Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Psychanalyse et animaux.

Manifestation: journée mondiale des animaux 4/10/08. Nous y serons.

27 Septembre 2008, 13:26pm

Publié par Jo Benchetrit


Rassemblement mondial pour lutter contre la maltraitance des animaux errants de Turquie !!!


A l'occasion de la journée mondiale des animaux le 4 octobre 2008, des manifestations auront lieu dans plusieurs pays du monde pour soulever le problème du sort réservé aux chiens errants de Turquie, et par extension celui de beaucoup d'autres animaux dans certaines régions du globe.

A Paris, un rassemblement pacifiste et silencieux est prévu à 15h, devant l'ambassade de Turquie, 102 Avenue des Champs Elysées.

Une pétition manuscrite sera proposée à la signature aux passants, et des flyers explicatifs distribués avec l'adresse mail du refuge turc qui a appelé à l'aide.
Il faut compter sur la présence d'une cinquantaine de personnes, qui seront statiques pour une durée d'au maximum deux heures.

Au même moment dans le monde, de nombreux autres rassemblements auront donc lieu en Turquie, en Hollande, au Royaume Uni, en Allemagne, en Suisse, aux USA et au Canada pour demander également aux ambassadeurs d'user de leur pouvoir pour que soit appliquée la loi 5199 votée en 2004, stipulant qu'aucun animal errant ne sera tué, qu'il doit être stérilisé et vacciné, confié à un refuge ou relâché dans son environnement si "non dangereux".
Il est également interdit de tuer tout animal attendant une portée et les jeunes qui l'accompagneraient, ainsi que s'il est malade ou handicapé.
 
Cette loi n'a pas été respectée dans les municipalités !

Les animaux ont été tués en masse par des moyens cruels tels que: injections de poison, ou tirs de projectiles toxiques entraînant une agonie longue et douloureuse, tirs au fusil, abandon dans les bois éloignés à une mort certaine par déshydratation et famine.

En outre il a été reporté que beaucoup de chiens ont été enterrés dans des fosses ou broyés dans des bennes alors qu'ils respiraient encore, y compris des chiots.

Certains animaux ont été violés et torturés, des photos le prouvent.

Le personnel bénévole a été écarté du refuge de Beykoz, interdit d'utiliser la clinique volante alors que la peste s'installait dans le refuge.

Tout ceci est illégal au regard de la loi votée !

Nous demanderons humblement à l'Ambassadeur de Turquie par le biais de la pétition de transmettre nos doléances et d'utiliser tout son pouvoir pour faire appliquer dans toute la Turquie la loi de stérilisation et de vaccination et de veiller à leur respect ou de sanctionner tout contrevenant.
Nous rappellerons ici la célèbre phrase de Gandhi: "La grandeur d'une nation se mesure à la façon dont elle traite ses animaux". Cette phrase s'applique à tous les pays du monde, et dans ce cas, à la Turquie.
 
Il ne s'agit en aucun cas d'agir contre la Turquie, mais pour les animaux errants du monde.
 
 
ASSOCIATIONS ! Manifestez votre soutien!
Cet événement a obtenu le soutien de l'association déclarée d'intérêt public
« Les refuges de tous les espoirs: Alerte SOS  », située à Montmartre, Résidence Joffrin Montmartre, 30, rue du Poteau, 75018 Paris. D'autres soutiens attendent confirmation.

SI VOUS VOULEZ SOUTENIR CETTE ACTION ET/OU Y PARTICIPER, EN TANT QUE PARTICULIER OU ASSOCIATION, écrivez à Joëlle:  light.uranie@orange.fr

En pièce jointe se trouvent l'affiche de la manifestation, le flyer, et la pétition !


POUR LES ANIMAUX DE TURQUIE ET POUR DIRE NON A LA TORTURE ANIMALE DANS TOUS LES PAYS DU MONDE, MOBILISEZ-VOUS LE 4 OCTOBRE

Voir les commentaires

La CFDT s'inquiète de l'avenir des abattoirs.

26 Septembre 2008, 07:08am

Publié par Jo Benchetrit

Ho lalalala les pauvres! On voit ici que la conso de viande a baissé. Mais où va la France sanglante? La filière persécutrice d’innocents : éleveurs/transporteurs/bourreaux/ abatteurs se mord les doigt: vont ils un jour tirer le diable par la queue?
Comme vous le voyez, la CFDT s'inquiète de l'avenir des abattoirs.

D'un sens, moi aussi. Car si il ya moins d'abattoirs de proximité, il y aura plus de souffrance pour les animaux, car plus de transports.

Bon, ce n'est que de 5%,cette baisse, mais bon sur 1 millard et demi, 5% ça fait 75,000,000.C'est à dire, en gros, plus que la population de la france
Encore un effort, allez. Arrêtez de manger de l'agonie, comme dit Yourcenar, et prions mes frères pour la mort...de la filière viande. Je rappelle que le lait et les œufs font partie d e la même filière. Cette filière   est absolument cynique, du vrai fascisme.
Regardez  Earthling film gratuit sur le net, si ce n’est déjà fait. 

Rêve-olution : et si…par chance…immense chance pour les animaux, mais aussi l’humanité, et si la filière viande venait à se casser la figure ?




Inquiètude sur l’avenir de la filière viande.

   [ 26/08/2008 10:02 ] Depuis début 2008, la consommation de viande en France est en chute de 5 %. La perte de pouvoir d’achat des salariés y est pour beaucoup , déplore la syndicat FGA-CFDT dans un communiqué où elle s’inquiète pour l’avenir de la filière viande


   Cette baisse de la consommation ne permet pas aux entreprises de répercuter les hausses, selon le syndicat.
Une étude montre une augmentation des charges d’abattages de 48 % lors des 6 dernières années due à l’augmentation de l’énergie, du financement de l’équarrissage et des surcoûts des mesures sanitaires. Egalement de nombreuses entreprises n’investissent plus, certains abattoirs sont obsolètes.

Le ministère de l’Agriculture a classé les établissements en quatre catégories. Une vingtaine d’abattoirs sont en catégorie 4, ils ont jusqu’en 2010 pour se mettre aux normes européennes. Seront-ils contraints de fermer ?  Et que deviendront les
salariés de ces abattoirs ?
s'interroge le syndicat.


Dans ce secteur d’activité, les rémunérations des salariés sont très faibles et représentent moins de 9 % du chiffre d’affaires ! Le blocage des salaires que l’on constate actuellement dans cette filière ne réglera pas les problèmes.

La FGA-CFDT revendique une Gestion Prévisionnelle des Emplois et des Compétences active, davantage de formation des salariés pour anticiper l’évolution du
marché et les évolutions technologiques, sécuriser et diversifier les parcours professionnels.

Dernièrement, le numéro un français, le groupe Bigard, a annoncé qu’il prendrait le contrôle du groupe SOCOPA au 1er janvier 2009 et souhaiterait réaliser rapidement des économies d’échelle, en matière de logistique notamment. Ce nouveau groupe occupera l’ensemble du territoire national avec une quarantaine de sites industriels et 17 000 salariés et aura une taille économique suffisante sur le marché européen de la viande. Mais à quelle restructuration doivent s’attendre les salariés ?
La FGA-CFDT sera très vigilante à ce que l’évolution nécessaire de cette filière ne se
fasse pas au détriment de l’emploi salarié.

Voir les commentaires

L'art est noyauté par des usurpateurs bouchers.

23 Septembre 2008, 09:41am

Publié par Jo Benchetrit

On a le vertige devant ces 2 infinis que l'imposteur Herman Nitsch nous offre au sens propre...sur un plateau: l'infiniment cruel et l'infiniment con. Pour les dupes qui croient que l'art c'est tout ce qui prétend en être surtout si ça les fait bander, ou qui les choque, je conseille de lire cet éclairage  psychanalytique .
Je remercie Miss Pinque, une collègue de lutte anti barbarie, d'avoir déniché cet interview du pervers reconnu par le socius fou.
mon petit commentaire en dessous.
 
Dans ses inspirateurs, Freud?
Ben il aurait été plus inspiré de le LIRE,et de lire ce qu'il  dit sur l'art, et sur la necessaire SUBLIMATION des pulsions barbares dans l'art et dans la civilisation, ce qui, justement, se definit de ne pas etre ce que fait Nitsh. puisque loin de sublimer,  il passe à l'acte. car l'art jouit des mêmes pulsions que le psychopathe, à ceci près que la sublimation les transforme comme le dit l'ethymologie: un solide passe à l'état gazeux.


"La société a besoin de mon travail."
Ha? qui le dit?

"C’est un travail intemporel, libérateur. Un travail qui soigne l’âme."
Ha? on soigne l'âme en la salissant? C'est bien, les bains de boue, mais les bains de merde, je demande à voir(enfin, non, je ne demande pas)
"Mais les gens n’aiment pas regarder dans le miroir : ils ont peur de se reconnaître."
en effet, il n'a jamais dû se regarder, celui-là.
"Nous sommes le fruit d’une histoire monstrueuse…"
OUI, il est le fruit du nazisme et certainement fils de nazi, vu l'époque de sa naissance.
Ce qui, bien sûr, l'autorise à reprendre le credo nazi:
"La douleur et la cruauté peuvent être très belles."
Vive la guerre, la maladie, la corrida, les abattoirs: enfin un homme heureux.
D'autre part, ce n'est pas de l'art: l'art n'est pas l'enfer, mais le paradis.
Il se prétend autrichien, tchèque, juif et gitan.
N'oublions pas qu'il est né en Autriche après guerre. Je ne crois pas qu'il y avait des rescapés de cette sorte en Autriche à ce moment là.







