Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Psychanalyse et animaux.

Animal, notre victime. Aidons les chiens et chats abandonnés.SPA Guadeloupe et tous ces chiens et chatons!!!

31 Décembre 2011, 07:59am

Publié par Jo Benchetrit

En ces  temps de crise, vous voulez un animal et pourtant les statistiques disent que vous achetez  au lieu d'adopter.
ça me rend très en colère. Il y a des limites. J'en ai  marre de vous aider à payer car toutes les allocations familiales et autres aides, c’est payé par nos impôts.
Bon tout ça pour dire que vous avez aussi des devoirs. Pas juste des droits. A cause des hommes, la terre se couvre d’animaux abandonnés qui sont gratuits.
Aidez la Guadeloupe. Merci.

Ne faites pas naître d'animaux. Adoptez, stérilisez, n'achetez pas.  Combattez le malheur, n'en ajoutez pas. 

Je copie colle une page de la SPA Guadeloupe, qui n’est plus la SPA  car Mme Le bossé, qui s’est semble t il installée à la SPA pour toujours !!! a fichu en l’air cette assoce, comme elle fragilise selon ce certains   la SPA française. Une honte quand on sait combien on a besoin d’elle (la SPA) pour aider. :


 

   
http://marie-galante.spa.asso.fr

 SAUVER UN ANIMAL NE CHANGERA PAS LE MONDE MAIS POUR lui LE MONDE CHANGERA POUR TOUJOURS ..

 

lisez ceci, vous allez être surpris:

Oui, là bas, c'est la France:

Marie-Galante/ Guadeloupe, un paradis sur la mer des Caraïbes.

 

 

 

 

Oui, mais...

Les conditions de vie des animaux sont souvent difficiles.

 

Les chatons de Cléo

Cléo ( en recherche également d'une famille d'accueil voir sa fiche adoption) a fait ses chatons dans la nature, sans qu’on sache où et un beau jour elle a débarqué avec les 6 mais pas sociables…

On les a trappes et mis dans une case inhabitée mais les voisins ne vont pas tarder à mettre du poison et en plus il y a une nationale très fréquentée tout prés…. 

Six chatons couleur crème /roux 

Je sais bien que nous n' avons pas de place ni de solution pour les chatons mais ils vont se reproduire d’ ici 2 / 3 mois …c’est dramatique …

Si vous avez une solution à proposer contactez Cécile : 06-90-90-71-77

 

 

Tous ces animaux sont en attente de familles d'accueil, ils sont seuls, dans la rue, risquent leur vie à chaque instant, nous avons besoin de personnes acceptant de les héberger chez elles en attendant de leur trouver une famille d'adoption.

 

 


 

 


      

Aito en métropole ( Loir et Cher 41)

Contactez sa famille d'accueil par mail: lilikenza2@yahoo.fr

 

 

Petit rappel de son histoire :

 Aito  a été ramassé sur une plage avec la patte explosée par une arme à feu  il avait la patte déjà infectée. La personne qui l'a trouvé l'a apporté chez un veto et il a été opéré.
Il a pu être transféré en métropole grâce à une famille qui s'est proposée pour l'accueillir et à une immense chaine de solidarité qui s'est mise en place  pour son voyage Guadeloupe - Loir et Cher(41) en métropole.

Sa situation actuelle:

Aito vit depuis le mois de juillet 2011 dans sa famille d'accueil mais depuis son arrivée, personne n'a souhaité l'adopter …..Sa famille d'accueil doit accueillir un autre chien pour le former à l'aide des personnes handicapées (en fauteuil ou enfants autistes ...) ....

Elle a généreusement accueilli Aito quand il était en danger, il ne faut pas l'oublier maintenant et la solidarité qu'il a suscité quand il était en danger doit continuer jusqu'à son point final c'est à dire qu’Aito est une famille définitive !

Ses qualités : affectueux, sociable chiens (tester si grand mâle dominant), chats (habitués aux chiens), enfants ...
Ne fait plus de bêtises tout seul (et n'aboie pas).
Calme mais il aime les promenades, très joueur
Obéissant
Adore la voiture (monte tout seul, n'aboie pas, ne bave pas ...)

Ses "défauts" (rectifiables avec encore un peu de travail) : rappel pas toujours parfait
La peur de certains bruits (gros camion) mais cela s’arrange.

 Contactez sa famille d'accueil par mail: lilikenza2@yahoo.fr

 Parlez en à vos amis, à votre famille et faites qu'Aito ait une famille pour Noël  !

Merci 

 

 

 

 


 Besoin urgent de Familles d'accueil (11/11/2011)

Contactez Cécile si vous pouvez accueillir l'un de ces chats/chatons : 06-90-90-71-77

 

Coquette et Estrella : 2 chattes jeunes environ 10 mois (1er février 2011)

 

3 chatons environ 3/4 mois : nous ne savons pas encore si ce sont des mâles ou des femelles : 

Snow : blanc et tacheté gris  (né le 15juillet 2011) en fa à Saint François. 

Caviar : noir (15 aout 2011) dcd

Chaton 3 : pas de photos. en fa à Saint François

 

 

Ces chats sont à la coulée à la pointe des Châteaux.

Ils ont été "oubliés " par leurs propriétaires lorsqu’ ils sont partis et les nouveaux locataires n’en veulent pas et il n y a aucune place dans les familles pour eux …

J’ai négocié avec la dame quelques jours pour leur trouver un point de chute pour qu’ils ne soient pas " déplacés " et mis n’ importe où loin de cette maison…

C’est très urgent comme d’habitude …..

Ils ont très faim.. .

 

Cécile

 

 

 

Très urgent pour les chats de l’aquarium prés de la marina du Gosier.

Nous avons besoin de volontaires pour aller les trapper et les apporter chez le véto pour la stérilisation.

Besoin également de familles d’accueil pour les chatons et les chattes sociables qui peuvent trouver ensuite une famille …Nous n’avons pas pu tous les prendre en photos, les chatons sont cachés et nous ne savons  pas combien ils sont…..
 Voici les photos de quelques uns de la dizaine de chats (essentiellement des femelles ceci dit) qui se situent sur le parking en face de l’aquarium.
Bien que nourris (restaurant proche + voisins bienveillants)  ces chats sont en danger d’empoisonnement ou morsures des chiens abandonnés

Il est urgent de s'occuper d’eux, de stériliser et de recueillir ces chats.

 

 

NOUS AVONS BESOIN DE VOTRE AIDE

Voici des décennies que chacun sait que la situation animale en Guadeloupe est déplorable. Ca ne peut plus durer.

Il apparait urgent de poser le problème de la maltraitance animale et le respect des lois de notre République dans les départements d'Outre-Mer.

