Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Psychanalyse et animaux.

les animaux ont des amis: ceux qui ne les mangent pas. Fête du végétarLisme. Veggie Pride. 19 mai 2007.

30 Avril 2007, 03:08am

Publié par Jo

Fête du végétarisme. Veggie Pride. 19 mai 2007.L'homme n'a donc aucun scrupule? Sa force, non seulement il l'utilise pour tuer ses proies mais encore pour leur pourrir la vie de A à Z dans des élevages impensables.
Ça exonérerait les chasseurs si
1°) ceux ci ne tuaient que des animaux sauvages...
2°) si ils tuaient pour manger
Mais surtout
3°)si la viande était indispensable à la vie des hommes, ce qu'elle n'est pas.
Or les chasseurs ne tuent pas pour la viande, enfin rarement, et, que  je sache, ne mange ni ours ni lions...entre autres victimes des
ignobles safaris .
A côté de ceux qui tuent dans la nature  des êtres sauvages mais le plus souvent d'élevage, il y a  l'énorme problème de l'animal de boucherie. 1Milliard et demi par an!!! Chiffre  considérable, impressionnant, qui dissimule la pire des abominations créées par notre espèce si imaginative dans le domaine de la nuisance aux autres vivants sensibles, mais faibles..

Il y a de quoi être très en colère: d'ici 25 ans, la consommation de chair animale d'élevage, viande et poisson,va doubler, alors qu'elle a quadruplé en 50 ans.
Je ne sais plus qui a dit: "le monde devient un vaste camp de concentration pour animaux." Or nous le savons, nul besoin de manger de la viande pour l'homme, il peut trouver ses acides aminées ailleurs.

Tant que l'homme mangera des animaux, le monde des hommes tournera mal. C'est ma thèse. Si les hommes abusent des animaux, ça les confine à l'âge barbare, celui d'un petit enfant sadique en proie à la dictature de ses pulsions.
Cela engage toute l'espèce, donc vous et moi. Car, ne nous leurrons pas, nul n'est à l'abri de cette regression que nous subissons entant que collectivité.
Ceci dit, pour faire avancer l'humanité vers un plus de quiétude,pour avancer vers le jour où la viande sera interdite, pour militer pour 'abolition de tout produit animaux, de tout esclavage animal (donc humain, ça va de soi, vu que nous sommes des animaux) devenez végé...venez vous amuser à la veggie pride, le 19 mai 2007.

Date et lieu de la manifestation

Rendez-vous à Paris le samedi 19 mai
pour la Veggie Pride 2007.


Programme du week-end

Samedi 19 mai

  • 14h : rendez-vous Place Joachim Du Bellay, à côté de la fontaine des Innocents (Métro Châtelet ou les Halles ou RER Châtelet les Halles)
  • 14h30 : départ de la manifestation
  • 16h30 : « happening » solennel, symbolisant la solidarité entre les végétariens et les animaux tués pour la consommation de viande
  • 17h : lecture de textes (si volontaires), intervention d'un artiste slammeur
    Plusieurs stands restent ouverts au public tout l'après-midi afin que chacun puisse venir se renseigner, se documenter, discuter...
  • Soirée : une soirée aura lieu à l'Ecobox. Les militants de la Veggie Pride y seront les bienvenus pour dîner et se remettre des émotions de la journée.

Dimanche 20 mai

(à l'Ecobox)

  • 10h15 : discussions militantes
  • Après-midi : projection de films

A l'occasion de la Veggie Pride, un week-end sur le thème du végétarisme est organisé à l'Ecobox.
Une exposition sur les thèmes du végétarisme et des droits des animaux s'y tiendra.

L'Ecobox est un lieu associatif qui se situe dans le 18e arrondissement, 37 rue Pajol (métro La Chapelle ou métro Max Dormoy).


Compte rendu et vidéo de la Veggie Pride 2006



 



Voir les commentaires

Sodexho n'utilise plus de batteries pour les poules pondeuses: bravo les belges! A quand pareil en France?

29 Avril 2007, 21:12pm

Publié par Jo

 Je transmets:

Un bon vent souffle sur la Belgique... vive Gaia !

http://www.gaia.be/fra/control.php?&topgroupname=&groupname=cp36

GAIA félicite Sodexho pour son choix concernant
les oeufs de poules élevées au sol

Suite à la démarche de plusieurs supermarchés, Sodexho n'utilise
plus d'oeufs frais de poules pondeuses détenues dans des cages de
batterie et a également opté pour l'utilisation d'œufs de poules
élevées au sol dans ses préparations. Avec 1.200 exploitations,
Sodexho est la première grande entreprise de restauration à
privilégier les œufs produits dans le respect du bien-être des
animaux. GAIA se réjouit de cette décision.