Interview de l'Artiste-Boucher de Prinzendorf, pape de l'actionnisme viennois.
Ses inspirateurs et maîtres spirituels (sans hasard pour certains d'entre eux) : Artaud, Sade, Baudelaire, Rimbaud, Nietzsche, Freud, Jung.

http://virginieluc.blog.lemonde.fr/2008/04/

10 avril 2008
Hermann Nitsch : les portes de l’interdit

norm-newsflash-1.1207760054.jpg

Équarrissages d’animaux, éviscérations, “communion” des officiants à l’aide des onctions sanglantes, piétinements, manipulations de viscères, de cervelle ou encore d’excréments … Hermann Nitsch et son “Théâtre des orgies et des mystères” nous invite à une descente crépusculaire pour une renaissance, “une aurore nouvelle”… Fondateur de l’Actionnisme viennois dans les années soixante, il n’a eu de cesse -malgré ses détracteurs et son emprisonnement pour outrage à la pudeur- d’”aller au bout”, de révéler au travers d’expériences cathartiques, la part maudite de l’homme. Dans le paysage vallonné de la Basse-Autriche, à l’entrée du village de Prinzendorf, un long mur de pierres contient le secret : le Château médiéval de Nitsch. Sous les combles sont exposées ses séries de tableaux où se mêlent le sang et la peinture. A l’étage, l’atelier de “l’ogre” (il ressemble à Barbe Bleu) où
une paire de sabots couverts de peinture et de sang mêlés vous accueillent. C’est dans ce lieu imposant que Nitsch réalise depuis 1971 ses “cérémonies”. Il a installé, dans la chapelle du Château, un autel blanc dévolu à ses dieux de sang et de chair, sur lequel reposent des linges ensanglantés, des ciboires, des calices, des crucifix, mais aussi tout un matériel pharmaceutique, de la gaze à la seringue : les icônes d’une violence fondatrice.

L’art contemporain ne devient-il pas de plus en plus violent ?
Hermann Nitsch : La violence a toujours été au coeur de l’art. La Bible, l’Ancien et le Nouveau Testaments, la Passion de Jésus, Homère, les tragédies grecques … Il n’y a pas de tragédie sans violence et sans cruauté. La violence fait partie de la vie. Elle est dans la nature. Elle est nécessaire.

Votre démarche ne relève-t-elle pas d’une forme de sadisme ?
Hermann Nitsch : Mon Théâtre permet le réveil des nerfs, sollicite tous les sens du système nerveux. L’action poussée à bout, voilà ce qui définit mon théâtre. Il ne s’agit pas de pratiques sadiques. Ces mises en scènes convulsives et brutales ont pour but de raviver l’entendement. Le corps et l’âme sont indissolublement liés, la connaissance de l’un se fait par l’autre. Exorcisme et spectacle total. Pour se libérer de l’aliénation, une catharsis, une libération des énergies et des forces est nécessaire.

Un sentiment d’inquiétude domine…
Hermann Nitsch : Précisément, ce sont des tentatives inquiétantes, au sens étymologique, c’est-à-dire “pourvoyeuse d’interrogations”. Il s’agit de produire des formes, de structurer un chaos, d’exprimer une force en actes. Ces mises en scène visent au surgissement d’une volonté de jouissance. Le monde nocturne avec lequel je joue appelle des aurores qui n’ont pas encore lui.

Comment est né le”Théâtre des orgies et des mystères” ?
Hermann Nitsch : Quand j’ai commencé aux États Unis mes actions, j’ai eu un grand succès. La critique faisait référence à Antonin Artaud et son “théâtre de la cruauté”. A l’époque, je n’avais jamais lu Artaud. C’est aujourd’hui un frère pour moi. Nos origines sont toutefois différentes. Lui est imprégné des surréalistes, du Marquis de Sade, de Baudelaire et Rimbaud. Moi je viens de Nietzsche, de Freud, de Jung. Le théâtre, mélange de faux et de vrai, est le lieu privilégié pour l’avènement de l’énergie - une énergie qui vient du subconscient et, plus profondément encore, une énergie de la terre, de la nature - qui doit présider à une renaissance. J’aime les corps, j’aime les sens. Je ne crois pas à la séparation du corps et de l’esprit comme nous l’enseigne le christianisme. Dans la nature, tout se reproduit, tout se mêle. Il n’y a pas de matériel détaché du spirituel. C’est une même
énergie, phénoménale. Mon travail est une grande fête de joie : la joie d’être là. Mon travail aime et célèbre la vie. Il respecte la mort car elle appartient à la vie. Mon travail n’est pas seulement caractérisé par la violence. Il y a une dimension esthétique. Une beauté comme dans la tragédie ou la musique de Bach. La douleur et la cruauté peuvent être très belles.

Quel est selon vous la “fonction” de votre oeuvre ? Vous sentez-vous “investi” d’une mission ?
Hermann Nitsch : La société a besoin de mon travail. C’est un travail intemporel, libérateur. Un travail qui soigne l’âme. Mais les gens n’aiment pas regarder dans le miroir : ils ont peur de se reconnaître.

Vous considérez-vous comme le martyr de votre oeuvre ?
Hermann Nitsch : Chaque artiste est un héros. Il va au-delà des frontières. L’intensité de sa création le conduit au bord de l’excès. C’est un “leader”. Il va très loin dans la réalité des hommes. Mais l’artiste est aussi le spectateur qui n’en est plus un. Je propose à chacun cette métamorphose. Chaque cérémonie est un phénomène collectif, où le spectateur devient le héros de mon orgie. Il fait partie du processus du drame.

Quelle est la part du rite dans vos “cérémonies” ?
Hermann Nitsch : Les “cérémonies” sont des reconstitutions de rituels dionysiaques. En août 1998, j’ai composé -à la manière d’une partition- une action de 6 jours et 6 nuits qui s’est déroulée au château en présence de huit cents personnes. C’était une composition d´événements réels à vivre par les cinq sens. Au premier jour avec son exposition dramatique - l’abattage d´un taureau - succède un second jour calme dont l´événement central est constitué par deux grandes “actions-peinture”. Le troisième jour est celui de Dionysos, jour de tous les excès. Ce jour-là, l´exubérance et le tragique doivent se mêler comme dans un Scherzo. Le quatrième jour est consacré aux expositions et installations dans les locaux et le parc du château. Le cinquième jour correspond à la catastrophe du drame classique , la descente aux abysses de l´excès. Après l´abattage d´un taureau se déroule des Actions avec la viande,
les entrailles, des fruits, des légumes et des fleurs. Le dernier jour se termine dans une ambiance insouciante de fête populaire avec musique et procession.

Y a-t-il une dimension de rédemption dans votre oeuvre ?
Hermann Nitsch : Oui, à tout moment. Le rituel cathartique possède des vertus purgatives, dans la mesure où on revient aux sources mêmes d’une énergie rédemptrice, comme dans les fêtes primitives, dans les rituels vaudous ou la transsubstantiation chrétienne. Il s’agit de revenir à l’excès originel, au noyau perdu, au cri primal. Avec le théâtre, le territoire des origines peut être conquis par les corps, par leur conjuration vociférante et animale. Les corps sont porteurs d’énergies longtemps brimées qu’il importe de faire resurgir. Une renaissance qui prend les formes du sacrifice, une résurrection dans des simulacres de mort : mon entreprise artistique poursuit ce moment de fulguration qui nous met à égalité avec la mort.

Votre oeuvre est parfois considérée comme un outrage à la religion …
Hermann Nitsch : Je respecte la religion chrétienne. Mais je ressens aussi la nécessité de nous libérer des idéologies, du corps… Mon théâtre peut aider à nous libérer.

Comment financez-vous votre Théâtre ?
Hermann Nitsch : Je le finance moi-même et ça ne me rapporte pas d’argent. Je le sponsorise en vendant mes tableaux, qui eux se vendent très bien. Ma peinture et mes “Action painting” sont directement liés à mon théâtre.

Avez-vous le sentiment d’appartenir à l’histoire de l’art ?
Hermann Nitsch : J’appartiens à une tradition. La tradition de notre conscience. Michel-Ange est plus important que Napoléon. Je suis le résultat d’une culture, d’une culture internationale. J’aime les étoiles, le cosmos, mais je n’aime pas les identifications. Je participe plutôt d’une culture. Dans la lignée d’un Kokoschka, d’un Schoenberg, d’un Wittgenstein. Je suis gitan, juif, tchèque et autrichien. Alors bien sûr, je suis lié à ces peuples et leur pays. Je suis né dans la société viennoise de l’après-guerre encore marquée du sceau de ses contradictions. Il n’y a pas de hasard dans l’histoire des “actionnistes viennois”. Nous nous sommes attachés au corps humain, un corps soufflé de violence, vociférant. Nous sommes le fruit d’une histoire monstrueuse…

10.04.2008 :Hermann Nitsch à New York : ‘blood orgies, hermann nitsch in amerika’ herausgegen von aaron levy (executive director and senior curator of the slought foundation, philadelphia), austrian cultural forum

Dans ses inspirateurs, Freud?
Ben il aurait été plus inspiré de le LIRE,et de lire ce qu'il  dit sur l'art, et sur la necessaire SUBLIMATION des pulsions barbares dans l'art et dans la civilisation, ce qui, justement, se definit de ne pas etre ce que fait Nitsh. puisque loin de sublimer,  il passe à l'acte. car l'art jouit des mêmes pulsions que le psychopathe, à ceci près que la sublimation les transforme comme le dit l'ethymologie: un solide passe à l'état gazeux.