Il est courant de « jeter » (c'est le mot utilisé ici pour dire « abandonner « ) son chien à la décharge ou dans la rue parce qu'il est devenu encombrant. Les chiots sont régulièrement « jetés » à la décharge, voire dans les poubelles.
Une enquête, faite sur la totalité d'une commune, par la section SPA de Marie Galante à la demande de la Direction des Services Vétérinaires de Guadeloupe a montré que :
- L'espérance de vie des chiens ayant un propriétaire est d'environ 2 ans
- Plus de la moitié des chiens sont attachés et JAMAIS détachés avec une longueur de chaîne moyenne de 2,30 mètres. La plupart du temps, elles sont entortillées, ce qui ne laisse guère plus d'un mètre. Parmi ceux-ci 67 % sont attachés sans collier : tour de chaîne ou de corde.
- Seulement 5% des chiens sont identifiés
- 31% sont en mauvais état général (26% maigres, 5% squelettiques)
Les propriétaires de 36% des chiens pourraient être poursuivis pour maltraitance grave (attachés, pas de collier, longueur de chaine, mauvais état)
12 % cumulent au moins 4 infractions aux lois de protection animale
24 % cumulent au moins 3 infractions aux lois de protection animale
Le sort des autres animaux n'est guère plus enviable.
Le modernisme, avec ses avantages et ses inconvénients (téléphones portables, soins médicaux, 4X4, internet et télévision par câble ou satellite) est arrivé dans ces îles comme ailleurs.
Ce qui n'a toujours pas évolué, c'est la condition des animaux.
Des mesures d'aide à la stérilisation ont déjà été prises grâce aux efforts financiers de la Région, du Département et des Vétérinaires locaux, mais aucune mesure n'a encore été prise en ce qui concerne la maltraitance.
Nous demandons seulement que soit appliquée la loi française.


Nouveau mensuel d'informations sur Sainte Anne, Le Moule et Saint François !

 "le bouche à oreille "

Vous y retrouverez certains de nos chats et chiens à adopter  

cliquez sur la photo

 

A lire : l'histoire heureuse de Gwad le chaton  !!

  cliquez ICI

 

Mais aussi.....

chiot errant

chatte abandonnée

chien abandonné dans un champ de cannes

chienne squelettique enchaînée

chatte avec un oeil crevé

Voir les commentaires

La nouvelle loi sur l'abattage rituel. Ouf! mais pas assez...

29 Décembre 2011, 19:38pm

Publié par Jo Benchetrit

Le bonheur d'être vegetalien: ne plus se sentir coupable d'être complice et commanditaire.

Si malgré qq. kg en trop, je me sens légère, c'est parce que je n'ai pas à porter le poids terrible d'être à l'origine de ça: la vie atroce, la peur,  la souffrance, le sang des autres.
 Merci à un bon sort, une bonne histoire, mes parents, mes ancêtres...que sais-je? qui, de m'avoir faite assez sensible  et intelligente pour avoir compris...m'ont fourni le   bonheur d'être vegan.
Ce n'est pas du moins, c'est du plus. C'est pas de la privation, c'est un cadeau qu'on s'octroie.

Voici ce qui m'a fait penser cela, ce retour à l'affreux réel que vous, les viandards nous imposez à tous, vous y compris.

Par le biais du pire, l'abattage rituel, mais  à peine plus ignoble que l'autre. Et encore pas toujours.

 

Ne vous déculpabilisez pas à moindre frais, et lisez:

L'abattage rituel bientôt soumis à une autorisation préfectorale

Lu sur LE MONDE 

 

 

Abattage des moutons pour l'Aïd El-Kébir, à Marseille, le 16 novembre 2010.

Abattage des moutons pour l'Aïd El-Kébir, à Marseille, le 16 novembre 2010.AFP/ANNE-CHRISTINE POUJOULAT

 

Les défenseurs des animaux se disent relativement satisfaits. Un décret publié mercredi 28 décembre au Journal officiel stipule que les abattoirs pratiquant l'abattage rituel devront obtenir à compter du 1er juillet 2012 une autorisation préalable du préfet.

Selon le décret n° 2011-2006 et l'arrêté du 28 décembre 2011, les abattoirs qui pratiquent l'abattage rituel ne pourront le faire que "si le système d'enregistrement mis en place permet de vérifier que l'usage de la dérogation correspond à des commandes commerciales qui le nécessitent".

La demande d'autorisation devra être adressée au préfet du département du lieu d'implantation de l'abattoir, qui disposera d'un délai de trois mois à compter de la réception complète du dossier pour statuer sur la demande.

http://www.lemonde.fr/societe/article/2011/12/29/l-abattage-rituel-bientot-soumis-a-une-autorisation-du-prefet_1624194_3224.html

"Ces textes vont dans le bon sens mais restent très insuffisants car les conditions même de l'abattage rituel sont inacceptables. Il est impératif d'insensibiliser les bêtes avant de les égorger, c'est un minimum, aujourd'hui les bovins peuvent agoniser quatorze minutes après avoir eu la gorge tranchée, le gouvernement ne remet pas en cause cette pratique", a-t-il poursuivi.

 

 

Voir les commentaires

Pub anti foie gras d'une espagnole CARMEN anti corrida.

27 Décembre 2011, 11:37am

Publié par Jo Benchetrit

Españoles ou pas, vous pouvez suivre les liens, signer contre le foie gras et aussi faire un don qui servira à continuer la campagne contre ces supplices inacceptables dans un monde dit civilisé.(encore que ce mot n'a pas de sens à présent: la barbarie a gagné! Nous sommes des résistants.)

Ceci est envoyé par CArmen qui n'est pas celle de Bizet, au contraire, car c'est  une juste anti-corridas. 

Beau destin pour une Carmen que de savoir être elle-même et pas determinée par son pays et son prenom.


Foie Gras: documental "La gavage an question" (castellano)


ANIMANATURALIS SE HA UNIDO A LA CAMPAÑA CONTRA LA PRODUCCIÓN DE FOIE-GRAS EN LA UE

PETITION !!!!!!    http://www.stopgavage.com/en/signatures.php

  
 
 
 



Foie Gras , manjar de la crueldad

 
El Foie gras es hígado enfermo de una oca o un pato que ha sido obligado a ingerir comida varias veces al día, mediante un tubo metálico, de unos 20 a 30 cm. de largo que se introduce a través de su garganta y hasta el estómago. 

