Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Psychanalyse et animaux.

perturbations par des activistes anti-torture du salon des vivisecteurs "Pharmagora" à Paris

30 Mars 2008, 22:44pm

Publié par Jo Benchetrit

Je transmets:
Aujourd'hui, des militants-tes de DDA et la CAV se sont infiltrés au salon "Pharmagora" à Paris pour interpeller les professionnels du secteur pharmaceutique sur l'expérimentation animale.

Lors de la remise des prix (le premier revenant à Novartis), nous avons investi le plateau tv du salon, pour pas longtemps évidemment, on en a été évacué rapidement.

Au moins le sujet aura-t-il été évoqué !

David

Voir les commentaires

jeune dog argentin à adopter d'urgence. Kaiser n'en peut plus en cage.

30 Mars 2008, 22:21pm

Publié par Jo Benchetrit

SI vous voulez un gentil chien...que vous avez des enfants, selon l'annonce qui suit, vous avez trouvé votre bonheur et il vous en sera éternellement reconnaissant.
Ce brave chien va finir mal. On va sans doute le tuer pour abréger sa panique d'être abandonné en boxe. IL VEUT VIVRE.




Kaiser, le dogue argentin va de plus en plus mal:((

il n'en peut plus d'être dans son box!!! faut vite le tirer de là et lui trouver des adoptants aimants ou gentille famille d'accueil!!!

CA DEVIENT DRAMATIQUE POUR LUI:((((((


Rappel:
Il a 4 ans castré, vacciné, très gentil et très joueur. Il ne s'entend pas avec les mâles mais sinon ok avec les autres et enfants. Petit problème de surdité.
besoin d'urgence d'une famille d'accueil ou bien sur d'une famille
adoptive pour le tirer de là.

contact la main a la pat' au 06 71 09 41 41 ou par mail ou sur ce post.

il est en seine et marne (a la limite de l'aube)

OK enfant (il vit avec une fillette de deux ans et ok chien mais pas
les gros ).

Ses PHOTOS viennent de là :
http://www.servimg.com/image_preview.php?i=64&u=11136647

Voir les commentaires

Chiens Haguenau/ ON CONTINUE.1 autre petition!!!

30 Mars 2008, 19:22pm

Publié par Jo Benchetrit

SUITE DE L'AFFAIRE DES MOLOSSES D'HAGUENAU AU 29 MARS!!! CONTINUONS A
DIFFUSER!!!!!


JOURNAL "LES DERNIERES NOUVELLES D'ALSACE" DU 29 MARS:



"SPA: les chiens condamnés sont toujours vivants
Le 22 février dernier, la présidente de la Société protectrice des animaux (SPA)
de Haguenau s'était vue notifier l'obligation d'euthanasier, avant fin mars,
plusieurs chiens de son refuge proposés aux particuliers et classés dangereux.
Sabine Fghoul n'en a rien fait, et campe sur ses positions.

Au cours de ce mois, la SPA a préféré demander à un vétérinaire et un éducateur
comportementaliste de «tester» les chiens, et leur dangerosité. «Tous ont passé
positivement ces tests», indique Sabine Fghoul. Ils ne seraient donc, selon
elle, pas plus dangereux que les autres. La SPA de Haguenau assure par ailleurs
avoir reçu de «nombreux courriers de soutien», et disposer d'une pétition signée
par «12.000 personnes». Sabine Fghoul indique en outre avoir proposé au
procureur de Strasbourg «la création d'un contrat de famille d'accueil» pour ces
chiens, grâce auquel ils seraient placés «mais resteraient la propriété de la
SPA». Si la condamnation de ces animaux à l'euthanasie est maintenue, Sabine
Fghoul entend se battre jusqu'au pénal, avec l'avocate de la SPA, pour leur
survie."



CONCLUSION, CONTINUEZ A DIFFUSER EN MASSE!!!
LA PRECEDENTE PETITION POUR LES MOLOSSES DE CE REFUGE DEJA ADOPTES A ENGENDRE
PLUS DE 7000 SIGNATURES!!!
OU SONT LES PERSONNES QUI L'ONT SIGNEE?
MERCI DE VOUS MOBILISER AUSSI POUR CEUX DU REFUGE!!
PENSEZ QUE CE CAS POURRAIT ETRE LE DEBUT D'UNE REVISION EVENTUELLE (OU AU MOINS
UNE BRECHE) DU STATUT DE CES CHIENS!!!!