"La société a besoin de mon travail."
Ha? qui le dit?

"C’est un travail intemporel, libérateur. Un travail qui soigne l’âme."
Ha? on soigne l'âme en la salissant? C'est bien, les bains de boue, mais les bains de merde, je demande à voir (enfin, non, je ne demande pas).
"Mais les gens n’aiment pas regarder dans le miroir : ils ont peur de se reconnaître."
en effet, il n'a jamais dû se regarder, celui-là.
"Nous sommes le fruit d’une histoire monstrueuse…"
OUI, il est le fruit du nazisme et certainement fils de nazi, vu l'époque de sa naissance.
Ce qui, bien sûr, l'autorise à reprendre le credo nazi:
"La douleur et la cruauté peuvent être très belles."
Vive la guerre, la maladie, la corrida, les abattoirs: enfin un homme heureux.
D'autre part, ce n'est pas de l'art: l'art n'est pas l'enfer, mais le paradis.
Il se prétend autrichien, tchèque, juif et gitan.
N'oublions pas qu'il est né en Autriche après guerre. Je ne crois pas qu'il y avait des rescapés de cette sorte en Autriche à ce moment là.
Mais ce mec se fiche de notre gueule; Alors, un peu plus, un peu moins...
Neanmoins, si c'est vrai, est ceque ça change quelque chose à sa monstruosité?


Voir les commentaires

Français et condamnés à mort: adoptez d'urgence ces chiens.

21 Septembre 2008, 10:20am

Publié par Jo Benchetrit

Je transmets:

APPEL A LA MOBILISATION GENERALE !!!!!!! ON NE PAS TOUT DE MEME PAS RESTER INSENSIBLE ET LES LAISSER KILLER !!!!!!


à diffuser.... lundi ils seront morts !

contact : mon tel:06 64 81 61 88

http://rescue.forumactif.com/moins-d-une-semaine-pour-les-sauver-f72/lundi-ils-seront-tous-partis-six-chiens-en-paca-t186226.htm#4097985

Un appel de derniere minute d'une fourriere pour six chiens peu de box la bas mais bcp de chiens en requisition,il faut donc faire de la place,euthanasie prevue lundi matin aucun delai supplementaire !

je vous fais la liste les photos arrivent ds la journee!

-un male de croisement labrador pas jeune d'environ 7 8 ans gentil!
vieux pépère



jeune griffon mâle sympa, pelage noir, chien rustique  environ 17kgs jeune et tres sympa


TIKI: adorable SHI-TZU mâle, très petit gabarit, fort joli et archi mignon, aime la voiture, sociable avec des chiens de grand gabarit


-un male chien de chasse x beagle ? age indefini hyper peureux inaprochable mais non agressif


-un x labrador blesse (fracture ouverte d'une patte)adorable chien male jeune
OLAF


Blessure

Blessure côté droit


-un male type labrador semble jeune sympa attend son heure!
jeune labrador



Attention je precise que ces chiens sont en fourriere en box individuel,nous ne savons donc pas l'entente avec les autres notamment les males,femelles cela devrait fonctionner!
chats idem?

Notre association ne pourra intervenir pour ces urgences nous sommes a saturation et plus aucune place!

Mais vous peut etre aurez vous la solution pour eux!

nous sortirons les chiens si une solution se presente,ces chiens devront etre recuperes rapidement je ne peux meme pas en heberger un pour 24H

ils se trouvent proximite d'aix en pce
pour ceux qui connaissent ou reconnaissent cette fourriere merci de ne pas tel la bas!

Voir les commentaires

10 millions de tués par jour.Transports réunis bouche à l"égout..

18 Septembre 2008, 18:29pm

Publié par Jo Benchetrit

10 millions de tués par jour dans d'atroces douleurs. C'est le nombre de morts  de la route qui mène de votre bouche à votre anus, si vous êtes dans un état européen..
et en  plus, cette route coûte une pollution exactement identique à celle de tous les transports  réunis, selon la FAO, sans compter que ces animaux sont sadisés intentionnellement ou  maltraités parce que c'est le système de la rentabilité qui veut ça...tout en mettant que chaque bouchée de viande pourrait nourrir un humain affamé si c'était de la nourriture végétale.
Pas encore convaincu? Alors, un petit effort de rien, allez 
ici.

ET ne vous demandez pas pourquoi cette vache chiale. Allez visiter un élevage et un abattoir avant de manger et vous comprendrez son immense malheur quia pour nom: homme carnivore et végétarien (pour le lait, le résultat est le même) que nous soyons de plus en plus  nombreux à dire=
"Plus jamais ça."




 

Voir les commentaires

Cruauté au Paradis: les animaux de Mayotte pire qu'en Enfer.Ecrire.

12 Septembre 2008, 21:04pm

Publié par Jo Benchetrit

Merci d'ecrire. il n'y a pas eu assez de mails. juste un copié-collé qui commence après les ******

J'ai rajouté ceci: Tous, nous sommes revulsés de ce qui se passe dans bien des Iles paradisiaques de notre planète, même les françaises ,  où les iliens sont souvent bien en dessous de tout vis -à- vis des animaux.
j'espère que vous allez recevoir autant de lettres copiées collées ou personnelles qu'il le faudra pour qu'enfin, vous ayez l'obligeance de ne plus laisser faire, ce qui est pareil que faire. Même si ce n'est pas le cas, cela ne signifie pas indifference, car je sais combien de monde est révulsé par ce qui se passe à Mayotte et d'autres îles comme la Guadeloupe, la Martinique pour ce que je connais, sans oublier une non île, mais tout autant cruelle, la Guyane.
Il faut réagir, de toutes les façons.


**************

Notez que je suis entièrement d' accord avec le contenu de cette lettre:



NOM, PRENOM


VILLE, PAYS


ADRESSE MAIL




Mesdames, Messieurs,

C'est non sans indignation et compassion que nous portons à votre attention les actes abominables que subissent les animaux sur l'île de Mayotte.

Les animaux domestiques sont torturés par de jeunes individus ; leurs proies les plus ciblées sont les chiens.

Les chiens terrorisés de Mayotte se cachent la journée dans la brousse et ne sortent que la nuit pour se nourrir dans les poubelles ou, au hasard, de hérissons et de tortues marines.

Des chiots, des chiens, et parfois des chatons sont volés, puis empoisonnés, piégés, torturés jusqu'à ce que mort s'en suive. Ces malheureux restent ainsi prisonniers dans la brousse, dans des conditions épouvantables. Beaucoup sont malades, sous alimentés. Les tortures favorites de ces individus sont la pendaison, les brûlures, le dépeçage des animaux encore vivants. Leurs membres sont sectionnés à coups de couteau ou de machette. Les chiennes sont convoitées pour la reproduction, par jeu ou par intérêt.

Ces animaux sont également vendus, utilisés pour la chasse aux hérissons ou pour commettre des vols ; ces individus s'en servant à des fins malhonnêtes. Les combats de chiens sont aussi très prisés.

Merci de suivre ce lien

http://www.gueulesdamour.com/page.seam?id=6
http://www.servimg.com/image_preview.php?i=2061&u=11541207

La « culture » locale répugne le chien qui serait, à ses yeux, impur, sale. Cette « culture » s'interdit de les toucher, surtout lorsqu'il arrive qu'un chien bave. Il est vrai que la rage sévissait à Mayotte, il y a des centaines d'années, ce qui n'est plus le cas aujourd'hui.

Mayotte qui est une collectivité d'Outre-mer française devrait donc appliquer les Articles L. 214-1 du Code rural - Article L. 214-3 du Code rural pour la protection des animaux de compagnie. Or, aucun de ces principaux Articles de la Convention européenne pour la protection des animaux de compagnie du 13 novembre 1987 n'est respecté.

http://agriculture.gouv.fr/sections/thematiques/sante-protection-animaux/animaux-de-compagnie/le-dispositif-juridique-en-matiere-de-protection-animale/

Il n'y a aucune fourrière ni refuge pour les animaux domestiques de Mayotte. Il existe seulement des fourrières pour zébus et pour chèvres. Il faut donc croire que la vente de ces animaux, destinés à la consommation, est plus lucrative...

Le besoin de protection de ces animaux se fait vraiment pressant : 30 000 chiens vagabondent misérablement dans Mayotte !

Le seul recours que les Autorités locales ont trouvé est d'organiser des battues de nuit, afin d'éliminer les chiens errants à l'aide de fusils. Qui oserait prétendre que nous sommes au 21ème siècle, face à des pratiques aussi scandaleuses !

Nous, citoyens français de métropole ou d'ailleurs, citoyens du monde soucieux du sort des animaux, nous vous prions d'agir très rapidement, de créer une ou plusieurs structures d'accueil (refuges) pour les animaux domestiques errants de l'île et que les lois existantes pour leur protection soient appliquées.

