Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Psychanalyse et animaux.

Viard heureux de l'attaque musclée de camarades anti corridas

31 Août 2008, 18:27pm

Publié par Jo Benchetrit

Y a pas de raisons, on est barbare ou on l'est pas.
André Viard partisan d'un dialogue musclé

Deux manifestants anticorrida ont été envoyés à l'hôpital par les tauromaniaques à Barcelone le 24 août :
http://www.liberaong.org/index.php?c=n.php&id_noticia=744&paraula=lluis&paraula2=agredido&idiom=cast
http://www.liberaong.org/index.php?c=n.php&id_noticia=743&paraula=agresion&paraula2=lluis&idiom=cast

Le commentaire d'André Viard, président-fondateur de l'Observatoire des Cultures Taurines : c'est bien fait !!
http://www.terrestaurines.com/forum/actus/01-08-08/27-08-081.php
« FALLAIT PAS Y ALLER...
Selon l'association au sein de laquelle ils militent contre les corridas en allant chaque dimanche insulter le public qui sort de la Monumental de Barcelone, deux activistes anti taurins, Lluis et Samuel, aurait été pris à partie par un groupe d'aficionados alors qu'ils s'apprêtaient à monter dans un bus. Bilan, quelques bousculades et réprimandes... ce qui à l'aune des tombereaux d'injures déversés depuis des années n'est pas cher payé. »
 
Donc nouvel appel à la violence à peine déguisé de la part de M Viard.

Il est vrai que le président de l'Observatoire des Cultures Taurines classe ses contradicteurs comme des sortes de sous-humains :
http://www.terrestaurines.com/forum/actus/01-04-08/24-04-082.php
« Entre honte et nausée mon sentiment est donc partagé d'appartenir au même genre qu'eux. »
[...]
« certains animaux valent bien mieux que certains hommes »
Et lorsqu'il concluait cet édito par « on ne pactise pas, on se bat », il ne s'agissait donc pas que d'une figure de rhétorique.

Mais tout ceci ne gêne apparemment pas son copain Francis Wolff, un des vice-présidents de l'Observatoire des Cultures Taurines, qui dans son ouvrage « Philosophie de la corrida », met en avant le respect absolu dû à l'être humain en toute circonstance.

Voir les commentaires

Martin Balluch militant emprisonné sur la liste des Verts autrichiens

31 Août 2008, 18:12pm

Publié par Jo Benchetrit

3 mois après:
Ils sont toujours en taule pour delit d'opinion. Les medias français sont bien silencieux...Je transmets ceci:
  Journée de solidarité du 5 septembre. En France, des
manifestations sont prévues à Strasbourg (contact@l214.com),
> Montpellier (clam34@gmail.com), Paris (contact@droitsdesanimaux.net),
> Rennes (contact@droitsdesanimaux.net), Lyon (chocolatvegan@yahoo.fr).
> Par ailleurs, des personnes feront des distributions de tracts à
> Montluçon, Clermont, Charleville-Mézières.

1) Un militant emprisonné des droits des animaux candidat aux
> élections de septembre sur la liste des Verts
>
> Après que Le dr  Martin Balluch ait passé 100 jours en détention préventive
> sans charges ni preuves à son encontre, le leader des Verts
> autrichiens, Alexander van der Bellen, lui a rendu visite en prison
> et l’a invité à se présenter comme candidat indépendant sur la liste
> des Verts aux prochaines élections du 28 septembre.
>
> Balluch sera élu au congrès des Verts le 7 septembre. Van der Bellen
> a déclaré à un journal autrichien : « J’ai invité Balluch à se
> présenter comme candidat du parti des Verts, il sera placé haut sur
> la liste des candidats. » Il a poursuivi : « Cet intellectuel doué
> d’une pensée d’une acuité incroyable est maintenant en prison depuis
> 100 jours. On a largement franchi la ligne blanche de l’inadmissible
> dans l’usage de cette loi mafieuse. »
>
> Sur ORF [télévision autrichienne], Van der Bellen a présenté la
> candidature de Balluch comme « un hommage au travail des
> organisations non gouvernementales. »
>
> Sources :
> - ORF
> - Article paru dans Der Standard le 30 août 2008 (texte
> allemand reproduit au bas de ce message)
>
> 2) A découvrir sur le liste de VGT, une lettre d'Elmar (en anglais)
> qui raconte sa vie en prison :
> http://www.vgt.at/presse/news/2008/news20080829_en.php
> Elmar est un étudiant détenu pour le seul "crime" d'encryptage de
> messages électroniques.
>
>

>

Voir les commentaires

Soyez tendance.Ne végétez plus dans le carnivorisme. Devenez végé.

29 Août 2008, 15:47pm

Publié par Jo Benchetrit

Ceci est un petit melting pot de morceaux choisis pour vous donner l'eau à la bouche, sauf si ça sent la chair fraiche;
On n'est pas des ogres.



Interview EVANA : le grand rabbin David Rosen :
'... J’ai dû participer aux contrôles surprise des équarisseurs dans les
abattoirs et la vue du massacre m’a rendu malade …'

............. EVANA : Nous avons tous vécu le drame d’assister impuissant à
un acte de cruauté. Très certainement de nombreuses personnes éclairées
s’horrifiaient des maux liés au commerce d’esclaves. Aujourd’hui, des
centaines de millions de végétariens partout dans le monde sont profondément
blessés lorsqu’ils voient les bains de sang perpétrés dans les abattoirs
alors qu’il s’agit d’une routine normale et presque incontestée. Avez-vous
des raisons d’espérer ?

Réponse : Absolument. Ce contre quoi nous devons nous battre c’est le
détachement technologique qui permet aux gens de dissocier ce qui est dans
leur assiette d’avec la cruauté qui en est à l’origine. Mais, la technologie
au travers des médias expose également les gens à des réalités auxquelles
ils ne sont généralement pas confrontés. La connaissance et la dénonciation
des cruautés dans le traitement et l’abattage du bétail semblent progresser
et augmentent la perception des dilemmes moraux impliqués.............

