Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Psychanalyse et animaux.

SIGNEZ LA PETITION de 30 millions CONTRE la barbarie infâme : LA CORRIDA VIENT D'ÊTRE INSCRITE AU PATRIMOINE CULTUREL IMMATERIEL FRANCAIS

30 Avril 2011, 21:30pm

Publié par Jo Benchetrit

      Je laisse cette photo, mais j'ai du mal, j'en ai la nausée.... Pour moi, c'est l'image d'un cauchemar. mais le cauchemar n'est pas fini quand je sais que des alter egos paient pour que ça existe.
Et bientôt, nous tous avec, car cette inscription va nous forcer à les subventionner avec nos impots; Et c'est idem des tortures culinaires, dont le foie gras.
et il est à son paroxisme quand on comprend que c'est non seulement legal, mais protegé par la non intervention de la police lorsqu'elle est illegale, comme à  Mimizan (  Illégalement, ce matin, une becerrada que, me dit la police, la mairie de Mimizan a accepté chez elle.  )  
SADISME ET TORTURE D'UN ANIMAL
 LA CORRIDA VIENT D'ÊTRE INSCRITE
 AU PATRIMOINE CULTUREL IMMATERIEL FRANCAIS !
 SIGNEZ LA PETITION EN MASSE (voir le sujet)
MANIFESTATION le 28 MAI à PARIS ET BORDEAUX

La Fondation 30 Millions d’Amis exprime sa profonde indignation quant à ce qu’elle qualifie de véritable recul des autorités sur une question aussi cruciale que la torture exercée sur les animaux. Reha Hutin, Présidente de la Fondation, a par ailleurs écrit une lettre à Frédéric Mitterrand où elle s’étonne « qu’un ministre de la République prône […] une activité archaïque qui véhicule la culture de la mort et le goût pervers de la souffrance. » Et de terminer sur une citation de Zola, puisqu’il s’agit de culture : « Je suis absolument contraire aux courses de taureaux qui sont des spectacles de cruauté imbécile et, pour les foules, une éducation de sang et de boue. »

Elle appelle chacun à se mobiliser en signant la pétition pour que la tauromachie soit retirée du patrimoine culturel français.

http://www.30millionsdamis.fr/agir-pour-les-animaux/petitions/signer-petition/pour-declassifier-la-corrida-du-patrimoine-culturel-francais-24.html


  

Pour que ce petit n'ait pas souffert le martyr pour rien. <<<Un seul mot d'ordre:

Abolition!

Voir les commentaires

Pourquoi Eric Zemour cherche-t-il à se faire mal voir?

30 Avril 2011, 17:37pm

Publié par Jo Benchetrit

J’ai compris Éric Zemour ;

La clé réside dans son enfance. Il vient de dire sur Itélé qu’il a été tapé, y compris à la ceinture. Mais, dit il, il n’est pas mort, n’en déplaise à certains qui le voudraient. Et comme il ne peut remettre en cause  ses parents, il affirme que c’est bien comme ça qu'il faut élever les enfants et que  l’éducation est un dressage.

En fait c'est ainsi que l'enfant battu fantasme quon aime ses enfants.
  Moi, ça me fait pitié de penser au petit Eric. Mais ça me rend furax quand je pense  à Zémour adulte et à ses enfants qu'il va éduquer comme il l’a été.
Voilà donc pourquoi il cherche tant des baffes par des gaffes : Zémour est dans la répétition. Preuve évidente que vous ne devez pas battre vos enfants. Sinon, ils deviendront maso, puis  parents possiblement  brutaux si ils ne savent pas contester leur parents. Je pense que ses excès langagiers si peu politiquement corrects que c’en devient grave, même de mon point de vue pas dans l’air du temps, que  ses dérapages donc,   le font passer pour pire   qu'il est.
 

Voir les commentaires

Illégalement, ce matin, une becerrada que, me dit la police, la mairie de Mimizan a accepté chez elle.

30 Avril 2011, 16:51pm

Publié par Jo Benchetrit

 

 

   

 

 

 

 

je transmets.je ne suis pas pour les courses landaises non plus. les animaux ne sont pas voués à notre bon plaisir. fichez leur la paix. ecrire pour gueuler au maire: christian plantier

 

Une beccerada (corrida sur des veaux pour jeunes toréros) est prévue à Mimizan (40) samedi 30 avril, en totale illégalité car cette localité n'a pas la "tradition locale ininterrompue" exigée par l'article 521-1 du Code pénal.
La mairie et le club taurin de Mimizan connaissent la loi mais préfèrent tenter de créer cette tradition, or il est interdit de "créer" des courses de type espagnol ou portugais. Les courses landaises qui s...ont très différentes (sans mauvais traitements sur les animaux) ont légalement lieu dans cette commune.
De par le passé, il y a eu plusieurs corridas illégales car il n'y avait pas (ou pas assez) d'opposition venant de structures de Protection animale. En 2010, j'ai réussi à faire annuler une corrida qui était prévue, la mairie m'assurant alors que Mimizan n'avait pas le droit d'en organiser. Néanmoins cette année, par le biais du club taurin, les aficionados sentant la fin proche de leur barbarie, annoncent 2 corridas ! L'une samedi prochain, et l'autre le 27 août 2011.
L'avocat du réseau Animavie a demandé l'intervention du Maire, afin de faire respecter la loi, c'est-à-dire annuler ces 2 projets. Malheureusement et en dépit de plusieurs appels téléphoniques et courriers, la mairie fait la sourde oreille en ne répondant pas à ma requête et préfère se comporter hors-la-loi, complice avec les organisateurs !
Pourtant le Maire est détenteur du pouvoir de police administrative et du maintien de l'ordre.
Je lance donc un appel urgent aux citoyens sensibles et respectueux du Vivant, à envoyer un mail montrant leur totale désapprobation devant une telle passivité d'un élu de la République à propos d'une pratique interdite sur sa commune.

Exemple de courrier à envoyer :

A l'intention de Monsieur Christian Plantier, Maire de Mimizan

Monsieur le Maire,

je me permets de vous alerter sur le caractère illégal de la becerrada du 30/04/2011 et de la corrida du 27/08/2011 à Mimizan. En effet, en vertu de l'article 521-1 du Code pénal, il n'existe aucune "tradition locale ininterrompue de courses de taureaux" qui peut être invoquée dans votre commune. Article que vous pouvez consulter en cliquant ce lien :

http://www.legifrance.gouv .fr/affichCode.do;jsession id=84FD7F21BDD268FC13541EB 9F87EA316.tpdjo17v_1?idSec tionTA=LEGISCTA00000614986 0&cidTexte=LEGITEXT0000060 70719&dateTexte=20110419

En conséquence, toutes courses de taureaux sont interdites à Mimizan.

Je vous demande alors en votre qualité de Maire de bien vouloir prévenir le club taurin afin d'annuler ces deux organisations.

Cordialement,

Nom , Prénom


Mail à envoyer à :
communication@mimizan.com ;
christian.plantier@mimizan
 .com ;
delphine.lagarde@mimizan.c om ;
evence.richard@landes.gouv .fr

Si vous désirez téléphoner à la mairie de Mimizan afin d'exprimer votre opposition à ces 2 corridas et d'exiger leur annulation comme le prévoit la loi, composez svp le 05 58 09 44 44 (standard).

Merci d'agir dès maintenant car la beccerada a lieu samedi prochain !

Christophe Lepretre.
Coordinateur du réseau Animavie.
www.animavie.org
C.

