Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Psychanalyse et animaux.

Articles avec #animaux et lois

A. Hidalgo, acharnée contre les rats delogés des egouts, 1° Ministre d'Hamon? Tous les candidats à la presidentielle 2017 en progrès par rapport aux animaux?

11 Avril 2017, 18:15pm

Publié par Jo Benchetrit

Devenue la grande commanditaire de massacres de rats de Paris, Hidalgo avait pourtant inauguré Ratatouille à disneyland.

Devenue la grande commanditaire de massacres de rats de Paris, Hidalgo avait pourtant inauguré Ratatouille à disneyland.

Les candidats  seraient tous devenus pro animaux, enfin presque...certains ne sont pas plus impliqués que la maire de paris se faisant photographier avec Ratatouille.Mais le discours  change, le pire me semble etre Macron.
 

1 chose à savoir:
Hamon peut prendre Hidalgo comme 1° ministre.
Or Hidalgo vient de debloquer 1,5 millions de plus pris sur les impots des parisiens pour continuer son acharnement contre les rats massacrés sans cesse depuis novembre 2016.
 

 

 

 

 

je copie colle mon mail mais il vaut mieux aller sur leur site:

 


 
«La considération des animaux avec respect va de pair avec le souci d'une société apaisée, en harmonie»
Soumis par Samuel L214
 
Le 9 avril 2017,
Jean-Luc Mélenchon (FI) a agi pour les animaux
Que répondez-vous à ceux qui disent, qu'il y a des problèmes plus urgents à traiter que la cause animale ?
La question ne se pose pas de cette façon. Il faut en effet identifier en quoi la cause animale traverse plusieurs sujets fondamentaux pour notre avenir : la considération des animaux avec respect va de pair avec le souci d'une société apaisée, en harmonie, dont le logo du mouvement France insoumise est le symbole. C'est aussi un élément essentiel de la préservation de notre écosystème et enfin, de la qualité de notre alimentation.
(extrait des réponses à Béatrice Majewski, Téléstar)

→ Lire la suite

 
 

 
«Les mesures prises pour les hommes et celles mises en place pour les animaux ne se soustraient pas, elles s'additionnent»
Soumis par Samuel L214
 
Le 10 avril 2017,
Nicolas Dupont-Aignan (DLF) a agi pour les animaux
Que répondez-vous à ceux qui disent, qu'il y a des problèmes plus urgents à traiter que la cause animale ?
C'est faux. Les animaux, c'est le respect de la vie. Les mesures prises pour les hommes et celles mises en place pour les animaux ne se soustraient pas, elles s'additionnent.
(extrait des réponses à Béatrice Majewski, Téléstar)

→ Lire la suite

 
 

 
«Je pense sincèrement que notre rapport à l'animal en dit beaucoup au rapport que nous entretenons avec les autres»
Soumis par Samuel L214
 
Le 9 avril 2017,
Benoît Hamon (PS) a agi pour les animaux
Je ne mets pas en compétition les souffrances (...), je pense sincèrement que notre rapport à l'animal en dit beaucoup au rapport que nous entretenons avec les autres et au monde. Respecter l'animal et sa sensibilité est une responsabilité que j'entends assumer.
La cause animale intéresse éminemment nos citoyens, et cela s'observe aux réactions suscitées par les vidéos de l'association L214. Ce n'est à mes yeux, pas une question secondaire, mais qui définit notre rapport même à l'autre. Je veux enseigner l'empathie, permettre aux animaux de vivre bien, dans le respect de leurs besoins.
(extraits des réponses à Béatrice Majewski, Téléstar)

→ Lire la suite

lire la suite

 
 

 
«Je souhaite m'engager dans une diplomatie écologique qui fait de la protection animale un de ses combats»
Soumis par Samuel L214
 
Le 10 avril 2017,
Marine Le Pen (FN) a agi pour les animaux
Je souhaite aussi m'engager dans une diplomatie écologique qui fait de la protection animale un de ses combats. Le trafic d'ivoire doit par exemple être réellement prohibé car la population d'éléphants d'Asie et d'Afrique est gravement menacée. De récentes exemptions à l'interdiction du commerce d'ivoire de 1989 ont même été introduites et ont envoyé de très mauvais signaux. Nous devons également épauler les associations dans leur combat : lutte contre le festival de Yulin en Chine qui voit des milliers de chiens être abattus pour être mangés, combat contre la chasse à la baleine au Japon ou interdiction de la chasse aux trophées en Afrique.
(extrait des réponses à Béatrice Majewski, Téléstar)

→ Lire la suite

 
 

 
«Si on maltraite un animal, c'est le premier pas vers la maltraitance des êtres humains»
Soumis par Samuel L214
 
Le 9 avril 2017,
Jacques Cheminade (S&P) a agi pour les animaux
Que répondez-vous à ceux qui disent, qu'il y a des problèmes plus urgents à traiter que la cause animale ?
On nous dit souvent qu'il y a des choses plus importantes, mais je crois que si on maltraite un animal, c'est le premier pas vers la maltraitance des êtres humains. Pour l'homme c'est une manière de se dégrader à ses propres yeux.
(extrait des réponses de Jacques Cheminade à Béatrice Majewski)

→ Lire la suite

 
 

 
Nicolas Dupont-Aignan déplore que «la classe politique méprise les animaux»
Soumis par Samuel L214
 
Le 10 avril 2017,
Nicolas Dupont-Aignan (DLF) a agi pour les animaux
Pourquoi la question animale est-elle la grande oubliée de la campagne présidentielle ?
La classe politique méprise les animaux. Pour eux, s'occuper des bêtes est une action de seconde zone. J'ai toujours adoré les animaux et je suis effaré de voir que dans notre pays, rien n'est fait pour eux.
(extrait des réponses à Béatrice Majewski, Téléstar)

→ Lire la suite

 
 

 
Benoît Hamon souhaite mettre en place à l'école un «programme d'éducation à la sensibilité animale»
Soumis par Thierry Lherm
 
Le 8 avril 2017,
Benoît Hamon (PS) a agi pour les animaux
Si vous êtes élu président quelles sont les trois premières mesures que vous prendrez en faveur des animaux ?
(...) J'entends mettre en place, à l'école, un programme d'éducation à la sensibilité animale. Il est important d'intégrer, dès le plus jeune âge, le respect de l'animal. Je veux en faire un automatisme.
(extrait des réponses à Béatrice Majewski, Téléstar)

→ Lire la suite

 
 

 
«Instauration d'un menu alternatif végétarien quotidien dans la restauration collective»
Soumis par Samuel L214
 
Le 8 avril 2017,
Benoît Hamon (PS) a agi pour les animaux
L'ensemble des mesures avancées par le collectif Animal Politique sont à ce titre intéressantes et je souscris à l'immense majorité d'entre elles. Parmi celles-ci, je citerais l'instauration d'un menu alternatif végétarien quotidien dans la restauration collective (...)
(extrait des réponses à Béatrice Majewski, Téléstar)

→ Lire la suite

 
 

 
Jean-Luc Mélenchon souhaite introduire l'éducation au respect des animaux dans l'enseignement
Soumis par Thierry Lherm
 
Le 8 avril 2017,
Jean-Luc Mélenchon (FI) a agi pour les animaux
Si vous êtes élu président quelles sont les trois premières mesures que vous prendrez en faveur de des animaux ?
(...) Introduire à l'école une éducation à la nature intégrant le respect des animaux
(extrait des réponses à Béatrice Majewski, Téléstar)

