Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Psychanalyse et animaux.

Saloperie d'humains! Vous vous foutez de notre gueule? Abandon non castré, vous multipliez le probleme.

29 Octobre 2015, 19:22pm

Publié par Jo Benchetrit

Une bonne personne qui adopte beaucoup, c'est beau. Mais quand elle  meurt, ce sont pas ses enfants ou neveux qui les gardent, et ils finissent bien souvent dnas la rue. Donc tatouez,  sterilisez. Et faites un testament en faveur des chats.

Une bonne personne qui adopte beaucoup, c'est beau. Mais quand elle meurt, ce sont pas ses enfants ou neveux qui les gardent, et ils finissent bien souvent dnas la rue. Donc tatouez, sterilisez. Et faites un testament en faveur des chats.

Je vous le dis tout de suite: vous qui abandonnez les animaux, vous avez raison. Vous etes vraiment trop nul pour en meriter.
Mais n'allez pas jusqu'à les abandonner non castrés. Je resume: un chat non castré abandonné== 20.000chats en 4 ans.
Bon, beaucoup vont mourir dans d'atroces souffrances, mais ça, c’est pas vous qui allez vous sentir coupable; je ne cherche pas à vous changer, c’est peine perdue;
La médiocrité abjecte ne se rééduque pas;
Par contre, au lieu de les laisser dans les rues, amenez les dans un refuge, histoire qu'ils soient sterilisés; Pas d'illusion. Les refuges sont surchargés; il sera soit tué, soit remis dehors, soit gardé dans des conditions douteuses;
Mais c’est pas pire qu'avec vous. Et mieux que dans la rue.
Faites donc une fois dans votre vie un acte responsable: abandonnez vos animaux soit dans un refuge, soit parce que vous êtes trop feignasse, chez un vétérinaire;
Je ne devrais pas vous le dire, mais prenez un RV sous un faux nom, et partez en douce.

C'est qd même mieux que l'abandon dans les rues.

si le veto n'est pas aussi nul que vous, il appellera une association. Sinon...je ne donne pas cher de la peau de cet être qui a eu la malchance de devenir votre bete.
Mais dans la rue, ses chances des survie sont très faibles, et de souffrir mille morts très fortes, et il n'y aura pas toujours la vieille dame qui nourrit les chats errants car la dame n'est pas immortelle ou elle peut déménager, ou abandonner car epuisée.. De plus, la releve n'est pas assurée. Les jeunes, comme leurs parents, n'en ont rien à cirer, en principe, de ce qui se passe en bas de chez eux, sauf si c’est pour critiquer et dénoncer la vieille en question qui ose nourrir au detriment de son temps, de son fric et de sa santé, des pauvres abandonnés affamés, les vôtres.

Rassurez vous. Vous n'etes pas seul. La nullité (ou son double, l'abjection)est la chose la plus frequente dans notre espece; C'est pour ça qu'on est tous très très en colère.

Les veterinaires n'echappent pas à cette regle, n'obligeant pas les maitres à tatouer leurs animaux, et encore moins à les sterilser.
Il y a des exceptions qui sauvent l'honneur, mais une exception, par definition, c'est assez rare.

La protection animale ne peut plus faire face aux abandons massifs de chats
Le Monde.fr | 28.10.2015 à 17h39 • Par Francine Aizicovici :



Sur leurs pages Facebook et leurs sites internet, sur leurs portes closes, bon nombre d’associations de la protection animale et de refuges affichent, ce mercredi 28 octobre, leur « colère » : « Ras le bol des abandons ! Stérilisez vos animaux ou n’en prenez pas ! » Ces structures, qui font face à la multiplication des abandons de chats, dénoncent une situation devenue ingérable. Plus de place en refuge, plus de place dans les familles d’accueil en attendant une adoption, plus d’argent pour les soins vétérinaires.





Lancé par le collectif Chats 100 % stérilisation obligatoire, créé il y a huit mois, qui vient d’adresser un « plan chat » à Stéphane Le Foll et Ségolène Royal, respectivement ministre de l’agriculture et ministre de l’écologie, ce mouvement exige une loi pour la stérilisation obligatoire de tous les félins. Seule façon, selon elles, d’endiguer la prolifération des chats qui débouche sur un flot quotidien d’abandons, de maltraitances des riverains, d’empoisonnements, d’euthanasies à la chaîne.