L'interview: http://www.evana.org/index.php?id=35174&lang=fr

HELMUT F. KAPLAN - FONDEMENTS ÉTHIQUES POUR UNE ALIMENTATION VÉGÉTARIENNE
Traduit de l'allemand par Cyril Taffin de Tilques,
Préface d'André Mery

L'oeuvre de Peter Singer La Libération animale (1975) a fait date, elle
marque l'avènement d'un mouvement international en faveur des droits de
l'animal et appelle à adopter une alimentation végétarienne. Dans Fondements
éthiques pour une alimentation végétarienne, l'auteur traite la question des
droits de l'animal et celle du végétarisme sous différents angles comme le
principe d'égalité, l'empathie et la dignité humaine, et il répond aux
principales objections faites aux (néo-)végétariens.

ISBN : 978-2-296-05826-2 • juin 2008 • 186 pages
version numérique (pdf image-texte) : 5 327 Ko

http://www.editions-harmattan.fr/index.asp?navig=catalogue&obj=livre&no=2622

Helmut F. Kaplan: Avons-nous ... le devoir d'aider les animaux ?
Il y a une réponse toute simple. Commence à aider !

Livre: « Fondements éthiques pour une alimentation végétarienne »
du philosophe autrichien Helmut F. Kaplan,
préface du président d’AVF, André Méry,
L’Harmattan
ISBN : 978-2-296-05826-2 • juin 2008 • 186 pages

Quelques citations

1- La question de savoir qui nous devons aider ou bien par qui nous devons
commencer est tout aussi superflue que celle de savoir si nous devons aider.
Avons-nous le devoir d'aider les étrangers ? Avons-nous aussi le devoir
d'aider les animaux ? Avons nous le droit d'aider les étrangers alors qu'il
y a tant de misère chez nous ? Avons-nous le droit d'aider les animaux,
alors qu'il y a tant d'humains qui souffrent ?
À toutes ces questions, il y a une réponse toute simple. Commence à aider !
Toutes les questions en suspens se résoudront d'elles-mêmes.

2- Un jour, Gandhi a demandé à quelqu'un :"Aimerais-tu réduire la masse de
violence dans le monde?" Et comme son interlocuteur répondait par
l'affirmative, il a posé cette seconde question : "Que manges-tu ?".

3- Chaque fois que les humains et les animaux ont des besoins similaires,
les uns comme les autres ont droit à un traitement égal et à une prise en
considération égale de ces besoins.

4- Du caractère "naturel" de quelque chose ne découle pas sa rectitude
morale (pas plus que du caractère "artificiel" de quelque ne découle son
immoralité). Autrement, il serait parfaitement irrationnel et absurde de
s’engager contre la guerre et d’œuvrer pour la paix, car de mémoire d’homme,
les humains ont toujours fait la guerre, et de ce fait, elle revêt un
caractère « naturel ».

5- Tous les grands crimes ne sont rendus possibles que par l'attitude
complice des petits suiveurs, qui se soustraient à leur responsabilité
individuelle, et dont la ligne de défense est toujours la même : « Que
vouliez-vous que je fasse? Ça ne dépendait pas de moi.

----------------------------------------
Sus au steack, fabrique de CO2

Loin du cliché tenace de peuple mangeur de saucisses, de plus en plus
d’Allemands cèdent à la tentation du végétarisme. Depuis les premières
enquêtes sur le sujet, il y a vingt-cinq ans, près d’un sur dix a arrêté la
viande. Dans les villes, les restaurants jouent presque tous la carte
végétale en proposant un menu adapté.

«Virage alimentaire». L’Allemagne vire végétarienne, d’autant plus que
l’assiette sans viande pourrait devenir la nouvelle recette pour sauver le
monde. C’est sérieux : dans les entrailles d’acier du Kulturpalast de
Dresde, remarquable vestige de l’architecture communiste où se tenait le
congrès végétarien mondial la semaine dernière, la théorie a fait l’objet
d’une journée entière de discussions. «Il est grand temps de prendre le
virage alimentaire», s’alarmait l’Autrichien Martin Schlatzer, qui mène des
recherches sur le rôle de la nutrition dans le changement climatique. Les
700 spécialistes du végétarisme réunis à Dresde, venus de 35 pays, ont
repris en chœur un argument béton : l’élevage est responsable de 18 % des
émissions de gaz à effet de serre, selon un rapport de la FAO publié il y a
deux ans, soit plus que les transports. «Le mode de vie végétarien est bon
pour la planète», conclut Thomas Schönberger, le président militant de la
fédération végétarienne allemande (Vebu). «Ceci pour la simple raison qu’il
faut sept unités de nourriture végétale pour produire une unité de
nourriture animale», affirme-t-il.

La théorie est simple. Comme il faut bien nourrir les bêtes avant de les
manger, il faut plus d’énergie, donc plus d’émissions de CO 2, et plus de
pesticides, pour produire une même quantité de nourriture lorsqu’elle
comprend de la viande. Le végétarisme, en revanche, est «climat friendly».
Et c’est une aubaine pour les militants. «L’argument n’est pas nouveau, mais
la prise de conscience des changements climatiques joue effectivement en
faveur du végétarisme, admet Thomas Schönberger. Même si ce n’est pas
l’unique explication, nos adhésions ont très nettement augmenté depuis deux
ans.» Le nombre de membres est en effet passé de 1 800 à 2 500. Avec les
Pays-Bas et la Grande-Bretagne, l’Allemagne rejoint ainsi le peloton de tête
des pays végétariens.