VOICI DONC LA DERNIERE PETITION, A NOUVEAU:
http://www.lapetition.be/en-ligne/aidons-la-spa-de-haguenau-sauver-ses-chiens-de
-1re-catgorie-1959.html


MERCI POUR EUX!

Voir les commentaires

Ne stérilisez pas les pigeons!

30 Mars 2008, 18:00pm

Publié par Jo Benchetrit

Ne stérilisez pas les pigeons, donnez leur des pigeonniers contraceptifs. Les stérilisations sont des euthanasies déguisées et en plus très cruelles.. Il  y a un coût à toute chose et la loi de la rentabilité est en cause.   Des opérations délicates faites par des employés  non vétos sur des animaux aussi fragiles que les oiseaux(si fragiles qu'on ne doit pas les laisser à jeun avant une operation, dixit un veto specialiste de Fregis, le dr Boussari, à cause des crises cardiaques).. c'est folie. Il y a 3 vetos à paris qui savent soigner les oiseaux. C'est dire que même parmi les vetos, ils ne s'y risquent pas ...alors des employés et à un rythme infernal!!! c'est criminel .
Et les conditions d'aseptie? On sait qu'une grande partie meurt d'infection après avoir été relâchés. En  plus il faut savoir qu'un  oiseau peut avoir l'air en bonne forme et mourir car ils trichent pour effrayer les possibles prédateurs. Un docu  film  montre une boucherie immonde, pigeons attachés, gigotants ventre ouvert à vif,   un travail à la chaine, qq secondes par pigeon, sans gants ni rien de stérile , une chose que tu ne peux voir sans te dire: plus jamais ça.

infos contre les intox:
Point de vue économique:  les eutha ne sont pas "rentables"   La  population est remplacée trs vite.
Pourquoi? Parce que seuls 30% des pigeons se reproduisent car seuls 30% le peuvent, soit par l'âge, soit par  ce que très peu ont  un abri-nichoir selon le dr Michaux de maison alfort.

Quand tu les  tues, les autres les remplacent pour se reproduire à leur tour, sans compter qu'ils laissent là une niche écologique qui est ensuite comblée par d'autres espèces.

2.la seule solution "humaine" et futée est la contraception .
PIGEONNIERS+GRAINES CONTRACEPTIVES. (Pour ceux qui ne sont pas dans le  pigeonnier.)
Pourquoi? Parce que la stérilisation des oiseaux est comme je   l'ai dit, barbare. Autrement , pour la faire dans les règles, c'est une opération dans un milieu stérile avec champ opératoire comme on le fait avec les mammifères. ça coûterait trop.
La seule chose à faire, ce ne sont pas les stérilisations. qui, en plus, sont doublées d'eutha officielles !!! CE SONT LES PIGEONNIERS.

Voir les commentaires

Journées Animal et Société: huis clos?

29 Mars 2008, 18:12pm

Publié par Jo Benchetrit

Juste pour vous dire que c'est bien silencieux, la presse à ce sujet. Mais ce ne sont QUE DES animaux, hein?

Voir les commentaires

Signez pour sauver des chiens de Haguenau menacés mais heureusement la SPA n'a pas obtempéré. Bravo.

29 Mars 2008, 18:07pm

Publié par Jo Benchetrit

Voir les commentaires

La vraie recette du foie gras vidéo censurée sur you tube

29 Mars 2008, 09:13am

Publié par Jo Benchetrit

Ecrivez vite tant qu'elle y est encore pour demander à ce qu'on la laisse SVP. Merci.

Notre vidéo la vraie recette du foie gras
censurée par Youtube

Tri des canetons, gavage, abattage : des images ordinaires de la production de foie gras vues par YouTube comme des mauvais traitements infligés à des animaux. Jusqu'ici, nous sommes d'accord... sauf que cette constatation a conduit Youtube à retirer cette vidéo de son site.

Nous nous retrouvons donc dans une situation ubuesque : YouTube nous censure parce que nous montrons les mauvais traitements infligés aux animaux dans la production de foie gras, mais en France ces mauvais traitements sont niés quand il s'agit d'interdire cette production !