→ Lire la suite

 
 

 
«Limiter la consommation de protéine carnée en instaurant systématiquement la possibilité d'un menu végétarien dans les lieux de restauration collective»
Soumis par Thierry Lherm
 
Le 8 avril 2017,
Jean-Luc Mélenchon (FI) a agi pour les animaux
Quelles autres mesures vous tiennent à cœur ?
Je souhaite limiter la consommation de protéine carnée, en instaurant systématiquement la possibilité d'un menu végétarien dans les lieux de restauration collective.
(extrait des réponses à Béatrice Majewski, Téléstar)

→ Lire la suite

 
 

 
Marine Le Pen souhaite créer un organe autonome et indépendant pouvant saisir le gouvernement de tous les sujets relatifs à la protection animale
Soumis par Samuel L214
 
Le 10 avril 2017,
Marine Le Pen (FN) a agi pour les animaux
Seriez-vous prêt à créer un secrétariat d'état à la condition animale indépendant du ministère de l'Agriculture ?
Je pense notamment que la protection animale ne peut pas être du seul ressort du ministère de l'Agriculture. Je suis donc favorable à la création d'un organe autonome et indépendant spécialement chargé de cette question, qui associera les ministères de l'Agriculture et de l'Environnement, les acteurs privés, publics et associatifs de la protection animale. Cet organisme pourra ainsi saisir le gouvernement de tous les sujets relatifs à la protection animale.
(extrait des réponses à Béatrice Majewski, Téléstar)

→ Lire la suite

lire la suite

 
 

 
Jean-Luc Mélenchon ne pense pas nécessaire de créer un Secrétariat d'État spécifique pour améliorer la condition des animaux
Soumis par Samuel L214
 
Le 9 avril 2017,
Jean-Luc Mélenchon (FI) a penché pour les animaux
Positif mais pas assez ambitieux

Seriez-vous prêt à créer un secrétariat d'état à la condition animale indépendant du ministère de l'Agriculture ?
Non ça n'est pas envisagé. La question de la condition animale ne doit pas être traitée à part mais bien intégrée à la question plus globale de la transition et de la planification écologique.
(extrait des réponses à Béatrice Majewski, Téléstar)

→ Lire la suite

lire la suite

 
 

 
Benoît Hamon veut mettre en place un Secrétariat d'État à la condition animale... sous l'autorité du Ministère de l'agriculture
Soumis par Samuel L214
 
Le 9 avril 2017,
Benoît Hamon (PS) a penché pour les animaux
Semble positif mais comporte un fort risque d'être contre-productif

Seriez-vous prêt à créer un secrétariat d'état à la condition animale indépendant du ministère de l'Agriculture ?
Je souhaite mettre en place un secrétariat d'État à la Condition animale, que je trouve intéressant de placer sous l'autorité du Ministère de l'Agriculture et de l'Alimentation. La thématique du bien-être animal est intimement connectée à celle de l'agriculture et de l'élevage. Il est important de travailler de concert avec et pour les agriculteurs, pour que le respect du bien-être et de la sensibilité animale devienne la norme dans notre modèle agricole.
(extrait des réponses à Béatrice Majewski, Téléstar)

→ Lire la suite

lire la suite

 
 

 
Nicolas Dupont-Aignan ne pense pas nécessaire de créer un Secrétariat d'État à la condition animale pour accompagner la mise en place de ses mesures de protection des animaux
Soumis par Samuel L214
 
Le 10 avril 2017,
Nicolas Dupont-Aignan (DLF) a penché pour les animaux
Positif mais pas assez ambitieux

Je ne propose pas un secrétariat d'État à la condition animale. La condition animale est l'affaire de tous. (...) Si je suis élu président de la République, je proposerai à ma majorité une série de mesures concrètes pour protéger les animaux.
(extrait des réponses à Béatrice Majewski, Téléstar)
Un Ministère de la condition animale ou un Secrétariat d'État indépendant du Ministère de l'agriculture semble pourtant indispensable pour appuyer une politique ambitieuse de la condition animale. Actuellement, le Ministère de l'agriculture est à la fois en charge de la protection des animaux et de la protection des intérêts de ceux qui tirent profit de leur exploitation : c'est un conflit d'intérêts évident dont les principales victimes sont les millions d'animaux élevés et tués chaque jour en France.

→ Lire la suite

lire la suite

 
 

 
François Fillon ne veut pas de Secrétariat d'État à la condition animale indépendant du Ministère de l'agriculture
Soumis par Samuel L214
 
Le 9 avril 2017,
François Fillon (LR) a penché contre les animaux
Réponse inquiétante

Seriez-vous prêt à créer un secrétariat d'état à la condition animale indépendant du ministère de l'Agriculture ?
Je ne souhaite pas multiplier les secrétariats d'Etat, dans un effort d'économies et de meilleure gestion des deniers publics. La multiplication des ministères et des secrétariats d'Etat n'a jamais été une garantie d'efficacité. En revanche, comme je vous l'ai dit, je m'engage à faire de la protection animale une cause nationale. Je veillerai à ce que cet engagement soit tenu par mon gouvernement.
(extrait des réponses de François Fillon à Béatrice Majewski, Téléstar)

→ Lire la suite

lire la suite

 
 

 
François Fillon souhaite faciliter l'admission des animaux de compagnie dans les EHPAD et les CHRS
Soumis par Samuel L214
 
Le 9 avril 2017,
François Fillon (LR) a agi pour les animaux
-C'est pourquoi je souhaite faciliter l'admission des animaux de compagnie dans les Etablissements d'Hébergement pour Personnes Agées Dépendantes (EHPAD), les foyers d'hébergement d'urgence et les Centres d'Hébergement et de Réinsertion sociale (CHRS).
-Aujourd'hui, seule une personne physique peut adopter un animal ; je veux élargir ce droit d'adoption aux personnes morales, ce qui permettra aux maisons de retraite, entre autres, de pouvoir, si elles le souhaitent, adopter un ou plusieurs animaux.
(extrait des réponses à Béatrice Majewski ,Téléstar)

→ Lire la suite

 
 

 
Pour Emmanuel Macron la création d'un Secrétariat d'Etat dédié à la condition animale «n'est pas la solution»
Soumis par Samuel L214
 
Le 9 avril 2017,
Emmanuel Macron (EM!) a penché contre les animaux
Réponse inquiétante

Seriez-vous prêt à créer un secrétariat d'état à la condition animale indépendant du ministère de l'Agriculture ?
La création d'un Secrétariat d'Etat dédié n'est pas la solution. Je préfère une politique de la condition animale sans secrétariat d'état dédié qu'un secrétariat à la condition animale sans politique.
(extrait des réponses d'Emmanuel Macron à Béatrice Majewski, Téléstar)

→ Lire la suite

lire la suite

 
 

 
Emmanuel Macron veut «créer un organe indépendant d'accompagnement et de contrôle du développement des méthodes de remplacement»
Soumis par Samuel L214
 