Les œufs de batterie ne sont pas produits d'une manière saine
pour les animaux. Dans une batterie de ponte, une poule a moins
d'espace qu'une feuille de papier A4. Rien n'est mis à disposition
pour que la poule puisse se comporter normalement, comme du matériel
à gratter ou un nid. En 2012, les batteries seront interdites, mais
le danger menaçant est que sa petite sœur prenne le relais : la cage
enrichie. Dans celle-ci la poule a un petit peu plus de place qu'une
feuille de format A4. Elle doit se contenter d'un peu de matériel et
d'un nid en plastique. Néanmoins, si cela dépend de Sodexho, l'avenir
de la poule de batterie s'annonce meilleur. Avec leur choix pour les
œufs de poules élevées au sol, ils rejettent également les œufs de
cages enrichies.

Sodexho ne tient pas seulement compte des poules, mais aussi du
consommateur. Selon les sondages Eurobaromètre les plus récents, 62%
des consommateurs européens sont prêts à changer de magasin afin de
pouvoir acheter des produits tenant plus compte du bien-être
animalier. Tout comme les supermarchés tels que Makro, Colruyt,
Delhaize et LIDL, Sodexho, à son tour, a bien compris le message.

Sodexho remplace tous les œufs frais par des œufs d'élevage au
sol, mais il n'y a pour le moment pas de solution pour les œufs
intégrés directement dans différentes recettes. Aux Pays-Bas, les
œufs de poules élevées au sol sont en vente partout. C'est maintenant
aux entreprises utilisant des œufs dans leur matière première à faire
concorder l'offre et la demande. D'autres traiteurs suivront
probablement le bon exemple de Sodexho.

Les Pays-Bas sont déjà passés à la vitesse supérieure en ce qui
concerne les œufs d'élevage au sol. Tous les supermarchés ont
boycotté les œufs de cage et la liste des entreprises alimentaires
optant pour des œufs de poules élevées en plein air s'allonge
constamment. Avec la décision de Sodexho, la Belgique fait un pas de
plus dans la bonne direction. Sodexho utilise environ un million
d'oeufs par an. L'entreprise de restauration offre ses services aux
écoles, universités, hôpitaux, maisons de repos, centre de
revalidation, entreprises et l'administration. L'étape que vient de
franchir Sodexho permettra donc désormais de servir un large public v
avec des oeufs de poules élevées au sol.

Voir les commentaires

réponse à anonyme

29 Avril 2007, 21:08pm

Publié par Jo

Un commentaire d'un jeune chasseur de 16 ans m'a interpelée.
Je lui réponds ici .


Bonjour, anonyme, tu n'as pas compris ce que signifiait "proxénète" dans ma bouche: c'est protéger pour profiter, ce que font les chasseurs puisqu'ils se disent protecteurs de la nature..pour en profiter. C'est un mot d'esprit.
Nazis? Non, je n'ai pas dit qu'ils l'étaient.
"TOUS les humains sont des nazis pour les animaux" disait l'écrivain prix Nobel I.B. Singer. Je crois que c'est vrai et ça se voit entre autres dans les élevages atroces. Fais un tour sur mon blog mais aussi suis les liens, et tu verras que ce monde a besoin d'être réformé d'urgence afin que la paix regagne le monde et nos coeurs.Tu es jeune, tu es l'avenir et sache que cet avenir sera dur si les hommes n'apprennent pas le respect de la planète et des vivants qui s'y trouvent.
Donc j'espère en toi dans tous les jeunes à qui on a tort de donner un fusil, pour eux et mes  enfants pour le futur de tous , et le tien...Mais aussi pour l'avenir des autres animaux.
Bon courage pour ce changement de vie qui serait ta chance et celle de tous...
Jo

Voir les commentaires

Psychanalyse, éducation des enfants et des grands, et engagement contre toutes formes de barbarie, impossibilité ou pléonasme?

29 Avril 2007, 14:17pm

Publié par Jo

En tant que psy, je devrais selon certains respecter la neutralité. Mais là, je m’engage. Oui, je pense de mon devoir de femme ET de psychanalyste de m’engager auprès de toutes les victimes du fascisme humain, qu’ils soient hommes ou autres animaux.
Ma recherche : POURQUOI AUTANT DE BARBARIE ALORS QUE LES SOCIETES SONT ORGANISEES EN GENERAL POUR LUTTER POUR LA SECURITE ? Doù vient donc ce goût des hommes pour l'abus des faibles?
Pourquoi, sinon parce que les hommes ont créé une zone de non droit, celle de leur rapport aux animaux?