Carotte. «On ne fait pas aussi bien que les Européens», se désole
l’Américaine Gerry Coffey, porte-parole de l’Union végétarienne
internationale, à l’issue du congrès de Dresde. Les militants n’ont pas
encore trouvé la carotte pour attirer d’autres pays comme les Etats-Unis sur
la voie du végétarisme. Mais les Allemands sont convaincus que l’argument
climatique peut en être une.

http://www.liberation.fr/actualite/economie_terre/343080.FR.php

PÉTITION « NOURRIR LA POPULATION VS NOURRIR LES ANIMAUX »
18/08/2008

PÉTITION

AU : Secrétaire général des Nations Unies, Ban Ki-moon

COPIE :
FAO – Directeur général, Jacques Diouf
OMS – Directrice générale,Dre Margaret Chan

Lancée par :
-Jens Holm, membre suédois du Parlement européen
-Association Suisse pour le végétarisme
-European Vegetarian and Animal News Alliance (EVANA)

« NOURRIR LA POPULATION VS NOURRIR LES ANIMAUX »

Cher Monsieur le secrétaire général,

En 1996, la «Déclaration de Rome sur la sécurité alimentaire» réaffirmait le
«droit de chaque être humain d'avoir accès à une nourriture saine et
nutritive». Les signataires ont également engagé leur volonté politique afin
«afin d'éradiquer la faim dans tous les pays».

En 2008, non seulement la malnutrition et la famine sont-elles en croissance
dans plusieurs parties du monde, mais elles devraient atteindre de nouveaux
sommets de souffrances. Des récoltes qui diminuent, des prix qui grimpent en
flèche et des pratiques agricoles insoutenables ne sont que quelques-uns des
facteurs qui posent des risques mettant la vie en danger pour des personnes
vulnérables.

Alors que la faim et la malnutrition tuent près de six millions d’enfants
chaque année, il est inacceptable que d’énormes pourcentages de récoltes
disponibles servent à nourrir des animaux de ferme.

Au nom de l’humanité, une collectivité mondiale responsable ne peut plus se
permettre de consacrer de 7 à 16 kilos de grains ou de fèves de soja,
jusqu’à 15 500 litres d’eau et 323 m2 de pâturages à la production d’un seul
kilo de boeuf pour ceux qui ont les moyens d’en acheter. Nous avons
désespérément besoin de méthodes plus accessibles et plus durables afin de
produire des aliments pour tous.

Malheureusement, même si les experts de FAO considèrent que « l’élevage
aussi est une menace pour l’environnement », ils se contentent de
recommander des techniques agricoles différentes, dont certaines entraînent
le risque d’endommager un environnement déjà vulnérable, peut-être de façon
irréparable.

Tous les gens affamés, plusieurs millions de végétariens et ceux qui
recherchent des solutions de rechange saines aux traditions destructives ont
le droit de s’attendre de la part des décideurs, des gouvernements et des
organes internationaux, une enquête scientifique sur toutes les options
disponibles, y compris le végétarisme. Cette ressource et ce style de vie
salutaires méritent qu’on leur consacre des recherches non biaisées et des
efforts de promotion, car ils offrent la possibilité de trancher la question
« aliments pour la population vs aliments pour les animaux » en faveur de
l’humanité.

Pour cette raison, nous en appelons aux Nations Unies et à des agences de
cesser de négliger le végétarisme et d’étudier plutôt ses avantages aux
volets multiples, dans le but de les incorporer dans de futures stratégies
pour un monde sans faim.

Sincères salutations,

signature
http://un.evana.org/sign.php?lang=fr

http://www.evana.org/index.php?id=36477&lang=fr

Prix Nobel à Gand
20 organisations présentent leurs recommendations politiques visant à
réduire la consommation de viande

29 août

Samedi 30 août à 19.00h, dans l'enceinte de l'Université de Gand
(Blandijnberg 2, Auditorium E) le Dr. Rachendra Pachauri parlera, sur
invitation de EVA asbl, au sujet de l'impact de la consommation de viande
sur le réchauffement de la terre. Le Dr. Pachauri qui préside l'IPCC
(Intergovernmental Panel on Climate Change), a reçu en 2007, avec Al Gore,
la prix Nobel de la Paix. Cela fait déjà dix ans qu'il ne mange plus de
viande, principalement dans le but de réduire son empreinte écologique. EVA
asbl tient à mettre en valeur son engagement végétarien en lui attribuant le
prix spécial 'Nobelprei'.

Le fait que pas moins de 600 personnes se soient inscrites pour Less Meat,
Less Heat un samedi soir, donne à espérer que l'intérêt publique pour ce
thème est grand. Et à juste titre, puisque la production et consommation de
viande causent 18 % des émissions de gazes à effet de serre, ce qui équivaut
au secteur mondial des transports.

-    une vache émet en moyenne autant de C02 par an qu'une Ford Fiesta
-    si un jour par semaine tous les Belges ne mangeaient plus de viande,
cela ferait une épargne en CO2 égale au retrait d'un million d'automobiles
de nos routes; autre exemple: ne pas manger de viande un jour par semaine
nous ferait épargner autant de CO2 que le choix de ne plus utiliser pendant
toute une année notre lave-vaisselle, machine à laver, congélateur,
aspirateur, chaîne hifi et télévision.
-    en mangeant végétarien depuis dix ans le dr. Pachauri aura produit
en moyenne 12 tonnes de CO2 en moins, ce qui équivaut à faire deux fois le
tour du monde à bicyclette au lieu d'en auto
-    le production d'un kilo de viande de boeuf requiert 15.000 litres
d'eau et engendre autant de gazes à effet de serre qu'une balade en voiture
de 45 km.

Le message du Dr. Pachauri est donc clair: 'Please, eat less meat'.

Afin d'aider nos instances publiques à traduire ce message en une politique
cohérente visant à réduire la consommation de viande en Belgique, EVA, WWF,
Greenpeace et un grand nombre d'autres organisations mettent ensemble un
premier pas important: une série de recommendations politiques afin de
diminuer la consommation de viande. Elles vont être présentées par Tobias
Leenaert d'EVA asbl le soir même.