Le 9 avril 2017,
Emmanuel Macron (EM!) a agi pour les animaux
La France applique depuis 2013 la directive européenne sur les 3R (réduction, amélioration et remplacement) qui a vocation à développer des méthodes d'expérimentation sur la base du remplacement. Toutefois il apparaît essentiel de créer un organe indépendant d'accompagnement et de contrôle du développement des méthodes de remplacement. Cet organe s'appuiera sur une base de données chiffrées à constituer sur les domaines impliquant les animaux présents sur le territoire (élevage, animaux de compagnie, faune sauvage).
(extrait des réponses d'Emmanuel Macron à Béatrice Majewski, Téléstar)

→ Lire la suite

 
 

 
Benoît Hamon souhaite instaurer une journée sans chasse par semaine et interdire la chasse de nuit
Soumis par Thierry Lherm
 
Le 5 avril 2017,
Benoît Hamon (PS) a agi pour les animaux
Instaurer une journée sans chasse pour permettre à chacun de profiter de la nature en toute sécurité et supprimer la chasse de nuit.
(réponse de Benoît Hamon à la LPO)

→ Lire la suite

 
 

 
Ces candidats répondent à une interview dédiée à la condition animale
Soumis par Samuel L214
 
Le 9 avril 2017,
7 politiciens (DLF, EM!, FI, FN, LR, PS, S&P) ont agi pour les animaux
Ces candidats ont répondu aux questions de la journaliste Béatrice Majewski (Téléstar) portant sur le manifeste AnimalPolitique et sur leurs propositions pour défendre la cause des animaux en général.

→ Lire la suite

 
 
Devenez vous-même lanceur d'alerte !

 

Politique & Animaux est animé par
l'association de protection animale
L214 - Éthique & Animaux ←
 

Voir les commentaires

Animaux politiques, un sondage: 84% de jeunes espagnols pas fiers de la corrida. Les candidats à la presidentielle 2017 face à la protection animale.

9 Avril 2017, 12:34pm

Publié par Jo Benchetrit

Animaux politiques, un sondage: 84% de jeunes espagnols pas fiers de la corrida. Les candidats à la presidentielle 2017 face à la protection animale.

 Le pourcentage de jeunes espagnols fiers d’être d’un pays de corrida est descendu de 30 à 19% en 3 ans.

VIva españa!

 

Le sondage en France donnerait quoi? En tous cas, sauf erreur, aucun des « gros » candidats ne se prononce contre la corrida, pourtant détestée de la majorité des français. Morbide jouissance perso et -ou peur du lobby afioc pourtant minoritaire en France?

Même Hamon se tait sur le sujet, lui qui est le 1° pour ses réponses au manifeste animal politique (Macron serait sans doute le dernier s’il y répondait, ex aequo avec Fillon!) Mais Hamon va aux corridas ou au moins à l’une d’elle sans sembler en être incommodé!   On sait bien qu’il bénéficie des bons conseils de Jego pour le reste.
Quant à Melenchon il peut dire et redire de manière très convaincante il est vrai, qu’il est contre les élevages industriels des « 1000 vaches, 10.000 vaches »  mais il se dévoile comme pas (encore?) sensible à des choses importantes (animaux ds les cirques ou temps de transport des animaux, corrida).

Voir chacun en cliquant sur son nom  au manifeste animal politique.
=======
Pour la révolution humaniste non anthropocentriste qui nous sauverait la vie s’il n’est pas trop tard, il faut plus de courage  afin d' humaniser l’homme. En face, c’est un tsunami de nuit pulsionnelle. Et nous, c’est avec une petite cuillère de lumière qu’on doit  repousser le Glauque.

Et pourtant il ne s’agit que d’évidences.Hasard! je reçois justement ceci au sujet de la corrida vue par les candidats:

Tous les candidats n'y sont pas étudiés.
Mais ceux qui y sont, à part Arthaud et Poutou, brillent par leur nullité. Melenchon en parle comme d’un sujet anecdotique car c’est limité à qq endroits de France, là où c’est la tradition comme le dit l’alinéa 7, forfaiture.
Certes, mais comme vous le savez, tant que l’alinéa 7 ne prévoit pas de restreindre l’accès aux corridas aux seuls natifs de ces villes pour respecter la lettre de cet alinéa, à savoir respecter leurs pseudo-traditions de malheur, ça concerne toute la France et même l’étranger car les corridas vivent de nos subsides et du tourisme de ceux qui n’y vont qu’une fois et en sortent le plus souvent écœurés.A ce sujet, je rappelle ceci:

 

qui a eu à tort car plus importante moins de succès que l'autre ecrite aussi par moi (25.000 contre Almodovar à Cannes).

 

Nous nous plaignons de DAECH, bel exemple de médiocrité terrorisante, non? Mais nous continuons à  être ainsi avec les autres animaux. Chacun a droit à une vie digne et libre,  et à être perçu pour ce qu’il est et non pas pour ce que l’imaginaire humain déforme de lui. C’est ça l’éthique: perdre ses préjugés.
Pour cela perdre l’habitude de prendre pour argent comptant ce qui n’est que phobies dont l’objet est juste un support à nos fantasmes  et en rien un être devant être d’essence sacrifié sur l’autel de nos névroses comme le sont les rats, pigeons, lapins etc.  victimes oubliées de ce manifeste.
Mais nos amours, c’est pareil, car leurs tortionnaires comme les chasseurs le disent: Ils aiment.

Les afiocs aiment « le »  taureau, les cavaliers aiment «  le »   cheval, les acheteurs d’animaux(je ne parle pas des adoptants qui sont, eux dans le bien) aiment telle race, les spectateurs de cirque avec animaux aime les animaux déguisés en clowns martyrs de leurs bévues, etc.Les animaux  n’ont pas besoin d’être au service de nos affects. Notre difficile révolte à leur côté contre leurs bourreaux, ceux de l’espèce dite à tort humaine,  leur suffit. Pourtant, bien souvent, un effet secondaire de voir l’autre comme un alter ego à défendre est l’amour, mais pas l’amour qui asservit, celui qui aide et libère. « "La bonté (...)Instinct qui, dans la nuit et dans la souffrance, aime"» Victor Hugo in Le crapaud.  
 

Et quel est le défenseur libérant un animal qui n’a pas été surpris de la réaction de reconnaissance de l’animal? Comme les homards qui ne pincent jamais leurs libérateurs et reviennent vers eux pour les remercier avant de repartir plus loin dans l’océan. Je le sais pour l’avoir fait pour la télé, et vu!

Que le moins pire gagne!  Mais c’est qui?;) A eux de nous démontrer qu’ils  sont celui-là en s’engageant à nos côtés y compris contre leurs propres pulsions destructrices que chacun porte et que chacun doit combattre pour être  et rester civilisé. Tant pis pour les médiocres et leurs victimes dont nous sommes tous, y compris eux, les arroseurs arrosés.

Des adresses:      contact@jlm2017.fr, jean-luc.melenchon@europarl.europa.eu, bureau.melenchon@lepartidegauche.fr, contact@benoithamon2017.fr, bhamon@assemblee-nationale.fr, contact@fillon2017.fr, ffillon@assemblee-nationale.fr, francois.fillon@fillon2017.fr, contact@en-marche.fr

Celle de M. Le Pen  les fachos font partie du Glauque.

Voir les commentaires

Elections presidentielles 2017. Pour qui voter et surtout pour qui ne pas voter.

6 Avril 2017, 18:33pm

Publié par Jo Benchetrit

Quand on regarde les choses par un seul bout de lorgnette, celui des animaux, on doit IMPERATIVEMENT eliminer Fillon et Macron.
Autant le dire de suite, nobody is perfect sur ce plan, et pour cause que l'être pour les animaux ce serait s'opposer à bien du monde. Déjà, les paysans, ça fait une masse.