Ce qui les rend à jamais IMMATURES, qu'ils soient ou  pas chasseurs, tueurs directs, aficionados, ou bien encore...Simple carnivores en supermarchés..Mais bien  pire quelqu'il soit, car le problème de chacun déteint sur les autres.

En ouvrant cette boite de Pandore de ses pulsions parttielles non sublimées d'avant l'oedipe, en admettant comme normal des comportements psychopathes comme ceux des toreros des chasseurs, certes, mais aussi celle de nombreux exploiteurs d’animaux, notre société s’est exposée au pire.

De même que Robespierre a fini la tête tranchée, les tueurs humains, et leurs complices dont nous sommes tous d’une manière ou d’une autre, nous ont mis tous en danger.

Les enfants élevés en leur faisant croire que la barbarie est normale, que chasser est un activité sportive ou de loisir normale comme a osé le dire Voynet perdant ainsi les voix qu’auraient pu lui donner des amis des animaux, que manger de la viande est obligatoire pour être en bonne santé alors que nous réalisons que c’est l’inverse, QUE DES MEDECINS NOUS LE DISENT , alors qu’on peut enfermer au zoo et au cirque des animaux pour le plaisir, ou sous prétexte d’éducation…etc…ces enfants sont déboussolés. Comment imaginer ce qu’est le bien quand le mal est présenté comme normal, donc bien ?
C’est donc en tant que psy que je parle car c’est faire de la prévention que de mettre en garde les parents :

N’emmenez jamais les enfants à la chasse, à la corrida, au cirque avec animaux, ou encore au zoo. Tous ces lieux sont dangereux pour une personnalité en formation qui cherche des modèles auxquels s’identifier.
Quant à la viande, cet héritage de violence datant de la préhistoire est caduc. Nous, les homo sapiens nous sommes omnivores et devons tirer nos nutriments des autres aliments.
Quant à faire passer aux enfants qu’on peut se jouer de la souffrance des plus faibles, c’est leur indiquer la plus mauvaise voie qu’un parent pourrait indiquer à ce jeune esprit prêt à tout gober sans aucune critique.

 

Je ne m'engage pas contre les barbares, puisque nous le sommes tous, en puissance du moins, mais contre la barbarie, nuance de taille.



Ce qui nous ramène à ceci que dit Freud dans Totem et Tabou: les frères après avoir tué et mangé le père (réel, pas le symbolique) ont pensé à juste titre devoir se protéger les uns des autres par la loi.
Mais je rajouterais ceci: le totem est un animal et représente le père réel. Du fait que lui aussi soit réel et sacrifié après avoir été choyé en souvenir du meurtre du père, nos ancêtres  n'ont pas appliqué la loi qui les protège   tous. Et de ce fait, ils en sont arrivés à ça: l'impossibilité de trouver dans la loi le côté absolu et donc en adéquation avec la morale qu'il leur fallait pour éradiquer la barbarie.

Nous en sommes tous là, à répéter ce meurtre d'avant la loi, qui permettrait la loi et le passage au symbolique si nous n'avions pas utilisé le meurtre du totem pour continuer à nuire.
Ce meurtre du père réel est donc réitéré, et nous sommes coincés là, dans cette répétition, du fait des meurtres d'animaux, et ce, à l'infini.

Les enfants élevés en leur faisant croire que la barbarie est normale, que chasser est un activité sportive ou de loisir normale comme a osé le dire Voynet perdant ainsi des voix qu’auraient pu lui donner des amis des animaux, en leur faisant croire aussi que manger de la viande est obligatoire pour être en bonne santé alors que nous réalisons que c’est l’inverse, QUE DES MÉDECINS NOUS LE DISENT , alors qu’on peut enfermer au zoo et au cirque des animaux pour le plaisir, ou sous prétexte d’éducation…etc…ces enfants, parfois même trainés de force dans des corridas autorisées à tout âge, ou à la chasse, sont déboussolés.

Comment imaginer ce qu’est le bien quand le mal est présenté comme normal, donc bien ?AlmanachEnfant-chasse.jpg






















--------------------------------------

C’est donc en tant que psy que je parle car c’est faire de la prévention que de mettre en garde les parents : n’emmenez jamais les enfants à la chasse, à la corrida, au cirque avec animaux, ou encore au zoo. Tous ces lieux sont dangereux pour une personnalité en formation qui cherche des modèles auxquels s’identifier.

