Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Psychanalyse et animaux.

Zoophilie légale au Danemark. Pétition.

26 Février 2014, 05:06am

Publié par Jo Benchetrit

 



"
"Au Danemark , la zoophilie est légale tant qu'aucune blessure physique n'est infligée à l'Animal. Le pays tolère même les bordels animaliers ou les Animaux sont attachés , muselés et violés.
Un grand mouvement pour s'élever une bonne fois pour toutes contre toute l'exploitation animale quelle qu'elle soit, c'est pour bientôt ou bien les humains sont définitivement répartis entre gros malades mentaux et indifférents les regardant faire d'un œil torve? Engagez-vous, militez, informez, réagissez!
Finalement on accuse toujours les défenseurs des animaux de ne pas s'occuper des humains, mais ceux qui ne font rien font bien pire: ils croient que l'humain est fondamentalement mauvais et ne peut pas évoluer, en fait!" 
Michèle Végé
Stop !!! Sexual use of Animals is legal in Denmark.!!!!.Help us stop this evil and make it illegal !
jo just added signature #63,454 to the petition.
Dear population of the world Today we come to right a...
 
  •  Merci de signer, c'est vraiment important.
     
    je suis desolée de mes pensées...mais je crois vouloir la peine de mort pour ces tortionnaires, parce qu'helas, contre la perversion, les psy sont desarmés. mais bon, je suis contre à cause du probleme enorme des erreurs judiciaires. Sinon, quand on est sûr...c'est dur de savoir qu'en les remettant dehors, ils condamnent des innocents. Et en prime, quand c'est legal... 
    Je pense qu'un tel pays ne devrait pas faire partie de l'UE. Mais bon, la France  avec le foie gras, les élevages horribles, la corrida...non plus.
    j'ai laissé ceci:
     Incredible. Denmark, what happens with you? Are you quite mad? that cruelty is yours? I respected you because of your behavior during the last war. But now...It is finished.
     

 

""Au Danemark , la zoophilie est légale tant qu'aucune blessure physique n'est infligée à l'Animal. Le pays tolère même les bordels animaliers ou les Animaux sont attachés , muselés et violés.
Un grand mouvement pour s'élever une bonne fois pour toutes contre toute l'exploitation animale quelle qu'elle soit, c'est pour bientôt ou bien les humains sont définitivement répartis entre gros malades mentaux et indifférents les regardant faire d'un œil torve? Engagez-vous, militez, informez, réagissez!
Finalement on accuse toujours les défenseurs des animaux de ne pas s'occuper des humains, mais ceux qui ne font rien font bien pire: ils croient que l'humain est fondamentalement mauvais et ne peut pas évoluer, en fait!" Michèle Végé

Voir les commentaires

Trop d'amis? Comment vous faire des ennemis en 2 ou 3 conseils.

24 Février 2014, 19:55pm

Publié par Jo Benchetrit

http://www.bruisedandbattered.com/blog/wp-content/uploads/2013/04/Desert.jpg

 Le vide vous tente ?  

 

Vous souffrez de votre succès.  Vous avez 50.000 amis FB, 200 amis en vrai, ils débarquent à l'improviste, votre téléphone ne cesse de sonner, vous avez 14 invitations à diner par semaine et êtes forcé de manger 2 fois par soir pour ne faire de peine à personne, votre boite mail et votre graisse débordent…Trop, c'est trop.
  Une solution : ne soyez plus politiquement correct.

J’ai pour vous  de quoi rendre tout cela plus calme.


  Défendez Israël... Ne plus dire que c'est le diable,  un pays cruel et raciste voire encore plus nazi que les nazis.

Ou bien
  Dites que vous protégez les animaux et êtes végétariens, mieux encore vegan. Envoyez des infos sur la vivisection, les élevages, les coulisses du cirque etc. 

 

Par securité, vous pouvez cumuler les 2.

 

Vous ne serez jamais plus privé de désert.

Enfin, si tout va bien.


Mais si vous avez encore trop d'amis, s'ils continuet à vous coller, vous envahir, vous devorer, alors, refusez en toute circonstance de hurler avec les loups  en ne  lynchant plus personne.  Rien ne soude plus les humains moyens que la haine d'un autre.

Les juifs, les rats, les araignées et les pigeons en savent quelque chose!


Et si ça ne marche toujours pas, désolée, c'est que vous devez avoir un immense charisme...Et contre ça, que faire?

Profitez-en tout de même pour transmettre les idées de justice et de respect de l'autre sous toutes ses formes qui s'imposent.

L'humanité manque cruellement de gens comme vous. Alors, faites contre mauvaise fortune bon coeur et  allez- y. Il faut en finir avec la barbarie...On compte sur vous, mais ne fondez pas une nouvelle religion  car c'est encore une occasion de haïr les autres, les "pas comme nous".

