Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Psychanalyse et animaux.

L214 était sur FR3 à "Pieces à conviction".-. Ils ont besoin de sous: la cause des animaux de boucherie.

3 Juillet 2010, 08:57am

Publié par Jo Benchetrit

Il y a 4 jours, sur fr3, nous avons pu voir  "Pieces à conviction" avec des images terribles de L214 sur la souffrance des animaux de boucherie.

 

 

Emission France 3 du 28 juin 2010 : Pièces à conviction.

                                                             Thème : Assiette tous risques.

Contenu de l’émission :

Norvège : les cabillauds se nourrissent des déjections des saumons élevés dans les fermes aquacoles, soignés contre un parasite (le pou du saumon) à l’aide de diflubenzuron(insecticide strictement réservé aux végétaux : résultat : autour de la ferme les cabillauds mutent. Les autres poissons autour meurent sous l’effet de l’insecticide diffusé dans le fjord.

Ainsi le saumon, réputé contenir des oméga 3, recommandé pour lutter contre le cholestérol, tant dans son mode d’élevage que dans les propriétés comestibles qu’il présente, est  nocif.

 

France :

  • les poissons de la baie de Seine (haut lieu de la pêche française) ne sont guère consommables. La Seine, véritable tout à l’égout, transporte notamment des pyralènes (2000 ans pour en être débarrassé). La sardine est interdite de pêche. En septembre (il faut que l’économie touristique passe) cela sera le cas du hareng et du bar. Concernant cette dernière espèce, il convient, dit-on, d’éviter de manger les gros sujets - trop vieux – car ils ont concentré au cours de leur vie les pyralènes.
  • les cochons sont soignés, mais surtout engraissés (à outrance) à l’aide d’antibiotiques (profit oblige) ce qui conduit ces derniers à être inefficaces pour l’être humain lorsque celui-ci en a besoin. Conséquence : 2 individus semaine ne peuvent plus être soignés contre 2 par mois il y a quelques années car il n’y a plus de famille antibiotique disponible.
  • les lapins comme les poules en batterie ne sont pas mieux lotis que leurs prédécesseurs.

       

En vrac, les méfaits : cancer du sein (pour les femmes prédisposées génétiquement), les cancers des intestins, du colon, du foie, augmentent, les enfants dits hyperactifs, les troubles du comportement physique et intellectuel sont en nombre croissant. 

Le cynisme régnait sur l'emission; on disait, au lieu de parler des pauvres bêtes, "d'aliments" nourris avec des trucs dégueulasses et on s'indignait du fait que ça retombait sur notre santé à nous, visiblement  l'espèce superieure en tout.
Quand soudain, renversement ideologique de taille, l'emission est devenue "humaine" au sens noble du terme : la courageuse et ravissante Brigitte Gothière de L214 est apparue, et elle fut superbe, avocate de "l'aliment"renommé par éthique de ses noms d'animaux. Rappelant que l'on a pas tout les droits car l'animal est un être vivant sensible. Des images terribles, accusatrices, pathétiques, furent miraculeusement montrées: des cochonnets aux regards en forme de SOS,  un bébé lapin dont vous verrez plus bas la photo, n'ayant aucun appui à cause des grilles trop écartées pour ses papattes. 
C'est pour cela qu'on doit les aider. Tout don est déductible à 66% des impôts.
L214 : Pas de vacances pour les animaux dans les élevages

Cher(e) ami(e),

Brigitte Gothière dans le reportage Pièce à conviction   



Lapereau mort dans le reportage Pièce à conviction

Au moment même où vous lisez cette lettre, rien qu'en France, 40 millions de poules et 9 millions de lapins sont enfermés dans des cages alignées en batterieUn million de truies ne peuvent quasiment pas bouger, bloquées dans des stalles. Et vous savez que ce ne sont là que quelques exemples.

Jamais dans l'histoire les animaux n'auront été si nombreux à souffrir dans les élevages, transports et abattoirs. Pourtant, grâce aux images diffusées dans les médias, un débat public et des remises en cause des pratiques standard d'élevage sont en train d'émerger. Ce début de semaine, en prime time sur France 3, le reportage de Pièces à conviction a levé un bout de voile sur la réalité du terrain. Des images de L214 ont été diffusées pour rendre compte de l'élevage intensif français. Nous avons été interviewés et avons promu l'idée d'un moratoire sur l'élevage intensif et d'une journée végétarienne par semaine dans la restauration collective.

En Europe, grâce au travail militant, de nombreuses grandes surfaces bannissent les œufs de cages de leur rayon. Aux Pays-Bas, la castration à vif des porcelets va bientôt être reléguée au musée des horreurs.
En France, ensemble, nous avons obtenu 
une première victoire avec Novotel qui a renoncé aux œufs de batterie et l'idée d'un repas végétarien hebdomadaire progresse, notamment en Île-de-France.

Image L214 de cochons en stalles   

Cet été, nous allons poursuivre notre travail et discuter avec la grande distribution sur les avancées réalisables en France. Nous avons besoin de vous !

 

C'est parce que L214 est une association totalement indépendante financièrement qu'elle peut aller enquêter et prendre position pour la protection des animaux exploités sans considération par l'industrie agroalimentaire.

Merci d'avance pour votre soutien !

Brigitte Gothière, chargée de campagne Élevage

Nous aider : Faites un don à L214        

Commenter cet article

nana 03/07/2010 18:11



Merci pour ton appel d'aide à L214: ce sont vraiment des frères de coeur et de pensée.Je perçois Brigitte comme un être humain humain ce qui devrait être un pléonasme et qui
malheureusement pourtant n'en est pas un car les êtres humains humains ne courent pas les rues.


Adhérente à cette formidable association, je ne manqerai pas de leur apporter à nouveau mon soutien.


Merci pour tes bons souhaits.Passe également de bonnes vacances emportant dans tes bagages ton amour des animaux.