Nous sommes au regret de vous dire que nous boycotterons le tourisme à Mayotte, tant que de telles atrocités perdureront sur cette île devenue l enfer pour les animaux innocents, et que nous diffuserons ces actes ignobles au monde entier.

Nous vous remercions de votre attention.

Dans l'attente, nous vous prions de croire, Mesdames, Messieurs, à l'expression de nos très respectueuses salutations.


Mme. Nathalie Gantois
Présidente association Gueules d amour

http://www.gueulesdamour.com/page.seam?id=1

Chassagne Erika
Correspondante « Gueules d amour » a Paris

erika@kpucine.com

Roudaire Fabienne
fabroudaire@yahoo.fr

Vigne Sébastien
sebastienvigne@yahoo.fr

Nina Ceccarelli
contact@casanina.fr

Marc Véchambre
vechambre.marc@neuf.fr

Amal El Bekri
amal_el_bekri@yahoo.fr



Avec le soutien des associations suivantes :


-- SPA (Société Protectrice des Animaux)

http://www.spa.asso.fr/




-- -- Assistance et Secours aux Animaux (Le refuge de l'espoir)

Valette
86100 Chatellerault
Tél : 05.49.21.61.11

-- ANICA (Association Nationale & Internationale pour la Cause Animale)

http://www.anica.fr

-- ALEAC 50 (Association de Lutte contre l'Euthanasie des Animaux de Compagnie)

http://www.aleac50.fr.gd/

-- Le Réve d Alfa

http://lereve.dalfa.free.fr

-- Association Animal Ami

http://associationanimalami.wifeo.com/

-- Beauvais protection animale

http://beauvais-adoption.forumsactifs.com/

-- PPDA (Pour la Protection et la Défense des Animaux)
Christianne Debernard (chrisdebar@wanadoo.fr)

Le Garrigou
81630 Salvagnac

-- DDA (Droit Des Animaux)

http://droitsdesanimaux.4rumer.com/index.htm

-- Perle

http://associationperle.canalblog.com/

-- Milice @nimale du Quebec

www.miliceanimalemilitia.com

-- ALERTE-SOS

www.alertesos.com

-- ARA (Association Régionale Animale)

http://actionsara.skyrock.com/

-- APPA (Association Pour la Protection des Animaux)
militer pour protéger

http://protectiondesanimaux.fr/default.aspx

-- SOS Vie de Chiens

http://sosviesdechiens.free.fr/

-- L214

http://www.l214.com/

-- APPA Equidés

www.appa-equides.org

-- La SPA-SDA
( Société de Défense des animaux) NICE

http://www.sda-nice.com/

-- APPAR

Agir pour protéger les animaux réunionnais

ZAC Saint-Laurent,
12, rue Joseph Wetzell,
97419 La Possession.


-- L'APPEL DES LEVRIERS
http://www.appel-des-levriers.com/


-- Georges Vool
Centre de Revalidation pour la Faune Sauvage
4280 - Wansin - Belgique


-- Friend-EPAR /OIPA/Alliance for Animal Rights/SAV/GAARP
Subotica, Serbia
http://serbiananimalsvoice.wordpress.com/
http://www.epar.org.yu/


***************************************

Voici une traduction de cette lettre en anglais pour diffusion a l étranger :



«Note that I fully subscribe the contents of this letter,

SURNAME, NAME

TOWN, COUNTRY

MAIL ADRESS



Ladies, Sirs,

It is not without indignation and sympathy that we carry to our attention the horrible acts that animals undergo on th island of Mayotte.

Pets are tortured by young individuals; they mostly aim at dogs.

Frightened dogs in Mayotte hide during the day in the bush and go out only during the night to feed themselves in the dustbin or, by chance, eat hedgehogs or sea turtles.

Puppies, dogs, sometimes kittens are stole, then poisoned, trapped until death follows. Those unhappy animals remain prisoners in the bush, in frightful conditions. A lot are sick, underfed. The favorite tortures of those individuals are hanging, burning, skinning live animals. Their limbsare cut without knives or machetes. The bitches are coveted for reproduction, by game or interest.

Those animals are also sold, used for hunting hedgehogs or commit thefts; these individuals use them to dishonest end. Dog fights are also very prized.

Thanks for following this link:

http://www.gueulesdamour.com/page.seam?id=6
http://www.servimg.com/image_preview.php?i=2061&u=11541207


The local "culture" despises the dog who would be, to its eyes, unclean, dirty. This "culture" forbids to touch them, especially when a dog happens to slobber. It is true that rabies was rife in Mayotte, some centuries ago, which is not the case anymore today.

Mayotte which is a overseas territory should apply Articles L. 214-1 of the rural Code - Article L. 214-3 of the rural Code for the protection of pets. However, none of these main Articles of the European convention for pets of 13 November 1987 is applied.

http://agriculture.gouv.fr/sections/thematiques/sante-protection-animaux/animaux-de-compagnie/le-dispositif-juridique-en-matiere-de-protection-animale/

There is no dog pound for pets in Mayotte. there are only pounds for zebus and goats. So we shuld believe that the sale of those animals, aimed at consumption, is more lucrative...

The need for protection of those animals is really urgent: 30000 dogs wander miserably in mayotte!

The only appeal that the local Authoritieshave found is to organise night battues, in order to eliminate wandering dogs with rifles. Who would dare claim we are in the 21st century, with such scandalous practices!

We, citizen from metropolitan france or elsewhere who care about the fate of animals, we beg you to act very quickly, to create one or several hosting structures (refuges) for wandering pets of the island and to apply the existing laws for their protection.

We are sorry to tell you that we will boycott tourism in Mayotte, as long as such atrocities last on this island become hell for innocent animals and that we will spread these horrible acts to the whole world.

We thank you for your attention.

Best regards.


Mme. Nathalie Gantois
Présidente association Gueules d amour

http://www.gueulesdamour.com/page.seam?id=1

Chassagne Erika
Correspondante « Gueules d amour » a Paris

erika@kpucine.com

Roudaire Fabienne

fabroudaire@yahoo.fr

Vigne Sébastien

sebastienvigne@yahoo.fr

Nina Ceccarelli
contact@casanina.fr

Marc Véchambre
vechambre.marc@neuf.fr

Amal El Bekri
amal_el_bekri@yahoo.fr



With the support of following associations :

-- SPA (Société Protectrice des Animaux)

http://www.spa.asso.fr/



-- -- Assistance et Secours aux Animaux (Le refuge de l'espoir)

Valette

86100 Chatellerault

Tél : 05.49.21.61.11

-- ANICA (Association Nationale & Internationale pour la Cause Animale)

http://www.anica.fr

-- ALEAC 50 (Association de Lutte contre l'Euthanasie des Animaux de Compagnie)

http://www.aleac50.fr.gd/

-- Réve d'Alfa

http://lereve.dalfa.free.fr

-- Association Animal Ami

http://associationanimalami.wifeo.com/

-- Beauvais protection animale

http://beauvais-adoption.forumsactifs.com/

-- PPDA (Pour la Protection et la Défense des Animaux)
Christianne Debernard (chrisdebard@wanadoo.fr)

Le Garrigou
81630 Salvagnac

-- DDA (Droit Des Animaux)

http://droitsdesanimaux.4rumer.com/index.htm

-- Perle

http://associationperle.canalblog.com/

-- Milice @nimale du Québec

www.miliceanimalemilitia.com

-- ALERTE-SOS

www.alertesos.com

-- ARA (Association Régionale Animale)

http://actionsara.skyrock.com/

-- Association Pour la Protection des Animaux (APPA)
militer pour protéger

http://protectiondesanimaux.fr/default.aspx

-- SOS Vie de Chiens

http://sosviesdechiens.free.fr/

-- L214

http://www.l214.com/

-- APPA Equidés

www.appa-equides.org

-- La SPA-SDA
( Société de Défense des animaux) NICE

http://www.sda-nice.com/

-- APPAR
Agir pour protéger les animaux réunionnais

ZAC Saint-Laurent,
12, rue Joseph Wetzell,
97419 La Possession.


-- L'APPEL DES LEVRIERS
http://www.appel-des-levriers.com/


-- Georges Vool
Centre de Revalidation pour la Faune Sauvage
4280 - Wansin - Belgique


-- Friend-EPAR /OIPA/Alliance for Animal Rights/SAV/GAARP
Subotica, Serbia
http://serbiananimalsvoice.wordpress.com/
http://www.epar.org.yu/

Voir les commentaires

concert au profit d'Antidote par Michele Scharapan, sublime pianiste.

10 Septembre 2008, 14:14pm

Publié par Jo Benchetrit

Voir les commentaires

Contre les subsides (nos impots) à l'élevage.Agriculture animale vole.

8 Septembre 2008, 11:02am

Publié par Jo Benchetrit

PETITION TRES IMPORTANTE:


Bjr, je me permets de vous adresser ceci qui me semble t il, est urgent:
A mon avis, s'il ne vous fallait signer que pour 1 petition,   que ce soit celle- là, de loin la plus importante pour un max d' animaux.