Le 30 avr. 11 à 11:57, c  a écrit

La beccerada se tient en ce moment, depuis 11h...
Christophe L.  a envoyé ceci:
Résidant dans le sud ouest, je suis sur cette affaire depuis une dizaine de jours, dès que j'en ai eu connaissance. J'ai alerté immédiatement et beaucoup de fois la mairie. L'avocat d'Animavie a envoyé au maire une lettre recommandée avec AR, lui rappelant l'interdiction et son devoir d'intervention pour faire annuler la beccerada. Aucun effet. Pourtant l'an dernier, suite à l'entretien que j'ai eu avec les représentants du service municipal Animations, ils ont fait annuler une corrida qui était prévue.
Cette année, il y a un club taurin (assez récent je crois) à Mimizan qui a réussi à suffisamment peser pour convaincre le maire à maintenir la beccerada. 
A l'instant j'étais au tél avec un journaliste de France Bleue Gascogne, je lui ai tout raconté. Il a interviewé les gens du club cette semaine, qui lui ont dit que la corrida du 27/08, pourtant annoncée sur différents sites web taurins, n'était qu'un projet. Peut-être que nos démarches depuis quelques jours commencent à dissuader...
Crois-moi bien Jo, ma motivation est énorme ! Cependant, ici dans le sud, les pouvoirs publics sont moins "pointus" qu'à Paris, et privilégient tout ce qui concerne les activités traditionnelles et festives. Les flics sont harcelés depuis hier, car j'ai lancé une web action sur facebook qui a bien marché, les boites mails concernées ont été très remplies ! 
https://www.facebook.com/profile.php?id=1098304168#!/event.php?eid=203252433049060

Mais je me suis vraiment rendu compte avec cette affaire, que quand tu es dans le droit avec article de loi à l'appui, contre une personne qui ne l'est pas, si celle-ci est influente, ou élue, tu perds. En 2011, en France.


C

Flagrant délit, c'est ce que j'ai lancé hier au gars du cabinet du préfet. Il n'a rien répondu, sauf qu'il est dépendant de la décision du maire, qui lui a la compétence dans cette affaire.  
Porter plainte, oui, contre le maire en saisissant le tribunal administratif en référé, m'a-t-il dit. Mais jusqu'à présent les plaintes des assos ont abouti sur des victoires taurines. Le journaliste du Sud Ouest me rappelait aussi hier, la jurisprudence des autres affaires de localités n'ayant pourtant pas la tradition locale ininterrompue. Quelques assos ont alors perdu du fric.
Pas évident.
D'une autre qui a vécu Rieumes(voir plus bas):
A
 propos de perdre de l' argent dans un référé ... je peux en parler , j'etais à l' epoque entierement dans le bain pour Rieumes ( je connaissais personnellement les personnes du bureau de l' asso taurine ( CLAROUS et SAMYN : je faisais à l' epoque des sorties à cheval avec Clarous ( moi même ayant trois chevaux de selle , je connais les vétérinaires de Rieumes ( PUISSET , SEMIROT et DESMOULINS (  Puisset et Semirot sont partis ) j'ai été au début de la mise en place de la tauromachie à Rieumes , l' asso qui avait pris la première l'affaire en main était la SNDA ( de Paris ) en 1999 , une becerada était annoncée , la SNDA a dépéché un huissier de JUSTICE ( de RIeumes ! ... première erreur à ne pas faire ! ) qui a accredité la thèse que les becerros n' avaient pas été ' mis ' aux banderilles ( Rieumes ne pouvant se prévaloir d' une tradition taurine  ininterrompue , la pose de banderilles avait été refusée par des instances supérieures au club taurin ) ... et bien NOUS AVIONS LES FILMS tournés par madame DELARD ( de Toulouse ) et Isabel MARCOUX ,que nous avons visionné avec plusieurs personnes et qui montrent bel et bien les harpons au bout des soi- disant ' batons ' munis de simples seringues hypodermiques ( qui avaient été requises pour la becerada , sous peine de forte amende )
Nous sommes , en personne , allé voir l( HUISSIER de Rieumes ( MAITRE BAUDRY   ) qui s'est empétré dans des explications douteuses , a affirmé qu' il n' avait PAS VU de harpons ., et s'est débiné le + tôt possible .
plus tard j' ai essayé de m' entretenir avec le docteur Puisset , et avec lequel , vous vous en doutez , 
je suis sortie bredouille ... claire STAROZINSKI , qui a succédé à la la SNDA a parlé de certificats de complaisance des véterinaires et n' A RIEN PU PROUVER 
résultat des courses ! on est en 2011 , les corridas formelles sont bien installées à Rieumes , l' Alliance a perdu ' du flous , pas mal de  ' flous ! ' ... ça devait interesser aussi son avocat , qui interogé par moi même àla sortie d' une audience a déclaré : le feuilleton continue !

mes amis , j'espère que ce que je vous écris , vous en tiendrez compte , sinon ce n'est pas la peine d' entamer quoi que ce soit : PRENEZ toujours des assermentés qui ne peuvent pas se prévaloir d' un quelconque conflit d' interet et jamais du village ou vas tenir ces ' foutus ' spectacles !
arrangez vous comme vous pouvez ! car sinon , c'est l' omerta !
françoise  



Pris sur le blog  Margarida

 

margarida.over-blog.com.over-blog.com/article-32687624.html - 

 

Une "becerrada" c'est çà !
 

Une « becerrada » consiste à faire subir à un taurillon toutes les étapes d'une corrida, sans l'épargner d'aucun supplice puisqu'il s'agit de donner à des apprentis toreros l'occasion de démontrer leurs « talents » de tortionnaires ! Son sang coule aussi fort que celui de ses aînés dans la même situation, on le voit bien sur la photo qui, est-il besoin de le préciser, n'est hélas pas truquée.Une "becerrada" c'est çà !

 


 

 

 


C'est à VOMIR ! 


Ces spectacles obscènes, d'une cruauté inouïe, se déroulent en France au XXIe siècle !

Sur la photo on voit que l'animal est très jeune, très maigre, et à coup sûr ne représente aucun danger pour le « courageux » toréro en herbe qui va l'affronter, sous la bienveillante houlette des « spécialistes » taurins, le tout financé par vos deniers bonnes gens !


A l'heure où la crise hypothèque notre avenir et nous oblige à tous les sacrifices, à l'heure où on rogne de plus en plus sur tout y compris sur nos frais de santé, voilà que les deniers publics sont stupidement et inutilement dilapidés pour octroyer des subventions pharaoniques aux organismes taurins et aux écoles taurines, tout çà en plein marasme économique et en plein viol d'une loi française qui interdit la torture envers un animal avec exception aux corridas sous prétexte de "tradition culturelle" !


Il n'y a pas de « culture taurine » !
Il n'y a qu'un acte de torture abominable envers un animal sans défense !

Une "becerrada" est programmée à Rieumes dans les Bouches du Rhône les 26 et 27 juin prochains !


Nous devons empêcher çà !
Comment ?
C'est simple !


PROTESTONS ÉNERGIQUEMENT ET SANS ATTENDRE AUPRÈS DES ORGANISATEURS ET DES RESPONSABLES POLITIQUES LOCAUX POUR EMPÊCHER CETTE IGNOMINIE !


CONTACTEZ

 La mairesse de Rieumes Christiane Maury

 Par mail : mairie.rieumes@wanadoo.fr

Par lettre postale : Mairie de Rieumes 1, place d'Armes 31370 RIEUMES
Ou directement par téléphone : 05 61 91 80 25

                                         Fax : 05 61 91 39 64

 

La députée Iborra Monique ouvertement pro-corrida

Par mail : monique.iborra@orange.fr

 

Le député Idiart Jean-Louis de la circonscription de Rieumes

Par mail : jean-louis.idiart@wanadoo.fr 

 

Le sénateur Auban Bertrand

Par mail : b.auban@senat.fr 

 


 Le petit pantin est tout fier tandis
que le bb taureau s'écroule de faiblesse,
pathétique !

 

Voir les commentaires

Illégalement, ce matin, une becerrada que, me dit la police, la mairie de Mimizan a accepté chez elle.