La raison suffit si elle est bien accueillie. Et vu ce que vous êtes, je ne me fais plus de souci. La preuve, je vais faire un petit dodo et vous laisse tout le boulot. 

Au fait, venez diner quand vous voulez. Il y aura toujours un plat de lentilles aux saucisses vegans pour vous.

Voir les commentaires

Le CRAC dénonce les délires d'élus aficionados.

24 Février 2014, 16:54pm

Publié par Jo Benchetrit

madrid-manif-corrida.jpg

Militants anticorrida de Madrid: voici la "violence" des opposants à la torture des tarémachistes.

 

Bonsoir,

 

C’est une stratégie de leur part : nous faire passer pour des violents, et à force de le dire et de le répéter, le faire croire au plus grand nombre par média interposés. Raison pour laquelle nous avons diffusé avant-hier le communiqué ci-dessous qui a été repris dès le lendemain par Radio France Bleu Gascogne (fichier joint).

L’histoire de la dissolution du CRAC est de la pure intox. L’objectif est de marquer les esprits : si des députés demandent sa dissolution, c’est bien qu’ils sont dangereux !

Nous allons voir avec nos avocats pour attaquer en diffamation les personnes qui diffusent ces rumeurs sur notre « hyper-violence ». Nous sommes dorénavant dans une guerre de l’image.

 

Restons soudés en effet. Merci beaucoup !

 

 

Communiqué de presse. Le CRAC Europe dénonce fermement les propos diffamatoires

des élus aficionados

 

Nous constatons, à travers leurs interventions médiatiques réitérées,  la volonté manifeste des défenseurs de la corrida de faire passer notre association le CRAC Europe pour une structure violente qu’il faudrait dissoudre. Et bien entendu, si messieurs Marleix, Fournier, Couderc et Dumas, députés et sénateurs aficionados, demandent au ministre de l’intérieur la dissolution du CRAC, c’est bien que nous sommes « violents ». Nous invitons les observateurs à ne pas tomber dans ce sophisme grossier.

Qui sont les violents ? Est-ce si difficile de le constater de manière objective ? Ce sont ceux qui torturent des animaux pour le plaisir, ceux qui tabassent et menacent de mort des militants pacifiques et sans défense, enchaînés et à genoux sur le sable des arènes, ceux qui crient « A mort, lâchez les taureaux ! » lorsque nous sommes vulnérables, à Rion des Landes le 24 août 2013 ou à Rodilhan le 8 octobre 2011.

Qui sont les victimes ? Les taureaux torturés à mort ! Les militants blessés ! Jamais les aficionados ! A Rion des Landes, un aficionado ceinturait un militant pendant que l’autre le rouait de coups jusqu’au coma. A Rion des Landes les gendarmes gazaient à bout portant des militants abolitionnistes, et à Rodilhan le 27 octobre 2013, ils utilisaient des grenades déflagrantes et des flashballs, moyens totalement disproportionnés, blessants les militants. Pourquoi ? Pour protéger quelques centaines de pervers qui voulaient regarder tranquillement l’agonie d’un herbivore. Pour nous « donner une leçon » ? Peine perdue, cela ne fait que décupler l’indignation et la motivation des abolitionnistes, toujours plus nombreux.

Dans un article du 20 février 2014, on peut lire dans les colonnes du Midi Libre les propos de Jean-Paul Fournier, sénateur-maire de Nîmes, au sujet de notre association : « une dissolution semble difficile à exiger actuellement ». En effet, c’est juste impossible. La dictature tauromachique trouve ici ses limites. L’aficion ne sait plus quoi inventer, elle est aux abois.

Le monde de la tauromachie prétend « ne plus rien laisser passer dorénavant ». Soit, il en sera de même pour nous. La manipulation a assez duré et nous attaquerons en justice toute personne physique ou morale qui prétendra que notre association est violente sans pouvoir en apporter les preuves.

 

La violence des aficionados se fait par des actes, des attaques physiques. Nous répondons par des paroles. Il est temps de cesser cette dérive dans la présentation d’une situation sous tension, car en effet, la corrida est devenue une source majeure de trouble à l’ordre public. Nous attendons une fois de plus un débat démocratique, local et national, sur l’existence de cette pratique réprimée par le code pénal sur 90% du territoire (2 ans de prison et 30 000 euros d’amende pour sévices graves et actes de cruauté sur animaux). Est-ce trop demander ?

 

Pour l’équipe du CRAC Europe

Jean-Pierre Garrigues, président

Tél. 06 75 90 11 93

www.anticorrida.com

 

Voir les commentaires

SOS aux associations et particuliers. Chats emmurés à Thiais.