Para obligar a su cuerpo a producir foie gras el ave debe tragar en pocos segundos una enorme cantidad de grano. La consecuencia es que su hígado crece hasta diez veces su tamaño normal, y el ave enferma de esteatosis hepática. Un hígadonormal pesa unos 50 gramos, pero para obtener la denominación de foie gras, las normas de esta industria alimenticia exigen que alcance un mínimo de 300 gramos. 
Se produce en el hí­gado lo que se denomina degeneración grasa hepática, que es producida por acumulo graso e imposibilidad de movilizar grasa del hí­gado hacia la periferia ya que carece de lo que se denomina sustancias lipótropicas, exactamente mecanismo que precede a la cirrosis hepática en los humanos que consumen excesivamente alcohol.

Si el ave lucha por liberarse cuando el tubo atraviesa la garganta, o si el esófago se contrae por inducción al vómito, corre el riesgo de asfixia y de perforación del cuello.

  
La introducción del tubo provoca lesiones acompañadas de infección por gérmenes y una inflamación muy dolorosa. La alimentación no equilibrada, y forzada en cantidad, provoca con frecuencia enfermedades del sistema digestivo potencialmente mortales. 

Inmediatamente después de cada sesión de alimentación forzada el ave sufre ahogo y diarrea. El crecimiento anormal delhígado le impide respirar y hace que todos sus movimientos sean extremadamente dolorosos. 

Si este tratamiento se realiza de forma continuada, provocará la muerte de los animales. Se llevan al matadero antes de que lamuerte les llegue como consecuencia de lo que les han hecho. 

Sin embargo, los más débiles ya llegan a la sala del matadero en estado agonizante, y muchos de ellos ni tienen tiempo de ser rematados allí: el índice de mortalidad de estas aves es entre diez y veinte veces más alto de lo normal durante el periodo de alimentación forzada. 


 


Sufrimiento concentrado: 

La violencia inherente a la producción del foie gras justificaría por sí misma la prohibición. Pero para muchos de estos animales, el infierno que atraviesan no se limita a la brutalidad de la alimentación forzada. A muchos de ellos se les arranca parte del pico sin anestesia, con unas tenazas o unas tijeras. 

Es propio de los patos pasar gran parte de su vida en el agua. En estas “granjas”, muchas aves están encerradas en cobertizos, dentro de cajones en los que el suelo de tela metálica les destroza las patas. 

 

Las cajas son tan diminutas que las aves no pueden ni darse la vuelta, y mucho menos levantarse o agitar las alas. Muchos de los que sobreviven hasta llegar al matadero sufren fractura de los huesos durante el transporte y la manipulación, y todo esto para que finalmente los agarren por el cuello y los electrocuten antes de cortarles el cuello. Las hembras se suelen triturar o vivas o se gasean al poco de nacer, porque su hígado tiene más venas que el del macho y es menos aprovechable. 



Placer para unos, tragedia para otros: 

¿Cómo puede, el simple placer de comerse un hígado, justificar que se imponga una vida tan terrible a un ser vivo que, como nosotros, puede sentir el dolor y la angustia? ¿Tenemos derecho a permanecer sordos ante este sufrimiento, y a no dar la cara contra esta esclavitud inmoral, sólo porque pertenecen a otra especie? 

Hay leyes que protegen a los animales contra la tortura y la crueldad. Hay un quebrantamiento deliberado de estas leyes en el caso de los 30 millones de animales que cada año se usan para el foie gras, sobre todo en Francia. Nos dicen que el “sufrimiento necesario” es aceptable. Pero consumir este producto es absolutamente innecesario. Nadie, ni siquiera lo que se lucran de este comercio, puede afirmar lo contrario. 

El precio por kilo del foie gras va bajando en el mercado para el bolsillo de los compradores, mientras que los animales, con el martirio deliberado de su cuerpo, lo pagan muy caro cada día. 
 
 
Francia también está pagando caro por el foie gras; se ve como un país reaccionario comparado con aquellos otros en lo que está prohibida la producción. ¿Pero cómo podéis decir que es una tradición de alta cultura esa costumbre bárbara de meterle un embudo o un tubo de goma por la garganta a un animal enjaulado?




Imagen de gansos para producción de foie gras

ESTA ES SU VIDA, SUS 4 MESES DE VIDA


  

Mas información:

Foie Gras: documental "La gavage an question" (castellano)


ANIMANATURALIS SE HA UNIDO A LA CAMPAÑA CONTRA LA PRODUCCIÓN DE FOIE-GRAS EN LA UE

http://www.stopgavage.com/en/signatures.php

 
Informate de la vida y muerte del restoi de animales que consumes.. tú eliges

Voir les commentaires

In- justice envers les bêtes! Signez la pétition contre la cruauté humaine envers les animaux.

26 Décembre 2011, 07:34am

Publié par Jo Benchetrit

Ne faites pas naître d'animaux. Adoptez, stérilisez, n'achetez pas.  Combattez le malheur, n'en ajoutez pas. 

Ne nourrissez pas les élevages de l'enfer du style celui-ci. La justice ne les combat pas. Honteux!

SIGNEZ, MERCI.

http://www.mesopinions.com/Je-soutiens-l-association-Amis-des-Betes-dans-son-combat-contre-toutes-formes-de-cruaute-animale--petition-petitions-e3b3a3e19816d2dcf2d1c0a6e9e0557a.

html

 

Le titre de la pétition est aberrant!

Jugez plutôt: "contre la cruauté animale". J'ai hésité à signer pour ça. Certaines erreurs, certains raccourcis, sont à mes yeux des fautes. Mais bon...Allons y .
Car le fond est bon;: il s'agit évidemment de lutte contre la cruauté humaine.

La loi n'est pas souvent respectée.  Et les jugements sont parfois absolument révoltants.

 

Le penser est le début du fascisme:Ouais, "ce ne sont que des bêtes", hein?

Il serait temps que la France —que dis-je?— l'humanité, accepte de se voir là où elle est au plus proche de son réel: dans le miroir de ce monde qui n'est rien moins qu'un vaste  mouroir-lieu de  tortures pour les animaux.

 Là, il s'agit de contester une décision de justice.

Lisez plutôt et surtout, pensez y :

 

Auteur :
Amis des Bêtes chemin des Massonnat 73100 Aix les bains
Message de l'auteur:
A ce jour plus de 13 000 signatures sur internet ! L'affaire de l'élevage de la honte ne doit pas être close sur une ...
Lire la suite
A l'attention de Association Amis des bêtes
La décision de justice rendue le 12 décembre 2011 à l’encontre des sœurs Barbé, qui les relaxe de l’infraction d’actes de cruauté ou de sévices graves envers les animaux, pourrait laisser la porte ouverte à toutes formes de maltraitance et de cruauté envers les animaux.