30 Avril 2011, 16:18pm

Publié par Jo Benchetrit

  

 

ecrire pour gueuler au maire: christian plantier

Une beccerada (corrida sur des veaux pour jeunes toréros) est prévue à Mimizan (40) samedi 30 avril, en totale illégalité car cette localité n'a pas la "tradition locale ininterrompue" exigée par l'article 521-1 du Code pénal.
La mairie et le club taurin de Mimizan connaissent la loi mais préfèrent tenter de créer cette tradition, or il est interdit de "créer" des courses de type espagnol ou portugais. Les courses landaises qui s...ont très différentes (sans mauvais traitements sur les animaux) ont légalement lieu dans cette commune.
De par le passé, il y a eu plusieurs corridas illégales car il n'y avait pas (ou pas assez) d'opposition venant de structures de Protection animale. En 2010, j'ai réussi à faire annuler une corrida qui était prévue, la mairie m'assurant alors que Mimizan n'avait pas le droit d'en organiser. Néanmoins cette année, par le biais du club taurin, les aficionados sentant la fin proche de leur barbarie, annoncent 2 corridas ! L'une samedi prochain, et l'autre le 27 août 2011.
L'avocat du réseau Animavie a demandé l'intervention du Maire, afin de faire respecter la loi, c'est-à-dire annuler ces 2 projets. Malheureusement et en dépit de plusieurs appels téléphoniques et courriers, la mairie fait la sourde oreille en ne répondant pas à ma requête et préfère se comporter hors-la-loi, complice avec les organisateurs !
Pourtant le Maire est détenteur du pouvoir de police administrative et du maintien de l'ordre.
Je lance donc un appel urgent aux citoyens sensibles et respectueux du Vivant, à envoyer un mail montrant leur totale désapprobation devant une telle passivité d'un élu de la République à propos d'une pratique interdite sur sa commune.

Exemple de courrier à envoyer :

A l'intention de Monsieur Christian Plantier, Maire de Mimizan

Monsieur le Maire,

je me permets de vous alerter sur le caractère illégal de la becerrada du 30/04/2011 et de la corrida du 27/08/2011 à Mimizan. En effet, en vertu de l'article 521-1 du Code pénal, il n'existe aucune "tradition locale ininterrompue de courses de taureaux" qui peut être invoquée dans votre commune. Article que vous pouvez consulter en cliquant ce lien :

http://www.legifrance.gouv.fr/affichCode.do;jsessionid=84FD7F21BDD268FC13541EB9F87EA316.tpdjo17v_1?idSectionTA=LEGISCTA000006149860&cidTexte=LEGITEXT000006070719&dateTexte=20110419

En conséquence, toutes courses de taureaux sont interdites à Mimizan.

Je vous demande alors en votre qualité de Maire de bien vouloir prévenir le club taurin afin d'annuler ces deux organisations.

Cordialement,

Nom , Prénom


Mail à envoyer à :
communication@mimizan.com ;
christian.plantier@mimizan.com ;
delphine.lagarde@mimizan.com ;
evence.richard@landes.gouv.fr

Si vous désirez téléphoner à la mairie de Mimizan afin d'exprimer votre opposition à ces 2 corridas et d'exiger leur annulation comme le prévoit la loi, composez svp le 05 58 09 44 44 (standard).

Merci d'agir dès maintenant car la beccerada a lieu samedi prochain !

Christophe Lepretre.
Coordinateur du réseau Animavie.
www.animavie.org
C.

Le 30 avr. 11 à 11:57, c  a écrit

La beccerada se tient en ce moment, depuis 11h...

Christophe L.  a envoyé ceci:
Résidant dans le sud ouest, je suis sur cette affaire depuis une dizaine de jours, dès que j'en ai eu connaissance. J'ai alerté immédiatement et beaucoup de fois la mairie. L'avocat d'Animavie a envoyé au maire une lettre recommandée avec AR, lui rappelant l'interdiction et son devoir d'intervention pour faire annuler la beccerada. Aucun effet. Pourtant l'an dernier, suite à l'entretien que j'ai eu avec les représentants du service municipal Animations, ils ont fait annuler une corrida qui était prévue.
Cette année, il y a un club taurin (assez récent je crois) à Mimizan qui a réussi à suffisamment peser pour convaincre le maire à maintenir la beccerada. 
A l'instant j'étais au tél avec un journaliste de France Bleue Gascogne, je lui ai tout raconté. Il a interviewé les gens du club cette semaine, qui lui ont dit que la corrida du 27/08, pourtant annoncée sur différents sites web taurins, n'était qu'un projet. Peut-être que nos démarches depuis quelques jours commencent à dissuader...
Crois-moi bien Jo, ma motivation est énorme ! Cependant, ici dans le sud, les pouvoirs publics sont moins "pointus" qu'à Paris, et privilégient tout ce qui concerne les activités traditionnelles et festives. Les flics sont harcelés depuis hier, car j'ai lancé une web action sur facebook qui a bien marché, les boites mails concernées ont été très remplies ! 
https://www.facebook.com/profile.php?id=1098304168#!/event.php?eid=203252433049060

Mais je me suis vraiment rendu compte avec cette affaire, que quand tu es dans le droit avec article de loi à l'appui, contre une personne qui ne l'est pas, si celle-ci est influente, ou élue, tu perds. En 2011, en France.


C

Flagrant délit, c'est ce que j'ai lancé hier au gars du cabinet du préfet. Il n'a rien répondu, sauf qu'il est dépendant de la décision du maire, qui lui a la compétence dans cette affaire.  
Porter plainte, oui, contre le maire en saisissant le tribunal administratif en référé, m'a-t-il dit. Mais jusqu'à présent les plaintes des assos ont abouti sur des victoires taurines. Le journaliste du Sud Ouest me rappelait aussi hier, la jurisprudence des autres affaires de localités n'ayant pourtant pas la tradition locale ininterrompue. Quelques assos ont alors perdu du fric.
Pas évident.
D'une autre qui a vécu Rieumes(voir plus bas):
A
 propos de perdre de l' argent dans un référé ... je peux en parler , j'etais à l' epoque entierement dans le bain pour Rieumes ( je connaissais personnellement les personnes du bureau de l' asso taurine ( CLAROUS et SAMYN : je faisais à l' epoque des sorties à cheval avec Clarous ( moi même ayant trois chevaux de selle , je connais les vétérinaires de Rieumes ( PUISSET , SEMIROT et DESMOULINS (  Puisset et Semirot sont partis ) j'ai été au début de la mise en place de la tauromachie à Rieumes , l' asso qui avait pris la première l'affaire en main était la SNDA ( de Paris ) en 1999 , une becerada était annoncée , la SNDA a dépéché un huissier de JUSTICE ( de RIeumes ! ... première erreur à ne pas faire ! ) qui a accredité la thèse que les becerros n' avaient pas été ' mis ' aux banderilles ( Rieumes ne pouvant se prévaloir d' une tradition taurine  ininterrompue , la pose de banderilles avait été refusée par des instances supérieures au club taurin ) ... et bien NOUS AVIONS LES FILMS tournés par madame DELARD ( de Toulouse ) et Isabel MARCOUX ,que nous avons visionné avec plusieurs personnes et qui montrent bel et bien les harpons au bout des soi- disant ' batons ' munis de simples seringues hypodermiques ( qui avaient été requises pour la becerada , sous peine de forte amende )
Nous sommes , en personne , allé voir l( HUISSIER de Rieumes ( MAITRE BAUDRY   ) qui s'est empétré dans des explications douteuses , a affirmé qu' il n' avait PAS VU de harpons ., et s'est débiné le + tôt possible .
plus tard j' ai essayé de m' entretenir avec le docteur Puisset , et avec lequel , vous vous en doutez , 
je suis sortie bredouille ... claire STAROZINSKI , qui a succédé à la la SNDA a parlé de certificats de complaisance des véterinaires et n' A RIEN PU PROUVER 
résultat des courses ! on est en 2011 , les corridas formelles sont bien installées à Rieumes , l' Alliance a perdu ' du flous , pas mal de  ' flous ! ' ... ça devait interesser aussi son avocat , qui interogé par moi même àla sortie d' une audience a déclaré : le feuilleton continue !

mes amis , j'espère que ce que je vous écris , vous en tiendrez compte , sinon ce n'est pas la peine d' entamer quoi que ce soit : PRENEZ toujours des assermentés qui ne peuvent pas se prévaloir d' un quelconque conflit d' interet et jamais du village ou vas tenir ces ' foutus ' spectacles !
arrangez vous comme vous pouvez ! car sinon , c'est l' omerta !
françoise  



Pris sur le blog  Margarida

margarida.over-blog.com.over-blog.com/article-32687624.html - 

 

Une "becerrada" c'est çà !
 