Het programma:
19.00-19.05: Introduction par le Prof. Paul Van Cauwenberge, recteur de
l'Université de Gand.
19.05-19.20: Prof. Philippe Huybrechts: le réchauffement de la terre: la
situation actuelle
19.20-20.20: Dr. Rachendra Pachauri: Less meat, less heat
20.20-20.30: Remise du prix 'Nobelprei' par Nic Balthazar
20.30-21.05: Tobias Leenaert, EVA vzw: Réduction de la consommation de
viande? Recommendations politiques au gouvernement
21.00: réception avec bouchées veggie et boissons

L'entrée est gratuite, mais il est nécessaire de s'inscrire. Cela est
possible par email à info@vegetarisme.be ou par téléphone à EVA asbl
(09/329.68.51). Nous vous prions de ne pas vous s'inscrire si vous n'êtes
pas sûr de pouvoir assister à la soirée.

Pour la presse nous prévoyons un contact avec le Dr. Pachauri de 18.35h à
18.55h (sous réserve). Pour plus d'information, y compris une documentation
plus complète, il suffit de se joindre à EVA asbl (voir ci-dessous).

Cette conférence est une initiative d'EVA asbl, avec la coopération de WWF,
Greenpeace et l'Université de Gand (section philosophie et morale).

Contact:

EVA asbl
Tobias Leenaert, coördinateur, 0494/64.69.38, tobias@vegetarisme.be
Centre d'Information Végétarien (Vegetarisch Infocentrum),
St.-Pietersnieuwstraat 130, 9000 Gent.

En Flandre EVA asbl (Alternative Végétarienne Ethique) distribue
gratuitement toutes sortes d'information concernant une alimentation
végétarienne saine en savoureuse:
www.vegetarisme.be ou www.donderdagveggiedag.be

WWF België
Sam Van den Plas, Climate Change Officer, 0485/95.22.01,
sam.vandenplas@wwf.be

Greenpeace (information sur la politique en matière de climat)
Elysabeth Loos, 0496/16.15.89, elysabeth.loos@be.greenpeace.org
"


__._,_.___

Voir les commentaires

Interdire la chaise électrique à la foire? La bêtise et Tartuffe.

28 Août 2008, 14:40pm

Publié par Jo Benchetrit

«On ne joue pas avec la mort et on ne joue pas avec la peine de mort, interdite dans notre pays, qui plus est dans des fêtes autorisées aux mineurs», a déclaré le porte-parole de l'UMP, Frédéric Lefebvre.

Alors, à quand l'interdiction des corridas?

A Paris, on ne verra pas le grand guignol de la chaise electrique.  Prefet et maire s'y opposent.
Mais on pourra continuer aller voir des tortures en vrai...

L'éducation n'est pas limitée au scolaire. C'est également l'idéologie dominante qui se transmet pour le meilleur et le pire  dans le discours, et les interdits / autorisations qui donnent la norme d'un pays. Je vois surtout le pire. Aussi, comme on nous l'a dit au 12-13 sur la chaine Paris, on va interdire, à tort ou à raison,  un jeu de foire pour indécence :

 
"La polémique

L'attraction de la "chaise électrique" devait être une vitrine pour l'attraction voisine du train fantôme à la Fête aux Bois. Un mannequin en latex est en fait sanglé sur la chaise dans une grande cage de verre illuminée de néons bleuâtres. Et lors de l'exécution il se contorsionne, pousse des cris, de la fumée sort de ses chaussures et sa tête retombe.

Cette attraction a déjà été interdite dans trois fêtes foraines, à Lille, à Fréjus dans le Var et à Milan en Italie."

à Frejus, pas les corridas.
Là bas et ailleurs, pas les dressages d'animaux ou leur incarcération en zoo pour faute de force pour s'en sortir face aux hommes.

J'en conclus
 que lorsque les enfants de moins de 10 ans vont GRATUITEMENT assister à la torture que sont les  corridas, ce n'est pas indécent,
et que ce n'est  pas un  jeu sur la mort. Les animaux sont sans doute plus faux qu'un homme en latex.
Que lorsqu'on les amène au cirque voir des animaux martyrisés, c'est décent.
Quand ils vont au zoo, aussi, ça va de soi.
Or les enfants à qui les attractions de foire sont destinées savent en général, faire la différence entre, comme ils disent:
le "pour de vrai "et le  "pour de faux".
Aussi, le spectacle des corridas peut les traumatiser et créer des pb à vie.
Je doute que le grand guignol produise le même effet. Oui, ça fait rire...c'est du guignol.
Pas du tout pareil quand des êtres vivants sensibles sont   les dindons de la farce.
et pourtant, impossible de faire interdire les corridas jusque là. Alors qu'une attraction dite de mauvais goût, pfuitt...en 5 mn, c'est fait. 

Texte de cyber:

"Le jeudi 28 août 2008

Tollé contre une fausse chaise électrique en France

La fausse chaise électrique, attraction de fête foraine en France, ne fait pas rire tout le monde. (Photo AP)
Agrandir l'image

La fausse chaise électrique, attraction de fête foraine en France, ne fait pas rire tout le monde.
Photo AP

Marc Thibodeau

La Presse

Paris

Le maire de Paris, Bertrand Delanoë, s'émeut de la volonté d'un promoteur de foire foraine d'autoriser l'installation d'une fausse chaise électrique permettant de simuler l'exécution d'un condamné à mort.


L'élu parisien a fait savoir au responsable de la Fête au bois, qui doit s'ouvrir ce week-end près du bois de Boulogne, que l'attraction lui semblait inacceptable.

La préfecture de police a emboîté le pas en soulignant qu'elle pourrait interdire purement et simplement l'appareil pour protéger les mineurs appelés à circuler sur le site. Une décision à ce sujet pourrait être prise dès aujourd'hui.

Deux conseillers municipaux du parti écologiste des verts ont aussi dénoncé la fausse chaise électrique, soulignant que «ce spectacle de mauvais goût» à la morbidité «malsaine» nuirait à l'image de la foire. Ils suggèrent plutôt de l'installer devant l'ambassade américaine des États-Unis pour condamner le recours à l'exécution capitale dans le pays.

Le parti de la majorité gouvernementale demande pour sa part au ministère de l'Intérieur d'intervenir pour que l'attraction soit carrément interdite sur l'ensemble du territoire français.