Une situation, disent les associations, dont l’Etat se désintéresse en se reposant entièrement sur elles, leurs bénévoles et le financement privé.
« Il est irresponsable de laisser naître d’autres chats parce que ces chatons prennent la place de chats sans maîtres qui sont à l’adoption », souligne Karine Sennesal, vice-présidente de l’association Chaperlipopette77, située à Chaumes-en-Brie (Seine-et-Marne). Une femelle pouvant donner naissance à trois portées par an, comportant chacune 4 à 6 chatons, qui à leur tour vont se reproduire, peut aboutir, en quatre ou cinq ans, à un accroissement de l’effectif de 15 000 à 30 000 individus !

L’abandon passible de 30 000 euros d’amende
« Il y a tellement d’abandons que nous avons arrêté les entrées depuis mi-septembre, regrette Jeaninne Hermann, présidente du refuge Gireau Les chats de Stella, à Vence (Alpes-Maritimes). Dans ce lieu boisé, qui dispose d’une quinzaine de chalets sur 1,5 hectare, vivent actuellement 285 félins. « Tous les jours, on nous appelle pour nous demander de prendre des chats dont les maîtres ont divorcé, dont le propriétaire est décédé ou parti en maison de retraite, etc. »
Le chat errant n’est pas, le plus souvent, un chat né dehors. « C’est un chat de particulier non stérilisé ou son descendant qui a été mis à la rue », constate amèrement Mme Sennesal. L’abandon est pourtant un acte passible d’une peine de deux ans d’emprisonnement et de 30 000 euros d’amende, au même titre que la maltraitance. Mais les plaintes sont rares et quand elles existent, peu aboutissent.

Le nombre de chatons des rues, selon Cécile Aubois, trésorière de l’association Citanimal, à Valenciennes (Nord) « ne cesse d’augmenter. Cette année, on a touché le fond. On reçoit dix appels par jour pour prendre en charge des chatons récupérés dans des poubelles, dans des jardins, à la déchetterie, dans un carton posé sur les haies de la ville ».
Pour cette jeune femme, propriétaire de neuf chats et de trois chiens, le manque de moyens pour la stérilisation « n’est plus une excuse. Il est en général possible de payer le vétérinaire en plusieurs fois, on peut aussi aider au financement de l’acte ».

« Chat libre »
Depuis janvier 2015, les maires ne peuvent en principe diriger les chats errants directement vers la fourrière – où la plupart du temps c’est l’euthanasie assurée – que si le programme de stérilisation, d’identification prévu par le Code rural n’a pas pu être mis en œuvre. Ce programme confère aux félins de la rue le statut protecteur de « chat libre ».
Beaucoup d’associations l’appliquent d’elles-mêmes, comme Les chats libres de Nîmes, mais sans le soutien du maire, comme à Nîmes. « Il nous verse une subvention qui ne permet de stériliser qu’une vingtaine de chats par an, alors que nous en stérilisons nous-même 1 500 par an grâce à des fonds privés », témoigne Laure Breye, présidente de l’association Les chats libres de Nîmes, qui a publié en 2014 le livre Le Peuple de l’ombre ou Les histoires humaines et félines des Chats libres de Nîmes agglo (Editions du Puits de Roulle). « Cela fait huit ans, reprend-elle que nous essayons de convaincre le maire » d’engager le programme inscrit dans le Code rural. En vain.

Pour Mme Aubois, de Citanimal, les associations et les refuges « ont eux-mêmes une part de responsabilité dans cette catastrophe. On a beaucoup fait d’assistanat, en trouvant des solutions, nous les bonnes âmes, pour les gens qui ont laissé leur chat se reproduire, en assumant leurs responsabilités à leur place ».
Au vu du nombre d’associations réunies dans le collectif Chats 100 % stérilisation obligatoire, Jacqueline Raynaud, l’une de ses responsables, estime l’opération réussie. « C’est un miracle d’avoir pu réunir près de 500 associations dans ce milieu de la protection sociale qui n’est pas soudé habituellement, où les ego de chacun empêchent de travailler ensemble et d’avancer », constate-t-elle.