Une « becerrada » consiste à faire subir à un taurillon toutes les étapes d'une corrida, sans l'épargner d'aucun supplice puisqu'il s'agit de donner à des apprentis toreros l'occasion de démontrer leurs « talents » de tortionnaires ! Son sang coule aussi fort que celui de ses aînés dans la même situation, on le voit bien sur la photo qui, est-il besoin de le préciser, n'est hélas pas truquée.Une "becerrada" c'est çà !

 

 


C'est à VOMIR ! 


Ces spectacles obscènes, d'une cruauté inouïe, se déroulent en France au XXIe siècle !

Sur la photo on voit que l'animal est très jeune, très maigre, et à coup sûr ne représente aucun danger pour le « courageux » toréro en herbe qui va l'affronter, sous la bienveillante houlette des « spécialistes » taurins, le tout financé par vos deniers bonnes gens !


A l'heure où la crise hypothèque notre avenir et nous oblige à tous les sacrifices, à l'heure où on rogne de plus en plus sur tout y compris sur nos frais de santé, voilà que les deniers publics sont stupidement et inutilement dilapidés pour octroyer des subventions pharaoniques aux organismes taurins et aux écoles taurines, tout çà en plein marasme économique et en plein viol d'une loi française qui interdit la torture envers un animal avec exception aux corridas sous prétexte de "tradition culturelle" !


Il n'y a pas de « culture taurine » !
Il n'y a qu'un acte de torture abominable envers un animal sans défense !

Une "becerrada" est programmée à Rieumes dans les Bouches du Rhône les 26 et 27 juin prochains !


Nous devons empêcher çà !
Comment ?
C'est simple !


PROTESTONS ÉNERGIQUEMENT ET SANS ATTENDRE AUPRÈS DES ORGANISATEURS ET DES RESPONSABLES POLITIQUES LOCAUX POUR EMPÊCHER CETTE IGNOMINIE !


CONTACTEZ

 La mairesse de Rieumes Christiane Maury

 Par mail : mairie.rieumes@wanadoo.fr

Par lettre postale : Mairie de Rieumes 1, place d'Armes 31370 RIEUMES
Ou directement par téléphone : 05 61 91 80 25

                                         Fax : 05 61 91 39 64

 

La députée Iborra Monique ouvertement pro-corrida

Par mail : monique.iborra@orange.fr

 

Le député Idiart Jean-Louis de la circonscription de Rieumes

Par mail : jean-louis.idiart@wanadoo.fr 

 

Le sénateur Auban Bertrand

Par mail : b.auban@senat.fr 

 


 Le petit pantin est tout fier tandis
que le bb taureau s'écroule de faiblesse,
pathétique !

Voir les commentaires

La corrida n'est pas un art: l'aveu involontaire de Francis Wolff.

30 Avril 2011, 07:45am

Publié par Jo Benchetrit

 

 

"La corrida est aussi un art. …elle exhibe un réel dont les autres arts ne font que rêver." Francis WOLFF.

Wolff l'a dit!! Cette phrase est un aveu.

L'aveu que l'art et la corrida sont 2 choses opposées.

L'aveu involontaire comme un lapsus que l'art étant sublimation,   la corrida ne peut être que boucherie dans le réel. 

corrida.jpg

 

Comme toute boucherie, pas moins, ni plus.
ce  n’est pas parce qu’ Orange mécanique est un beau film, que la musique qui accompagne les crimes est sublime, que pour autant  Kubrick dit qu’un meurtre c’est de l’art et qu’il incite à tuer pour de vrai.

 

L’exhibition du réel comme art est la plus belle absurdité parmi les invraisemblances que les aficionados nous ont servies.

Et aussi, s'il l'a ecrit sans  avoir trop bu,  le signe d’une  régression à un stade très précoce de son développement. Quand il sera grand, le petit Wolff saura la différence entre le « pour de vrai » et le « pour de faux », le stade du miroir le lui enseignera très vite, vers l’âge de 6 mois.  

Ben l’art c’est NÉCESSAIREMENT du côté du « pour de faux ».

Et le réel, comme la corrida, l'exhibitionnisme, la boucherie, l'homicide, du côté du « pour de vrai ».

Il peut en effet aller aux sources de la corrida, dans les abattoirs, et il verra, exhibé, le réel. Il peut aussi aller dans une salle d'opération. 

Ou encore, il peut mettre un imper et aller dans le métro , l'entrouvrir  pour exhiber du réel. Sera-ce pour autant de l'art? à lui de voir ! 

 

Ou encore chez lui, et, se regardant par un éthique examen  de conscience,  se voir assujetti  à son ça pour enfin exhiber à ses yeux ce ça-voir de ce qu'il est réellement. Une chirurgie éthique s'impose de toute urgence, encore.

Entre l'expérience sexuelle amoureuse, le passage à l'acte criminel  et l'art, la psychanalyse nous apprend qu'il y a même matière: l'objet perdu, a, qu'on veut récupérer dans la jouissance.  Dans le cas de l'art, cela se passe sous le signe de la castration, c'est à dire du pas tout permis.

Aux  yeux de  pauvres déboussolés  impressionnés par le supposé savoir représenté par un professeur de pensée puisque philosophe, de surcroît  à Normale Sup, le discours de Wolff pourrait anoblir une pratique que la psychanalyse comme la justice ne peut  voir que comme un réel, un crime.

Le pauvre sans  cervelle qui se laisse  facilement hypnotiser sera une proie de choix pour le bouquin qui ose une inénarrable aporie: "philosophie de la corrida".
Comme je le lui avais suggéré, le prof pourrait s'amuser encore mieux avec  la philo de Jack l'Eventreur, ce grand artiste de l'ouverture comme un melon de ce ventre des femmes où il recherche sa verité, et sans doute son père, ben oui!


Donc, le grand Autre Wolff a dit: la corrida est un art.
Aussi, pour le snob  influençable moyen, si il l'a dit, on ne peut rien y redire. C’est grave.
Utiliser son prestige pour fourguer cette daube pousse-au-jouir, c’est laid. 

  http://www.colbac.fr/images/stories/anti-corrida-beziers/anti-corrida-francis-wolff.jpg

 

Qui a peur du grand méchant Wolff?

Moi. Signé: un petit veau, futur   martyr taureau. 

      Cette photo de Wolff révèle mieux qu'un discours le réel de ce qui est en jeu dans cette indigne jouissance de vampire.

Merci à celui qui a fait cette affiche!

Cette phrase est donc l'aveu que sa théorie sur la corrida est une mascarade honteuse. 

Comme le dirait Coffe à propos de la malbouffe, on est dans la malcogitation, la philosophie dans l'urinoir.

 

 

http://www.cyberpresse.ca/images/bizphotos/435x290/201005/31/174956-certaines-personnes-soutenaient-fameux-urinoir.jpg A sa "décharge", c'est la faute à la provocation humoristique en première intention de Duchamp si un certain "art" contemporain a perdu la boule, et le public avec.

 La corrida, comme tout ce blabla aficionado qui veut en vain justifier l'injustifiable, comme on disait en 68:aux chiotes de l'histoire!...Bientôt.

Voir les commentaires

La corrida n'est plus sur le site Internet mais y a t il encore une inscription sur la liste du patrimoine immatériel ?

29 Avril 2011, 10:59am

Publié par Jo Benchetrit

 

On est en voie de gagner, mais faut pas relâcher la pression.

signez ceci, petition de 30 millions:

 

 

http://www.30millionsdamis.fr/agir-pour-les-animaux/petitions/signer-petition/pour-declassifier-la-corrida-du-patrimoine-culturel-francais-24.html?utm_source=corrida&utm_medium=emailingpetition&utm_content=maltraitance

&utm_campaign=newslettermars

 

Et:

telephonez au ministre de la culture pour demander que TOUS les jeux taurins soient exclus du patrimoine culturel et interdits tout court.

 01 40 15 81 99.

 

 

MERCI DE REDIFFUSER CE MESSAGE AU MAXIMUM !