«On ne joue pas avec la mort et on ne joue pas avec la peine de mort, interdite dans notre pays, qui plus est dans des fêtes autorisées aux mineurs», a déclaré le porte-parole de l'UMP, Frédéric Lefebvre.

Une sénatrice parisienne entend, elle, demander que les attractions de fête foraine soient classifiées comme les films ou les jeux vidéo pour préserver les mineurs d'images trop violentes.


Attraction d'origine américaine


Au coeur de ce déluge de protestations, une attraction d'origine américaine achetée 10 000$ par le propriétaire français d'un manège de train fantôme, Stéphane Camors, qui cherchait une façon d'attirer l'attention d'éventuels clients. «Il n'y a aucun symbole, aucun message. N'y voyez surtout pas une apologie de la peine de mort», a-t-il expliqué il y a quelques semaines à l'Agence France-Presse.

Avec le courant, le personnage en latex placé, tête encagoulée, sur la chaise se contorsionne, pousse des cris, et finit par s'immobiliser alors que de la fumée sort de ses pieds. Plusieurs vidéos montrant le singulier «spectacle» ont été placées sur des sites de partage en ligne comme YouTube ou Dailymotion. L'installation a été brièvement présentée en août dans une foire du Var, dans le sud du pays, avant d'être retirée à la demande du maire de la commune.

Le même scénario était survenu en juillet en Italie, en banlieue de Milan, avec une chaise similaire. L'affaire était jugée d'autant plus sensible que Rome a pris la tête d'une vaste campagne internationale pour l'abolition de la peine de mort.

Le responsable de la Fête au bois, Marcel Campion, estime que la polémique prend en France des proportions «délirantes», les médias donnant, faute d'avoir mieux à faire, un écho trop important à des politiciens en mal de publicité.

Malgré son irritation, le responsable de la Fête au bois affirme qu'il se conformera à l'ordre de la Préfecture si elle décide que le retrait de la controversée chaise électrique s'impose."




Voir les commentaires

Ecrivez aux camarades autrichiens emprisonnés pour delit d'opinion.

23 Août 2008, 20:28pm

Publié par Jo Benchetrit

Ou devrait-on dire délit d'humanité?
Une fois de plus, en Autriche, la mentatité facho fait des ravages.
Je vous joins ce qui suit avec les adresses e mail des 10 victimes de l'abitraire policier.
Un scandale. Mais la presse, que fait elle?? Et la ligue des droits de l'homme?
Écrire aux prisonniers autrichiens
Voir au verso le résumé de l'histoire jusqu'à cette date (15/8/2008).
Leur écrire est un témoignage de soutien; leur remonte le moral et témoigne de la solidarité du
monde pour leur sort et leur lutte. Si vous ne savez ni l'allemand ni l'anglais, écrivez-leur en
français. Écrivez-leur par voie postale lorsque l'adresse est indiquée ci-dessous, ou par mail.
Les informations suivantes sont tirées de:
http://www.vgt.at/actionalert/repression/gefangene/index_en.php.
Pour se tenir au courant, pour écrire aux autorités autrichiennes et organiser d'autres actions de solidarité:
http://www.austriasolidarity.com et http://www.vgt.at/ (sections en anglais, parfois aussi en français). Voir aussi le
Comité de soutien de Montpellier: http://clam34.org/comite-Mtp-soutien-militants-autrichiens/.
Sabine
Mail à info@vegan.at en mettant «Sabine» dans le sujet.
Militante du Basisgruppe Tierrechte («Groupe de base pour les droits des animaux»). «Un salut affectueux! Un petit
signe de vie de ma part et un très grand merci pour votre soutien merveilleux! Cela fait du bien de savoir que beaucoup
de personnes pensent à moi et cela me donne beaucoup de force. C'est un sentiment terrible que d'être ici isolée et
enfermée loin de mon environnement social, de mes ami-e-s et de ma famille, séparée de mes chiens qui chaque jour
m'attendent en vain.»
Martin Balluch
Adr. postale: Justizanstalt Wr. Neustadt, Martin Balluch (JA Josefstadt), Maximiliang. 3, 2700 Wr. Neustadt, Autriche
Mail à info@vegan.at en mettant «Martin» dans le sujet.
Docteur en sciences et en philosophie, président du Verein gegen Tierfabriken («Association contre les usines
d'animaux»).
Leo
Mail à info@vegan.at en mettant «Leo» dans le sujet. Militant du Basisgruppe Tierrechte.
Kevin Kroemmer
Adresse postale: Justizanstalt Wr. Neustadt, Kevin Kroemmer, Maximiliang. 3, 2700 Wr. Neustadt, Autriche
Mail à info@vegan.at en mettant «Kevin» dans le sujet.
Militant du Basisgruppe Tierrechte. «Plus de six semaines sont passées depuis que des unités masquées ont pris
d'assaut armes à la main mon appartement, fouillé tout, mis le chien qui vivait avec moi dans un refuge et m'ont arrêté.
Peu à peu j'ai compris l'ampleur de ces représailles massives et le fait que 23 appartements ont été mis à sac et que dix
personnes (...) avaient été arrêtées. Ces atteintes massives à la vie privée ont été rendues possibles par la fabrication
douteuse d'une organisation criminelle  selon le §278a que nous aurions construit et dont nous serions membres. (...)
 