Malgré des actes manifestes de maltraitance et de cruauté constants dans leur élevage :

• animaux privés de soins, de nourriture, d’abreuvement,
• animaux entravés, vivant au milieu des immondices
• cadavres d’animaux donnés à manger aux survivants ou laissés sur place au milieu des rescapés,
• femelles cachectiques épuisées par d’incessantes gestations,
• chiots fermés dans les caves, privés de tous contacts humains, en attente d’être illégalement vendus,
Malgré la présence sur place d’une centaine de cadavres de chiens n’ayant pas résisté aux conditions de détention insupportables imposées par les éleveuses :

• elles vont pouvoir, dans un délai de 5 ans, reprendre leur activité délictuelle de marchandes de chiots !
• elles peuvent détenir à titre privé jusqu’à 9 chiens chacune et donc recommencer discrètement leur activité lucrative !

Je soutiens l’association Amis des Bêtes et toutes les associations de protection animale qui souhaitent :
• que les faits d'une particulière gravité commis envers les animaux entraînent une réponse pénale à la hauteur de l'atteinte portée aux animaux,
• que la Justice envoie enfin un signal fort à tous les tortionnaires d’animaux, notamment à ceux qui tirent des bénéfices économiques de leur exploitation,
• que des mesures d'interdiction définitive de détenir un animal puissent être envisagées afin d'éviter le renouvellement des faits

Plus d'infos sur ce sujet : ici

Pour faire un lien vers cette pétition, cliquez-ici




Soutien à toutes les associations de protection animale qui souhaitent :
- que les faits d'une particulière gravité commis envers les animaux entraînent une réponse pénale à la hauteur de l'atteinte portée aux animaux,
- que la Justice envoie enfin un signal fort à tous les tortionnaires d’animaux, notamment à ceux qui tirent des bénéfices économiques de leur exploitation,
- que des mesures d'interdiction définitive de détenir un animal puissent être envisagées afin d'éviter le renouvellement des faits.

Signez la pétition » 

Voir les commentaires

DOM TOM!! départements et territoires d'outre-mer: signez pour améliorer la situation des animaux. France ou tiers monde?

26 Décembre 2011, 07:25am

Publié par Jo Benchetrit

Situation des animaux: digne d'un pays du tiers monde. La dignité et le respect, ça se gagne, c'est pas un dû.

Pour beaucoup, on a l'impression que c'est la France de l'egalité devant les droits, mais pas celle de la loi. Or les animaux ont peu de lois pour les proteger...en france comme ailleurs,mais au moins faudrait que les DOM TOM les appliquent, m'enfin!

Créée le 09/09/2011 - Fin le 31/03/2012  
ANIMAUX
Pour dénoncer la condition des animaux dans nos DOM TOM

Pour dénoncer la condition des animaux dans nos DOM TOM

6247 signatures
Auteur :
Nadia
Message de l'auteur:
Message du 5 octobre : "Je tiens particulièrement à tous vous remercier d'être venus signer ma pétition (et d'avoir pris le temps de la...
Lire la suite
A l'attention de Madame la Ministre de l'Outre-mer
Madame la Ministre,

Je souhaite par la présente réagir sur la condition animale dans les DOM TOM.
J'ai, en effet, découvert récemment avec horreur le sort des animaux (domestiques et autres) dans des départements et territoires français.
Il est vrai que partout dans le monde (y compris dans notre métropole), les animaux payent un lourd tribut à la bêtise humaine, mais ce qui se passe sur des territoires où les lois françaises doivent s'appliquer, me choque particulièrement.
Sur de nombreux sites internet de protection animale, les récits se suivent et se ressemblent tous malheureusement (tous plus cruels les uns que les autres) : des chiens vivants qui servent d'appât pour la pêche, des chiens abandonnés, maltraités, des chiens écrasés volontairement, des chiens égorgés pour avoir voulu juste "survivre", des chiots jetés dans des poubelles ..., et que dire de ceux qui ont pourtant parfois un foyer : une vie entière passée attachés à un piquet au point d'avoir des blessures irréversibles.
Les autres animaux ne sont pas mieux traités : les chats n'ont apparemment aucune valeur (ils sont maltraités voir pendus ou même mangés!), les animaux de ferme sont décharnés, .... et je pourrais encore continuer cette liste macabre, mais les photos sont encore plus parlantes et représentatives de toute cette cruauté.
Tout ceci est tout simplement indigne de ce qu'on appelle des êtres "humains".
Bien sûr, tous les concitoyens des DOM TOM ne sont pas comme cela (et heureusement!). Il y a même des personnes formidables qui œuvrent avec aucun moyen pour leur venir en aide, mais la tâche est trop grande. Rien que pour l’île de la Réunion, les chiffres sont terrifiants : 13.000 cadavres d'animaux ramassés chaque années sur les routes réunionnaises (et on ne compte pas ceux qui ne sont pas ramassés et qui pourrissent tranquillement, ni ceux qui sont balancés dans les ravines !), 12.000 euthanasies de chiens et chats par an, soit plus de 10 % des euthanasies pratiquées sur le sol français pour la seule île de la Réunion ! 300.000 animaux abandonnés (marge basse) soit 1 animal abandonné pour 3 habitants et qui erre ! … (Chiffres fournis par l’association APPAR, Agir Pour Protéger les Animaux Réunionnais).
Même si je suis consciente que beaucoup d'autres préoccupations existent (un taux de chômage important qui engendre notamment une dérive de la jeunesse sans repère, des problèmes d'alcoolisme, de violence conjugale, ...), mais tout ceci ne rend pas moins grave cette cruauté intolérable envers les animaux qui scandalise de plus en plus de monde en métropole (il suffit de vous rendre sur les forums des sites internet de protection animale pour le constater).
Beaucoup ne souhaitent plus ou ne veulent pas se rendre dans ces iles aux paysages pourtant paradisiaques tant qu'on continuera à voir ces atrocités (il est vrai que voir des chats pendus ou des cadavres de chiens partout le long des routes ne donne guère envie de se promener dans ces lieux).
Il est donc, je pense, indispensable de punir, à la hauteur des souffrances infligées, les responsables de ces cruautés, si non, ces actes de barbarie continueront et l'espèce humaine a tout à y perdre.
De plus, il faudrait davantage soutenir (et notamment financièrement) les associations locales (qui sont déjà trop peu nombreuses) qui, au quotidien, se battent pour essayer de venir en aide à ces "oubliés" de tous.
J'espère vraiment que ma lettre attirera votre attention et que peut-être certaines choses pourront changer pour (re)donner l'envie à nos concitoyens (et à moi-même) de venir dans nos belles iles françaises.
Ne laissons pas la cruauté de certains entachée la beauté de ces lieux et je sais que vous ne pourrez pas rester insensible à tant de barbarie.
Je vous remercie par avance de l'attention que vous porterez à ma lettre et je vous prie d'agréer, Madame la Ministre, l'expression de ma très haute considération.