24 Février 2014, 16:14pm

Publié par Jo Benchetrit

Dernière minute:
les chats ont été libérés! par contre, je n'en sais pas plus sur leur destin à present, ni sur leur  état.
Je transmets avec les fautes de cette merveilleuse  benevole du 94: pas le temps de fignoler vu l'urgence, et les fautes morales me heurtent plus que celles d'ortho. Perso , jai du mal à mettre les photos. c'est trop long! je le ferai dès que possible. mais c'est terrifiant car on les aperçoit,ainsi que des cadavres :

on a besoin d'aide a Thiais,il  y a des chat vivant qui on été emmurés pendant 8 jours on ne sais pas encore s'il y a des morts,j'ai fait appel  a une association dimanche donc je ne donne pas encore le non sans le accord.......qui on réussie a ouvrir cette porte,on demande a des association de la solidarité,pour stérilisé tous ces minous a cette endroit a Thiais et dans les petits jardin au alentours,il y avais bien des chats dedans qui on leurs petits yeux  éclaté.ils nous faut des association qui puissent obliger légalement d'y entrer,et voir ce qu'il y a comme chat blesser ou mort ou encore sauvable.la première........ porte que vous voyer avec boulon, c'est comme cela qu'il les on emmurés, ils ont même pas été voir dedans avant de fermer....je vous joins quelques photos,merci,pour tout renseignement mes coordonnées.06.20.23.27.18.merci.
....
Perso , jai du mal à mettre les photos. c'est trop long! je le ferai dès que possible. mais c'est terrifiant car on les aperçoit,ainsi que des cadavres.


Voir les commentaires

Toutes les sorties de la semaine Réalisé par : Guillaume VINCENT Avec : Marion Cotillard > Tout le casting Durée..." href="http://psychanalyse-et-animaux.over-blog.com/article-le-comble-pour-celebrer-la-vie-sauvage-un-cinema-invite-un-montreur-d-ours-animal-esclave-et-mart-122695930.html"> Le comble: pour célébrer la vie sauvage, un cinéma d'Albi invite un montreur d'ours! animal esclave et martyrisé. Petition.

24 Février 2014, 04:56am

Publié par Jo Benchetrit

http://img4.hostingpics.net/pics/83177212784124172.jpg

 

Montreur d'Ours à Albi le 5 mars pour la sortie de "Terre des ours" au cinéma des cordeliers.

Terre des ours Affiche
  • Documentaire
  • Date de sortie : 
     26 février 2014
    Toutes les sorties de la semaine
  • Réalisé par :  
    Guillaume VINCENT
  • Avec : 
    Marion Cotillard
    Tout le casting
  • Durée : 
    1h27min
  • Pays de production : 
    France
  • Année de production :  2013
  • Titre original : Terre des Ours
  • Distributeur : 
    Paramount Pictures France

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Un montreur d'ours! vous imaginez ça comme promotion de la vie libre des ours? Mais c'est d'un tel minable et d'une telle débilité qu'on reste sans voix! Comment le responsable de ce cinéma   a-t-il eu l'idée d'une  telle monstruosité?
Mais sait-il qu'au delà de l'ineptie, le dressage des ours est des plus cruels ?  
 


En tous cas, nous devons nous mobiliser pour dénoncer les montreurs d'ours, et ce projet. 

 


Cyberaction : TERRE DES OURS : UN DIRECTEUR DE CINÉMA INVITE UN MONTREUR D’ OURS À LA PROJECTION DU FILM !

Je viens d' écrire sur son FB au réalisateur. Mais ça va passer dans Autre, le courrier Fb qu'on lit pas tjrs, vu que c'est pas très visible. Enfin, s'il le lit, je suis certaine qu'il nous aidera à supprimer ce projet cruel. J'ai écrit à Allain Bougrain Dubourg qui se charge de le contacter.

Allain m'a repondu de suite, très gentiment. Je pense que grâce à lui, une fois informé, G.Vincent va faire ce qu'il se doit pour dissuader le cinema d'Albi. Sans aucun doute. 

 


C'est  comme si je vous présentais  un film contre  la chasse en  invitant pour la 1° des chasseurs faisant des cartons sur des animaux en cage...Bref, vous me suivez, je sais, je radote...Que dire devant la cruauté  humaine à ce point exhibée?

Ha! si, tout de même: pour l'éducation des enfants, ce genre de gogoleries cruelles, c'est pas le top.

 A souffrance égale, à liberté moindre, les animaux devraient être encore plus protégés que les humains; Ben oui, c'est une question de logique: ils sont prisonniers et donc sans aucune défense, comme dans ce cas. Quand on voit des écoles qui font tuer des grenouilles, ramasser des animaux en sortie scolaire comme si c'était des fleurs, aller dans des cirques avec animaux martyrisés de facto ou dans des zoos, comment voulez vous que les jeunes comprennent qu'on ne doit pas faire n’importe quoi avec les animaux? Surtout des jeunes aussi primaires que ceux qui rient au spectacle d'animaux contraints. Avec des parents qui fabriquent allègrement des idiots, c'est certain. Ces éducateurs dangereux doivent apprendre les règles éthiques de la civilisation pour les transmettre.C'est la peste qu'ils se refilent en héritage et c'est toute notre civilisation qui en souffre.