• Francine Aizicovici
Journaliste au Monde

Voir les commentaires

Publié depuis Overblog

17 Octobre 2015, 13:51pm

Publié par Jo Benchetrit

Des palestiniens islamistes ont incendié le tombeau de Joseph...

Des palestiniens islamistes ont incendié le tombeau de Joseph...

Lorsqu’aux infos en France, on dit qu’un attentat en France est dejoué , on ne dit pas : un homme a été abattu dans le train. Et ensuite : il attaquait les passagers.
Mais on dit : une attaque dans le train ; Le terroriste a été abattu.

Or, quand on parle des terroristes abattus en Israël, on dit d’abord, en titre :

« 2 palestiniens tués ce matin par des israéliens »

et seulement après vient la raison :

« Ils avaient attaqués, poignardé des israéliens, ou leur avait tiré dessus »

Cette inversion de la logique en dit long sur les intentions des journalistes de culpabiliser les juifs.

Prendre le parti des arabes contre les juifs est un TOC des medias et des français de gauche.

Il serait temps de réaliser que c'est dangereux pour les juifs qui n’ont semble-t-il jamais le droit de se défendre.

Or ceux ci sont les plus dans le collimateur des intégristes islamistes.

Même si les mécréants y compris musulmans sont tous voués à l’Enfer (mécréants, c’est-à-dire incroyants, le diable pour eux, mais aussi les pas avec exactement les mêmes rituels qu’eux, ou carrément pas musulmans, ou pire encore, le sommet…oui, c'est ça.)
Lire le Coran, c'est comme le Port Salut, c'est écrit dessus.


Non, mais vraiment, il faut lire le coran. C'est pas dur du tout à lire et c'est passionnant de le mettre en perspective des actualités.
Mais l'histoire difficile d’Israël n'est pas toute contenue dans cette affaire de haine religieuse. et fort heureusement, tout le monde n'est pas un intégriste borné.

N’empêche que je crains qu'il soit détruit comme le projette le Hamas.

un tout petit aperçu

Voir les commentaires

Les agressions anti-israeliennes posent la question de l'info en france;

11 Octobre 2015, 05:49am

Publié par Jo Benchetrit

Je l'savais! Je l'avais même écrit par mail à des amis politiquement corrects, donc plus ou moins anti-israelien, ou plutôt anti-celui dont-il-faut-être-anti sas risquer de passer pour anti-juifs, Netanyahu.

Mais de quoi t'est-ce que tu parles? que vous vous dites, pantelants de curiosité.
De quoi? Ben du traitement de l'info. qui vient d'israel. On sait que l'AFP est souvent partiale sur ce sujet.
Mais la fameuse agence qui informe les informateurs n'est pas la seule. Ecouter les infos, sur ce sujet bâclé par nos habituels journalistes, est douloureux pour ceux qui aiment la verité plus qu'eux-mêmes.
Depuis plusieurs jours, des attentats anti juifs en israel avec morts avaient été très peu relayés dans les medias français.

Vous ne me croyez pas? Qui avait entendu parler le 1° jour de cette reprise d'agressions anti-israeliennes de ce jeune couple israelien tué dans leur voiture où des palestiniens les ont arrosés de balles?
Le couple est mort, les enfants présents, eux, survivent bien que blessés (legerement) sont traumatisés à vie.
Alors, je l'avais dit et c'est ce qui est arrivé: ils n'en causeront que quand il y aura riposte et défense israéliennes. Ceci pour présenter Israël non comme un agressé mais comme un agresseur. Et ça, je ne l'ai pas dit mais c'est bien la vérité: ils n'en parleront que comme une agression israélienne.

Et c'est bien ça qui arrive.

C'est pousse-au-crime de culpabiliser les victimes, de dénier le droit à la légitime défense. C'est dégueulasse.