Pour faire un lien vers cette pétition, cliquez-ici

Voir les commentaires

Vidéos sur le NOEL des animaux. A table!!!

26 Décembre 2011, 07:17am

Publié par Jo Benchetrit

MERCI DE REGARDER LA VIDEO (pour ceux qui ne savent pas) et merci de signer les pétitions en ROUGE[]  (très peu de signatures) 

Vous pouvez ouvrir tous les liens ci-dessous (toujours pour ceux et celles qui ne savent pas)

http://www.stopgavage.com/gavage.php 

 

Lle foie gras : un concentré de souffrance        http://www.one-voice.fr/alimentation-et-vetements-sans-barbarie/le-foie-gras-un-concentre-de-souffrance/

Voir les vidéos :

Impossible d’étendre une aile voir la vidéo     http://www.one-voice.fr/alimentation-et-vetements-sans-barbarie/impossible-d-etendre-une-aile/

 

Gavés à en mourir voir la vidéo                          http://www.one-voice.fr/alimentation-et-vetements-sans-barbarie/gaves-en-mourir/

 

C’est la fin voir la vidéo                                        http://www.one-voice.fr/alimentation-et-vetements-sans-barbarie/c-est-la-fin/ 

 

http://www.one-voice.fr/alimentation-et-vetements-sans-barbarie/des-conditions-d-elevage-contre-nature/

 

DECOUVREZ LE FAUX FOIE GRAS [] (c’est délicieux)

http://www.l214.com/communications/faux-gras-GAIA

http://news.fr.msn.com/ecologie/pratique/article.aspx?cp-documentid=151455587

signez les 2 pétitions

http://www.stopgavage.com/signer.php

http://www.lapetition.be/en-ligne/Luttons-contre-gavage-des-canards-et-des-oie-non-au-foie-gras-9658.html

 

En 1998, le Comité scientifique pour la santé et le bien-être des animaux de la Commission européenne a conclu dans un rapport que le gavage est néfaste pour le bien être des animaux.

> Rappelons que le foie gras est internationalement contesté et interdit dans de nombreux pays : Allemagne, Autriche, Pays-Bas, Danemark, Finlande, Luxembourg, Suisse, Norvège, République tchèque, Suède, Argentine, Etats-Unis (états de Chicago et de Californie).

 

Subject: À quand Noël pour les animaux ?[]  voir aussi la vidéo ci-dessous (des petits poussins, de l’élevage intensif, non même pas la place de lever leur tête !!!!!!!! et ensuite gavage et mort !!!)

From: Association L214

Date: Thu, 8 Dec 2011 10:40:08 -0500 

Si cette lettre s'affiche mal, vous pouvez la consulter ici : http://www.l214.com/lettres-infos/2011/12/08-noel-animaux/

À quand un Noël pour les animaux ?

« Merci de m'avoir ouvert les yeux. Issue d'une famille où le foie gras est consommé au même titre que le vin, j'en avais vraiment besoin. Je ne regrette qu'une chose : n'avoir pas eu connaissance de l'envers de cette ignoble industrie plus tôt. Plus jamais je ne mangerai ni ne cautionnerai l'achat de foie gras. » Eiko Littman, Paris, signataire sur stopgavage.com

En découvrant ces images, Eiko a réalisé que des milliers d'animaux souffrent loin de nos regards. En réveillonnant sans foie gras, elle sauve désormais des canards et des oies de la torture du gavage.

Pour les fêtes de fin d'année, des milliers d'animaux, dindes, chapons, cailles, canards, oies... ont souffert leur vie durant. Une vie d¹entassement et de privations qui s¹achèvera loin des yeux. Des élevages et abattoirs, L214 a rapporté les images crues d'animaux en souffrance qui, bientôt, garniront les tables de fête.

Nous venons vers vous avec une demande. Pouvez-vous nous aider à poursuivre notre action par un don ?

Grâce aux enquêtes, la misère de ces animaux est exposée sans détour. Bien souvent cette misère saisit, émeut ou révolte. Chaque fois que l'émotion évolue en conscience, les vies de nombreux animaux peuvent être épargnées.

Face à l¹invisibilité de leur condition, la diffusion de nos enquêtes constitue pour ces animaux un espoir. Mais sans votre soutien financier, L214 ne peut continuer son action. Si vous nous aidez maintenant, vous pourrez bénéficier de la déduction fiscale pour vos prochains impôts*.

  • Par un don de 40 euros, vous permettez de couvrir les coûts d'une heure d'enquête dans un élevage industriel, une salle de gavage ou un abattoir.
  • Par un don de 20 euros, vous financez les tracts pour sensibiliser 1000 personnes à la souffrance des oiseaux gavés.

Vous pouvez aussi soutenir L214 par prélèvement automatique : avec votre soutien régulier, nous pouvons inscrire nos actions pour les animaux dans la durée.

Pour la fin de cette année...

Pour ce mois de décembre, nous nous sommes fixé le défi de sensibiliser 50 000 personnes aux réalités du gavage des canards et des oies en distribuant autant de tracts dans la rue. Nous vous remercions mille fois pour votre soutien.

Antoine Comiti
> Président de L214

*66% de vos dons sont déductibles de vos impôts

(dans la limite de 20% de votre revenu).

Après déduction fiscale :

  • un don de 100 euros ne revient qu'à 34 euros ;
  • un don de 20 euros revient à 6,8 euros.

L214, B.P. 96, BRON 69672

 

Voir les commentaires

Manifs anti- foie gras. Adresse pour pâtisseries vegans délirantes.

25 Décembre 2011, 17:31pm

Publié par Jo Benchetrit

Action contre le foie gras dans un supermarché | Lettre 214

DES ACTIONS DANS PARIS CONTRE LE FOIE GRAS (voir dans le lien !!!) les dates et le lieu

 

De : Association L214 [mailto:contact=L214.com@mail346.us3.mcdlv.netDe la part de Association L214
Envoyé : jeudi 22 décembre 2011 15:47
À : nathalie.mares
Objet : Foie gras : action dans un supermarché et réveillon éthique

 

Si cette lettre s'affiche mal, vous pouvez la consulter ici : http://www.l214.com/lettres-infos/2011/12/22-foie-gras-recettes-noel/

Le 22/12/2011

Action contre le foie gras dans un supermarché

> Vendredi dernier, 30 militants de L214 ont investi le Carrefour Porte d'Auteuil pour dénoncer l'illégalité de la majeure partie du foie gras vendu par l'enseigne. Banderole déployée, rayon foie gras barré par un cordon de sécurité, militants masqués brandissant des photos de gavage en cages, images diffusées sur une body-TV. Nous sommes restés presque une heure en informant la clientèle de la complicité du supermarché.