Foie gras : la vraie recetteTant que de telles méthodes d'élevage sont pratiquées, nous souhaitons qu'elles puissent être portées à la connaissance des consommateurs et de toute personne désireuse de s'informer des conditions de production du foie gras. Ces vidéos doivent avoir leur place sur YouTube qui par ailleurs montre des recettes de foie gras...
Nous venons d'envoyer un recours dans ce sens, nous vous tiendrons au courant d'une éventuelle campagne de protestation selon la réaction de YouTube.

Cette vidéo est encore visible sur Dailymotion, c'est l'occasion de la faire connaître autour de vous.
Foie gras : la vraie recette sur Dailymotion.

Un éternel Treblinka

Dans Un éternel Treblinka, Charles Patterson (historien spécialiste de la Shoah) retrace le rapport entre les humains et les animaux depuis les débuts de notre espèce et soutient la thèse selon laquelle l'oppression des animaux sert de modèle à toute forme d'oppression. L214 met à votre disposition une transcription de l'émission, Logiques de l'abattoir, consacrée à son livre, diffusée le 8 février 2008 sur France culture.
Transcription de Logiques de l'abattoir.

L'équipe de L214
contact@L214.com - www.L214.com

Si vous souhaitez vous désinscrire à la lettre d'information L214/Stop Gavage, signalez-le simplement à contact@L214.com


__._,_.___
Activités récentes
Aller sur votre groupe
Yahoo! 360º

Partagez l'essentiel

Blog et photos avec

vos proches.

Yahoo! Groupes

Créez votre groupe

Partagez vos goûts

avec les autres.

Y! Toolbar

100% gratuit !

En 1 clic, accédez

à vos groupes.

.

Voir les commentaires

Dégriffer un chat? Un vétérinaire en colère donne son avis: negatif.

28 Mars 2008, 06:36am

Publié par Jo Benchetrit

Le dégriffage est une mutilation barbare.


Les plus belles roses ont des épines. Avoir un chat comporte
 un inconvenient, ses griffes. On a le choix entre avoir ou ne pas avoir un chat ou to be or not to be un sale imbecile qui veut le chat comme on a un nounours en peluche. Les degriffages très en vogue aux USA le deviennent en France.
Cette horreur masquée devrait être interdite.
Un véto explique les consequences du dégriffage de nos matous:

désastreuses

. Charles Danten ( Un vétérinaire en colère )

¨ Difficulté de réadaptation. Le chat n'arrive pas à prendre
appui sur ses MOIGNONS. Il doit réapprendre à marcher.

¨ Les problèmes neurologiques tels que :

Ø Les douleurs fantômes persistantes avec sensation de
picotement aux extrémités des membres amputés. En fait, il s'agit
d'une inflammation des terminaisons nerveuses qui ont été
sectionnées.

Ø Les névralgies chroniques surtout si avec l'âge, le chat
devient obèse.

Ø Les tendinites causées par trop de tension aux tendons reliant
le bras à deux phalanges seulement au lieu de trois.

¨ Affaiblissement progressif des pattes avant, de l'épaule et
des muscles du dos avec altération de l'équilibre (surtout chez les
vieux chats obèses)

LES AFFECTIONS PSYCHOSOMATIQUES ET COMPORTEMENTALES

La cause première de ces problèmes est l'INSÉCURITÉ du chat privé de
ses défenses naturelles. Après le dégriffage, l'animal peut :

¨ devenir malpropre en développant une aversion pour sa litière
à cause de la douleur de ses plaies qui s'accentue quand il gratte

¨ souffrir d'incontinence urinaire

¨ commencer à avoir recours aux morsures pour compenser la perte
de ses griffes

¨ devenir agressif envers les humains et les autres animaux,
parce qu'il a peur et doute qu'il peut se défendre sans ses griffes
en cas de danger. Il devient dans un état de survie permanente.

Tout le contexte entourant l'intervention chirurgicale (déplacement,
hospitalisation, amputation etc.) contribue à installer un
traumatisme psychique qui passe souvent inaperçu aux yeux de
certains propriétaires, plus ou moins sensibles aux états d'âme de
leur chat.