Mais Melenchon le fait, et on voit bien qu'il est sincere sur ce plan.

J'ai des raisons d'hesiter comme son admiration effrayante pour Castro et Chavez, l'antisionisme  bêta et dangereux  de tous les extremistes de gauche qui me feraient reculer, mais les animaux c'est encore plus important. Ben oui. ce n'est pas par sentimentalisme mais par souci d'ameliorer le genre humain. Avoir un president qui peut ebranler les convictions humanistes, et donc kamikazes, ce serait un espoir pour la vie.

Aussi suivez mon regard et voyez par vous-même cette video :

Voir les commentaires

Alinea 7. Petition anti-corrida originale. il faut que cet alinea permette la corrida aux seuls gens des lieux où elle est permise.

11 Mars 2017, 02:42am

Publié par Jo Benchetrit

Pour un pass special corrida! Pour la fin des corridas.

Pour un pass special corrida! Pour la fin des corridas.

Attention, ceci n'est pas une petition anti-corrida de plus mais pourrait etre la derniere si ça marche. Cette nouvelle petition demande à ce que l'alinea 7, passe-droit pour les corridas et combats de coqs, considere que seules les personnes repondant aux criteres de l'appartenance au lieu soient permis dans les arenes.

Signez la si vous êtes contre la torture des animaux, ici les veaux vaches et taureaux.

http://www.mesopinions.com/petition/politique/fau-amendement-alinea-7-permet-cruaute/28868

À l'attention : Le garde des sceaux, les deputés.

La 521-1 du code penal defend les animaux de la cruauté en les disant sensibles et en sanctionnant l'atteinte à leur integrité physique et morale.
L'alinea 7 a été concédé aux lobbies des amateurs de combats de coqs et de corridas pour y echapper.
Il autorise uniquement dans les lieux où c'est supposé être une tradition ces 2 activités de loisir qu'il reconnait être 2 horreurs cruelles. Ce sur-mesure de la justice me laisse perplexe. La justice devrait éviter de tomber dans ce genre de dépravation ethique  vu qu'elle est garante de la protection de chacun de l'immoralité. Du moins en democratie; Les tyrans   font des lois qui autorisent la cruauté envers certains groupes d'innocents de ce dont on les accuse, et même la rendent obligatoire. 

 

Le problème de cet alinea est le suivant: en toute logique, ce sont les gens de ces lieux qui doivent bénéficier de ce passe-droit car ils sont supposés addicts à cette forme de jouissance par le biais de leur tradition locale.

 

Or, on autorise des gens qui n'ont rien à voir avec ces lieux à venir transgresser la dite loi 521-1 lors des corridas, ces  fêtes transgressives et obscènes que l'on déplore douloureusement  dès lors qu'on a un minimum de décence et de compassion envers les autres, y compris animaux.

 

Ce n'est pas admissible. Il faut que ce ne soit permis qu'aux seuls gens du crû, nés là.
Un Pass leur sera delivré  sur presentation d'une carte d'identité et de la preuve qu'ils ont bien vécu là durant au moins 10 ans, temps necessaire à faire d'un enfant un addict à ce  que ses parents lui montrent comme normal. Je rappelle que rien n'est pire que de banaliser dans son education la violence.
Le protec  a fait une motion que  j'ai signée en tant que psy, qui conseille que ces shows soient interdits aux moins de 16 ans.

Des contrôles devront se faire dans les arènes pour verifier de la possession du Pass et mettre dehors les fraudeurs.
Il faut rester dans esprit de cet alinea et  que seuls les addicts de souche y aillent. Au nom de quoi laisse-t-on n'importe qui y aller?
Il faut savoir que ce sont les personnes qui n'ont rien à voir avec ces traditions qui, en y allant une seule fois dans leur vie car ils en sortent le plus souvent horrifiés, qui permettent que ça continue en y laissant des millions d'euros.
Mais il y a aussi des "étrangers" à ces endroits où l'enfer psychopathe est legal, qui se rendent addicts et aident à remplir les arènes.

 

N'oublions pas que la majorité des français et des gens y compris des lieux de tradition ininterrompue sont opposés à cette pratique et la plupart contestent que ce soit leur tradition. N'oublions pas que les Cathares , les ancetres de certains de ces habitants de ces lieux, étaient végétariens par respect  de toute vie animale. 
Donc , dejà, dire que la corrida est leur tradition alors qu'elle n'a été importée qu'au 19° siecle par Eugenie de Montijo est une erreur historique.
Mais puisqu'on marche avec  cette hérésie...Allons au bout de sa logique et interdisons tout accès à la vue d'une corrida à tous, sauf aux gens des endroits qu'on a accepté de classer parmi ceux qui en ont le droit.
Il convient également d'interdire tout moyen virtuel de montrer une corrida réelle, ainsi que son prosélytisme hors des lieux de non-droit en question.
Nous attendons donc une reformulation de l'alinea 7. On doit ajouter que des sanctions doivent etre celle prevue par la 521-1 envers les personnes y allant ne repondant pas aux stricts criteres sus-definis.
L'alinea 7 en l'état est une forme de scandale illicite et nous devons lutter contre lui de toutes nos forces. Notre dignité est à ce prix. Mais aussi le respect pour ceux qui ont lutté très longtemps pour obtenir cette maigre loi pourrie par au moins cet alinea et aussi cette notion de necessité qui me semble la trahir aussi. 
En résumé, on se fiche de la  gueule de la PA depuis trop longtemps. Elle doit réagir!

 

Voir les commentaires

Loi et rongeurs. Les rats sont-ils des animaux?

24 Décembre 2016, 21:53pm

Publié par Jo Benchetrit

Poisons:
les poisons pour les rats sont généra-
lement des anticoagulants qui empêchent la
coagulation du sang et sont répandus sous la
forme de pellets. Après absorption orale, ils
provoquent une forte réaction à retardement
et évitent ainsi le système d’alarme des rats
« goûteurs ». Les animaux empoisonnés se
saignent intérieurement et meurent par suite
de défaillance de plusieurs organes, une mort
particulièrement atroce (hématomes, maux de ventre, étouffement).
Attention: les poisons pour
les rats peuvent aussi être absorbés par des chiens, des chats et même des enfants par inadvertance. C’est pourquoi ne les employer que dans des récipients à appâts, inaccessibles pour eux!
Du point de vue de la protection des animaux, il faut renoncer à l’utilisation d’appâts empoi-
sonnés. Malheureusement, beaucoup de communes suisses les utilisent encore d’une façon
routinière pour réduire les populations de rats (lutte symbolique).

Chloralose:
un stupéfiant qui provoque la mort à une concentration correspondante par hypo-
thermie et arrêt du cœur. Inapproprié pour les rats vu leur grandeur et vu que la mort intervient
seulement lentement avec des crampes. La chloralose pourrait convenir dans l’activité contre
les souris vu qu’elle les fait mourir rapidement, presque sans souffrances. La chloralose peut
également être absorbée par inadvertance par des chiens, des chats ou même des enfants et les
rendre malades.

Cartouches fumigènes:
provoquent de grandes souffrances et ne sont pas conciliables avec la
protection des animaux. Renoncer à leur emploi.