Après quelques jours, quand j'ai compris l'ampleur de la solidarité qui provenait de tant de pays, cela m'a donné
beaucoup de forces.»
Jürgen Faulmann
Adresse postale: Justizanstalt Wr. Neustadt, Jürgen Faulmann, Maximiliang. 3, 2700 Wr. Neustadt, Autriche
Mail à info@vegan.at en mettant «Juergen» dans le sujet.
Militant de longue date pour les animaux.
Jan
Mail à info@vegan.at en mettant «Jan» dans le sujet.
Militant du Basisgruppe Tierrechte. «Même si les murs sont hauts et épais, et couverts de barbelés, les fenêtres barrées
et les portes en acier verrouillées, je perçois ici la solidarité et le soutien dehors!»
Felix Hnat
Adresse postale: Justizanstalt Wr. Neustadt, Felix Hnat (JA Eisenstadt), Maximiliang. 3, 2700 Wr. Neustadt, Autriche
Mail à info@vegan.at en mettant «Felix» dans le sujet.
Président de la Vegane Gesellschaft (association végan autrichienne). A étudié l'économie, et milite depuis de
nombreuses années pour les droits des animaux, l'économie durable, le véganisme et la protection environnementale.
Elmar Völkl
Adresse postale: Justizanstalt Wr. Neustadt, Elmar Völkl (JA Eisenstadt), Maximiliang. 3, 2700 Wr. Neustadt, Autriche
Mail à info@vegan.at en mettant «Elmar» dans le sujet.
Christof
Mail à info@vegan.at en mettant «Christof» dans le sujet.
Militant du Basisgruppe Tierrechte. «Chers ami-e-s, chères personnes solidaires! Cela fait pulsu d'un mois et demi que
des officiers d'une unité spéciale m'ont arrêté avec leurs armes pointées sur moi dans mon lit. (...) Je passe beaucoup
de temps à lire et relire mon courrier et à y répondre. J'ai reçu jusqu'à présent des lettres et des cartes postales de
beaucoup de gens du monde entier et cela me rend très heureux et me donne beaucoup de forces! C'est super de savoir
ce qui se passe à l'extérieur, ce qui vous occupe et comment vous passez la journée. Cela aide à contrer l'isolement, la
séparation  exactement ce que la répression tente d'imposer.»
Christian Moser
Mail à info@vegan.at en mettant «Chris» dans le sujet.
Restaurateur et artiste, père de trois enfants. A été libéré le 13 août parce qu'on a jugé l'avoir suffisamment «cassé»
psychologiquement pour qu'il ne risque pas de «récidiver»  c'est-à-dire, de faire quoi que ce soit pour les animaux.
Résumé des événements
Dans les premières heures du matin du 21 mai dernier, la police autrichienne, au cours d'une operation
concertée sur tout le territoire, fait irruption arme au poing et le visage masqué au domicile de 23
militants autrichiens pour les animaux.Les appartements sont fouillés, du matériel confisqué et dix
militants sont arrêté et placés en detention, au titre du paragraphe 278a du Code Penal se rapportant aux
«associations et organisations criminelles».
Près de trois mois plus tard, neuf de ces dix personnes sont encore incarcérées, sans
qu'aucune charge concrète sérieuse n'ait été spécifiée contre elles. Amnesty International, dans un communiqué daté du
4 juin, souligne que «l'information nécessaire à la
défense des détenus ou susceptible de permettre la contestation de leur incarcération est refusée aux avocats»
et rappelle que «selon l'article 5 § 2 de la Convention européenne des droits humains, toute personne arrêtée
doit être informée, dans les plus brefs délais, des raisons de son arrestation et de la nature des accusations
portées contre elle».
Les dix personnes arrêtées sont de militants associatifs. Leurs activités pour l'amélioration du traitement
des animaux  publiques, légales et nonviolentes  se sont concrétisées ces dernières années en Autriche
par des avancées legislatives significatives, dont l'interdiction de l'élevage pour la fourrure et de l'élevage de
poules en batterie. Leur arrestation pourtant s'est faite de manière violente comme s'il s'agissait de terroristes.
L'«organisation criminelle» dont ils feraient partie est accusée de méfaits comme le jet d'une boule puante,
qualifié d'attaque au gaz. Ce n'est qu'après 17 jours d'emprisonnement que trois des personnes arrêtées ont été
informées d'une première accusation concrète, spécifiquement d'avoir une fois «menacé» l'attachée de presse d'une
boutique de mode en empêchant sa voiture de partir.
La mobilisation internationale de solidarité avec les victimes de ces atteintes aux droits d'expression et
d'action de la société civile s'est traduite par des manifestations, sitin, pétitions aux ambassades et consulats
d'Autriche et autres actions dans de nombreux pays d'Europe, aux ÉtatsUnis, en Australie, en Inde... Ceci y compris en
France, malgré le silence presque complet des médias sur le sujet.

Voir les commentaires

Jean-René teste la gastronomie chinoise, scorpions et pénis de chien.

22 Août 2008, 18:54pm

Publié par Jo Benchetrit

Etre journaliste, et assez evolué pour dire non à la barbare chinoise, ça existe?

Derriere votre "humour" léger qui ne fait en effet rire personne...Le sordide de la torture imposée.

VOICI LES PETITIONS EN LIGNE, N'HESITEZ SURTOUT PAS A AIDER !!!!
http://sirius.2kat.net/Petition.html
VOICI LA SOURCE
http://sirius.2kat.net/Peixiun.html






Demandez le à Jean-René, journaliste canadien:

Jean-Rene.Dufort@RADIO-CANADA.CA





"La dame m’a répondu qu’en Chine, on pense qu’on devient ce qu’on mange. Ils sont donc convaincus que s’ils mangent une chaudière de pénis, ils vont se transformer en étalons lâchés libres dans Pékin."

Ben, ça marche, il est devenu  comme une bite. (en France, on dit "con comme une bite" A moins qu'il ne l'était déjà pour avoir accepté de bouffer tout ça ???)  En tous cas, insensible. 

Comme vous le voyez, ce monsieur indifférent à la souffrance animale ne parle pas de la torture des chiens écorchés vifs et battus avant d'être cuits souvent vivants...Oui, c'est terrifiant, la Chine, pour les animaux.
Il dit que les défenseurs des droits des animaux sont un gang.
Les occidentaux devraient montrer l'exemple mais il est vrai qu'au Canada, le gang des tueurs de phoques n'a rien de meilleur que celui des gastronomes chinois impuissants se gavant de penis pour y remédier.
L'érotisme chinois, ça doit pas être triste. des mecs complexés au point de devoir avaler les pires cochonneries, et c'est grâce à ce complexe machiste que les chinois ont assassiné tous les rhinoceros.
Vraiment, avec leurs zizis défaillants, il feraient mieux de s'acheter un peu d'imagination, de tendresse et de sensualité...Mais c'est trop subtil, sans doute, quand la superstition des arriérés obsedés du cul marche par effet placébo..