Toutes ces affections résultant du dégriffage peuvent malheureusement
justifier l'abandon, ou la mise à mort des victimes par leur
propriétaire.

5. LES ALTERNATIVES AU DÉGRIFFAGE

OU COMMENT GÉRER LES GRIFFADES

Si votre chat n'a pas d'impulsions destructrices et qu'il n'a pas de
problème de comportement (excès de griffades compulsives dénotant de
l'anxiété), il n'y a aucune raison pour que vous le fassiez
dégriffer.

¨ DES GRIFFOIRS À CHATS POUR TOUS LES GOÛTS

Sur le marché, il existe une panoplie d'arbres à chat et de griffoirs
(corde enroulée sur un poteau, en carton, des bûches, substrat en
coco, planche recouverte de tapis, etc.).

Cependant, vous devez lui enseigner comment s'en servir. Le chat est
intelligent, il apprend rapidement si vous usez de stratégies pour
stimuler son intérêt pour le griffoir.

Un truc facile et efficace est d'imprégner le griffoir d'herbe à chat
(cat nip). Ensuite, au début, le placer près des endroits où il a
pris la mauvaise habitude de faire ses griffes. Lorsqu'il commence à
griffer là où il ne faut pas, prenez ses pattes avant et frottez-les
sur le griffoir. Ensuite, lorsqu'il aura pris l'habitude de
l'utiliser, vous pourrez, petit à petit, déplacer le griffoir près de
l'endroit où il se repose et au niveau de ses points de passage.

Si vous n'avez pas la vocation de l'enseignement, procurez-vous un
condo à étages (escaliers et paliers avec cachettes). Ce genre de
structure recouverte de tapis est irrésistible pour les chats. Ils y
passent la plupart de leur temps.

¨ LA COUPE RÉGULIÈRE DES GRIFFES DE SON CHAT

Toutes les 2 semaines ou une fois par mois selon les besoins en
commençant dès son jeune âge pour l'habituer. Si vous manipulez tous
les jours les pattes, les coussinets et les griffes de votre chat, la
taille n'en sera que facilitée.

Si vous coupez seulement les pointes des griffes ou la partie blanche
en utilisant des ciseaux spéciaux pour chats (non pour chiens trop
gros parfois), vous n'avez pas à craindre de blesser votre animal.
Mais tout même, soyez attentif à ne pas couper le nerf, la partie
rose, vivante, de la griffe.

¨ LA SOCIALISATION DES CHATONS en les manipulant souvent.
Ainsi, ils ne chercheront pas à griffer et à mordre et se laisseront
prendre facilement.

¨ LA PROTECTION DES ENDROITS GRIFFÉS

§ À l'aide d'objets piégés : Certaines de ces mesures peuvent
paraître drastiques, mais elles ne sont que provisoires.

Ø S'il s'agit d'un mur, placer un meuble devant et ne faites
surtout pas disparaître pour un certain temps, les repères olfactifs
déposés par votre chat.

Ø S'il s'agit d'un meuble, placer un objet décoratif ou une
plante devant jusqu'à ce que votre chat n'y accorde plus d'intérêt.
S'il persiste, recouvrir l'endroit griffé avec un des matériaux
suivant qui l'agacera et le découragera : papier d'aluminium, film
alimentaire transparent, papier à sabler, papier à bulles,
moustiquaire en plastique ou ruban adhésif côté collant vers
l'extérieur. Certains utilisent même des ballons gonflables suspendus
sur les rideaux.

§ En vaporisant les endroits griffés avec de la citronnelle
ou du vinaigre blanc dilué.

¨ LA DIMINUTION DE L'ANXIÉTÉ DE SON CHAT en vaporisant sur les
griffades ou en diffusant dans la pièce la plus griffée, des
phéromones de synthèse (en vente dans les cliniques vétérinaires).

¨ LA CORRECTION INDIRECTEMENT DE SON CHAT

Il est très important de ne jamais punir votre chat de façon trop
directe. Cette attitude augmente son anxiété et par surcroît, ses
griffades. Il faut plutôt :

Ø Détourner son attention dès qu'il s'en prend à vos meubles en
jetant près de lui un petit objet ou en lui vaporisant de l'eau. Il
ne doit pas savoir que vous êtes l'investigateur de cette mauvaise
blague, de sorte qu'il croira que c'est l'objet qu'il griffe qui
l'arrose.

