occultes avec des milieux sans doute antisemites me font un peu reculer.

Donc sur ce site, voyez ce que j'ai trouvé, un petit delire sur l'amitié saoudienne avec les USA et la punition de Dieu pour cette pacification des rapports qui s'est exprimé là:



"Pendant la grande fête, il existe une sunna, un acte recommandé, qui consiste à sacrifier un mouton. C’est un acte recommandé que les habitudes nationales et familiales ont parfois transformé en obligation. Ce n’est pas le cas. C’est une recommandation. De plus, depuis bien longtemps des savants musulmans ont rappelé que l’on pouvait offrir l’équivalent du sacrifice en don d’argent ou de nourriture pour les pauvres. A l’heure où certains sacrifient leur mouton sans toujours pouvoir respecter les animaux – qui trop souvent sont maltraités et souffrent -, à l’heure du gaspillage de la viande… il est impératif de ne pas se perdre dans les pratiques traditionnelles et de revenir à l’essence du message de l’islam : se donner les moyens de respecter les animaux et de nourrir les pauvres. Il vaut mieux alors s’abstenir de sacrifier un mouton et d’envoyer une somme d’argent équivalente aux pauvres du monde."

Tarik Ramadan! oui, c'est pas agreable de le citer...Mais c'est pour vous dire que tuer à l'Aïd nest pas obligatoire.

Au fait, en français, ça fait: A L'AIDE!

MAis Allah est sourd. A moins que ce soit les hommes.

En toute logique, chaque homme non vegan devrait nous faire l’effet d’un torero ou d'un chasseur, ou encore d'un psychopathe tueur en serie ou d'un Eichmann.
Donc, on devrait se rejouir de chaque mort et dire: un assassin qui meurt, tant mieux pour les animaux.
Et dire à chaque bébé: ZUT!!!
Mais le blabla du carniste ne se superpose pas à celui qui tue pour son plaisir dont est le fait de devenir hadj.

Là, les 2 millions de la Mecque ils y vont pour gagner le rang de HADJ et pour cela faut tuer un animal mouton ou chèvre.
C' est une boucherie immonde et le calvaire des animaux commence bien avant dans les transports durant parfois des mois par bateau...où pas mal dejà, malades comme des chiens, meurent dans leur vomi et excrements, ou arrivent harassés, les membres cassés parfois etc etc;des films nous ont parvenus sur les effroyables transports des animaux pour le Liban et autres pays musulmans juste pour qu'ils soient tués sur place selon le rite Hallal. cest pour cela que je trouverais plus humains de le tuer avant suivant le même rite. Vu que je n'ai pas le pouvoir de rendre les hommes bons; Des gens très bien dont Jesus s'y sont essayés et ça n'a pas marché.

Bien que facho, l’intégriste présentable Tarek Ramadan a dit (comme le bien plus intéressant Boubeker) que sacrifier de l'argent était mieux que sacrifier un animal.

Puissiez vous l'entendre sur ce plan car sur le reste, fuyez!


En 1990,1500 postulants au rang de hadj par assassinat de mouton sont morts dans une bousculade, arroseurs arrosés. Hélas! on voit encore, s'il le fallait depuis des milliers d'années et les millions de morts des guerres de religion, que la religion, c'est comme le ridicule, ça peut tuer., contrairement à ce qu'on croit.

Septembre noir 2015. 732 humains sont morts dans une nouvelle bousculade mortelle à la Mecque. Et combien de moutons? En 2015, 2 millions de moutons et sans doute chèvres sacrifiés=2 millions de pèlerins.

Si on me demande si je préfère un animal ou un homme, je reponds: je suis toujours du côté celui qu'on assassine. Parce que Dieu aussi est du côté des victimes et hait les agresseurs. Sinon, pourquoi on voudrait d'un dieu méchant? On l'appelle bien le bon dieu, parole de mécréante.

Mais pour en revenir à nos moutons...

Si j'etais croyante, je me dirais:
Dieu n'arrive pas à faire passer son message:je vous l'ai crié par la bouche d'Isai, je ne veux plus de vos torrents de sang! Capito? toi pas comprendre?

en d'autres termes:

Fichez moi la paix avec vos meurtres d'animaux; ce n'est pas ça que je veux.

Cette fois, en allant lapider Satan, haha, me diraient les athées, mais que de superstitions, 2 foules, celle qui avait lapidé et celle qui arrivait sur les lieux de lapidation de Satan(oui, on est toujours au 21° siecle) 2 foules donc se sont fait face et apparemment aucune n'a pu arrêter de marcher. ça semble bizarre si on ne connait pas le lieux. et comme nul ne peut y aller, à part les musulmans... Enfin, bref...Les foules de l'arriere ont continué leur marche vers leur direction et là...l'HORREUR ! APrès, ne me demandez pas pourquoi j'aime pas les foules.

Plus de 700 personnes ne se sont pas relevées.

Bon quand on postule à la sainteté, on doit s'attendre à ce que ce ne soit pas une partie de plaisir. Regardez les saints chrétiens comme ce pauvre St Sebastien.
Beaucoup en ont bavé un max. c'est même à ça qu'on reconnait un saint, un vrai, c'est qu'il "décharite" comme disait Lacan, il se sacrifie avec son corps et se voue à manger les déchets des autres.

Le saint, c'est le bouc émissaire. C'est pas les ceusses qui le tuent.

Commenter cet article