 

→ Voir la vidéo de l'action

→ Voir notre nouvelle vidéo d'enquête tournée en 2011

→ En savoir plus sur l'illégalité du foie gras

→ Revue de presse

Stand d'information sur le foie gras à Paris...
> et de dégustation du Faux Gras

> Sur les Champs-Élysées, les stands des 10 et 17 décembre dernier ne sont pas passés inaperçus et la dégustation de Faux Gras a surpris plus d'un passant. Plusieurs personnes ont été très émues par les visuels que nous avions déployés : « je ne savais pas, je n'en mangerai plus jamais » sont des paroles qui nous ont réchauffés malgré la température.

→ Photo des stands du 10 et 17 décembre

Des actions contre le foie gras relayées par les médias

La presse s’est fait l’écho des actions menées dans d’autres villes. C’est le cas notamment à Lille et à Nantes. D'autres actions sont prévues.

→ D'autres actions

Galerie photo

> La galerie de L214 s'est "enrichie" des photos de gavage que nous avions prises en 2004 dans le Gers et les Landes. N'hésitez pas à les utiliser et à les faire circuler. Ces photos sont distribuées sous licence Creative Commons (libre de droits, il suffit de créditer à L214). Elles sont téléchargeables en haute définition, partageables facilement sur blogs et sites (il suffit de copier-coller le code indiqué).

→ Galerie photo sur le gavage

Bientôt Noël

Vous cherchez l'inspiration pour un menu de fête ? Voici quelques bonnes adresses pour se préparer un réveillon éthique.

Des menus par milliers sur les sites tels que VégéZone,Absolute Greenl'ebook de recettes de réveillon de Pigutou les recettes de l'Association Végétariennes de France, la liste n'est pas exhaustive !

Vous avez rêvé de pâtisseries sucrées ou salées délirantes ? Allez donc faire un tour du côté du 53 rue Mouffetard à Paris (métro Monge), chez Vegan Folie's. Une pâtisserie 100% végétale, bio et originale !

Reçus fiscaux

> Si vous êtes imposable, n'oubliez pas que 66% de votre don sont déductibles de vos impôts, dans la limite de 20% de vos revenus. Si vous faites un don avant le 31 décembre, ce montant sera déduit de vos impôts 2011.

Vos dons sont les ressources de L214. Ils nous permettent de mener des enquêtes, creuser les dossiers, aller en justice et réaliser des actions pour les animaux. Merci de votre aide.

→ Faire un don

Agenda

  • Jeudi 22 décembre à Castres de 14h à 16h : "les œufs de batterie chez Monoprix, ça suffit !" devant le Monoprix, 2 rue Sabatier. Relayé par Animal Libre.
  • Jeudi 22 décembre à Castres de 16h à 18h : mobilisation contre le foie gras, place Jean Jaurès. Relayé par Animal Libre.
  • Jeudi 22 décembre à Lyon : Mobilisation contre le foie gras à 11h, aux halles Paul Bocuse. Distribution de tracts.
  • Vendredi 23 décembre à Paris : Mobilisation contre le foie gras à 17h30, croisement de la rue Montorgueil et de la rue des Petits Carreaux, Paris 2e, métro Etienne Marcel. Distribution de tracts.
  • Mardi 27 décembre à Paris : Mobilisation contre le foie gras à 17h, métro Odéon. Distribution de tracts.
  • Vendredi 30 décembre à Paris : Mobilisation contre le foie gras à 17h, métro Saint Michel. Distribution de tracts.

→ D'autres actions

Toute l'équipe de L214 vous souhaite de passer de bonnes fêtes de fin d'année !

            
> Propulser notre lettre

Voir les commentaires

MEGA-SOS FOURRIERE/ EUTHANASIE LE 29/12 d'un très gentil Perdu trouvé Staff Terrier Américain. (45) à l'adoption

25 Décembre 2011, 15:54pm

Publié par Jo Benchetrit

RELAYEZ PARTOUT! MEGA-SOS FOURRIERE (relance) / EUTHANASIE LE 29/12 d'un gentil Staff Terrier Américain... (45)

Message par Vegane7 Aujourd'hui à 16:36

ATTENTION : ceci est une MEGA-URGENCE !
Euthanasie le 29/12 de ce gentil chien abandonné !

EUTHANASIE LE 29/12 d'un gentil Staff Terrier Américain... (45)

Type: American Staffordshire Terrier
Taille: Moyen
Sexe: Mâle
Né en: 2011
Lieu: 45 - Loiret
Famille d\'accueil: Souhaitée
Co-voiturage: Autorisé
En refuge depuis: 2011
Téléphone: 01-49-82-30-18

ATTENTION : ceci est une MEGA-URGENCE !
EUTHANASIE LE 29/12 !

Trouvé et amené en fourrière, ce pauvre chien va être euthanasié la semaine prochaine...

Staffordshire Terrier Américain
Couleur marron avec une tache blanche sur le torse
Tatouage NON
Puce NON

Ce chien a besoin DE TOUTE URGENCE d'une FA...
L'asso Communauté Molosses a accepté de le couvrir (merci encore à Doud).

LE TEMPS EST COMPTE...

Chien très gentil

Contact : Dominique au 01-49-82-30-18


Agrandir cette image

Voir les commentaires

Etude sur la contradiction entre la vision des animaux selon qu'ils sont des animaux de compagnie ou destinés à la boucherie.

25 Décembre 2011, 15:26pm

Publié par Jo Benchetrit

 

Tout cela vise à se déculpabiliser, à mettre son surmoi et son moi en accord, à laisser faire son ça, comme on dirait chez les freudiens.

 Mais au fond, ils semblent en général bien en paix déjà, leur désir de ne pas  avoir ayant bien  verrouillé tout ça.  Seule peut être la honte pourrait faire quelque chose. Mais pour cela il faudrait que l’opprobre sociale soit suffisante, ce qui n’est pas le cas.
A ce sujet, j’enrage car j’ai aperçu chez Drucker  le dompteur du cirque Pinder. Ils ont droit à bcp de pub ces gens là, et même si il avait l’air gêné, il n’ a pas conspué, évidemment.
Le pol cor veut qu’on se taise et laisse les tortionnaires tranquilles. A ce sujet, il faut écrire ,bcp, de ci, de la, chez Drucker à europe 1 et aux maires qui admettent chez eux des cirques avec animaux ; un boulot fastidieux, à plein temps, que le nôtre et qui vise à redonner une reconnaissance de la subjectivité des animaux et une conscience morale aux humains.