Ø Après avoir détourné son attention, toujours ramener votre
chat près de son griffoir et lui montrer à nouveau comment s'en
servir.

¨ LES CAPUCHONS EN VINYLE MOU NON-TOXIQUE

Produit japonais qui dure entre 4 et 6 semaines dans lequel on
introduit la griffe après la taille. L'inconvénient est que votre
chat peut mettre un peu de temps à s'adapter aux fausses griffes.

6. CONSEILS PRATIQUES SI VOUS DEVEZ OBLIGATOIREMENT ENVISAGER LE
DÉGRIFFAGE pour une question de vie ou de mort de votre chat ou pour
des raisons médicales.

CONSIDÉRATIONS SUR LE DÉGRIFFAGE AVANT L'OPÉRATION

ACCEPTABLES
INACCEPTABLES

Chat à partir de 6 mois, le dégriffage se fera en même temps que la
stérilisation Chez les chatons de moins de 10 sem. ou en dessous de 1
kg de poids vif * et chez certains chats adultes **
Le chat est en bonne santé et ses vaccins sont à jour Le chat
présente des problèmes de santé et ses vaccins ne sont pas à jour
Le chat est à jeun de 12 à 18 heures avant l'opération Le chat a
mangé par erreur et on l'opère quand même dans les heures qui suivent
Reprendre son chat après 48 ou 72 hres d'hospitalisation Reprendre
son chat la journée même de l'opération
Choisir son vétérinaire en fonction de ses compétences et de sa
renommée Choisir son vétérinaire en fonction des tarifs avantageux

*

Certains sites internet préconisent de faire dégriffer son chat à
partir de 10 semaines ou à 1kg de poids vif quitte à ce qu'il subisse
une 2e anesthésie vers l'âge de 6 mois lors de la stérilisation.
C'est un point de vue controversé et parfois mercantile. En sachant
que l'anesthésie affaiblit de façon notoire le système immunitaire
(les protections naturelles) et qu'à 10 semaines celui-ci n'est pas
totalement développé ou à maturité, je crois que cette question doit
être envisagée cas par cas.

Cette décision doit être prise conjointement entre le vétérinaire et
son client qui connaît normalement son chat mieux que quiconque. En
effet, ce n'est qu'en alliant la connaissance intime du propriétaire
pour son animal dans son environnement aux expertises médicales du
vétérinaire, qu'une estimation valable de l'état de santé du chat
selon son poids, son âge et sa forme physique déterminera si celui-ci
est en mesure ou non de subir cette délicate opération et/ou une
deuxième anesthésie trois mois plus tard.

D'un autre point de vue, est-il vraiment possible de déceler chez un
chaton de 10 semaines s'il possède des comportements destructeurs sur
son environnement ? Il n'est pas raisonnable de croire que le
caractère d'un chaton restera inchangé à jamais. Ce n'est que vers
l'âge de 6 mois que l'on peut percevoir la vraie personnalité de son
chat. De plus, n'oublions pas que le dégriffage doit être toujours
considéré en dernier recours ou de façon optionnelle quand les
alternatives ne fonctionnent pas, ou quand il y a des risques de
zoonose pour ses propriétaires.

** Les chats adultes ayant un excès de poids sont les pires
victimes.

Les plaies sont plus importantes, plus traumatiques et plus
douloureuses.

LES CONDITIONS IDÉALES LORS DE L'OPÉRATION

Prenez les choses en main. Rien ne vous empêche de vous assurer
auprès de votre vétérinaire que la douleur est contrôlée
adéquatement :

¨ L'isoflurane, un halogéné des plus souples et sécuritaires des
anesthésiques.

¨ Un analgésique efficace : Le timbre ou (patch) de Fentanyl),
appliqué sur la peau du sternum la veille de l'intervention,
maintient en continu des niveaux constants de Fentanyl qui est un
analgésique agissant jour et nuit durant toute la durée de
l'hospitalisation. Le timbre de Fentanyl agit 4 à 8 heures après sa
pose et son effet peut subsister pendant plus de 5 heures. Les chats
sont plus calmes lorsqu'ils se réveillent et semblent moins réticents
à marcher sur leurs doigts mutilés.