  Stop aux subsides de l'UE aux eleveurs
Répondre à : vegetarien_fr@yahoogroupes.fr

Le Centre International d'Ecologie de la Nutrition lance une  initiative
– sous forme de pétition populaire au niveau européen – pour mettre fin
à tout type de subside européen à l'élevage, à la pêche, aux cultures de
céréales destinées aux animaux d'élevage.
Nous demandons à tous, particuliers, groupes, organisations en faveur du
végétarisme/veganisme de  diffuser cette initiative dans tous les pays
européens. L'annonce est également disponible en italien et en anglais.
Ces cinquante dernières années, la consommation d'aliments d'origine
animale (viande, poisson, lait et produits laitiers, œufs) s'est
répandue de façon exponentielle dans toute l'Europe ainsi que dans tous
les pays industrialisés.  Aujourd'hui, ces produits ont un coût très
bas, par rapport aux coûts réels de production, souvent  même plus bas
que les aliments végétaux qui eux par la force des choses, requièrent
une quantité de matières premières, d'énergie et de travail très inférieure.
Ceci arrive parce que les éleveurs et les pêcheurs reçoivent de l'État
et de l'Union Européenne des aides monétaires directes et indirectes: en
substance, ce que nous ne payons pas à la caisse du supermarché, nous le
payons en taxes et ceux qui choisissent de ne pas acheter d'aliments
d'origine animale le paient dès lors aussi.
Tout ceci est d'autant plus grave que les conséquences de la forte
consommation de viande, poisson et autres aliments d'origine animale
sont lourdes pour l'environnement, la santé humaine et le développement
des pays pauvres. Si les gouvernements et la Communauté Européenne
soutenaient et promulguaient, via leurs subsides, uniquement la
consommation d'aliments sains et ayant peu d'impact sur l'environnement,
cela serait entièrement positif.  Mais ils soutiennent au contraire des
aliments dont la production et la consommation ont des effets
dévastateurs... et ceci ne doit pas être accepté ni cautionné légalement
et c'est à nous citoyens de mettre fin à cet état de choses et de
pousser à une politique plus clairvoyante, sensée et qui protège
l'environnement et la santé humaine au lieu de les mettre en danger
comme à présent.
Ce que nous souhaitons proposer est d'intervertir cette tendance
autodestructive, avant tout en mettant fin à tout type de subsides à
l'élevage, à la pêche et aux cultures de céréales pour les animaux
d'élevage.
Nous proposons une pétition populaire au niveau européen qui a autant
pour but de porter cette requête au Parlement Européen que de soulever
ce problème dans divers domaines, puisqu'il n'y a jamais assez
d'attention portée à combien la pratique de l'élevage est dangereuse et
à quel point y contribuer avec l'argent public est inacceptable.
Aidez-nous à récolter des signatures!
Pétition en-ligne:
<http://www.nutritionecology.org/news/petition_cap.html>
Téléchargez la pétition format papier:
<http://www.nutritionecology.org/download/petition_fr.pdf>
Mettez une bannière sur votre site, vous les trouvez ici:
<http://www.nutritionecology.org/news/stop_subsidies.html>
Un dossier d'approfondissement du sujet:
<http://www.nutritionecology.org/download/dossier_CAP_en.pdf>
Merci pour votre soutien,
Le Centre International d'Ecologie de la Nutrition
<http://www.nutritionecology.org>
Le Centre International d'Ecologie de la Nutrition (NEIC) est un comité
scientifique interdisciplinaire préposé à l'étude de l'impact des choix
alimentaires tout au long de la chaine de production et de consommation
de la nourriture, dans les domaines de la santé, de l'environnement, de
la société et de l'économie. En un mot: l'écologie de la nutrition.

Voir les commentaires

Indispensable:Arrêté du 25 octobre 1982

8 Septembre 2008, 09:37am

Publié par Jo Benchetrit

Arrêté du 25 octobre 1982
relatif à l’élevage, la garde et à la détention des animaux
(Modifié par l'arrêté du 17 juin 1996 et l'arrêté du 30 mars 2000)

Version imprimable


Le ministre d'État, le ministre de l'intérieur et de la décentralisation, le ministre de l'agriculture et le ministre de l'environnement,
Vu le code rural, et notamment son article 276;
Vu le code des communes;
Vu le décret n° 78-1085 du 2 novembre 1978 portant publication de la convention européenne sur la protection des animaux dans les élevages;
Vu le décret n° 80-791 du 1er octobre 1980 pris pour l'application de l'article 276 du code rural,
Arrêtent :

Art. 1er. - Modifié par l'Arrêté du 30 mars 2000 par l'article 1er (J.O. N°90 du 15 avril 200 page 5783) et rédigé ainsi :
" Art. 1er. - Les animaux élevés ou détenus pour la production d'aliments, de laine, de peau ou de fourrure ou à d'autres fins agricoles ainsi que les équidés domestiques et les animaux de compagnie et ceux qui leur sont assimilés doivent être maintenus en bon état de santé et d'entretien conformément à l'annexe I du présent arrêté. "

Art. 2.
- Modifié par l'Arrêté du 30 mars 2000 par l'article 2 (J.O. N°90 du 15 avril 200 page 5783) et rédigé ainsi :
<< Art. 2. - L'élevage, la garde ou la détention d'un animal, tel que défini à l'article 1er du présent arrêté, ne doit entraîner, en fonction de ses caractéristiques génotypiques ou phénotypiques, aucune souffrance évitable, ni aucun effet néfaste sur sa santé. >>

Art. 3. - L'article 3 est abrogé par l'article 1er de l'arrêté du 17 juin 1996 (J.O. N° 146 du 25 juin 1996 page 9472) et remplacé par les articles 3, 3-1, 3-2 et 3-3 suivants :
<< Art. 3. - La présentation d'animaux reconnus gravement malades, blessés, accidentés ou en état de misère physiologique est interdite sur les foires et les marchés.
<< Art. 3-1. - L'abattage de tout animal sur les foires et les marchés est interdit, sauf en cas d'extrême urgence.
<< Art. 3-2. - Les animaux destinés à l'abattage reconnus gravement malades, blessés, accidentés ou en état de misère physiologique doivent être conduits à l'abattoir le plus proche pour y être abattus immédiatement. Toutefois, en cas d'urgence reconnue par un vétérinaire, il peut être procédé à l'abattage ou à l'euthanasie de l'animal sur place.
<< Art. 3-3. - Lorsque les circonstances imposent l'abattage d'un animal, celui-ci doit être pratiqué par un procédé assurant une mort rapide et éliminant toute souffrance évitable. >>

Art. 4. - Sur les lieux où sont exposés ou vendus des animaux, les aménagements et conditions de fonctionnement doivent être conformes aux dispositions prévues en annexe II au présent arrêté.

Art. 5. - Le directeur de la qualité et le directeur de l'aménagement au ministère de l'agriculture, le directeur des collectivités locales et le directeur de la réglementation et du contentieux au ministère de l'intérieur et de la décentralisation, le directeur de la protection de la nature au ministère de l'environnement les préfets et les maires sont chargés, chacun en ce qui le concerne, de l'application du présent arrêté, qui sera publié au Journal officiel de la République française.
Fait à Paris, le 25 octobre 1982.

ANNEXE I (Arrêté du 25 octobre 1982)

Conditions de garde, d'élevage et de parcage des animaux

CHAPITRE Ier et CHAPITRE III

Chapitre Ier Animaux élevés, gardés ou détenus dans des fermes (bovins, ovins, caprins, porcins, équidés, volailles et autres animaux de basse-cour).
Chapitre III Animaux élevés, gardés ou détenus en plein air.
Ces deux chapitres sont remplacés par le chapitre 1er de l'annexe de l'arrêté du 30 mars 2000 (J.O. N°90 du 15 avril 2000 page 5783) ci-dessous :

ANNEXE de l'Arrêté du 30 MARS 2000 (J.O. N°90 du 15 avril 2000 page 5783)

(en modification du chapitre I et III de l'annexe I du présent arrêté)

CHAPITRE 1er

Animaux élevés ou détenus pour la production d'aliments, de laine, de peau ou de fourrure ou à d'autres fins agricoles et équidés domestiques

1. Dispositions relatives aux bâtiments, locaux de stabulation et aux équipements :
a) Les matériaux à utiliser pour la construction des locaux de stabulation, et notamment pour les sols, murs, parois et les équipements avec lesquels les animaux peuvent entrer en contact, ne doivent pas nuire aux animaux et doivent pouvoir être nettoyés et désinfectés de manière approfondie.
Les locaux doivent être nettoyés, désinfectés et désinsectisés autant que de besoin.
b) Les locaux de stabulation et les équipements destinés à attacher les animaux sont construits et entretenus de telle sorte qu'il n'y ait pas de bords tranchants ou de saillies susceptibles de blesser les animaux.
c) En dehors des élevages sur litières accumulées, les sols doivent être imperméables, maintenus en bon état et avoir une pente suffisante pour assurer l'écoulement des liquides. Ils doivent permettre l'évacuation des déchets.
d) La circulation de l'air, les taux de poussière, la température, l'humidité relative de l'air et les concentrations de gaz doivent être maintenus dans des limites qui ne nuisent pas aux animaux.
e) Les animaux gardés dans des bâtiments ne doivent pas être maintenus en permanence dans l'obscurité, ni être exposés sans interruption à la lumière artificielle. Lorsque la lumière naturelle est insuffisante, un éclairage artificiel approprié doit être prévu pour répondre aux besoins physiologiques et éthologiques des animaux.
f) Tout l'équipement automatique ou mécanique indispensable à la santé et au bien-être des animaux doit être inspecté au moins une fois par jour. Tout défaut constaté est rectifié immédiatement ; si cela n'est pas possible, des mesures appropriées sont prises pour protéger la santé et le bien-être des animaux.
Lorsque la santé et le bien-être des animaux dépendent d'un système de ventilation artificielle, il convient de prévoir un système de secours approprié afin de garantir un renouvellement d'air suffisant pour préserver la santé et le bien-être des animaux en cas de défaillance du système, et un système d'alarme doit être prévu pour avertir de la défaillance ; le système d'alarme doit être testé régulièrement.
g) Les installations d'alimentation et d'abreuvement doivent être conçues et construites de manière à limiter les risques de contamination de la nourriture et de l'eau et les effets pouvant résulter de la compétition entre les animaux.