Pièges à la glu:
engendrent des fins atroces et sont interdits par la législation sur la protection
des animaux.
Résumé
En ville, lors du respecte de règles hygiéniques élémentaires, les rats ne sont pas nuisibles, mais
tout au plus parfois dérangeants. Le danger pour la santé publique de la part
des rats est pratiquement nul . On peut douter de l’utilité des mises à mort massives dans le cadre des actions routinières
d’empoisonnement.

SPA SUISSE

 

 2 extraits importants :http://www.bulletin-officiel.developpement-durable.gouv.fr/fiches/BO20128/met_20120008_0100_0024.pdf

 

Circulaire du 26 mars 2012 relative à des modifications du code de l’environnement et à la procédure de classement des espèces d’animaux nuisibles NOR : DEVL1204370C (Texte non paru au Journal officiel)

I.3. Les motifs de classement
 L’inscription des espèces d’animaux de ces trois groupes sur les arrêtés ministériels et préfectoraux se justifie par l’un au moins des motifs suivants :

1o Dans l’intérêt de la santé et de la sécurité publique.

2o Pour assurer la protection de la flore et de la faune.

3o Pour prévenir des dommages importants aux activités agricoles, forestières et aquacoles.

4o Pour prévenir les dommages importants à d’autres formes de propriété, sauf pour les espèces d’oiseaux.

 I.4. Les produits toxiques :

L’emploi de produits chimiques pour l’empoisonnement des animaux des espèces classées nuisibles au titre du code de l’environnement est désormais interdit.

---------------------------------------------------------------------------------------------------

Arrêté du 29 janvier 2007 fixant les dispositions relatives au piégeage des animaux
classés nuisibles en application de l'article L. 427-8 du code de l'environnement.

Article 13
Modifié par Arrêté du 18 septembre 2009 - art. 4
Tous les pièges doivent être visités tous les matins, par le piégeur ou un préposé désigné par lui et à cet
effet. Pour les pièges des catégories 3 et 4 de l'article 2 ci-dessus, cette visite doit intervenir au plus tard
dans les deux heures qui suivent le lever du soleil.
La mise à mort des animaux classés nuisibles dans le département capturés doit intervenir immédiatement
et sans souffrance.

En cas de capture accidentelle d'animaux non visés par l'article L. 427-8 du code de l'environnement, ces
animaux sont relâchés sur-le-champ.

Loi et rongeurs. Les rats sont-ils des animaux?

Or, en gros, les surmulots dits rats ne sont en rien dangereux mais au contraire benefiques pour nous et nos chiottes qu'ils empechent de se boucher avec les detritus qu'ils boulottent. Mais si on insiste dans l'erreur (specialité humaine, la repetition du pire) et qu'on veut supprimer les rats, les tuer ne sert à rien, les affamer non plus. De plus, les supprimer serait nocif pour nous.
Et cerise sur le cake, les immondes procedés employés par les gens dont les mairies sont interdits en principe, et ce, même pour les nuisibles ce que ne sont même pas les rats..

Seulement, pour eviter que les deratiseurs ne me zigouillent avec de la mort aux defenseurs de rats, il faudra les recycler  en nourrisseurs avec des appâts anti conceptionnels comme le contrapest (nom charmant, non?). Le voudront ils? Tout ça étant un affaire de fric, bien sûr, ils iront là où c'est le plus rentable pour eux; Et bien entendu, ils se foutent de l'interêt réel des payeurs, le contribuable qui est sous-informé et victimes de leur propagande. Business is business.

Les tueurs de pretendument nuisibles ou du moins genants pour la vue de je ne sais qui, et autres pseudo- analyseurs  de la situation des rats de Paris disent de cacher la nourriture qui profiterait aux animaux sous entendu afin qu'ils soient moins prolixes. Or c'est l'inverse. Les especes qui se sentent menacées font plus de bébés et les femelles font des puberté precoces.

Permettez moi de vous le dire: c'est d'une cruauté indicible et d'une connerie criminelle de   jeter la nourriture. Ce gâchis est immonde(on jette la moitié de ce qui est produit) et vraiment, c'est dur de devoir percevoir notre monde avec la lucidité que je partage avec bien peu de monde.

Le dr Salines dit dans le texte de Goument dans Libé que nous sommes des nourrisseurs compulsifs.
Aussi je voudrais dire que je suis mieux dans ce rôle pathologique selon sa norme.

je prefere la compulsion à l'aide que celle à affamer, à tuer, à ignorer la souffrance des autres et son devoir de generosité envers les faibles.
Le dr GS est genereux aussi: il veut notre bien et   nous envoyer nous faire "traiter" par je ne sais quel psychologie sociale (?).Fut un temps ou certains lieux dictatoriaux où nous nous serions retrouvés en Hopital psy, du côté malades! A chacun son symptôme. Mais il y en a de mieux que d'autres.

Affamer ne sert à rien, sinon à formater l'humain en robot insensible à la souffrance des autres, autre mauvais modèle pour les jeunes, et on voit ce que ça donne avec le succes de DAECH.

La cause de la sortie des rats des lieux où ils se cachent de notre engeance charmante et bienveillante? Il y en a plein:

=1°: pollution de l'eau des egouts par les megots les rats quittent le navire. De ça, je  suis persuadée mais sans etude sur la question; simple logique.

=2 travaux dans les égoûts et renovation urbaine, perturbant les egouts et les autres lieux de vie souterrains.

= 3 Rats de compagnie et de laboratoire abandonnés dans la rue, s'accouplant avec les rats des rues et fabriquant une descendance moins farouche et domestique qui approche l'homme. Un cochonglier rat, en qq sorte. C'est essentiel à noter car la loi pour les animaux domestiques est en principe  plus favorable bien que non appliquée, et  que celle des animaux sauvages cadre les periodes de chasse.

C'est certain que c'est arrivé vu que c'est l'unique espèce rat brun, même si on a provoqué des nuances de couleurs différentes, le rattus norvegicus dans les 3 cas.

Conclusion: on peut defendre les rats sur le plan juridique. C'est important.

 

Voir les commentaires

Pour le Dr Salines, le commentaire du dr Jean Paul Richier censuré par le moderateur du Parisien. Pétition rats.

18 Décembre 2016, 14:05pm

Publié par Jo Benchetrit

Ceci n'est pas un rat assassiné. Si on jouait à avant / après? merci aux deratiseurs!
Ceci n'est pas un rat assassiné. Si on jouait à avant / après? merci aux deratiseurs!

Ceci n'est pas un rat assassiné. Si on jouait à avant / après? merci aux deratiseurs!

Exclusivité: Le commentaire de Jean Paul Richier que vous ne lirez pas sous l'article

du Parisien parlant de moi car un moderateur nous y censure, y compris moi qui ai un droit de reponse pourtant, et il n'accepte que des comm. idiots et orduriers contre mon combat. le Parisien devrait faire un nettoyage, non? J'adhere à chaque mot de Richier. :

 


"Le Dr Salines est un homme qui a toute ma considération pour la façon remarquable dont il a su gérer le drame indicible qu'il a vécu il y a un an (le meurtre de sa fille au Bataclan).

Et il est clair que Mme Benchétrit, à l'initiative de la pétition, n'en avait pas connaissance, sinon elle aurait bien sûr rédigé différemment certaines formules de l'« exposé des motifs » de sa pétition.