LES SOINS POST-OPÉRATOIRES

Vous devez remplacer pendant au moins 10 jours la litière
agglomérante pour une litière en papier. Cela évitera que les plaies
de votre chat s'infectent. De plus, le grattage s'en trouvera
facilité et se fera sans douleur. Cette litière plus légère et
s'accumulant moins aux pattes empêchera votre chat de développer une
aversion pour sa litière habituelle qui pourrait le rendre malpropre
sa vie durant.

Votre chat est maintenant un animal strictement d'intérieur.
Néanmoins, si votre environnement le permet, vous pouvez, sous
surveillance, l'attacher à l'extérieur quelques minutes par jour.

PRENDRE SES RESPONSABILITÉ

  SI LE DÉGRIFFAGE DE SON CHAT TOURNE MAL

Si pour sauver vos meubles, vous avez pris la décision de modifier
l'apparence de votre chat et que ce dernier ne répond plus du tout au
compagnon que vous souhaitiez, de grâce, acceptez-le car il n'y est
pour rien.

Pardonnez-vous pour votre erreur et prenez bien soin de cet être
vulnérable qui possède sa personnalité propre, des sentiments et
ressent la douleur. Ne l'abandonnez surtout pas, car il ne peut plus
se défendre, et du coup, vous participeriez à augmenter la
population de chats errants avec tout ce que cela comporte.

Avant de le faire euthanasier, demandez-vous si vous avez le droit de
disposer de sa vie, car il a sa place, comme vous et moi, dans cet
univers où tout vivant provient de la même Source de vie.

voir :

Un Vétérinaire en colère

L'Association canadienne des Médecins Vétérinaires

Vétérinet - Le dégriffage- Pour ou contre

Projet Sphinx
SPCA Laval

Silvie Drapeau

pour Aequo Animo

Voir les commentaires

ETRE ANGE MENT étrangement ailleurs...

27 Mars 2008, 09:46am

Publié par Jo Benchetrit

Analyse structurale et sémiologique du rapport de l’homme à l’animal et conséquemment à sa propre animalité.

 

Lorsque l’homme parle, il ne se contente pas de traduire le réel en mots mais il dit son désir par rapport à ce réel, il va jusqu’à n’en exprimer que ce qui le représente, lui, le sujet humain. Le terme de traduction est cette opération qui consiste à faire un thème, se dire en étranger, ou une version, dire l’étranger en sa langue. Le recours aux langues dont dérivent les signifiants, l’étymologie  donc, est ce qui fait qu’une traduction n’est pas une simple relation duelle entre 2 langues.
Mais dans le cas qui nous occupe, il ne s’agit pas de traduire une langue en une autre mais de traduire l’inexprimé, le réel, en mots.
L’inexprimé n’est pas inexprimable, même si, selon Lacan, il est impossible de tout dire. Lacan n’en fait pas une règle de conduite mais certains lacaniens(hi,hi,hi !) le pensent et  font de son analyse de la limite du signifiant, de ce reste de Réel impossible à dire, un art de vivre pudique, ce qui est une façon   de traduire le maître  en le trahissant. 

Mais n’est-ce pas fatal ? « Il y a malentendu dès qu’on parle », comme le déplore Lacan.
N’est ce pas pour cela qu’avec les animaux, nous ne nous sentons pas trahis ?

Puisque nous pensons qu’ils ne parlent pas, nous avons peu l’occasion de savoir s’ils ne se trompent pas, eux aussi, sur le sens de nos paroles(dans lesquels j’englobe les gestes, les intonations, les actes). Mais en général, ils ne sont pas aussi paranoïaques que nous et ne nous mordent pas à tout bout de champ, comme le font   les humains entre eux, se croyant facilement attaqués.

C’est pour cela que nous assimilons les animaux au réel , alors qu’eux aussi sont dans l’imaginaire, et que parfois, ils ne manquent pas   d’être dans le symbolique, enfin certains d’entre eux, car il sont une grande variété et que nous sommes, même si nous ne voulons pas le savoir, l’un d’eux.

Pourquoi, justement, ne nous savons-nous pas animal ?