 

Chers amis de combat, 

 

42 associations ont déjà répondu à notre appel « d’union sacrée ». Un collectif se met en place et un site dédié à cette action sera valide dans quelques heures. Vous y trouverez toute l’actualité de cette inscription au patrimoine de la corrida au patrimoine immatériel de la France. Un grand merci aux associations qui ont déjà rejoint le collectif.

 

Nous pouvons déjà vous annoncer les informations suivantes :

 

1)    La corrida a été retirée hier de la liste du patrimoine immatériel sur le site internet du ministère de la Culture. C’est bon signe. Merci à Jean-Paul Richier pour cette information très importante ;

2)   Vous pouvez téléphoner au ministère de la Culture pour demander la désinscription de la corrida au : 01 40 15 81 99. Je viens de tester ce numéro, c’est le bon. Soyons nombreux ! On vous demandera vos noms prénoms et numéro de téléphone. Les appels sont comptabilisés. C’est très important !

3)    50 députés demandent le retrait de cette décision inique et anti-démocratique.

4)    Aujourd’hui même, notre avocat met en demeure le ministre de la Culture, par courrier en RAR, d’annuler cette inscription de la corrida au patrimoine immatériel français. En cas de refus, une procédure sera mise en place. Nous y travaillons déjà.

 

Un grand merci à vous. C’est tous ensemble que nous allons obtenir cette annulation ! Il faut absolument maintenir la pression. Et vous pouvez continuer à écrire par mail et voie postale au président de la République, au premier ministre et au ministre de la Culture (adresses jointes).

 

Pour l’équipe du CRAC Europe

Jean-Pierre Garrigues

Vice-président

www.anticorrida.com

 

rappel du courrier de Richier:

 

Chers amis,
 
Les derniers billets sur son blog "Terres taurines" d'André Viard, qui comme on sait se présente comme l'instigateur de l'inscription de la corrida au PCI (patrimoine culturel immatériel) français, ne sont pas des billets sereins, loin s'en faut. Le dernier montre qu'il n'est plus en posture d'attaque, mais de défense :http://www.terrestaurines.com/forum/actus/edit.php (futur lien = http://www.terrestaurines.com/forum/actus/01-04-11/29-04-112.php)
 
Il faut donc continuer la lutte, et j'en profite pour remercier toutes les organisations de leur travail intensif.
 
A ce propos, a-t-on demandé à la Délégation permanente (l'"Ambassade") de la France auprès de l'UNESCO son avis, non pas sur la corrida, mais sur son inscription au PCI national par le ministère de la Culture, au titre de la Convention de 2003 adoptée par l'UNESCO ?

Pour rappel, le rôle principal de la Délégation permanente (l'"ambassade") de la France auprès de l'UNESCO est d'y promouvoir les positions françaises dans les domaines de compétence de l'Organisation. La présence de l'UNESCO sur le sol français (Paris) donne par ailleurs à la France une vocation particulière dans ses rapports avec cette institution.

Qui est actuellement l'ambassadeur de la France auprès de l'UNESCO ? Rama Yade.

 
Coordonnées :
Ambassadeur : Mme Rama YADE, Ambassadrice, Déléguée permanente
Adresse : Maison de l'UNESCO - Bureau M18.14 - 1 rue Miollis - 75732 Paris cedex 15
Tél : 01 45 68 35 47 / 01 45 68 35 48 / 01.45.68.35.49
Fax : 01 43 17 56 41
Internet : http://portal.unesco.org
Courriel : dl.france@unesco-delegations.org
 
Voici plus bas un modèle de lettre (que j'ai envoyé pour ma part en tant que coordinateur du collectif de 75 psychiatres et psychologues demandant que les moins de 16 ans n'aient plus accès aux corridas, http://pas-de-corridas-pour-les-enfants.over-blog.fr/)
 
Cette proposition, ainsi que la suggestion de courrier, sont bien entendu libres de copyright, et peuvent être reprises (y compris sans me mentionner) par les organisations qui le jugeront utile.
 
Cordialement
 
-- 
Jean-Paul Richier
 
================================================================================
Objet : Inscription de la corrida au PCI français
  
A l'intention de S. Exc. Madame Rama YADE

 
 
Madame,
 
Vous avez certainement pris connaissance par les médias de la décision du Ministère de la Culture et de la Communication d'inscrire la corrida à l'inventaire du patrimoine culturel immatériel français.
 
Cette inscription est censée suivre les critères de la Convention pour la Sauvegarde du Patrimoine Culturel Immatériel adoptée par l'UNESCO en 2003. Il s'agit notamment de protéger les traditions populaires et la diversité culturelle, menacées par la désuétude, le désintérêt, l'uniformisation économique.
Or, cette mesure a été obtenue par L'Union des Villes Taurines Françaises et une association 1901 dénommée Observatoire National des Cultures Taurines, présidée par André Viard, non pas pour protéger la corrida de l'oubli ou la désuétude, mais pour « "préserver la culture taurine de toutes les attaques dont elle est l'objet au nom de supposés "droits des animaux" » (cf http://www.terrestaurines.com/forum/actus/01-12-09/14-12-091.php). Les réactions de partisans de la corrida à l'annonce de cette inscription à l'inventaire confirment qu'il s'agit pour eux d'une victoire sur leurs opposants (cf par exemple http://www.terrestaurines.com/forum/actus/01-04-11/24-04-112.php). Il s'agit à l'évidence d'un dévoiement de l'esprit de la Convention de 2003. 

Par ailleurs, l
a Convention de 2003 insiste, dans le dernier considérant de son préambule, sur "le rôle inestimable du patrimoine culturel immatériel comme facteur de rapprochement, d’échange et de compréhension entre les êtres humains", et dans le dernier critère de sa définition du PCI (article 2, § 1) sur "l’exigence du respect mutuel entre communautés, groupes et individus".
 
Or, depuis son introduction en France il y a quelque 160 ans, la corrida a toujours été vigoureusement combattue par des citoyens, des associations, des hommes politiques, et a toujours fait l'objet de nombreuses batailles médiatiques, juridiques, et législatives.
Elle est de nos jours interdite par le Code pénal par l'article 521-1, dans le chapitre "Des sévices graves ou actes de cruauté envers les animaux", ainsi que par les articles règlementaires R654-1 et R655-1. Elle n'est tolérée par des alinéas ad hoc de ces mêmes articles que "lorsqu'une tradition locale ininterrompue peut être invoquée", immunité légale unique dans l'ensemble du Code pénal.
Une proposition de loi demandant que cette interdiction s'applique sans dérogation à l'ensemble du territoire français, déposée par Muriel Marland-Militello (UMP) et Geneviève Gaillard (PS) en juillet 2010 a recueilli à ce jour 74 signatures de députés (malgré l'embargo du groupe socialiste).
Les enquêtes d'opinions montrent de façon répétée qu'une majorité de Français sont opposés à la corrida (72% selon une enquête LH2 d'octobre 2007), et même réclament son interdiction (66% selon une enquête IFOP d'août 2010). Élément remarquable, qu'il faut souligner dans le contexte de préservation du patrimoine culturel local, ce souhait d'interdiction se retrouve presque autant dans les régions taurines que dans les régions non taurines.
De nombreuses associations, spécialisées ou non, militent pour l'abolition de la corrida. L'une d'entre elle a obtenu l'appui de plus de 1300 personnalités diverses dans le domaine de la politique, des sciences, du droit, des sciences humaines, des médias, des arts... (cf http://www.anticorrida.com/IMG/pdf/Manifeste_1_317_noms_au_27_avril_2011.pdf). Un collectif de vétérinaires français réclamant l'abolition de la corrida regroupe actuellement bientôt 700 signataires de tous les départements (http://www.veterinaires-anticorrida.fr/).
Enfin, ce débat est actif non seulement en France, mais dans les autres pays pratiquant la tauromachie espagnole. Rappelons qu'en juillet 2010, le Parlement de la Catalogne, deuxième région d'Espagne en termes démographiques, a voté la suppression des corridas à partir de 2012. En Équateur, l'une des questions d'un référendum national prévu le 7 mai 2011 porte sur la suppression des corridas.
 