 

Mais je suis cependant amené à contredire mon confrère, tel qu'il s'exprime dans cet article en tant que chef du SPSE : « les maladies portées par les rats sont relativement rares. Mais clairement, si on en caresse un, on peut en attraper, d’où le danger de leur prolifération »

- Premièrement, il n'est pas commun de caresser un rat brun sauvage, non seulement parce que la plupart des gens ont peur des « rats d'égoût », mais aussi parce que ces rats sont extrêmement méfiants et craintifs.

- Deuxièmement, on n'a pas plus de risque documenté à caresser un rat (dès lors que ni lui ni nous n'avons de lésions cutanées) qu'à caresser la plupart des animaux."

Signé jean Paul Richier.

Je viens de recevoir ce temoignage  sur FB: "merci josette de m'avoir acceptée,vraiment j vous admire, j ai des rats depuis 15 ans et j en ai une sauvage également...sauvee d'une dératisation,elle a perdu toute sa famille y a 2 ans,une dame super l' a récupérée,et ensuite c'est moi qu'ai pris la relève...elle m'en fait voir de toutes les couleurs!" ;)

 

Je découvre tout un monde de ratophiles fort sympathique ! Plus que les musophobes qui crient et peuvent se faire mal en fuyant.

Voir les commentaires

Une lettre type pour faire annuler une battue aux pigeons.

23 Janvier 2016, 10:43am

Publié par Jo Benchetrit

ces petites merveilles sont persecutées. La honte pour les humains d'etre si violents! ça leur retombe dessus, d'ailleurs;Les kalach en sont la preuve;

ces petites merveilles sont persecutées. La honte pour les humains d'etre si violents! ça leur retombe dessus, d'ailleurs;Les kalach en sont la preuve;

Ce qui suit est fondé juridiquement et médicalement (l'auteur est médecin).
cette lettre contient des infos indispensables dans le but de ne plus laisser les pigeons se faire canarder. Je parle des bisets (ou touriers dans cette région de Fendeille), mais il vaut mieux mettre bisets) car malheureusement, les pigeons sauvages comme les espèces pourtant en difficulté comme les palombes ne sont pas protégées. ceci peut être copié-collé si vous voulez obtenir le même résultat que son auteur : faire annuler la battue.

Monsieur le maire de Fendeille,

Nous vous rappelons que votre arrêté municipal organisant des battues aux pigeons touriers est totalement illégal.
Vous trouverez ci-joint la lettre du 4 août 2015 du préfet de Haute-Garonne, préfet de région, qui le confirme.
Les maires n'ont le droit d'organiser de battues administratives que contre des animaux classés nuisibles, ce qui n'est pas du tout le cas des pigeons bisets domestiques qui sont ce que vous appelez les pigeons touriers.
De plus les maires ne peuvent designer eux-mêmes le responsable de la battue qui doit obligatoirement être un lieutenant de louveterie et non le président de la société de chasse.
La battue est aussi une violation de l'arrêté préfectoral sur la sécurité publique et donc une mise en danger de la vie d'autrui.
Elle constitue des actes de cruauté envers des animaux domestiques, article 521-1 du code pénal, a minima des actes de maltraitance, article R654-1 du même code.
Également des infractions au code rural, notamment pour la mise à mort d'animaux sans étourdissement préalable, en-dehors des dérogations légales.
Également violation du règlement européen entré en vigueur le 1er janvier 2013 sur les dépopulations d'animaux pour motif (allégué) de santé publique ou d'environnement.
Les dégâts causés par les pigeons sont minimes ou nuls et ne justifient en aucune manière de tels actes.
Non seulement les pigeons des villes ne transmettent pas de maladies aux humains mais leur présence est même bénéfique pour la santé publique.

En cas de maintien de la battue, une plainte pénale sera déposée contre vous et le président de la société de chasse, outre un recours au tribunal administratif de Montpellier.et un déféré préfectoral.
Ce courrier constitue un recours gracieux auprès de vous en annulation de votre arrêté municipal.
Restant à votre disposition, nous vous prions d'agréer, Monsieur le maire de Fendeille, l'expression de notre considération distinguée.

Serge Kociak, porte-parole d'associations de protection animale.

Je vous rassure de suite, grâce à Serge, cette lettre a permis de faire réfléchir le maire qui a , finalement, annulé sa battue;
Il n'en reste pas moins que les pigeons ont en permanence une épée de Damoclès sur leur tête. On en veut à leur peau. Le terrorisme humain déteste les êtres vivants, n'est-ce pas? On obtient ce qu'on désire: la nature se vide de sa faune. Et les animaux de ville disparaisse, ou leur existence semble aux hommes un défi.

La musique de leurs paroles, dits chant ou roucoulement gêne nos riverains;..ils imaginent que les crottes sont des fantasmes de bébé, à savoir des scudes détruisant tout sur leur passage!

L'infantilisme humain est une plaie.

Voir les commentaires

Saloperie d'humains! Vous vous foutez de notre gueule? Abandon non castré, vous multipliez le probleme.

29 Octobre 2015, 19:22pm

Publié par Jo Benchetrit

Une bonne personne qui adopte beaucoup, c'est beau. Mais quand elle  meurt, ce sont pas ses enfants ou neveux qui les gardent, et ils finissent bien souvent dnas la rue. Donc tatouez,  sterilisez. Et faites un testament en faveur des chats.

Une bonne personne qui adopte beaucoup, c'est beau. Mais quand elle meurt, ce sont pas ses enfants ou neveux qui les gardent, et ils finissent bien souvent dnas la rue. Donc tatouez, sterilisez. Et faites un testament en faveur des chats.

Je vous le dis tout de suite: vous qui abandonnez les animaux, vous avez raison. Vous etes vraiment trop nul pour en meriter.
Mais n'allez pas jusqu'à les abandonner non castrés. Je resume: un chat non castré abandonné== 20.000chats en 4 ans.
Bon, beaucoup vont mourir dans d'atroces souffrances, mais ça, c’est pas vous qui allez vous sentir coupable; je ne cherche pas à vous changer, c’est peine perdue;
La médiocrité abjecte ne se rééduque pas;
Par contre, au lieu de les laisser dans les rues, amenez les dans un refuge, histoire qu'ils soient sterilisés; Pas d'illusion. Les refuges sont surchargés; il sera soit tué, soit remis dehors, soit gardé dans des conditions douteuses;
Mais c’est pas pire qu'avec vous. Et mieux que dans la rue.
Faites donc une fois dans votre vie un acte responsable: abandonnez vos animaux soit dans un refuge, soit parce que vous êtes trop feignasse, chez un vétérinaire;
Je ne devrais pas vous le dire, mais prenez un RV sous un faux nom, et partez en douce.

C'est qd même mieux que l'abandon dans les rues.

si le veto n'est pas aussi nul que vous, il appellera une association. Sinon...je ne donne pas cher de la peau de cet être qui a eu la malchance de devenir votre bete.
Mais dans la rue, ses chances des survie sont très faibles, et de souffrir mille morts très fortes, et il n'y aura pas toujours la vieille dame qui nourrit les chats errants car la dame n'est pas immortelle ou elle peut déménager, ou abandonner car epuisée.. De plus, la releve n'est pas assurée. Les jeunes, comme leurs parents, n'en ont rien à cirer, en principe, de ce qui se passe en bas de chez eux, sauf si c’est pour critiquer et dénoncer la vieille en question qui ose nourrir au detriment de son temps, de son fric et de sa santé, des pauvres abandonnés affamés, les vôtres.