 
La page de Jean-René
http://pekin.radio-canada.ca/pekin/webreporter/jeanRene/manger_du_chinois.shtml

Manger du chinois

Jean-René teste la gastronomie chinoise, des brochettes de scorpions aux pénis de chien.

Pour ceux qui insistaient, c’est fait, j’ai mangé toutes les dégueulasseries qu’on peut trouver en Chine. J’ai ingurgité des brochettes de scorpions, de lézards, d’hippocampes et je suis allé souper à un restaurant nommé Guo-li-zhuang, spécialisé dans la cuisson de pénis d’animaux.

On peut manger du pénis de chien, de yak, de cheval, d’âne, de serpent, de mouton, de cerf,  et de phoque canadien. Je ne vous suggère pas le phoque canadien, il coûte 3200 yuans (500 $) le membre. C’est un peu cher…

La serveuse m’a suggéré les rondelles de pénis d’âne. Il paraît que c’est ce qu’il y a de meilleur au goût. Mais vous me connaissez, cheap comme je suis, j’ai pris les deux pénis les moins chers: de serpent et de chien. « Avec un petit riz blanc? », m’a demandé la serveuse. Oui, et un thé au jasmin.

Le pénis de serpent est servi dans un petit potage. En fouillant avec nos baguettes, on en extirpe l’appareil. Wow!, c’est pas celui d’une petite couleuvre… Puis nos cours de biologie nous reviennent. Et oui, le serpent possède deux pénis attachés l’un à l’autre. Le serpent est un fusil à deux coups. En gros, ça goutte le poulet trop cuit. Le « rubber chicken » comme dirait Denis Coderre.

Le pénis de chien est arrivé sur lit de salade. Il y avait deux assiettes. L’une avec l’organe coupé en 4 sur le long et l’autre avec l’os du pénis surmonté d’une petite tomate, comme un nez de clown. « Le chien à un os dans son pénis? » ai-je demandé naïvement. Bien oui, le chien à un os dans son pénis. L’homme est le seul mammifère avec le zèbre, le kangourou et l’hyène à ne pas posséder d’os dans son pénis. C’est bien dommage pour nous. Avouez que parfois, un os serait bienvenu… C’est bien beau l’hydraulique, mais ce n’est pas parfait.

Toujours est-il que c’est l’affaire la plus caoutchouteuse que j’ai mangée de ma vie. Je suis certain qu’ils font d’épatantes super balles en pénis de chien. Je ne l’ai pas terminé, il s’est sauvé tout seul. Boing boing boing!

Avant ce moment, l’affaire la plus caoutchouteuse que j’avais mangée (non, ce n’était pas à la cafétéria de Radio-Canada) c’était du muktuk, un plat inuit à base de peau de baleine. J’avais pris un cube de peau de baleine et l’avais mâchouillé pendant 30 minutes. Une fois extirpé de ma bouche, il n’y avait aucune trace de dents sur le cube. C’était tout simplement inattaquable. J’avais alors écrit à la NASA pour leur suggérer d’utiliser des tuiles de muktuk sous la navette comme protection. Ils ne m’ont jamais répondu. On a vu ce qui est arrivé.

En terminant mon délicieux repas, j’ai demandé pourquoi les hommes venaient manger toutes ces bonnes chôôôses. La dame m’a répondu qu’en Chine, on pense qu’on devient ce qu’on mange. Ils sont donc convaincus que s’ils mangent une chaudière de pénis, ils vont se transformer en étalons lâchés libres dans Pékin.

Pour ma part, je suis plutôt allé me coucher avec un mal de ventre. En payant l’addition, ils nous nettoient l’os de pénis de chien et nous le redonnent dans une petite boîte en bois décorative. Ne riez pas, j’ai même trouvé une place ou on vend des os de pénis de raton laveur en boucle d’oreille. Avec ça, tu as peut-être l’air d’un épais, mais tu peux embrayer toute la nuit, y paraît… à la seconde que ta blonde arrête de rire.

Message à Ronald King de La Presse.

Il y a deux choses que j’aime pendant les Olympiques: me faire fouiller 56 fois par jour et me faire crier des bêtises par Ronald King, le journaliste de la dernière page des sports de La Presse, juste avant les avis de décès. Ça m’amuse énormément. Hé! mon Ronald, ça fait trois Olympiques que tu écris que tu ne me trouves pas drôle. Chaque fois ce même paragraphe où tu demandes « Y’a tu quelqu’un qui trouve drôle Jean-René Dufort? » Je vais donc répondre moi-même à ta question. Non Ronald, personne sur terre ne me trouve drôle. Personne. D’ailleurs, je ne suis même pas télédiffusé pour vrai. Je suis seulement en circuit fermé sur TA télévision. C’est tes chums au bureau qui t’ont fait une blague. Regarde derrière toi, ils sont tous morts de rire. Ah! On t’a bien eu, hein?

 


 


Le 22 août 08 à 19:2

Voir les commentaires

LOGIQUE AFICIONADA, LES CORS AUX PIEDS ET L'ART.

19 Août 2008, 18:52pm

Publié par Jo Benchetrit

Est-ce qu'un cor au pied est une oeuvre d'art?

J'y réfléchis . En effet, les aficionados disent que la corrida est de l'art parce que des gens comme Hemingway en ont parlé. Je suis convaincue qu'il a parlé de cor aux pieds qq part.
Picasso d'ailleurs aurait pu être inspiré par ce pied plein de cors...c'est bien la preuve que les anti-cors sont des anti-art, de dangereux terroristes qui menacent la tradition de la corne. Certains vont même jusqu'à affirmer que la corne est coupée avant les courses à pieds. Pure médisance.
 