Quant à la viande, cet héritage de violence datant de la préhistoire est caduc. Nous, les homo sapiens nous sommes omnivores et devons tirer nos nutriments des autres aliments.

Quant à transmettre aux enfants qu’on peut se jouer de la souffrance des plus faibles, c’est leur indiquer la plus mauvaise voie qu’un parent pourrait indiquer à ce jeune esprit prêt à tout gober sans aucune critique.

Voir les commentaires

De l'arène de France 25 avril 2007à radio aligre vendredi 4 mai 2007 entre 10et 11. Avec Jérôme Lescure et J.P. Garrigues du CRAC.contre les préjugés et discours obligé.

29 Avril 2007, 04:57am

Publié par Jo

 


Lien sur le site fr2 jusqu'en juillet, je crois:
http://arene-de-france.france2.fr/videos.php?video=20070425_sommaire&id_rubrique=43
 

L'emission de Radio Aligre est enfin en ligne.

http://aligrefm.free.fr/Aligre/pages/on_air.php

Cliquez à droite sur "vive les moustiques" du 4 mai( je déconne pas,
Isabel Louve qui s'en occupe est une défenseuse convaincue de
moustiques, sisisi).
L'émission dure 1h et je l'ai trouvée passionnante, grâce à ceux qui y
ont participé du CRAC, de la FLAC, un aficionado repenti, etc. Dommage
que Radio Aligre ne diffuse pas plus loin que 70km autour de Paris, mais
leur site permet d'écouter de partout dans le monde cetaines des émissions ...
Je cause les 5 dernières mn. 
Euh, ne l'écoutez pas pour me faire plaisir mais parce qu'on y apprend
des choses enfin moi, j'y ai glané des trucs, en tous cas.
Donc ce n'est pas par narcissisme que je mets ça là et ne m'en dites
rien, ça n'a pas d'importance. Je n'en attends rien pour moi mais un peu
pour les victimes des mafieux de la corrida.
 


La question était formidable:
"Les animaux sont-ils malades de l'homme."

Je rajoute celle-ci: "Est-ce le régime de la terreur en France?"
Les mentalités devraient évoluer et pourtant, ce n'est pas sûr...
En ce moment tout se verrouille, la langue s'appauvrit*. "On" doit être polcor ou ne pas être. Moi je suis de la génération de Pollack à la télé, et j'aime les affrontements verbaux! Pas les affrontements physiques,
comme le font les toreros et autres abuseurs d'animaux, par contre, et surtout pas les conclusions hâtives qui sont presque fatalement diffamatoires.
C'est en cela que j'ai pu m'adapter (trop bien ?) au principe de l'Arène de France, d'où ce que certains pensent excessif dans ma prestation télé alors que les organisateurs de l'émission m'ont jugée "formidable", mais pas moi, rassurez vous, :(((. Quoique je ne m'en suis pas si mal sortie, vue la difficulté de la tâche. Mais je n'avais pas l'air camouflé kaki qu'il fallait, sans doute, pour plaire aux polcor.
Mais bon, il faudrait que le coeur des gens à nouveau s'ouvre autrement que de manière convenue, ne vibrant que si il le faut, d'où les grandes foires à l'émotion préfabriquée du téléthon et sidaction, mais aussi le silence affectif sur le génocide du DARFOUR..


Ce que je voulais, c'était marquer les esprits, j'ai réussi. On en verra les effets plus tard.
Je ne hais personne, ni les chasseurs, ni les autres qui sont faibles devant leur jouissance. je le regrette c'est tout, et mon plus cher souhait serait qu'ils changent et qu'on puisse enfin respirer sur une planète sans barbarie.
J'ai parlé ainsi afin que plus jamais nous ne soyons dupes des blablas des aficionados et des autres barbares, chasseurs, chercheurs, v
ivisecteurs ou viandards etc. Car que de justifications de mauvaise foi pour cacher leur incapacité à résister au plaisir de faire souffrir et tuer !
En vérité, voyez vous, je ne suis pas mécontente de ma prestation à l'Arène de France du 25.04.2007. En allant sur le forum de l'arène, j'ai lu des post de gens qui employaient déjà le mot "blabla"pour répondre aux chasseurs. Alors, à mon avis, on avance.
On ne doit pas se battre (dialoguer) sur le terrain de l'ennemi, comme disait MAO.
Les ennemis des animaux ont des arguments qu'il ne faut même pas discuter mais montrer si on peut que leurs discours ne sont que du semblant qui sert d'encre de calamar pour dissimuler leur cruauté, cette jouissance transgressive dont les malheureux animaux sont sans cesse victimes.
Leur position est indéfendable avec des thèmes de bienfaisance publique. Les chasseurs sont des protecteurs non de la nature mais de leurs îlots où ils vont s'adonner à leur passion coupable.