Il y a deux champs de raisons :

1. Linguistiques :

Ils sont nommés par nous, ils sont parlés par nous, donc traduits, ce qui les pose par rapport à nous en étrangers. En effet, on traduit des langues étrangères l’une à l’autre.

2. Politiquo-psychiques :

Ils sont utilisés par nous sans que nous mettions de limites réellement étanches, réellement protectrices. Donc on leur impose un rapport structural à nous qui les met en place d’objets de cette jouissance interdite entre humains car destructrice puisque archaïque.

Cette jouissance est la satisfaction de pulsions infantiles. Leur satisfaction avec les animaux n’est  pas encore sublimée, pas encore castrée par la Loi qui garantit une sécurité interhumaine dans la vie sociale.

 

Il me semble évident que ces 2 groupes de causes interagissent l’un sur l’autre. La façon dont historiquement l’homme met des mots sur le réel des animaux et sur le sien par conséquent, en s’en démarquant, va dans le sens de la jouissance qu’il en tire.  Et cette jouissance, qui pourrait être en soi source de culpabilité, alimente un discours de mauvaise foi dont la fonction est alors plus de masquer le réel que de le traduire au plus près de ce qu’il est.

C’est pour cela que les mots sur les animaux, comme les mots qui font des noms d’animaux des signifiants symbolisants des traits humains, sont tous sujets à caution. Tout semble être au service de cette jouissance régressive permise dans cet  immense îlot de liberté pour la pulsion de mort, qui préside à cette jouissance que je dirais kamikaze car elle détruit et l’objet du désir et le sujet désirant.

Nous prenons enfin conscience que notre action sur la nature est source de grands malheurs pour les autres, ce dont on se fout, hélas, en général, mais, plus important aux yeux de l’humain moyen égocentriste, sur ce qui permet notre vie, notre écosystème dont le risque le plus évident est d’être mis à mal par le dérèglement climatique engendré par nos dites- activités..
Ce qui ne nous empêche pas de continuer sans remettre en cause notre façon de vivre sur les bases humanistes d’un axiome à court terme: « Tout est permis, si c’est pour un homme ».

Or notre humanité a planté sa tente il y a peu sur le territoire des autres animaux, là pour certaines espèces depuis 300.000.000 d’années. C’est hallucinant quand on y pense de savoir que notre humanité telle qu’on la connaît est une jeunette complètement érotomaniaque puisqu’elle pense qu’elle le vaut bien, que Dieu le veut parce qu’il l’aime, que  Darwin a raison, qu’elle est le fin du fin de ce qui se fait de plus top dans  l’évolution… et de ce fait nous ne sommes pas choqués de cette exigence exaspérante du socius qui désigne comme traître à l’espèce humaine quiconque mettrait en doute cette injonction surmoïque: tu dois toujours te comporter en maître du monde. C’est ta place et les animaux aussi  ont leur place : subalterne, à ta disposition. 

 

 

Du fait qu’il parle, l’homme se met en position de traduire le réel et de s’en sentir ...étrangement ailleurs, alors même qu’il en fait partie.

 

Les idées une fois énoncées appartiennent à celui sur qui elles se sont posées s’il veut bien les recueillir...
Ce sont des graines qui s'envolent et poussent dans l'esprit de celui qui saura les fertiliser et les relâcher dans la nature où elles courront à nouveau leur chance de trouver un hôte qui les enrichira. On peut imaginer qu’une idée n’est heureuse que si elle  fédère suffisamment de monde. Mais est-elle pour autant juste ?
Il arrive que des idées fausses fassent l’unanimité. Il arrive qu’elles aient tant de succès qu’elles   relient des humains entre eux comme le font les religions mais qu’elles les induisent en erreur.
Or il se trouve que certaines erreurs sont des fautes en toute logique conséquentialiste.

Il y a des idées qui semblent avoir fait leur tour du monde et avoir pénétré les esprits humains de partout. En ce sens, elles sont universelles. Il y a un certain nombre de choses qui ont si bien impregné l’humanité dans son ensemble qu’on ne les voit plus. C’est ce qu’on range derrière la proposition : « il va de soi ».