J'ai trouvé ce comm sur le net(jss):

"Sur canal moins, la journaliste, florence dauchez a, sans vergogne, annoncé d’abord « qu’un palestinien avait été tué à Jérusalem, deux palestinien tués à gaza et deux Israéliens attaqués à l’arme blanche à Jérusalem ». Sauf que, ce que cette ordure n’a pas dit, c’est que le palestinien dont elle a annoncé la mort en premier était le tueur qui a tenté d’assassiner les deux Israéliens poignardés à Jérusalem. C’EST DEVENU LA REGLE ABSOLUE; ILS ANNONCENT D’ABORD LA MORT OU LES BLESSURES DU TUEUR, SANS D’AILLEURS PRECISER QU’IL EST UN TUEUR, SE CONTENTANT DE DIRE QU’IL EST » palestinien « , POUR LE FAIRE PASSER POUR UNE VICTIME ET MÊME POUR LUI DONNER LA PRIMAUTE SUR LES JUIFS QUI EUX SONT LES VICTIMES. AINSI ILS DEMONTRENT QU’ILS SOUTIENNENT LES ASSASSINS DE JUIFS ET QU’ILS SE MOQUENT EPERDUMMENT QUE DES JUIFS SOIENT ASSASSINES. C’EST, SANS EXAGERER, TOUT SIMPLEMENT DU NAZISME. Goebbels N’AGISSAIT PAS AUTREMENT. ET APRES CETTE INFAMIE, canal merde NOUS A ENVOYE UNE INTERVIEW DE leïla shahid APRES SON RAVALEMENT. C’EST REVOLTANT."

Si vous aimez sourire, allez voir là ce que je veux dire après ce conseil:

Si vous voulez de l'information complète et objective, en particulier  sur les événements actuels en Israël, et pas de la propagande, 

regardez I 24, une télé tonique qui vous ouvrira je suppose les yeux.

Ou pas. Tout dépend de votre degré de fanatisme anti sioniste.

Sur le net:

http://www.i24news.tv/fr/

ou

Canal 88 par FREE.

Ils veulent se proteger. nest-ce pas normal? Et vous, que feriez vous?

Voir les commentaires

Manger un steak tue les ours blancs et nous avec. Pétition.

10 Octobre 2015, 02:27am

Publié par Jo Benchetrit

Aussi étrange que soit ce raccourci, c'est vrai. Manger de la viande, du fromage ou des oeufs cause la fonte de la banquise qui affame et tue les ours polaires. L'information nécessaire sur le rôle central de l'élevage dans le réchauffement climatique est absent des débats sur la question. C'est aussi etrange, à l'heure où plus personne ne le nie, à part des gens qui relèvent de la theorie du complot comme l'auteur du blog Wikistrike qui titre que le rechauffement est un hoax. Mais comme la mouvance complotiste dénie bien souvent aussi le genocide juif...

Pourtant, par an, 60 milliards d'animaux terrestres sont élevés dans des lieux insalubres impitoyables et polluants. De plus, leur nocivité écologique ne s’arrête pas à celle de l'eau par les milliards de tonnes de lisier et du sang des abattoirs par milliards de litres. Mais les gaz rejetés dans l’atmosphère sont pour beaucoup dans l'augmentation de la température mondiale, plus que tous les transports réunis. La souffrance animale semble curieusement nous retomber dessus comme par un châtiment, si ce n'est divin, à coup sûr naturel. La nature en effet à force d’être niée, flouée, se dérègle.
Après tout, il y a là une mécanique de précision qui ne peut pas ne pas être perturbée par les caprices désordonnés de son fils le plus fou, mégalo se croyant tout permis. D'où le réchauffement climatique.

Conséquences : des catastrophes de plus en plus graves pour les animaux de la terre y compris nous. On a tous en tête les 20 morts des inondations de la côte d'Azur, oubliant d'ailleurs comme dab les milliers de morts animales.

Inondations dues à 2 facteurs principaux: l'urbanisation bétonnant les sols au lieu de laisser de vastes espaces verts et la chaleur de l'eau due au soleil et à l'effet de serre.

Effet de serre dû à nos activités, dont pour beaucoup l’élevage. On ne peut élever transporter et assassiner en permanence 60 milliards d'animaux/an en toute impunité.

Et donc manger de la viande et de produits laitiers, des œufs, tue non seulement les victimes animales directes mais les ours blancs des pôles..
Curieusement, on n'en parle pas . Il faut exiger non seulement une transparence de l'information mais un arrêt des subventions aux éleveurs.