La morale ne s'arrête pas sous prétexte que certains demandent qu'on les laisse jouir tranquilles.
Ma technique est situationniste: choquer pour que les idées révolutionnaires, sur cette voie vers la chirurgie éthique qui est nécessaire avancent.
Mais je n'ai pu le faire que parce que je n'engageais pas une association, que j'étais donc seule à devoir en assumer les conséquences, y compris les plus risquées.
Sachez aussi que je n'étais en rien énervée, bien que passionnée, comme dit François Reynard du nouvel observateur qui conclut les Arènes.
Sachez aussi que j'étais très calme, comme rarement, et que tout ce que j'ai dit, je l'ai fait en connaissance de cause, je voulais le placer, c'était prémedité et pas des gaffes comme il peut paraître à certains. Je ne regrette qu'une chose: de ne pas avoir fait passer ma compassion envers les barbares, qui, eux, ne savent pas canaliser leurs pulsions et y sont accros comme de pauvres drogués qu'ils sont.
D'avoir parlé du mal en eux et en nous, mais pas du bien aussi, ce qui aurait été constructif. Mais, à ma decharge, parler là bas est très difficile, vraiment.
Avoir dit dans une émission où on a si peu de temps de parole sauf en la prenant à l'arrâché, que:
_Les animaux, on leur a volé leurs droits et qu'il faut les leur rendre.
_que les chasseurs ne protègent la nature que pour en profiter et au passage la violer (en detruis
ant la chaine dont a parlé je crois Caroline Lanty, la presidente de la SPA qui faisait allusion aux prédateurs assassinés pour cause de concurence avec les chasseurs.)
_Que leur âge de barbare est celle de 2 ans (maxi)et
_que leur souci est de se rassurer sur leur puissance secuelle, et bien ce n'est pas si mal, selon moi.
Je pense que beaucoup se souviendront de ce fuzizi avant de tirer et j'espère que certains se sentiront alors un peu mal, un peu mâle stupide !
Et pourtant, j'aurais été peut-être encore plus vindicative avec les toreros: Marie Sara fut infâme (in_femme). Casas abusa de blablas stériles , mais qui fut dupe ?
Quant aux 8% de beaufs qui vont passer leurs soirées aux emissions de télé, qu'ils aient changé leur vote ne doit pas nous traumatiser.
Cependant, j'ai une interview vendredi 4 MAi 2007 qui passe sur RAdio Aligre et qui diffuse à 70 km autour de Paris. ceux qui ont envie de m'entendre assez differente de ce que j'étais l'autre soir à l'Arène de France...le peuvent. C'est entre 10 et 11 h et je passe vers la fin(5mn), mais là, c'est aux aficionados que je taille un petit costard avec la théorie psy de la jouissance, encore et toujours, puisque le rapport aux animaux, pour ma part, je le vois placé dans cette zone infernale puisque de non-droit...

*Le pb c'est que le coeur aussi se verrouille, effet de cette langue du silence affectif, comme le montre l'éradication de ce qui vit, en ville (pigeons, étourneaux, rats etc.). comme à la campagne avec les prétendus nuisibles.
Tout ce qui est vivant est laid aux yeux de l'obsessionnel moderne.
Idéal cimetière.

Voir les commentaires

Idéal moderne: ideal cimetière.Hirondelles: la destruction de leurs nids. Sanctions.

28 Avril 2007, 19:52pm

Publié par Jo

  sauvetage.des.hirondelles.jpgAvec le retour des hirondelles, il y a le retour d'un comportement déplorable mais qui  ne saurait nous étonner: la destruction des nids d'hirondelle.
Vous savez bien, ça fait caca, une hirondelle. Les hommes aussi mais on cache la chose, les oiseaux non, et ça leur est fatal.

Car la fiente d'oiseaux, source de mineraux indispensables à la nature... tue depuis que l'homme est devenu gravement obsessionnel.




C'était en 1913, ces moines ouvraient les fenêtres par grand froid pour sauver des centaines d'hirondelles d'une mort certaines.