Ces exemples montrent que la corrida n'est pas une "pratique culturelle" comme une autre, mais fait l'objet de sévères dissensions entre des groupes de pensée opposés.
   

Il nous apparaît donc que, par cette inscription, le Ministère de la Culture et de la Communication a incontestablement pris position dans un débat de société qu'il ne lui appartient nullement de trancher, et a été à l'encontre de l'esprit de la Convention de 2003. Cette initiative porte tort à de nombreux citoyens, à des associations, à des élus, à l'image de la France à l'étranger, et en définitive au ministère lui-même.

 

Madame Rama Yade, les Français vous apprécient pour votre franc-parler. Nous aimerions connaître votre position, non pas sur la corrida comme telle, mais sur l'opportunité de cette inscription à l'inventaire du PCI français.

 

En vous remerciant de votre réponse, je vous prie de croire, Madame, à l'assurance de ma considération distinguée.

Voir les commentaires

chats à adopter très vite avant euthanasie

29 Avril 2011, 10:43am

Publié par Jo Benchetrit

Voyez pourquoi il est absolument dégueulasse d'acheter et de faire reproduire des animaux. Si vous voulez un chat, ou plusieurs, c'est dans les refuges et fourrières que vous devez les prendre, ou encore dan s les rues. là, écrivez à Sarah Calhan qui fait de sa vie un dévouement pour les chats abandonnés par des maîtres pas très respectables de ce fait.

 Stérilisez, nourrissez, adoptez, et..Soyez heureux!

Pour ceux qui seraient rebutés par l'esthétique de ces chats:

Tous ce s chats sont en fourrière, ils ont peur, ils ne sont pas dans des conditions de confort suffisants. Ce sont des endroits qui puent la mort. Ils sont passés direct du confort et des genoux d'un maître à cet antichambre de la mort, où seuls dans des boites, ne pigeant rien, ils ne savent pas ce qu'on leur veut.

Ceux sans photos ne sont pas à négliger non plus!


Les chatons nés sur place sont morts, tant c'est dur pour une minette de nourrir des bébés dans un tel contexte d'angoisse. Sortis de là, ils seront comme tout chat: beaux, tendres et détendus. Pensez y en regardant ces photos. Les gens des camps semblaient laids et pourtant, il y avait parmi eux de grandes beautés.

 

Ils vous seront reconnaissants à jamais...ces adorables matous et leur passé ne sera bientôt qu'un souvenir estompé par votre amour reciproque.



Il me faut des co voit de partout, en RP, et des FA temporaires, donc si vous me lisez, et si vous avez une voiture, une dispo, faites moi un mail de préférence, sarahcahlan@gmail.com avec vos dispos.

Sauf exception, la plupart des sauvés sortent samedi. Pr les chats de demain, le délai, c'est une hypothèse qui je pense relève du délire pr connaitre l'endroit, la suite de la saisie qui arrive, et la capacité d'accueil sur place.

Merci aussi à toutes les FA qui ont un chat confirmé de me donner leurs dispos, si elles peuvent aider aux co voit (PAR MAIL AV PSEUDO)

Je recherche donc co voit et FA de transit, et ce dès demain pr certains, proche de Paris pr les départs en train.


************************************


4) femelle, brun tabby, 10 mois, un peu timide
peureuse, mais pas méchante

=> AUCUNE PISTE A MA CONNAISSANCE




10) femelle, brun tabby et blanc, 1 an, sociable

=> AUCUNE PISTE A MA CONNAISSANCE



12) mâle, noir, 7-8 ans, sociable

=> AUCUNE PISTE A MA CONNAISSANCE



16) femelle, noire, 8-10 mois, sociable
Un peu peureuse

=> AUCUNE PISTE A MA CONNAISSANCE

Je suppose que c'est elle, devant:



17) femelle, noire, 1 an, timide
A fait des petits en fourrière, qui n’ont pas survécu...

=> AUCUNE PISTE A MA CONNAISSANCE




18) mâle, noir, 2-3 ans, un peu timide

=> AUCUNE PISTE A MA CONNAISSANCE



19) mâle, noir et blanc, 5-6 ans, castré, sociable

=> AUCUNE PISTE A MA CONNAISSANCE




23) mâle, brun tabby et blanc, 2-3 ans, sociable
semble apeuré, sans plus! IL NE VA PAS RESTER SEUL EN BOX!!! IMAGINEZ COMMENT ILS SE SENTENT!!!!!

=> AUCUNE PISTE A MA CONNAISSANCE



22 & 23 seraient dc en cage ensemble

PAS DE PHOTO POUR LES AUTRES ET NOUS N'EN AURONS PAS.

26) femelle, brun tabby, 12 ans, sociable

=> AUCUNE PISTE 35) mâle, brun tabby, 3-4 ans, sociable

=> AUCUNE PISTE A MA CONNAISSANCE


36) mâle, noir et blanc, 10 ans, sociable

=> AUCUNE PISTE A MA CONNAISSANCE

37) mâle, noir, 3-4 ans, sociable

=> AUCUNE PISTE A MA CONNAISSANCE


38) mâle, noir, 5 ans, sociable

=> AUCUNE PISTE A MA CONNAISSANCE


39) mâle, noir, 7-8 ans, sociable

=> AUCUNE PISTE A MA CONNAISSANCE


40) mâle, brun tabby, 10 ans, sociable

=> AUCUNE PISTE A MA CONNAISSANCE


32 à 41 sont arrivés ensemble

43) femelle, noire, 8-10 ans, sociable


=> AUCUNE PISTE A MA CONNAISSANCE


44) chatte, 1 an 1/2, gris tabby

=> AUCUNE PISTE A MA CONNAISSANCE
=> ancienne fracture de la queue, auto mutilation (queue attachée au corps), maigre, se laisse mourir

=> doit sortir de toute urgence, sa proprio n'en a rien à faire, elle ne viendra plus la chercher
=> tempérament parfois difficile, d'un autre côté, abandonnée, douloureuse, que lui demander?

Là encore, il faut des dons, et une solution FA sous assoc av expérience!

Voir les commentaires

Corrida au patrimoine culturel de la France?Avec les barbares combats de coqs tous les jeux taurins: d'ignobles cruautés dégradantes.

29 Avril 2011, 02:57am

Publié par Jo Benchetrit

Sus à l'alinea 7 de la loi 521-1 du code penal qui autorise les traditions infectes.
Réagissons contre les jeux taurins au PCI. (patrimoine culturel immoral)
mais en même temps, reagissons contre toute autorisation de cruauté et de surcroît à leur reconnaissance comme patrimoine(PCI) car, après, on n'arrivera pas à toucher à ces pseudo-traditions françaises.
Non, ni le foie gras, ni les combats de coqs, ni les jeux taurins ne devrainet avoir leur place dans des rubriques qui les pérenisent.
Je ne vois qu'une destination légitime pour toute barbarie, culturelle, traditionnelle ou pas: aux chiottes de l'histoire!

Modele de lettre à Rama Yad, ambassadrice à l'Unesco, ecrite par JP Richier:
 
Objet : Inscription de la corrida au PCI français
  
A l'intention de S. Exc. Madame Rama YADE

 

 
Madame,
 
Vous avez certainement pris connaissance par les médias de la décision du Ministère de la Culture et de la Communication d'inscrire la corrida à l'inventaire du patrimoine culturel immatériel français.
 
Cette inscription est censée suivre les critères de la Convention pour la Sauvegarde du Patrimoine Culturel Immatériel adoptée par l'UNESCO en 2003. Il s'agit notamment de protéger les traditions populaires et la diversité culturelle, menacées par la désuétude, le désintérêt, l'uniformisation économique.
Or, cette mesure a été obtenue par L'Union des Villes Taurines Françaises et une association 1901 dénommée Observatoire National des Cultures Taurines, présidée par André Viard, non pas pour protéger la corrida de l'oubli ou la désuétude, mais pour « "préserver la culture taurine de toutes les attaques dont elle est l'objet au nom de supposés "droits des animaux" » (cf http://www.terrestaurines.com/forum/actus/01-12-09/14-12-091.php). Les réactions de partisans de la corrida à l'annonce de cette inscription à l'inventaire confirment qu'il s'agit pour eux d'une victoire sur leurs opposants (cf par exemple http://www.terrestaurines.com/forum/actus/01-04-11/24-04-112.php). Il s'agit à l'évidence d'un dévoiement de l'esprit de la Convention de 2003. 