Industriels ou pas, les éleveurs/chialeurs sont biberonnés par nos impôts et sont des violents impénitents et impunis lors des manifs et avec leurs "bêtes"(on se demande qui est bestial, du bourreau ou de la victime ) .
Comme pour le diesel qui donne asthme et cancer non seulement aux coupables, les consommateurs radins et ne voyant pas plus loin que le bout de leur porte monnaie, mais aux autres, animaux dont animaux humains.

Dans son lent suicide, l’imbécile humain lambda sait bien qu'il va dans le mur mais faut croire qu'il aime ça puisqu'il fait tout pour continuer au nom de la tradition qui masque la pulsion de mort en action.
Voici le texte de la pétition:

"L’élevage est responsable d'une part majeure des émissions de gaz à effet de serre (GES) à l’échelle mondiale : plus que la combustion de carburant par tous les transports réunis sur Terre !
L’alternative végétarienne est une solution efficace, peu coûteuse et saine pour réduire les émissions de GES liés à l’alimentation.
Nous vous demandons d’agir pour développer cette alternative, à travers des mesures fiscales responsables,
qui défavorisent les productions agricoles les plus nocives,
comme l’élevage industriel,
et favorisent les alternatives végétales,
par la mise en place d’une offre végétarienne dans la restauration collective,
et par des campagnes de communication et d’information sur les bénéfices de l’alimentation végétarienne. "

Voir les commentaires

Finkielkraut au Tribunal des flagrants delires d'ONPC. Ruquier et ses procureurs.

4 Octobre 2015, 07:48am

Publié par Jo Benchetrit

ONPC, la fievre du tribunal du samedi soir.

ONPC, la fievre du tribunal du samedi soir.

Je zappe hier soir (3/10/15) au lieu d’éteindre la télé. Et là, je vois Finkielkraut. Sauf quand il a déliré sur José Thomas, le torero qui l'a "rapté" au sens du ravissement de Lol V Stein de Duras, mais promis, il n'ira plus aux corridas(en fait il n'a rien promis à ma connaissance, c'est pas son genre, mais il a dit qu'il pense qu'il y retournera pas... je pense qu'il n'y ira plus), donc sauf cet accident subjectif où le corps a pris la place de la pensée, et l'a mise en echec, je trouve toujours intéressant ce que dit ce mec. Il a peut être aussi un côté vieille France qui, même si ce n'est pas sans le charme suranné des livres que le temps a rendu couleur sépia, m'etonne un peu; Par exemple, il trouve qu'on le tutoie trop facilement. Il a pu en parler il y a quelques années. quelle affaire!


Oui je digresse sans degraisser, c'est mal. Mais la realité des gens est complexe et faite de tas de petites choses, de ce qu'on dit petits riens. Un puzzle qui montre que nul n'est tout un.

C'est comme certains tableaux du peintre Lazar. Vous ne verrez jamais la même chose selon l'heure et la lumière.

Sinon, à ONPC, On N'est Pas Con. on sait detecter le "méchant raciste fourbe qui se cache sous de belles phrases."..et On N'est Pas Coupable de provoquer des bashings sur la Toile avide.


Bon j'y viens, hier soir, Yann Moix et la petite dame qui monte sur son grand cheval sans beaucoup de raison, Lea Salamé, aidé par un certain politologue Guenolé, guettaient en essayant de le provoquer avec leur habituelle delectation de chasseurs tapis dans l'ombre, le moindre dérapage de Finkie.

Faut dire que , pas de chance, la fois d'avant, le passage de Morano avait agité le monde des medias, puis politique, car elle avait cité De Gaulle disant que la France était de race blanche.

De Gaulle etait reac, pas etonnant. Mais bon, c'est pas faux non plus. Le Congo est plus noir que la France pour le moment et plus dans certains lieux. C'est ni mal ni bien. C'est juste que dans une photo, l'appareil n'est pas coupable de ce qui est photographié.