2. Dispositions relatives à l'élevage en plein air :
a) Les animaux non gardés dans des bâtiments sont, dans la mesure où cela est nécessaire et possible, protégés contre les intempéries et les prédateurs. Toutes les mesures sont prises pour minimiser les risques d'atteinte à leur santé.
b) Les parcs et enclos où sont détenus les animaux doivent être conçus de telle sorte d'éviter toute évasion des animaux. Ils ne doivent pas être une cause d'accident pour les animaux.

3. Dispositions relatives à la conduite de l'élevage des animaux en plein air ou en bâtiments :
a) Les animaux reçoivent une alimentation saine, adaptée à leur âge et à leur espèce, et qui leur est fournie en quantité suffisante, à des intervalles appropriés pour les maintenir en bonne santé et pour satisfaire leurs besoins nutritionnels. Ils doivent avoir accès à de l'eau ou à tout autre liquide en quantité appropriée et en qualité adéquate.
Sans préjudice des dispositions applicables à l'administration de substances utilisées à des fins thérapeutiques, prophylactiques ou en vue de traitements zootechniques, des substances ne peuvent être administrées aux animaux que si des études scientifiques ou l'expérience acquise ont démontré qu'elles ne nuisent pas à la santé des animaux et qu'elles n'entraînent pas de souffrance évitable.
b) Les animaux sont soignés par un personnel suffisamment nombreux possédant les aptitudes, les connaissances et les capacités professionnelles appropriées.
c) Les animaux maintenus dans des systèmes d'élevages nécessitant une attention humaine fréquente sont inspectés au moins une fois par jour. Les animaux élevés ou détenus dans d'autres systèmes sont inspectés à des intervalles suffisants pour permettre de leur procurer dans les meilleurs délais les soins que nécessite leur état et pour mettre en oeuvre les mesures nécessaires afin d'éviter des souffrances.
Un éclairage approprié est disponible pour permettre à tout moment une inspection approfondie des animaux.
d) Tout animal qui paraît malade ou blessé doit être convenablement soigné sans délai et, si son état le justifie, un vétérinaire doit être consulté dès que possible.
Les animaux malades et si nécessaire les animaux blessés sont isolés dans un local approprié garni, le cas échéant, de litière sèche et confortable.

CHAPITRE II (Arrêté du 25 octobre 1982)
Animaux de compagnie et assimilés

3. Les propriétaires, gardiens ou détenteurs de tous chiens et chats, animaux de compagnie et assimilés doivent mettre à la disposition de ceux-ci une nourriture suffisamment équilibrée et abondante pour les maintenir en bon état de santé. Une réserve d'eau fraîche fréquemment renouvelée et protégée du gel en hiver doit être constamment tenue à leur disposition dans un récipient maintenu propre.

4. a) Il est interdit d'enfermer les animaux de compagnie et assimilés dans des conditions incompatibles avec leurs nécessités physiologiques et notamment dans un local sans aération ou sans lumière ou insuffisamment chauffé.
b) Un espace suffisant et un abri contre les intempéries doivent leur être réservés en toutes circonstances, notamment pour les chiens laissés sur le balcon des appartements.

5. a)
Pour les chiens de chenils, l'enclos doit être approprié à la taille de l'animal, mais en aucun cas cet enclos ne doit avoir une surface inférieure à 5 mètres carrés par chien et sa clôture ne devra pas avoir une hauteur inférieure à 2 mètres. Il doit comporter une zone ombragée.
b) Les niches, les enclos et les surfaces d'ébats doivent toujours être maintenus en bon état de propreté.
c) Le sol doit être en matériau dur, et, s'il est imperméable, muni de pentes appropriées pour l'écoulement des liquides. L'évacuation des excréments doit être effectuée quotidiennement. Les locaux doivent être désinfectés et désinsectisés convenablement.

6. Les chiens de garde et d'une manière générale tous les animaux de compagnie et assimilés que leurs maîtres tiennent à l'attache ou enferment dans un enclos doivent pouvoir accéder en permanence à une niche ou abri destiné à les protéger des intempéries. L'attache est interdite pour les animaux n'ayant pas atteint leur taille adulte.

7. a)
La niche ou l'abri doit être étanche, protégé des vents et, en été, de la chaleur. La niche doit être sur pieds, en bois ou tout autre matériau isolant, garnie d'une litière en hiver et orientée au Sud. En hiver et par intempéries, toutes dispositions doivent être prises afin que les animaux n'aient pas à souffrir de l'humidité et de la température, notamment pendant les périodes de gel ou de chaleur excessive.
b) Les niches doivent être suffisamment aérées. Les surfaces d'ébats des animaux doivent être suffisamment éclairées.
c) La niche doit être tenue constamment en parfait état d'entretien et de propreté.
d) La niche et le sol doivent être désinsectisés et désinfectés convenablement. Les excréments doivent être enlevés tous les jours.
e) Devant la niche, posée sur la terre ferme, il est exigé une surface minimale de 2 mètres carrés en matériau dur et imperméable ou en caillebotis pour éviter que l'animal, lorsqu'il se tient hors de sa niche, ne piétine dans la boue.
f) Cette surface doit être pourvue d'une pente suffisante pour l'évacuation des urines et des eaux pluviales. Les caillebotis doivent être tels qu'ils ne puissent blesser l'animal, notamment les extrémités des pattes.

8. a) Pour les chiens de garde et, d'une manière générale, tous les animaux de compagnie et assimilés que leur propriétaires tiennent à l'attache, le collier et la chaîne doivent être proportionnés à la taille et à la force de l'animal, ne pas avoir un poids excessif et ne pas entraver ses mouvements.
b) Les animaux ne peuvent être mis à l'attache qu'à l'aide d'une chaîne assurant la sécurité de l'attache pour les visiteurs et coulissant sur un câble horizontal, ou à défaut, fixée à tout autre point d'attache selon un dispositif tel qu'il empêche l'enroulement, la torsion anormale et, par conséquent, l'immobilisation de l'animal. En aucun cas, le collier ne doit être constitué par la chaîne d'attache elle-même ni par un collier de force ou étrangleur.
c) La longueur de la chaîne ne peut être inférieure à 2,50 mètres pour les chaînes coulissantes et 3 mètres pour les chaînes insérées à tout autre dispositif d'attache prévu ci-dessus.
d) La hauteur du câble porteur de la chaîne coulissante doit toujours permettre à l'animal d'évoluer librement et de pouvoir se coucher.

9. Aucun animal ne doit être enfermé dans les coffres de voitures sans qu'un système approprié n'assure une aération efficace, aussi bien à l'arrêt qu'en marche; les gaz d'échappement, en particulier, ne doivent pas risquer d'intoxiquer l'animal.

10. a) Lorsqu'un animal demeure à l'intérieur d'un véhicule en stationnement prolongé, toutes dispositions doivent être prises pour que l'animal ait assez d'air pur pour ne pas être incommodé.
b) Par temps de chaleur ou de soleil, le véhicule doit être immobilisé dans un endroit ombragé.

CHAPITRE IV (Arrêté du 25 octobre 1982)
Animaux de trait, de selle ou d'attelage, ou utilisés comme tels

17. Les animaux de trait, de selle ou d'attelage ou utilisés comme tels par leur propriétaire ou par un tiers, à titre gratuit ou onéreux, doivent être maintenus en bon état de santé grâce à une nourriture, à un abreuvement et à des soins suffisants et appropriés, par une personne possédant la compétence nécessaire.
La nuit et dans le courant de la journée, même entre deux périodes d'utilisation, les animaux doivent être libérés de leur harnachement, en particulier au moment des repas, et protégés des intempéries et du soleil.
Les harnachements utilisés ne doivent pas provoquer de blessures.

ANNEXE II (Arrêté du 25 octobre 1982)

Concours, expositions et lieux de vente d'animaux

CHAPITRE 1er

Foires et marchés

1. a) Les foires et marchés de bestiaux et de chèvres visés aux articles 280 à 283 du code rural doivent :
- disposer d'emplacements nivelés sans pente excessive présentant un sol dur avec un revêtement non glissant pour le stationnement des animaux;
- comporter des aménagements pour l'évacuation des purins et des eaux pluviales;
- comprendre des quais de chargement ou de déchargement ou des passerelles mobiles adaptables aux véhicules, sauf si ces établissements ne reçoivent qu'exclusivement des véhicules équipés de rampes de chargement ou de déchargement conformes à la réglementation propre à assurer la protection des animaux au cours des transports;
- comprendre des matériels ou des installations appropriés permettant l'acheminement des animaux vers les lieux et emplacements visés par le point 2.
b) Toutefois, des dérogations au présent point peuvent être accordées par les préfets pour les foires et marchés occasionnels, sous réserve que toutes dispositions soient prises pour éviter des souffrances aux animaux.