Par ailleurs, l
a Convention de 2003 insiste, dans le dernier considérant de son préambule, sur "le rôle inestimable du patrimoine culturel immatériel comme facteur de rapprochement, d’échange et de compréhension entre les êtres humains", et dans le dernier critère de sa définition du PCI (article 2, § 1) sur "l’exigence du respect mutuel entre communautés, groupes et individus".
 
Or, depuis son introduction en France il y a quelque 160 ans, la corrida a toujours été vigoureusement combattue par des citoyens, des associations, des hommes politiques, et a toujours fait l'objet de nombreuses batailles médiatiques, juridiques, et législatives.
Elle est de nos jours interdite par le Code pénal par l'article 521-1, dans le chapitre "Des sévices graves ou actes de cruauté envers les animaux", ainsi que par les articles règlementaires R654-1 et R655-1. Elle n'est tolérée par des alinéas ad hoc de ces mêmes articles que "lorsqu'une tradition locale ininterrompue peut être invoquée", immunité légale unique dans l'ensemble du Code pénal.
Une proposition de loi demandant que cette interdiction s'applique sans dérogation à l'ensemble du territoire français, déposée par Muriel Marland-Militello (UMP) et Geneviève Gaillard (PS) en juillet 2010 a recueilli à ce jour 74 signatures de députés (malgré l'embargo du groupe socialiste).
Les enquêtes d'opinions montrent de façon répétée qu'une majorité de Français sont opposés à la corrida (72% selon une enquête LH2 d'octobre 2007), et même réclament son interdiction (66% selon une enquête IFOP d'août 2010). Élément remarquable, qu'il faut souligner dans le contexte de préservation du patrimoine culturel local, ce souhait d'interdiction se retrouve presque autant dans les régions taurines que dans les régions non taurines.
De nombreuses associations, spécialisées ou non, militent pour l'abolition de la corrida. L'une d'entre elle a obtenu l'appui de plus de 1300 personnalités diverses dans le domaine de la politique, des sciences, du droit, des sciences humaines, des médias, des arts... (cf http://www.anticorrida.com/IMG/pdf/Manifeste_1_317_noms_au_27_avril_2011.pdf). Un collectif de vétérinaires français réclamant l'abolition de la corrida regroupe actuellement bientôt 700 signataires de tous les départements (http://www.veterinaires-anticorrida.fr/).
Enfin, ce débat est actif non seulement en France, mais dans les autres pays pratiquant la tauromachie espagnole. Rappelons qu'en juillet 2010, le Parlement de la Catalogne, deuxième région d'Espagne en termes démographiques, a voté la suppression des corridas à partir de 2012. En Équateur, l'une des questions d'un référendum national prévu le 7 mai 2011 porte sur la suppression des corridas.
 
Ces exemples montrent que la corrida n'est pas une "pratique culturelle" comme une autre, mais fait l'objet de sévères dissensions entre des groupes de pensée opposés.
   

Il nous apparaît donc que, par cette inscription, le Ministère de la Culture et de la Communication a incontestablement pris position dans un débat de société qu'il ne lui appartient nullement de trancher, et a été à l'encontre de l'esprit de la Convention de 2003. Cette initiative porte tort à de nombreux citoyens, à des associations, à des élus, à l'image de la France à l'étranger, et en définitive au ministère lui-même.

 

Madame Rama Yade, les Français vous apprécient pour votre franc-parler. Nous aimerions connaître votre position, non pas sur la corrida comme telle, mais sur l'opportunité de cette inscription à l'inventaire du PCI français.

 

En vous remerciant de votre réponse, je vous prie de croire, Madame, à l'assurance de ma considération distinguée.

 

Voir les commentaires

Les courses landaises , camarguaises et la corrida au patrimoine de la France.RMC ma réponse à Eric Brunet.

27 Avril 2011, 09:08am

Publié par Jo Benchetrit

 Immonde corrida, affreuses courses landaises et camarguaises: les animaux ne sont pas des joujoux prêts à subir des horreurs pour nous distraire de notre insondable vacuité.
L'émission d'Eric Brunet du 26/4 pose la question de la réaction à la nouvelle de leur admission au patrimoine culturel de la France qui date du 22 avril 2011. 
Ça fait pas très culturel , sauf au sens où les peuplades primitives pourraient revendiquer ce terme pour distinguer les unes des autres leur façon de se nourrir, de se vêtir, d'accoucher par exemple.D'ailleurs, ils y avaient déjà mis l'élevage du boeuf gras! 
Je vous soumets d'abord ces 2 citations afin de vous imprégner de la dualité entre un discours sensible, digne du nom d'humain, et celui assez succinct mais très révélateur d'un aficionado dans toute sa violence et son cynisme grossier (à vomir).

C'est pourtant le dernier que notre ministre de la culture et quelques  autres dont je ne sais rien ont décidé de reconnaître comme culture! Mais laissons les  parler, vous jugerez vous-mêmes: 
1) La classe, l'élévation des sentiments
"Pourquoi la souffrance d'une bête me bouleverse-t-elle ainsi ? Pourquoi ne puis-je supporter l'idée qu'une bête souffre, au point de me relever la nuit, l'hiver, pour m'assurer que mon chat a bien sa tasse d'eau ? 
Pour moi, je crois bien que ma charité pour les bêtes est faite de ce qu'elles ne peuvent parler, expliquer leurs besoins, indiquer leurs maux.
Une créature qui souffre et qui n'a aucune moyen de nous faire entendre comment et pourquoi elle souffre, n'est ce pas affreux, n'est ce pas angoissant ?"(Emile Zola)
Et,
2) la crasse, la bassesse de la position sadique et inculte.
Accrochez vous:
"Un taureau, c'est comme un melon, il faut l'ouvrir pour savoir s'il est bon". (un aficionado interviewé sur France 2 il y a quelques jours.) 
 

Thierry Hely  m'avait offert sa confiance  en donnant mon nom à Eric Brunet pour passer hier sur RMC, dans le cadre d'une émission sur l'inscription de la tauromachie  dans le patrimoine  immatériel de la France.
Ne pouvant me dégager de mes obligations, j'ai recommandé à la journaliste qui m’avait appelée, le Dr Jean Paul Richier. Je ne l’ai pas regretté, c’est   quelqu’un de très connu dans  notre milieu et au delà, pour sa rigueur, son intelligence et la pertinence de nombre de ses remarques parfois acérées.

En peu de mots, il a su trouver suffisamment d’arguments, y compris que tout le monde confondait, Viard en tête, par mensonge évidemment, le patrimoine  immatériel de la France au niveau national(qu’ils ont eu) et celle de l’Unesco,(qu'ils postulent). Ce n’était pas facile, Brunet ne lui ayant pas laissé beaucoup la parole, la laissant à Marie Saura, sous le charme de laquelle  il succombait avec masochisme ( mythe de la femme phallique, la picador toute-puissante, comblant son enfant de son  d’art sadique). et en prime, Richier, que j’imagine perdu dans les couloirs de la radio, prévenu à la dernière  minute et qui avait accepté de rendre ce service à  la cause,  était arrivé en retard. 

Cependant, vous me connaissez, j’ai bien envie de donner mon avis. Aussi... 

 

Je suppose qu'il n'aurait pas fallu laisser Eric Brunet seul avec son (unique ) argument comme quoi le monde s'uniformise et on mange et baise tous pareil!! Du  coup,  selon lui , il faut se poser en s’opposant au monde, se différencier du monde globalisé avec ce qu'il nomme je crois des "délicieuses" choses comme la corrida. Or la corrida, qui se définit comme ce qui réunit tout un monde, nommé le mundillo, s’oppose bien au monde en cela qu’elle est immonde. C’est évidemment inadmissible. Si le monde se globalisait autour de valeurs morales fermes, tout le monde aurait à y gagner.