Rassurez vous. Vous n'etes pas seul. La nullité (ou son double, l'abjection)est la chose la plus frequente dans notre espece; C'est pour ça qu'on est tous très très en colère.

Les veterinaires n'echappent pas à cette regle, n'obligeant pas les maitres à tatouer leurs animaux, et encore moins à les sterilser.
Il y a des exceptions qui sauvent l'honneur, mais une exception, par definition, c'est assez rare.

La protection animale ne peut plus faire face aux abandons massifs de chats
Le Monde.fr | 28.10.2015 à 17h39 • Par Francine Aizicovici :



Sur leurs pages Facebook et leurs sites internet, sur leurs portes closes, bon nombre d’associations de la protection animale et de refuges affichent, ce mercredi 28 octobre, leur « colère » : « Ras le bol des abandons ! Stérilisez vos animaux ou n’en prenez pas ! » Ces structures, qui font face à la multiplication des abandons de chats, dénoncent une situation devenue ingérable. Plus de place en refuge, plus de place dans les familles d’accueil en attendant une adoption, plus d’argent pour les soins vétérinaires.





Lancé par le collectif Chats 100 % stérilisation obligatoire, créé il y a huit mois, qui vient d’adresser un « plan chat » à Stéphane Le Foll et Ségolène Royal, respectivement ministre de l’agriculture et ministre de l’écologie, ce mouvement exige une loi pour la stérilisation obligatoire de tous les félins. Seule façon, selon elles, d’endiguer la prolifération des chats qui débouche sur un flot quotidien d’abandons, de maltraitances des riverains, d’empoisonnements, d’euthanasies à la chaîne.

Une situation, disent les associations, dont l’Etat se désintéresse en se reposant entièrement sur elles, leurs bénévoles et le financement privé.
« Il est irresponsable de laisser naître d’autres chats parce que ces chatons prennent la place de chats sans maîtres qui sont à l’adoption », souligne Karine Sennesal, vice-présidente de l’association Chaperlipopette77, située à Chaumes-en-Brie (Seine-et-Marne). Une femelle pouvant donner naissance à trois portées par an, comportant chacune 4 à 6 chatons, qui à leur tour vont se reproduire, peut aboutir, en quatre ou cinq ans, à un accroissement de l’effectif de 15 000 à 30 000 individus !

L’abandon passible de 30 000 euros d’amende
« Il y a tellement d’abandons que nous avons arrêté les entrées depuis mi-septembre, regrette Jeaninne Hermann, présidente du refuge Gireau Les chats de Stella, à Vence (Alpes-Maritimes). Dans ce lieu boisé, qui dispose d’une quinzaine de chalets sur 1,5 hectare, vivent actuellement 285 félins. « Tous les jours, on nous appelle pour nous demander de prendre des chats dont les maîtres ont divorcé, dont le propriétaire est décédé ou parti en maison de retraite, etc. »
Le chat errant n’est pas, le plus souvent, un chat né dehors. « C’est un chat de particulier non stérilisé ou son descendant qui a été mis à la rue », constate amèrement Mme Sennesal. L’abandon est pourtant un acte passible d’une peine de deux ans d’emprisonnement et de 30 000 euros d’amende, au même titre que la maltraitance. Mais les plaintes sont rares et quand elles existent, peu aboutissent.

Le nombre de chatons des rues, selon Cécile Aubois, trésorière de l’association Citanimal, à Valenciennes (Nord) « ne cesse d’augmenter. Cette année, on a touché le fond. On reçoit dix appels par jour pour prendre en charge des chatons récupérés dans des poubelles, dans des jardins, à la déchetterie, dans un carton posé sur les haies de la ville ».
Pour cette jeune femme, propriétaire de neuf chats et de trois chiens, le manque de moyens pour la stérilisation « n’est plus une excuse. Il est en général possible de payer le vétérinaire en plusieurs fois, on peut aussi aider au financement de l’acte ».

« Chat libre »
Depuis janvier 2015, les maires ne peuvent en principe diriger les chats errants directement vers la fourrière – où la plupart du temps c’est l’euthanasie assurée – que si le programme de stérilisation, d’identification prévu par le Code rural n’a pas pu être mis en œuvre. Ce programme confère aux félins de la rue le statut protecteur de « chat libre ».
Beaucoup d’associations l’appliquent d’elles-mêmes, comme Les chats libres de Nîmes, mais sans le soutien du maire, comme à Nîmes. « Il nous verse une subvention qui ne permet de stériliser qu’une vingtaine de chats par an, alors que nous en stérilisons nous-même 1 500 par an grâce à des fonds privés », témoigne Laure Breye, présidente de l’association Les chats libres de Nîmes, qui a publié en 2014 le livre Le Peuple de l’ombre ou Les histoires humaines et félines des Chats libres de Nîmes agglo (Editions du Puits de Roulle). « Cela fait huit ans, reprend-elle que nous essayons de convaincre le maire » d’engager le programme inscrit dans le Code rural. En vain.

Pour Mme Aubois, de Citanimal, les associations et les refuges « ont eux-mêmes une part de responsabilité dans cette catastrophe. On a beaucoup fait d’assistanat, en trouvant des solutions, nous les bonnes âmes, pour les gens qui ont laissé leur chat se reproduire, en assumant leurs responsabilités à leur place ».
Au vu du nombre d’associations réunies dans le collectif Chats 100 % stérilisation obligatoire, Jacqueline Raynaud, l’une de ses responsables, estime l’opération réussie. « C’est un miracle d’avoir pu réunir près de 500 associations dans ce milieu de la protection sociale qui n’est pas soudé habituellement, où les ego de chacun empêchent de travailler ensemble et d’avancer », constate-t-elle.

• Francine Aizicovici
Journaliste au Monde

Voir les commentaires

La CVN porte plainte pour les ragondins torturés par des beaufs de la FNSEA. Lettre de Charolois au prcureur.

10 Novembre 2014, 06:32am

Publié par Jo Benchetrit

Ces ragondins torturés par les sadiques de la FNSEA sont aussi mis à mal dans la nature par les pires des nuisibles, les hommes...Personne ne le dit.

Mais pour ce qui s'est passé à cette sinistre manif, on reagit.

Chèr(e)s ami(e)s,

vous trouverez ci-dessous la lettre envoyée par notre Président au Procureur du TGI de Nantes, pour demander des poursuites contre les agriculteurs qui se sont tristement illustrés lors de la manifestation de mercredi.

Rappel des faits: http://www.dailymotion.com/video/x29dsxo_agriculteurs-en-colere-sur-des-ragondins_news?start=11


Bien amicalement.

Jean-Paul PERONNET

Secrétaire général

-------------------------------------------------------------

Convention Vie et Nature

Gérard CHAROLLOIS

FRANCBAUDIE

24380 VEYRINES DE VERGT Le dimanche 9 novembre 2014

A Monsieur le procureur de la république près LE TRIBUNAL DE GRANDE INSTANCE DE NANTES

Monsieur le Procureur de la république,

La CONVENTION VIE ET NATURE a l'honneur de porter à votre connaissance les faits délictueux suivants:

Le mercredi 5 novembre 2014, le syndicat agricole FNSEA, organisa, dans la ville de NANTES, une manifestation avec tracteurs, remorques, jets de lisier et fumier sur les bâtiments publics.