 

Ce qui suit est glané sur le Net  et je ne fais aucun autre commentaire. :

 "Entre les démonstrations de rues, l'animal vit sans cesse à l'attache, retenu très près du piquet ou de l'arbre, par le cou et le nez. L'ours peut rarement s'allonger. A chaque mouvement pour s'écarter de son point d'attache et changer de position, la douleur terrible de son nez s'intensifie. Il est obligé de subir, souvent sous les coups, dans la solitude.

        C'est bien une vie d'esclave qu'endurent ces animaux. Si, lors de vos vacances, vous croisez un montreur d'ours, surtout ne l'encouragez pas en lui donnant de l'argent. Mais signalez l'animal aux associations qui ont vocation à les protéger et qui luttent contre cette pratique depuis des années, comme Wildlife SOS ouFree the bears".

Sources:

Fondation Brigitte BardotOne VoiceIFAW (Fonds international pour la protection des animaux), Wildlife SOS (SOS Faune), Free the bears

 


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Quand l'église débloque, elle déconne grave!


L'Eglise réintègre les ours

Le Vatican décide de supprimer une vieille querelle qu'elle avait envers nos amis les plantigrades et prône le repentir.

On les pensait en voie de disparition à cause des chasseurs, mais l'on s'est aperçu que la fin des ours serait peut-être dû à l'église. En effet, suite à un réarchivage de la bibliothèque du vatican, un êveque, monseigneur Annaud, a retrouvé une vieille encyclique excommuniant les "montreurs d'ours". En effet, pour le pape Pie VII qui l'avait rédigé, le dressage d'ours en place publique se rapporte à la coutume paienne du culte de l'ours. Ainsi, on apprend qu'en Ariège et dans les Pyrénées, des cohortes de gardes suisses et d'inquisiteurs seraient parti chasser et excommunier ours et dresseurs. On dénombre une dizaine de cas d'Ours torturés afin de se repentir de satan, puis executés en place publique.


 

L'ours avec nous !

L'Ours, traqué par l'Eglise ? Si le vatican semble découvrir ce fait, une communauté de descendants de montreurs d'ours Ariegeois, le clamait depuis des dizaines d'années. La plus grosse association "L'Ours avec nous", défend les petits fils de montreurs d'ours, qui furent obligés de s'expatrier au Quebec au cours du XIXeme siècle afin d'echapper aux persecussions

===

J'ose espérer que vous avez conscience de la douleur que cela implique pour les animaux

esclaves.

Certes, ce ne sont que des animaux, me direz-vous, et nous avons le droit de

nous en amuser.

 

c'est une erreur  !!

 

Si chacun d'entre nous savait le degré de torture infligé à un animal pour

participer à un simple spectacle, aucun humain digne de ce nom ne

s'en amuserait !!

 

Nous n'avons aucun droit de mutiler, terroriser, torturer, assassiner,

chasser, dresser, asservir les animaux !!!

Ils ont, comme nous, une conscience, une faculté d'aimer, de souffrir moralement et physiquement et une sensibilité beaucoup plus développée que la nôtre.

C'est cette méconnaissance de la nature même de l'animal qui nous conduit à

leur infliger des souffrances silencieuses mais insoutenables.

 

À l'heure ou notre survie est menacée sur cette planète pour NON RESPECT des

Lois fondamentales, il devient impératif de revoir le regard

que notre civilisation porte sur l¹animal et la nature toute

entière.

Cette pratique dite des ours "dansants" existe depuis le Moyen-Age principalement dans deux zones géographiques: l'Inde et les Balkans.

En Inde, la tribu des Kalandars vivait de ses spectacles d'ours à la cour des rois, puis dans les rues et les villages, et plus récemment, devant les touristes. Elle parcourt des kilomètres tous les jours, se déplaçant d'une place à l'autre avec ses ours.

En Europe, c'est aussi une population nomade, les Tsiganes, originaire des Balkans, qui vivait de ces démonstrations d'ours, traversant toute l'Europe, y compris la France, offrant des spectacles de rues, dans les foires ou devant les seigneurs et les princes. Cette pratique a disparu de la partie occidentale mais perdure dans sa région d'origine.

Derrière l'aspect folklorique, se cache uniquement de la souffrance.

Un dressage dans la douleur

En Inde ou dans les Balkans, les techniques de dressage, extrêmement brutales et violentes, sont presque similaires.

L'ourson est capturé à quelques semaines seulement, séparé de sa mère qui, si elle est présente, est tuée. Il est sans défense aux mains de ceux qui vont le soumettre à leur volonté, par la force. Dès l'âge de quatre mois, l'ourson est placé sur des braises ardentes pour l'obliger à garder la position debout.