2. a) Sauf dans le cas des jeunes animaux visés au point 3, les emplacements où sont détenus des animaux de l'espèce bovine ou des espèces équine, asine et leurs croisements doivent disposer de barres d'attache ou d'anneaux de contention à hauteur normale, adaptés à chaque espèce.
b) Afin d'éviter tout risque de blessure aux animaux voisins ou aux personnes, chaque animal doit être attaché avec une longe en bon état n'immobilisant pas sa tête au ras du sol et lui permettant de se coucher.
c) Les animaux ne doivent être entravés en aucun cas.
d) Toutefois, dans ces emplacements, les jeunes animaux accompagnant leur mère seront laissés en liberté.

3.
Les emplacements où sont présentés des animaux des espèces ovine, caprine et porcine doivent être entièrement clos, sauf dans les cas où ces animaux sont attachés individuellement. Ces mêmes dispositions s'appliquent aux veaux et aux poulains, à l'exception de ceux accompagnant leur mère.

4.
Tous les emplacements où sont présentés des bestiaux et chèvres doivent être suffisamment vastes pour permettre à chaque animal de se coucher.

5. Les animaux naturellement hostiles entre eux en raison de leur espèce, de leur sexe, ou de leur âge doivent être séparés.

6.
Modifié par l'article 4 de l'arrêté du 30 mars 2000 (J.O. N°90 du 15 avril 200 page 5783) et rédigé ainsi :
<< 6. Les animaux présentés sur les foires et les marchés doivent être alimentés au moins toutes les vingt-quatre heures et abreuvés au moins toutes les huit heures. >>

7. a) Il est interdit de lier les pattes des lapins et des volailles ainsi que de les suspendre ou de les tenir par les membres, ailes, oreilles ou queue durant leur exposition sur les foires et marchés, leur manutention et leur pesée.
b) Les transbordements manuels avec suspension par les membres, ailes, oreilles ou queue sont à éviter.
c) Ces animaux devront être isolés du sol par une litière, une toile épaisse ou toute autre matière isolante. S'ils ne sont pas en liberté dans un enclos approprié, ils ne peuvent être présentés à la vente que dans des paniers, corbeilles ou cageots.

8. a) Il est interdit de lier les pattes des chevreaux et des agneaux.
b) Ces animaux doivent être présentés soit en liberté dans des enclos appropriés, soit attachés individuellement à l'aide d'un collier, soit enfermés dans des cageots dont le fond ne permet pas le passage des pattes et de dimensions suffisantes pour permettre de se coucher en position sternoabdominale.
c) Ces animaux doivent être isolés du sol par une litière, une toile épaisse ou toute autre matière isolante, lorsque le sol est détrempé.

9. a) Pour les chevreaux et les animaux visés au point 7, les lieux d'exposition doivent être couverts. Les animaux qui y séjournent doivent être nourris et abreuvés de façon rationnelle.
b) Pour tous ces animaux, la pesée ne peut être réalisée qu'en les plaçant dans des cageots, caisses ou emballages permettant leur contention.

Les articles 10 et 11 sont abrogés par l'article 2 de l'arrêté du 17 juin 1996 (J.O. N° 146 du 25 juin 1996 page 9472).

12. a) Les foires et marchés visés à l'article 282 du code rural doivent être soumis à la surveillance de l'autorité municipale durant toute la durée des opérations déterminées selon un horaire fixé par arrêté municipal pour l'ouverture et la fermeture.
b) Un délai de douze heures au maximum pour l'évacuation des animaux après la fermeture de la foire ou du marché, et de dix-huit heures au maximum pour leur amenée avant l'ouverture, sera fixé par l'autorité municipale dans le mesure où le marché n'est pas équipé pour la stabulation des animaux et reste sans surveillance.

13. Sur les foires et marchés de chiens ou de chats, les animaux seront installés dans des conditions d'hygiène et de confort évitant toute souffrance ou perturbation physiologique.
En particulier, ils ne doivent pas être exposés aux intempéries sans protection suffisante et ne doivent pas être a même le sol par temps de pluie, de gel ou de neige.
Un récipient propre contenant de l'eau fraîche doit être mis à leur disposition.

CHAPITRE II (Arrêté du 25 octobre 1982)
Concours, expositions et magasins de vente d'animaux

14. a) Il est interdit d'exposer dans les vitrines des magasins ou autres lieux, des animaux vivants, y compris oiseaux, hamsters, souris, poussins, etc; destinés notamment à la vente, sans que toutes dispositions soient prises, grâce à tout dispositif efficace, pour éviter à ces animaux une exposition prolongée au soleil, à la chaleur ou au froid excessifs, une aération insuffisante, un éclairage excessif ou prolongé. L'éclairage doit être éteint au plus tard à l'heure de fermeture de l'établissement, à l'exception des locaux spécialement aménagés pour la présentation des animaux nocturnes.
b) En outre, les dimensions de l'habitat doivent permettre aux animaux d'évoluer librement.
c) Les animaux doivent être convenablement isolés du public pour que celui-ci ne puisse pas les troubler ou porter atteinte à leur état de santé.
d) Toutes dispositions doivent être prises durant tout le temps du séjour dans l'établissement, pour assurer aux animaux des conditions acceptables d'abri, de litière, de température, d'humidité, d'aération, de nourriture et d'abreuvement.

-

Voir les commentaires

SOS.N'achetez pas d'animaux. Adoptez chats, chiens, chevaux etc.

6 Septembre 2008, 19:22pm

Publié par Jo Benchetrit

 

 Ils sont si...beaux...prêts à vivre une seconde aventure avec enfin des gens qui vont les aimer et garder toujours...Mais on va les massacrer.
Parce que les gens qui en veulent, lamentablement vont acheter le chiot qui que quoi...et alors, eux ils ont plus qu'à crever?
 
 
 
-------Message original-------
 
De : TAIGA, Chien Nordique
Date : 09/04/08 11:12:34
A : angelique.galluci@wanadoo.fr
Sujet : Ils n'ont plus qu'un seul espoir!! Apportez leur celui-ci!!
 
Zora


 
Magnifique chienne de 9ans, super sympa avec tous ses congénères et qui n'est pas fugueuse.
Zora se trouve à la SPA de Saverne et attend avec impatience des adoptants
qui résident dans la région
http://taiga.forumactif.com/appels-et-sos-f4/zora-husky-femelle-9-ans-spa-saverne-t9138.htm
 
 
 
Wolf

Il y a des chiens qui n'ont pas de chance !! Et pourtant si vous saviez comme Wolf est gentil et d'une agréable compagnie pour tous les humains, les autres chiens mâles et femelles !
Cependant, malgré ses 7ans, Wolf a toujours de la force et les petits enfants de moins de 3ans
ne devront pas être laissés seuls avec lui.
Wolf a déjà 3ans de refuge et il est temps qu'il puisse goûter au bonheur.
Ce super sportif réside dans le 37
http://taiga.forumactif.com/appels-et-sos-f4/wolf-berger-croise-husky-euthanasie-programmee-37-t3571-30.htm
 
 
 
Gocchi

Voici ce que dit de lui un membre qui a cœur de lui trouver une famille
Comme beaucoup de nordiques, il n'aime pas les congénères de son sexe ainsi que les chats...Rien d'anormal...
Par contre, il est obéissant et ne fugue pas...ça, c'est beaucoup moins fréquent !!!
Il serait parfait dans une famille, en tant que chien uni que...
http://taiga.forumactif.com/appels-et-sos-f4/gocchi-croise-malamute-sorgues-84-t9531.htm
 
 
Arthys

Un beau chien qui mérite que l'on lui trouve de bons maîtres sérieux, connaisseurs du comportement animal et ayant de la patience pour lui apprendre qu'il peut vivre sans avoir à défendre sa peau
http://taiga.forumactif.com/appels-et-sos-f4/sos-pour-arthys-aussillon-81-t9067.htm
 
 
Joyce

Ce n'est pas un nordique mais sur ce forum nous aidons tous les animaux .
Alors battons nous pour lui afin qu'il ne meurt pas sans l'amour d'une famille
Male de 13 ans castré , probleme de train arrière
A la Spa de Mulhouse de 2004 , c'est un abandon et personne n'en veut car personne ne le trouve beau
Chien tres tres calme , et gourmand , affectueux conviendrait à des retraités
enfant ok
chien ok
chat ok
Pensez à lui , trouvez lui une famille pour le restant de sa vie
http://taiga.forumactif.com/adoptions-urgentes-f5/joyce-x-ba-un-louloup-gourmand-et-affectueux-t7065-30.htm
 
 
 
Inook et son frêre Igloo 2 husky qui ont connu la souffrance et la méchanceté humaine vous attendent au refuge de Veynes (05)


Né en : 1994
Une fois trop vieille pour travailler comme chien de traineaux elle a été attachée à un piquet avec son frère avec 1 metre de corde !! elle n'avait quasiment pas de nourriture elle ne pouvait pratiquement plus marcher quand elle est arrivée au refuge elle a du être soignée
pour un gros kiste sur le museau.
A adopter avec son frère
L'adoptant devra être conscient qu'elle est en fin de vie et qu'il lui faut un coin tranquille
pour finir sa vie
qui n a pas été très douce.
enfants: OUI
adoption hors département: OK
tatouée vaccinée: OUI
Inook husky vous attend au refuge de Veynes (05)
http://taiga.forumactif.com/adoptions-urgentes-f5/inook-femelle-nee-en-1994-refuge-de-veynes-05-t9273-15.htm
 