La prochaine fois, nous parlerons de l'infuence des 
problèmes gastriques sur la création littéraire...Alors, méditons: est ce que l' ulcère est une oeuvre d'art ?

Voir les commentaires

La production animale contribue à la famine ! FBB.

19 Août 2008, 18:47pm

Publié par Jo Benchetrit

La production animale contribue à la famine !
par Christophe Marie 


En 1996, la Déclaration de Rome sur la sécurité alimentaire réaffirmait le «
droit de chaque être humain d’avoir accès à une nourriture saine et
nutritive », les signataires engageaient alors leur volonté politique à «
éradiquer la faim dans tous les pays ».

En 2008, non seulement la malnutrition et la famine croissent dans plusieurs
parties du monde, mais elles devraient atteindre de nouveaux sommets de
souffrances. Des récoltes qui diminuent, des prix qui grimpent en flèche et
des pratiques agricoles insoutenables ne sont que quelques-uns des facteurs
qui mettent la vie en danger des personnes vulnérables.

Alors que la faim et la malnutrition tuent près de six millions d’enfants
chaque année, il est inacceptable que d’énormes pourcentages de récoltes
disponibles servent à nourrir des animaux de ferme (élevés, qui plus est,
dans des conditions inacceptables).

Dans une lettre qu’elle vient d’adresser au secrétaire général des Nations
Unies, Brigitte Bardot précise : « une collectivité mondiale responsable ne
peut plus se permettre de consacrer de 7 à 16 kilos de grains ou de fèves de
soja, jusqu’à 15 500 litres d’eau et 323 m² de pâturages à la production
d’un seul kilo de bœuf pour ceux qui ont les moyens d’en acheter. Nous avons
désespérément besoin de méthodes plus accessibles et plus durables afin de
produire des aliments pour tous. »

Dans un rapport de 2006, la FAO (organisation des Nations Unies pour
l’alimentation et l’agriculture) affirme que l’élevage est l’une des causes
principales des problèmes d’environnement les plus pressants, à savoir le
réchauffement de la planète, la dégradation des terres, la pollution de
l’atmosphère et des eaux et la perte de biodiversité. A l’aide d’une
méthodologie appliquée à l’ensemble de la filière, le rapport estime que
l’élevage est responsable de 18 pour cent des émissions des gaz à effet de
serre, soit plus que les transports !

Par son intervention auprès des Nations Unies, Brigitte Bardot s’associe au
lancement d’une pétition internationale demandant l’étude des avantages du
végétarisme afin de les incorporer aux futures stratégies pour un monde sans
faim.

Pour signer la pétition en français : http://un.evana.org/index.php?lang=fr

http://www.lemague.net/dyn/spip.php?article5129

Voir les commentaires

SOS très mignon et semble-t-il pas grand, chien perdu à Reims.

19 Août 2008, 16:53pm

Publié par Jo Benchetrit


http://rescue.forumactif.com/perdus-f41/perdu-chien-le-9-aout-a-reims-t180078.htm

nous avons perdu notre chien qui a 8 ans à Reims au niveau de St Rémi
On a contacter le refuge, la police, les vétérinaires et mis des affiches avec photos mais nous l'avons toujours pas retrouver.
Nous l'avons perdu le samedi 9 aout et plusieurs personnes l'on vu mais pas nous.
On ne sait plus quoi faire.

notre chien n'est pas tatoué ni pucé.
C'est un chien d'appartement qui sorter tout le temps en laisse avec nous et il ne ces jamais sauver comme ça.
A part cette fois ci il ses sauver car il était chez mon oncle car on parter en week-end et la factrice n'a pas fermer la porte de la cour et le chien ces sauver.

Il répond au nom de Guizmo mais surtout a Guiguiz

Voir les commentaires

Chats et chatons à donner. Sinon, c'est la mort.Refuge plein.

17 Août 2008, 19:06pm

Publié par Jo Benchetrit

C'est hallucinant. il ya tant d'animaux à donner cette année,  et tant de massacres dans les refuges...
Enfin, si vous avez envie d'un chat, n'hésitez pas à l'adopter. boycottez les animaleries SVP. Merci. Ce commerce immonde est en train de tuer les autres qui sont abandonnés. Que la folie des hommes qui les fait procréer s'éteigne...C'est mon voeu du mois.
Mon conseil: prenez en 2 d'un coup car seuls, ils s'ennuient, et ainsi, ils s'habitueront l'un à l'autre en même temps qu'à vous. L'independance des chats est un mythe dû au fait qu'ils dorment beaucoup.
 Les chats sont des hyperaffectifs très dépendants, au contraire.

Je transmets donc:
 Appel aux dépts 79, 85, 49, 37, 86, 16, 17 voire + loin! CHATS ET CHATONS EN FOURRIERE! (NIORT - 79)

5 CHATS ADULTES SOCIABLES ET 12 CHATONS
VONT ETRE EUTHANASIES EN FOURRIERE SI PERSONNE NE SE MANIFESTE!

QUI POURRAIT EN PRENDRE EN FA, EN ADOPTION OU EN ASSOC????

NOUS TENTONS DEPUIS DES MOIS DE TROUVER DES SOLUTIONS POUR EUX, NOUS AVONS, DIEU MERCI, SOUVENT REUSSI, MAIS LA, C'EST CRITIQUE!!!

PAS UNE SEULE PROPOSITION!!! RIEN!!!!

AIDEZ NOUS A SAUVER CES MINOUS! ILS SONT PEUT ETRE DANS VOTRE DEPARTEMENT OU A COTE DE CHEZ VOUS!!!

MANIFESTEZ VOUS!!! NOUS N'AVONS QUE JUSQU'A MARDI, 17 HEURES, POUR LES SAUVER!!

Si vous avez une solution, je transmets: sarahcahlan@gmail.com

MERCI DE NE PAS APPELER LA FOURRIERE!!! A PART SEMER LA ZIZANIE,
CELA NE SERA D'AUCUNE AIDE POUR LES CHATS!

Voir les commentaires

1 2 3 4 > >>