Tout ce qui se trouve derrière est une évidence que nul ne saurait mettre en doute sous peine de se faire ridiculiser…ou de scandaliser.
Si je dis : « il va de soi qu’il ne faut pas tuer les bébés. » personne n’y trouvera à redire.
Si je dis : il va de soi que nous devons manger de la viande pour vivre, ou encore qu’il y a un hierarchie des espèces dont nous sommes l’aboutissement, il va desoi que la terre appartient à ses habitants et que dans ses habitants, je ne compte que les hommes, ça ne choquera persoinne.
Par contre si je dis ce que je pense: « il va de soi que la géographie par nations est un artefact, une construction humaine qui reflète que l’homme a volé la terre à ses habitants, ses colocataires », je vais faire scandale dans le meilleur des cas,  ( un scandale peut ouvrir sur une réflexion), ou me faire la risée de mes interlocuteurs au pire.
 

 

Voir les commentaires

L'homme est du signifiant fait chair.J'ai mal au dis.

24 Mars 2008, 00:32am

Publié par Jo Benchetrit

D’Alain Bosquet:

Des mots ! je croule sous le poids de mes paroles.
Des mots ! des mots ont pris la place de ma chair.
Des mots ! Lequel de vous est celui qui m’immole
Mots carnivores dont j’ai fait mon univers ?

Le mot qui court, le mot qui dort, le mot qui plane
Cherchent dans le silence un visage à voler.
J’en possède un qui rampe, et c’est le mot « iguane ».
Tous les mots innocents m’empêchent de parler.

Je dis le mot « azur » : c’est ma sainte révolte.
Je dis le mot « planète », et c’est mon désaccord
Avec moi-même. Oh, que ma rage est désinvolte !
C’est du mot que j’attends l’excuse de mon corps.

Les mots sont capricieux. J’aime le mot « presqu’île »
Je le prononce et c’est déjà un animal,
Une fleur, une pierre. Où est mon domicile :
Dans le verbe, la chose, ou mon chaos natal ?

Les mots sont des tyrans. Je ne veux plus me taire.
J’écris, j’apprends la poésie par la terreur.
J’écris comme le veut mon seul vocabulaire.
J’écris, j’écris. Les mots sont tous des déserteurs.

Mots redoutés, me direz-vous ce que je pense ?
Pitre ou faussaire, c’est par vous que je survis.
Vous êtes la grandeur de cette déchéance.
Répondez, répondez ! Moi, je n’ai plus d’avis.

Je nais, je dois mourir ; en attendant où vais-je,
Moi qui ne peux sortir de mon poème obscur ?
C’est ma prison ; je le prolonge ou je l’abrège :
Entre moi-même et moi il a construit ce mur.

Je me suis retrouvé dans le mot « tramontane »,
C’est lui qui raccommode un univers brisé.
Je n’écris par pour l’érudit, pour le profane.
J’écris par vice ! je suis trop civilisé.

Je me suis retrouvé dans le mot « mirabelle »,
Il mord dans le soleil comme on mord dans un fruit.
Je n’écris pas pour le poète, le rebelle.
J’écris par insolence, et je me sais gratuit.

Je me suis retrouvé dans le mot « bastingage » ;
C’est lui qui me promet le cœur de l’infini.
Je n’écris pas pour le prophète, pour le sage.
J’écris pour me blesser : je veux être puni.

Alain Bosquet

Je ne retiens que ça, le plus génial car le plus réel:
“Des mots ! des mots ont pris la place de ma chair.”
Hier une amie m’a écrit:”J’ai mal au dis.” elle voulait dire au dos.
j’ai un peu rigolé mais elle n’a pas apprécié. Elle déteste la psychanalyse, elle croit ne pas avoir d’inconscient et pourtant…elle a mal au “dis”. Je trouve ça superbe de la part de cette littéraire et bien triste qu’elle n’en veuille point en savoir quelque chose d’un peu léger..
mais on parle toujours à un Autre…qui peut ne jamais répondre. Moi,ça m’est égal, j’ai eu un psy qui ne l’a pas ouvert pendant…n’ose pas vous dire mais vraiment des années.
je suis donc absolument blindée. Marrant à propos d’une ouverture qui ne se fait pas.


 

du silence des agneaux au monde du silence, en  passant par le silence des bêtes, on n'entend pas que les animaux parlent et appellent au secours.

Voir les commentaires

1 2 3 > >>