 
 
Ontario

Sam est un magnifique croisé malamute d'alaska, de 10 ans, tatoué et vacciné,castré.
Super gentil, dominant avec les males, mais tout va bien avec femelle. Sam est un peu gros, manque d'exercice, car il se trouve en boxe et c'est un chien qui a besoin de se promener!!
Un gros nounours, plein de vie, qui cherche une super famille pour vivre heureux le reste de sa vie!!!
S'il vous plait pensez a lui, frais d'adoption u n don libre a votre bon vouloir,
nous ne voulons que son bonheur!!
Il se trouve dans un refuge en charente (16) mais il est adoptable partout en france,
co-voiturage possible
Contact 06.50.28.73.83/06.08.92.28.10
http://taiga.forumactif.com/adoptions-urgentes-f5/ontario-magnifique-malamute-samoyede-16-t7253.htm
 
 
 
URGENT SOS SOS
Message de l'association La patte de l'espoir

Un berger allemand et un terre neuve gardaient un restaurant. Malheureusement, ce restaurant a été vendu et les nouveaux propriétaires n'en veulent pas.
Nous avons réussi à obtenir un petit délais, à peine une petite semaine, pour essayer de sauver ces deux loulous.
Le terre neuve est une crème, ok chiens mâles et enfants (jamais vu de chats) c'est une pâte; par contre pas habitué a dormir a l'intérieur
le berger allemand a plus de caractère (débutant, s'abstenir) ; pas de chiens mâles
pas de jeunes enfants
Ils sont actuellement en Normandie.
Notre association, « La patte de l'espoir » n'a pas de Famille d'accueil pour les accueillir. Si vous voulez devenir FA, nous pouvons bien sûr le faire dans le cadre de l'association.
Mais, nous ne nous réduisons pas qu'à cette proposition. Avec des délais si cours, un de ces chiens vous plait, vous voulez l'adopter directement, une autre association, un refuge peut les prendre en charge, il n'y a aucun soucis. L'essentiel, c'est de les sauver!!!!
Vous avez une proposition, n'hésiter à nous le dire très vite, par message privé ou directement à Bérengère
Téléphone : 06.65.28.46.37 (éviter les heures de bureau, s'il vous plait)
Mail : babe78@free.fr
http://taiga.forumactif.com/appels-et-sos-f4/urgent-l-euthanasie-etait-prevue-aujourd-hui-t9603.htm
 
 
L'Association Taiga

Aujourd'hui, j'ai envie de vous plonger dans le monde associatif et surtout de vous permettre de mieux connaître encore l'association Taiga.
Bien que de plus en plus nombreux à être initiés à l'action au niveau de la PROTECTION ANIMALE, souvent l'éthique et ce que cette dernière engendre
sont quelque peu édulcorées.
Aussi, un rappel de son histoire, de son action et de son éthique
me semble indispensable.
Historique :
L'association Taiga, correspondant à un réel besoin, a vu le jour le 1er juin 2007.
En effet, elle a été créée au vu de multiples SOS des chiens sur le forum Taiga.
Tout naturellement et parce qu'il n'y avait pas de structures adéquates et comparables à l'éthique de Taiga, il a été décidé par une petite poignée de membres du Forum Taiga d e se lancer dans l'aventure associative.
Le nom de l'association fut alors donné en l'honneur de ce forum qui avait déjà tant fait pour le meilleur ami de l'homme.
Action :
C'est ainsi que lancée dans cette nouvelle donne dans la PA, Taiga Asso commence par sauver des chiens en danger dans les fourrières aussi bien
sur le territoire Français que dans les pays limitrophes.
Ce furent aussi des sauvetages, parfois dans l'urgence,
de chiens appartenant à des particuliers.
Sous couvert de différentes associations et bien d'autres partenariats encore, l'association est intervenue sur le sauvetage de ce poulain de 6 mois nommé Antonio ; ce qui a permis un heureux dénouement pour ce magnifique et affectueux petit cheval breton, natif du Languedoc, promis à l'abattoir et qui vit aujourd'hui une vie paisible et heureuse dans les Alpes Maritimes.
Il y eu aussi, cet appel d'une association afin de sauver dans les meilleurs délais plus de 25 chiens : nous sommes intervenus financièrement dans la location d'un vé hicule utilitaire afin de permettre leur rapatriement
dans un autre département où ils furent accueillis.
Rappelez-vous de la bataille qu'il a fallu mener, sur le plan juridique et social, pour sauver deux chiens nés Pitt bull et croisé nordique.
Une belle histoire à relire si vous l'avez oubliée : « Canelle et Ninou »
Sans parler de toutes ces histoires aussi jolies que poignantes comme celle de Junior, Chloé et ses chiots (le sauvetage de Chloé et de ses premiers chiots) de Wally, Murphy, Prince ; les plus récents comme Ral f le malamute, Rex, Wroom, les 2(frères) huskies de Bethune , la jolie Candy, Xéna et la fidèle Angie ,
les Akitas comme Anakin , et tant d'autres encore.
De beaux et tendres souvenirs, remplissent aujourd'hui ma mémoire.
Je vous invite d'ailleurs à relire les belles histoires de ces sauvetages dans la rubrique des « adoptés et sortis d'affaire »
Ethique :
Taiga se doit de donner un maître pour chaque chien retiré pour maltraitance, des chiens venant de fourrières, de chiens app artenant à des particuliers et de tous les refuges qui nous font confiance sur nos placements et qui ont « signé » un contrat moral basé sur le vrai partenariat. Voilà le bien fondé de l'éthique de l'association Taiga !!!
Taiga peut mettre certes les chiens en FA, mais elle se donne le maximum pour que ces chiens ne restent pas plus longtemps sans l'amour d'une famille.
C'est vrai qu'il fut un temps où l'asso
Taiga pensait à une structure telle qu'un petit refuge.
Cependant l'expérience de tous les jours aide à comprendre que ces chiens sortant d'un refuge ne devraient plus vivre dans ce genre de structures car, les sachant à l'abri, il y a tendance à les laisser dans l'oubli.
Aussi, pour l'instant, le combat pour les faire adopter se fait
tous les jours sur le forum Taiga.
A ce stade de la lecture vous pourriez me dire qu'enfin,
vous savez tout sur l'Asso Taiga !!!

Je vous répondrais alors que le moment est venu de communiquer.
Cette absence de communication était sciemment voulue, surtout par Bernard Camus, qui préférait, et on le comprendra aisément, allier un travail concret, discret, absolu
et accompli tous les jours sur le terrain, plutôt que consacrer des pages de
« vedettariat » sur les forums et autres sites.
Comme vous avez pu le constater, j'ai mis volontairement le verbe au passé
car, s'il est vrai que je ne suis pas membre du STAFF de l'asso Taiga,
j'ai à cœur d'aider cette asso qui me ressemble un peu.
L'adage dit : « Il faut rendre à César ce qui est à César »
C'est pour cela que j'inscris ces lignes sous forme d'éloges à cette asso encore mal perçue ou mal comprise aujourd'hui.
Après avoir tant fait dans l'anonymat, il était temps de la valoriser auprès du plus grand nombre d'entre nous.
Comme vous le savez to us, l'asso Taiga demande très rarement des dons.
Néanmoins, les co-voiturages, la prise en charge des frais vétérinaires pour l'adoption de chiens âgés ou de chiens adoptés sous couvert de l'Asso Taiga , et bien d'autres implications encore, ont un coût.
L'action de protection de cette association veut que le futur propriétaire ne rembourse que les frais avancés chez le vétérinaire et seulement ces actes qui sont, pour la plupart des chiens : identification, vaccination et stérilisation.
Cependant, beaucoup de ces braves et valeureux chiens arrivent à l'adoption avec des difficultés de santé.Taiga asso, prend alors à sa charge les soins de ces chiens qui peuvent dépasser parfois 500€.
Devant les difficultés financières qui se profilent, se pose alors un cas de conscience :
Doit-on oui ou non continuer à soutenir les particuliers qui n'ont pas
ou peu de moyen de faire soigner leurs animaux ?
Ne doit-on sortir de fourrière que des animaux jeunes ne présentant que des signes de bonne santé ou de bon comportement ?
Devons-nous être insensibles aux appels au secours de particuliers
qui appellent à l'aide pour nourrir ou malheureusement se résoudre
à l'euthanasie de leurs animaux à bout de forces ?

Au moment ou j'écris ces quelques lignes, je vous confirme que Bernard Camus, Président d'asso, et en tant qu'humain sensible à la souffrance animale et humaine se refusera toujours de se poser ce genre de questions !

Pour cette valeureuse association, pour tous les chiens en danger et pour tous ceux qui le seront demain, je vous lance cet appel de ralliement à ses côtés et aux dons.
Votre générosité et vos actions même ponctuelles permettront
la continuité de son action.

Taiga a plus que jamais aujourd'hui besoin de vous tous !
 
 
Cordialement
l'Equipe Taiga

 


.
__.___




--

Voir les commentaires

1 2 > >>