Entre six mois et deux ans, le jeune ours, plaqué au sol, les quatre pattes attachées, subit, à vif, une opération atroce, la ferrade (voyez la vidéo de la Fondation Brigitte Bardot, attention: images très dures). Cela consiste à percer le nez, zone extrêmement sensible, avec une "aiguille" chauffée à blanc pour y passer un anneau ou une corde, brisant au passage les sinus. La plaie s'infecte fréquemment, l'opération est alors renouvelée.

Le but de cette torture est l'asservissement total de l'ours par la douleur, puisque cette plaie ne cicatrise jamais. Resté à vif, ce trou permet à l'homme qui tient la corde de mener l'ours exactement où il veut et de lui faire exécuter les gestes qu'il souhaite. A chaque fois que la corde coulisse dans la plaie ou que l'on tire sur l'anneau, la douleur est insupportable pour l'ours ainsi entravé.

Parallèlement, les dents de l'ours sont cassées, arrachées ou limées. Les Kalandars vendent les incisives comme talisman. Les griffes sont arrachées ou sectionnées, les plaies étant cautérisées dans la braise brûlante.

L'ours est prêt pour son apprentissage véritable: celui de la "danse". L'ourson, déjà mutilé, torturé, est placé sur une plaque brûlante, tandis que le maître joue de la flûte ou du violon. L'animal n'a d'autre solution pour tenter de soulager sa douleur que de sauter d'un pied sur l'autre. A chaque séance, l'ours associe la douleur intense de la brulûre à la musique. Ainsi, ce conditionnement aboutit à un réflexe: par la suite, dès que l'ours entend cette musique, il passe d'un pied sur l'autre, aidé souvent de coups de bâtons. Divers tours sont exécutés par les ours bien "dressés", qui se tiennent face-à-face et se touchent par les pattes avant, tournent sur eux-même, dans un simulacre de danse de couple.

La moitié des oursons capturés meurent durant ces premiers mois, l'autre entame une vie de souffrances.

Une vie d'esclave

Déjà affaibli par les mutilations subies et les douleurs constantes, l'ours est diminué par une alimentation de mauvaise qualité, insuffisante et inadaptée. Nourri de pain, de maïs, de lait ou d'alcool, l'ours est loin d'atteindre son poids normal. En mauvaise santé, l'ours souffre de graves carences dûes à la malnutrition, entraînant souvent la cécité. Il ne peut à aucun moment reprendre des forces puisque les mauvais traitements sont constants.

Attaché par le museau et par une corde (ou une chaîne) autour du cou, l'ours suit ses propriétaires de village en village, exécutant son numéro à chaque demande. Un simple regard sur les courtes vidéos du site de One Voice suffisent à comprendre le calvaire de ces ours qui vivent dans la douleur permanente.

Entre les démonstrations de rues, l'animal vit sans cesse à l'attache, retenu très près du piquet ou de l'arbre, par le cou et le nez. L'ours peut rarement s'allonger. A chaque mouvement pour s'écarter de son point d'attache et changer de position, la douleur terrible de son nez s'intensifie. Il est obligé de subir, souvent sous les coups, dans la solitude.

C'est bien une vie d'esclave qu'endurent ces animaux. Si, lors de vos vacances, vous croisez un montreur d'ours, surtout ne l'encouragez pas en lui donnant de l'argent. Mais signalez l'animal aux associations qui ont vocation à les protéger et qui luttent contre cette pratique depuis des années, comme Wildlife SOS ou Free the bears.

Sources:

Fondation Brigitte Bardot, One Voice, IFAW (Fonds international pour la protection des animaux), Wildlife SOS (SOS Faune), Free the bears

 

 



Voir les commentaires

Encore une euthanasie de confort prévue lundi pour sublime fifille labrador sable stérilisée.

23 Février 2014, 12:47pm

Publié par Jo Benchetrit

  Assassinat legal par un maitre dont on ne sait rien, sinon,  
 que monsieur 
  veut se debarrasser d'une adorable labrador sable 
 en bonne santé,  
 au plus vite(sans doute at il mieux à faire  
 que de chercher un autre maitre),  
 car ce n'est "qu'une" chienne. Nalla n'a que 7 ans eutha lundi... 
 Pucée stérilisée Ok chiens enfants Merci de diffuser a tous 
Le chien est toujours chez le proprio qui eutha lundi
Il ne prendra pas la peine de l'abandonner en refuge
Contact : 06 15 16 18 05
Salia qui a lancé l'appel 

Voir les commentaires

Incroyable! adoption ou eutha jeudi d'un magnifique pointer-dalmatien (couleur marron chaud sublime)de moins d'1 an! Fourrière= Tuerie.

23 Février 2014, 12:21pm

Publié par Jo Benchetrit

Cette fourrière du Var où a abouti Titus est complète. Alors, le sang coule à flot...La mort, ça va bien avec l'humanité soumise à sa pulsion de mort. On achète, on jette quelques mois plus tard.  Trop de fric?