Que nous dit justement, comme c’est étrange, l’étymologie du terme Monde ?

 

 

Etymologiquement le monde est le propre, l’ordonnancement,  le pur. C’est l'aménagement du chaos dont il est, selon la Bible, issu.

Et  l'immonde, à l'inverse, par extension, c’est l'impur, l'abject, le déchet, donc l’objet a, c'est-à-dire l’objet perdu à jamais et devenu cause du désir. 

Il  y a donc une connotation morale dans cette antinomie. L'art contemporain, avec les actionnistes en tête, se débarrasse  de toute morale et prend l' alibi de l'art pour imposer des performances, des installations, en lieu et place de ce qui définit l’art, à savoir la sublimation. L’art contemporain, en  ce sens, fait comme si, dans l’art, le réel pouvait être atteint en  vrai, ce qui est une erreur, et même une perversion. Car  si l’art existe, c’est pour nous le faire fantasmer, pas pour nous le donner à voir. Ils croient faire de l’art avec du réel, comme des cadavres, ce qui est juste immonde, mais aussi des animaux torturés, ce qui est en  plus immoral donc insupportable.

La corrida est de la même veine. Le mundillo assume l'immonde de sa position et la fait passer pour de l'art, revendiquant la liberté de l'artiste et de la culture au sens noble du terme. 

Si nous devions poser comme différence  culturelle  l'immonde à opposer à ce monde qui n'existe encore  pas si c'est selon cette définition, le bien...alors il faut bien entendu un rappel..à l'ordre.

Or notre société  ne sait plus ce que c'est que le bien ou le mal, d'ailleurs, et confond  liberté et assujettissement  à ses pulsions barbares.

Les  gens  qui ont un sens moral ne sont pas les moins libres des 2. 

il n'est que de parler avec un amateur de produits de torture que ce soit foie gras, de homard brûlé vif,   de corrida,  de cirque  avec animaux ou de tout autre immondice de  l’aculture humaine pour s'en convaincre. leur réponse  UNIVERSELLE ET GLOBALISANTE, ELLE, POUR LE COUP, C'EST CECI:

"MAIS C'EST SI BON!" cette réponse  est exactement la même  que donnera tout drogué. Elle  est selon Lacan  du S1, le signifiant maître , ce  signifiant auquel s’identifie le sujet, au point qu'il est son  maître. Comme disait Lacan, si Napoléon s’était pris pour Napoléon, il aurait été fou. Le "C’est si bon" est le maître de ce sujet qui ne veut rien savoir de ce qui cause son désir barbare, qui ne veut pas du S2 libérateur et donc éthique du savoir. Voilà pourquoi le mundillo est fou, mais le monde aussi, de  se laisser mener par le S1 de ce qui lui fait plaisir quoiqu’il en coûte à ses victimes(S2),   de se livrer pieds et poings liés à la jouissance de l‘immonde, qui en demande toujours encore, par l’aiguillon de ses pulsions insatiables.

Voilà pourquoi le mundillo serait plus honnête de se nommer l’immundillo.

En conclusion, l'argument de la différenciation par l'immonde, en effet, marcherait, si le monde était bien aussi peu immonde que nous le voudrions. Or ce n'est pas le cas, et bien loin de là.

 

 

Vu qu'Eric Brunet veut en France un monde différencié par la culture des
corridas, il faut noter sa bévue car le monde est universellement
immonde. Donc, nous, les défenseurs de l'anti-barbarie, sommes les
plus à même de répondre au voeu de Brunet de nous différencier de ce
monde globalement horrible, sanglant et violent.
de ce fait, nous devrions être nous, proposés au patrimoine
culturel mondiale de l'Unesco.
 En gros, du point de vue de l'incapacité humaine à se tenir à une position morale,  la corrida n'est en rien un critère discriminant d'une culture. La corrida est comme tout ce qui se passe dans le royaume de l'homme, sauf que c'est à ciel ouvert.
Rien de plus généralisée en effet que la cruauté humaine, surtout quand elle s'exerce de manière banale, envers les animaux.
Je ne sais pas si la mondialisation fait qu'on baise pareil, mon expérience est assez limitée géographiquement , sur ce plan.
Mais je pense que le sexe est une bonne manière de jouir, très moral, dans la mesure où on ne nuit à personne et qu'on est des amoureux consentants évidemment. 
Ce qui est certain, c'est que partout on considère pareillement que l'homme a tous les droits sur les autres espèces. Et plus ça va, pire que c'est, avec la globalisation de l'élevage industriel entre autres abominations justement relevées par M. Brunet, qui devrait être végétalien, vue sa lucidité sur ce terrain. Avez-vous remarqué combien les milliers de toros massacrés par an les laissent sans pitié, alors qu'ils n'économisent pas leurs larmes sur le sort funeste des animaux de boucherie?
De sincères amis des animaux, ma foi!
======

Pour ceux qui voudraient écouter l'émission de RMC du 26/4/11 la méthode:
il faut aller sur Eric brunet=
http://www.rmc.fr/grille/emission.php?id=474

clic sur postcast
puis sur celui du  26-4




Voir les commentaires

Agneau pascal. BB ecrit à l'EGLISE et au grand rabbin Bernheim .la lettre.

25 Avril 2011, 18:29pm

Publié par Jo Benchetrit

Je crains que Monseigneur vingt trois n'ait rien dit aux fideles pour eviter l'horrible mort des agneaux.


Mais BB a ecrit aussi au rabbin Bernheim.
Dsl, je ne pensais pas que cette coutume touchait les juifs.

Jeanmarcmorandini.com
s'est procuré en exclusivité une copie de ce courrier :


La fondation Brigitte Bardot en profite pour mettre en avant cette campagne lancée en Italie:


"Paris, le 19 avril 2011
 
Mgr André Vingt-Trois
Archevêché de Paris
M. le Grand Rabbin de France Gilles Bernheim
Consistoire Central de France
 
 
Messieurs,
 
En ce moment, plusieurs centaines de milliers d’agneaux sont égorgés sur notre territoire afin de « célébrer » Pâques.
 
En cette période apocalyptique, ce sang versé à outrance, à l’excès, est plus indécent, plus insupportable encore qu’à l’accoutumée.
 
Je ne comprends pas pourquoi, à notre époque, les fêtes religieuses sont si souvent associées à la mort, au sacrifice d’innocentes victimes.
 
Depuis des années je dénonce les scandaleuses conditions d’égorgement des moutons lors de l’Aïd-el-kébir, mais le rituel de l’agneau pascal est autant meurtrier et tout aussi révoltant !
 
N’oublions pas qu’en France, 80 % des ovins sont abattus sans étourdissement préalable*, les consommateurs mangent donc, à leur insu, de la viande d’animaux égorgés en toute conscience, dans la souffrance.
 
Des camions surchargés d’agneaux traversent actuellement notre pays. Ils sont plusieurs centaines à mourir chaque jour, piétinés, étouffés, entassés les uns contre les autres. Les bêtes qui auront survécu aux terribles conditions de transport seront égorgées par millions.
 
Au cours de l’histoire, de nombreuses pratiques religieuses ont encouragé les pires instincts de l’homme, nous devons aujourd’hui refuser ces comportements archaïques et apprendre à défendre de nouvelles valeurs, basées sur le respect de la vie. L’homme a un devoir, celui de se comporter avec… humanité !
 
Aujourd’hui, je fais appel à vous et je veux croire que vous ne resterez pas indifférents à cette souffrance, ce martyre insupportable d’animaux innocents.
 
J’aimerais que vous lanciez un appel aux pratiquants, pour que Pâques ne soit plus synonyme de sang versé mais de joie, de générosité partagée.
 
Je place mon espoir en vous, il est immense… Ne me décevez pas !
 
Aucune religion ne doit encourager le massacre d’animaux, quels qu’ils soient.
 
Brigitte Bardot
Présidente
 
* Rapport du COPERCI (comité permanent de coordination des inspections) remis aux ministères de l’Intérieur et de l’Agriculture."

Voir les commentaires

1 2 3 4 5 > >>