Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Psychanalyse et animaux.

le trafic d'animaux est au 2° rang des plus lucratifs. Près de 10.000 oiseaux saisis par Interpol. La faute à qui?

14 Août 2012, 15:15pm

Publié par Jo Benchetrit

  Rabâchons: N'achetez JAMAIS D'ANIMAUX. Enfin, si vous respectez et aimez les animaux.

Au passage, acheter des oiseaux, comme les perroquets, c'est horrible et criminel.Regardez plus bas dans quelles conditions on les passe.

je transmets un mail sur ce sujet:

Message plus bas venant de Daniel JACOB

 

 

 

 

lundi 13 août 2012

Plus de 8 700 oiseaux et autres animaux saisis dans le cadre d’une opération INTERPOL


Oiseaux retrouvés par la police nationale colombienne - Interpol

 

Plus de 8 700 oiseaux et autres animaux, dont des reptiles, des mammifères et des insectes, ont été saisis et près de 4 000 personnes arrêtées dans le cadre d’une opération menée dans 32 pays et coordonnée par INTERPOL,  entre avril et juin 2012, contre le commerce et l’exploitation illicites des oiseaux et de leurs produits.


L’opération Cage, à laquelle ont participé des autorités nationales de protection de la nature, la police, les douanes et des services spécialisés, a également permis la saisie de matériel de piégeage, d’armes et de munitions au cours d’une série de perquisitions et d’interventions menées notamment dans des ports, des aéroports, des services postaux, des marchés, des animaleries et chez des taxidermistes en Amérique du Sud, en Amérique centrale et en Europe.


Alors que l’opération visait le commerce illégal des oiseaux, de l’ivoire d’éléphant ainsi qu’un certain nombre d’autres espèces de la faune et de la flore ont été découverts, parmi lesquelles des tortues, des poissons et d’autres animaux sauvages vivants, qui ont, autant que possible, été réintroduits dans leur milieu naturel. L’opération Cage a été lancée en réponse au commerce transfrontalier illégal croissant d’oiseaux sauvages élevés en captivité et de leurs œufs, et à l’implication croissante des réseaux criminels dans leur acheminement entre l’Amérique latine et l’Europe.


« L’opération Cage montre clairement, une fois de plus, l’ampleur mondiale du problème du commerce illégal des oiseaux et des autres espèces sauvages, qui n’est pas qu’une question de criminalité organisée, mais qui représente également un risque pour la biosécurité », a déclaré David Higgins, le responsable du Programme INTERPOL sur les atteintes à l’environnement.
« Les malfaiteurs se livrant à ce type de commerce illégal ne se préoccupent pas du bien-être des oiseaux et des animaux, ni du fait que les espèces qu’ils traquent sont menacées d’extinction. Seuls les profits qu’ils peuvent en tirer les intéressent ».


 
 
 
 
 
-------Message original-------
 
Date : 14/08/2012 08:23:56
Sujet : TR: Plus de 8 700 oiseaux et autres animaux saisis...
 

Scandaleux ! dangereux ! GRAVE ! il y a un moment que certains Animaux détenus en Animalerie devraient être interdits ! et lorsqu’ils le sont cela devrait être DANS DE TRES BONNES CONDITIONS !je suis parfois scandalisée par ce que je vois ! il n’y a pas assez de contrôles !C’EST LA FRANCE !

Les chiens ne sont pas tous pucés pourtant la loi…exige que… !!!on verra plus tard c’est trop fatigant !!!!!!!!!!les Français sont les Rois de la contestation !!!!!!!

AM

 

 

De : marie-rose.heckmann@wanadoo.fr [mailto:marie-rose.heckmann@wanadoo.fr] 
Envoyé : mardi 14 août 2012 01:51
À : undisclosed-recipients@sfr.fr
Objet : Plus de 8 700 oiseaux et autres animaux saisis...

 

c



Information du site internet interpol

 

 

 

-------Message original-------

 

Date : 13/08/2012 23:01:52

Sujet : Plus de 8 700 oiseaux et autres animaux saisis...

 

Plus de 8 700 oiseaux et autres animaux saisis dans le cadre d’une opération INTERPOL

Plus de 8 700 oiseaux et autres animaux, dont des reptiles, des mammifères et des insectes, ont été saisis et près de 4 000 personnes arrêtées dans le cadre d'une opération menée dans 32 pays et coord...

Afficher le post de Daniel Jacob ou y ajouter un commentaire »

 

Commenter cet article