Notre siècle, lui est tout autre: les nids des oiseaux sont détruits au nom de la haine de la fiente.

Les entreprises de captures et assassinats de pigeons, et autres oiseaux, et même de chats errants font fortune.

Croyez vous que ces actes appelés hypocritement euthanasie sont des signes de progrès ou de régression mentale?
A vous de juger.


pig.jpg

Trop rarement, un îlot de bonheur résiste à l'hygiènisation de notre société malade de sa peur irrationnelle et non fondée en l'occurence des maladies. Puisque les pigeons n'ont pas de maladies transmissibles aux hommes et la science le sait bien. Cf mes articles, ceux de Cousin, ceux du site Stephane Lamart sur la question.

Idéal de chiotte= idéal cimetière.

Hirondelles: la destruction de leurs nids. Sanctions.

Pourquoi l'obsessionalisation de la société du spectacle qui ne permet la vie que dans le petit ou grand écran et encore...

mène à la haine? Quelques élements de réponse:

"La vérité de l'amour pour la structure obsessionnelle, c'est la haine", nous dit Lacan.

Or nos villes et donc nos esprits car le contenant influe sur le contenu, glissent doucement vers la boboïsation , qui de manière charmante apparemment, veut construire de l'esthétique, du calme, des rues pietonnes et proprettes, avec des bacs à fleurs de ci de là. Des fleurs, oui, mais pas des pigeons, pas des oiseaux bruyants... Pour ceux-là, boucs émissaires de notre intolérance à la vie agitée et sale, polluée de NOS voitures et usines, la mort est leur destin. Ce qu'il faut c'est l'impression de vide, de propre et surtout d'ordre là où on vit après le turbin. Ce qu'il faut, c'est donc que rien ne vienne nous réveiller de notre mise en stand-bye.

En fait c'est une sorte de mort qui est voulue ainsi, car seule la mort peut à ce point relaxer, au point de devenir soi-même néant.


Ainsi, malheur à tout ce qui bouge, qui fait tache dans le néant que l'obsessionnel se construit, lui dont la question est, les psychanalystes lacaniens le savent bien: "Suis-je mort ou vif?"


Et ceci, qui est la pensée soumise à la pulsion de mort de l'homme, celle qui fait dire au sujet :

"L'univers est un défaut dans la pureté du non-être"(Lacan), ce qui va tout à fait dans le même sens.

Pas étonnant que le résultat de cet ordre nouveau associé à la pulsion de mort qui, chez l'homme est encore trop importante, mène à ce qui suit, entre autres folies destructrices de l'homme qui aime mieux les choses que les vivants, l'homme moderne.

Rappelons le désir paradoxal de l'obsessionnel qui, on le sait, aime tout ce qui est rangé et propre d'aspect:

La merde. OUI, l'objet a, donc inconscient, de son désir est l'objet anal.

C'est pour cela qu'il voit le vivant comme de merde, et que, de manière cohérente, il le jette. Car la merde, objet répulsif, son destin c'est bien...de disparaître de notre corps , et surtout de notre vue, et même plus, nous le souhaitons de manière obsessionnelle, de disparaître dans le néant. Ce que nous croyons obtenir en tirant la chasse.

A tort, puisque c'est la nature qui en hérite, et vue la surpopulation de notre espèce proliférante, ce n'est pas sans effet.

Dans ce contexte ou déni pervers et dénégation obsessionnelle s'additionnent, le pire était à craindre. Des animaux, oui, à la télé mais en vrai, quelle horreur, ça fait désordre!

avion_oiseau.gif



Les seuls oiseaux permis dans NOTRE environnement:

Des avions pollueurs, pour nos vacances de beaufs.




 

Il n'y aura bientôt plus ces  petites merveilles mangeuses d'insectes,

les hirondelles de fenêtre:

hirondelles-de-fenetre.jpg










Voir les commentaires

Tolérance à la cruauté? Militons pour une humanisation des hommes. Corrida, foie gras, viande, vivisection, chasse, élevages etc: plus jamais ça.

28 Avril 2007, 17:30pm

Publié par Jo benchetrit

Quelle colère se lit dans certains commentaires! Un aficionado me dit intolérante avec ce qui lui plaît, à savoir la corrida.
J'ai envie de lui répondre avec colère moi aussi...Mais ironie: "si vous aimez tant ça, faites le sur vous, essayez une petite banderille dans votre dos...Hum! C'est bon!"
Mais je crois préférable de lui parler ainsi, plus doucement car la complaisance avec la barbarie est une maladie et qu'il ne faut pas brusquer un malade mais l'aider à se soigner.