Chaque animal est quelqu'un. un alter ego. une personne qui voit le monde de sa fenêtre et qui ne veut que ce qu'on souhaite nous aussi: le plaisir de vivre et qui ne veut pas de déplaisir.  Le dévoiler devrait suffire si l'homme est bon et juste  peu informé.    Seule peut être la honte pourrait y faire quelque chose. Mais on en voit bcp que nous informons et qui continuent. 
 
  
Pour cela il faudrait que l’opprobre sociale soit grande, ce qui n’est pas le cas,
la norme étant sur l'inverse de ce que nous souhaitons. Mais que cela ne nous décourage pas; il faut évidemment enfoncer le clou...
dial:

David Chauvet:


La conclusion que nous devons tirer de cette étude me parait claire : il faut informer les gens sur la conscience animale, sur leur intelligence et leurs sentiments. Plus on le verra les animaux comme les personnes qu'ils sont, plus on comprendra l’aberration qu'il y a dans le fait de les manger. 





Richier:


Remarquable étude (http://www2.psy.uq.edu.au/~uqbbast1/Bastian et al PSPB in 
press.pdf), par un groupe de chercheurs en psychologie australiens et 
anglais dont les thèmes de recherche sont passionnants : 
http://www.psy.uq.edu.au/directory/index.html?id=1529#show_Activities 
http://www.kent.ac.uk/psychology/people/loughnans/ 
http://www.psych.unimelb.edu.au/people/staff/HaslamN.html 

Cette étude (une série de 3 expériences, bien résumées dans le compte-rendu 
français) vise à objectiver les procédés cognitifs par lesquels nous dénions aux 
animaux leurs capacités mentales, lorsque ça nous arrange, en l'occurrence quand 
on les bouffe (cf la théorie de la dissonance cognitive de Festinger). Ceux 
qui lisent l'anglais gagneront à consulter in extenso l'introduction, les 
méthodologies et les résultats de chaque expérience, et la discussion 
générale. 

Ceci renvoie à ce que le militant français David Chauvet appelle la 
"mentaphobie". 
Ceci évoque aussi la terminologie alimentaire des anglophones (les auteurs 
y font brièvement allusion dans leur intro), qui diffère des noms d'animaux 
vivants pour les gros mammifères : beef vs cow, 
veal vs calf, pork vs pig, mutton 
vs sheep. On notera que les termes alimentaires viennent du français 
(paraît que ça remonte à l'invasion normande de l'Angleterre, au XIe 
siècle). 

Au sujet de ça:http://passeurdesciences.blog.lemonde.fr/2011/12/12/comment-concilier-gout-pour-la-viande-et-amour-des-animaux/#comment-1344 

Comment concilier goût pour la viande et amour des animaux ?

Cela s'appelle le "paradoxe de la viande". Dans les pays riches, les très nombreux adeptes du régime carné appartiennent aussi à la catégorie de personnes qui répugneront à faire du mal à un être vivant doté d'un esprit. Par ailleurs, 50 % environ des foyers français et plus de 60 % des foyers américains comptent un ou plusieurs animaux de compagnie, parfois considérés comme des membres à part entière de la famille. On les soigne, on consacre une partie de son budget à les nourrir, on leur parle et on les pleure quand ils disparaissent. Même si manger de la viande est rarement vu, sauf dans le cas des végétariens, comme un choix moral, les carnivores, qui savent parfaitement comment steaks et côtelettes arrivent dans leurs assiettes, doivent donc atténuer la dissonance existant entre leurs pratiques culinaires, leur amour des animaux et leur dégoût de l'abattoir.

Quelle stratégie adopter pour défendre un modèle alimentaire et culturel remis en cause par le végétarisme et la notion selon laquelle les animaux ont des droits (sans compter que la production de viande est de plus en plus souvent montrée du doigt comme un facteur important de l'augmentation des émissions de gaz à effet de serre) ? Comment se débrouille-t-on pour disjoindre la viande de l'animal, pour déguster une bavette d'aloyau bien saignante sans penser au bœuf dont elle a jadis fait partie ou un travers de porc caramélisé sans que l'image de Babe, le gentil cochon devenu berger, vous revienne à l'esprit ? C'est pour répondre à ces questions qu'une équipe australo-britannique de psychologues a mené une série de trois expériences dont les résultats ont été publiés récemment dans la revue Personality and Social Psychology Bulletin. Ces chercheurs sont partie de l'hypothèse selon laquelle il serait plus facile de consommer de la viande en attribuant peu ou pas d'esprit à l'animal dont elle provient. Il est en effet plus facile de dissoudre le conflit moral né du paradoxe de la viande en rapprochant les animaux des choses (et peut-être de l'animal-machine de Descartes), ce qui rend leur ingestion moins embarrassante...

Le premier test, très simple, a donc consisté à demander à un panel d'Australiens d'évaluer les capacités mentales et le caractère comestible d'une petite ménagerie de 32 animaux, aussi bien sauvages que domestiques, parmi lesquels se trouvaient 20 mammifères (étant donné qu'on les voit comme les plus proches des humains sur le plan mental) mais aussi 3 oiseaux, 2 poissons, 3 crustacés, 1 amphibien, 1 reptile, 1 mollusque et 1 insecte. On apprend ainsi avec plus ou moins d'étonnement que le chien, surnommé le meilleur ami de l'homme, est considéré comme le plus pourvu de capacités mentales, légèrement devant notre frère gorille. Ces deux espèces font partie d'un groupe peu comestible parce que doté d'un esprit, qui comprend également, pour des raisons assez évidentes d'image, le chat, le dauphin, le cheval (l'hippophagie n'est pas bien vue dans le monde anglo-saxon même si l'Australie exporte de la viande de cheval...), le lion, l'éléphant et le loup. Sans trop de surprise non plus, on trouve dans la catégorie des animaux à esprit soi-disant faible ou limité un groupe assez compact composé des espèces les plus commercialisées chez les bouchers, volaillers et poissonniers occidentaux : vache, mouton, poulet, poisson, homard, crevette et crabe.

Le deuxième test, réalisé auprès d'un autre panel, était un peu plus subtil. Chaque "candidat" devait regarder deux fiches composées d'une image (une vache dans un pré, un mouton dans un pré) et d'une description. La moitié des personnes interrogées voyait l'image de la vache associée au texte suivant "Cette vache va être déplacée vers d'autres enclos où elle passera le reste de sa vie à manger de l'herbe avec d'autres vaches" et celle du mouton accompagné du moins bucolique "Cet agneau va être conduit à l'abattoir où il sera tué, découpé et envoyé aux supermarchés comme viande pour humains". Comme vous l'avez deviné, l'autre moitié des sondés disposait d'un questionnaire aux légendes interverties. Après lecture des fiches, il fallait évaluer les capacités mentales des deux animaux. En conformité avec les résultats de la première étude, qu'il soit vache ou agneau, l'animal destiné à la boucherie se voyait attribuer des capacités inférieures à celui qui passerait le restant de sa vie à s'ébattre dans les folles prairies de l'insouciance chères à Pierre Desproges.