Ce qui est faux est de confondre arabes et "race" noire. De Gaulle se gourait bien sur ce point car c’était son argument pour se défaire de l’Algérie, et je peux vous dire que le racisme anti-noirs sévit aussi chez les algeriens, car la connerie est universelle comme le racisme qui en est une des expressions les plus evidentes. De Gaulle n'avait pas prevu que des algeriens viendraient en France, après leur indépendance . donc que les melanges allaient faire de la France un pays un peu plus doré au soleil.

bien sûr, le probleme est non seulement de métaboliser une population nouvelle, mais une culture visiblement de plus en plus différente. C'est l'assimilation à l'envers qui se donne à voir, écrasant les autres arabo-musulmans parfaitement français..
plus ça va, plus on croise des voiles et moins on voit que c'est encore minoritaire.

===

Les procureurs Moix et Salamé ont donné le la du niveau d'absence de reflexion requis pour participer à cette emission.

les inquisiteurs du courageux Giordano Bruno avaient le pouvoir de tuer. Heureusement ce n'est pas le cas du tribunal de samedi soir et du Net pas toujours net.

Le coeur voulait que l'on soit le centre du monde, à l'epoque de Bruno et aussi de Galilée, plus prudent face à la saloperie humaine qui écoute trop ses emotions et pas son intelligence. Donc émettre la these de son excentricité topique etait dangereux et il en est mort.
Bruno se battait contre ceux qui "pensaient" avec leur coeur. Les élans du cœur sont parfois très bons. Mais le coeur ne peut etre suffisant pour attester d'une pensée.
celui qui a fait bcp de mal, c'est Hessel et son "Indignez vous". car s'indigner sans penser, ça mene au lynchage, comme on peut dire ici, ou pire au carnage car le printemps arabe a debouché aussi sur des massacres; Penser, c'est deduire, c'est donc la logique, et ça mène à prevoir; Quand on entendait allah akbar contre les dictateurs, on pouvait prevoir la suite.

"L'enfer est pavé de bonnes intentions." Pensez y.
ça ne signifie en rien qu'il faille oublier ses bonnes intentions, mais avant de parler, il faut se livrer à un petit exercice: se méfier de ne pas etre pire que ce qu'on croit utile de denoncer.

Pauvre France, indignée sans jamais rien comprendre de ce qui est dit quand on pense. Et non quand on attend l'autre avec le filet à papillon du racisme prêt à etre degainé.
C'est l'effet que Moix me fait. Salamé n'en est pas loin.

J'ai noté qu'au final, Fink s'en est bien sorti. Il a dû faire de l'equilibrisme pour passer à travers ces obstacles. sans tomber dans les pièges. Et Samuel Benchetrit, assez nuancé, a peut etre contribué à calmer le jeu.

Je sais, aujourd'hui, c'est la tempête sur le 06 qui passionne tout un chacun. Moi aussi, mais à part dire et redire qu'il faut arrêter tout elevage si on veut ralentir le rechauffement climatique, que les animaux sont les plus grandes victimes de nos folies, car dans les catastrophes, cest eux les plus nombreux à mourir, mais que ces phénomènes tuent aussi des hommes, et ce, de plus en plus...Donc Go vegan ou crevons.

Bon, laissons causer Jaccard. C'est bon et reposant pour moi:

Et pour conclure, je pique une jolie citation dans un de ses commentaires :

Octobre 2015 à 20h34

Parseval dit

Relisant le Journal de Matthieu Galey, 30 décembre 1980 :
« A Paris, où je suis rentré deux jours. Alain Finkielkraut vient déjeuner. J’attendais un intello en blouson râpé, poil hirsute et barbe de trois jours, c’est un bon élève de Sciences po qui arrive, chemise bleue, pull jaune, pantalon marron et veste de sport grise, de bonne qualité. L’œil est bleu, rieur, les cheveux mi-longs, le visage long, avec des traits fins corsés par une mâchoire forte et une bouche dessinée, large, gourmande, de garçon qui ne dédaigne pas les joies de ce monde.