"ON NE VOUS DEMANDE PAS D AIMER LES ANIMAUX MAIS FICHEZ LEUR LA PAIX."
C'est ce qu'écrivait la regrettée Paule Drouault de CHARLIE HEBDO EN 1977.
Ça vous semble peu de chose? Pourtant...
  S'y tenir serait déjà un pas décisif qui nous rapprocherait enfin de notre humanité. Celle ci est bien éloignée du fait de notre rapport impitoyable aux autres vivants sensibles que sont les autres animaux.
Ne demandez pas aux amis de l'humain en l'homme, cette part de bonté en gestation mais dont il a du mal à accoucher, d'être tolérant au nom-même de cette humanité-là avec ce qui tue son humanité, à savoir sa cruauté.
L'amour ne pousse pas à être complice de ce qui est le pire chez votre aimé. Au contraire, L'amour doit vous pousser à prendre le risque de   dire à celui que vous aimez : "ça ne va pas. Voici mon conseil:..."

L'humanité de l'homme est étouffée par sa tolérance à la barbarie qui s'abat de manière diverse sur les animaux.
Voici mon conseil: "Laissez parler l' 'humain en vous, la partie bonne que vous avez refoulée au lieu de refouler la mauvaise.
Et nous irons tous mieux puisque l'humanité est en train de crever de sa maladie: son inhumanité.
Ma recette, en dehors de celle de Paule : Vous pouvez au moins essayer de commencer à vous mettre à la place de ceux qui souffrent. C'est le début de l'humanisation de l'homme."


Voir les commentaires

Non à la fourrure de chiens et chats Boycott des J.O. chine.

28 Avril 2007, 15:16pm

Publié par Jo benchetrit

Contre la fourrure de chiens et chats...Une pétition, mais j'aimerais mieux comme vous que cela englobe TOUTES les fourrures.
Car la souffrance est idem que l'on soit chien ou raton laveur.
Franchement la fourrure, c'est atroce.
Ceux qui ont vu des films sur ce qui se passe avec les animaux à fourrure sur Internet  Ou TF1, sont révulsés.
Les bornes de l'intolérable sont dépassées largement.
C'est pour cela qu'il faut envoyer vous aussi votre mail.
Merci.

 Rejoignez notre communauté internationale anti-fourrure en envoyant directement un email au Président de la République de Chine ainsi qu'à toutes ses embassades, afin de leur demander de voter une Loi interdisant l'odieux traffic. Il vous suffit de remplir, Les emails sont envoyés par le serveur directement aux destinataires.

http://www.oipa.org/campagne/furcatdog_petitionchinesembassy.htm

De plus en plus d'artistes ont rejoint la communauté, la plupart ont écrit des chansons anti-fourrure (dont une exellente écrite par Maria Daines interpellant Madona ..)..


- Appel au boycott des JO de Beijing 2008 - voir la page officielle , et signer l'appel au boycott sur des raisons de violiation des droits de l'homme.
http://www.rsf.org/rubrique.php3?id_rubrique=174#sp2293%3Cbr%3E

Voir les commentaires

Comment peut-on être aficionado?

27 Avril 2007, 05:48am

Publié par Jo benchetrit

Le sentiment de toute-puissance des très jeunes enfants est doublé d'une réalité toute autre, celle de leur réelle impuissance, de leur dépendance entière à l'Autre, de leur survie même qui doit tout au bon vouloir de leur maman, leur déesse. Ils jugent celle-ci cruelle de les laisser pleurer sans venir immédiatement, avant même leur demande. C'est l'âge de la dictature du hic et nunc.
Mais, nous dit Camus, «Il n'y a qu'une façon de s'égaler aux dieux : il suffit d'être aussi cruel qu'eux.»
[ Albert Camus ] - Caligula
.
Les petits nourrissons "tyrans" le savent bien dès lors que leur mère ne vient pas à leurs cris, qu'elle montre ne pas être un objet à leur entière disposition pour combler tous leurs manques, ils ont recours à des mesures de rétorsion, destructrices, par le biais de l'hallucination.


Ainsi s'expliquent les aficionados.