Refuges et fourrières sont surchargés. ALors...aucun animal n'est à l'abri. On abandonne et tue de plus en plus jeune et beau.

Même les animaux perdus!

Aussi, stérilisez, adoptez et surtout n'achetez jamais un animal! Ceux qui les aiment de cette maniere sont leurs ennemis.

Bon, ne soyons pas amer. D'ici jeudi, il faut que quelqu'un lui sauve la vie; il le ferait pour son maitre, comme on le sait des chiens.

 

Je transmets:

SVP mobilisez-vous!
On cherche en grande urgence une solution pour TITUS mâle croisé Dalmatien Pointer, environ 1 an, chien exubérant, qui se trouve en fourrière.
Euthanasie prévue pour jeudi le 27 février.
La fourrière n'a plus de place.
Voir photo en-dessous
 
SVP de me contacter uniquement par téléphone: 07 77 07 60 53
Merci de diffuser
ANDREA

 

Voir les commentaires

Tomboy, la peur de CIVITAS...Ou l'Inquisition ne passera pas. + surprenant Finkielkraut

20 Février 2014, 11:51am

Publié par Jo Benchetrit


Ceux qui ont loupé le film Tomboy,  passé hier sur ARTE contre l'avis d'une association hyper integriste, civitas, et pour  les fans, c'est  en replay 7 jours sur le site d’ARTE  et peut-être  sur votre free replay.

Ce qui  effraie les cathos du Chardonnais dans ce film est, disent-ils, qu'on voudrait apprendre aux enfants à choisir de changer de sexe. Rions. Après avoir écouté   parler quelqu'un d'en général très intelligent,  Alain Finkielkraut, parler de ce qui a effrayé CIVITAS, à savoir la théorie du genre,  je vous livre mes réflexions.


Je précise que Finkielkraut est plutôt contre l'enseignement aux enfants de ce que les extrémistes de droite  conspuent:la  théorie du genre. Dommage...de ne rien piger à ce qui est exprimé là.
Non, ce n'est pas un choix de jouer à la poupée, et aux voitures quand on vous assene que c'est pas un jeu de filles ou de garçons. Et dire aux enfants qu'il n'y a pas de honte à être une fille qui joue au train ne veut pas dire qu'on lui suggere de choisir d'être un gars.

Ce ne sont à mes yeux que la mise en évidence de ce qui fait féminin ou masculin selon les codes de notre culture. ça permet juste un savoir sur ce qu'on croit inné et qui est comme le dit et le sait Fink, culturel.

Alors, s'il sait ça, de quoi a-t-il peur?

La peur du changement, c'est celle de se disloquer, de mourir. C'est comme si avec un nouvel oeil sur le monde un homme nouveau devait naître en oubliant ses racines.
Je suis pour un homme nouveau car celui qui existe ne me sied pas.

Mais un homme nouveau reconnaissant envers ses parents, ses ancêtres, ne déniant pas les origines de ce qu'il est et celles aussi de l'humanité.

On peut faire la revolution sans faire table rase du passé.

Fink égratigne au  passage les révolutionnaires de la liberation anti-speciste. ( à 14' de la 1° video)
Oui, depuis des millénaires l'homme est un abuseur d'animaux et ça ne cesse de s'aggraver. Fink semble régresser. Il a été sensible à tout ça, pourtant. Il signé il y a peu pour des droits aux animaux.

Je crois qu'il se cherche, ou qu'il s'est perdu...n'arrive pas à admettre que si ça change, ce n'est pas parce qu'on nierait le passé comme il le craint, mais parce qu'on veut progresser en analysant un passé plus que dangereux puisqu'infoutu de stopper la barbarie humaine.

Aussi, pour en revenir à cette fameuse théorie du genre propice aux fantasmes de certains trouillards traditionalistes, pas de quoi en faire un énorme débat, voire combat...Et pourtant, ça a été pris par les FN comme cheval de bataille remixé avec la sauce homophobe actuelle grâce au mariage pour tous.

===========

Le chainon manquant:

Ce qui manque à la compréhension de ce petit débat contre ou pour la théorie du genre pourrait être le concept de bissexualité.  Freud dit que nous sommes tous bissexuel, à la fois du point de vue anatomique et psychique.

Mais qui en parle? Peut être que moi?

Une fois de plus, on est dans l'affect, pas dans la pensée. C'est les pour que chacun s'habille comme il veut contre ceux qui veulent qu'on soit dans le moule.

On ne tient pas assez compte de la fatalité psychique.

C'est pourquoi le débat est mal embouché. De plus, il faut souligner que ni les uns ni les autres ne choisissons consciemment notre identité et orientation sexuelles.