Pour le troisième et dernier test, les auteurs de l'étude ont mis au point un dispositif complexe en plusieurs étapes. Les "cobayes" étaient recrutés pour un sondage très vague sur "le comportement des consommateurs". On leur demandait, pour commencer, de bien vouloir participer à une étude indépendante de ce qui allait suivre, au cours de laquelle ils regardaient l'image d'une vache ou d'un mouton broutant dans un pré avant d'évaluer ses capacités mentales. S'ensuivait un test de 20 minutes où les personnes effectuaient une tâche sans rapport, histoire de faire diversion. Après quoi, les participants étaient informés que l'étude sur la consommation allait commencer. Ils devraient écrire un texte décrivant la production d'un aliment qu'on leur demanderait de goûter ensuite : pomme (pour établir un groupe témoin), rôti de bœuf (pour ceux qui avaient évalué les capacités mentales du mouton) et gigot d'agneau (pour ceux qui avaient donné leur avis sur l'esprit de la vache). Afin de rendre le scénario réaliste, on mettait devant chacun un plat contenant l'aliment en question. Une fois le texte rédigé, les expérimentateurs, prétextant vouloir mettre à profit le temps nécessaire pour aller chercher des assiettes et des couverts, demandaient à ceux qui avaient vu une vache au début d'évaluer les capacités mentales du mouton, et vice-versa. Là encore, les résultats sont conformes avec les tests précédents. Ceux qui devaient goûter la pomme ont jugé de manière équivalente vache et mouton. En revanche, ceux qui s'étaient préparés à manger du rôti de bœuf ont trouvé que le bovin était moins doté d'esprit que le mouton, tandis que ceux qui avaient le gigot d'agneau sous le nez ont jugé que les vaches étaient nettement plus intelligentes que les moutons...

Toutes ces expériences semblent donc montrer que, pour mettre son âme en paix et résoudre le paradoxe de la viande, le carnivore humain "démentalise" les animaux de boucherie (alors même qu'il "anthropomorphise" les animaux de compagnie). Ce déni d'esprit, disent les auteurs, n'est probablement pas le seul outil dont il dispose dans ce but : le poids de la tradition culturelle est sans doute aussi présent, ainsi qu'une faculté à occulter le lien viande-animal. Ces psychologues suggèrent également de reproduire ce genre de tests dans les pays où l'on mange les animaux, tabous chez nous, que sont le chien et le chat.

Leur travail peut être perçu comme un argument de plus en faveur du végétarisme. Mais c'est un argument à double tranchant : pourquoi ne pas considérer le végétarisme comme le déni d'esprit et de souffrance fait aux plantes ? Depuis quelques années en effet, des botanistes étudient très sérieusement la possibilité que les végétaux, même privés du système nerveux des animaux, aient développé à leur manière une certaine intelligence...

Pierre Barthélémy

 

 

 

montrer que, pour mettre son âme en paix et résoudre le paradoxe de 
la viande, le carnivore humain "démentalise" les animaux de boucherie (alors 
même qu'il "anthropomorphise" les animaux de compagnie). Ce déni 
d'esprit, disent les auteurs, n'est probablement pas le seul outil dont il 
dispose dans ce but : le poids de la tradition culturelle est sans doute aussi 
présent, ainsi qu'une faculté à occulter le lien viande-animal. Ces 
psychologues suggèrent également de reproduire ce genre de tests dans les pays 
où l'on mange les animaux, tabous chez nous, que sont le chien et le chat. 
Leur travail peut être perçu 
comme un argument de plus en faveur du végétarisme. Mais c'est un argument à 
double tranchant : pourquoi ne pas considérer le végétarisme comme le déni 
d'esprit et de souffrance fait aux plantes ? Depuis quelques années en effet, 
des botanistes étudient très sérieusement la 
possibilité que les végétaux, même privés du système nerveux des animaux, 
aient développé à leur manière une certaine 
intelligence... 
Pierre Barthélémy 

Voir les commentaires

Beau cadeau de Noël ou poisson d'Avril un 25 décembre: le torero sensible!

25 Décembre 2011, 08:13am

Publié par Jo Benchetrit

Lorsque vous aurez lu ce qui suit, vous aussi vous pourrez dire: "ça y est , je me remets à croire à Papa Noël!!!"

Mais où sont mes bottes?
Avec un peu de chance demain, je me réveille avec dans ma cheminée l'annonce que l'humanité existe et que la barbarie, elle, est un cauchemar, juste une illusion.
Tout le monde il est beau...Tout le monde il est gentil! Allez y il ya des commentaires marrants et vous pourrez laisser le vôtre.

Je transmets:

 

Grâce au lien ci-dessous et à la pièce jointe (couverture ce matin du Midi Libre/Région), vous découvrirez les révélations très surprenantes de Sébastien Castella. Considéré comme le plus grand torero français à l'heure actuelle. N'hésitez-pas à réagir à l'article du Midi Libre.

http://www.midilibre.fr/2011/12/23/le-torero-sebastien-castella-ne-supporte-pas-la-souffrance-animale,434786.php

Les taurins ne se vantaient pas de cet interview très dérangeant dans la presse équatorienne. Malheureusement pour eux, la FLAC a dévoilé aux médias, à travers une lettre ouverte adressée à Sébastien Castella, ce fameux interview presque surréaliste provenant d'un homme dont le métier consiste à 
torturer à mort des taureaux dans les arènes. 
 
On peut toujours rêver... D'autres grands toreros repentis nous ont bien rejoints. Pourquoi pasSébasten Castella ? Nous attendons sa réponse. En tous les cas, la FLAC a mis un bon coup de pied dans la fourmilière tauromachique !  C'est en quelque sorte notre petit cadeau de Noël que nous offrons aux aficionados...

Nous en profitons, de la part de toute la FLAC, pour vous souhaiter de joyeuses fêtes de fin d'année. Avec la certitude que notre combat contre la barbarie tauromachique nous laisse espérer des jours très prometteurs ! On ne lâche rien !

Amitiés dans la lutte !


Pour le bureau de la FLAC

Anne Caron: 
Présidente
Sylvain Perret: Trésorier
Thierry Hély: Secrétaire et Chargé de communication
www.flac-anticorrida.org

 

Voir les commentaires

1 2 3 4 5 > >>