Je rappelle que je ne les comprends toujours pas... si comprendre, c'est prendre avec soi, c'est donc s'identifier. Or m'identifier à quelqu'un qui ne hurle pas de douleur avec le taureau supplicié m'est difficile et comprendre que les cris soient de joie m'est impossible.
On sait l'impuissance humaine à résister à la mortalité. Mais eux disent qu'il  faut montrer la mort, que c'est utile à je ne sais quoi, car qu'on soit ou pas un monstre e assassin, on en est pas moins mortel, et qu'on dénie ou pas la mort n'y changera rien..
Être de salubrité publique est pourtant une de leurs revendications, eux qui savent bien qu'ils ont tort mais ne peuvent que le dénier. Lors du débat télévisé du 25.04.2007 de l'arène de France, ils ont beaucoup amené ce thème sur le tapis, celui de la mortalité. ils insistent sur le fait qu'il faut apprivoiser l'idée de la mort. Bizarre!
Ce qu'ils veulent, en fait, et c'est possible au niveau du fantasme par régression, c'est égaler les Dieux immortels par définition et tout-puissants du coup, puisque représentant cette période-là où tout semblait possible, ce moment d'avant la castration symbolique.
Et donc en rien éprouver leur mortalité comme ils veulent se le faire accroire.
D'ailleurs, si ce n'était pas régression, comment des hommes "normaux" et semblant civilisés par ailleurs pourraient accepter d'être les commanditaires de cette horreur insoutenable et intolérable à tout humain sensé qu'est la corrida?
Cependant, ils savent, pour avoir atteint le stade d'où ils ont régressé, ils savent qu'ils ont en eux une énorme violence dont ils sont bien incapables de rien faire pour s'empêcher de la satisfaire si on ne les aide pas par la loi. Car la dérogation de celle ci à l'endroit des corridas et combats de coqs, d'avoir ouvert la boite de Pandore de leurs pulsions sadiques du temps de la perversion  polymorphe, a mis les impitoyables comme les aficionados, comme par  extension la plupart des hommes par ailleurs en état d'impuissance par rapport au pulsionnel archaïque et non castré.
C'est cette dérogation à la loi qui interdit la cruauté envers les animaux, appelé alinéa 3, qui les a entraînés dans le circuit  sans fin de la jouissance mortifère et infernale qui les avilit en faisant du mal.

au secours ! ! ! !corrida.jpg
 

 
 
 







Je souffre trop, je ne peux pas parler, mais cette image est mon porte-parole
,
    au secours ! ! ! !
toi, européen en train de construire un monde meilleur pour tous,
dis mon appel au secours à ton prochain,
écris cet appel au secours, aux journalistes, aux télévisions, aux médias,
aux dirigeants dans le monde entier,
pour que ça s'arrête.........enfin, car je n'en peux plus de souffrir........
je sais que tu as du coeur et que c'est toi seul qui me délivrera

 

Voir les commentaires

L'arène de France 25.04.2007. Lien sur Video.

26 Avril 2007, 13:00pm

Publié par Jo benchetrit

http://arene-de-france.france2.fr/videos.php?video=20070425_sommaire&id_rubrique=43


Thème "Animaux malades de  l'homme?"J'ai réussi à placer des choses essentielles à mes yeux, sur les droits des animaux.
On ne doit pas leur en octroyer, mais les leur rendre. Droit à vivre libre ou à ne pas être nés si c'est pour être asservi, torturé, droit à ne pas être chassés alors que l'homme est omnivore (DONC PEUT ET DOIT TIRER SES NUTRIMENTS D'UNE ALIMENTATION ETHIQUE c'est à dire végétalienne) et qu'il chasse de surcroit pour des trophées, comble de fatuité.
Voici LE droit que je revendique pour mes frères animaux.
Le reste n'est que...BLABLA.

Il ne suffit pas d'avoir raison pour arriver à passer l'énorme couche de mauvaise foi qui peut nous séparer de la comprenette d'autrui.
Les résistances , en face, étaient grandes . 
  il faut  populariser cette idée: à force de permettre l'intolérable, nous avons mis les vivants sensibles qui sont sous notre coupe, notre planète et le psychisme humain dans un sale état.
Contrairement à ce que revendiquent ceux qui veulent qu'on soit tolérants avec leur jouissance, il faut qu'il y ait des gens comme moi, des emmerdeuses, des empêcheurs de jouir en rond, afin de changer non ces gens, incurables sans doute pour la plupart, mais la loi afin qu'enfin elle soit conforme à la morale et protège le faible du fort.
total:
Lien
 
http://arene-de-france.france2.fr/videos.php?video=20070425_sommaire&id_rubrique=43


Voir les commentaires

1 2 3 4 5 > >>