C'est comme si on nous disait que nous avions choisi notre structure mentale, notre âge, notre sexe de naissance, notre espèce, etc. C'est le réel qui nous est imposé. Réel anatomique, mais aussi psychique, dont la cause est à définir et vient d’un tas de choses dont en premier lieu l’histoire familiale dont le jeu de désirs parentaux à notre arrivée, butée sur lequel nous avons peu de prise.
Pourtant l’homme aime être son propre père. Son propre créateur. Il s’imagine pouvoir refaire le monde, alors, pourquoi pas lui ?
Les négationnistes, ces révisionnistes qui refont l’histoire à leur goût, le font pour des raisons abjectes, non seulement pour effacer les fautes, pour leur gloire et la jouissance née de la déchéance de leurs victimes, mais pour pouvoir recommencer. Les agriculteurs révisent la destination de la procréation en la mettant à notre service et pas à celui, originel des espèces…etc.

Tel est l’ homme qui agit et détruit par fantasme de toute puissance.
Le film Tomboy montre bien que le choix du genre  ne se fait pas volontairement mais qu'il s'impose à soi. Dans de rares cas, que l'on peut dire marginaux, cette identité sexuelle de genre peut être en contradiction avec son anatomie. C'est sans doute une forme de pathologie si on en reste à une vison psychiatrique à laquelle je ne suis pas strictement opposée si elle permet à l'individu de retrouver l'origine de son "mal" et de le soigner.
Mais dire qu'enseigner les codes imposés pour être une fille et un garçon par le bain de l'Autre qui nous accueille à la naissance devrait nous donner l'imaginaire d'un choix de genre est un pure fantasme qui, chez certains, semble aller au délire.  Par contre, on voit dans ce film qu'on peut choisir de se taire sur son identité réelle, ou opter pour la dire. Le problème sera donc plutôt pour nous:comment devons- nous accueillir cela ? Car si nous voyons une fille, et si elle se voit en garçon, lui parler d’elle avec des termes  du genre que nous voyons, est-ce mal, ou bien? Si cette personne où le masculin psychique et parfois physique domine, si cette personne trans est tolérante, elle devrait pouvoir supporter que vous lui donniez le nom de ce qui apparaît. Mais le problème est de ne pas faire souffrir inutilement… sans pour autant marcher dans son réel psychique qui peut être une forme de délire, malgré tout, ce me semble.
J’avoue avoir du mal à trouver la réponse la plus éthique. 
Heureusement, le cas est assez rare pour ne pas nous perturber dans  le quotidien.

Et pour le moment je n'ai pas encore entendu de jeunes enfants elevés à l'ancienne, peut être par quelqu'un de la sphère intégriste CIVITAS, me demander:

Si les garçons naissent dans les choux et les filles dans les fleurs, dans quoi naissent les trans? Dans les choux-fleurs?

Mais voilà, le mot choux-fleurs est bien le légume  le plus proche de la définition de la bissexualité. être bisexuel ne signifie donc pas être attiré par les filles et les garçons mais être soi, fille et gars à la fois. tout n'est qu'une question de proportion.

Par contre, contrairement à ce que vous pourriez croire, nous ne sommes pas animal et humain. Nous ne sommes qu'animal...puisque l'humain est animal.

Le "genre humain", dirait admirative on ne sait pourquoi notre chère Elisabeth de Fontenay. Oui, drôle de genre. Assez mauvais genre, faut dire à la lumière des horreurs qu'il impose aux autres animaux et parfois à son propre genre.

L'humain est la seule bestiole à se penser d'une autre essence, supérieure de surcroît aux autres espèces. c'est ce qu'on appelle le specisme, dangereux du fait que les hommes sont plus bestiales que les bestiaux du fait de se délirer autre qu'animal.
Capito, mon chou? 

Oui? Je t'offre des fleurs.

Merci à CIVITAS qui a permis à ARTE de faire un record d'audience hier soir, avec ses 4,9%. Comme ça, nous sommes nombreux à avoir compris qu'il faut compatir à la souffrance des trans (savoir si cette petite en est ne compte pas).

Mais je peux comprendre que des gens d'extreme droite soient déboussolés devant une demande de changement d'optique, eux qui sont pour le maintien du même ad vitam. Ces traditionalistes ne seront pas des révolutionnaires. Pourtant ,notre humanité DOIT évoluer. Alors,  tant pis pour la tradition...

et apprenons l'empathie, la tolerance, la comprehension, le "coeur intelligent" prôné par...sisisisi! Finkielkraut...

 

  1. Alain Finkielkraut : la théorie du genre / gender studies (02-06-2013 ...

    www.youtube.com/watch?v=qEBc6P9BvvE
    6 juin 2013 - Ajouté par ColonelHarry
    SUBTITLES ARE AVAILABLE / TRANSCRIPTION ET SOUS-TITRAGE VERIFIES Le professeur Alain ...
  2.  

    Alain Finkielkraut, invité de Bourdin, sur la théorie du genre - Vidéo ...

    www.dailymotion.com/.../x1aowk1_alain-finkielkra...
    31 janv. 2014
    Alain Finkielkraut, invité de Bourdin, sur la théorie du genre, le 31 janvier 2014 http://www.theoriedugenre.fr.

