Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Psychanalyse et animaux.

Spécial psychologues secteur public, contractuels et titulaires. Petition pour augmentation de salaire

15 Mai 2013, 16:37pm

Publié par Jo Benchetrit

Lutte corporatiste mais utile. Nous, les psy, qui avons fait entre bac + 5 et bac +6 comme moi, selon la fac et l'année d'études, mais ça peut aller encore plus loin, si on fait un doctorat, et bien plus si on compte les années de formation psychanalytiques, sommes sur exploités dans le secteur public. il fuat atteindre au moins 10.000 avant le 28 mai !!! Donc, vite, on est pressé.

Lisez plutôt. Merci de faire suivre aux psy que vous connaissez.

Psychologues Fonction Publique Hospitalière et Territoriale : contractuels/titulaires même combat

Non au salaire de misère !

25 mars 2013 / Union fédérale Médecins, ingénieurs, cadres, techniciens UFMICT

Depuis plus de 20 ans le salaire des psychologues n’a pas été revalorisé dans la fonction publique hospitalière et territoriale !

Le salaire net d’un-e psychologue est de :

- 1425 €/mois en début de carrière avec un diplôme requis BAC+5 (master 2 ou DESS)

- et en fin de carrière, au bout de 30 ans dans le meilleur des cas, 2800 € (classe normale) et 3200 € (hors classe).

Dans le secteur conventionné, relevant de la convention collective nationale 66, un-e psychologue débute à 2400€ net !

60% des psychologues de la Fonction Publique Hospitalière (FPH) sont contractuel-les et exercent souvent à temps partiel. Un-e psychologue exerçant à 50% touche 700€ par mois, et vit en dessous du seuil de pauvreté !

Depuis la dernière décennie, la hiérarchie des salaires entre les professions au sein de la FPH et la FPT ne respecte plus le niveau de formation. Certaines grilles ont été ponctuellement revalorisées sans tenir compte de l’équilibre de l’ensemble. Aujourd’hui, un-e psychologue débute au même salaire que d’autres professionnel-les de niveau licence, tandis qu’elle/il termine très en dessous de certaines professions dont le niveau de qualification est pourtant équivalent.

Les psychologues sont majoritairement des femmes : 80 % du corps environ. Comme dans toutes les filières très féminisées de la santé, la  qualification et les responsabilités des psychologues ne sont pas reconnues et sont sous payées !

Nous revendiquons :

  • une reconnaissance salariale de notre qualification et de nos responsabilités,
  • une refonte complète de notre grille,
  • une grille linéaire en adéquation avec notre diplôme et les responsabilités accrues qui nous incombent,
  • un début de carrière au 8ème échelon actuel, soit 2450€ brut, et le double en fin de carrière soit 4900€,
  • un déroulement de carrière plus court, sur 20 ans maximum.

6916 signatures

Votre signature est validée. Merci !

Informatique et liberté

Commenter cet article

Jo benchetrit 24/01/2015 12:50

C'est vrai, Danielle, je suis d'accord. il est vrai qu'on voit midi à sa porte. ;) es tu contractuelle? Où ça?

que penses tu de mon dernier article?

Jo benchetrit 24/01/2015 12:52

euh, pardon , je n'ai pas vu que le dernier comm sur ce texte assez vieux, etait de Bernard...à qui j'adresse les mêmes questions, dsl. il faut contacter les syndicats de son hôpital et aussi celui des psychologues.

GALAUP Bernard 19/01/2015 11:50

En tant que Psychologue Clinicien - Psychopathologue suis d'accord avec vous.

Danielle Millet 16/05/2013 12:44


Je signe, bien sûr, et je fais suivre à mes contacts.



Mais à part citer le fait que les contractuels existent et sont TRES nombreux, le reste du texte ne se préoccupe que de la carrière et du salaire des titulaires, comme d'habitude ... Quelles
propositions pour les contractuels ?


 


 

Jo Benchetrit 16/05/2013 11:11


Danielle, merci de ces précisions effarantes sur les rémunérations et  le niveau de vie des vacataires! Dans un contexte de travail de plus en plus exigeant et oppressant.


Merci de faire suivre à tes contacts. il faut que ça bouge!



mais ce syndicat, la CGT, dit ce qui est cité ici:


"60% des psychologues de la Fonction Publique Hospitalière (FPH) sont contractuel-les et exercent souvent à
temps partiel. Un-e psychologue exerçant à 50% touche 700€ par mois, et vit en dessous du seuil de pauvreté !"

Danielle Millet 16/05/2013 10:28


Jo, je me permets de compléter par ceci :


Pour les psychologues contractuel(le)s, la rémunération de début de carrière (1er échelon) reste la même jusqu'à la fin de carrière (1425 € net/mois). 



Et, il y a autant de psys en CDD avec des temps partiels que de psys titulaires dans la fonction publique hospitalière et territoriale. Ceux-ci sont dans des situations de grande
précarité, identiques (voire pires) que celles des usagers des services sociaux où ils sont employés ...


Les psychologues contractuels (autrefois "vacataires") ont toujours été ignorés par les syndicats, quels qu'ils soient. Et cela semble encore être le cas ici !


Cordialement,


Danielle Millet