A l'occasion de ces faits, des manifestants amenèrent des ragondins captifs, les lancèrent par-dessus les grilles de la préfecture, les frappant à coups de pieds, les peignant en rouge et les écrasant avec leurs tracteurs.

Si le ragondin, rongeur originaire d'Amérique du sud, introduit en Europe pour sa fourrure par des exploitants et désormais participant de la faune locale, peut être qualifié, juridiquement, d'animal vivant à l'état libre, il convient, à l'évidence, de constater que ces animaux étaient en l'espèce tenus en captivité.

Dès lors et de manière indubitable, ils bénéficient de la protection légale édictée par l'article 521 I du code pénal qui érige en délit correctionnel le fait de perpétrer des actes de cruauté envers un animal tenu en captivité.

L'infraction, attestée par des vidéos de la scène, établie tant au regard des faits que du droit applicable, ne saurait être impunie en la seule considération de la qualité des auteurs.

Il est en effet observable qu'en ce pays, les lois varient en fonction des personnes se trouvant dans des situations identiques.

Si des écologistes, des protecteurs des animaux et de la nature, des étudiants, des salariés répandaient des tonnes d'ordures dans les rues des villes, il est bien peu probable que les forces de l'ordre n'interviennent pas avec brutalité comme elles le firent à MAUBOURGUET contre les très pacifiques manifestants contre la corrida, qui ne jetaient aucun détritus ou contre les occupants de la zone humide de SIVENS.

Or, le principe premier d'un Etat de droit est l'égalité des citoyens devant la loi.

Ce principe est bafoué lorsque certains lobbies peuvent, en toute impunité, perpétrer publiquement, tapageusement, des infractions qui conduiraient tout autre citoyen devant les tribunaux répressifs.

Le fait de massacrer d'inoffensifs ragondins dans la cour d'une préfecture constitue le délit d'acte de cruauté envers des animaux captifs.

Ces actes ont suscité une très vive émotion publique.

Tout animal est un être sensible, ce qu'édictent nos lois et que commandent nos consciences.

Ceux qui se sont livrés à ces actes dégradants recueillent le mépris de nos contemporains et prouvent la persistance d'une regrettable arriération éthique.

Nous demandons que soient engagées à leur encontre des poursuites judiciaires.

Avec l'assurance de notre meilleure considération.

Gérard CHAROLLOIS

Président de la CONVENTION VIE ET NATURE

-

Chèr(e)s ami(e)s,

vous trouverez ci-dessous la lettre envoyée par notre Président au Procureur du TGI de Nantes, pour demander des poursuites contre les agriculteurs qui se sont tristement illustrés lors de la manifestation de mercredi.

Rappel des faits: http://www.dailymotion.com/video/x29dsxo_agriculteurs-en-colere-sur-des-ragondins_news?start=11


Bien amicalement.

Jean-Paul PERONNET

Secrétaire général

-------------------------------------------------------------

Convention Vie et Nature

Gérard CHAROLLOIS

FRANCBAUDIE

24380 VEYRINES DE VERGT Le dimanche 9 novembre 2014

A Monsieur le procureur de la république près LE TRIBUNAL DE GRANDE INSTANCE DE NANTES

Monsieur le Procureur de la république,

La CONVENTION VIE ET NATURE a l'honneur de porter à votre connaissance les faits délictueux suivants:

Le mercredi 5 novembre 2014, le syndicat agricole FNSEA, organisa, dans la ville de NANTES, une manifestation avec tracteurs, remorques, jets de lisier et fumier sur les bâtiments publics.

A l'occasion de ces faits, des manifestants amenèrent des ragondins captifs, les lancèrent par-dessus les grilles de la préfecture, les frappant à coups de pieds, les peignant en rouge et les écrasant avec leurs tracteurs.

Si le ragondin, rongeur originaire d'Amérique du sud, introduit en Europe pour sa fourrure par des exploitants et désormais participant de la faune locale, peut être qualifié, juridiquement, d'animal vivant à l'état libre, il convient, à l'évidence, de constater que ces animaux étaient en l'espèce tenus en captivité.

Dès lors et de manière indubitable, ils bénéficient de la protection légale édictée par l'article 521 I du code pénal qui érige en délit correctionnel le fait de perpétrer des actes de cruauté envers un animal tenu en captivité.

L'infraction, attestée par des vidéos de la scène, établie tant au regard des faits que du droit applicable, ne saurait être impunie en la seule considération de la qualité des auteurs.

Il est en effet observable qu'en ce pays, les lois varient en fonction des personnes se trouvant dans des situations identiques.

Si des écologistes, des protecteurs des animaux et de la nature, des étudiants, des salariés répandaient des tonnes d'ordures dans les rues des villes, il est bien peu probable que les forces de l'ordre n'interviennent pas avec brutalité comme elles le firent à MAUBOURGUET contre les très pacifiques manifestants contre la corrida, qui ne jetaient aucun détritus ou contre les occupants de la zone humide de SIVENS.

Or, le principe premier d'un Etat de droit est l'égalité des citoyens devant la loi.

Ce principe est bafoué lorsque certains lobbies peuvent, en toute impunité, perpétrer publiquement, tapageusement, des infractions qui conduiraient tout autre citoyen devant les tribunaux répressifs.

Le fait de massacrer d'inoffensifs ragondins dans la cour d'une préfecture constitue le délit d'acte de cruauté envers des animaux captifs.

Ces actes ont suscité une très vive émotion publique.

Tout animal est un être sensible, ce qu'édictent nos lois et que commandent nos consciences.

Ceux qui se sont livrés à ces actes dégradants recueillent le mépris de nos contemporains et prouvent la persistance d'une regrettable arriération éthique.

Nous demandons que soient engagées à leur encontre des poursuites judiciaires.

Avec l'assurance de notre meilleure considération.

Gérard CHAROLLOIS

Président de la CONVENTION VIE ET NATURE

--

Voir les commentaires

Femme policier + une main au derriere= 9 mois ferme.Angers et Caramel martyr de la pizza du chateau? 2 mois avec sursis.

15 Août 2014, 05:46am

Publié par Jo Benchetrit

La femme ideale du  prévenu!
La femme ideale du prévenu!

Le restaurateur de la Pizza du Château, un tortionnaire de chats, avait fait volontairement mourir un chat qu'il avait piégé exprès. Et ce n'etait pas le 1° chat à qui il avait fait subir cette horreur. Le chat, qu'il avait mis en cage et aspergé de soude caustique concentrée, après des jours d'atroces souffrances, y compris dans les yeux, avait été delivré par les employés. Brûlé au 3°degré, aveugle, et confié pour soins à la SPA. C'est là que ce pauvre petit rouquin fut nommé Caramel. Mais horriblement atteint il fut euthanasié tant il souffrait .

Verdict pour le monstre : 2 mois avec sursis ! Par contre une main au derrière, à Angers coûte la peau des fesses.

Moralité : il est plus grave de donner une petite claque que de jouer les barbares avec des animaux... C'est ce qu'on appelle la justice en d'Angers.

La  vie du petit  martyr, à Angers, ne vaut rien. Justice honteusement speciste.

La vie du petit martyr, à Angers, ne vaut rien. Justice honteusement speciste.

Voir les commentaires

1 2 3 4 5 6 > >>