    En conclusion, Finky a toujours les tics de celui qui pense, mais il faut qu'il en garde l'ethique.
  3.  

Voir les commentaires

Urgence avant euthanasie: un berger allemand très beau de 8 ans va etre tué si pas de maitre

19 Février 2014, 11:44am

Publié par Jo Benchetrit

Souvent, les iliens abandonnent leurs chiens dans les rues...mais le plus souvent ce sont les metropolitains, ou autres  qui laissent leurs animaux en se barrant. La fourrière y pourvoira, pense le maitre indigne...en le  tuant.
Pour  sauver ce BA adulte en pleine force de l'âge, un n° 06 92 68 70 91
 le Berger Allemand   est prévu pour l'eutha vendredi 21, aucune solution à cette heure à ma connaissance.
Marie au refuge du TAMPON au 06 92 68 70 91

Croisé Berger allemand mâle de 8 ans actuellement à la fourrière du Tampon cherche famille urgent, il risque lui aussi l'euthanasie s'il n'est pas adopté, appelez Marie au refuge du Tampon au 06 92 68 70 91  

Voir les commentaires

La France hors la loi pour les truies sur l'interdiction des cases de gestation. Ecrire à Le foll.

19 Février 2014, 11:34am

Publié par Jo Benchetrit

La France ne respecte toujours pas l’interdiction des cases de gestation.  

Si vous saviez combien les cochons souffrent, vous n'oseriez plus manger une anodine tranche de jambon.
Quoi? vous savez?
Quoi? ça ne vous empêche pas d'acheter votre boudin????

Pas de pitié pour les truies, pas de respect pour les maigres avancées en fonction d'une petite humanisation imposée par l'Europe.
Notre beau pays, la France en matiere de protection  animale est plus qu'à la traine, et delinquante.

Honte sur nous. Et encore de quoi craindre des sanctions, des amendes pour refus de se soumettre aux regles....Enfin, je le souhaite finalement.

 
 
 

AGIR POUR LES TRUIES

   

 

Au 1er janvier 2013, l’interdiction partielle des cases de gestation pour les truies est entrée en vigueur au sein de l’Union Européenne.

Plus d’un an après, la Commission Européenne vient de confirmer que la France ne respecte toujours pas la législation, ainsi que cinq autres pays (Belgique, Chypre, Finlande, Grèce et Slovénie).

CIWF demandait depuis des mois à la Commission de dévoiler ces informations. C’est enfin chose faite.

La France ne respecte toujours pas l’interdiction des cases de gestation.

Agissez pour protéger les truies >>

Toutes les nouvelles ne sont pas mauvaises. Début 2013, les truies étaient maintenues illégalement dans des cases de gestation dans 17 États membres. Aujourd’hui, l'annonce de la Commission européenne suggère que 11 de ces pays sont désormais conformes à la législation*. La pression fonctionne ! Mais la France ne respecte toujours pas la législation, c’est totalement inacceptable.

Merci de prendre quelques instants pour écrire à Stéphane Le Foll, Ministre de l’agriculture, pour exiger le respect de la réglementation.

Nous devons agir maintenant pour les truies

Nos enquêtes ont montré à quel point les cases de gestation sont épouvantables – les truies ne peuvent même pas se retourner, faire plus d’un ou deux pas ou se coucher confortablement. Chaque pays qui continue d’enfreindre l'interdiction des cases de gestation pour les truies condamne ces animaux à des souffrances inutiles.

Etant donné que les États membres ont eu plus de dix ans pour se préparer à l'interdiction, l'utilisation illégale des cases de gestation est une honte. Merci d’écrire à Stéphane Le Foll, Ministre de l’agriculture, pour exiger le respect de la réglementation.

Avec votre aide, nous ne lâcherons pas la pression jusqu'à ce que tous les pays de l'UE appliquent correctement la loi. Ces cases n'ont pas leur place dans nos élevages.

Merci pour votre soutien et votre engagement dans cette campagne,

Aurélia Greff

Aurélia
Responsable communication & e-campagnes 

CIWF France

Aurélia Greff  
 

 

*La réglementation européenne interdit les cases de gestation pour les truies, sauf pendant les quatre premières semaines et la dernière semaine de gestation. Il y a un an, seuls 11 pays membres respectaient la réglementation. Aujourd’hui, l’annonce de la Commission européenne suggère que 22 pays seraient aux normes – Allemagne, Autriche, Bulgarie, Croatie, Danemark, Espagne , Estonie, Hongrie, Irlande, Italie, Lettonie, Lituanie, Luxembourg, Malte, Pays-Bas, Pologne, Portugal, République Tchèque, Roumanie, Royaume-Uni, Slovaquie, Suède.



Voir les commentaires