L’intellectuel pas desséché. Du reste, par miracle ce Saint-Cloudien, ancien élève de Barthes aux Hautes Études, n’est pas licencié de philosophie. Juste, si l’on peut dire, agrégé de lettres. Ex-mao, ex-gauchiste, encore un peu rocardien, il n’a jamais été en carte nulle part, et se démarque un peu de tout le monde dans ses opinions sémito-réformistes, qui heurtent la gauche parce que trop « sionistes » et la droite, parce que trop favorables néanmoins à la gauche… Il vit tout de même dans un monde conventionnel où l’univers est borné par le Monde, l’Obs, Libé et — éventuellement — l’Express. Mais là encore ce Cancer se sent brimé par Jean Daniel, Revel, Todd et même July, comme si ses exigences d’absolu étaient une conduite d’échec — un rien talmudiques car, pour rejoindre la judaïté perdue, il se plonge dans le Talmud, livre où, dit-il, « le touche ce mélange de la plus haute spéculation avec le matériel le plus quotidien ». Pas croyant — quel juif l’est vraiment ? — ni pratiquant, il respecte cependant toujours Roshashana et Yom Kippour, passées entre papa qui a fait les camps, et maman, émigrée (de Pologne ?) après guerre. Croyant, du reste, comment l’eût-il été ? Son père, après l’expérience nazie, a perdu toute foi en Dieu.

Lui, dans sa quête, est un passéiste modéré, très pessimiste sur l’avenir d’Israël qui risque d’être détruit un jour par une guerre civile entre juifs, à laquelle ils ne résisteront pas.

Aime Kundera — et Philip Roth, qu’il va aller voir à Londres, prochainement.

Trente et un ans, toutes ses dents, mais dans son sourire quelque chose d’espiègle qui fait passer l’ambition. L’intelligence est encore incertaine d’elle-même, prête à s’étonner, à brûler, à se surprendre ? Sa jeunesse n’est pas dominée, heureusement. Et le monde qui sera à ses pieds, sans qu’il en ait la tête enflée, c’est une variété intéressante. A suivre. »

Voir les commentaires

Le martyr des pigeons: à la RATP, ils meurent derriere des filets.

2 Octobre 2015, 19:57pm

Publié par Jo Benchetrit

ce pb existe aussi à la SNCF et dan sbien d'autres lieux.
Merci de signer ceci:

 

 

Le martyr des pigeons: à la RATP, ils meurent  derriere des filets.

Des filets posés depuis le 17 septembre station Barbes Rochechouard, renfermaient des pigeons vivants. Impossible pour eux de sortir de là. Ils meurent de faim de soif, de terreur.

La RATP est sans doute au courant depuis un certain temps et quelqu'un de très efficace, Serge Kociak, le porte parole du CREDO, petite association de Strasbourg très active, les a prévenus à coup sûr ce matin à 11h20 qu'il restait au moins 2 pigeons vivants.

Ces salauds! ils n’ont rien fait. Les pauvres colombidés sont sans doute tous morts. C'est du moins ce que montrent les terribles photos de Julita, prise ce soit à 19h. Mais on ne voit pas tout, il faisait sombre et le filet est immense, semble t il. Les feignasses putrides qui l’ont posé n’ont pas eu envie de se fouler à les faire sortir.

On en voit partout, avec les cadavres dedans et des vivants agonisants, épuisés, à pleurer.
ça fait des années que les employés de la RATP ont ordre de dire: " voyez, il y a des sorties ». là, ils se taisent because les photos.
Alors que ce sont justement ces « sorties », filets mal posés, qui les piègent qquan certains peuvent y pénétrer et ne trouvent plus d’issue.
ces filets devraient être définitivement interdits. Il y en a partout dans les stations de métro aérien .
Il faudrait faire une pétition sur la vie des pigeons et demander l’interdiction des filets mais aussi des pics non recouverts de boules., ainsi que celle des sacs poubelle à fils détachables qui sont la cause de gangrene et de mort, parfois, par infection..
Quand je pense que ces pauvres bêtes ne peuvent se poser nulle part… Leur vie est , comme leur mort, un martyr.
D’où mon désir irréalisable qu'il n’y en ait plus par la contraception.

Les humains ne méritent pas les animaux. Les humains sont des tortionnaires et ils ont le pouvoir. C'est foutu. Les humains ont gagné et la nature meurt, est morte déjà à de nombreux endroits. L ‘homme observe la fin des espèces avec une jouissance particulière ...teintée de mélancolie morbide. On arrive sur l’iceberg… mais on ne fait rien car la mort, la nôtre, nous fascine. Moi, c'est leur connerie qui m’épate.

A ce stade...c'est un délit..

Voir les commentaires